AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une étrange venue PV- Yuki [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mizuri Ichio
Sous chef du clan Tochi | Victime de la cb
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 23

MessageSujet: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Sam 3 Jan 2015 - 20:22

Dans le long couloir du lycée, le jeune homme souriant marchait les mains croisés derrière la tête, soulageant ainsi sa nuque du maigre poids qu'elle faisait. Plusieurs heures c'était écoulé depuis son réveil et ça faisait déjà un bout de temps qu'il vagabondait aujourd'hui, toujours à la recherche d'une occupation.
Il avait tenté la bibliothèque involontairement en s’étant perdu avant d’atterrir dans la cuisine du lycée, se remémorant la promesse qu'il avait fait à Rose il avait tenté en vain de cuire une saucisse, quel échec lamentable... Même lui ne l'avait pas trouvé bonne... Heureusement que personne n'avait assisté à la scène, sa grimace lorsqu'il la gouta devait être assez improbable !
Puis, par un pur hasard il passa devant la porte du directeur, sans s'arrêter il lut l'écriteau qui surplombait la porte et son sourire s'agrandit. Première pièce où il avait mis les pieds dans ce lycée, sa nomination en tant que sous chef étant si inattendu pour lui, alors qu'il n'était qu'un simple exilé.
D'ailleurs il se souvint ne pas être arrivé un jour de rentrée ordinaire, de toute façon rien n'était ordinaire ici. Il regarda le haut plafond du couloir, peut être que si il retournait à l'entrée il croiserait quelques unes de ses maigres connaissances. Secrètement il espérait tombé sur Camille, la jeune fille silencieuse qui l'avait aidé à ses tout débuts. Peut être que c'était sa tâche, la tâche qu'elle avait en tant que chef de son clan. Il n'avait pas parlé depuis ce jour là, le jour où Mizuri c'était enfin rendu utile.
Doucement il plaça son bras devant son regard émeraude. Ce bandage pourtant si singulier, si banal voulait dire tellement pour lui... C'était le début de son rachat après tout! En plus de tout ce qu'il faisait pour son clan.
Il ne put s'empêcher de rire, tout n'était pas si sombre maintenant dans sa vie !
Inconsciemment, ses pas l'avait guidé vers l'entrée, il se trouvait désormais face à l'imposant portail clos. Intrigué il baissa son regard vert en direction du trottoir face à lui. Une jeune fille seule était là, seule mais semblant regarder plein de choses du regard.
Intrigué il ouvrit le portail de fer en tirant, quand il voulut passer de l'autre côté il accrocha sa manche à la poignée et son pas chaleureux en avant la fit s'arracher proprement au niveau de l'épaule, le bruit si commun du tissu qui se déchire le fit tourner la tête rapidement, il remarqua que sa manche pendait doucement à la solide poignée, dévoilant ainsi le bras droit et le bandage de Mizuri, lui qui avait promis d'être discret...
Gêné par cette situation ridicule il ne savait pas trop comment réagir, il regardait droit devant lui, espérant qu'elle n'est rien vu, peut être pouvait il faire passer ceci pour une mode et éviter de rougir bêtement...
Il s'empara du haut de sa deuxième manche et se rappela qu'il n'avait que peu de vêtements dans sa chambre, autant pas gâcher une de ses seules chemises... Bon tant pis, sentant qu'on l'observait le brun lâcha son vêtement et avec un grand sourire gêné, il commença à se retourner, le haut des joues un peu rouge.
Bien que la situation était différente ça lui rappelait vaguement la fois où il avait été surpris nu sur la plage, quel gêne...
Il saisit alors sa manche et pour faire comme si de rien n'était l'agita pour appeler la jeune fille égarée :

"Hey! Je peux t'aider peut être, que cherches tu?"

~ ~ ~ ~

Qu'importe le passé, la valeur d'une personne se juge sur son présent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Suko

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 17

MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Sam 3 Jan 2015 - 20:47

Aujourd'hui est le jour du grand renouveau, du nouveau départ. Yuki et sa soeur vont reconstruire leur vit sous un nouveau jour. Sans parents, sans repères. Après l'échec que fut leur exile à Londres. C'est avec beaucoup d'espoir que les deux soeur s'étaient rendue a Seikoku. Sa grande soeur a promis a Yuki qu'ici elle sera comprise et en sécurité et qu'elle pourra être enfin heureuse.
Alors, c'est avec beaucoup d’appréhension que la fragile jeune fille fit ses premiers pas dans la ville. De plus aujourd'hui Yuki devait se débrouillée sans sa sœur qui devrait la rejoindre au lycée dans quelques jours après leur avoir trouver un logement. C'est non sans peines qu'elle réussis à trouver sa nouvelle école, la peur au ventre, elle resta la devant le portail pendant plusieurs heures n'ayant même pas le courage de traverser la rue. Qu'est-ce que ce nouveau monde lui réservait-il ?

Elle chercha du regard si un fantôme ne se trouvait pas dans ce lieu, un fantome aimable qui pourrait l'aider spontanément car elle ne voulait surtout pas déranger quiconque.
C'est a ce moment la, alors qu'elle commençait a perdre espoir, qu'elle entendis le portail grincer, un garçon brun au visage doux fit son apparition, sa manche c'était coincée dans le portail ce qui fit sourire Yuki. Au début elle se sentis soulagée, il n'avait pas l'air méchant et même plutot gentil...  
Jusqu'au moment où elle vu plus en details son visage, il avait une expression étrange comme si Yuki avait vue quelque chose qu'elle ne devait pas voir...
Et puis il avait l'air gêné, la jeune fille se mis a culpabilisé et s'en voulut énormément. Puis leurs regards se croisèrent et il lui posa une question.
La c'était la panique, qu'est-ce qu'elle devait faire ? S'excuser et lui dire qu'elle n'a rien vue ? Fuir et espérer qu'ils ne se recroiseront plus jamais ?

Elle se figea quelques secondes, baissa les yeux se cachant derrière ses cheveux comme pour disparaître. Quand elle fut calmée elle releva la tête timidement regarda le garçon et lui montra en pointant du doigt le panneau se trouvant à coter du portail ou il était inscrit en Titre #Nouveaux élèves#


Dernière édition par Yuki Suko le Sam 3 Jan 2015 - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuri Ichio
Sous chef du clan Tochi | Victime de la cb
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Sam 3 Jan 2015 - 21:51

Le brun regarda la jeune fille, tentant de flairer quelque chose avec son flair, il ne savait pas pourquoi mais cette fille l'intriguait, cependant aucune odeur ne lui parvint, enfin aucune qu'il ne connaissait du moins.
Il la regarda en penchant la tête, sa réaction n'était pas courante, elle semblait chercher à fuir le regard du sous-chef, avait il été vexant? Ou alors elle venait d'un pays ou brandir sa manche était interdit? Dans le doute il regarda le reste du tissu et le jeta au sol en souriant, au moins ça ne pourrait plus être ça...
Soudainement elle releva sa douce tête et pointa un panneau du doigt, toujours son sourire niais aux lèvres le tochi s'avança sur le trottoir pour voir de quoi il s'agissait. Une fois qu'il lut l'inscription il se tourna toujours souriant et les yeux mi-clos :

"- J'y suis ! Tu ne parles pas ma langue et tu es nouvelle c'est ça?"


Il posa ses deux mains sur ses hanches en tentant diverses approches, chaque fois reculant un peu plus la tête sentant qu'il se trompait :

"- Euh... Good morning? pas de réaction? Hum. Ola?... Achtung?... alea jacta est?... Ich bin ein berliner? "

Il s'arrêta, et plaça sa main sur son menton, le visage toujours illuminé par ce mince sourire qu'il aimait tant. Attendez, il sourit bêtement et lâcha un doux rire à peine audible. Ce qu'il venait de dire n'avait aucun sens...Au moins il s'en rendait compte, ça devait être l'éducation de Rose qui commençait à faire effet.
Il se redressa et regarda de nouveau la jeune fille, c'est vrai qu'elle était bien jeune, mais elle semblait aussi innocente que la neige était blanche, avait elle au moins choisi de venir ici? Savait elle les risques que ça comprenait?

"- Hum it's you who choisir de come here?"

Le sous-chef se gratta l'arrière du crâne plutôt énergiquement, il n'aurait jamais du sécher autant de cours d'anglais, mais l’absence de suivi en ces lieux était impressionnante, probablement parce que l'organisation et les professeurs devaient avoir peur des élèves et de leur fameux pouvoir. Enfin peut être pas pour l'organisation, mais le niais Mizuri ne pouvait pas en avoir conscience.
Il fit quelque pas et ramassa sa manche avant de la mettre dans la poche, ce soir il serait bon pour faire de la couture. Au moins il serait occupé !
Il se retourna et fit signe à l'inconnue de venir devant ce portail, il la protégerait au moins jusqu'à son dortoir là où elle serait en sécurité, si ça se trouve c'était même une nouvelle tochi !

