AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:16






Le jeune homme était assied dans une chaise autour d’un table ronde. La tête posée sur sa main et son coude appuyé sur la table, il semblait être apte à dormir. Il avait été convoqué à une réunion, avec les autres membres comme lui. C’était-à-dire des chefs et il était même dit qu’il allait y avoir certains sous-chefs. Des sous-chefs? Kirito se demandait pourquoi ils étaient invités, il n’était pas au même rang hiérarchique, mais cela lui importait peu, à vrai dire.

Quelques gouttes tombèrent de ses cheveux encore humide et il commença à les faire léviter en attendant l’arrivée des autres. Pourquoi ses cheveux étaient humides? Il était sorti ce matin et il était parti à la recherche d’une cour d’eau, malgré la température peu enviable. C’était alors qu’il avait aperçu une surface miroitante, une légère glace y était apparue suite à la température froide.

Aussi étrange qu’était Kirito, il en fut ravie et fit fondre une partie de la glace, enleva son long manteau noir, toujours déchirer à son extrémité et le reste avant d’y sauter à pied joint.  Se prélassant dans la marre gelée, il ne vit pas le temps passer. Les secondes s’étaient transformer en minutes et les minutes en heures.

Deux? Peut-être Trois heures. Oui, cela semblait avoir du sens pour Kirito. Bref, il était plus que temps de se rendre à l’académie. Il sorti de l’eau et d’un geste de la main, il fit volé les gouttes dans toute les directions, pour se sécher. C’était sa façon de faire, c’était rapide et efficace. Bref, il revêtu ses vêtements et parti vers l’académie.

Voilà, en marchant rapidement, il s’était rendu dans la salle le premier et attendait maintenant l’arrivée des autres. Quelques questions arrivèrent soudain dans son esprit de jeune homme. Est-ce que les personnes ici présentes seraient tout aussi fortes que lui? Ou plus? Il savait qu’il n’allait pas être le plus fort, mais il n’espérait pas être le plus faible. Une autre question surgit, à propos de Noemie Kotasu. C’était sûr qu’il allait être présent. Allait-il lui en vouloir ou le remercier du fait qu’il l’avait ‘’sauvé’’? Questions très existentielles, certes.

Il se redressa et claqua des doigts. L’eau qu’il tenait dans les airs tomba aussi, puisqu’il fit une tout autre action. Son serpent apparut sur la table et Kirito tendit le bras pour qu’il puisse grimper aisément.

-Je me sens seul. Quand est-ce que les autres arrivent…?

*Ssssoit patient.*Dit son serpent comme le dirait un vieux sage.

Il attendit. Il commençait à s’endormir, jusqu’au moment ou un bruit le fit sursauter. La porte s’ouvrait, miracle! Kirito était arrivé beaucoup trop en avance et il était heureux, maintenant, que quelqu’un arrive. Cependant, il avait décidé qu’il restera silencieux jusqu’à l’arrivée de tous, il n’avait pas envie de se présenté  à multiples reprises.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:16

Canna regarda le calendrier accroché dans le dortoir; la date du jour, en dessous d'une photo d'oiseau, était entourée d'un cercle rouge et des petits smileys. C'était le jour de l'assemblée des chefs, et des sous chefs par la même occasion, s'ils voulaient; Canna venait parce qu'elle aimait bien savoir qui étaient a la tête des clans en ce moment, puisque ça bougeait beaucoup, mais surtout pour canaliser l'associabilité de Camille, et apporter un peu de joie entre tous ces visages fermés, et la tension souvent palpable. Elle avait préparé une pelletée de muffins pour l'occasion, en pensant que l'odeur sucrée chocolatée pourrait apaiser l'atmosphère. Elle s'assied sur le lit, tout a coup pensive. Plusieurs chefs avaient changé, car certains étaient tombés malades mystérieusement, et avaient été rapatriés, mais cela restait assez obscur, et elle craignait que Camille ne termine comme eux.  Il y avait sûrement quelque chose derrière... Mais quoi?

Tout en continuant dans ces divagations spirituelles, elle dévora un des muffins. Dans les couloirs on pouvait déjà entendre les discutions des élèves qui divaguaient sur cette assemblée ; on entendait beaucoup de rumeurs, plus impressionnantes les unes que les autres, mais au final il ne se passait pas grand chose, car ils passaient leur temps à se présenter a force de changer, alors l n'y avait pas tellement d'agitation... Ce qui ne lui déplaisait pas, d'ailleurs ; si une guerre se déclarait en pleine réunion et que les muffins n'avaient pas réussis a les calmer, Canna n'aurait plus qu'à se cacher sous sa poêle en tirant sa cousinette avec elle et attendre que tempête se passe. Et y balancer Itsyou, aussi. Elle n'était pas rancunière mais ne digérait pas silence de son invocation, qui avait disparu après la rencontre du chef des Kaminari et Asuna. Arrivée devant la porte, elle ne prit pas la peine de toquer, se sachant déjà en avance, il ne devait pas y avoir Gand monde. Voir personne d'ailleurs.

Elle déboula dans la salle, manquant de faire tomber ses muffins, tout en sifflotant l'air d'une chanson traditionnelle ukrainienne, avant de se rendre compte qu'elle n'était pas seule. Itsyou en profita pour réapparaitre à ce moment là, et attrapa un autre muffin qui allait tomber.


«Heu, bonjour! »

Elle s'installa a une place, plutôt au fond car elle savait que sa cousine n'irait jamais devant, posa son manteau, ses diverses affaires qu'elle se trimbalait, et alla serrer la main au nouveau venu.

«Ah, oui, on m'avait dit qu'il y aurait un nouveau chef Yachiru, j'ai vu votre photo ! Enfin -elle posa un muffin- bienvenue. »

Elle hocha la tête, et voyant le silence de son interlocuteur, décida de ne pas insister ; elle ressorti de la salle précipitamment, couru vers sa chambre en un temps éclair, prit son violon, et retourna à la salle,sans se perdre cette fois car Itsyou lui montrait le chemin : "Parce que c'est important, et la musique adoucie les mœurs, et pis c'est joli". Oui, c'est tout ce qu'elle avait trouvé comme excuse.

«Bon, j'espère que ça vous dérangeras pas - elle le vouvoyait plus par flemme de lui demander comment elle devait se comporter que par respect- , en attendant les autres, puisque nous sommes en avance... »

Il ne répondit pas, et, vexée, elle continua sur une adorable mélodie russe tout en retournant à sa place. En ce moment, elle était effectivement très à l'Est. Et tant pis si elle était bruyante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:17

Donc, comme Rebekka ne savait pas quoi faire de sa journée, elle décida a 8h du matin de faire un bon jogging en compagnie de son superbe ours qui étais teeeeellement  enthousiaste a cette sortie... Mais arriver devant la forêt elle avait la flemme et fit demi-tour pour faire des crêpes, bah oui c'est bon les crêpes...

Elle revient donc a l'académie ou elle avait déambulé une bonne heure afin de trouver cette nein nein nein de cuisine... Donc bah elle a fait des crêpes quoi :Dmais comme elle avait trouver pliiins de colorant... Ses crêpes étaient donc rose, bleu, vertes, oranges.... Mais mangeable hein!

Mais la que vit-elle durant qu'elle faisait la vaisselle, enfin pardon... Hum hum, pendant QUE L'OURS faisait la vaisselle elle se rendue compte qu'elle avais des écriteaux sur son bras, écrit en fine lettres noire de son précieux bic gravé au compas... Nan on s'en fout, y'avais juste écrit "Besøk hovedkvarteret klanen."mais vous vous pouvez rien comprendre HAHHAHAHAHAAAAAA CAR C'EST DU NORVÉGIEN NIARK NIARK.... Nan mais y'as juste marquer "rendez-vous au siège des clan."

Bin donc elle s'y rendue avec ses crêpes arc-en-ciel et son pot de nutella, mais le plus importent son termos remplis de chocolat chaud! Elle pris tout sa sous le bras , puis si ils voulais des cookies il suffisait qu'elle tire avec son fusil quoi... Malheureusement comme elle croyait qu'il y avait personne dans la salle, elle l'ouvrait avec ses pied qu'elle classe... Mais la elle vue des gens dedans, un bizarre et un autre bizarre mais avec de la bouffes.... Qu'elle honte de rentrer comme sa haha. Mais elle en avais rien a foutre et rentra très digne dans cette obscure salle froide.

_bonjours, j'ai pliiiiins de nourriture :DDD

Dit t'elle tout sourire, se sourire qui ne renvoyais rien s'intéressent a par de la bonne humeur mais cachais sa grande puissance meurtrière treeeeees enfouis au fond d'elle.... Très enfouis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:17

Tout est faux. L'existence même de ce monde est fausse, nous croyons ce que nous disent nos aînés et ce qui nous parait juste. Mais que savent les Hommes de la vérité ?
Rien.

La jeune fille se regarda une nouvelle fois dans la glace,  c'était la première fois qu'elle se voyait telle qu'elle était vraiment sans le biais d'Eglantine. Ses yeux et la forme de son visage étaient affinés mais malgré tout elle voyait encore Eglantine à travers ce miroir. Sans aucune émotion, presque comme un robot, Tina prit la paire de ciseaux devant elle, tira sur la première mèche venue et la coupa, elle en prit une autre, une autre et ce jusqu'à avoir les cheveux courts. Ses yeux regardèrent une nouvelle fois le miroir mais une autre la troubla encore. Alors elle ouvrit son armoire et regarda les vêtements à l'intérieur. Ils étaient tous clair, des motifs mignons et des couleurs chaudes et calmes. Des ronces sortirent du bois du placard et s'incrustèrent dans les tissus, les froissèrent et les déchirèrent

*Tu as toujours eu des goûts de merde*

Tina prit un pantalon noir et un haut à bretelles noir également, elle le découpa vivement avant de l'enfiler, laissant voir une bonne partis de son nombril, puis, elle prit un châle transparent et l'enfila comme une petite veste. De retour devant le miroir elle se regarda plus profondément. Non, décidément ça n'allait toujours pas. Elle prit un rouge à lèvres, un mascara, du crayon et un far à paupière doré. Tina avait déjà vu Eglantine se maquiller et elle était une fille à près tout, la curiosité faisait partie de leur personnalité commune.
Après cela, Tina se regarda pendant au moins 10 minutes avant de conclure que maintenant Eglantine avait vraiment disparu.
Un sourire de satisfaction se dessina sur son visage.

  "Dors bien, ma chère Eglantine."    


Tina se leva, écrit une longue lettre à ses parents pour leur demander de l'argent en raison de "problèmes de plantes" il fallait changer sa garde-robe. La jeune fille s'étala sur son lit, heureuse d'avoir enfin réussi à se débarrasser de cette plaie d'Eglantine. Mais il y avait encore un problème …
Tina se leva et se dirigea vers un sac en haut d'une étagère. Elle l'ouvrit et en sortit une peluche ; Tyô

*vieille peluche, je sais que tu ne m'obéiras jamais, je n'ai pas besoin de toi de toute manière. Ecoutes-moi bien, Eglantine ne reviendra pas, je suis la seule et la vraie Eglantine et c'est mon corps !*

Violemment, Tina déchira la peluche.
C'était fini.


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Tina traversa la salle miroitante avec toujours ce tapis rouge. Mais oh ! Par le pouvoir de l'esprit Saint il n'y avait pas de panneau pour désigner la seule et unique pièce qui se trouvait dans ce cul-de-sac. Tina se trouva maintenant devant la porte. Elle craignait quelque chose en ouvrant cette porte. Et si ILS avaient tous comprit ? Bien sûr qu'ils le savaient, de toute manière, cette assemblée allait changer le futur de son clan. Elle était bien décidée à faire bouger ce lycée.
Tina fini par entrer dans la pièce, elle y voyait Canna, Rebekka, la chef des Suzuka et une tête inconnue ; un garçon brun avec un long manteau noir et des yeux froids. Tina apprécie beaucoup ces yeux mais a trop vu ce genre de regard pour dire s'il était vraiment un de ces "beaux brun ténébreux" ou un vrai "garçon des ténèbres". La suite le lui dira. Sans dire un mort, alors que les paires d'yeux étaient rivés sur elle, elle alla s'asseoir à sa place, en admirant la table et ce bois de chaine. Lorsqu'elle s'assit telle une chef d'entreprise, la jeune étudiante afficha un sourire indescriptible et regarda les lycéens un par un.

"Bonjour … "    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:17

Aenos zig zaga dans l'immense château qui faisait office de lycée, avec ses béquilles qu'il avait depuis un petit bout de temps(depuis qu'il s'est fait lacérer les jambes mais ça, c'est une autre histoire), il trouvait les chemins beaucoup plus long en sautillant. Il se rendait dans la salle de réunion. Sur le chemin, il vit les autres lycéens le regardaient bizarrement,  car en effet, un sous-chef en béquille ça faisait assez effet, comme un général en chaise roulante par exemple. Il continuait d'avancer péniblement dans le lycée.

Il savait que de toute façon, son chef s'occuperait de tous comme un maître, et que certains chef était plutôt fous, certains plutôt d'une joie imperturbable. Mais Aenos était venu surtout pour les résultats de cette assemblé, car il trouvait qu'il fallait mieux s'informer des guerres et des alliances pour pas être surpris si un membre d'un autre clan l'attaquait sans raison. D'ailleurs il verra se qu'est devenu Eglantine et Canna avec le temps, c'était 2 personnes qui avait quand même aider leur chef au risque de mourir.

Plus il approchait l'assemblé, plus il sentait... l'odeur de nourriture ? Il se disait * mais que diable fait de la nourriture dans une assemblée ?*. c'est vrai qu'il pensait que l'assemblée était comme un tribunal, mais on dirait que certains chef font à leur fantasme, ou simplement qu'il irait droit dans un banquet. C'était une idée qui le déplut pas puisqu'il était épuisé par tous le chemin qu'il a fait en béquille.

Il vit enfin le tapis rouge et la porte au fond. Il sentait toujours la nourriture venir de la porte. La salle était le couloir était plutôt sinistre pour accueillir un banquet, alors c'était forcément la salle de réunion. Il entra et tous les autres le regarda entrer, il les scruta rapidement et vit la chef des asunas... Qui ne ressemblait pas tellement à Eglantine sous quelque trait physique près. Il remarqua directement que le visage n'était pas très apaiser et sut tout de suite qu'il était face à Tina. Il vit aussi que Canna, elle, avait rapporter de la nourriture, qu'il ne connaissait pas puisqu'il n'avait pas l'art gastronomique. Mais elle était assis au fond, ce qui était étrange par rapport à son caractère . Son chef n'était pas encore arriver et ils n'étaient que 4 ,assis, en avance. Après ce laps de temps de réflexion, il dit enfin :

« _Bonjour. »

Il s'écroula littéralement sur son siège, qui était face à Tina (surtout loin d'elle)et posa ses béquilles. En effet, Tina n'aimait pas Aenos(bien qu'elle ne doit pas aimer beaucoup de monde) et Aenos était en béquille à cause d'elle, même s'il s'est débrouiller pour aggraver sa blessure tous seul évidemment. Il avait de plus en plus faim avec les douce odeur qu'il l'entourait. Finalement, c'était pas une si mauvaise idée de ramener de la nourriture . Il était détendu car il savait que Tina n'oserait rien lui faire, il y avait trop de monde pour qu'elle laisse place à sa colère et attaque le jeune adolescent. Il observa que la chef des Suzuka avait ramener beaucoup de nourriture, et que le chef des Yachiru ne parlait pas. Il ne s'était pas présenter à eux d'ailleurs, donc il reprit en regardant la chef des Susuka puis le chef des yachiru:

« Je suis le sous chef des Kaminari, enchanté. »

L'assemblait promettait d'être assez... étrange. En effet, Aenos ne connaissait que deux personnalité pour l'instant et ils s'opposaient complètement. Il fit aussi un effort pour ne pas lire une pensée, sinon il n'y aurait plus de surprise s'il savait ce que veule faire les gens avant qu'il le fasse. Il attendit le début de l'assemblée avec... fatigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:18

Malgré le fait que mars soit enfin arrivé, laissant la grisaille de l’hiver derrière eux, il neigeait toujours sur Seikoku. Le blond, qui détestait le froid, se leva déjà maussade, maudissant tous les dieux des pires injures. Sa bonne humeur revint en force, cependant, lorsqu’il remarqua, sur son calendrier d’un rose à donner mal au cœur, que la réunion était prévu le jour même. Il applaudi, visiblement heureux, seul dans l’énorme chambre.

L’androgyne prit une longue douche tiède, de toute façon bien en avance pour son rendez-vous, et mit un bon moment à choisir sa tenue. Il favorisa une énorme jupe rose, jumelé avec une chemise de la même couleur. De trop nombreuses bagues décoraient ses doigts, alors que ses cheveux dorés étaient parées de couleur et de barrettes de toutes formes. Il noua sa chevelure en deux énormes boucles, juste en haut de ses oreilles ~ Le chef Mikari ne représentait pas très bien la  mort, et avait plutôt l’air d’une princesse, un jolie petite princesse. Kotasu semblait être une gamine de douze ans, et non pas un homme de dix-huit, et restait bien caché derrière cette apparence, du moins jusqu’à ce qu’il parle.

Fin prêt, il invoqua Etsu, un énorme boa violet au regard aussi venimeux que le sien, et sorti de ses dortoirs, laissant derrière lui Kaarasu, Yuuzan, Zanshi et Aïsha, les fiers membres du clan de la mort. Il avait bien mémorisé les ordres de celui qui était maintenant son maitre, en secret. Ce dernier voulait que les choses commencent à bouger, en leurs avantages bien sûr et l’ainé des assassins allaient en ce sens, aussi.

Il ne s’était jamais rendu à la salle de réunion, étant la première fois qu’il rencontrait les autres chefs, et mit donc un moment à trouver l’endroit. Il sourit adorablement en apercevant le magnifique tapis rouge, et s’avança vers l’énorme porte. Il laissa son invocation pénétré avant lui, inspectant le terrain, et entra une minute après, repoussant majestueusement une de ses longues mèches derrière son épaule frêle, et leurs souffla un baiser, brisant son image de jeune demoiselle lorsqu’il annonça d’une voix suave :

-Bon matin mes petits lapins ~ <3

Oh, ils seraient surpris lorsqu’ils apprendraient de quel clan il venait, et même dirigeait. Le serpent remonta lentement le long de son corps, venant s’enrouler autour de son cou maigre, tel une écharpe, et il poursuivit, toujours sur un ton mielleux :

-Je suis Noemie, Kotasu Noemie ~ Chef des Mikari… C’est un…. Véritable honneur pour moi de vous rencontrer.

Toute une bande d’original était assis autours de la table, le garçon d’eau étant le seul qu’il connaissait. Brièvement, deux jeunes idiotes qui semblaient prendre la réunion pour un cours de cuisine, un jeune homme tout simple, installé devant une demoiselle à l’air sombre, sur laquelle le blond posa un regard froid, puis lui adressa un sourire malsain, sur que c’était avec elle qu’il pourrait se rallier, si le besoin était.

Il leurs offrit un sourire froid, méchant et surtout faux et se dirigea vers le chef des Yachiru et laissa tombé sur sa tête, quelques petits lambeaux d’un tissu noir épais. Il tapota ensuite la tête de ce dernier, puis posa un baiser sur sa joue, sa façon de lui dire merci et de lui exprimer son affection.  Il murmura doucement dans son oreille, en secret, pour les autres :

-Merci pour la dernière fois, chaton….


Il s’assied à ses côtés, croisant ses longues jambes et offrant un sourire à l’assemblé. Ça promettait d’être amusant, mais il ne devait pas oublier ses obligations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:18


Minh s’était réveillé ce matin de mauvaise humeur. Un membre de son clan lui avait apporté une lettre de ses parents, lettre dégoulinante d’hypocrisie. Il allait la bruler du regard lorsqu’il vit que ses sœurs et frère avaient écrit quelques mots en bas ; il découpa leur partie avant de bruler le reste, et la lis.

«  Yo Minh,
On espère que tu vas bien.  Ici il fait beau, il y a beaucoup de soleil
... - Les parents veulent pas qu’on corresponde avec toi, mais on a réussi à prendre la lettre et écrire dessus !!! - On est au Vietnam là, alors nous envoie pas de message, tu risques de bousiller ton crédit, rappelle nous dans 1 semaine au fait - C’est bizarre que personne d’autre ne soit né avec un truc comme toi nan ? Enfin, comme toi et Hue. Ha oui on voulait t’écrire parce que Hue fait des trucs comme toi, mais on la cache des parents. Ce n’est pas facile quand elle est en colère par contre Dit tu reviens quand ?
Arrête de faire ton nolife et sort dehors !
Bon on se dépêche, car les parents arrivent
A bientôt on espère !
De Hue, Hao Mi, Ai et Tho »

Hum, une lettre aussi désorganisée, mal écrite et bourrée d’écritures différentes, pas de doute, c’était bien eux. Mais cela lui fit très plaisir de voir qu’ils pensaient à lui, même au fin fond du Vietnam. Et pour Hue... Il le savait déjà, c’était elle qui avait brulé sa chambre lorsqu’il l’avait sauvée. Pas de surprise donc. Il les remercia mentalement de la protéger, et punaisa ce morceau de lettre sur son mur en haut de son lit. Il avait envie de leur répondre par SMS... Mais lesdits parents ne lui avaient pas donné de crédit, et il en était à court depuis 2 semaines. Ha, les beaux salauds. Mais comme il ne l’utilisait pas beaucoup, ce n’était pas si grave en somme, mais il voyait très bien qu’ils avaient coupé tous les ponts avec lui.


« Tant mieux, je ne veux plus voir leur sale face de toute façon. »

Il matérialisa son épée, et s’imagina ses parents devant lui, et lui en train de les pourfendre ; bien que cela était fictif, cela lui permit de déverser sa haine dans le vide, tout en répétant quelques injures et noms d’oiseaux. Puis il s’en prit aux rideaux, qu’il n’aimait pas de toute manière.
Au bout d’une bonne heure, il s’arrêta, fit disparaître son épée dans une volute de brume rouge, et alla consulter son agenda pour voir les choses qu’il devrait faire ; « Assemblée ». Il regarda l’heure du rendez-vous, et remarqua qu’il lui restait encore la journée devant lui, s’étant réveillé à 7h. Une drôle d’heure pour quelqu’un qui est sensé être en vacances, mais bon. Il a toujours été lève-tôt. Surtout que son invocation s’était matérialisée et lui sautait sur son ventre depuis un quart d’heure pour le réveiller, il commençait à avoir mal au bide. Il prit un petit déjeuner frugal, se contentant d’une poire et d’un carré de chocolat noir, et alla se promener dehors après l’événement de la lettre. Comme il neigeait et qu’il était assez tôt, il n’y avait pas grand monde. Mais il appréciait le calme et la sérénité du lieu, car la neige absorbait les sons, même si ladite neige lui cassait les pieds par sa fraicheur (eh oui, la neige, c’est froid Very Happy)
Il frissonna avant de rentrer, de faire un rapide salut aux gens qui squattaient la salle info avant d’en faire l’usage lui-même en se défoulant sur quelques malheureuses bestioles du jeu qui passaient par là. Jusqu’à l’heure de l’assemblée, en fait. I
l n’avait pas fait la dernière car il n’avait pas encore été chef, simplement sous-chef, et n’avait pas eu envie de faire l’assemblée car il avait été occupé... Par quoi déjà ? Mais étant là depuis 3 ans, il reconnaitrait surement la chef des Asunas, ceux des Kaminaris et Kurasus, et celle( il frissonne de dégout) des Suzukas, mais beaucoup d’autres semblaient avoir changé, ce qui était assez anormal ces derniers temps tout de même. Lui aussi devait choisir, ou surtout se faire choisir un sous chef, mais il avait vraiment la flemme. Peut être un jour il se pencherait plus sérieusement sur la question. Un jour.
Il longea le couloir, et arriva devant la porte au fond du couloir, assez familière. Il l’ouvrit sans hésiter plus longtemps, et remarqua qu’en plus d’être pile à l’heure, il y avait déjà des gens à l’intérieur. Il remarqua 6 personnes, dont la sous chef des Kurasus qui jouait du violon, celle des Suzuka qui mangeait des cookies comme a son habitude (erk), une fille bizarre habillée tout de rose –tient, il ne la reconnaissait pas, elle-, le sous chef des Kaminari, et un brun, normal cette fois là. Il salua de la main les gens qui étaient là, disant de manière  nonchalante


« Bonjour à tous, je suis chef des Haiko pour ceux qui ne me connaissent pas encore. Il ne reste surement que quelques retardataires que nous allons attendre, sans compter les grands absents. »

Il avait dit ça de manière assez solennelle, et s’installa à coté d’Eglantine, lorsqu’il fit plus attention aux traits de son visage plus... Plus diaboliques ? Plus fins ? Peut être est-ce parce qu’il ne l’avait pas vu de près depuis longtemps, mais dans ses souvenirs Eglantine était quelqu’un de souriant. Enfin, il pensa surtout qu’il avait peut être eu tord de s’être mis à coté d’elle, finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:18

Aujourd’hui, comme toujours, je me réveillai péniblement. Je n’avais aucune envie de sortir de la douceur de mon lit. Pourtant, il le fallait. Je devais assister pour la deuxième fois à une réunion des chefs. Une réunion donc je n’avais aucunement envie d’assister.

J’eus un petit sourire en me frottant les yeux. Je devrai peut-être encore faire la même chose. Imaginez, si la réunion était aussi emmerdante que la précédente, je pourrais faire quelques choses de plus épique… Une sortie éclair. Une sortie que tous s’en souviendrai. Quoique la dernière fois, ce n’était pas réellement moi.

Je me levai de mon lit, pour ensuite prendre une douche rapide et me préparer pour cet évènement. En retournant dans ma chambre, pour finaliser certains trucs, je remarquai sur la table de chevet, une petite lettre avec la notice importante dessus. Une liste de tous les invités. C’était pour le moins intéressent. Il y avait quelques noms que je connaissais, mais certain m’étais totalement inconnu. Noe Kotasu. Minh Lê. Kirito Rivers.

Bref, sans que je m’en rende compte, il était plus que temps que j’y aille. La réunion était sur le point de commencer. Je me dirigeai d’un pas tranquille vers la salle. Les mains dans les poches de mon jean et en marchant d’un pas lasser, je ne me dépêchai aucunement. Je ne me précipiterai jamais pour un groupe de chef de second degré.

J’oubliai! Il y avait Aenos là. C’était surement la chose qui m’étonnait le plus, pour l’instant. Ce qui était intéressent, c’est que les Kaminari avaient le pouvoir de se parler mentalement. Par la magie de la pensée.

Je poussai la porte de la salle et j’entrai. Ma première réaction fut d’être surprit. Dans la pièce régnait une odeur de nourriture. Qui diable faisait de la nourriture pour ce genre d’évènement? Quelle ne fut pas mon étonnement de voir que la responsable était la chef des Suzuka. Elle n’avait donc pas changé…

-Yo! Je me présente, pour ceux qui ne me connaissent pas. Je suis Kain, Kain Onichiro. Chef des Kaminari. Dis-je d’une voix qui se voulait enjouer.

Je remarquai les visages des petits nouveaux, essayant de percer leur armure mentale. C’était surtout pour découvrir quel genre de personne qu’ils étaient, en analysant leurs pensées. Mais mes tentatives restèrent vaines. Je ne cherchai donc pas à continuer. Je pris l’une des dernières chaises vides et je regardai autour d’un regard sans émotion. Je devais rester digne, pour représenter mon clan.

La suite des événements s’annoncèrent pour le moins banale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:18

PNJ garçon : à voir ici parle en rouge-orangé
PNJ fille : à voir ici parle en violet



Une jeune fille marcha silencieusement dans les couloirs remplis d'élèves, tous parlant de leur vie, leur parents, leur dernières affaires, leurs notes. Et elle, errant tel un fantôme entre tout ce monde, personne ne faisait attention à sa tenue ni à sa façon d'être. Pourtant la jeune fille n'aurait pas dû être invisible avec sa peau asiatique plus pâle que jaunâtre et ses traits vietnamiens. Ses grands yeux rouges aux reflets violets regardaient à gauche puis à droite. Elle sentait quelque chose s'approchait d'elle, pourtant il y avait trop de monde pour qu'elle se sente visé, la jeune fille courut vers le mur puis sauta dessus pour atteindre le mur d'en face, sautant de mur en mur tel un ninja pour atteindre la poudre d'en haut, de là elle forma une dague avec son pouvoir et visa une présence à coté d'elle. Mais il n'y avait rien.
Elle sentit un souffle derrière son oreille et découvris un visage familier; Sun. Furieuse, elle fit un geste de la main pour lui donner une gifle mais le garçon esquiva et lui sourit à pleine dent

"Tu es trop lente Anh! ria le jeune garçon
_Ne m'appelles pas par mon prénom, abruti !
_Ahah au moins tu réagis ! je t'ai vu dans le couloir, tu vas à l'Assemblée ?
_Je n'ai pas à te répondre."


La jeune fille regarda le monde qui circulait en bas, c'était vraiment frustrant et à la fois géniale que ces élèves ne la voyait pas, ou du moins, ne faisait aucunement attention à elle, trop habitué à voir des choses étranges ici. Ladite Anh attentait que la foule s'écarta un peu pour descendre de sa poutre (qui est assez haute tout de même). Elle se remit en roule mais était talonné par l'"abruti" qui continuait de sourire derrière elle. La jeune fille fronça les sourcils avant de s'arrêter dans un couloir désert, elle croisa les bras et se tourna vers le jeune garçon.

"ça t'avanceras à quoi d'y aller, Sun?
_Bin, je suis le seul avec Saturne et Terra à ne pas y allé, je ne comprend pas pourquoi. J'aimerais bien rencontrer les chefs de clans moi aussi, au moins une fois.
_Si "il" ne veut pas, alors tu n'as rien à faire là-dedans, et puis, il n'y a rien à voir. Des brailleurs qui se crêpent le chignon, qui se lancent des rayons laser par leurs yeux, qui se déclarent la guerre avant de se jeter dans les bras l'un de l'autre. Que des choses inintéressantes.
_Alors laisse moi y allé ! je serais aussi discret qu'une fourmis dans un champs de tulipes . . .

_. . . *Un champ de tulipes ????*
_S'il te plait … Mercure ?
_. . . Abruti . . ."


Mercure tourna les talons et continua sa route, suivit de son camarade, tout souriant.
La jeune fille grinça des dents, agacée par son crétin de camarade. Les deux jeunes ados marchèrent cote à cote sur le tapis rouge qui menait à la salle de réunion. Mercure reprit son regard impassible juste devant la porte fermé. Quant à son camarade, il admirait les miroirs positionnaient tout le long du couloir. C'était impressionnant.
La jeune fille se tourna vers lui et lui demanda une dernière fois de partir, déjà qu'elle n'aimait pas surveiller ce genre de chose, elle n'aimait pas non plus rencontrer les nouveaux chefs et encore moins rencontrer de nouvelle personne, mais elle devait bien le faire si elle voulait trouver une personne capable de lui rendre son frère. Elle chercherait surtout dans le clan des Kurasus mais aussi dans celui des Mikaris ou partout où elle pourrait trouver de l'aide.
La jeune fille prit néanmoins le temps de se retourner pour voir son reflet dans la glace. Elle avait une peau très pâle avec de grand yeux rouges et un visage d'adolescente pour ses 18 ans. Elle avait de court cheveux argenté avec 2 mèches mis longues devant ses oreilles décorés de rubans rouges. Aujourd'hui, comme à son habitude, elle porte le plus souvent une chemise blanche aux manches large où un fin trait bleu marine marque gracieusement les plies de la manche. Avec cela, elle porte une longue jupe à bretelle bleu marine cousus en dégrader pour laisser voir un jupon bleu sombre, presque noir. Le tout est accompagné d'une simple paire de bottes marron et un nœud bleu marine qu'elle accroche à sa chemise.
Son camarade quand à lui, avait une simple chemise blanche avec un jean et sa longue veste noir qu'il adore. Les deux compères se connaissaient depuis longtemps et pourtant ne savait pas grands choses de l'un et l'autre. Et pour ainsi dire ; ils s'en foutaient un peu ~

Mercure entra dans la pièce, très doucement, laissant la porte grincer faiblement. En l'ouvrant, le silence régnait, ils étaient attendu apparemment ; tout le monde étaient là
-le chef des Yachirus
-le (le ??????) chef des Mikaris
-la chef des Asunas
-le chef des Kaminari et son sous-chef
-Le chef des Haikos
-La chef des Suzukas
Et la sous-chef des Kurasus

Tient ? où était la chef des Kurasus ??? T'en pis, ce n'était pas important, du moment que quelqu'un représentait le clan, ici, Canna Kaonai … et des muffins ?

*je me disais bien que ça sentais la nourriture …*

Jean entra discrètement derrière sa camarade et se plaça dans un coin de la pièce, toujours le sourire au lèvre.
La jeune fille ferma la port derrière lui, consciente que le jeune garçon était entré. Elle se tourna vers les représentants des clans et posa une dossier sur la table.

"Bien, normalement les chefs doivent se présenter mais on va tous s'épargner des heures de papotâtes de vies. Je vais faire le tour de table.
Kirito Rivres, chef du clan des Yachiru, de l'eau, on vous a trouvé une sous-chef qui devrait arriver bientôt, elle s'appelle Johanna Hope
Rebekka Johannessen, chef du clan des Suzuka, du vent, je n'ai pas de nouvelles pour vous.
Eglantine Sakura, chef du clan des Asunas, de la nature, je vois que vos vieux démons sont ressortis
Minh Lê, chef du clan des Haiko, du feu, je ne t'aurais jamais cru chef si on me l'avais dit, en voyant la tête de ton ancien chef
Kain Onichiro et son sous-chef Aenos Winrain, clan des Kaminaris, de la foudre, je crus comprendre que vous alliez mieux depuis votre dernière venu ici
Noemie Kotazu, chef du clan des Mikaris, de la mort, je n'ai pas de nouvelles pour vous non plus
*même si j'aimerais savoir pourquoi il est habillé en fille*
Et Canna Kaonai, sous-chef du clan des Kurasus, de la vie, je ne sais pas où est votre cousine mais faites au moins honneur à votre clan.
Quand à moi, je suis Mercure, je représente l'Organisation, et je superviserais cette rencontre. Et ne faites pas attention au protagoniste derrière moi, il ne sert à rien."


La jeune fille ouvrit le dossier et distribua des feuilles à chaque représentant des clans. C'était des fiches sur leur nouveaux membres qu'ils ont surement rencontré. Mercure avait décidé de faire ça délicatement et parlerait missions plus tard. Elle qui détestait parler, voulait en finir vite mais délicatement. Elle annonça que le clan des Kons et des Mados s'étaient unie pour formé les Tochi et qu'il n'y avait toujours pas de chef parce que le nouveau clan était en phase de construction. L'ancien chef des Kons et celui des Mados ont eu une grosses disputent et on tout les deux finis à l'hôpital, donc les deux clans se sont disputés un long moment au début mais ils se sont trouvés des affinités et même de grands points commun et l'Organisation les a fusionné pour raison de similitude et parce que c'était le souhait des deux chefs qui ne reviendront certainement plus.

"Je pense que tout a été dis. Bien, est-ce que quelqu'un a quelque chose à dire ?"

Personne n'a eu le temps d'en placer une que la porte se fracassa violement contre le mur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:19

Le jet du lycée s'était posé à l'aéroport et Camille avait été larguer dans une voiture très spacieuse où elle put trouver le sommeil, enfin ! Ses blessures étaient très légères, quelques égratignures par ci par là, mais elle voyait surtout le regard hideux de cette infirmière qui la ramener à Nala dans sa tête alors elle n'arrivait pas à trouver le sommeil. Le chauffeur avait allumé une bougie dont l'odeur l'avait endormie, c'était contre son insu mais c'était pour son bien.
La voiture se gara en pleine ville parce le chauffeur devait commander la nourriture pour la cantine, il  vint réveiller la jeune fille pour qu'elle commence à émergé avant de retourner au lycée. A son réveille, Camille se retrouva seule dans la voiture, Pluton avait disparu, le chauffeur lui affirma qu'elle a toujours été seule dans la voiture. Camille ne comprenait pas trop la situation et préféra ne pas poser d'avantage de question, elle reprit ses esprits en marchant lentement le long du trottoir, elle avait l'impression d'avoir du béton à la place des jambes et un marteau piqueur en action dans le crane. Mais l'odeur de cette bougie était encore incrusté dans ses narines et elle avait du mal à se réveiller. La jeune fille alla s'asseoir sur un banc en face de la boutique pour reprendre son équilibre.
Même si c'était involontaire, elle a quand même été drogué !

"pfff a peine rentré que j'ai encore des problèmes. En plus demain je dois rencontrer les chefs !
*vois le bon coté, tu as rencontré de nouvelles personnes, dit son invocation en faisant seulement apparaître sa tête dans une brume blanchâtre
*Je ne crois pas que ce soit un bon coté Oscar …
*Tu as oublié se que tu avais promis à tes parents avant de partir ?*

Comment Camille aurait pu oublier ? la veille de son départ pour Seikoku, elle s'était rendu dans le cimetière et avait promis à ses parents de faire des efforts avec les autres et de surmonter ses peurs.
La jeune fille émit un petit soupir avant de caresser le flan de son invocation. Elle ferma les yeux et posa sa tête contre la sienne. Camille savait qu'elle n'était pas seule, même si Canna était loin d'elle, Oscar serait toujours là pour veiller sur elle et lui rappeler se pourquoi elle vie.
Soudain, un miaulement se fit entendre juste à coté d'elle, la jeune fille se retourna et découvrir un adorable petit chat juste à coté d'elle. Oscar disparu à la vu de ce chat et Camille resta en admiration.
Le petit chat vint se frotter sur le bras de la jeune fille, irrésistiblement, Camille prit le chat dans ses bras et le regarda dans les yeux. Il ressemblait comme deux gouttes d'eaux à Kit, son chat. Camille sourit à pleine dents devant le félin qui ronronna de satisfaction. La jeune fille resta ainsi à sourire à l'animal qui commença à lui frotter le nez avec son museau.

"Tu es trop mignon, comment tu t'appelles ?
~ Chamalow ~ dit une voix derrière elle"

Camille se retourna et le chat lui échappa des mains pour aller aux pieds de son interlocuteur avant de lui mendier des caresses.
Camille releva les yeux vers l'inconnu et découvrit un jeune garçon brun d'à peu près son âge avec de magnifiques yeux bleus saphirs. La jeune garçon prit le chat dans ses bras et lui caressa son pelage blanc immaculé.

"Je savais pas trop comment l'appeler, et comme il est très câlin . . . j'espère qu'il ne t'as pas trop embêté.
 _. . .
_. . .
 _. . .
_. . . tu serais pas la chef des kurasus ?
 _. . .
_. . . tu sais, tu es plus jolie quand tu souris =D
 _. . ."

Camille se leva brusquement et partit sans dire un mot en direction du lycée Seikoku sans se retourner vers cet inconnu. Ce n'était pas la première personne qui lui avait dit ça mais ça lui faisait toujours le même effet ; elle se renfermait et partait. Surtout qu'elle ne savait absolument pas comment réagir.
En plus, elle venait de se rappeler que l'Assemblée c'était aujourd'hui . . . pas demain !



Camille se retrouva enfin devant cette fichue école. Elle était épuisée, elle avait couru pendant au moins 2h et n'avait rien mangé depuis hier, son ventre criait famine et la jeune fille commença à s'énerver *je vais tous les butter …* Camille traversa tout le lycée pour atteindre ce maudit couloir qui n'avait pas changer, avec ce même mur rempli de miroir, ce tapis rouge et cette porte sombre. Mais, alors qu'elle était au milieu du couloir, elle sentit une étrange odeur de . . . muffins ?

*A mon avis, Canna est déjà arrivé
*ça ne m'étonnerais pas qu'elle ait apporté de la nourriture. Tu crois que le chef des Kons sera là ? demanda son invocation en ne faisait apparaître que sa tête
*Pluton m'a dit brièvement qu'il était parti*

Et c'était malheureusement se que Camille redoutait, elle avait toujours su qu'un jour, elle ne le reverrait plus jamais alors qu'il avait promis de veiller sur elle et elle était assez bête pour le croire alors qu'elle savait qu'elle était bien maudite. Toute les personnes ce qu'elle affectionne beaucoup disparaissent; ses parents, ses rares amis. La jeune fille perdit toute sa haine et commençait à faire demi-tour. Son invocation se matérialisa et la stoppa en se mettant devant elle.

*Où vas-tu ?
*Je vais dans mon dortoir.
*Camille. Tu dois assister à cette Assemblée.
*Canna y est déjà, je n'ai pas besoin d'y aller.
*C'est ton rôle de chef, tu as été rapatrié pour ça.
*On pourrait un instant oublier mon devoir et pensé à moi ?! J'existe Oscar ! Je n'ai jamais rien demandé mais je suis pas ! j'existe alors laissez moi exister !
*Camille. Calme toi … je sais que tu existes, mais c'est à eux qu'il faut le prouver, c'est pour ça que tu dois y aller, pour leur montrer.
*. . . tu as raison . . .*

Camille serra les poings et fit volte-face à la porte, elle marcha d'un pas décidé avec une grande colère en elle. D'un geste violent, elle ouvrit la porte. Regarda la pièce en 2 secondes pour voir des têtes inconnus et d'autre familière et déduit que le garçon qui se trouvait dans un coin reculé ne pouvait être que le représentant de l'Organisation. Elle se précipita sur lui sans prendre le temps de considéré le reste de la foule et les bons muffins de sa cousine qui lui donnait encore plus que faim. Camille agrippa le col de la veste du garçon et gueula (même s'il était plus grand qu'elle) :  "ça vous amuse de m'envoyer à l'autre bout du monde pendant un mois et de me droguer ensuite espèce de bouffon ?!"  
A la lumière de la lampe qui trembla tant Camille projetait une aura néfaste, elle reconnu le garçon qu'elle avait vu tout à l'heure dans la rue, ce qui la surpris. Elle se calma à la vue de ce visage et celle de sa cousine qu'elle avait aperçu au coin de l'œil et lâcha sa prise avant de remettre correctement son haut et ses gants qui lui avait offert Pluton puis dit avec une voix totalement neutre :    "Je suis la chef du clan Kurasus" puis, elle alla à coté de Canna mais resta debout, prenant un muffin au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:19

Kirito regardait la personne entrer dans la salle d’un regard froid et impassible. Il était tout de même heureux de ne plus être seul, dans cette pièce. Alors qu’elle arriva dans la grande pièce avec des muffins, elle s’étonna de son grand silence. À un point qu’elle semblait choquée du manque de réaction de ce jeune homme, ce qui le fit sourire. Elle lui dit qu’elle le connaissait, car elle avait vu des photos et les autres arrivèrent à leur tour.

Le jeune Kirito porta une attention particulière sur chaque individu, pouvant percevoir leurs intentions les plus profondes. Les deux premières personnes, la choquée et une autre, ne semblait pas avoir d’intentions hostiles, ni malsaines, avec leurs nourritures. Si c’était le cas, elles ne le laissaient paraître aucunement. Il put en déduire que leur nourriture n’était, pour le moins du monde, pas empoissonner.

La troisième était différente… Il y avait quelques choses chez elle, qui faisait ‘’peur’’ à Kirito, qui lui inspirait de la crainte. Cette fille n’était pas comme les autres, elle semblait plus spéciale. Le jeune Yachiru porta un vif intérêt à son sourire figer. Non, il était factice, ce n’en était pas un vrai… Il détourna son attention vers la porte pour ne pas qu’elle remarque qu’il le regardait si intensément.

Arriva ensuite un jeune homme en béquille. Kirito ne sut pas trop quoi pensé de lui, il semblait tout à fait normal. Excepter le fait de son malaise apparent pour la femme assied en face de lui. Pourquoi le dévisagea-t-il ainsi?  Ancienne querelle entre les deux clans ? Qui sait.

Noe arriva ensuite, en cinquième. Le chef des Yachiru ne fut évidemment pas surpris par ce qu’il dit en entrant de la salle. La cajolerie avait toujours été son point fort. ‘’Un véritable plaisir?’’ Mouais. Le plus surprenant fut lorsque celui-ci s’approcha de lui, tout en lassant tombé quelques choses sur sa tête, lui chuchota des remerciements à l’oreille et lui donna un baiser sur la joue. Cela n’avait pas été suffisant pour faire changer l’expression froide de son petite visage. Il posa délicatement un mal sur le dessus de la tête et attrapa les choses qu’il y avait déposées. Des lambeaux? Il se rappela alors que c’était ceux qu’il avait utilisé pour le soigné. Il les jeta par terre, se disant que c’était inutile des garder. Arriva ensuite un autre jeune homme dont il ne fit pas attention.

C’est à l’arrivée de l’autre qu’il fut… surprit. La venue du grand blond eut pour effet de faire resurgir dans son esprit un souvenir. Une scène de son enfance, où il était avec son ami. Était-ce à cause de l’éclat qui brillait dans ses yeux? Le même éclat que le garçon de ses souvenirs avait? Il réfléchit longuement à son nom. Il l’avait sur le bout de la langue, mais il était incapable de le trouver… Perdu dans ses pensées, il n’entendit pas cet homme se présenter. Ratant la première chance qu’il avait de le reconnaître.

Une femme arriva, présenta au reste du groupe, sans s’être présenté elle-même, les chefs des clans et l’actualité du clan de ces derniers. Kirito se contenta de hocher de la tête quand il entendit son prénom, toujours occupé à réfléchir. Ce n’est que deux ou trois phrases plus loin, qu’il réagit, silencieusement. Il posa ses yeux d’acier vers l’homme qui parlait. Venait-il réellement d’entendre ‘’Kain Onichiro’’? Était-ce le même Kain? Il reporta son attention sur lui, oui, il n’y avait aucun doute possible. Il ressemblait beaucoup trop à son jeune ami, même avec quelques années en plus.  Alors, que faisais-t-il ici? Trop de questions sans réponse et aurait-il simplement la chance d’avoir ces réponses?

"Je pense que tout a été dis. Bien, est-ce que quelqu'un a quelque chose à dire ?" C’était la dernière chose qu’il entendit de la bouche de la jeune femme, pour l'instant.

Quelqu’un ouvrit la porte violemment, ce qui fit sursauter notre jeune héros. Il observa attentivement la scène qui se déroulait sous ses yeux. La jeune femme qui venait d’arriver c’était diriger vers l’homme dans le coin de la pièce, qui n'avait pas encore parler et qui c'était fait tout petit. Elle le prit par le col et lui parlait d’un ton très… agressif. Elle semblait lui en vouloir pour des raisons de voyage et de drogues. Ce n’est que deux secondes plus tard, qu’elle se présenta, comme si de rien n’était et allait près du sous-chef des Kurasu.

Incrédule, Kirito se demandait comment réagir. Devait-il se lever vivement et demander des explications à l’homme qui semblait diriger cette réunion ou simplement se taire et se terrer dans son trou? Il en conclut qu’il était inutile d’attirer l’attention et qu’il préférait observer, en catégorisant le comportement des gens et surtout s’ils étaient gentils ou méchants.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:19

Canna regardai distraitement les gens arriver chacun leur tour : La chef des Suzuka avec elle aussi de la nourriture, la chef des Asuna avec son regard flippant - Canna trouvait sa voix grinçante et désagréable, mais ce n’étais surement qu’une impression. Surement. - , Aenos en béquille ? Il n’avait pas été loupé celui là ; Il y eu aussi la chef des Mikari. LA chef ? Canna tiqua... Elle avait le souvenir que... Hum, souvenir... Réfléchir... Trop dur.

Elle passa ce detail même si sa voix dégoulinante ne lui laissa pas réellement une bonne impression. Enfin, « ne jamais se fier aux apparences » , un précepte que Canna suivait assidument. Cette personne étrange pouvait-être sympathique sous cette couche de bizarrerie suintante de miel. Il y eu ensuite le chef des Haiko. Il ne lui disait rien, mais semblait connaître cet endroit. Et ensuite, Kai... Kane, qui se présenta d’un ton enjoué. Ton enjoué ? Ça faisait un mélange bizarre. Enfin, cette pièce est elle-même un mélange bizarre de gens qui n’ont rien à faire ensemble de toute façon, plus rien ne l’étonnerait. Après lui entrèrent des personnes curieuses. Une jeune fille déjà, qui se présenta elle et les différents protagonistes dans une longue tirade plutôt ennuyeuse. Tellement que Canna ne fit pas attention lorsqu’elle parla d’elle, préférant jouer à pincer les cordes de son violon
. Elle ne fit pas réellement attention à l’homme qui s’était caché dans un coin de la pièce, ne levant qu’un sourcil en signe d’interrogation passagère avant de retourner à ses saines occupations. Elle leva ce même sourcil lorsqu’on lui donna des feuilles, mais elle ne vit en elles qu’un support de plus pour gribouiller, et non pas une source d’information dont elle pourrait profiter.

Cette réunion était plutôt ennuyeuse. Tout était ennuyeux de toute façon. Elle soupira. Et que faisait sa cousinette ? Elle l’avait harcelé (en surchargeant surement sa boite sms plafonnée à 1200 msg, mais passons), aucune réponse ; prié, aucun signe, les nuages étaient pas super bavards. Alors elle attendait. Elle n’eu pas le temps de terminer son long et profond soupir que la porte vola presque en éclat, faisant par la même occasion bondir Canna hors de sa chaise tant elle était surprise. Et l’auteur du crime envers cette pauvre porte qui n’avait rien demandé n’était personne d’autre que...

Sa cousinette.

Elle en fit tomber son violon sur ses genoux de stupeur.
Canna allait se lever de sa chaise pour lui sauter dessus que Camille se dirigea vers la personne bizarre du fond pour lui hurler dessus. Ha. A peine arrivée et déjà en colère, cela ne l’étonna guère, en fait. « Pourquoi tant de haine ? », pensa-t-elle tout en lui envoyant des ondes de gentillesse par le biais de ses bras qui dansaient en vague. Ses ondes réussirent apparemment leur coup, car sa cousinette relâcha l’homme chelou, se présenta d’une voix neutre, et alla s’installer à coté d’elle. Canna rayonna, simplement heureuse de retrouver sa super cousinette et de partager des muffins avec elle. Elle l’enguirlanderait après pour le manque de nouvelles. Personne n’eut de réaction sur le moment, surement un peu déboussolés par la vivacité de Camille. Un ti peu.

Kirito demanda de but en blanc si personne n’avait rien d’autre à dire, symbolisant le manque d’intérêt de cette -stupide- réunion où personne ne mangeait les sublimissimes muffins de Canna (enfin presque). Elle pinça encore quelques cordes à son violon, dans le calme plat et absolu de la salle, avant de le poser plus ou moins doucement (comprendre : comme un bourrin mais un bourrin sans muscles) sur la table et de se lever, rejoignant la position de sa génialissime cousinette, après qu’un flash lui ai traversé l’esprit.
Elle avait enfin quelque chose à dire.

Intéressant ou pas, elle ne réfléchit même pas à la question.


« Pensez-vous qu’il serait possible, après tout ces changements de chefs, de sous-chefs, de mouvements des clans, d’atteindre à une paix entre nous ? J’ai fouill—hem, Cherché dans les archives, et les changements de chefs n’étaient pas aussi courants, du coup les tensions se développaient au fil des ans entre les chefs ; désormais, nous prenons plus de temps à nous présenter qu’à entretenir ces relations. Moi, j’ai toujours trouvé improbable cette histoire de guerre orchestrée par je-ne-sais-quoi, ce qui nous poussait réellement à se vouer une haine inconsidérée. Je pense que cette réunion coïncide avec le but répugnant de nous quereller un peu plus, et qu’au lieu de continuer cette tradition absurde nous pouvons changer cette manière d’être du lycée. Au lieu de se battre, nous pourrions nous entraider, chacun sait qu’à plusieurs nous sommes plus forts que seuls. »

Elle le disait avec tant de conviction... Canna pensait réellement qu’au fond de chaque personne il y avait forcement du bon, et qu’ensembles on pouvait arriver à de grandes choses. Enfin, ne se voilait-elle pas la face en même temps, pour oublier qu'il y avait des personnes qu'on ne pourrait jamais sauver?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:19

Donc rebekka regarda tout les étranger qui rentraient tous au fur et a mesure dans cette salle, bien bien, donc des gens qu'elle avait jamais vu et... Une princesse??? Ah bon pourquoi pas, un peu de gaîté ici haha.

Comme elle n'en avait strictement rien a battre elle s'éleva sur la table et lança des crêpes.

_CREPES ARC-EN-CIEL POWER !'

Et toutes les crêpes volaient dans tout les sens avec son ours déguisé en ballerines qui dansait tout au tour des convives, si je puis dire. Quand tout a coup l'ours sorti de nul part un pot de nutella et un assortiment de confitures diverse et variées et de très jolis couverts en argent.

_Mangez! Mangez! De bonnes crêpes maison yeahhh

Tout en continuant de danser autour de ses crêpes, elle se réveilla.. Mais que vit t-elle au loin? Des muffins !!!!!!!!!!!!!!

Donc par son pouvoir sacré elle prit un muffin et le regarda s'envoler jusqu'à elle
Miam miam miam miam miam elle n'en fit que quelque bouchées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:20

"Je suis Noemie, Kotasu Noemie ~ Chef des Mikari… C’est un…. Véritable honneur pour moi de vous rencontrer."

Cet individu était donc un … garçon. En effet, malgré ses parures, son accoutrement et son visage aussi fin que celui d'une frêle jeune demoiselle, il avait plutôt une voix grave. Tina scruta ses mouvements, bien curieuse de savoir où il allait se placer, était-il du genre sociable ou pas ? Elle s'intéressait bien au comportement des gens pour mieux les analyser et certainement mieux les manipuler. Ce fameux Noemie posa un regard froid sur Tina, elle lui renvoya ce même regard glacé et ténébreux. Finalement, le chef des Mikari sourit à la demoiselle, mais pas un sourire de salutation, c'était un sourire mauvais, malsain, fourbe. Tina essaya de déduire le fond de sa pensée, elle n'était pas Kaminari, c'était très difficile pour elle de se baser uniquement sur le comportement des gens. Mais ce sourire trahit le Mikari. Elle avait compris, il était un mikari, un clan de la mort et il avait vu en elle un air tout aussi diabolique que les gens de son clan, il voulait une alliance. Puis, Noemie alla vers le chef des Yachiru.
Secrètement, Tina sourit, un sourire encore plus malsain que son camarade, plus sombre et plus vil. Un sourire comparable à celui du diable. Elle allait peut-être toucher à son but plus facilement que prévu.
Tina se ressaisit et retourna son attention vers ce nouveau chef pour le voir embrasser le chef des Yachiru … (sur la joue, hein !)

* . . . j'ai parlé trop vite . . . *

Comment pouvait-elle se rallier à un clan soutenu par un chef frivole, qui s'habille comme une fille et qui est certainement gay ? U______U tout le culte du chef s'effondra devant les yeux de la jeune étudiante.
Puis, alors que la jeune fille restait sans un mot et la pièce devenait silencieuse, entra un jeune garçon brun. Tina le connaissait par le biais d'Eglantine, c'était un membre du clan du feu ; Minh Lê.

« Bonjour à tous, je suis chef des Haiko pour ceux qui ne me connaissent pas encore. Il ne reste surement que quelques retardataires que nous allons attendre, sans compter les grands absents. »

Tina leva un sourcil *il est chef lui maintenant ?* En effet, Eglantine et lui étaient amis. Ils s'étaient rencontrés à l'aéroport il y a 3 ans et comme leur clan respectif n'avait rien l'un contre l'autre, les deux lycéens avaient gardé une bonne entente.
Tina le trouvait idiot, ahurit, colérique et mauvais joueur, c'était un gros geek en puissance et hébergeait un piaf dans ses cheveux comme un trisomique dans la rue U____U
Puis, comme l'abruti qu'il était, il alla s'asseoir à coté d'elle. Il la regarda, elle le regarda et comme un message noir qu'elle lui fit passer à travers ses yeux, Minh détourna le regard.
Sans même pouvoir profiter d'un silence pesant, la porte s'ouvrit une nouvelle fois et le chef des Kaminari fit son entrer.

-Yo! Je me présente, pour ceux qui ne me connaissent pas. Je suis Kain, Kain Onichiro. Chef des Kaminari. Dis-je d’une voix qui se voulait enjouer.

Tina regarda l'arrivant avec une pointe d'envie de meurtre (une pointe soutenue). Eglantine l'aimait bien, mais Tina pour le peu qu'elle avait vu, le trouvait irritant, complètement stupide, certainement un sale lycéen obsédé, frivole, narcissique et orgueilleux. Bref, elle ne l'aimait pas DU TOUT. Cependant Tina cacha ses pensées pour continuer à rester dans l'ombre un peu plus de temps dans cette assemblée. Elle n'était pas encore prête à révéler ses plans.
Alors que les deux représentants de l'Organisation entrèrent et firent leur speech avant de demander si on avait quelque chose à dire.
Ça aurait été le moment idéal pour Tina de se révéler mais se fit prendre de court par le claquement de porte d'une folle furieuse qui regarda l'assemblée avant de se diriger vers le garçon bizarre au fond de la pièce. Cette entrée refroidit la jeune fille qui s'affala sur son siège en attendant que cette fille se calme. En plus, elle ne comprenait pas un traitre mot : "monde" "bouffon" étaient les mots soulignés de l'arrivante. D'ailleurs elle était bizarre cette fille, elle avait les cheveux bleus … qui a déjà vu une fille avec des cheveux bleus ? et puis pour une teinture c'était complètement moche ! d'où elle sort cette nana déjà ?
Tina détourna les yeux vers le reste de l'assemblée parce qu'elle s'en foutait complètement finalement. Elle regarda le reste du groupe et conclut qu'ils semblaient tous plus ou moins idiots et inintéressants.

 « Pensez-vous qu’il serait possible, après tout ces changements de chefs, de sous-chefs, de mouvements des clans, d’atteindre à une paix entre nous ? J’ai fouill—hem, Cherché dans les archives, et les changements de chefs n’étaient pas aussi courants, du coup les tensions se développaient au fil des ans entre les chefs ; désormais, nous prenons plus de temps à nous présenter qu’à entretenir ces relations. Moi, j’ai toujours trouvé improbable cette histoire de guerre orchestrée par je-ne-sais-quoi, ce qui nous poussait réellement à se vouer une haine inconsidérée. Je pense que cette réunion coïncide avec le but répugnant de nous quereller un peu plus, et qu’au lieu de continuer cette tradition absurde nous pouvons changer cette manière d’être du lycée. Au lieu de se battre, nous pourrions nous entraider, chacun sait qu’à plusieurs nous sommes plus forts que seuls. »  

Tina tourna les yeux vers la Kurasu : cette fille sortait tout droit des bisounours ! Jamais vu une fille aussi rose bonbon ! et puis elle n'avait pas du comprendre qu'en venant ici elle allait devoir affronter la dure réalité de la vie : la loi de la jungle. Les plus forts l'emportent les plus faibles meurent. C'est tout.
Un long soupir émana de la jeune fille. Sa déclaration tombait à l'eau pour le moment. D'ailleurs elle n'était même pas sûr de faire le poids face aux autres ~ tout les membres de son clans étaient des ramollos finis, niais, candides qui préférait jouer avec les oiseaux et les papillons plutôt que de se battre pour honorer leur clan. Un vrai clan de hippies !! son ancien chef n'aurait pas approuvé cette négligence ! il fallait donc qu'elle agisse.
Elle parla avec une voix neutre comme celle d'Eglantine :

"Je ne pense pas que nous puissions faire quoi que ce soit. Nous ne sommes pas chefs pour faire le bien dans ce lycée, nous le sommes pour faire le bien de notre clan. On ne peut pas être égaux, c'est impossible. Le feu détruit les plantes, la végétations absorbe l'eau, et l'eau éteint le feu et ceci est un cycle sans fin. Tu crois vraiment que si on y met du sien on pourra tout changer ? Tu te trompes. Tu sais pourquoi ton clan a toujours été neutre ? parce que vous êtes faible, votre seule force est celle de maintenir les gens en vie, sans les autres vous n'êtes rien et vous ne valez rien."    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:20

Aenos regardait patiemment, un peu nerveusement, les chefs venir un par un. Celui qui suivit Aenos était une... fille de premier coup d’œil. mais quand elle parla, elle avait une voix bien grave pour une fille. Aenos en conclut que c'était peut -être un garçon. Cet étrange individu fit un bisous à ce qu'Aenos supposait être le chef des Yachiru. L'étrange chef lui dit quelque mot et s’assit à coté de lui, alors que le chef des Yachiru resta de marbre.

  Après, ce fut au tour du chef des Haiko, qui se mit à coté de Tina. Aenos pensa quelque instant que quelqu'un d'aussi sympathique(qu'en il ne rage pas devant ses jeux bien sur) n'était pas très compatible avec la folie de la jeune chef des asunas, et donc que ça pouvait faire des feux d'artifice à tout moment. De toute façon, chaque chef a son grain d'originalité.

     Après, ce fut le tour du chef d'Aenos qui entra, se présenta et qui pris une chaise vide. Le plus étonnant et qu'il restait attentif à toute pensés qu'elles soient. Malgré son regard vide, Aenos sentit bien qu'il n'arrivait pas à des résultat très concluante.

      La représentante de l’Organisation entra avec un homme qu'Aenos ne connaissais pas. Elle fit un léger papotage et dit au bout d'un moment, à propos de la chef des Asunas «  je vois que vos vieux démons sont ressortis » . Alors comme ça, la version maléfique d'Eglantine l'accompagnait depuis longtemps, d'ailleurs le nom « Eglantine » a du vexer la psychopathes chef des Asunas.  

Quand elle présenta le chef des Mikaris, elle pensa tellement fort qu'Aenos et peut-être son chef avaient entendu :  

*même si j'aimerais savoir pourquoi il est habillé en fille*

Le chef des Mikaris était un garçon, tous le monde le savait , vue leur passivité... tous sauf Aenos qui se sentait idiot ce coup là. La représentante de l'Organisation « Mercure » dit au bout d'un moment :

"Je pense que tout a été dis. Bien, est-ce que quelqu'un a quelque chose à dire ?"

en tout cas, Aenos n'avait rien à dire... et puis tout à coup, une pensé agressive vient lui chatouiller sa pensé :

« Je vais tous les buter... »

Aenos sentit la pensée lointaine, mais avait le pressentiment que ça allait pimenter un peu l'assemblée.

Et quelque instant plus tard, une fille entra avec rage dans la salle et avança vers le garçon de l'Organisation, lui agrippa le col et lui cria :

"ça vous amuse de m'envoyer à l'autre bout du monde pendant un mois et de me droguer ensuite espèce de bouffon ?!" 

Et puis bizarrement, elle le lâcha, se calma et se présenta, l'assemblée a gagné une chef lunatique. La Sous-chef des Kurasus s'exprima :

« Pensez-vous qu’il serait possible, après tout ces changements de chefs, de sous-chefs, de mouvements des clans, d’atteindre à une paix entre nous ? J’ai fouill—hem, Cherché dans les archives, et les changements de chefs n’étaient pas aussi courants, du coup les tensions se développaient au fil des ans entre les chefs ; désormais, nous prenons plus de temps à nous présenter qu’à entretenir ces relations. Moi, j’ai toujours trouvé improbable cette histoire de guerre orchestrée par je-ne-sais-quoi, ce qui nous poussait réellement à se vouer une haine inconsidérée. Je pense que cette réunion coïncide avec le but répugnant de nous quereller un peu plus, et qu’au lieu de continuer cette tradition absurde nous pouvons changer cette manière d’être du lycée. Au lieu de se battre, nous pourrions nous entraider, chacun sait qu’à plusieurs nous sommes plus forts que seuls. »

Des pensées positive c'est bien, les appliqués, c'est plus difficile... le peace and love attitude, c'est bien les Kurasus ce genre de pensé. On peut pas dire que c'est facile de changer un lycée avec un seul discours, et surtout que certains aime ce battre et beaucoup aime le pouvoir. Tina dit derrière :

"Je ne pense pas que nous puissions faire quoi que ce soit. Nous ne sommes pas chefs pour faire le bien dans ce lycée, nous le sommes pour faire le bien de notre clan. On ne peut pas être égaux, c'est impossible. Le feu détruit les plantes, la végétations absorbe l'eau, et l'eau éteint le feu et ceci est un cycle sans fin. Tu crois vraiment que si on y met du sien on pourra tout changer ? Tu te trompes. Tu sais pourquoi ton clan a toujours été neutre ? parce que vous êtes faible, votre seule force est celle de maintenir les gens en vie, sans les autres vous n'êtes rien et vous ne valez rien." 
   
Cette remarque n'était pas étonnante, et il faut reconnaître que il y a une part de vérité pour le début, mais la fin était outrant. Ce n'est pas parce que quelque gens en sauve d'autre qu'il ne valent rien. Aenos ne put s'empêcher de lui répondre :

«  Et toi Eglantine, Si tu es seule, vraiment seule au monde, que ferais-tu ?Que vaudrais-tu face au néant ?  Si un jour tu étais mourante, aurais tu voulus une main pour te secourir ? Ou préférerais-tu mourir bêtement ? Un Kurasus reste un humanoïde, bien qu'avec des pouvoirs non offensive, est un humain ne peut être rien. D'ailleurs si on met tous son âme que tu n'as pas  dans un projet, tous est possible. Eglantine, ou plutôt Tina, que vaux-tu ? qu'es tu sans les autres ? Crois tu que tu vaudrais quelque chose si on ne t'avais pas insuffler toute cette haine ? Si Eglantine ne t'avais pas épargner la jeunesse, tu n'aurais pas valu grand-chose. Je sais que maintenant tu aurais envie d'arracher mon autre jambe, mais tu t'en empêche parce que les autres chefs sont là. Je sais qui tu es Tina, tu n'es que haine incarnée. »

Il se sentit viser après ça, mais bon, tant qu'il l'a dit... maintenant la chef des Asunas va être en rogne et va déclarer la guerre au Kaminaris, au fond, il n'aurais peut-être pas du s'emporter. Il pris un muffin, parce que faire des discours, ça donne faim.

Aenos fixa Eglantine de son siège, et attendit patiemment la suite des événement, qui pourrait prendre une tournure intéressante...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:20

Les autres chefs étaient arrivé assez rapidement après que lui-même soit entré dans la vaste salle de réunion ~ Il avait bien enregistré leurs visages et agissements, bien qu’il ne participa le moindrement à la conversation de bienvenue ~  Le blond écouta attentivement tous ce que la jeune femme leurs signalait, voulant se rappeler parfaitement de tous ce qui se passait. Etsu, son énorme boa était aussi aux aguets, aidant son maitre à analyser ses camarades.

Il y avait de nombreux clans, au lycée Seikoku ~  Beaucoup espérant la prospérité et la joie, d’autre avec le cœur plus sombre ~  L’androgyne voulait cibler ses derniers, pouvant par la suite créer une alliance et virer tous les imbéciles qui se mettraient au travers de son chemin. Il avait tout de suite éliminé les Kurasus, ces derniers biens trop gentils et attentionnés pour le suivre. Ensuite, les Yachiru… Hors de question, car, bien qu’il ne le montrait pas, il avait encore terriblement honte d’avoir perdu contre leur jeune chef.

Ensuite, il y avait Suzuka ~ La blondinette lui tombait déjà sur les nerfs et depuis qu’il était arrivé, il avait de violentes envies de meurtres à l’égard de la demoiselle. Le Haiko avait l’air un peu gourde, mais c’était à surveiller. Celui qui s’était présenter comme étant Kain semblait assez fort et le Kotasu aurait bien apprécié l’avoir à ses côtés, mais il y verrait plus tard car… C’était surtout l’Asuna qu’il voulait avec lui ~  Une haine énorme émanait de la jeune fille, de la méchanceté magnifique qui plaisait beaucoup au chef du clan de la mort. Ses pensées furent interrompues lorsque Canna, la sous-chef du clan Kurasu prit la parole :

-Pensez-vous qu’il serait possible, après tous ces changements de chefs, de sous-chefs, de mouvements des clans, d’atteindre à une paix entre nous ? J’ai fouill—hem, Cherché dans les archives, et les changements de chefs n’étaient pas aussi courants, du coup les tensions se développaient au fil des ans entre les chefs ; désormais, nous prenons plus de temps à nous présenter qu’à entretenir ces relations. Moi, j’ai toujours trouvé improbable cette histoire de guerre orchestrée par je-ne-sais-quoi, ce qui nous poussait réellement à se vouer une haine inconsidérée. Je pense que cette réunion coïncide avec le but répugnant de nous quereller un peu plus, et qu’au lieu de continuer cette tradition absurde nous pouvons changer cette manière d’être du lycée. Au lieu de se battre, nous pourrions nous entraider, chacun sait qu’à plusieurs nous sommes plus forts que seuls.


Le blond ne put retenir un rire vicieux, crachant ainsi littéralement sur les idées de paix de la demoiselle gâteau. Oh, il comptait bien détruire ses arguments, même s’il avait prévu se tenir à carreaux! Il rassemblait ses idées lorsqu’une voix glaciale, haineuse vint briser le silence qui s’était installé ~ Décidément, Tina avait décidé de monter dans son estime :

-Je ne pense pas que nous puissions faire quoi que ce soit. Nous ne sommes pas chefs pour faire le bien dans ce lycée, nous le sommes pour faire le bien de notre clan. On ne peut pas être égaux, c'est impossible. Le feu détruit les plantes, la végétation absorbe l'eau, et l'eau éteint le feu et ceci est un cycle sans fin. Tu crois vraiment que si on y met du sien on pourra tout changer ? Tu te trompes. Tu sais pourquoi ton clan a toujours été neutre ? Parce que vous êtes faible, votre seule force est celle de maintenir les gens en vie, sans les autres vous n'êtes rien et vous ne valez rien.
Cette fois, il éclata d’un rire dément, ne se retenant aucunement ~ Bien sûr les Mikari étaient cinglé, et on pouvait bien le voir ici, face à l’amusement soudain de leur chef face à une situation si sérieuse ~ Il devait absolument se rappeler de dire tout ça à son cher Kaarasu, pour qu’il puisse bien rigoler aussi. La situation était intéressante, l’ambiance était tendu et Noe pouvait presqu’entendre leurs petits cœurs battre fort par la faute de la nervosité. Ce fut au tour de Aenos, le seul être passablement normal dans la pièce, d’avancé, d’un ton assez dur :

-Et toi Eglantine, Si tu es seule, vraiment seule au monde, que ferais-tu ? Que vaudrais-tu face au néant ? Si un jour tu étais mourante, aurais tu voulus une main pour te secourir ? Ou préférerais-tu mourir bêtement ? Un Kurasus reste un humanoïde, bien qu'avec des pouvoirs non offensive, est un humain ne peut être rien. D'ailleurs si on met tous son âme que tu n'as pas dans un projet, tous est possible. Eglantine, ou plutôt Tina, que vaux-tu ? Qu’es-tu sans les autres ? Crois-tu que tu vaudrais quelque chose si on ne t’avait pas insufflé toute cette haine ? Si Eglantine ne t'avais pas épargné la jeunesse, tu n'aurais pas valu grand-chose. Je sais que maintenant tu aurais envie d'arracher mon autre jambe, mais tu t'en empêche parce que les autres chefs sont là. Je sais qui tu es Tina, tu n'es que haine incarnée.


L’émotion du blond changea radicalement alors que le petit brun s’attaquait à celle qu’il avait décidé de prendre comme alliée ~ Le Mikari était en colère contre le garçon d’électricité, qui allait probablement passer un mauvais quart d’heure dans les jours qui allait suivre. Il soupira et, alors qu’Etsu grimpait le long de son bras, sa joue appuyé dans sa paume, l’androgyne répondit à son tour, d’un ton incroyablement malsain et fourbe, plantant son regard venimeux dans celui de Canna :

-La paix? Que crois-tu que cet endroit est, Canna?... Nous ne sommes pas dans une fête pour gamines! Quant à moi, je… Je pense plutôt comme notre très chère Eglantine : Tu ne vaux rien, et tu ne vaudras jamais rien ~ Il lui offrit un aimable sourire ~ t]]Ici… Au fond de nos cœurs, nous voulons tous obtenir le pouvoir et même si tu étais lié à tous les clans, il te tuerait froidement à la toute fin pour régner complètement… Oui ~ Il tordrait ton cou jusqu’à ce que ton horrible visage devienne tout bleui, par la plus lente et la plus douloureuse des asphyxies. [/i]

Il agrippa l’une des pâtisseries que la demoiselle avait apportées et, discrètement, comme seul les Mikari arrivaient à le faire, empoisonna la gâterie. Il la relança sur la table, parmi les autres, bien caché, prête à se faire croquer pour offrir de longues heures de douleurs au gourmand. Il poursuivit, se léchant les doigts :

-Puis… Lorsque j’entends des paroles aussi naïves et puériles je… Disons que j’ai bien envie de t’étouffer avec un de tes muffins dégueulasses!

Il lui sourit comme s’il venait de lui souhaiter la meilleure des journées et croisa lentement ses jambes, la regardant d’un œil malsain. Puis, il se pencha pour regarder le jeune Aenos droit dans les yeux et lui dit, lentement, en détachant chacune des syllabes :


-Tu ferais bien attention de ne pas te mettre une des seules personnes qui comprend vraiment comment ça fonctionne, ici…
Puis, la suite suivit en un murmure qui sembla être dit directement dans l’oreille du blesser, pour qu’il n’y ait que lui qui entende : Ou je ferais bien pire que t’arracher une jambe…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:20

"Je pense que tout a été dis. Bien, est-ce que quelqu'un a quelque chose à dire ?"

C’était comme ça que l’autre inconnu avait terminé sa phrase. Même pas une seconde plus tard, la porte éclata à grand coup et une fille pénétra dans la pièce. Je l’avais reconnu. C’était la chef des Kurasu, celle dont je ne connaissais pas encore le nom. S’ensuit une scène d’une telle violence que je ne préfère ne pas raconter les détails. Bref, elle déclara être la chef des Kurasu et s’assit.

La première qui prit la parole était Canna Kaonai.

« Pensez-vous qu’il serait possible, après tout ces changements de chefs, de sous-chefs, de mouvements des clans, d’atteindre à une paix entre nous ? J’ai fouill—hem, Cherché dans les archives, et les changements de chefs n’étaient pas aussi courants, du coup les tensions se développaient au fil des ans entre les chefs ; désormais, nous prenons plus de temps à nous présenter qu’à entretenir ces relations. Moi, j’ai toujours trouvé improbable cette histoire de guerre orchestrée par je-ne-sais-quoi, ce qui nous poussait réellement à se vouer une haine inconsidérée. Je pense que cette réunion coïncide avec le but répugnant de nous quereller un peu plus, et qu’au lieu de continuer cette tradition absurde nous pouvons changer cette manière d’être du lycée. Au lieu de se battre, nous pourrions nous entraider, chacun sait qu’à plusieurs nous sommes plus forts que seuls. » Dit-elle avec une très forte conviction.

Oui, c’était vrai, elle semblait convaincu que nous pourrions vivre en parfaite union, dans ce lycée. C’était une idée très noble, je l’accordais, mais quelque peu irréaliste. Non pas que j’étais particulièrement chaud à l’idée de combattre, mais il y a toujours une ou deux personnes qui font en sorte de ruiner les efforts des autres.

La deuxième fut Églantine. C’est surement celle qui m’avait le plus surprit, pour être honnête, en disant;

"Je ne pense pas que nous puissions faire quoi que ce soit. Nous ne sommes pas chefs pour faire le bien dans ce lycée, nous le sommes pour faire le bien de notre clan. On ne peut pas être égaux, c'est impossible. Le feu détruit les plantes, la végétations absorbe l'eau, et l'eau éteint le feu et ceci est un cycle sans fin. Tu crois vraiment que si on y met du sien on pourra tout changer ? Tu te trompes. Tu sais pourquoi ton clan a toujours été neutre ? parce que vous êtes faible, votre seule force est celle de maintenir les gens en vie, sans les autres vous n'êtes rien et vous ne valez rien."

Une telle cruauté de la part d’Églantine? Non… Il devait y avoir autre chose. Je la dévisageai quelques instants, le temps de me remémorer ce que je savais d’elle et pour me convaincre que, ce que j’avais entendu n’était pas réellement sorti de sa bouche. Je pensais réellement qu’elle était une bonne personne, sinon, je ne vois pas pour quelle raison elle m’aurait sauvé.

Puis, Aenos, mon fidèle sous-chef, répliqua violemment;

«  Et toi Eglantine, Si tu es seule, vraiment seule au monde, que ferais-tu ?Que vaudrais-tu face au néant ? Si un jour tu étais mourante, aurais tu voulus une main pour te secourir ? Ou préférerais-tu mourir bêtement ? Un Kurasus reste un humanoïde, bien qu'avec des pouvoirs non offensive, est un humain ne peut être rien. D'ailleurs si on met tous son âme que tu n'as pas dans un projet, tous est possible. Eglantine, ou plutôt Tina, que vaux-tu ? qu'es tu sans les autres ? Crois tu que tu vaudrais quelque chose si on ne t'avais pas insuffler toute cette haine ? Si Eglantine ne t'avais pas épargner la jeunesse, tu n'aurais pas valu grand-chose. Je sais que maintenant tu aurais envie d'arracher mon autre jambe, mais tu t'en empêche parce que les autres chefs sont là. Je sais qui tu es Tina, tu n'es que haine incarnée. »

De sages paroles. Je ne doutais aucunement de la viridité des paroles de mon collègue. Je savais qu’il disait la vérité. Donc, Églantine… Non, je devais plutôt dire Tina. Tina voulait donc déclarer une guerre et en plus, c’était de sa faute si mon sous-chef était en béquille? Je ne pouvais accepter cela.

Vint ensuite le tour du chef des Mikari à s’exprimer;

-La paix? Que crois-tu que cet endroit est, Canna?... Nous ne sommes pas dans une fête pour gamines! Quant à moi, je… Je pense plutôt comme notre très chère Eglantine : Tu ne vaux rien, et tu ne vaudras jamais rien. Ici… Au fond de nos cœurs, nous voulons tous obtenir le pouvoir et même si tu étais lié à tous les clans, il te tuerait froidement à la toute fin pour régner complètement…

Le jeune homme, qui avait l’attention de tous, prit un muffin dans ses mains et le jeta loin de lui, avec un dégout apparent.

-Puis… Lorsque j’entends des paroles aussi naïves et puériles je… Disons que j’ai bien envie de t’étouffer avec un de tes muffins dégueulasses!

Pour finir, le jeune homme se pencha vers mon sous-chef et lui chuchota un petit quelque chose. Lui qui disait que Tina était le mal incarnée, cette homme/femme semblait être quelqu’un de la même espèce.

Et finalement, vint mon tour. J’allais dire tout ce que je pensais et ce, sans que personne ne puisse m’arrêter.

-J’aimerai commencer en disant que Canna à surement raison, cette réunion a surement pour but de nous diviser, mais je suppose que nous ne pouvons pas éviter l’inévitable. Nous aurions fini par haïr un autre clan, de toute façon. Ensuite, je ne crois pas que nous pourrions arriver à une paix quelconque, pas présentement. Je pris une petite pause, pour mettre de l’ordre dans mon esprit. Vous serez d’accord avec moi que ce n’est pas en abaissant la sous-chef des Kurasu ou bien briser la jambe de mon sous-chef qu’on va arriver à une quelconque paix. Et ne compter surtout pas sur moi pour faire la paix avec des monstres pareil. Je pris une grande respiration. Minh Lê, toi qui es chef des Haiko depuis un moment. Je regrette le départ du précédent, je le considérais comme un rival et un bon ami. Nous avions conclus un pacte, au tout début de mon arriver ici. Une alliance. C’est pour cette raison que je laisse mon orgueilleux de côté et que je te demande de joindre les Haiko au Kaminari. D'ailleurs, si d'autre personne souhaiterait se joindre à nous, je n'y verrai aucun soucis... Excepter peut-être les Mikari et les Asuna.

Je ne pu vraiment pas m’empêcher de sourire, cela allait probablement résulté à quelque chose de spécial...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:21

Bon. L’inconnue venait de terminer son speech, une fille que Minh ne reconnu pas tout de suite défonça la porte, tapa sur l’autre mec bizarre, puis il tilta lorsqu’elle s’enquit d’être chef des Kurasu. Ha oui tient, on la reconnaît mieux quand elle reprend sa tête de blasée de la vie, c’est sur. Elle rejoignit sa sous chef, qui, non contente de revoir sa cousine, prit même la parole, qui déblatérait sur une possible paix de tout les clans, que la guerre c’était pas bien et que tout le monde fonçait dans le mur à se taper dessus. Elle n’avait pas totalement tort, mais elle devrait d’abord regarder la brochette de psychopathes –à savoir déjà, la tronche des Mikari tout court, ça sevrait la rebuter- qui participaient à cette assemblée, et comprendre que de toute manière, ça n’allait jamais être possible, pour la simple et bonne raison que ce lycée regorgeait de cas comme ceux là, et qu’ils adoraient ça. Mais bref.

Il tourna les yeux vers Eglantine, se disant que le visage diabolique qu’il avait vu tout à l’heure n’avait été qu’une chimère, et se ravisa en voyant les traits diaboliquement outrés d’ayant entendu de tels propos sortir de la blonde. Son ancienne amie faisait plutôt, non, vraiment froid dans le dos. Disons qu’au départ ça commençait bien, en disant simplement, un peu comme pensait Minh d’ailleurs, que ça ne serait jamais possible. Peut être pas pour les mêmes raisons, mais bon. Mais ce coté sinistre qui habitait ses yeux reprit le dessus lorsqu’elle préféra descendre le clan des Kurasu en entier, disant de but en blanc qu’ils étaient inutiles et faibles. Minh n’était pas vraiment d’accord. Non en fait, vraiment pas du tout ; s’ils n’étaient pas là, ça aurait déjà été l’anarchie ici, il en savait quelque chose –et elle aussi le devrait d’ailleurs, mais bon-. Anarchie... Ce n’est pas ce que cette personne bizarre à la place d’Eglantine voulait, d’ailleurs ?

Ce qui est bien avec les débats sans fin entre méchant et gentils, c’est que c’est très long, et qu’avec du pop corn ça ressemblerait de loin à un bon film. Si Minh n’était pas l’un des acteurs principaux, il s’en délecterait, mais vu les autres acteurs, il préféra pour l’instant se faire discret. Le sous chef des Kaminari, Aenos non ? Répliqua, plutôt violemment à-vrai dire, contre ses propos. Non en fait, il la descendit carrément. Minh l’applaudit intérieurement d’un tel courage, il montait dans son estime. Et il pria pour lui intérieurement, parce qu’elle ne ferait pas que lui blesser la jambe la prochaine fois qu’ils se reverront. Il apprit enfin quelque chose d’intéressant ; Eglantine est devenue Tina. Tina... ça sonnait un peu comme Teigne. Beurk. Son amie avait-elle disparue définitivement, finalement ? Il risqua un autre coup d’œil... Et ne vit que de la haine sortir de ses yeux ternes.  Il soupira.

Pour continuer cette longue litanie d’arguments qui s’apparentaient à des règlements de comptes plus qu’un débat pour l’avenir de tous, le chef des Mikari pris la parole, surtout pour descendre la blonde dont le visage ne semblait pas faiblir face à ces injures personnelles. Brave petite tient, cela aurait fait longtemps que Minh leur aurait cramé leurs visages, dans leur tête de toute façon, ils n’étaient plus vraiment humains. D’ailleurs cet homme était vraiment répugnant. Dégoulinant de malveillance et réellement antipathique, il lui parla avec une réelle véhémence, en la traitant de gamine au passage, et en lui signifiant bien qu’une paix ne sera jamais possible, et qu’elle ne valait rien, et patati, et patata... Il re soupira. Pourquoi il était chef, déjà ?

Le chef des Mikari prit un des muffins, pour le jeter ensuite. Ça, c’était du gâchis de nourriture, et Minh qui avait vécu avec une pelletée de frère-sœurs sans forcement manger à leur faim tous les jours, se révolta, intérieurement toujours. Cracher sur les gens, tant mieux, mais jeter de la nourriture, même s’il voulait surement prouver le contraire, le mettait au même niveau que les insultes qu’il insufflait à la blonde. Puéril. Immature. Gamin. Et signifier qu’il aimerait bien l’étouffer avec relevait de ces guerres de bac à sable. Décidemment, les méchants n’avaient pas réellement la cote avec Minh. Il le rangerait au même niveau que Tina dans sa jauge de « Ceux là, je les déteste », quoi qu’un peu au dessus, puisqu’il appréciait toujours Eglantine au fond. Mais en dessus de tout les Suzuka.

Pour continuer cette ronde, le chef des Kaminari tenta un discours improvisé lui aussi, en réprouvant les arguments fielleux du Mikari, un peu comme un match de Tennis, plus qu’un film, en fait. Ils se renvoyaient tous la balle comme un boulet chaud, et celui qui allait la rattraper, après toute cette animosité, c’était Minh. Qu’allait-il bien pouvoir dire, lui ?  Bon. Ses propos tentèrent de calmer le jeu, en étant d’un coté et de l’autre, entre deux chaises au final. Minh vit ses pensées qui commencèrent à papillonner, lorsque Kain prononça une phrase qui le prit un peu au dépourvu, à la vue du climat quelque peu.. Electrique ? Haha.


« Minh Lê, toi qui es chef des Haiko depuis un moment. Je regrette le départ du précédent, je le considérais comme un rival et un bon ami. Nous avions conclus un pacte, au tout début de mon arriver ici. Une alliance. C’est pour cette raison que je laisse mon orgueilleux de côté et que je te demande de joindre les Haiko au Kaminari. D'ailleurs, si d'autre personne souhaiterait se joindre à nous, je n'y verrai aucun soucis... Excepter peut-être les Mikari et les Asuna. »

Il ne venait pas de déclarer la guerre ouvertement aux Mikari et aux Asuna, signifiant entre les lignes qu’il faisait une alliance sans qu’ils n’y soient invités, autrement dit, plutôt contre eux ? Il voulait voir des tripes sur la table, c’était pas possible autrement. Minh se gratta la tête, s’écarta de Tina, pour prononcer lui-même son discours, puisque tout le monde l’avait fait, ajoutant sa pierre à cette ronde. Il dirait se qu’il pensait vraiment, histoire de terminer cette réunion rapidement.


« Bon, je suppose que c’est à mon tour de déblatérer des propos qui ne toucheront que quelques neurones des gens qui m’écouteront. Déjà la blo-heu-Canna, si tu avais fait plus attention à la tête des gens ici, la paix n’était pas dans leur programme. Désolé. Ha et toi (il désigna le chef des Mikari), tu crois peut être lui être supérieur, mais en déblatérant de tels propos tu te ranges au même niveau que les insultes que tu lui balances. Et lancer un muffin en signe de frustration, c’est pas plus intelligent. *Bon, ça c’est fait.* Pour les autres, je n’ai pas grand-chose à dire. »

Minh se tourna, debout, vers Eglan-non rah.- Tina, partagé à l’idée de ce qu’il se faisait d’elle, et de ce qu’elle était devenue. Un monstre.  Il parla plus doucement, sa parole n'étant non plus pour toute l'assemblée, mais seulement pour elle.

« Eglantine...»

Puis il se ravisa finalement. Lui dire quelque chose n’aurait plus aucun effet de toute façon. Se frotta le front tout en soupirant, puis décida de regarder enfin le chef des Kaminari, puisque maintenant il n’avait plus rien à perdre.

« Kain Onichiro, je l'accepte. Je regrette aussi le départ de mon chef, qui plus qu'un supérieur hiérarchique, était un ami. Continuer cette alliance serait un honneur.»

Dit-il en hochant la tête. Kain était surement un mec bien, et son chef était aussi un mec bien, donc ils s'entendraient forcement. Enfin, faire des autres leurs alliés, pourquoi pas.. Tant qu'il n'y a pas de Suzuka a trainer dans ses pattes.

Il termina par jauger toute l’assemblée, en se demandant ce qui pourrait bien arriver, là, maintenant. Un trou dans le plafond déciderait bien de la fin prématurée de tout ça. Ou un bel incendie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:21

"Je ne pense pas que nous puissions faire quoi que ce soit. Nous ne sommes pas chefs pour faire le bien dans ce lycée, nous le sommes pour faire le bien de notre clan. On ne peut pas être égaux, c'est impossible. Le feu détruit les plantes, la végétations absorbe l'eau, et l'eau éteint le feu et ceci est un cycle sans fin. Tu crois vraiment que si on y met du sien on pourra tout changer ? Tu te trompes. Tu sais pourquoi ton clan a toujours été neutre ? parce que vous êtes faible, votre seule force est celle de maintenir les gens en vie, sans les autres vous n'êtes rien et vous ne valez rien."    

Camille ne savait pas se qui la retenait de tordre le cou de cette fille ! comment osait-elle insulter sa cousine et son clan ? la jeune fille fronça des sourcils et serra les poings. Elle était déjà très remontée par ce qu'elle venait de subir mais en plus cette fille l'agressait indirectement. Elle ne savait pas quoi faire, elle se retenait de ne pas frapper cette fille jusqu'à ce que mort s'en suive.
En plus elle était étrange. Elle avait changé, elle semblait différente de la fille souriante qui s'était assit sur la table avec un grand sourit et une voix toute douce. Camille fixa intensément la jeune fille et alors que celle-ci fit un geste de la tête, elle cru voir une micro seconde la fille qu'elle avait vu la dernière fois. Camille n'avait jamais ressenti ça avant, c'était comme si la chef des Asuna l'appelait à l'aide. Non pas la chef. La fille qui était en elle …

« Et toi Eglantine, Si tu es seule, vraiment seule au monde, que ferais-tu ?Que vaudrais-tu face au néant ? Si un jour tu étais mourante, aurais tu voulus une main pour te secourir ? Ou préférerais-tu mourir bêtement ? Un Kurasus reste un humanoïde, bien qu'avec des pouvoirs non offensive, est un humain ne peut être rien. D'ailleurs si on met tous son âme que tu n'as pas dans un projet, tous est possible. Eglantine, ou plutôt Tina, que vaux-tu ? qu'es tu sans les autres ? Crois tu que tu vaudrais quelque chose si on ne t'avais pas insuffler toute cette haine ? Si Eglantine ne t'avais pas épargner la jeunesse, tu n'aurais pas valu grand-chose. Je sais que maintenant tu aurais envie d'arracher mon autre jambe, mais tu t'en empêche parce que les autres chefs sont là. Je sais qui tu es Tina, tu n'es que haine incarnée. »      

Camille eut ce qui était pour elle un sourire, en somme, un très léger plissement de la lèvre supérieur. Ça c'était un homme ! Et puis ces paroles, bien étrange, attira l'attention de Camille. " Eglantine, ou plutôt Tina, que vaux-tu" ces paroles étaient bien étrange. Qu'est-ce que ça voulait dire ? est-ce qu'en fait la chef des Asunas a voulut donner une fausse image d'elle à la première assemblée ? pourtant elle semblait sincère quand elle disait qu'elle ne voulait pas de guerre. Camille fixa une nouvelle fois la jeune femme qui semblait iriser par ces propos. La vision de la jeune fille pus remarqué une légère étincelle dans ceux de Tina mais aussi beaucoup, beaucoup de haine.
La chef des Kurasus avait décidé de ne pas intervenir, elle soupçonnait quelque chose d'étrange et préféra attendre la suite des événements avant de réagir.
Une fille semblait vexée, et prit la parole, pourtant ce Aenos n'avait absolument rien dit aux … Mikaris ? mais Camille était persuadée d'avoir entendu que c'était un nouveau chef, pas une nouvelle chef. Oulalala, Camille porta sa main sur son front pour mieux penser : qui était cette fille ? et surtout pourquoi avait-elle une voix de garçon ?

-La paix? Que crois-tu que cet endroit est, Canna?... Nous ne sommes pas dans une fête pour gamines! Quant à moi, je… Je pense plutôt comme notre très chère Eglantine : Tu ne vaux rien, et tu ne vaudras jamais rien ~ Il lui offrit un aimable sourire ~ Ici… Au fond de nos cœurs, nous voulons tous obtenir le pouvoir et même si tu étais lié à tous les clans, il te tuerait froidement à la toute fin pour régner complètement… Oui ~ Il tordrait ton cou jusqu’à ce que ton horrible visage devienne tout bleui, par la plus lente et la plus douloureuse des asphyxies.

Camille ne comprenait plus rien et n'écoutait plus rien, elle était totalement perdue et fatiguée. Lorsqu'elle leva enfin la tête, ses yeux s'arrêtèrent sur les gâteaux de Canna. La jeune fille tira le plateau vers elle et prit un des muffins pour apaiser son mal de crâne.
La bouchée traversa sa trachée et lui brûla légèrement le cou mais elle ne sentit plus rien après. Intriguée, la jeune fille regarda le muffin, qui semblait tout à fait normal et puis ce n'était pas du genre de Canna de mettre des épices dans ses gâteaux. Étrange.
Camille retira son gant droit avec ses dents et posa deux doigt sur le muffin. Une lueur a peine visible sortit de ses doigts.
Du poison …
La brûlure que Camille avait ressentit c'était son pouvoir ! elle absorbait le poison et ne le craignait pas, son pouvoir a dissipé le poison du muffin. Mais qui a pu faire ça ? et pourquoi ? Camille leva la tête et vit le regard du Mikari vers Aenos. Dans cette salle, il n'y avait que ce clan pour pouvoir empoissonner en toute discrétion comme un claquement de main. La jeune fille regarda la nourriture sur la table.
Comment savoir si tout n'était pas empoisonné ?!
Vivement Camille posa le plateau par terre, dans un coin de la salle et fit de même avec tout les autres aliments, espérant que les autres étaient trop occupé pour s'en rendre compte. Ce ne fut pas forcement le cas, elle dit aux quelques personnes qui la regardaient : "On devrait se concentrer et arrêter de manger."  

Le Mikaris avait finit de partager des mots avec Aenos et le silence revient. Mais pour peu de temps puise que le chef des Kaminaris enchaîna :

"J’aimerai commencer en disant que Canna à surement raison, cette réunion a surement pour but de nous diviser, mais je suppose que nous ne pouvons pas éviter l’inévitable. Nous aurions fini par haïr un autre clan, de toute façon. Ensuite, je ne crois pas que nous pourrions arriver à une paix quelconque, pas présentement. Je pris une petite pause, pour mettre de l’ordre dans mon esprit. Vous serez d’accord avec moi que ce n’est pas en abaissant la sous-chef des Kurasu ou bien briser la jambe de mon sous-chef qu’on va arriver à une quelconque paix. Et ne compter surtout pas sur moi pour faire la paix avec des monstres pareil. Je pris une grande respiration. Minh Lê, toi qui es chef des Haiko depuis un moment. Je regrette le départ du précédent, je le considérais comme un rival et un bon ami. Nous avions conclus un pacte, au tout début de mon arriver ici. Une alliance. C’est pour cette raison que je laisse mon orgueilleux de côté et que je te demande de joindre les Haiko au Kaminari. D'ailleurs, si d'autre personne souhaiterait se joindre à nous, je n'y verrai aucun soucis... Excepter peut-être les Mikari et les Asuna."      

Alors tout le monde avait remarqué que la chef des Asuna avait vraiment changé ? Cette Eglantine, Tina, ou on ne sait pas trop qui, qu'est-ce qu'elle voulait vraiment ? cependant, Camille railla vite cette réflexion pour regarder le nouveau chef des Haiko répondre à la demande de Kain :


« Bon, je suppose que c’est à mon tour de déblatérer des propos qui ne toucheront que quelques neurones des gens qui m’écouteront. Déjà la blo-heu-Canna, si tu avais fait plus attention à la tête des gens ici, la paix n’était pas dans leur programme. Désolé. Ha et toi dit-il en désignant le chef des Mikari, tu crois peut être lui être supérieur, mais en déblatérant de tels propos tu te ranges au même niveau que les insultes que tu lui balances. Et lancer un muffin en signe de frustration, c’est pas plus intelligent. Pour les autres, je n’ai pas grand-chose à dire. »

Lancer un muffin ? qui est cette … personne, pour pouvoir gâcher de la nourriture, surtout celle de Canna ?! Canna qui cuisine avec temps d'amour et de plaisir pour rendre heureux tout le monde, sans attendre de reconnaissance ?! c'était ignoble, il fallait réagir ! elle lui dira ses 4 vérités en face à celui-là ! mais pas tout de suite, elle ne voulait pas que sa colère l'emporte sur son devoir de chef.

« Kain Onichiro, je l'accepte. Je regrette aussi le départ de mon chef, qui plus qu'un supérieur hiérarchique, était un ami. Continuer cette alliance serait un honneur.»

Camille fronça les sourcils. L'ancien chef ? elle ne l'avait jamais vu, elle se souvint seulement de Kain en train de se battre avec un Haiko dès le premier jour, dans les couloir. C'était lui le chef ? Mais pourquoi n'est-il jamais revenu ? trop de question, trop peu de réponse. Camille en avait assez et elle allait bien le faire savoir à tout le monde. Elle posa ses mains sur la table et regarda l'assemblé avec un regard irrité derrières ses mèches bleus :

"Eh bien, je pense que c'est à nous de parler. Je vais commencer par toi !  dit-elle en désignant Tina. "Peut-être que nous ne sommes pas puissant, que nous sommes dépendant des autres mais, penses-tu que nous sommes neutre parce que nous sommes faible ? nous sommes neutre parce que nous ne voulons pas nous partager, nous sommes nés pour sauver des vies, et même si je te souhaite de croupir au font d'un puis, si je te verrais mortellement blessé, moi, ou une personne de mon clan, aucun de nous ne te laisseront mourir sous nos yeux. Nous sommes liés à la vie et nous nous devons de la maintenir. Nous sommes neutre parce que nous sommes la vie ! et toi le Mikari ! je ne t'ai pas écouter mais je sais se que tu as fait. J'ai croqué et je suis là, ce n'est pas en faisait des tours que tu nous battra ! et enfin Kain. Je suis sincèrement désolée mais je pense que tu as compris que je ne peux pas devenir ton allié, mais je souhaite garder entre nos clans une bonne entente, j'espère que tu comprends.      

Camille se tourna vers Canna, elle sentit que celle-ci était mal à l'aise devant tant de cruauté de part et d'autre. Camille savait que sa cousine était fragile sous ce sourire d'ange. Mais Camille non, elle avait endurcie son cœur et les crachas ne lui faisaient plus rien. Camille lui posa la main sur l'épaule et lui dit dans l'oreille : "Tu peux sortir maintenant, ne t'en fais pas, je promets que je ne ferais pas de bêtises."  

Puis elle se tourna vers ladite Tina et lui dit à voix haute et devant tout le monde, pour que tout le monde entendent la question et surtout la réponse de la demoiselle :

"Qui es-tu et que veux tu ?"  



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:22

Le jeune homme ne perdit pas une minette des échanges qui c’étaient dérouler autour de la table. Plusieurs propos avaient eu un grand effet sur le jeune homme. Elle l’avait fait réfléchir. Sa première réflexion avait été vis-à-vis le lycée, pouvait-il y avait une paix durable entre tous? C’est ce que le jeune homme espérait, mais il savait, par l’intention des personnes ici présente, que cela allait être impossible, pour l’instant.

La fille, chef des Asuna, parla. Elle ne semblait pas très menaçante, mais sa façon d’attaquer directement la sous-chef des Kurasu déplut fortement à Kirito. Certes, c’était un clan neutre, dont les pouvoirs n’étaient pour le moins défensif, mais ils ne restaient pas moins qu’un être humain, comme lui ou simplement comme Tina. Le jeune homme ne put s’empêcher de secoué la tête de dégout. D’ailleurs, le rire dément de Noe, qui suivit le discours de Tina lui donna froid dans le dos.

Le sous-chef des Kaminari dit exactement ce que Kirito pensa, bien qu’il ne comprenne pas trop le truc de Tina/Églantine et surtout ce qui concernait la jambe du jeune homme. Il aimait bien le jeune télépathe, non pas parce qu’il devait connaitre Kain personnellement, mais surtout parce qu’il avait la même façon de penser que lui, du moins, pour le moment.

Ce fut maintenant au tour du chef des Mikari à parler. Le jeune Yachiru arrêta de l’écoute lorsqu’il annonça qu’il était du même avis qu’Églantine. Il savait que pour une raison obscure, il avait décidé de rejoindre la jeune fille. Pour quelle raison? Kiri se doutait que lui et les autres, le sauraient bien assez tôt.

Kain, le chef des Kaminari demanda une alliance au Haiko, clan du feu. Cela avait quand même surprit le jeune Yachiru, il ne se doutait pas que quelqu’un aurait eu le courage de demander publiquement une alliance et la dernière phrase qu’il déclara fit sourire le jeune homme, sourire qui disparut aussi vite qu’il était arrivé. Il donnait la chance à tous les autres clans se joindre à eux, excepter Mikari et Asuna. Il avait de l’audace, mais il venait de montrer à la salle tout entière qu’il ne considérait pas ces deux clans comme des amis.

Minh ne déclara rien très intéressent, omis le fait que Noe était dans le tort en accusant Canna de faible et le fait qu’il accepte la requête de Kain. Ce jeune homme qui semblait quelque peu solitaire, semblait également très sage.

La chef des Kurasu prit la parole. Elle s’adressa surtout à la chef diabolique des Asuna. Elle lui disait que les Kurasu étaient neutre, quoiqu’il advienne et que peu importe qui allait être dans le besoin, ils allaient aller les aider. C’était très noble de sa part, mais également stupide, pensait le jeune homme. Cette empathie allait surement causer leur perte.

Kirito savait que s’il avait à parler c’était maintenant, mais que pourrait-il dire de plus? Il n’avait pas envie de s’afficher clairement et de s’attirer la foudre de certain clan. D’ailleurs, chaque personne avait, en quelque sorte, dit ce qu’il pensait. Il décida pour une deuxième fois de s’abstenir de tout commentaire, sauf en cas d’extrême urgence.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:22

« Je ne pense pas que nous puissions faire quoi que ce soit. Nous ne sommes pas chefs pour faire le bien dans ce lycée, nous le sommes pour faire le bien de notre clan. On ne peut pas être égaux, c'est impossible. Le feu détruit les plantes, la végétation absorbe l'eau, et l'eau éteint le feu et ceci est un cycle sans fin. Tu crois vraiment que si on y met du sien on pourra tout changer ? Tu te trompes. Tu sais pourquoi ton clan a toujours été neutre ? Parce que vous êtes faible, votre seule force est celle de maintenir les gens en vie, sans les autres vous n'êtes rien et vous ne valez rien. »

La sentence Tinesque venait de tomber entre les deux yeux de la pauvre Canna, qui n’aurait peut être jamais du sortir cette tirade et contenter de hocher la tête en entendant les différents discours vides de sens et ennuyeux. En tout cas, elle venait de détruire devant elle son idée de paix, et ça ne lui avait pas fait vraiment plaisir. Pas du tout. Mais Canna gardât contenance et préféra ne rien laisser paraître. Après tout c’était surement la seule à penser ainsi, les autres allaient la contredire, non ? D’ailleurs Camille serrait déjà les points, mais ne dit rien non plus. Une autre raison de garder mesure donc. Insulter tout un clan devant les yeux des représentants du clan n’était pas une bonne idée, elle avait surement quelque chose derrière la tête. Mais aux yeux de Canna, elle n’était pas totalement sous l’emprise des ténèbres, quoi que bien quand même.

Aenos répondit ensuite, dans toute la fougue de la jeunesse ;  

« Et toi Eglantine, Si tu es seule, vraiment seule au monde, que ferais-tu ? Que vaudrais-tu face au néant ? Si un jour tu étais mourante, aurais tu voulus une main pour te secourir ? Ou préférerais-tu mourir bêtement ? Un Kurasu reste un humanoïde, bien qu'avec des pouvoirs non offensive, est un humain ne peut être rien. D'ailleurs si on met tous son âme que tu n'as pas dans un projet, tous est possible. Eglantine, ou plutôt Tina, que vaux-tu ? Qu’es tu sans les autres ? Crois tu que tu vaudrais quelque chose si on ne t’avait pas insufflé toute cette haine ? Si Eglantine ne t'avais pas épargné la jeunesse, tu n'aurais pas valu grand-chose. Je sais que maintenant tu aurais envie d'arracher mon autre jambe, mais tu t'en empêche parce que les autres chefs sont là. Je sais qui tu es Tina, tu n'es que haine incarnée. »

Si Canna pouvait applaudir, elle le ferait. Mais la, elle ne le fit qu’intérieurement, envoyant des ondes de « Bien dit » au concerné. Mais n’avait t-il pas peur qu’elle s’en prenne encore à lui ? Vu l’état de sa chambre, il devrait faire attention non ?

Malheureusement pour Canna, le chef des Mikari décida de se joindre à l’idée de ce que se faisait Tina à l’encontre des Kurasu, et des gens un peu naïfs comme Canna, mais en bien plus agressif. Son invocation, qui apparu discrètement aux pieds de la demoiselle, s’immisça dans les pensées de Canna afin d’y ajouter quelques commentaires.

« -La paix? Que crois-tu que cet endroit est, Canna?... *Si elle est ici c'est à cause des gens comme toi* Nous ne sommes pas dans une fête pour gamines! *Alors que fait tu ici ?* Quant à moi, je… Je pense plutôt comme notre très chère Eglantine *Pas capable d’avoir tes propres idées* : Tu ne vaux rien, et tu ne vaudras jamais rien ~ *Ne la prend pas pour ce que tu es* Il lui offrit un sourire flippant qui fit froid dans le dos~ Ici… Au fond de nos cœurs, nous voulons tous obtenir le pouvoir *Non, tu le veux, toi* et même si tu étais lié à tous les clans, il te tuerait froidement à la toute fin pour régner complètement…*Régner sur un tas de lycéen désemparés n'est pas une preuve de pouvoir*  ?   Oui ~ Il tordrait ton cou jusqu’à ce que ton horrible visage devienne tout bleui, par la plus lente et la plus douloureuse des asphyxies. *Ne confond pas tes rêves pour la réalité* Puis… Lorsque j’entends des paroles aussi naïves et puériles *Tu parles des tiennes ? * je… Disons que j’ai bien envie de t’étouffer avec un de tes muffins dégueulasses!»

Pour terminer son discours dégoulinant, il lui lança un regard aussi venimeux que le poison d’un cobra, ou même bien plus d’ailleurs ; mais Canna n’écoutait même plus ce qu’il avait à dire. D’ailleurs, sa façon de pensée ne l’importait que de très peu. S’il n’était pas d’accord, qu’il le dise de manière civilisée, sinon elle rangeait la personne dans la catégorie des hommes de Cro-Magnon. Et les grognements d’hommes des cavernes ne l’intéressaient pas du tout. Bienvenue dans l’âge de pierre Noe !

Ce fut au tour de Kain, qui semblait, comparé à la dernière fois bien plus en forme. Un peu plus de punch dans la vie, un peu moins de deuxième personnalité destructrice, c’est rudement mieux tout de même ! Mais ça ne la motiva pas à écouter plus que ça, lorsque quelques paroles retinrent son attention.

« [..] Minh Lê, toi qui es chef des Haiko depuis un moment. Je regrette le départ du précédent, je le considérais comme un rival et un bon ami. Nous avions conclus un pacte, au tout début de mon arriver ici. Une alliance. C’est pour cette raison que je laisse mon orgueilleux de côté et que je te demande de joindre les Haiko au Kaminari. D'ailleurs, si d'autre personne souhaiterait se joindre à nous, je n'y verrai aucun soucis... Excepter peut-être les Mikari et les Asuna. »

Ha bah, il ne perd pas le Nord à proposer à tous les clans –sauf Asuna et Mikari, et heureusement pour lui- une alliance. Il avait feinté en proposant d’abord au clan du Feu, mais termina par une alliance globale contre l’envahisseur, alliance dissimulée, mais alliance quand même.

Minh répondit à l’affirmative, tout en faisant style de défendre l’idée de Canna, mais en la traitant de fille naïve quand même. Canna, innocente ? Canna, crédule ? Non...
Bon, en fait elle avait totalement décroché, elle n’écoutait plus personne, seulement le doux bourdonnement en rythme du flot de paroles dans l’air qui la berçait lentement. Quand ce fut au tour de sa cousinette, qui fit un discours intéressant sur la place de la vie et celles qu’elles occupaient, elle déclara qu’elle ne voulait pas d’alliance, ce que Canna approuva. Il ne faut pas entrer dans le cycle de la violence, commencer par entrer dans une alliance à but plutôt offensif en est une cause. Elle tourna un peu des yeux. Non pas qu’elle soit réellement mal à l’aise, peut être l’atmosphère très peu chaleureuse, mais comme elle ne pourrait rien apporter de plus à ces têtes butés qui se nommaient « chefs », elle regarda sa cousine d’un œil appuyé, ce à quoi elle répondit

« Tu peux sortir maintenant, ne t'en fais pas, je promets que je ne ferais pas de bêtises. »

Pas de bêtise, mh ? Bon, c’est d’accord. Si cela pouvait lui permettre de raccourcir cet entretient à sens unique, elle acceptait. Elle profita de la phrase lancée par Camille à Tina pour s’éclipser discrètement, et refermer doucement la porte en s’expliquant rapidement au mec bizarre du début, dans le coin, qui la regardait d’un air plutôt interrogateur.


[FIN POUR CANNA]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:22

-La paix? Que crois-tu que cet endroit est, Canna?... Nous ne sommes pas dans une fête pour gamines! Quant à moi, je… Je pense plutôt comme notre très chère Eglantine : Tu ne vaux rien, et tu ne vaudras jamais rien ~ Ici… Au fond de nos cœurs, nous voulons tous obtenir le pouvoir et même si tu étais lié à tous les clans, il te tuerait froidement à la toute fin pour régner complètement… Oui ~ Il tordrait ton cou jusqu’à ce que ton horrible visage devienne tout bleui, par la plus lente et la plus douloureuse des asphyxies.

Tina regarda le garçon ((?) Elle n'en était toujours pas sûr) avec le sourire au lèvre : ça c'était une personne qui avait la tête sur les épaules ! Enfin un vrai combattant (e) ! Tina observa le jeune homme prendre une des pâtisseries entre ses mains. Tina put voir une espèce de lueur violette émaner des doigts du Mikari, mais elle n'était pas vraiment sûr, elle n'avait pas la vision d'un Kurasu ~
Violemment, il relança le plateau sur la table. Tina suivit le mouvement de la tête, elle n'écoutait même plus la suite de la conversations entre les représentants des différents clans.
Le plateau termina sa route en face de la jeune fille aux cheveux bleus. Elle était bien curieuse de savoir se qu'avait fait le Mikari à la pâtisserie. Alors elle observa le muffin remit dans le plateau, avec  les autres. La gamine habillée en noire prit entre ses mains LE muffin du Mikari. Tina observa longuement la scène; La jeune fille prit une petit bouchée, surement du à sa petite bouche, comme une enfant, elle le mâcha très normalement et avala silencieusement.
Tina fut déçut. Elle espéré vraiment voir une Kurasu se faire asphyxier sur place, même si les règles interdisent aux chefs de se battre dans cette salle. D'où la surveillante de l'organisation.
Tina se mit à regarder la fameuse représentante de cette organisation. Elle la connaissait, elle l'avait déjà vu, elle et ses yeux rouges et indifférent. Mercure … la planète la plus proche du soleil, mais qui est aussi un métal argenté brillant, magnifique mais toxique ~
La surveillante la regarda également, droit dans les yeux. On aurait vraiment dit qu'elle se parlait par télépathie, mais aucune d'elles n'étaient des Kaminaris, donc aucun pouvoir de ce genre…
Tina sentit cependant quelque chose tapoter sa main, elle regarda sous la table et aperçut un bout de papier. Elle le ramassa discrètement et le regarda, lisant à moitié dans sa tête pour ne pas que les Kaminaris ne puisse lire dans ses pensées.

*Nous savons tout Eglantine. Que comptes-tu faire maintenant ?*

La jeune fille retourna sa feuille et vit un dessin ; celui de Tyô. Tyô n'était qu'une peluche, mais une peluche magique offerte par un des membres de l'organisation à Eglantine quand elle était internée à l'age de 7 ans. Cette homme avait scellé sa vie ce jour là, et elle ne vouait sa libération qu'à une chose ; le retrouver et se venger.
Tina pressa la feuille dans sa main avant de le mette dans la poche de son pantalon.
Puis elle se tourna vers la jeune fille au cheveux bleus qui avait posé le plateau de muffins autre part. "On devrait se concentrer et arrêter de manger."    

Hum ~ intéressant ~  Est-ce que la petite se doutait de quelque chose ? ou alors elle a réussit à se soigner du poison à temps ? Parce que Tin a en était sûr, c'était du poison, sa vie au lycée l'avait bien appris que les Mikaris en était les maîtres. Ce Noemie lui plaisait bien ~

"J’aimerai commencer en disant que Canna à surement raison, cette réunion a surement pour but de nous diviser, mais je suppose que nous ne pouvons pas éviter l’inévitable. Nous aurions fini par haïr un autre clan, de toute façon. Ensuite, je ne crois pas que nous pourrions arriver à une paix quelconque, pas présentement. Je pris une petite pause, pour mettre de l’ordre dans mon esprit. Vous serez d’accord avec moi que ce n’est pas en abaissant la sous-chef des Kurasu ou bien briser la jambe de mon sous-chef qu’on va arriver à une quelconque paix. Et ne compter surtout pas sur moi pour faire la paix avec des monstres pareil. Je pris une grande respiration. Minh Lê, toi qui es chef des Haiko depuis un moment. Je regrette le départ du précédent, je le considérais comme un rival et un bon ami. Nous avions conclus un pacte, au tout début de mon arriver ici. Une alliance. C’est pour cette raison que je laisse mon orgueilleux de côté et que je te demande de joindre les Haiko au Kaminari. D'ailleurs, si d'autre personne souhaiterait se joindre à nous, je n'y verrai aucun soucis... Excepter peut-être les Mikari et les Asuna."

Tina eut un grand sourire au visage. Alors comme ça Kain ne l'aimait plus ? pourtant "elle" l'avait aidé à se sortir de son combat avec son autre lui ~  il devrait lui être plutôt reconnaissant, cet ingrat ~
Tina ne dit rien, elle sourit sournoisement et regarda la suite des événements.

« Bon, je suppose que c’est à mon tour de déblatérer des propos qui ne toucheront que quelques neurones des gens qui m’écouteront. Déjà la blo-heu-Canna, si tu avais fait plus attention à la tête des gens ici, la paix n’était pas dans leur programme. Désolé. Ha et toi, tu crois peut être lui être supérieur, mais en déblatérant de tels propos tu te ranges au même niveau que les insultes que tu lui balances. Et lancer un muffin en signe de frustration, c’est pas plus intelligent. Pour les autres, je n’ai pas grand-chose à dire. »

Pauvre Noemie, il s'en ai bien prit dans la figure ~ Bon Tina aussi mais elle s'en fichait royalement venant d'un des amis d'Eglantine. Tina eut un sourire jusqu'au oreilles, très moqueuse de la situation. Nous avions les grands bisounours d'un coté, les gens qui semblait n'en avoir rien à foute d'un autre, comme la Suzuka et le Yachiru, et enfin, ceux qui savait se qu'ils voulaient et qui aimait cette situation de tensions~

« Eglantine...»

La jeune fille releva la tête vers le jeune Haiko. Qu'allait-il lui dire ? Ou ne pas lui dire, tient ? La jeune fille prit un air totalement neutre devant l'Haiko, jugeant que son vraie visage ne devait pas se voir totalement pour le moment, il fallait mieux garder un minimum l'expression d'Eglantine.
Alors qu'elle attendait une suite, le garçon soupira en se frottant le front. Apparemment il ne voulait pas finir sa phrase ~ le pauvre devait être extrêmement déçut du comportement de son "amie". Mais bon, cela rendait Tina plus que satisfaite.

« Kain Onichiro, je l'accepte. Je regrette aussi le départ de mon chef, qui plus qu'un supérieur hiérarchique, était un ami. Continuer cette alliance serait un honneur.»

Ahah ~ enfin une bonne nouvelle, comme ça Tina pourra faire une pierre, deux coups ~  Massacrer ce clan qui l'a humilié alors qu'elle essayait de prendre le corps qui lui revenait de droit. Et ce Minh Lê grr Tina se souvient encore de leur rencontre.
Cette niais d'Eglantine venait à peine d'arriver à l'aéroport de Seikoku, elle était perdue et en retard (comme d'habitude quoi) et ce vietnamien, avec ce regard ailleurs, désorienté et pommé comme elle, assit sur un banc … Eglantine lui avait demandé avec son doux sourire "Bonjour, je suis une nouvelle élève de seikoku, et je ne sais pas où aller." Et le plus hilarant dans cette histoire ; lui aussi était perdu et ne savait pas où aller.
Soit deux niais pommés dans un aéroport qui sont de suite devenus amis rien qu'en se marrant. Quelle stupidité !

"Eh bien, je pense que c'est à nous de parler. Je vais commencer par toi !     dit-elle en regardant Tina. "Peut-être que nous ne sommes pas puissant, que nous sommes dépendant des autres mais, penses-tu que nous sommes neutre parce que nous sommes faible ? nous sommes neutre parce que nous ne voulons pas nous partager, nous sommes nés pour sauver des vies, et même si je te souhaite de croupir au font d'un puis, si je te verrais mortellement blessé, moi, ou une personne de mon clan, aucun de nous ne te laisseront mourir sous nos yeux. Nous sommes liés à la vie et nous nous devons de la maintenir. Nous sommes neutre parce que nous sommes la vie ! et toi le Mikari ! je ne t'ai pas écouter mais je sais se que tu as fait. J'ai croqué et je suis là, ce n'est pas en faisait des tours que tu nous battra ! et enfin Kain. Je suis sincèrement désolée mais je pense que tu as compris que je ne peux pas devenir ton allié, mais je souhaite garder entre nos clans une bonne entente, j'espère que tu comprends.  

Tina s'empêcha d'explosé de rire. Cette fille était vraiment idiote ou quoi ? Ici c'était tuer ou être tuer ~ être neutre était la perte la plus rapide. Son clan allait se faire décimer, si des alliances se forment, ils verront tous ça comme une forme de trahison et donc tout le monde se retourneront vers les Kurasus ~ mais ce n'était pas un si moche tableau, au moins ça clouerait le bec de ces cousines totalement naïve !
Et puis, finalement, la phrase de la fille aux cheveux bleus confirmait bien à Tina que les muffins étaient empoisonnés. Tina aimait de plus en plus ce Mikari ~ lui(elle ?) et ses adorables yeux violets-mauve.
Tina commençait vraiment à s'ennuyer, elle s'enfonça dans son siège, croisa les jambes et commença à regarder sa manucure. Mais cela ne fut que de courte durée puise que la sous-chef des Kurasu quitta la pièce. Apparemment elle était bien touché par les paroles des chefs Mikaris et Asunas, c'était plus intéressant d'un coup ~
Alors que Tina regarda la porte se refermer derrière la blondinette, sa cousine s'approcha d'elle avec un visage blasé et froid, extrêmement froid que Tina eut un sursaut intérieur ; on aurait du un fantôme sur le coup

"Qui es-tu et que veux tu ?"  

Tina ne pouvait plus s'en empêcher et montra son vrai visage ; un sourire fourbe et noir s'afficha sur son visage, ses yeux émeraudes montrèrent une lueur rouge sang près de sa pupille et les traits de son visage se déformèrent pour montrer une femme qui semblait plus maléfique que le Diable en personne.
Elle se leva et regarda la Kurasu du haut de ses talons.

 "Eh bien ma petite, je m'appelle Tina Sakura, chef des Asunas et certainement celle qui fera ta perte ~ Vous tous, dit-elle en se tournant vers l'assemblée, je suis celle qui vous détruira, alors faites bien vos petites alliances parce que je n'épargnerais aucun d'entre vous ! Oui je vous déclare la guerre ! Que vous le vouliez,     dit-elle vers Kain, ou non     , en revenant vers Camille."  

Puis, Tina se pencha vers l'oreille de la jeune fille pour lui réserver sa dernière phrase

"Trouve toi des alliés toi aussi, tu ne pourras jamais me battre ~    
_ … dans une semaine retrouve moi dans la forêt. Midi.  
_Eh bien, tu me sembles entreprenante, nous verrons bien ~"    

Tina s'écarta de la jeune fille, prit ses dossiers et se dirigea vers le fond de la pièce, ramassa un des muffins et se dirigea vers la sorti. Elle passa derrière Minh sans le regarder mais alors qu'elle passa derrière Noemie, ce(tte) dernier(e) lui donna une enveloppe. Tina la prit calmement et alla vers Mercure, la regarda droit dans les yeux et lui donna le muffins avec le papier qu'elle lui avait offerte plus tôt et lui dit seulement pour elle : "Moi aussi je sais tout, et maintenant je vais vous détruire comme vous m'avez détruit, commence donc par t'étouffer avec ça, gamine !"    

Tina ouvrit la porte et regarda une dernière fois l'assemblée avec son sourire de Diablesse, elle regarda le chef des Mikaris et sourit de plus belle. C'était une rencontre intéressante ~
Tina ferma enfin la porte et longea le long couloir remplit de miroir. Elle se stoppa au milieu du couloir, vérifiant que personne ne sortait après elle, puis elle regarda le miroir sur sa gauche.

"Je sais que c'est toi qui m'a enfermé … et crois moi sur parole … Je te tuerais dans d'atroce souffrance !"    

Puis, la demoiselle tourna les talons et quitta le couloir pour revenir dans sa vie banal de lycéenne.



[FIN DU RP POUR TINA]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:22

-La paix? Que crois-tu que cet endroit est, Canna?... Nous ne sommes pas dans une fête pour gamines! Quant à moi, je… Je pense plutôt comme notre très chère Eglantine : Tu ne vaux rien, et tu ne vaudras jamais rien ~ Il lui offrit un aimable sourire ~ t]]Ici… Au fond de nos cœurs, nous voulons tous obtenir le pouvoir et même si tu étais lié à tous les clans, il te tuerait froidement à la toute fin pour régner complètement… Oui ~ Il tordrait ton cou jusqu’à ce que ton horrible visage devienne tout bleui, par la plus lente et la plus douloureuse des asphyxies.

c'est ce qu'avait enchaîner le chef des Mikaris à ce qu'avait dit Aenos. Aenos ne comprit pas pourquoi le chef des Mikaris se serait déranger à offrir un sourire à Tina, et que les Mikaris, représenté par leur chef, répondre comme ça semblait « normal ». après avoir pris un muffin et bidouiller on ne sait quoi avec (Aenos connaît très mal les tactiques des autres clan), il enchaîna :

-Puis… Lorsque j’entends des paroles aussi naïves et puériles je… Disons que j’ai bien envie de t’étouffer avec un de tes muffins dégueulasses! 

Aenos réfléchis donc à ce qu'avait fait le Mikaris, déjà, il prend un muffin, et c'était pas pour ce distraire, et puis il les critique. Comme il a pas une tête de chef cuisinier, c'était sûrement pas pour regarder leur composition. Juste après une critique, à son avis, ce n'était pas non plus pour manger, parce qu'il n'a même pas goûter et il ajoute que c'est « dégueulasse ». le Mikari l'interrompit en pleine pensée pour lui chuchoter :

-Tu ferais bien attention de ne pas te mettre une des seules personnes qui comprend vraiment comment ça fonctionne, ici… Puis, la suite suivit en un murmure qui sembla être dit directement dans l’oreille du blesser, pour qu’il n’y ait que lui qui entende : Ou je ferais bien pire que t’arracher une jambe… 

Et bien, qui savait vraiment comment ça fonctionne ici ? Et bien pire que l'arrachage d'une jambe, qu'est ce que cela pourrait être ? La crucifixion ? Un poison long et douloureux ? Torture corporelle ? Cela ne l’intéressait guère de toute façon, la mort n'était pas une préoccupation pour Aenos, c'était une chose assez... étrange qu'il avait. Ce qui s'amuse à se dire , c'est ce qui se passe après. Il était persuader qu'il allait revoir ses ancêtres s'il mourrait, alors ça ne lui dérangerait pas. Mais il s’abstint de répondre, parce que le Mikaris, bah il était flippant !

Kain parla à son tour :

-J’aimerai commencer en disant que Canna à surement raison, cette réunion a surement pour but de nous diviser, mais je suppose que nous ne pouvons pas éviter l’inévitable. Nous aurions fini par haïr un autre clan, de toute façon. Ensuite, je ne crois pas que nous pourrions arriver à une paix quelconque, pas présentement. Je pris une petite pause, pour mettre de l’ordre dans mon esprit. Vous serez d’accord avec moi que ce n’est pas en abaissant la sous-chef des Kurasu ou bien briser la jambe de mon sous-chef qu’on va arriver à une quelconque paix. Et ne compter surtout pas sur moi pour faire la paix avec des monstres pareil. Je pris une grande respiration. Minh Lê, toi qui es chef des Haiko depuis un moment. Je regrette le départ du précédent, je le considérais comme un rival et un bon ami. Nous avions conclus un pacte, au tout début de mon arriver ici. Une alliance. C’est pour cette raison que je laisse mon orgueilleux de côté et que je te demande de joindre les Haiko au Kaminari. D'ailleurs, si d'autre personne souhaiterait se joindre à nous, je n'y verrai aucun soucis... Excepter peut-être les Mikari et les Asuna. 

Aenos applaudit intérieurement le chef de son clan. Il se disait qu'il avait raison sur toute la ligne. Bon c'est vrai  'briser la jambe de mon sous-chef ' n'était pas vraiment utile a ajouté puisque c'est Aenos même qui s'est fait avoir. Et c'est une blessure superficiel, elle disparaîtra vite. Faire l'alliance au autre était pas une mauvaise idée, même si il se demandait, alors que la tension de la salle et grande, pourquoi le chef des Yachiru ne réagissait pas, vraiment pas.

Le chef des Haiko répondit à son tour :

« Bon, je suppose que c’est à mon tour de déblatérer des propos qui ne toucheront que quelques neurones des gens qui m’écouteront. Déjà la blo-heu-Canna, si tu avais fait plus attention à la tête des gens ici, la paix n’était pas dans leur programme. Désolé. Ha et toi (il désigna le chef des Mikari), tu crois peut être lui être supérieur, mais en déblatérant de tels propos tu te ranges au même niveau que les insultes que tu lui balances. Et lancer un muffin en signe de frustration, c’est pas plus intelligent. *Bon, ça c’est fait.* Pour les autres, je n’ai pas grand-chose à dire. »

« Kain Onichiro, je l'accepte. Je regrette aussi le départ de mon chef, qui plus qu'un supérieur hiérarchique, était un ami. Continuer cette alliance serait un honneur.»

Euh... eh bien que dire... le début est assez original. Ce qui était intéressant, c'est que pas mal de gens critique de le chef des mikaris, et que beaucoup désapprouve gentiment, ou pas, de la proposition de la sous-chef des Kurasus, qui a pas laissé indifférent des disons « méchant » de l'Assemblé. Sinon la fin fut soulagent pour le clan des Kaminaris. L'union fait la force après tout. Le discours dans l'ensemble était plus une réponse qu'une critique.

Et là, c'était la chef lunatique des Kurasus qui parla :

"Eh bien, je pense que c'est à nous de parler. Je vais commencer par toi ! dit-elle en désignant Tina. "Peut-être que nous ne sommes pas puissant, que nous sommes dépendant des autres mais, penses-tu que nous sommes neutre parce que nous sommes faible ? nous sommes neutre parce que nous ne voulons pas nous partager, nous sommes nés pour sauver des vies, et même si je te souhaite de croupir au font d'un puis, si je te verrais mortellement blessé, moi, ou une personne de mon clan, aucun de nous ne te laisseront mourir sous nos yeux. Nous sommes liés à la vie et nous nous devons de la maintenir. Nous sommes neutre parce que nous sommes la vie ! et toi le Mikari ! je ne t'ai pas écouter mais je sais se que tu as fait. J'ai croqué et je suis là, ce n'est pas en faisait des tours que tu nous battra ! et enfin Kain. Je suis sincèrement désolée mais je pense que tu as compris que je ne peux pas devenir ton allié, mais je souhaite garder entre nos clans une bonne entente, j'espère que tu comprends

Malgré sa rage certain dans son visage,  Aenos pouvait entendre de la sagesse sortir de la bouche de la fille au cheveux bleu. Aenos lui souhaitait bonne chance intérieurement, parce qu'elle en aura besoin pour se défaire des Mikaris et des Asunas. La phrase à propos du Mikari est révélateur. Il y aurait des trucs méchant dans les muffins. Tandis que le chef des Yachiru, lui , ne réagissait toujours pas ? Il est bien pacifique celui là.

La blondinette se retira discrètement de l'assemblé pendant que sa chef dit à haute voix :

"Qui es-tu et que veux tu ?" 

Aenos voulait lui répondre que c'est une personne méchante qui te veux pas du bien, mais il sentait qu'il ne devait pas parler encore, surtout que ça sent bien l'alliance Mikaris/Asuna contre alliance Kaminaris/haiko ect et Kurasus à part. Face à cette question, Tina apparut plus vile que jamais et répondit agressivement :

Eh bien ma petite, je m'appelle Tina Sakura, chef des Asunas et certainement celle qui fera ta perte ~ Vous tous, dit-elle en se tournant vers l'assemblée, je suis celle qui vous détruira, alors faites bien vos petites alliances parce que je n'épargnerais aucun d'entre vous ! Oui je vous déclare la guerre ! Que vous le vouliez, dit-elle vers Kain, ou non , en revenant vers Camille.

C'était au moins claire avec l'Asuna, il faudra qu'on s'en occupe avant qu'elle fasse un beau cimetière de lycéen. Kain est un grand vétéran, alors Aenos était sur, au moins pour sa fierté personnel, que Kain ne laissera pas les 2 autres chefs impunie. Tina adressa la parole à la chef des kurasus, et leur parole, leur pensée, était tout 2 indescriptible. Une autre petite scène pas d'une extrême importance, juste qu'elle ramassa un muffin, fit un truc avec son congénère maléfique, s'énerva sur la représentante de l'Organisation qui n'avait rien fait de spécial pourtant, puis elle parti. Remarqué que les 2 'méchants' avait les compères, on dirait qu'ils s'étaient connus depuis l'enfance, alors que le chef des Mikaris était assez nouveau et Tina est une ancienne, à la limite vétéran.

En résumé, il ne restait plus que Kain ; le chef 'passif' ; la méchant Mikaris ; la chef au cheveux bleu , qui n'est peut -être pas si lunatique que ça, le chef des Haiko, qu'Aenos ne connaissait pas, la chef des suzuka, qui ne faisait vraiment on ne sait quoi, la représentante de l'organisation et lui, en espérant avoir oublier personne.

En observant que les 2 protagonistes sont partis, il hésita à prendre congé maintenant, mais il alla quand même rester, parce qu'il reste encore le chef des Mikari, et pour son honneur personnel, il ne voulait pas faire croire qu'il a peur de ce chef. Tout était dit, la vérité à éclater sur les gros titres, même si certains chefs, euh... sont resté loin des embrouilles.

Il ajouta quand même :

«  Je tiens à te remercier à titre personnel, chef des Haiko, bien que ça ne fasse que de commencer, mais je sens que tu peux faire de grande chose.
Pour toi le chef des Mikaris, j'ai encore mes pics à te lancer. J'ai observé ce que tu as fait, et empoisonner des muffins et comploter avec la chef des Asuna ne reste pas inaperçu. Pour ce qui est ce qui pourrait être de ma jambe, et bien tu ne peux faire que 2 choses, vraiment. Me torturer ou me tuer. Et si tu me tue, un autre viendra à ma place, et lui sera plus en forme que moi.
Sinon, en s'adressant la chef des kurasus, eh bien... bonne chance »

Oui il voulait le dire précédemment, il avait enfin pu.

L'assemblée est près d'être terminer, mais un conflit est sur le point de commencer.

[ HRP: et bien je suis désolé pour les couleurs, j'ai été bien pressé, et j'ai pris longtemps parce que je suis flemard et parce que j'ai pas eu beaucoup de temps ces temps ci. Noe tu peux enfin RP, et je t'ai réservé un peu de matière xd (oui Tina m'as mis un peu la pression lol)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:23

-J’aimerai commencer en disant que Canna à surement raison, cette réunion a surement pour but de nous diviser, mais je suppose que nous ne pouvons pas éviter l’inévitable. Nous aurions fini par haïr un autre clan, de toute façon. Ensuite, je ne crois pas que nous pourrions arriver à une paix quelconque, pas présentement. Vous serez d’accord avec moi que ce n’est pas en abaissant la sous-chef des Kurasu ou bien briser la jambe de mon sous-chef qu’on va arriver à une quelconque paix. Et ne compter surtout pas sur moi pour faire la paix avec des monstres pareil. Je pris une grande respiration. Minh Lê, toi qui es chef des Haiko depuis un moment. Je regrette le départ du précédent, je le considérais comme un rival et un bon ami. Nous avions conclus un pacte, au tout début de mon arriver ici. Une alliance. C’est pour cette raison que je laisse mon orgueilleux de côté et que je te demande de joindre les Haiko au Kaminari. D'ailleurs, si d'autre personne souhaiterait se joindre à nous, je n'y verrai aucun soucis... Excepter peut-être les Mikari et les Asuna.  

L’androgyne fronça le nez, apparemment vexé ~ Alors le chef Kaminari croyait aussi qu’il était impossible de faire la paix entre eux-tous, mais refusait de s’allier avec lui? C’était stupide et puéril! C’était la première fois qu’il rencontrait l’élite du lycée, mais trouvait que la plupart étaient des imbéciles. Le blond croisa les bras en signe de mécontentement, boudeur, et jeta un regard à Kirito, qui ne semblait pas vouloir réagir ~ Il était tellement impassible : Le Kotasu se demandait de quel côté il allait se placer dans la guerre qui allait finir par arriver, irréfutablement. Minh, le chef Haiko, répondit à sa camarade :

-Bon, je suppose que c’est à mon tour de déblatérer des propos qui ne toucheront que quelques neurones des gens qui m’écouteront. Déjà la blo-heu-Canna, si tu avais fait plus attention à la tête des gens ici, la paix n’était pas dans leur programme. Désolé. Ha et, tu crois peut être lui être supérieur, mais en déblatérant de tels propos tu te ranges au même niveau que les insultes que tu lui balances. Et lancer un muffin en signe de frustration, c’est pas plus intelligent. Pour les autres, je n’ai pas grand-chose à dire. Kain Onichiro, je l'accepte. Je regrette aussi le départ de mon chef, qui plus qu'un supérieur hiérarchique, était un ami. Continuer cette alliance serait un honneur.

… Quel imbécile. Enfin, il ne pensait pas être supérieur, il savait qu’il l’était! Il ne répondit rien, cependant, ce mettant dans le ‘’Kirito Mode’’ préférant écouter et regarder ~ Et donc, une alliance entre Kaminari et Haiko était quelque chose de dangereux… Mais s’il pouvait en faire de même avec la Sakura, il n’aurait pas trop à s’inquiéter. Si les Kurasu s’en mêlait, par contre… Justement, la chef de ces derniers se prononça, procurant une joie sans nom à son ennemie :

- Eh bien, je pense que c'est à nous de parler. Je vais commencer par toi ! "Peut-être que nous ne sommes pas puissant, que nous sommes dépendant des autres mais, penses-tu que nous sommes neutre parce que nous sommes faible ? nous sommes neutre parce que nous ne voulons pas nous partager, nous sommes nés pour sauver des vies, et même si je te souhaite de croupir au font d'un puis, si je te verrais mortellement blessé, moi, ou une personne de mon clan, aucun de nous ne te laisseront mourir sous nos yeux. Nous sommes liés à la vie et nous nous devons de la maintenir. Nous sommes neutre parce que nous sommes la vie ! et toi le Mikari ! je ne t'ai pas écouter mais je sais se que tu as fait. J'ai croqué et je suis là, ce n'est pas en faisait des tours que tu nous battra ! et enfin Kain. Je suis sincèrement désolée mais je pense que tu as compris que je ne peux pas devenir ton allié, mais je souhaite garder entre nos clans une bonne entente, j'espère que tu comprends.[/i]

Il sourit sournoisement, ignorant la réplique de la demoiselle à son égard. C’était parfait, absolument parfait ~ De toute évidence, les Kurasu était comme les Yachiru ~ Et c’était une bonne chose pour eux, les Mikari. Puis, elle se retourna  vers la chef Asuna, celle qu’il convoitait comme jamais, et lui demanda, incroyablement sérieuse :

-Qui es-tu et que veux-tu ?

Rageusement, la brune répondit, hargneuse, charmant l’androgyne :

- Eh bien ma petite, je m'appelle Tina Sakura, chef des Asunas et certainement celle qui fera ta perte ~ Vous tous, je suis celle qui vous détruira, alors faites bien vos petites alliances parce que je n'épargnerais aucun d'entre vous ! Oui je vous déclare la guerre ! Que vous le vouliez, ou non!


Secrètement, Noe espérait qu’il ne faisait pas parti du ‘’tous’’~ Mais en même temps, il n’était pas encore lié avec Tina qu’elle semblait déjà être un paquet de problèmes. Il soupira et observa la suite en silence. La brunette se leva, grogna presque après l’une des membres de l’assemblé et quitta, après avoir passé derrière lui ~À ce moment, il lui donna une enveloppe, l’invitant de ce fait à venir aux dortoirs Mikari quelques jours plus tard. Il y eu un moment de silence, avant que le sous-chef Kaminari ose, timidement :

-Je tiens à te remercier à titre personnel, chef des Haiko, bien que ça ne fasse que de commencer, mais je sens que tu peux faire de grande chose. Pour toi le chef des Mikaris, j'ai encore mes pics à te lancer. J'ai observé ce que tu as fait, et empoisonner des muffins et comploter avec la chef des Asuna ne reste pas inaperçu. Pour ce qui est ce qui pourrait être de ma jambe, et bien tu ne peux faire que 2 choses, vraiment. Me torturer ou me tuer. Et si tu me tue, un autre viendra à ma place, et lui sera plus en forme que moi. Sinon, eh bien... bonne chance.

Il sourit et se leva, posant ‘’amicalement’’ une main sur l’épaule de Kirito, lui disant silencieusement au revoir. Il ne croyait pas se faire autant d’ennemies, et cela l’embêtait un peu, mais c’était à prévoir : Il n’était pas membre du clan le plus sympathique du lycée, ahem. Il passa derrière le jeune blessé et écrasa sa main sur la tête de ce dernier, ébouriffant peut être un peu trop fortement ses cheveux bruns. Il sourit amicalement au reste de l’assemblé, apportant encore plus d’innocence à son look de petite fille ~ Il répondit au petit brun :

-Bien sûr chéri ~ Anything you say ~ …

Il serra les cheveux de ce dernier avant de lui éclater assez fortement la tête contre la table, et de partir, sans plus rien dire, Etsu toujours serré autours de son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:23

Il était vrai, mes propos avait déclarer ouvertement une guerre aux Mikari et aux Asuna, mais qu'en avais-je a foutre? Tout ce qui m'importait était que Minh Lê accepte ma demande, parce que s'il refusait, je risquerait d'être seul contre tous, contre le clan de la mort et de la nature. Non, j'avais confiance en ce chef du clan du feu. Comme défaite, il déclara.

« Bon, je suppose que c’est à mon tour de déblatérer des propos qui ne toucheront que quelques neurones des gens qui m’écouteront. Déjà la blo-heu-Canna, si tu avais fait plus attention à la tête des gens ici, la paix n’était pas dans leur programme. Désolé. Ha et toi, tu crois peut être lui être supérieur, mais en déblatérant de tels propos tu te ranges au même niveau que les insultes que tu lui balances. Et lancer un muffin en signe de frustration, c’est pas plus intelligent. Pour les autres, je n’ai pas grand-chose à dire. »


Il était debout, fièrement et il se tourna vers moi. Nos regards ce croisa et il poursuivit son monologue.


« Kain Onichiro, je l'accepte. Je regrette aussi le départ de mon chef, qui plus qu'un supérieur hiérarchique, était un ami. Continuer cette alliance serait un honneur.» 


Voilà ce que j'attendais. J'étais soulagé d'avoir quelqu'un sur qui compter en cas de problèmes. Certes, j'avais mes membres, mais il fallait parfois avoir usé d'autre moyen pour parvenir à faire quelques choses, coopérer était une bonne solution. Camille prit la parole. 


 - Eh bien, je pense que c'est à nous de parler. Je vais commencer par toi ! "Peut-être que nous ne sommes pas puissant, que nous sommes dépendant des autres mais, penses-tu que nous sommes neutre parce que nous sommes faible ? nous sommes neutre parce que nous ne voulons pas nous partager, nous sommes nés pour sauver des vies, et même si je te souhaite de croupir au font d'un puis, si je te verrais mortellement blessé, moi, ou une personne de mon clan, aucun de nous ne te laisseront mourir sous nos yeux. Nous sommes liés à la vie et nous nous devons de la maintenir. Nous sommes neutre parce que nous sommes la vie ! et toi le Mikari ! je ne t'ai pas écouter mais je sais se que tu as fait. J'ai croqué et je suis là, ce n'est pas en faisait des tours que tu nous battra ! et enfin Kain. Je suis sincèrement désolée mais je pense que tu as compris que je ne peux pas devenir ton allié, mais je souhaite garder entre nos clans une bonne entente, j'espère que tu comprends.

Je hochai de la tête, lui démontrant que je ne lui en voulais pas, mais je ne dis rien. J'avais prévue une réponse comme celle-là de la part de cette jeune fille. Sans être méchant, elle semblait froid, sans émotion, mais il était évident qu'elle veux se faire aimer par tout le monde, ne prenant aucun parti pris. Elle reprit la parole, s’adressant directement à Tina. 

-Qui es-tu et que veux-tu ?

Un monstre, une créature qui ne devrait pas exister ou une simple abomination? C'était des synonymes, mais ô combien elle résumait bien ce que semblait être devenu Églantine.

 - Eh bien ma petite, je m'appelle Tina Sakura, chef des Asunas et certainement celle qui fera ta perte ~ Vous tous, je suis celle qui vous détruira, alors faites bien vos petites alliances parce que je n'épargnerais aucun d'entre vous ! Oui je vous déclare la guerre ! Que vous le vouliez, ou non!Dit-elle d'une manière quelque peu agressif. 

Ce qui vint renforcé ce que je disais d'elle précédemment. Un monstre. Elle semblait tellement convaincu de ce qu'elle disait qu'une partie de moi ne pu que la félicité silencieusement. Elle venait de déclarer un guerre a tous, alors que moi, j'avais fait une alliance. Théoriquement, c'était maintenant elle qui était seule contre tous. Bref, Tina parti de l'assemblée, d'ailleurs, je remarquai l'absence de Canna qu'à ce moment. 

-Je tiens à te remercier à titre personnel, chef des Haiko, bien que ça ne fasse que de commencer, mais je sens que tu peux faire de grande chose. Pour toi le chef des Mikaris, j'ai encore mes pics à te lancer. J'ai observé ce que tu as fait, et empoisonner des muffins et comploter avec la chef des Asuna ne reste pas inaperçu. Pour ce qui est ce qui pourrait être de ma jambe, et bien tu ne peux faire que 2 choses, vraiment. Me torturer ou me tuer. Et si tu me tue, un autre viendra à ma place, et lui sera plus en forme que moi. Sinon, eh bien... bonne chance.Dit mon sous-chef.

J'étais fier de lui. Il faisait un bon sous-chef. Étant poli avec Minh, venimeux envers l'ennemie. L'idée de mourir par la main de ces derniers ne semblait pas l'effrayer, sachant que sa condition physique laissait à désirer. Mais il se sous-estimait. Bientôt, il n'aurait plus besoin de ses béquilles et bientôt, il redeviendrait le bon sous-chef, actif, qu'il avait toujours été. 

La chose qui se voulait être le chef des Mikari ce leva. La suite des événements me laissa perplexe et surtout une profonde colère m'envahi. Le blond, saisit les cheveux du blessé et fracassa assez violemment sa tête sur la table. J'était ahuri. Le temps que je réalise ce qui venait de se passer, l'homme devait déjà avoir pris ses jambes à son coup. Je me leva et je déclarai d'un ton poli. 

- Si vous voulez bien me le permettre, je pense que le devoir m'appel ailleurs. 

Dis-je en regardant malicieusement les individus de l'organisation, sachant pertinemment qu'ils allaient tout détailler au grand chef. Nous les oublions vite, lors de rencontre de ce genre, mais moi, je les avaient toujours à l’œil. Je me levai, donnai une petite tape amical sur l'épaule d'Aenos qui se massai le front, qui le faisait légèrement souffrir. J'ouvris la porte et je la referma doucement derrière moi. 

Cette réunion c'était mieux passer que la dernière. Je n'avais pas pété de câble et tout c'était dérouler dans le calme... Un supposé calme où les alliances étaient maintenant dévoilé au grand jour et où les conflits allaient bientôt faire rage entre certain clan...

Fin pour Kaiiiiiiiin. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» De chefs de gang à chefs d'entreprise: pari tenu
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Le verdict. Le deuxième tour à quand?
» Au temps où nos Chefs d'État ne quémandaient pas.
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Lycée :: Siège des clans-
Sauter vers: