AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premier contacte...

Aller en bas 
AuteurMessage
Oz Llewis

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 10/11/2014
Age : 28
Localisation : Wonderland of course >w<

MessageSujet: Premier contacte...   Jeu 20 Nov 2014 - 18:02

Oz se tenait devant la fenêtre, observant silencieusement le paysage extérieur. La neige qui était tombée cette nuit là avait formé une épaisse couche blanche sur le sol et brillait à présent sous l’éclat du soleil de ce début d’après midi. La plupart des élèves étaient sortis préférant passer leur temps de pause dehors afin de profiter de cette atmosphère pleine de magie. La bibliothèque était donc déserte ce qui avait permis à notre jeune monsieur de sortir de son terrier. Si il devait choisir un l’endroit qu’il préférait dans l’établissement, Oz répondrait sans hésitation la bibliothèque car c’était sans aucun doute le lieu, après la dream-field, où il se sentait le plus à l’aise d’une part à cause du calme qui y régnait mais surtout à cause du nombre incommensurable de livres s’y trouvant. Il y revenait souvent afin de déposer les livres qu’il avait lut et d’en prendre une sélection de nouveaux. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il se trouvait ici cet après-midi là. Après avoir jeté un nouveau regard à la masse étudiante se trouvant devant les portes du bâtiment, l’albinos tourna les talons et alla s’enfoncer dans une des nombreuses allées de la bibliothèque, marchant sans un bruit, l’air concentré.
               Une lueur blanchâtre jaillit soudain de la portion de sol se trouvant à quelques mètres devant lui et une étrange silhouette effectua alors un bond dans sa direction, se plantant résolument à sa hauteur.

_ Monsieur ne m’avait pas avertit qu’il sortait…

M. White l’observait de se prunelles sans vie, remuant doucement ses longues oreilles blanches avec un air navré. Oz se retint de l’imiter, reculant rapidement pour mettre de la distance entre eux. Il détourna le regard, parlant d’une voix si faible qu’elle était à peine audible.

_ Je voulais juste prendre de nouveaux livres… Je…

_ Là n’est pas le problème monsieur, mais je préférerais que vous me le disiez la prochaine fois...  Dit le lapin en costume sombre.

Il se pencha vers son jeune maître, souriant d’une manière dont Oz savait parfaitement la signification.

_ A moins que vous n’ayez quelque chose à me cacher bien entendu…

Oz recula à nouveau mais se stoppa en sentant l’étagère qui se trouvait derrière lui. Il secoua la tête, le visage livide, laissant ses fins cheveux immaculés retomber devant ses yeux.

_ Non, rien, rien du tout, répondit-il sur un ton monocorde, les yeux mi-clos.

Il se figea soudain en entendant la porte de la salle s’ouvrir. Sans le vouloir il retenait à présent sa respiration, écoutant avec angoisse le bruit de pas qui se rapprochaient d’eux.

_ Voilà quelqu’un… murmura le majordome,  Faites ce que vous avez à faire monsieur.

Oz secoua la tête sans pour autant parvenir à exprimer clairement son refus de collaborer. Les pas continuaient de se  rapprocher et le jeune homme avait l’impression que son cœur était sur le point d’imploser.  Une silhouette finit par se découper, en contre-jour, au bout de la rangée d’étagères. L’albinos en resta pétrifié, l’observant sans faire le moindre geste. Non je ne veux pas !

_ Bien le bonjour, qui que vous soyez… Fit M.White en effectuant une courbette.

Stop, stop, non je ne veux pas ! Qu’on me laisse seul !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tina Sakura
Chef du clan Asuna | Princesse Ronces
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : Loin dans mes rêves ~

MessageSujet: Re: Premier contacte...   Sam 29 Nov 2014 - 22:17

Il n'était pas facile d'être un élève de Seikoku, encore moins un chef, et encore moins un chef haï de tous. Tina était certainement l'abominable Hitler nouvelle génération et chaque jour de son étrange règne au sein de son clan accentuer cette haine réciproque avec le reste de l'Humanité.
Et pourtant la française ne pouvait s'empêcher d'apprécier quelque plaisir humain comme la littérature.
La neige avait enseveli lentement Seikoku et la princesse des ronces en profita pour se rendre dans son lieu favoris après la forêt ; la bibliothèque. Ce doux sanctuaire était bafoué depuis qu'elle avait tué quelques personnes qui cherchaient à lui couper les ailes. Décidément, elle n'était plus en sûreté nulle part, même dans un coin où personne ne venait !
La brune finit de traverser le lycée et entrer dans cette grande salle remplie d'étagères. Ses pas la guidèrent entre tout ces merveilleux livres jusqu'à ce que la demoiselle remarqua une pile de livres qui n'avait pas été rangée.
La bibliothécaire était certainement la femme la plus inutile du monde …
Maniaque et grande littéraire, la chef Asuna ne pouvait pas permettre que quel livre soit-il, celui-ci resterait posé lamentablement sur une table comme un vulgaire paquet de mouchoirs datant de cinq ans !
l'Asuna prit les trois gros romans laissaient là et recommença son aventure pour les ranger. Cependant, elle sentit quelque chose non loin d'elle. Une étrange aura qui ne lui était pas familière. Tina fit apparaître une dague et la dissimula derrière son dos, toujours ses livres en mains et s'approchant lentement de l'emplacement de cette étrange aura.
On entendait seulement le bruit des hauts talons de la jeune femme qui finirent leur course lorsqu'elle rencontra deux étranges personnages aux allures fantaisistes. Un homme avec une tête de lapin et un gamin avec des oreilles de lapin …. mais … Normalement l'hiver c'est Noël pas Holloween … non ?

" Bien le bonjour, qui que vous soyez… "

Le lapin fit une révérence tel un domestique de haute maison. Amusée, Tina glissa sa dague dans sa poche, prit du doigté sa longue veste noire et fit également une gracieuse révérence à son interlocuteur tout en tenant ses livres de son autre bras contre elle.

"Bien le bonjour à vous messieurs … Puis-je savoir qui sont les braves gens que je salue ?"

[HS : sa veste ressemble à celle de Selene dans Underworld au cas où tu veux imaginer la scène ^^ Et désolée pour l'attente, qui fut pas mal longue :/]

~ ~ ~ ~





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oz Llewis

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 10/11/2014
Age : 28
Localisation : Wonderland of course >w<

MessageSujet: Re: Premier contacte...   Dim 30 Nov 2014 - 13:30

_Bien le bonjour à vous messieurs … Puis-je savoir qui sont les braves gens que je salue ?

Oz plissa légèrement les yeux afin de pouvoir détailler leur vis-à-vis. C’était une femme, elle était, bien évidemment, plus grande que lui, avait de beau cheveux sombres ainsi que des prunelles de couleur verte dans lesquelles brillaient un éclat dont Oz ne pouvait encore saisir la signification.
Le petit hybride s’était mit à trembloter. De toutes les personnes, les belles femmes étaient celles qu’il redoutait le plus.

_ Mon maître se nomme M.Llewis, et moi-même je ne suis que son humble majordome, on m’appelle M.White.

Le lapin jeta un coup d’œil au jeune garçon tremblotant qui s’était figé derrière lui.

_Hum…  Mon jeune maître aimerait aussi savoir votre nom Miss, pourrait-on le connaître ?

Oz lança un regard plein d’angoisse à son ainé et lui saisit le bras pour le lui signifier, mais ce dernier sembla totalement l’ignorer, offrant une nouvelle courbette pleine de courtoisie à la jeune femme.

_ Il souhaiterait également vous inviter à prendre le thé, cela serait un honneur pour lui que vous acceptiez son invitation...

Oz se mit à hurler intérieurement, foudroyant son domestique du regard. Non mais ça ne va pas ?! Vous voulez ma mort ?! Il lui serra de plus belle le bras, le cœur battant à toute allure. Je sais ce que vous avez en tête et je refuse d’être complice de cela ! Il baissa la tête, sentant soudain une sensation nauséeuse monter en lui. Il jeta un regard à la grande brune à travers quelques mèches de ses cheveux blancs, sentant des gouttes de sueur froide lui couler le long de la colonne vertébrale. Je dois réagir… Fait quelque chose Oz ! Il se redressa alors, faisant mine de réajuster ses gants en cuir blanc avant de regarder la femme droit dans les yeux et de dire d’une voix sans vie :

_ Cette invitation vous pouvez ne pas l’accepter, si le petit jeu de mon majordome vous offense, veuillez me pardonner.

Se rendant compte que son étrange toc l’avait reprit, Oz  baissa la tête, les joues écarlates. Non mais… quel idiot je fais…

~ ~ ~ ~

Follow the white rabbit...