A cette idée, Mizuri perdit son sourire, tout comme ses yeux perdirent sa lueur de stupidité... Gaëlle... Son regard était perdu dans le vide, fixant le sol sans aucune envie. Il redressa la tête en voyant deux pieds rentrer dans son champs de vision.
C'est à ce moment qu'il se rendit compte qu'il avait les poings crispés, et qu'il tremblait légèrement. Toute cette histoire était terminé désormais, et au grand jamais Gaëlle n'aurait voulut qu'il y pense encore et encore. Il commença à marcher en regardant le ciel.
Ses pas étaient lents, il voulait s'assurer que la jeune fille le suivait.
Les nuages se mirent à se teindre dans la tête de Mizuri, formant le doux visage de la tochi au destin tragique. Il le regarda en souriant, c'était une illusion mais elle était un souvenir du sous-chef :
"Je suis désolé..."

Puis il se rendit compte que l'inconnue qui le suivait pouvait l'entendre, il tenta de rattraper la situation, en se retournant un large sourire aux lèvres :

"de marcher aussi vite ! C'est que je ne sais pas où on va en fait... Une préférence? Ou alors tu as peut être des questions aussi, oui j'aurais du commencer par la ! Have you question?"

~ ~ ~ ~

Qu'importe le passé, la valeur d'une personne se juge sur son présent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Suko

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 17

MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Sam 3 Jan 2015 - 22:45

Le garçon la regarda avec ses deux grands yeux verts bien écarquillés, il a une tête rigolote, qui fit rougir encore plus la peau blanche de Yuki qui tourna la tête très rapidement , et un sourire lui rappelant celui de sa regrettée mère qu'elle aime tant.
Mais elle culpabilise encore tant le jeune brun  a l'air perdue... elle voyait bien qu'il ne comprenait pas ce quelle voulait lui dire et cela la rendue triste tout d'un coup... Et si elle n'était pas faite pour la vie en communauté ? et si son cas était perdue d'avance ? Pourquoi ne savait-elle tant pas y faire avec les vivants ? en y pensant c'est vrai qu'avec les fantômes quelle voit depuis la mort de sa mère elle n'a jamais eu de problèmes... et ce pauvre jeune homme  pourquoi diable avait-il a en faire les frais ? Désespérée Yuki se morda les lèvres pour s'empécher de pleurer... *Maman où es-tu ?* *Yaya aide moi* pensa t'elle...

Et puis le garçon lui adressa a nouveau la parole avec un sourire très tendre, ce qui chassa les pensées sombres de Yuki comme par magie.
Mais elle ne demeura pas moins gênée de tant d'attentions a son égare... Puis il lui parla en plusieurs langues croyant qu'elle ne le comprenait pas, c'était si attendrissant que la petite fille laissa échapper un petit sourire timide qui illumina son petit visage encore caché par ses cheveux d'argent, sourire si discret que le garçon le l'a pas vue. C'est alors qu'il lui fit un signe lui demandant de s'approcher. Ne voulant pas être a nouveau dans une situation gênante elle s'exécuta comme si cela était un ordre d'une grande importance, elle se déplaça rapidement en expirant un bon coup comme pour se dire #aller Yuki avance maintenant c'est le moment#.

Mais lorsqu'elle sut approchée de lui le sourire sur son visage qui l'apaisait disparue... #qu'ai-je encore fait ?# pensa t'elle avec dégout. #pourquoi ne sourit-il plus?#
Désemparé elle se courba, se cacha à nouveau derrière sa chevelure et le suivie en regardant le sol... se grondant elle même d'être aussi maladroite.

Tout d'un coup il s’arrêta, étonnée Yuki leva la tête et ce qui lui faisait le plus peur arriva...
Il était la, si prêt, les yeux plongés dans les siens, elle était tétanisée ! De plus il lui parlait ! Comment faire ? Yuki ferma les yeux et fit rapidement un #Non# de la tête.
Quelques secondes se passèrent dans le plus grand des silence et elle ré-ouvrit timidement les yeux.


Dernière édition par Yuki Suko le Dim 4 Jan 2015 - 2:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuri Ichio
Sous chef du clan Tochi | Victime de la cb
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Dim 4 Jan 2015 - 1:10

Mizuri regarda la jeune fille paniquée avant de faire non de la tête, alors elle l'aurait compris ! C'était donc une anglaise et son intuition avait été bonne, depuis quand le lycée recrutait des gens n'ayant pas le même langage? Depuis toujours peut être, mais le français ne s'en était jamais aperçu, n'étant jamais confronté à cette situation.
Un long sourire triomphant se marqua sur son visage juvénile, au moins ça faisait un mystère d'éclairci ! Cependant il restait tout le reste encore, son non de la tête signifiait qu'elle n'avait pas de questions, mais où cherchait elle à aller? Déjà que de base le guide n'était pas le meilleur du lycée...

Il releva de nouveau la tête, l'image avait disparu, forcément. Une douce brise souffla relevant ses cheveux bruns, son sourire resta de marbre, fidèle à lui même. Il fit quelques pas, et décida de s'asseoir sur un banc pour en savoir plus. Une fois positionné il vit une feuille volé devant ses yeux.

"Peinture fraîche."

Cette fois c'était sûre sa chemise était foutu, mais ce genre de blague n'arrivait pas que dans les vieux sketchs des films à l'humour british? British... ? Ah oui, il fallait qu'il lui demande où souhaiter se rendre l'anglaise !

"So, where tu veux go? Because i'm not a vaudou to savoir?"

Il pencha la tête en arrière, toujours souriant. Elle ne devait rien comprendre à ce qu'il disait, si seulement Rose était là pour l'aider.
Il se releva en faisant bien attention de ne pas montrer son dos, il s'empara même de sa manche et tenta de se frotter le dos discrètement :

"Hum... that coup of sun gratte me !"

Il rit doucement, ses joues commençaient tout doucement à rougir, dans quelle situation c'est il mit encore?
Il remit sa manche dans sa poche, la peinture tout légèrement étalée à peine visible venant s'étaler dans l’intérieur de la poche puis ouvrit les deux mains vers le ciel en souriant :

"-Je t'écoute euh... What's your name?"

~ ~ ~ ~

Qu'importe le passé, la valeur d'une personne se juge sur son présent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Suko

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 17

MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Dim 4 Jan 2015 - 2:13

Yuki fut soulagée lorsque le garçon se remis à sourire, elle ne l'avait pas blessé alors... c'est peut-être pas si dur de communiquer avec un vivant.... Elle y était presque ces efforts commençaient a portés leurs fruits, est-ce parce que cet homme est différent ? C'est vrai que sont sourire l’apaise, Mais qu'est-ce qui est le plus intrigant son sourire ou ses yeux verts ?

Quand il alla s’asseoir le regard de la petite fille le suivie avec intérêt, comme si le garçon était son sauveur. Elle en oublia de le prévenir avant qu'il ne s'appuie sur le mur... Mais le voir pleins de peinture confirma sa mal adresse déja connue depuis la manche dans le portail et fit rire d'un petit rire discret presque muet la fille aux cheveux d'argent ce qui illumina son visage devenue d'un blanc plus lumineux que jamais.

Mais il se tourna a nouveau vers elle, ce qui la fit redescendre de son petit nuage mais elle resta tout de même la tête levée le regard toujours fuyant. Il parlait plusieurs langues mélanger mais cela semblait le faire rire, alors Yuki prit son courage a deux mains et se mis a chercher son stylot...

Lorsqu'il se leva Yuki fit semblant de ne pas remarquer la peinture sur son dos mais elle ne put retenir son sourire, c'était tellement drôle et attendrissant... Qui était-il ? Pourquoi restait-il la ?
Etre guider par ce garçon est une chance qu'elle ne doit pas laisser filler, il est si gentil, c'est a elle maintenant de faire un effort, de faire un pas vers lui. Quelle dur décision pour cette jeune fille si timide. Ca y est elle a trouvé son stylo ! mais Qu'est-ce qu'elle va lui dire ?

C'est alors qui lui posa encore une question en lui tendant la main, et un miracle se produit. Elle écrivit sur son calepin, regarda dans les yeux le garçon en lui souriant d'un sourire si radieux qu'il illumina la pièce, retourna son calepin on était simplement écrit :

"Yuki"

Tache ordinaire pour la plupart des gens mais une épreuve difficile pour cette petite fille...
Qui sait pourront-ils devenir amis ?
Yuki semblait beaucoup apprécier ce garçon a qui avait adresser le plus beau sourire fait depuis la mort de sa mère.
Dans tout les cas la jeune fille avait oublié sa peur de l'inconnue que lui procurait cette école. #Je fais beaucoup d’efforts pour que tu sois fière de moi maman# pensa t'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuri Ichio
Sous chef du clan Tochi | Victime de la cb
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Dim 4 Jan 2015 - 2:55

La jeune fille avait sortit un calepin, et un stylo.
Mizuri s'arrêta net, attendez, mais il avait déjà vu ça, c'est le seul moyen de communiquer avec Rose, un calepin. Connaîtrait elle Rose? Serait elle de la même famille? Peut être même sa petite sœur, alors ça serait surement une tochi comme son aînée !
Le brun faisait moult scénario dans sa tête en s'interrogeant à la fois sur sa cheffe et l'inconnue, si c'était sa sœur alors où était Rose? Quelque chose n'allait pas, hum?
Il baissa son regard et croisa celui de la jeune fille, qui semblait être aux anges. Cette fille souriait ! Contrairement à sa cheffe, bien qu'il l'aimait énormément Mizuri avait souvent du mal à la déchiffrer tandis qu'elle lisait en lui comme dans un livre ouvert... Elle n'était probablement pas de la famille de Rose.
Le sous-chef haussa les épaules, et répondit au sourire en agrandissant encore le sien, même si tout ses scénarios devenaient bancals, la personne qu'il avait en face de lui avait l'air d'être heureuse. Il n'en faut pas plus pour rendre le Tochi heureux à son tour.

"- Et ben welcome Yuki ! I hope you will plaire here ! It's a big endroit, but with time you will connaitre this lycée !"

Il s'arrêta une seconde, elle avait répondu à sa question? Alors elle comprenait ce qu'il disait? Les cours d'anglais servaient bien à rien du coup, comment arrivé t'il à parler si bien cette langue sans la travailler? Cette question restera en suspens pour le moment.
Il s'empressa de rendre le carnet à la jeune fille, et tout en souriant commença à faire un petit discours :

"I don't know what you know, but the lycée fonctionne in clan, they are me, the tochis, good gens, and after the kaminari, euh bzz, yeah they use the "bzzzz" and they can lire in the pensée. And the Mikari... very very méchant. Don't approche them"

Il s'arrêta net dans sa phrase en commençant à marcher doucement une nouvelle fois, vers le long couloir du directeur, il n'y avait aucun risque si proche de lui, enfin c'est ce qu'il supposait.

"Ce serait si simple si vous compreniez le français, pourquoi êtes vous anglaises !"


Si elle comprenait le français elle pourrait éveiller ses méfiances comme Camille l'avait fait pour lui, il pourrait lui expliquer que tout n'étais pas si rose ici, mais que chacun avait la chance d'avoir une vie qu'il voulait, et que malgré la mort et les dangers, c'était ici que le jeune brun était le plus heureux.
Il regarda de nouveau dans la direction de la nouvelle, son air nias et son sourire stupide accroché au visage, peut être souriait elle encore...

~ ~ ~ ~

Qu'importe le passé, la valeur d'une personne se juge sur son présent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Suko

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 17

MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Dim 4 Jan 2015 - 4:34

Lorsque Le garçon aux cheveux noirs lui répondis toujours en mélangeant des langues elle se demanda s'il ne se moquait pas d'elle... Puis elle se dis que c'était peut-être sa façon a lui de s'exprimer après tout, elle écrit bien sur un calepin ou sur sa main en quoi est-ce moins bizarre ?

Concentrée sur ce qu'il dit la jeune fille l'écoutait attentivement comme si le garçon était la un homme puissant donc les conseils sont plus précieux que le diamant.
Mais quelque chose la déconcentra... Il avait l'air songeur, rêveur, parfois même absent...

A quoi pensait-il ? A sa famille ? A son passé ? Peut-être a t'il un lourd passé lui aussi, un passé qui le fait souffrir... C'est peut-etre de ça que parlait Yaya quand elle lui disait que dans ce lycée les gens les comprendrons... elle parlait peut-être aussi de nos mystérieux dons ?
Mais alors , ce garçon a un don lui aussi ? Qu'est-ce cela pourrait bien être ?

*Yuki inspecte le garçon aux yeux verts de haut en bas*
#Oh ! il a un bandage au bras! Que lui est-il arrivé ?# se demanda t'elle...

Yuki suivait une nouvelle fois le jeune homme sans l'écouter jusqu’à ce qu'elle l'entende dire :

"Ce serait si simple si vous compreniez le français, pourquoi êtes vous anglaises !"

#Mais je ne suis pas anglaise ! et je comprends !# se dit-elle... Et il a de nouveaux l'air nostalgique par sa faute ! Elle ne peut pas rester la a rien faire il faut quelle le lui dise. Elle empoigne son stylo écrivit sur son calepin. Et lorsque le garçon se retourna elle s'arrêta de marcher brusquement brandit son calepin au quel elle est agrippée a deux centimètres de sa tête.....
Il est écrit avec une petite écriture délicate et de travers :

" Islandaise
Je comprends "


Elle repris vite son calepin et écrit de nouveau... Maintenant qu'elle était lancée il ne fallait surtout pas s’arrêter en si bon chemin ! Elle brandit a nouveau le calepin :

" Nom ? "

Elle a réussie ! Enfin, elle pose une question !
Fière de ses progrès elle lui sourit à nouveau ne fuyant plus son grand regard vert.








~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuri Ichio
Sous chef du clan Tochi | Victime de la cb
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Dim 4 Jan 2015 - 17:31

Lorsque le calepin arriva aux yeux du Tochi, son sourire niais devint bête. Elle comprenait le français parfaitement et n'était pas anglaise... Il avait été... stupide...
Cette pensée lui fit avoir un doux rire, c'est comme ça qu'on le qualifiait en effet, de stupide. Mais il ne se considérait pas comme tel, il voulait juste aimer la vie pour ce qu'elle était, et comment peut on aimer une vie si elle ne nous rend pas heureux? Mizuri était plus un imbécile heureux qu'un stupide au fond, mais il s'en contentait.

Le calepin revint devant ses yeux émeraudes, il avait toujours son sourire accroché aux lèvres, elle lui demandait probablement comment lui s’appelait, il haussa les épaules en souriant :

"My name est euh... Je m’appelle Mizuri, je suis un membre du clan Tochi comme je te disais tout à l'heure, tu ne devrais pas avoir de problème avec nous de toute façon !"

Il disait ça sur le ton de la rigolade pour tenter de la rassurer un petit peu, si elle le comprenait et qu'elle ne lui avait rien demandé sur les clans quand il en parlait c'est qu'elle était bien informée du moins elle l'était plus que lui quand elle est arrivée. Il la regarda de nouveau en se demandant de quel clan elle était, c'est vrai qu'il n'y avait pas vraiment de physique typique pour chaque clan, tout dépendait du pouvoir, mais dans certain cas le physique pouvait aiguiller.
En voyant cette jeune fille, il la voyait plus du clan Kurasu, c'est vrai qu'elle était bien jeune, elle semblait innocente, alors quel autre clan que les soigneurs de seikoku?
Il huma l'air de nouveau, ainsi il mémorisa l'odeur de la nouvelle venue. Son passage en forêt avait développé son flair, mais personne ne le savait, puisque tout le monde se moquait de ce qu'il pouvait faire avec, seule Rose devait être au courant probablement.
Cependant l'odeur de la jeune fille ne lui donna pas plus d’informations. Tout en continuant de sourire il ajouta :

"-Pourquoi vous êtes venus ici? On est venu vous cherchez où c'est vous qui avez entendu parler de ce lycée?"

En attendant une quelconque réponse il enleva sa veste pour tenter d'observer les dégâts discrètement. Peut être qu'en frottant fort la peinture s'en irait? Hum... Qui ne tente rien n'a rien de toute façon, et puis il devait recoudre la manche avant ou après? Peut être qu'en lavant séparément il aurait plus de chance de rattraper ses bêtises. Quoi qu'il en était il restait debout et souriant, allait il se faire une nouvelle amie aujourd'hui? Puis il se remémora ses premières rencontres ici, Camille, puis Noe...
Il se retourna brusquement songeant au fait qu'elle pourrait être au danger si elle venait à fréquenter des inconnus comme ça :

"-Ici il y a quelques personnes que tu devrais éviter le plus possible, et si il t’appelle pars en courant."

Son sourire était contradictoire avec ses paroles, cet acte tentait de la rassurer :

"-Je pense notamment à Noe. C'est le chef du clan Mikari, il sent le sang à des kilomètres à la ronde, quand tu verras tu sauras de qui je parle. Il a essayé de me manipuler pour se servir de moi comme un pion dés mon premier jour et je n'ai pas envie qu'il t'arrive quoi que ce soit à cause de lui, je le déteste déjà assez comme ça."


Ses poings c'étaient crispés par réflexes. Rien que de parler de cette personne le mettait dans un état inhabituel. Malgré qu'il n'aime pas se battre et qu'il veut rester pacifiste, si il se retrouvait face à Noe... Il ne saurait plus se contrôler et sa conscience serait mise de côté...

"-On m'a aussi dit de se méfier d'une Tina, mais bon, je ne l'ai jamais vu elle donc j'espère qu'il en sera de même pour toi ! Parce que je suis tout bonnement incapable de la décrire."

Cette pensée le fit sourire, très utile comme conseil. Il regarda alors la jeune fille dans les yeux, elle semblait un peu perdu suite à ces dires, il voulait la rassurer une dernière fois, comme on avait fait pour lui. Il se rapprocha et posa sa main sur sa frêle épaule :

"-Si tu as un soucis, viens me voir au pire. Je vagabonde tout le temps dans le lycée."

Il avait un grand sourire sur les lèvres, il la trouvait jeune, peut être trop pour fréquenter seule cet endroit...

~ ~ ~ ~

Qu'importe le passé, la valeur d'une personne se juge sur son présent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Suko

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 17

MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Dim 4 Jan 2015 - 22:01

Quand Yuki le vit rire une vague de chaleur l’envahit, comme un frisson parcourant son petit corps de haut en bas, elle était contente, cela faisait si longtemps... A ce moment la Yuki ne pensait plus du tout a son île, son petit paradis qui lui manque tant. Elle ne pensait plus au bruit du vent et au froid de la pierre d'Islande. Tout ce qu'il y avait dans sa tête c'était ce visage qui rit, non pas pour se moquer d'elle mais juste parce qu'il est heureux.

Puis il dit :
"Je m’appelle Mizuri, je suis un membre du clan Tochi comme je te disais tout à l'heure, tu ne devrais pas avoir de problème avec nous de toute façon !"

Mizuri ? C'est joli... Mais Qu'est-ce le clan Tochi ?
La petite était perdue, tout ce qu'elle avait retenue de la lettre que lui avait envoyé le lycée en réponse de son dossier, c'est qu'elle et sa sœur ont des emplois du temps très différents, qu'elles seront, séparés, éloignées durant toute la journée et qu'elles devaient toutes deux envoyer une lettre a une personne différente pour parler de leurs dons... c'est tout. Elle a beau se creuser la tête rien de lui reviens en mémoire au sujet de clan...
La solution serait de poser des questions mais... ne voulant pas déranger le jeune homme, elle n'osa pas...
Et puis elle ne voudrait pas le couper, d'ailleurs.. que dit-il ?

Une fois de plus Yuki n'écoutait pas ce que lui disait le garçon.
Quand soudain il se retourna très brusquement, ce qui surpris Yuki qui s'est arreté de respirer pendant une fraction de seconde...

Il continua a parler...
"-Ici il y a quelques personnes que tu devrais éviter le plus possible, et si il t’appelle pars en courant."
De qui parles t'il ?

Soudain un vent glaciale caressa sa petite nuque blanche faisant virevolter ses cheveux fins...
Elle connait cette sensation.. La même que le jour ou elle croisa le fantome de sa mère pour la première fois.
La ! Au fond du couloir... une silhouette lumineuse. C'est sans aucuns doute... un fantome !
Animal ? Humain ? Yuki n'en savait rien.
Puis Mizuki la regarda, alors elle essaya tant bien que mal de faire mine de rien, se rappelant de ce que les gens disait d'elle a Londres... "elle est bizarre" "elle fixe le vide" "elle fait peur"...
Elle voulait a tout pris éviter que le garçon pense cela d'elle..

"Si tu as un soucis, viens me voir au pire. Je vagabonde tout le temps dans le lycée."

Ces paroles résonnèrent dans sa tête comme une douce mélodie, jamais un inconnue n'avait été aussi gentil avec elle.. Serait-ce possible qu'il l'aime bien ?
Ces pensées, en plus du beau sourire qu'il lui faisait et la sensation de sa main sur son épaule firent rapidement rougir les jolies joues de Yuki.
Ne trouvant pas les mots, alors qu'elles avaient tellement de questions La petite posa doucement sa main sur celle qui se situait sur son épaule et fit son plus beau sourire comme pour dire "Merci".
Puis elle retira la main du garçon de son épaule pour les mettre dans les deux siennes toujours en souriant et s'inclina pour exprimer son respect. Alors qu'elle ne se rendait pas compte qu'elle serrait la main de Mizuri avec ses mains fragiles la vue des bandages sur son bras fit changer l'expression de son visage qui passa du contentement a l'inquiétude.

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuri Ichio
Sous chef du clan Tochi | Victime de la cb
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Lun 5 Jan 2015 - 19:01

Étrangement, la jeune fille n'eut pas l'air de réagir face aux menaces qui pesait sur elle. Plutôt que d'émettre le moindre son, elle ne répondit que par un simple acte pourtant banal, mais toutefois inattendu.
Elle s'empara de la main sur son épaule pour la mettre aux creux des siennes, un grand sourire aux lèvres, Mizuri comprit que c'était un remerciement lorsqu'elle s'inclina respectueusement face à lui.
Le sous-chef ne savait pas trop vraiment comment réagir, c'est la toute première fois qu'on s'incline de la sorte face à lui...
Il sentit les mains resserraient leurs étreintes légèrement plus, il la regarda, le regard béant et un air d'incompréhension sur le visage. Comment faire pour lui dire qu'un simple merci aurait suffit et sans brusquer l'irlandaise? Il inspira profondément et lança juste :

"Et bien si j'ai bien compris, je dois vous dire de rien c'est cela? haha !"

Son regard émeraude croisa une nouvelle fois les yeux de la jeune fille. Finalement elle avait eu de la chance d'être tombé sur le niais qu'il était, peut être elle ne s'en rendra jamais compte, au fond de lui c'est ce qu'il espérait, ça signifierait qu'elle ait passé sa scolarité sans le moindre danger.
Cependant après quelques secondes il lut l'inquiétude dans le regard de Yuki. Enlevant doucement mais habilement sa main pour se retourner il pointa du doigt un couloir bien vide...

"Ah.. Euh... Excuse moi, je pensais que tu avais vu quelqu'un passé, et que son attitude t'avait inquiété... Décidément je suis un bien mauvais guide..."

Il cligna des yeux le sourire en coin, finalement cette situation l'amusait, ce lycée commençait à faire partie de lui comme il faisait partie du décor désormais.
Puis, dans son champ de vision il remarqua les bandages autour du poignet. Il baissa la tête et pouffa presque silencieusement. Ainsi c'était son état qui l'inquiétait. Il se retourna de nouveau, indiqua son poignet d'un doigt et sortit son excuse pour éviter de mettre la Cheffe du clan Kurasu en danger :

"Si c'est ceci qui t'inquiète, je te conseille juste d'éviter les escaliers un jour de pluie, ça glisse..."

Son sourire amusé était revenu sur son jeune visage, puis il se lança dans un petit discours :

"Maintenant que j'y pense, dans un lycée normal tu as des cours, ici non. Enfin si, mais disons que nous sommes des cas "à part", c'est à dire que c'est libre à toi de t'y présenter ou pas. Aucun professeur ni membre de l'organisation ne te dira quelque chose quoi que tu fasses. Tu as quand même une classe d'attitrée comme dans un lycée normal, malheureusement on ne choisit pas son emploi du temps par contre. Après on dort dans les dortoirs de son clan, normalement tu devrais savoir dans lequel tu es, si tu ne sais pas je ne peux pas t'aider... J'avoue que les tâches administratives ne sont pas mon fort, je rate même une omelette... Enfin passons."

Le tochi croisa ses bras derrière la tête, quand il y pensait il avait le don de faire connaissance avec les personnes les moins communicatives de Seikoku, tandis que lui parlait beaucoup, même trop. Pourtant il avait promis à Rose d'être plus précis et concret, autant continuer de s'exercer, ça ne pouvait pas faire de mal après tout.
Il fit signe à la jeune Yuki de le suivre et commença de nouveau à se déplacer dans le long couloir, il donna comme explication à son "invitée" :

"Nous allons aller voir la cour, si quelqu'un est susceptible de nous aider à trouver ton dortoir ! Espérons que quelqu'un vagabonde actuellement comme nous !"


~ ~ ~ ~

Qu'importe le passé, la valeur d'une personne se juge sur son présent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Suko

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 17

MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Lun 5 Jan 2015 - 20:39

Au moment où le garçon se rendis compte de l'inquiétude de Yuki il dit
"Ah.. Euh... Excuse moi, je pensais que tu avais vu quelqu'un passé, et que son attitude t'avait inquiété... Décidément je suis un bien mauvais guide..."

La petite, qui n'avait pas l'habitude qu'on soit gentil avec elle n'était absolument pas d’acore avec les dires du garçon pour qui elle s'était vite prise d'affection..
"Décidément je suis un bien mauvais guide..."
N'importe quoi !! Outrée la petite fille fit un grand non de la tête pour exprimer son mécontentement ! Mais il était retourné et n'a rien vue...

Puis il se retourna vers elle pour lui dire :
"Si c'est ceci qui t'inquiète, je te conseille juste d'éviter les escaliers un jour de pluie, ça glisse..."
Ce qui la fit sourire. Elle avait bien compris que cela n'était pas la véritable raison, en effet le stresse se lisait a travers son grand sourire. Mais la jeune fille répondit d'un sourire, peut-être aura t'il un jour assez confiance en elle pour lui dire la vérité, rien ne presse, elle pouvait largement se contenter de cette réponse et de ce petit sourire. Le fait qu'il lui dise cela voulait dire qu'il ne voulait pas l’inquiéter et était encore une preuve de sa gentillesse et de ses bonnes intentions a son égard.

Alors Yuki écouta avec attention les explications de Mizuri au sujet du lycée mais quelques choses la chagrina... Les élèves dorment dans des dortoirs ? Mais alors.... pourquoi Yaya cherche t'elle un logement ? Etait-ce une excuse pour l'abandonner ? Cette idée était insupportable... Sans sa grande sœur Yuki serai sans famille... Puis Yuki repris c'est esprit. Impossible ! Yaya ne ferait jamais ça, elle a la bonté de leur mère et la sincérité de leur père. Sa soeur est surement, tout simplement, pas au courant. Puis l'inquiétude reprit dans l'esprit de la petite fille aux yeux verons, et si elles n'etaient pas de le même dortoir ce serait la panique, Yuki serait seule entouré d'inconnues !

Soudain le garçon fit un signe a Yuki, se qui stoppa ses pensées, il lui demandait de le suivre, de suite Yuki s’exécuta.

"Nous allons aller voir la cour, si quelqu'un est susceptible de nous aider à trouver ton dortoir ! Espérons que quelqu'un vagabonde actuellement comme nous !"
Il fallait s'en douter ils n'étaient pas deux dans ce lycée, mais c'est ce qu'au fond Yuki espérait, elle croisa les doigts pour que cette nouvelle personne soit aussi gentille que Mizuri, mais elle n'arriva pas a cacher son stresse qui se lisait sur son petit visage crispé....

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuri Ichio
Sous chef du clan Tochi | Victime de la cb
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Mar 6 Jan 2015 - 0:38

Les deux compagnons commencèrent à cheminer dans l'étrange lycée, Mizuri avait pris la tête vu que c'est lui qui était censé connaître le chemin pour aller à la cour de celui-ci, lieu de rassemblement de la plupart des élèves de n'importe quel clan qu'ils étaient.
Mizuri ferma les yeux avant de contempler le plafond qui les dominait outrageusement, la cour... Celà faisait quelques temps qu'il n'y été pas allé...
Le temps passait rapidement, bientôt 20 minutes allait s'écouler. Mizuri dut se rendre à l'évidence, il c'était une fois de plus perdu dans le lycée!
D'habitude ça ne le dérangeait pas le moins du monde, il aimait plutôt bien, ça lui permettait de faire des rencontres ou tout simplement occuper sa journée, même si c'était à retrouver son chemin, à vrai dire, il n'avait pas d'occupation, il essayait d'apprendre la cuisine aux heures des repas mais autrement il allait rarement en cours, ça ne l’intéressait pas. Il avait rejoint le lycée pour une seconde chance, pas pour reprendre sa vie de tout les jours, cette nouvelle chance, il ne devait pas la prendre pour lui seul, il ne devait pas la gâcher de manière égoïste même si il se devait d'être heureux.
Trente minutes maintenant qu'ils marchaient, Mizuri gêné commença à siffloter un vieil air qu'il avait entendu quelques années auparavant à la radio, sa culture musicale s’étant arrêté au moment de son exil. Souriant pour casser sa gêne, il ne tenu que deux minutes supplémentaires avant d'avouer stupidement :

"Bon, euh en fait je nous ai perdu... "

Puis il se retourna et en marchant à recula :

"Mais ne t'inquiète pas j'ai la solution !"

Il inspira fortement, cherchant une odeur, n'importe quoi qui aurait pu le guider. Pourquoi se servir de cet atout que maintenant? Tout simplement parce qu'il n'y avait pas pensé... La chance joua en leur faveur et Mizuri se mit à trottiner jusqu'à une porte de classe juste après le coin qui leur faisait face. Il toqua, dans un grincement la porte s'ouvrit dévoilant un quarantenaire assez remonté face au niais qui venait d’interrompre son cours :

"-QUOI?

-Désolé de vous déranger, mais cette nouvelle est perdue, savez vous dans quelle clan elle appartient que je puisse la ramener à son dortoir?"

Il fit un clin d’œil discret à Yuki, il ne voulait pas passer pour encore plus stupide qu'il l'était déjà, alors un petit mensonge ne faisait de mal à personne.

" - Si elle est arrivée aujourd'hui, ce doit être la petite Yuki. C'est une Mikari, voilà maintenant oust!"

La porte claqua au nez d'un Mizuri décomposé. Son sang ne fit qu'un tour, Mikari... Noé...
Il regarda la frêle jeune femme, sans le moindre sourire. Son visage ne dégageait rien de bon, mélange d'inquiétude, soupçon et danger.
Directement il attrapa la jeune fille par le poignet sans le moindre ménagement et la tira à une vingtaine de mètres de la classe, le même regard ancré sur son visage, les poings crispés. Il la fit s'appuyer sur un mur et plaqua violemment ses mains sur celui d'en face. Il cogna une nouvelle fois avant de laisser s'échapper un "merde" assez colérique. Il se retourna et déclara :

"- NE T'APPROCHES PAS DE NOE, NE L'ECOUTE PAS ! SINON..."

Il serra les mains et posa son regard sur le sol :

"-Sinon... Tu vas mourir, et... Et je ne peux plus t'aider désormais..."

Il releva sa tête et la regarda dans les yeux. Elle ne pouvait pas comprendre ce qu'il se passait, au pire elle était envoyée par Noe pour tenter de le faire flancher une seconde fois, mais il ne pensait pas que la vipère en irait jusque là, il n'a plus eu de nouvelles de cet individu depuis ce jour, le jour où il a failli conduire son clan sur un chemin bien peu glorieux, trop sombre, trop violent et surtout trop mortel.

"-C'est tout ce que je peux faire pour toi..."

Intérieurement, il entendait la bête qui était en lui, le Mizuri sauvage, crier un long râle d'impuissance face à la situation. Extérieurement il se contenter de rester figer sur place par cette même impuissance. Il ne pouvait rien faire, et puis il avait promis à Rose qu'il n'allait pas mourir, bien que dans le fond il se doutait que c'était une promesse qu'il ne tiendrait peut être pas.
Comme en Italie la voix ressurgit dans sa tête :

"- Tu peux être plus fort, reconnaît le c'est toi..."

Son crâne recommença à lui faire mal, il plaça sa main sur ses cheveux mais le son ne s'arrêtait pas.

"- C'est TOI le meurtrier !"

Ces mots clouèrent les jambes du Tochi, mais son bras frappa le mur avec sa force colossale, créant un léger trou dans la brique.

"- NON!"

Ses muscles tremblaient, sa respiration était haletante. Il regarda du coin de l’œil la pauvre jeune fille qui le suivait, inconsciente, qui devait probablement avoir la confiance en lui. Confiance qu'il venait probablement de détruire. Finalement il ne voulut pas voir ses yeux, par peur du regard qu'il aurait du supporter. Il commença à s'éloigner doucement, en marchant sans dire un mot de plus.

Cette voix... Cette voix le rendait fou, mais qu'est ce que c'était nom de dieu? Qui était ce? Comment était elle au courant? Ce n'était pas possible, personne ne le savait. Même sa cheffe à qui il confierait sa vie n'était pas au courant de ça. ALORS QUI?

Il s'enferma dans les toilettes les plus proches, allumant le robinet d'eau froide il s'aspergea la tête pour se remettre les idées en place. Il resta comme ca une minute, trempant complètement la dernière chose qu'il portait sur lui.
Relevant la tête, sa bouille juvénile croisa son reflet, il remarqua l’absence de joie et de sourire, alors c'est comme ça qu'il allait saisir sa deuxième chance? Dans la haine, dans la violence?
Il se remmémora de force les visages des deux personnes qu'il devait protéger par dessus tout. Camille et Rose. Comment réagirait elle en le voyant ainsi? Ce n'était pas lui, ce n'était pas le nouveau Mizuri, ce n'était pas Mizuri tout court ! Il n'avait pas le droit d'agir comme ça ! Il se força à sourire un peu puis il posa sa main sur le miroir glacé :

"-Merci reflet, attends je parle à mon reflet là?"

Cette réplique montrait que tout était plus ou moins rentrer dans l'ordre, puis il se rappela de Yuki, il disait vouloir l'aider et la laisse seule dans les couloirs le premier jour? Il ouvrit rapidement la porte pour partir à sa recherche.





~ ~ ~ ~

Qu'importe le passé, la valeur d'une personne se juge sur son présent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Suko

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 17

MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Mar 6 Jan 2015 - 2:14

Comme si cela était une habitude quelle garderait des années, Yuki suivis celui qui était son guide en s'obligeant a ne penser a rien d'autre qu'a le suivre évitant ainsi nervosité et sombres pensées...
Mais la fatigue pris possession de son corps, il faut dire que la petite n'était pas habituée a rester éveillée aussi longtemps et avait plutot coutume de dormir toutes les heures voir demies heures....
Ces yeux se fermaient peu à peu, sa marche était de plus en plus lente et alla presque jusqu'a l’arrêt... Il faut dire que rester devant le portail c'était fatigant.... et puis cela fait longtemps qu'elle marche, trop longtemps, son petit corps n'en pouvait plus elle était presque en état de somnambulisme..

Quand la voix de son guide la réveilla :
"Bon, euh en fait je nous ai perdu... Mais ne t'inquiète pas j'ai la solution !"

Yuki sourit, bien qu'encore un peu endormie, discrètement, timidement et se dit que ce qu'il dit n'était pas bien rassurant.. Qu'allaient-ils faire ? Marcher encore ? Puis elle se rappela que pendant qu'ils marchaient et quelle commençait a s'endormir debout, ils étaient passé devant ce qui ressemblait a une coure.. C'était peut-être la où ils devait se rendre...Mais elle était trop fatiguée pour en être consciente et s'en rendre compte, et puis maintenant c'était trop tard. Yuki devenue triste tout d'un coup.. une fois de plus elle se montrait inutile... Mais l'idée de regarder Mizuri chercher maladroitement l'amusa. Tout de même.. qu'est-ce que c'est fatiguant de marcher....

Le garçon avait peut-etre, finalement, réellement trouvé la solution et frappa a une porte :
"-QUOI?

-Désolé de vous déranger, mais cette nouvelle est perdue, savez vous dans quelle clan elle appartient que je puisse la ramener à son dortoir?"


C'est donc ça, Yuki ne savait pas bien pourquoi ils marchait, mais apparemment c'était pour trouver son clan et son dortoir. Mince, cela veut dire qu'elle sera bientôt a nouveau seule... c'est ce qu'elle craignait. A moins qu'elle soit aussi une membre du clan Tochi.. dans se cas elle pourrait continuer a être au coter de ce garçon.. Mais cette pensée n'était t'elle pas égoïste ? Le garçon fait peut-être juste son devoir, il est peut-être juste le guide des nouveau élèves, peut-être qu'après avoir trouvé son dortoir elle ne le reverra jamais.. Yuki n'y comprenait pas grand chose a cette histoire de clans , Tochi , Hikari , a vrai dire peu l'importait elle ne voulait juste pas être à nouveau seule, elle ne voulait pas revivre l'angoisse de la porte close...

Puis elle réalisa... Comment ça "elle" est perdue ? Le clin d’œil de son guide quelle compris comme hein "chuuuuut ne me dénonce pas" la fit sourire et puis il est clair qu'elle n'aurait rien dit de toutes manières,ce petit mensonge n'a aucune importance mise a part le fait que ça a détendus Yuki. Mais la détente fut malheureusement de courte durée...

" - Si elle est arrivée aujourd'hui, ce doit être la petite Yuki. C'est une Mikari, voilà maintenant oust!"

Ce que venait de dire cette voix n'avait pour Yuki aucun sans, elle n'avit aucune idée de ce que cela voulait dire ... "Hikari" ? Qu'est-ce que cela signifie ?
Elle attendait simplement les instructions de son guide... Mais celui si avait perdue son sourire...il semblait être en colère... Pourquoi dont ? Aurait-elle fait quelque chose de mal ?

Paniquée Yuki écrivit un point d'interrogation sur son calepin mais elle n'eut pas le temps de lui montrer avant qu'il ne saisisse violemment son petit poignet et la tira par le bras... Yuki resta stoïque, paralysée, les yeux apeurée au bord des larmes... Il la colla contre un mur... la gentillesse dont il faisait preuve jusqu'ici avait disparue... Au plus grand désespoir de la petite fille... La tristesse l'envahit et l’empêcha de se servir de ses jambes pour rester debout elle se laissa donc glisser jusqu'au sol comme si elle avait reçue une balle dans le coeur, pendant que le garçon tapait le mur avec ses poings... La scène lui rappela douloureusement l'un des pires moments de sa vie... C'est longs mois passés au coter de son père a le voire devenir fou, son âme abandonnant son corps, remplacé par un fauve enragé... Un père qui pourtant était si affectueux, si gentil, qu'elle ne reconnaissait plus, comme si la mort voulait lui voler son père doucement, le laissant dépérir dans sa frénésie après avoir pris sa mère bien aimée... C'était la haine qu'elle voyait dans son regard quand elle était encore en Islande, la haine a son égards et a celui de sa sœur... Mais pourquoi ? Qu'avait t'elle fait pour mériter autant de peines, autant de violence ! Elle eut voulut crier de douleur tellement se rappeler et revivre cette scène lui était pénible mais rien ne sortit de sa bouche !

Elle l'entendu crier exactement comme son père le faisait, crier avec ses tripes, des choses qui, pour la fille aux yeux verons étaient incompréhensibles ! Son corps se mis a tembler, ses larmes coulaient telle une cascade sur ses joues...

Soudain Mizuri sembla reprendre son calme et dit:
"-C'est tout ce que je peux faire pour toi..."

Comment cela c'est tout ? Il allait la laisser la ? Maintenant ? Seule dans un couloir a se noyer dans ses sanglots ?
NON ! Une fois de plus la figure masculine quelle admirait allait l'abandonner !
NON ! Cette fois elle ne pouvait pas si résoudre, Elle ne veut pas que cela se reproduise ! NON !

"- NON!"

Hein ?
Yuki releva la tête et fixa le garçon avec ses grands yeux mouillés... Il avait l'air terrifié, exactement comme l'était son père lorsqu'il a demander a ses filles de partir... Il avait peur... peur de ses propres actes, peur de ne plus avoir le contrôle, peur de lui même...
Elle voulu faire quelque chose pour lui mais il partit presque en courant, comme s'il fuyait sa propre folie, s'enferment dans les toilettes, dans un silence de mort...

La petit Yuki était seule , complètement perdue... Qu'est-ce qu'elle allait faire maintenant ? Qu'allait-il advenir d'elle ? elle va rester la a rien faire pendant qu'un fois de plus quelqu’un sombrait et avait besoin d'aide ? S'en était trop ! y'en a marre d'être un fardeau pour tout le monde, y'en a marre d'être inutile ! Cette fois Yuki n'abandonnera pas ! Cela ne se reproduira pas ! Plus jamais ça ! Cette fois elle n'allait pas fuir !

C'est ce moment précis que Mizuri choisit pour ouvrir la porte toujours paniquer cherchant la quelque chose du regard.. Lorsque la jeune fille se rendis compte que c'était elle qu'il cherchait elle qui était toujours la juste devant lui.. Elle compris que cet homme était quelqu'un de bon, comme l'était son père et qu'elle pouvait lui faire confiance, il a juste besoin d'aide...besoin...d'elle...? La petite ne réfléchis plus et fit confiance a son instinct. Cette fois ci c'était a elle d'être courageuse pour protéger les personnes quelle aime ! Elle se relevât a une vitesse phénoménale, reprenant le contrôle sur ses émotions et sur son corps.. Et prit dans les bras l'homme qui il y a quelques minutes était une bête féroce mais qui maintenant avec la fragilité d'un chaton.. Le serrant bien fort contre elle , elle se mis sur la pointe des pieds pour atteindre sa joue où elle déposa un rapide et timide baiser puis chuchota en son oreille avec une petite voix enrouée par le temps et les larmes :

"Calmes-toi, tout va bien"

C'est mots n'était pas que pour le garçon mais ils étaient aussi pour elle, Se sont précisément les mots qu'elle aurait voulut entendre sortir de la bouche de son père lorsqu'elle apprit le mystérieux suicide de sa mère... Ces mots quelle aurait du prononcer pendant ses crises de folie de son père... Ces mots qui étaient bloqués dans sa gorge depuis tout ce temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuri Ichio
Sous chef du clan Tochi | Victime de la cb
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Mar 6 Jan 2015 - 19:18

Alors qu'il c'était précipité pour retrouver Yuki, Mizuri ne remarqua même pas qu'elle était juste sous son nez, occupé à fixer d'un bout à l'autre le couloir sombre dans lequel il la croyait probable de fuir. Ce qui attira son attention fut deux bras qui enlacèrent sans prévenir son cou, le sous-chef en sursauta, se demandant qui pouvait bien faire ça ici et dans de telles conditions, surtout si cette personne avait été témoin de son la scène précédente.
Il baissa les yeux et put constater que c'était la nouvelle Mikari, il remarqua que son cœur arrêta de s’accélérer, elle était indemne au moins.
Cependant la suite des événements perturba la façon de penser du brun, elle venait timidement de poser un doux baiser sur sa joue chaude.
Il regarda le mur face à lui, il ne se connaissait pas pourtant, était ce là sa manière de le remercier pour le peu qu'il avait fait, de le calmer ou bien qu'elle se rassure quant à son état de santé mental.

Le sous-chef tendit son bras afin d'observer sa main. Sa santé mentale... Dernièrement rien ne c'était passé comme prévu, il y eut beaucoup d’événements noir et triste et d’imprévu horrible pour bien peu de bonheur en contre partie, sans s'en rendre compte, avait il perdu la raison ?

Étonnamment c'est un sourire vainqueur qu'afficha le Tochi sur son visage toujours inchangé. S'il était venu ici c'était pour lui certes, mais pas directement. Il n'est pas le seul à avoir vécu ces derniers événements, il n'est pas le seul à se voiler la face, cependant il est le seul à sourire continuellement dans son entourage, c'était à lui d'apporter la chaleur et le bonheur qui manquait à ses connaissances, c'était lui qui était en quête d'un pardon qu'il ne pourrait probablement pas obtenir, mais c'était toujours lui qui avait décidé d'être l'imbécile heureux ! Il n'avait pas le droit de perdre la tête ! Il ne le pouvait pas !

Il sentit cette douce sensation habituelle remonter en lui, cette joie qui quittait peu à peu le cœur des humains. Yuki était une Mikari, et? Il l'aiderait un point c'est tout. Il se sentait de nouveau capable de soulever les montagnes, tout son corps reprenait de l'énergie combative, pour les autres.

C'est dans cet étrange état euphorique, le regard triomphant qu'il entendit une voie susurré à son oreille une douce recommandation. Yuki tentait elle de l'aider? Avait elle eu peur de lui? Ces questions resteraient sans réponse pour le sous chef, il ne désirait pas le savoir, du moins pas ici et maintenant, il s'écarta du câlin qui commençait doucement à le faire rougir.
L'idée qu'il devait avoir un certain charme pour qu'une fille inconnue lui fasse un câlin seulement quelques heures après leur rencontre avait simplement effleuré son esprit pourtant... Enfin, passons.

Il posa son doux regard vert dans les yeux vairons de la jeune demoiselle avant de déclarer, son grand sourire de retour :

"MAIS JE SUIS CALME! ... Euh pardon je suis calme. On ne va pas parler de ce qu'il vient de se produire parce que c'est toi qui a besoin d'aide ici, et pas moi donc restons au fait que tu es une Mikari!"

En disant cette simple phrase il avait touché de son index le bout du nez de Yuki, à son tour d'être surprise et gêné !

"Je t'emmènerais à proximité de ton dortoir, mais je ne pourrais pas t'accompagner jusqu'à la porte. De vieilles histoires, cependant ne te laisse pas faire la bas, tu n'as pas le droit de te faire marcher sur les pieds ! Bref, si tu te sens menacé ou oppressé passe me voir au dortoir des Tochis, je pourrais t'y cacher et te protéger s'il le faut, mais il n'y a aucune raison que je me frotte encore à eux !"

Encore? Pourquoi Mizuri avait dit encore? Il ne se souvenait pas pourtant s'être battu contre un quelconque Mikari, son esprit a dû lui jouer un tour...

"Enfin c'est le mieux que je puisse te proposer, si tu es d'accord avec ce marché, frappe ma main, et rapidement histoire que je n'ai pas de crampes !"

En écho avec les paroles, Mizuri tendit son bras non bandé, les 5 doigts écartés, c'était toujours comme ça que se faisait un check non? Il avait cramponné sur son visage son petit sourire niais, qui semblait ne plus vouloir partir désormais, et dans son regard pouvait se lire la plus grande conviction qu'un jeune homme pouvait ressentir.

~ ~ ~ ~

Qu'importe le passé, la valeur d'une personne se juge sur son présent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Suko

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 17

MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Mer 7 Jan 2015 - 0:39

Après être rester dans cette position durant plusieurs secondes, les deux jeunes gens se décolèrent, plongeant leurs regards l'un dans l'autre.. C'est pendant cette instant si fort que Yuki pris conscience de ce qu'elle venait de faire.. son petit visage devint rouge écarlate elle n'aurait jamais pensée en être capable !

"On ne va pas parler de ce qu'il vient de se produire parce que c'est toi qui a besoin d'aide ici, et pas moi donc restons au fait que tu es une Mikari!"

Ah oui c'est vrai, revenons y. #N'y pense plus Yuki, c'est passé# se dit-elle.. Le garçon et elle n'en reparlerons sans doute jamais, ou au moins pas tout de suite... La petite avait fait ce qui lui semblait bon de faire, et cela avait l'air d'avoir été efficace c'est tout ce qui compte.
Mikari ? Oui c'est apparemment son clan... Mais qui sont-ils ?
Yuki, épuisée par tout ce qu'il venait de se passer n'eut pas la force de faire de nouveaux efforts de communications.. cette question , elle l'espérait, trouvera une réponse plus tard..
Pour l'instant c'est Mizuri qui occupait ses pensées... cela faisait que quelques heures qu'ils se connaissaient mais elle tenait déja a lui, voire énormément, et semblait ne plus pouvoir se passer de son sourire... Et puis leurs relation semblait avoir étrangement changer... en témoigne le doigt qui se situe sur son nez.

"Je t'emmènerais à proximité de ton dortoir, mais je ne pourrais pas t'accompagner jusqu'à la porte. De vieilles histoires, cependant ne te laisse pas faire la bas, tu n'as pas le droit de te faire marcher sur les pieds !"

#Yuki il faut que tu reprenne tes esprits# se dit-elle... Pour se qu'il se passe avec ce garçon, seul l'avenir répondra a ses interrogations... et puis une fois de plus, Yuki se fait peut-être des idées...
Alors leurs deux clans sont en conflits.. cela ne laisse aucun avenir a leur relation de quelle nature quelle soit.. peut-être seront t'ils a se revoir mais dans une ambiance moins amical...
"tu n'as pas le droit de te faire marcher sur les pieds !" elle n'a pas rêvé, c'était un ordre ! pas un négatif non, un bienfaisant.... alors il l'aime bien ? Il veille sur elle ! La petite fille au cheveux blancs était perdue.. elle ne savait plus quoi penser..

"Enfin c'est le mieux que je puisse te proposer, si tu es d'accord avec ce marché, frappe ma main, et rapidement histoire que je n'ai pas de crampes !"

Son humour, toujours au bon moment. Quelles souffrances caches t-ils encore derrière ce sourire ? Peut-être le découvrira t-elle un jour.. mais rien ne presse pourvue qu'il reste pret d'elle..
Elle referma les doigts de la main qui lui était tendue et tapa dedans avec sa petite force puis le suivis. C'est partis pour une nouvelle angoisse : le clan Mikari ...

Sur le chemin les deux jeunes gens faillirent se perdre au moins deux fois puis arriva le moment fatidique... la séparation...

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuri Ichio
Sous chef du clan Tochi | Victime de la cb
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Mer 7 Jan 2015 - 20:51

Mizuri remercia le ciel quand il entendit une main claquer la sienne. Elle était d'accord, même si cela pouvait semblait insignifiant, accepter ce petit accord ne faisait que soulager sa conscience d'un énorme poids, Yuki allait avoir plus de chance de partir saine et sauve que si elle n'était pas tombé sur le brun niais du lycée en tout premier. Était ce de la chance?

Quoi qu'il en était, le jeune homme partit en sens inverse dans le sombre couloir, si ses souvenirs étaient bons le dortoir Mikari devait se trouver dans cette direction. Enfin il l'espérait grandement, peut être qu'il ne croisera pas d'autres professeurs pour les aider cette fois, surtout si ils connaissent leur destination.
Le sous-chef y avait déjà réfléchi, les professeurs avaient ils peur? Quel était leur but en venant ici? Peut être était ce des anciens élèves... Quoi qu'il en était, il ne trouva jamais la réponse à cette question.

Cinq minutes venait de s'écouler de nouveau, il sentait la jeune fille commencer à fatiguer dans son dos. Il regarda le plafond, il l'avait oublié, mais c'était vrai que tout le monde n'avait pas été livré seul dans un milieu sauvage, la plupart des élèves auraient déjà arrêté de le suivre, soit par ennui, manque d'envie, ou par fatigue justement, mais en se retournant, il remarqua que ce n'était pas le cas de la jeune fille, ce qui lui fait conserver son petit sourire, elle avait un bon fond !

"Prochaine intersection on prendra à droite, et normalement on sera arrivé assez proche du dortoir. J'aurais été un autre Tochi je t'aurais accompagné jusqu'à la porte, mais bon tu n'as pas de chance, je dois être le seul à ne pas vouloir ! "

Il déclara ceci d'un doux rire, en réalité il n'en savait rien. Dans ses connaissances, personne ne vantait l'hospitalité du clan de la mort, mais il ne connaissait pas grand monde. Peut être qu'entre eux, la solidarité et la loyauté était importante, ainsi se retrouver au milieu de leur rang était le meilleur moyen d'être en sécurité avant que la situation dégénère?
Mizuri soupira en tournant à droite, pourquoi la situation ne resterait pas comme elle est après tout? Il fit rappeler à l'ordre, lorsqu'un mur entra doucement en contact avec son visage, c'est vrai qu'il avait la manie de fermer les yeux en soupirant... Il se frotta le front légèrement rouge suite à l'impact et rigola :

"Quand je parlais de prendre la droite, il fallait prendre mon autre droite... Je confonds ma droite et ma gauche..."


C'était faux, il était mauvais en orientation, mais connaissait très bien les sens. Seulement il ne voulait pas avouer qu'il était encore perdu... Il sifflota et finalement au bout du couloir, il put apercevoir la porte des Mikari. C'était un miracle...Dans sa tête un grand "YES" retentissant avait lieux pendant qu'il se retournait en souriant pour conclure :

"Voilà, nos chemins se séparent pour aujourd'hui ! Mais j'espère vraiment te revoir rapidement, au moins pour m'assurer que tout va bien ici. Évites Noe, comme je n'arrête pas de le répéter."

Le brun plaça sa main sur son menton en regardant le plafond :

"Je dois être ennuyeux à force de le répéter d'ailleurs... Mais promis je travaille à faire des efforts pour moins parler !"

Il fit un clin d’œil à la jeune Mikari qui lui avait tenu compagnie pendant ces dernières heures. Encore une fois il avait bien fait d'errer seul dans les grands bâtiments. Il expliqua son acte par une simple afformation :

"Que tu me crois ou non, il y a beaucoup de personnes comme toi ici, qui aime le calme et ne parle pas pour ne rien dire. Comme ce sont mes amies, j'essaye de ne pas les importuner par tout ce que je dis, enfin tout ce que je raconte, enfin tu m'as compris non?"

La plupart des actes et paroles du sous chef était dû à ses amies, apparemment il ne passait pas quelques heures sans qu'il n'en vienne à penser à sa cheffe Rose, ou tout simplement à Camille. Pourquoi, était ce malsain? Après tout ce n'était probablement pas le cas de leur côté, entre l'administration de leur clan, les problèmes qu'elles devaient connaître et leur propre cercle d'ami, pourquoi penserait on jeune au jeune vagabond du lycée? Celui qui ne jure que par un simple sourire désormais bien connu?
Il se remémora la drôle de conversation qu'il avait eu dans les toilettes. Non ce n'était pas malsain après tout. S'il se laissait encore vivre c'était pour les autres, dans ce contexte précis, il était normal qu'il ne pense qu'à ses connaissances et son clan, penser à autre chose ne lui apporterait pas la satisfaction et le rachat qu'il recherche.

Il fixa les yeux vairons de la jeune femme, puis il fit un petit pas vers elle, serra ses mains et en détournant les yeux annonça timidement :

"Euh... Je ne sais pas trop comment te dire au revoir, un petit geste pour m'aider? héhéhé..."

~ ~ ~ ~

Qu'importe le passé, la valeur d'une personne se juge sur son présent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Suko

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 17

MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Mer 7 Jan 2015 - 23:53

"Voilà, nos chemins se séparent pour aujourd'hui ! Mais j'espère vraiment te revoir rapidement, au moins pour m'assurer que tout va bien ici. Évites Noe, comme je n'arrête pas de le répéter."

Ces paroles furent gravées dans l'esprit de la petite Yuki. Alors .. ce n'était pas la fin ? Ils se reverront ? Quelle pensée rassurante..
Maintenant, et pour le remercier elle devait tout faire exactement comme il le lui a dit.... Eviter Noe coute que coute, cela ne serra surement pas très compliquer..
Le clin d'oeil que lui fit le garçon la fit rougir.. étaient-ils amis ? La jeune fille se remémora la situation dans la quelle elle se trouvait avant de le rencontrer.. Quelle chance elle a eu .. Tiens ! mais c'est lui qui est venue la chercher à ce moment la ! Pourquoi ? Le destin en avait-il décidé ainsi ? Dans tous les cas elle ne pourrait jamais le remercier assez pour ce geste....

"Que tu me crois ou non, il y a beaucoup de personnes comme toi ici"

Une fois de plus Yuki fut rassurée par ses paroles. C'est ce que elle et sa sœur étaient venue chercher ici... des gens comme elles..
Tout d'un coup Yuki pensa a sa soeur. #Yaya ! où es tu ? il s'est passer tellement de choses en ton absence ! Yaya !# Comment faire ? Comment dire a sa soeur que se n'était plus la peine de chercher un logement ? Quelles peuvent vivre ici toutes les deux ?
Puis elle regarda Mizuri qui lui souriait encore .
Serait-ce trop lui en demander ? Il a déja fait tant de choses pour Yuki...

A ce moment la le garçon la regarda fixement et s'avança vers elle... Puis il détourna les yeux comme par timidité.. Yuki ne put s’empêcher d'être amadouée, se petit sourire assuré recache tellement de mystères.. et puis même si contrairement a elle Mizuri parle beaucoup elle ne put ignorer qu'il y avait quelques similitudes dans leur deux caractères... Il fallait l'avouer, Yuki était conquise par ce garçon, mais il est fort probables que ses sentiments ne soient jamais dévoilés...

"Euh... Je ne sais pas trop comment te dire au revoir, un petit geste pour m'aider?"


Après cette demande il y eut une silence d'une minute... Yuki, elle non plus ne savait comment faire... Que faire ? Que dire ? Et pour Yaya ?
Une fois de plus Yuki avait beau se creuser les méninges aucune solution ne lui vint a l'esprit ...Enfin si.. il y en a bien une qui a marché tout a l'heure... Faire confiance a son instinct.
Mais si elle le faisait a nouveau ... que se passera t'il ? est-ce très prudent de ne rien contrôler ?
#aller Yuki fait le une dernière fois# se dis la jeune fille...

Alors elle fermât les yeux, fit le vide dans sa tête...
Quand elle les ouvrit c'était une autre Yuki, plus déterminée !
Elle pris son calepin, et écrivit :

"Merci Monsieur Mizuri
J'espère qu'on se reverra
pouvez-vous aidez ma soeur Yaya perdue dans la ville ?
Elle a les cheveux bleu"


Elle attrapa la manche du garçon, déposa le mot dans sa main, lui fit un large sourire le regardant avec ses yeux brillants et détourna les talons pour ne pas qu'il lise dans son regard sa tristesse..
Voila c'est le mieux quelle pouvait faire... elle se mis en route pour son dortoir.. espérant secrètement un geste de la part du garçon..

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuri Ichio
Sous chef du clan Tochi | Victime de la cb
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   Jeu 8 Jan 2015 - 19:13

Suite à la petite question du jeune homme, un petit silence se fit. Se demandant si il n'avait pas dit quelque chose de travers, Mizuri pencha de manière très fine la tête sur le côté, ses cheveux venant caresser son front de manières irrégulières.
Il observait la nouvelle élève de l'établissement à la recherche d'un petit indice, cependant elle ferma les yeux rapidement, comme si elle réfléchissait.
Le sous-chef croisa les bras de curiosité, il n'avait jamais pensé pouvoir faire réfléchir autant une personne, ce qui le fit sourire. Apparemment tout avait un début dans ce lycée !

De ses yeux verts il guetta le ciel, la nuit tombait, recouvrant l'île de son rideau noir. Il regarda de nouveau la jeune élève, il n'avait pas envie qu'elle passe sa nuit dehors, surtout qu'il n'avait toujours pas récupéré ces souvenirs de cette nuit là... Celle-ci avait commencé à écrire de nouveau sur son calepin d'une manière étonnamment rapide avant de tendre la petite feuille.

Mizuri commença à la lire, sa rapidité à ce niveau c'était vu grandement amélioré vu les conversations qu'il avait avec sa cheffe, les moments où il avait le plus l'impression de gaffer, et de recommencer dans la seconde qui suivait alors qu'il essayait tant bien que mal de se ralentir ! Enfin, il termina la fiche et redressa doucement son regard afin de voir Yuki partir dos à lui. Ce "au revoir" avait au moins le mérite d'être plus direct que le sien.
Il sourit en donnant sa propre réponse avec sa voix empreinte de niaiserie :

"Tu peux m’appeler Mizuri simplement, pas la peine d'ajouter Monsieur, ça me fait bizarre... On m'a jamais appelé ainsi! En ce qui concerne de se revoir, je ne pense pas qu'il y ait de raisons de s'ignorer, à moins d'en trouver une entre temps, ce qui me semblerait compliqué quand même non? "

Puis il se rappela son emportement dans le couloir sombre, ah non... Finalement il ne faudrait pas forcément chercher bien loin pour décider de s'écarter de lui. Ce ne serait pas la première à réagir de la sorte après tout. Il regarda de nouveau le ciel.
La nuit était présente, les étoiles brillaient et une douce brise c'était levé à l'insu de tous. Il ressentit l'air caresser la peau au niveau de son bras. C'est vrai qu'il avait désormais sa manche dans la poche et la veste pleine de peinture... Sans vraiment de raisons il se remit à sourire, guettant au loin l'horizon, avant de s'en rendre compte qu'il n'avait pas fini de répondre :

"Oui j'aiderais Yaya si je la trouve ! Pour le moment j'ai toujours apprécier les filles aux cheveux bleu hahaha ! Et puis ca me fera une raison d'aller en ville. Je ne m'y rends jamais habituellement, je me sens mieux ici. Mais enfin passons !"


La jeune fille s'écartait de plus en plus, et l'âme d'enfant du sous-chef ressortit soudainement au grand jour. Il prit la feuille et s'empressa de la plier, retira sa veste et posa son doigt sur la peinture pas encore sèche, finalement il avait de la chance dans sa maladresse. D'ailleurs arrivera t'il à la laver? Au pire, il en rachèterait une demain en allant chercher la sœur de Yuki. Il verrait au moment venu après tout autant ne pas se prendre la tête.
Il termina d'achever la grossière écriture de son index, et lança l'avion en papier qu'il venait juste de confectionner. Porté par la brise il vint se poser un petit mètre devant sa destinataire. Le tochi cligna des yeux et sourit, il mit sa veste sur son épaule et tourna lui aussi le dos à la jeune fille et commença à se mouvoir dans l'obscurité.
Qu'allait il faire maintenant? Et si il essayait encore une fois de préparer un bon petit plat pour sa cheffe? Aller des œufs à la coque, il devrait y parvenir ! Cette fois c'était la bonne, et comme pour s'encourager il serra le poing, sentant la motivation l'envahir au galop !

La brise retourna l'avion au sol, sur son aile était écrit : "Courage !"




~ ~ ~ ~

Qu'importe le passé, la valeur d'une personne se juge sur son présent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une étrange venue PV- Yuki [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une étrange venue PV- Yuki [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sur les traces d'une BSH {PV Yuki} (FINI)
» Un bien étrange rêve...
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...
» Deniss Owen présentation[Validée par Yuki Hoseki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Lycée :: Entrée-
Sauter vers: