AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:23

« - Eh bien, je pense que c'est à nous de parler. Je vais commencer par toi ! "Peut-être que nous ne sommes pas puissant, que nous sommes dépendants des autres mais, penses-tu que nous sommes neutres parce que nous sommes faibles ? Nous sommes neutres parce que nous ne voulons pas nous partager, nous sommes nés pour sauver des vies, et même si je te souhaite de croupir au font d'un puit, si je te verrais mortellement blessé, moi, ou une personne de mon clan, aucun de nous ne te laisseront mourir sous nos yeux. Nous sommes liés à la vie et nous nous devons de la maintenir. Nous sommes neutres parce que nous sommes la vie ! Et toi le Mikari ! Je ne t'ai pas écouté mais je sais ce que tu as fait. J'ai croqué et je suis là, ce n'est pas en faisait des tours que tu nous battras ! Et enfin Kain. Je suis sincèrement désolée mais je pense que tu as compris que je ne peux pas devenir ton allié, mais je souhaite garder entre nos clans une bonne entente, j'espère que tu comprends. »

Bon, un clan de moins. Mais s’ils étaient en de bons termes avec les Kaminari, ils l’étaient donc plus ou moins avec l’alliance, puisqu’elle souhaitait la mort des mikari alors que sa propre conviction lui en empêchait. Bref, ça pourrait être utile. Minh ne connaissait que de loin la chef du clan Kurasu, mais les bruits de couloir racontaient que ce n’était qu’une fille sociopathe et associable qui restait souvent avec sa blonde de cousine. Il se demandait vraiment comment le clan pouvait rester debout sans avoir de pouvoirs offensifs, n’importe quel clan pouvait essayer de les prendre et d’en faire leurs « soigneurs » attitrés... Mais cette fille aux cheveux bleus avait un tel air effrayant qu’il se dit qu’elle devait très bien se debrouiller toute seule... Seulement, si un jour plusieurs clans s’alliaient pour obtenir ce privilège, ce clan se fera pas long feu, dommage.

« -Qui es-tu et que veux-tu ? »

Tant d’animosité adressée à la chef Asuna, même si elle le méritait vraiment, en fin de comptes. Minh redoutait son ancienne amie, et savait qu’elle serait désormais capable du pire, comme son ancienne personnalité était capable du contraire.

«  - Eh bien ma petite, je m'appelle Tina Sakura, chef des Asunas et certainement celle qui fera ta perte. Vous tous, je suis celle qui vous détruira, alors faites bien vos petites alliances parce que je n'épargnerais aucun d'entre vous ! Oui je vous déclare la guerre ! Que vous le vouliez, ou non! »

Dit-elle d'une manière quelque peu agressive. Tient, elle leur fait tous la guerre ? Ça tombe bien, Minh n’aurait donc pas à se retenir... Mais que cherchait-elle à déclarer une guerre générale, au juste ? Le chaos, c’est tout ? Avait-elle besoin de faire tout cela ? Non, vraiment, il ne comprenait pas ce qu’elle pouvait bien demander.


Il fouilla dans ses poches, se rappelant de la lettre posée au pied de sa porte. Il jeta un bref coup d’œil à ladite Tina, qui s’échappait le l’assemblée cet air diabolique collé au visage, et déplia la lettre de manière plutôt discrète afin de la lire sous la table.

« 

Cher Minh,


Voilà que je t'écris parce que tu es le seul à qui je peux demander ça. Tu a pu me rencontrer son un autre visage, c'est mon autre "moi" si je puis dire. Mais passons, je n'ai que peu de temps pour écrire. Mes mouvements son très restreints, je n'arriverais jamais à finir cette lettre comme je le voudrais, il sera peut-être trop tard quand tu la liras alors je serais brève.
Il faut que tu me tue !
Minh c'est très important, je ne me contrôle pas, je n'ai aucune emprise sur ce corps sauf durant la nuit et cela me demande tellement de concentration que j'ai énormément du mal à écrire.
Tina est mauvaise, qui a le cœur rempli de haine et de rancœur, elle veut se venger et dominer, pour ça elle va réduire tout les clans et les soumettre, je ne sais pas comment ni quand mais ses intentions sont effroyables, abominables et rien ni personne ne peut l'arrêter alors il faut qu'elle meurt.
Minh, j'ai confiance en toi et c'est au péril de mon âme que je t'envoie cette lettre, je t'en supplie arrête moi, je n'y arriverais jamais seule …



Eglantine ~
 »

« Il faut que tu me tue ! »

Cette phrase fit naitre sur le visage de Minh un mélange de haine, de peur, de tristesse. Une certaine répugnance prononcée à cette personnalité qui détruisait l’Eglantine qu’il avait toujours connue. C’était assez étrange de détester quelqu’un d’un coté et d’en être ami de l’autre. Etrange et possible. Mais tout ce qu’il pensait à présent, c’était de tuer cette Tina, et d’offrir la liberté d’Eglantine, enfermée dans cette prison de noirceur. Et il n’allait vraiment pas lésiner sur les moyens de la trucider. Minh n’a jamais été un enfant de chœur, loin de là. Aenos le tira de ses pensées sombres.

« -Je tiens à te remercier à titre personnel, chef des Haiko, bien que ça ne fasse que de commencer, mais je sens que tu peux faire de grande chose. Pour toi le chef des Mikaris, j'ai encore mes pics à te lancer. J'ai observé ce que tu as fait, et empoisonner des muffins et comploter avec la chef des Asuna ne reste pas inaperçu. Pour ce qui est ce qui pourrait être de ma jambe, et bien tu ne peux faire que 2 choses, vraiment. Me torturer ou me tuer. Et si tu me tue, un autre viendra à ma place, et lui sera plus en forme que moi. Sinon, eh bien... bonne chance. »

Minh leva les yeux vers le sous chef Kaminari, et hocha la tête en signe de compréhension et bienveillance. Mais il désaprouva l’autre partie, qui relevait encore plus l’animosité que le chef Mikari portait à son égard. C’était déjà la guerre, il n’était pas des plus utiles de relever encore plus la haine qui en étouffait ce lieu. Parce qu’effectivement, il risquait fortement d’être tué, et torturé avant. Mais pas sur qu’il garderait la tête aussi haute lorsque cela arrivera.

En pensant cela, le chef Mikari se leva, et salua la salle d’une façon polie, beaucoup trop polie pour être honnête, et fracassa la tête d’Aenos contre la table. Et ça n’était qu’un avertissement. Minh toisa le reste de la salle, en attente d’une reaction. Mais le selu qui bougea en cet instant fut Kain, qui choisit ce moment pour partir, lui aussi.

« - Si vous voulez bien me le permettre, je pense que le devoir m'appel ailleurs. »


Il parti en donnant une petite tape amicale à Aenos, qui se relevait difficilement. Il n’allait jamais s’en sortir indemne, vraiment peu de chance...

Il regarda les gens restant à l’assemblée : Aenos le mec qui n’avait pas de pot, Kirito le mec silencieux comme une tombe, Camille la neutre, Rebekka la fille qui avait dormi tout le long. Peu de gens qui lui pourrait être intéressants, à présent. Il se leva lui aussi, et se dirigea vers la porte. Mais avant, il s’adressa à Kirito.


« Tu sais, ce n’est pas en restant silencieux que tu ne finiras pas par faire parti du conflit, que tu ne le veuilles, ou non ... »

Puis passa devant Aenos, en lui tapotant l’épaule

« Courage mec, tu finiras bien par t’en sortir... »

Puis il fit un vague signe evasif de « salut tout le monde », en regardant de manière suspicieuse les membres de l’organisation qui les toisaient.


FIN pour MINH (enfin 8D )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:23

« -Je tiens à te remercier à titre personnel, chef des Haiko, bien que ça ne fasse que de commencer, mais je sens que tu peux faire de grande chose. Pour toi le chef des Mikaris, j'ai encore mes pics à te lancer. J'ai observé ce que tu as fait, et empoisonner des muffins et comploter avec la chef des Asuna ne reste pas inaperçu. Pour ce qui est ce qui pourrait être de ma jambe, et bien tu ne peux faire que 2 choses, vraiment. Me torturer ou me tuer. Et si tu me tue, un autre viendra à ma place, et lui sera plus en forme que moi. Sinon, eh bien... bonne chance. »

Camille releva la tête, assez haute pour lui montrer une allure de meneuse et que sa décision était prise. Et pour le remercier sans vraiment le lui dire. Camille n'aimait pas utiliser des mots pour communiquer, les actes étaient suffisants. Le chef des Mikaris se leva et s'approcha assez dangereusement du sous-chef Kaminaris avant de lui fracasser la tête contre la table. Les yeux de Camille s'ouvrirent en grand alors que personne n'avait réagit et cet individu avait pris la fuite aussi vite que son geste fourbe.

La suite des événements se passèrent assez vite, les chefs Kaminaris et Haiko se retirèrent l'un après l'autre. Après avoir échanger des mots avec Aenos et Kirito. Apparemment il n'y avait plus rien à dire à cette Assemblée. La folle avait déclaré la guerre à tout le monde, la chose qui servait de chef au Mikaris était aussi dangereuse que la définition de son clan et le clan de la foudre et du feu renouvelèrent leur alliance. En fin de compte, cette année s'annonçait un peu plus agiter que l'année précédente ~
Lorsque Minh sortit de la pièce, la kurasu s'approcha du pauvre jeune kaminari et le regarda, lui et son état assez amoché …

"En sortant, va frapper à mon dortoir, dit leur que tu viens de ma part, quelqu'un te soignera plus aisément que moi."  

Pour ne rien cacher, Camille ne savait pas soigner, elle absorbait le poison, les brûlures et les maladies, c'était une forme de soin mais tout ce qui était blessure plus ou moins grave, elle n'y arrivait pas et ça la désolait un peu tout de même.
Puis, le jeune chef des kurasus revint à sa place où elle s'assit sur son siège. Il ne restait que le chef du clan des Yachirus, la chef des Suzukas qui dormait encore sur la table et ce sous-chef kaminari. Vraiment, pas trop intéressant, mais Camille allait tout de même rester. Elle remit sa frange en place avant de tourner la tête vers le brun yachiru et oser, après un soupir :

"Tu comptes vraiment rester sur cette position de silence ?"  

Camille n'allait pas l’inciter à rester neutre ou à rejoindre l'alliance des Haiko et Kaminaris, mais elle savait que si il restait neutre il allait avoir pas mal de problème, surtout que c'était un nouveau chef et ne savait peut-être pas comme ça fonctionnait à Seikoku.
Le seul clan dans ce lycée qui ne risquait peut-être pas grand chose était les Tochi qui était en plein fusion et donc ne valait pas grand chose aux yeux des perturbateurs qui voulaient forcement frapper gros et frapper fort ceux qui les gênaient.
Dans tout les cas, la demoiselle avait pris sa décision, même si elle n'espérait pas la réussite de la folle Asuna et de cet chose Mikari, elle ne laisserait personne mourir sous ses yeux, elle n'avait rien d'Humain mais elle avait tout de même un cœur … enfin … elle l'espérait …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:24

 La chef des Asuna déclara la guerre à tout le monde, même au jeune Kirito, qui pourtant, avait tout essayer pour ne pas contrarier les chefs. Voulant prendre partie plus tard, après avoir analysé qui méritait le plus du soutient de son clan. C'était avant tout, la principale raison de son silence. Pour l'instant, il ne voyait qu'une seule option, le chef des Mikari semblait l'apprécier, bien que ses intentions étaient similaire à la dame qui déclara la guerre à tous. Pour les autres autour de la table, ils étaient tous passablement correcte, aucune mauvaise intention en perspective.

Justement en parlant du chef des Mikari, notre jeune héro fut légèrement soulagé lorsque l'homme quitta la pièce, après avoir posé une main sur son épaule et avoir violement écrasé la tête du jeune chef des Kaminari sur la table. La stupeur enveloppa les gens restant, pendent quelques instants, puis, quelques secondes après que l'androgyne parti, quelqu'un décida de se lever.

Le chef des Kaminari et des Haiko partirent à leur tour, montrant à la victime un brin de compassion. La chef des Kurasu fit de même en lui disant qu'un membre de son clan allait l'aider en soignant la blessure. Puis, elle se tourna vers le jeune Yachiru et déclara.

''Tu comptes vraiment rester sous cette position de silence''

Le jeune Yachiru le regarda avec ses yeux couleur acier, froid, sans aucun émotion, ni sa naïveté, ni son bonheur habituel. Devrait-il lui dire la vérité? Sachant qu'il y avait encore la chef Kurasu, le sous-chef des Kaminari, la chef des Suzuka (Lol8D) et les deux personnes de l'Organisation. C'était un pari risqué. Bien confortablement assied dans son siège, le jeune homme décida de répondre vaguement, mais honnêtement.

-Je ne compte pas rester silencieux. Comprenez moi, la première personne que j'ai rencontré à Seikoku est Noemie Kotasu, je ne pouvais pas me permettre de le rabaisser, ici même... Et malgré ce qu'il t'a fait, sous-chef des Kaminari, je suis sur que c'est une bonne personne, au fond... 

Allait-il penser que le jeune homme allait rester fidèle au clan de la mort et envoyer ses membres au suicide, battre les autres clans? L'eau éteint le feu, certes, mais la foudre est attirer par l'eau. Alors que la mort... La mort, c'est la mort, qu'est-ce qui peut contrer ça, excepté la vie? D'un point de vue stratégique, la seule personne que les Yachiru pourraient battre étaient les Haiko, même encore. D'un point de vue puissance... Le jeune homme regarda les personnes restants et ce dit que les Suzuka ne devrait pas être un gros problème, s'ils devenaient agressif. Leur chef, ne semblait pas particulièrement puissante.

Kirito se leva, fit disparaître Salimor et s'apprêta à partir. Il rouvrit la porte et déclara à l'intention de la jeune femme au cheveux mauve.

-J'espère que tu ne comptes pas rester neutre... Parfois ce sont ceux qui se croit à l'abri, qui sont le plus en danger...

C'était un avertissement. Les intentions de la  femme des Asuna n'était pas très rose, certes avec personne, mais surtout envers la chef des Kurasu, restait à voir si c'était seulement envers la personne ou le clan en entier. Le jeune homme ouvra la porte, la franchi, la referma aussitôt et parti en direction de son dortoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:24

-Bien sûr chéri ~ Anything you say ~ … 

sur ce petit mot , le chef des mikaris, qui avait posé ses mains quelques instant avant, abattit la tête du sous-chef des kaminaris sur la table, bien qu'il pouvait lire dans les pensés, Aenos n'avait pas prévu une telle action, et il fut assommé quelques instant , mais il entendit quand même son chef partir, après avoir dit :

Si vous voulez bien me le permettre, je pense que le devoir m'appel ailleurs. 

Il sentit aussi qu'il lui avait tapoté l'épaule. Disons que... ça lui permit de savoir qu'il était soutenu. Le chef des haikos partit aussi, et lui dit au passage :

« Courage mec, tu finiras bien par t’en sortir... » 

il aurait aimer rejoindre l'idée du chef des haikos, mais il avait le pressentiment qu'il s'en sortirait du conflit de clan, il sent même qu'il allait pas tenir longtemps, mais au moins, s'il trépasse, se sera sûrement dans la douleur, mais après avoir sorti tous ce qu'il avait dans un combat. Il savait que le chef des haikos le pressentait aussi, que Tina ira le tué, quelque part, dans un futur indécis. Aenos savait que quand il avait amocher Tina, c'était un grand coup de chance, parce qu'elle venait de se réveiller, elle lui manquait quand même une âme, alors elle était quand même assez affaibli.
Lorsqu'enfin il sortit de sa torpeur, la chef des kurasus lui dit :

"En sortant, va frapper à mon dortoir, dit leur que tu viens de ma part, quelqu'un te soignera plus aisément que moi."

c'était une sympathique proposition, mais il va pas demander à un clan de le soigner pour une blessure au nez, ce n'est qu'une blessure temporaire pour lui. Encore, s'il avait été transpercer par une épée, il aurait pu s’inquiéter, mais pour une blessure sans importance... il hésita, comme on dit c'est l'intention qui compte, mais déranger des élèves juste pour une blessure tout bête... il se décida vite qu'il y irai, après tout, il n'a rien à y perdre. Le yachiru, demeuré silencieux jusque là, s'exprima enfin :

-Je ne compte pas rester silencieux. Comprenez moi, la première personne que j'ai rencontré à Seikoku est Noemie Kotasu, je ne pouvais pas me permettre de le rabaisser, ici même... Et malgré ce qu'il t'a fait, sous-chef des Kaminari, je suis sur que c'est une bonne personne, au fond... 

alors comme ça, la première personne rencontré par le chef des Yachiru était le chef des mikaris. Il doit avoir plus de poisse qu'Aenos alors. Noemie, qui était un nom de fille pour aenos ce qui le troubla un peu, Kotatsu était peut-être une bonne personne. Cette théorie n'était peut-être pas fausse, mais on ne peut pas faire confiance à quelqu'un de qui on se méfie, et qui se méfie de toi, c'est un peu dur disons, alors Aenos n'irait pas tester cette hypothèse sous peine de vivre ses dernier instants. Il réfléchit aussi à l'hypthèse que Tina avait été aussi une bonne personne un jour, malgré sa certaine nature psychotique.. le chef des yachirus parla un peu à la chef des kurasu, et partit aussitôt. Alors , Aenos décida qu'il était temps pour lui de faire bagages :

« bon, comme tous les antagonistes du conflit ont déjà quitter la salle, je vais faire de même. Chef des kurasus, je penserai à passer dans ton dortoir,mais tu sais, j'ai bien l'impression que ta neutralité ne dureras pas, ils n'hésiteront pas a t'attaqué dès que l'occasion se présentera, même si c'est mon avis. Allez, dit -il avec un léger sourire sur sa lèvre droite et un ton plus vivant, je vais un peu fermer mon clapet et sortir sur mes trois pattes »


il passa sûrement pour un clown pour quelque gens mais faire une petite blague avant de sortir , cela ne dérangerait pas grand monde. Il scruta une dernière fois l'assemblée et prit soin de refermer doucement la porte derrière lui. il n'entendit que ses coup de béquilles résonnait sur le couloir sombre. Les jours qu'il allait passer prochainement seront moins tranquilles que les précédentes, beaucoup moins. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   Lun 2 Déc 2013 - 0:24

L'Assemblée était maintenant terminée pour les chefs et sous-chefs des clans. Sun, le jeune homme restait en retrait alla vers la petite Suzuka endormit et la réveilla gentiment, lui disant qu'il était l'heure de partir. Mercure était vraiment désespérée devant tant de manque de respect de la part d'une chef. Il ne restait que maintenant les deux espions de l'Organisation et la chef Kurasu.
Cette dernière se leva mais ne bougea pas de sa place, elle croisa les bras et semblait attendre quelque chose.
Mercure et Sun se regardèrent un moment. Elle attendait quoi au juste cette fille ?

"Que voulez vous, chef Kurasu ? demanda Mercure avec un visage froid
_Où est il?  
_... Je vous demande pardon ? s'étonna Mercure avec une mine froide
_ Shawn Silvernigt. L'ancien chef des Kons, où est-il ?  
_… Le clan Mado et Kon ont fusionné à la demande des anciens chefs, et ces derniers sont partis."

Frustrée, Camille marcha jusqu'à la demoiselle avant d'agripper violemment le col de la chemise de la demoiselle et l'attira contre elle en la fusillant du regard alors que sa victime gardait un visage impassible devant cette violence. La chef des kurasus se mit à secouer un peu la belle vietnamienne pour la faire réagir tout en lui crachant :

"Ne te fou pas de moi ! Qu'est-ce que vous avez fait de lui ?!  
_... Il est retourné chez lui.
_Chez lui ?! Tu te moques de moi sale vipère ?! Il n'avait plus de "chez lui", vous avez tué sa famille et l'avez forcé à venir ici ! Je …"  

Camille n'eut pas le temps de finir sa phrase que le garçon de l'Organisation agrippa avec doucement mais avec vivacité les poignets de la Kaonai et la repousser doucement pour qu'elle lâche la jeune femme aux yeux rouges. Et très affectueusement, il agrippa les épaules de Mercure et la fit reculer alors que celle-ci n'avait toujours pas réagit. Sun se mit légèrement entre les deux jeunes filles comme pour protéger sa camarade, même si il savait qu'il n'y avait pas danger en vue.
Camille repoussa violemment les mains du jeune homme et recula pour reprendre son sang-froid. La violence ne lui rendrait pas son ami de toute manière. La demoiselle respira lentement, serrant les dents avant de reprendre un visage blasé, et demandant, très froidement :

"Vous l'avez tué lui aussi, c'est ça ?!  
_On ne peut rien vous dire, mademoiselle Kaonai.
_... Un jour je découvrirais la vérité … et si j'apprend qu'il est mort par votre faute, je vous le ferais payer !"  

Sur ces mots, Camille sortit de l'assemblée en claquant la porte derrière elle, laissant deux adolescents bien sombres devant cette petite conversation.
Sun posa sa main sur l'épaule toute frêle de son amie, lui demandant si tout allait bien. Mercure acquiesça avant de se rendre au fond de la salle où était posé un miroir.

"Êtes vous satisfait … Seigneur ?"

Le reflet de la jeune fille se flouta, créant une espèce de tourbillon avant de se transformer en silhouette noir qui était assit sur un fauteuil. Il avait les jambes croisés et un coude posé sur l’accoudoir de son trône. Le reflet soupira avant de parler avec une voix grave et lointaine :

"Sun que fais tu là, tu m'as encore désobéit ?"

Ledit Sun baissa la tête avant de se diriger vers le miroir et faire une révérence bien basse. Sans relever la tête, il parla d'une voix mal assuré :

"Je vous demande pardon … Père …
_Nous allons avoir une conversation toi et moi sur cela. Mercure.
_Oui maître ?
_Nous avons perdu le contrôle de la Sakura. Il sera impossible qu'elle soit la descendante de Sature, je veux que tu ailles lui dire.
_Maître avec tout le respect que je vous dois … je suis dans le devoir de vous dire que Saturne ne veut rien entendre. Il ne veut léguer ses pouvoirs qu'à Eglantine Sakura. Il ne m'écoutera pas.
_Eh bien dis lui que soit il oublie la petite asuna, soit nous la tuerons et il sera forcé de choisir quelqu'un autre. Ce pauvre Saturne devient trop sentimental, il faudra le faire redescendre sur terre.
_Tuer Eglantine ? Mais … Père …
_Il suffit Sun ! Tu n'as pas à te mêler de ça, ces histoires de successions ne te regarde pas.
_... Bien Père."


Sur ces mots, très frustré, le jeune châtain sortit de la pièce en referma la porte aussi violemment que la chef Kurasu.
Mercure soupira, elle plaignait ce pauvre garçon, il n'avait vraiment le droit de rien ici, c'était un bon vivant et pourtant il était traité comme un bébé qu'il fallait à tout prix protéger. La demoiselle se retourna vers le miroir avant de faire une basse révérence :

"Il en sera fait ainsi, Maître …
_ Mercure…
_Oui mon Seigneur ?
_Surveille la chef Kurasu, elle semble un peu trop déterminée à se mêler de nos affaires.
_Bien. Et Kain Onichiro ? Il était également l'ami de Silvernight.
_Il semble plus occuper par son alliance, laissons le comme ça. Et puis … charge Uranus de surveiller Noemie Kotasu.
_Kotasu ? Pourquoi lui ?
_Ahah ! Cette fillette est beaucoup plus intéressant que tu ne le crois.
_... Je ne vous suis plus Maître … Noemie ne peut pas rejoindre l'Organisation, il est trop … trop …
_Mercure, je n'ai connu moins bavarde. Ne discute pas mes ordres, exécutes.
_... Oui, Maître."


Mercure s'agenouilla cette fois avant que la silhouette noire disparaisse. La jeune fille se releva, les yeux bien sombres. Elle n'avait aucune idée de se qu'avait le Roi derrière la tête. Cette nouvelle année allait devenir un vrai cauchemar pour l'Organisation, ou un beau Rêve pour le Roi …
Sans se retourner, Mercure releva la tête, regardant une silhouette sur le cadre de la porte. La demoiselle dit à voix haute :

"Pluton …
_Je sais Mercure, je sais … C'est bien se que je redoutais …"


Le jeune homme sortit de l'ombre pour que sa camarade voit son visage à travers le miroir, les deux jeune gens se regardèrent un long moment ainsi. Pluton serra le poing, son cœur se serra puis il confirma la pensée de sa camarade :

"Nous allons devoir tuer Tina …"


[Fin de Rp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voici la deuxième réunion des chefs et des sous-chefs ! (fini)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» De chefs de gang à chefs d'entreprise: pari tenu
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Le verdict. Le deuxième tour à quand?
» Au temps où nos Chefs d'État ne quémandaient pas.
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Lycée :: Siège des clans-
Sauter vers: