AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un grand saut pour une Mikari et une Asuna [PV : Miyu] [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tina Sakura
Chef du clan Asuna | Princesse Ronces
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : Loin dans mes rêves ~

MessageSujet: Un grand saut pour une Mikari et une Asuna [PV : Miyu] [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 13:34

Comme pour la énième fois dans ce monde magnifique qu'était la Terre, une belle journée s’annonçait à Seikoku, les oiseaux chantaient, le soleil brillait, les rirent s’étalèrent dans tout les recoins de la ville, même les passant dans le centre ville semblaient radieux devant cette belle journée rayonnante. Enfin … tout cela n’était que l’imagination d’Eglantine …
Dans la réalité ; il faisait froid, tout le monde était fatigué et les oiseaux semblaient avoir déjà immigré depuis longtemps U_U On s'approchait de l'automne, ou on y était déjà peut-être qui sait.
Mais dans la tête d’Eglantine, le monde était fait de bisounours et de licornes qui courent sur des arcs-en-ciel, il faisait toujours beau et chaud, et tout le monde était heureux. Sa confrontation avec Noe ne lui avait pas laissé de grosses séquelles physique ou mental alors Eglantine s'en était vite remit, prête pour une nouvelle journée de sa vie.

Elle devait vraiment changer sa garde robe puise que les vêtements qu'elle mettait étaient ceux de ses amies, trop gênée pour s'habiller comme Tina. Sauf que ce n'était pas tout le monde qui avait des formes très chaleureuses comme Eglantine.

Le demoiselle devait donc refaire sa garde robe et le plus tôt serait le mieux. Elle ne se hâta aucunement pour cela et visitait seulement les boutiques qui avaient un jolie nom où une belle vitre (tous en fait, mais chut). Ça faisait bientôt deux heures qu'elle était partie du lycée et elle n'avait rien acheté, se demandant si elle n'allait pas plutôt faire de la couture, comme ça elle ferait autre chose de son temps que lire et passé a vie dehors (oui Eglantine aime se compliquer la vie qui n'était pas simple du tout).

Alors que tout était calme, Tyô sortit du gros sac à épaule de Tina pour voler au près de sa maîtresse, il s'arrêta un moment, regardant droit devant lui comme s'il avait vu quelque chose. Il n'y avait que ses ailes qui remuaient pour planer, comme si la bestiole était perdu dans ses pensées. Eglantine s'arrêta et tourna la tête, se demandant se qu'avait son invocation.

"ça ne va pas Tyô ?"    

L'invocation de dit rien et se mit à voler très haut dans le ciel. Inquiète et ne sachant que faire, Eglantine courut dans sa direction en l'appelant, ne le quittant pas des yeux, se demandant se qui lui prenait d'un coup, comme s'il avait sentit quelque chose. Eglantine essayait d'éviter les passants intrigués devant cette demoiselle, mais elle ne plut esquiver une jeune fille et le choque fut très violent fut la vitesse qu'avait pris Eglantine. Les demoiselles se retrouvèrent à terre. 
La jeune française aux yeux émeraudes se redressa lentement, se frottant durement la hanche qui avait subit la gravitation de plein fouet, lançant mille excuses à la demoiselle qu'elle avait percuté.
Pour plus de politesse et pour réparer le mal qu'elle avait fait, l'Asuna se leva rapidement et s'empressa d'aider la jeune fille à se relever :

"Rien de cassé ? je suis vraiment, vraiment désolée, mon invocation s'est envolé et je l'ai perdu de vu ! tu as besoin d'aide ? je t'ai fais mal ? Olala je suis vraiment confuse."    


Dernière édition par Tina Sakura le Jeu 26 Juin 2014 - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Un grand saut pour une Mikari et une Asuna [PV : Miyu] [FINI]   Jeu 26 Juin 2014 - 23:00

Le réveil de Miyu s'était trés mal passé. Elle avait a nouveau fait cet horrible cauchemar, se revoyant assassinée un petit garçon sans défense pour une simple poupée. La jeune femme se réveilla en sursaut, observant chaque recoin de sa chambre. Elle remarqua qu'Eiko, son tigre des ombres, était tranquillement allongé prés de son lit, le museau sur les pattes avant. La jeune femme s'assied au milieu de son lit et laissa échapper quelque larmes avant de se décider a se lever. Miyu n'était pas du tout, mais alors pas du tout du matin. Elle pris une bonne douche, histoire de bien se réveiller. Miyu brossa ensuite chacune de ses longues mèches bleus avec soin et attention. C'était le rituel de sa grande sœur Mizuki avant. Chaque matin, Mizu coiffait les longs cheveux de Miyu. Mais maintenant que la jeune Mikari est seule, c'est a elle de le faire. Elle décida de laisser ses longs cheveux détaché et enfila une petite robe a longue manche noire, un gilet bien chaud et un collant en laine. Le temps n'était vraiment pas fameux.
 Il faisait froid et gris, ce qui ne donna rapidement le sourire a Miyu. Contrairement a toute autre personne normalement constitué, Miyu aimait ce temps, peut être a cause de son pouvoir qui sait ? Miyu se rendit tranquillement au réfectoire pour prendre un petit déjeuner. Elle avala finalement un verre de jus d'orange et décida de sortir en ville pour visiter un peu. La jeune femme était née au Japon, mais elle ne connaissais pas la ville de Seikoku, étant donner qu'elle n'avait pas cours aujourd'hui, c'était l’occasion idéale. 

Elle arriva rapidement au centre ville et fut surprise de voir que malgré le temps assez mauvais, il y avait pas mal de monde dehors. La jeune femme craqua sur une petite robe blanche et noire et l'acheta donc. Miyu n'était pas du genre dépensière, mais elle avait vraiment trouver cette robe magnifique et le prix était intéressant alors elle avait sauter sur l’occasion. La revoilà a marcher tranquillement dans les rues, un petit paquet a la main. La jeune femme ne comprit pas tout de suite comment, mais elle se retrouva les fesses par terre. Miyu grimaça légèrement avant de saisir la main de la jeune femme qui venait de lui "rentrer dedans" pour se relever maladroitement. 

"Rien de cassé ? je suis vraiment, vraiment désolée, mon invocation s'est envolé et je l'ai perdu de vu ! tu as besoin d'aide ? je t'ai fais mal ? Olala je suis vraiment confuse."

Une sphère d'ombres était apparut a coté de Miyu, qui avait eu peur sur le coup. Elle fit donc disparaître l'orbe sombre avant de toiser la fille avec un sourire mauvais. Elle déclara alors d'un ton assez froid.

- T'aurai pu faire attention, tu m'a fais peur ! Non, je n'ai rien de casser... mais ça aurai pu.


Miyu était assez froide et distante avec les personnes qu'elle ne connaissais pas. Même si la jeune fille n'avait pas l'aire de lui vouloir du mal, elle ne faisais confiance a personne et elle était toujours sur le qui vive, tout ces sens en alerte. Si elle avait bien appris quelque chose, c'est de ne se fier a personne. Elle jeta un œil a Eiko qui était apparu a coté d'elle. Son invocation avait surement sentit que quelque chose n'allait pas.

- C'est bon Eiko, tout va bien




~~~~~




"T'aurai pu faire attention, tu m'a fais peur ! Non, je n'ai rien de casser... mais ça aurai pu."

PAN ! Tient dans ta face Eglantine ! Tu n'es qu'une salle brute perturbatrice qui bouscule les pauvres jeunes filles sans défense dans la rue qui n'ont absolument rien demander de tel !
Eglantine fit une petit moue devant la jeune fille aux cheveux bleus, ne sachant pas vraiment comment faire pour se faire pardonner de son acte très peu aimable et doux.
Elle qui était un ange, un peu excentrique certes mais très gentille et douce, elle était vraiment gênée de cette situation assez délicate, il faut l'avouer.
Sa victime semblait bien distante vis à vis d'Eglantine, mais après tout c'était normal, elle venait de se faire bousculer par une folle furieuse qui courrait à 50 km/h et ne regardait même pas où elle allait ! 
La jeune inconnue tourna les yeux sur le coté, laissant à la chef Asuna apercevoir de la brume comme une sort d'ombre et un tigre sombre aux yeux rouge.
Cette dernière finit par dire, à ce qui semblait être son compagnon :

"C'est bon Eiko, tout va bien"

Mais c'était ... UN MAGNIFIQUE TIGRE ! KIAA IL EST TROP BEAU !! SON PELAGE, SA POSTURE, SES YEUX, TOUT EST TROP BEAU !!!
Eglantine était une asuna, forcement, elle était attachée à toute sorte de flores et de faunes (évidement, les invocations ne sortaient pas du lot). N'aillant aucunement peur du tigre, l'Asuna mit un genou à terre et commença à grattouiller le félin dans des endroits qu'il appréciait fortement. Le mettant à l'aise.
Toute personne normalement constituée serait restée à une distance raisonnable d'une invocation inquiète pour son maître, mais les Asunas avait ce magnifique pouvoir d’interagir avec la nature et même l'animal le plus insignifiant au monde devenait le plus majestueux aux yeux des Asunas, et la chef du clan de la nature comptait bien honorer cette réputation.

Eglantine finit par lever les yeux vers la propriétaire de l'invocation tout en faisant d'agréables sensations au tigre et lui parla très doucement, le sourire aux lèvres :

"Tu as une invocation magnifique. Et vu la façon dont il est apparut, il doit beaucoup d'apprécier lui aussi !" 

La demoiselle aux cheveux d'ébènes détourna la tête vers le majestueux félin qu'elle continuait de grattouiller avec affection et soin. C'était vraiment un beau ce tigre y avait pas à dire !
La chef Asuna se mit à émaner une aura verdâtre très pâle et d'une infini douceur, elle frôla les poils du front du félin des ombres, lui murmurant télépathiquement comme elle avait l'habitude de le faire avec tout les animaux :

*Tu as un magnifique prénom, Eiko*

L'aura de la chef du clan de nature s'estompa et Eglantine se releva pour se tourner vers la propriétaire du fin sombre aux yeux rouges. Elle lui lança son éternel sourire avant de demander de sa voix douce :

"Je ne t'avais jamais vu auparavant, tu es à Seikoku depuis longtemps ? Moi c'est Eglantine, dit-elle en lui tendant la main, enchantée."








~~~~








La jeune inconnue as l'air gênée de la situation, ce qui arrache un léger sourire a Miyu. C'est assez amusant de la voir ainsi il faut bien l'avouer. Lorsque Miyu regarde son invocation et lui dit que tout va bien, Le tigre tourne la tête et plonge ses yeux dans les siens, comme pour être sûre. Miyu hoche la tête a sa question silencieuse et Eiko s'assoit sagement a coté d'elle.

"Tu as une invocation magnifique. Et vu la façon dont il est apparut, il doit beaucoup t'apprécier lui aussi !" 

Il est vrai qu'Eiko et Miyu ont une relation assez complice. Les deux ne se quitterais pour rien au monde. L'un est devenue essentielle a l'autre. L’intérêt de cette inconnue pour son invocation laisse Miyu assez perplexe. C'est même assez étrange en réalité. La jeune femme n'a jamais rencontrer quelqu'un qui porte autant d’intérêt aux animaux. L'inconnue pose un genoux a terre et caresse gentiment Eiko aux endroit qu'il adore, c'est à dire entre les oreilles, le longs du museau et sous la mâchoire  Le félin se laisse faire volontiers  Eiko n'est âs du tout farouche avec les gens, une fois que je lui ai dit qu'une personne est fiable, il ne lui fera rien, il la protégerait même s'il en avais l'occasion. L'inconnue laissa alors son aura visible et Miyu recula d'un pas. Est-ce qu'elle utilise ses pouvoirs ? Qu'est-ce qu'elle peut bien faire. Miyu observe Eiko avec attention, essayant de comprendre ce qu'il se passe, mais son compagnon ne bouge pas d'un poil, il se contente de regarder la jeune inconnue. Miyu se détend donc un peu, apparemment elle ne lui as fais aucun mal alors la jeune femme est assez rassurée. La jeune femme inconnue finit par se relever et s'adresser a Miyu d'un ton doux et rassurant.

"Je ne t'avais jamais vu auparavant, tu es à Seikoku depuis longtemps ? Moi c'est Eglantine, dit-elle en lui tendant la main, enchantée."

- Je suis arrivée hier seulement, Pour mon nouveau lycée j'ai du venir ici. Et toi ? Ça fait longtemps que tu vis a Seikoku ? Je m'appelle Miyu.

La jeune fille pesa le pour et le contre mais finis par serrer délicatement la main de cette fameuse Eglantine. Elle n'as pas l'air mauvaise, elle a plutôt l'air d'être gentille.









~~~~








"Je suis arrivée hier seulement, Pour mon nouveau lycée j'ai du venir ici. Et toi ? Ça fait longtemps que tu vis a Seikoku ? Je m'appelle Miyu."

Ladite Miyu sera la main de l'Asuna mais avec une certaine hésitation. Eglantine ne lui faisait pas peur au moins ? Si elle n'est arrivée qu'hier, elle n'a certainement pas du entendre parler de Tina et de ce qu'elle avait fait, elle n'avait donc aucune raison d'avoir peur d'Eglantine.
La jeune Asuna essaya de cerner l'émotion de l'inconnue avec son pouvoir, mais apparemment la demoiselle était juste méfiante. être lucide était une bonne qualité, surtout à Seikoku, une qualité que n'avait pas Eglantine, forcement. Il fallait juste voir ta tête et son sourire pour comprendre qu'elle était assez naïve comme fille.
Alors que les présentions étaient faite, Eglantine enfouie ses mains glacés dans ses poches avant de répondre à sa camarade :

"Enchantée Miyu, ça ta va bien comme prénom. Eh bien écoute, moi ça doit faire trois ans que je suis là, je suis arrivée ici en sortant du collège. Je devais avoir … 15 ans."    

Eglantine marqua une pause, se remémorant ses années passés ici, chacun de ces sourires qu'elle avait partagé, les nombreuses choses qu'elle avait découvert, tout ces amis qu'elle ne reverra certainement jamais mais qui l'ont marqué pour toujours.
Il s'en est passé beaucoup de chose en trois ans, et peut-être que les deux dernières années qui lui reste à vivre ici seront encore meilleur. Peut-être.

"J'espère que tu te plairas ici en tout cas !"    

La chef Asuna s'apprêta à dire au revoir à l'arrivante pour retrouver son compagnon égaré, mais elle n'eut même pas à faire cet effort puise son invocation se fit apercevoir dans le ciel, planant jusqu'à sa maîtresse.
Très heureuse de revoir son fidèle ami, la jeune Asuna s'écarta un peu pour tendre les bras, laissant l'invocation venir si enfouir. Ils se câlinèrent ainsi un moment.
Mais où était-il passé ? C'était étrange de sa part de partir comme ça, d'un seul coup ! Enfin bon, le principale était qu'il était revenu, non ?
Toute heureuse d'avoir retrouver son compagnon, Eglantine déssera son étreinte pour qu'il se hisse sur son épaule, il fit le tour de sa nuque comme une écharpe et se posa ainsi. Eglantine le regarda, vérifiant qu'il était bien posé et qu'il ne tombera pas, puis elle se tourna vers Miyu et continua de converser gaiement :

"Je te présente Tyô, mon invocation. Il n'est pas très bavard mais il est mignon. Au fait, j'aurais du te le proposer avant mais, tu as besoin d'aides ? Tu n'est arrivée qu'hier, je me doute que tu sois un peu perdue."    









~~~~








La fameuse Eglantine resta pensive a la réponse de Miyu. La jeune Mikari se demanda même si elle avait fait quelque chose de mal. Peut être avait-elle mal agis sans s'en rendre compte ? Oh non, pas de regret, ce monde est sans pitié, Miyu le sait bien. Alors elle n'a pas a s'en vouloir, pour rien du tout. Eglantine fourra ses mains dans ses poches avant de déclarée d'un ton doux :

"Enchantée Miyu, ça ta va bien comme prénom. Eh bien écoute, moi ça doit faire trois ans que je suis là, je suis arrivée ici en sortant du collège. Je devais avoir … 15 ans." 

C'est pour sa qu’Églantine était si pensive tout a l'heure, elle se souvenais. Miyu avait passer des années collèges plutôt banale, et elle préférait ne pas s'en souvenir en réalité. Les seuls souvenirs qui la hante date de quand elle était jeune, lorsqu'elle as assassinée quelqu'un... du sang sur les mains a son age... c'était plutôt choquant. Même si ce cauchemar la hante, Miyu se dit que ce n'est pas si terrible, après tout elle est une Mikari... une tueuse, c'est dans sa nature, mais ca ne l'empêche pas d'avoir un cœur, et des regrets...

- Tu es dans quel clan ? Je suis une Mikari.

La jeune femme avait déclaré cela sur un ton assez naturelle, elle était fière de son clan et de sa nature, alors pourquoi est-ce qu'elle la cacherait ?

"J'espère que tu te plairas ici en tout cas !"    

- Je l’espère moi aussi.

Evidemment qu'elle allait se plaire ici ! Elle l’espérait en tout cas, cela ne pouvait pas être pire que ces années collèges en tout cas, ca c'est sûre ! Eiko s'allongea de tout son long, posant son large museau sur ses deux pattes avant. Miyu souria, amusée par sa position. Il faisais beaucoup penser a un chat en fait. Eglantine leva la tête et Miyu fit pareil. Elle ne vit pas tout de suite ce qui voler au dessus des deux jeunes femme, mais c'était pour le moins étrange. La "chose" se raprocha d'Eglantine et se posa sur son bras. Un corps de furet, des petites ailes de chauve souris et une tête de chat, Miyu comprit qu'elle avait a faire a une invocation, elle avait l'air mignone, on avait envie de la carresser. Eglantine et son compagnon se calinèrent un petit moment et Miyu n'ajouta rien, ne voulant pas briser ses touchantes retrouvailles. 

"Je te présente Tyô, mon invocation. Il n'est pas très bavard mais il est mignon. Au fait, j'aurais du te le proposer avant mais, tu as besoin d'aides ? Tu n'est arrivée qu'hier, je me doute que tu sois un peu perdue."  

Miyu lança un sourire franc a Eglantine. Elle commencais a se sentir bien en sa présence, la jeune femme ne lui voulait pas de mal, elle en était maintenant sûre.

- Ton invocation est adorable, vraiment ! on a envie de la caresser quand on la voit, et puis elle est assez originale, je n'avais jamais vue de telle créatures .









~~~~








"Je te présente Tyô, mon invocation. Il n'est pas très bavard mais il est mignon. Au fait, j'aurais du te le proposer avant mais, tu as besoin d'aides ? Tu n'est arrivée qu'hier, je me doute que tu sois un peu perdue."    

Miyu décrocha son premier sourire depuis le début de leur rencontre, c'était vraiment mignon ! Elle était magnifique avec son sourire sur son beau visage de jeune fille. Et puis elle avait de très beaux cheveux, c'était dommage de ternir une telle beauté par l'absence de sourire. Elle devrait sourire plus souvent tient !

"Ton invocation est adorable, vraiment ! on a envie de la caresser quand on la voit, et puis elle est assez originale, je n'avais jamais vue de telle créatures ."

Eglantine émit un rire gênée. C'est vrai que Tyô était unique, personne n'avait une peluche comme invocation capable de se transformer en hybride demi-homme, demi-chat. Et comme toute peluche qui se respectait, Tyô était très mignon, très doux, et petit. Toutefois assez grand pour s'allonger sur les épaules d'Eglantine. la demoiselle aux cheveux émeraudes était vraiment fière de son invocation et l'aimait énormément, et heureusement pour lui, il le savait.

La chef Asuna hésita un moment avant de tendre de bras vers Miyu. Tyô comprit le message et longea le bras de son maîtresse comme sur un pont jusqu'à la jeune Mikaris. Il leva la tête vers elle, et la regarda un long moment avant de revenir très vite vers sa maîtresse, se blottissant contre elle. lui faisant comprendre qu'il n'avait pas vraiment confiance en cette belle demoiselle.
Eglantine émit un autre petit rire avant de rassurer son compagnon par télépathie :

*Allons Tyô, elle vient juste d'arriver, ça m'étonnerait qu'elle nous égorge.*

La chef Asuna se tourna vers Miyu, lui souriant avec douceur avant de lui avouer, un peu sur le défensive ;

"Pardonne lui, il n'a jamais vraiment apprécié les Mikaris, même les plus gentils, Eglantine prit une pause, hésitante, elle continua quand même. En fait, je suis une Asuna. Tu ne dois pas savoir se qui s'est passé ici ces derniers temps … En fait, mon clan s'est allié avec le tient pour des raisons sombres et néfastes. Seulement je suis revenue et ça n'a pas fait plaisir à ton chef. On a rompus notre alliance et depuis c'est plutôt le grand froid entre nos clans …"    

Eglantine croisa les bras, ne sachant plus vraiment où se mettre ni quoi dire. C'était assez gênant de sympathiser avec quelqu'un pour être finalement destiner à l'affronter. Tout ça à cause d'une sympathie étrange que Tina et Noe avant fondé entre eux. C'était singulier et certainement malsain grrr

"Je suis désolée de te mettre en froid comme ça. J'aurais aimé que ça se passe autrement."    

Eglantine se frotta le crane, troublée parce qu'elle venait de révéler. Puis elle fit du surplace, trop gênée pour rester calme. Si la nouvelle était fidèle à son clan, alors elle détestera certainement la chef du clan qui a déçut le chef du clan de la Mort et ça c'était plutôt désolant.

"Tu veux que je parte ?"    









~~~~









Églantine eu un rire gênée, comme si quelque chose la troublait. Miyu ne comprit pas d'ailleurs. Qu'est-ce qu'il lui prenait ? Est-ce que la jeune femme était une ennemi du clan Mikari ? Si c'est le cas, Miyu n'aura aucune raison de converser avec elle. Pourtant... elle avait espérait se faire en elle une nouvelle amie. Églantine avait vraiment l'air gentille, mais après tout il ne faut pas se fier aux apparences. Le sourire disparu du visage de Miyu très vite, il venait d'être remplacer par son air froide et distante habituelle. Miyu jeta un œil a Eiko et communiqua avec lui par télépathie.


*Méfie toi d'elle Eiko, j'ai un mauvais pressentiment*


L'instinct de la Mikari ne l'avait jamais tromper alors elle était de nouveau sur la défensive, les sens aux aguets et prête a l’attaque. Eiko avait relever la tête,surveillant les moindres geste d’églantine et de son compagnon. Églantine tendit le bras vers elle et la jeune femme vit Tyô se faufilait le long de celui ci avant de l'observer un moment. Miyu n'osa pas bouger. Elle le regarder simplement et elle laissa un instant son aura se faire voire. Une aura sombre et électrique. Le compagnon de la jeune Églantine se faufila le long de ses épaules pour se blottir contre elle. Miyu eu un sourire mauvais. Et bien, serait-il peureux ? 


"Pardonne lui, il n'a jamais vraiment apprécié les Mikaris, même les plus gentils, Eglantine prit une pause, hésitante, elle continua quand même. En fait, je suis une Asuna. Tu ne dois pas savoir se qui s'est passé ici ces derniers temps … En fait, mon clan s'est allié avec le tient pour des raisons sombres et néfastes. Seulement je suis revenue et ça n'a pas fait plaisir à ton chef. On a rompus notre alliance et depuis c'est plutôt le grand froid entre nos clans …"  


Miyu sentit son sourire malsain s'agrandir, c'était un sourire bien sombre désormais. Une question s'imposa alors a elle. Son chef voulait-il la tuer de ses propres mains ? Elle aurait pu la tuer dans la seconde, sortir sa faux des ombres et lui couper la tête en moins de temps qu'il en faut pour le dire, mais Miyu ne voulait pas s'attirer les foudres de son chef alors qu'elle venait a peine d'arriver. Eiko s'assied en poussant un grognement, comme un genre d'avertissement.


"Je suis désolée de te mettre en froid comme ça. J'aurais aimé que ça se passe autrement." 



-Moi je ne suis pas désolée avoua la jeune femme avec un sourire sombre. Les ennemis de mon clan sont les miens.


La jeune femme sentit l’énergie des ombres lui picoter les doigts, et elle sentit un frisson lui parcourir la colonne vertébrale . Cela faisait bien longtemps que l'envie de tuer n'avait pas été aussi forte. Une envie communicative apparemment puisque son fidèle compagnon Eiko se leva,les oreilles dressés et montrant les crocs, il commença a tourner autour d’Églantine et de son invocation. Miyu ne retint pas son pouvoir plus longtemps, sa faux des ombres apparut petit a petit dans sa main droite et deux orbes d'ombres apparurent également de part et d'autre de la jeune femme. Son aura sombres et électriques l’irradiait de toute part. Un sourire sadique se dessinna sur son visage angélique et elle s'imagina tuer la jeune Asuna par bien des manières, toute les unes plus sombres et douloureuse que les autres. Miyu ne pouvait pas refréner sa nature, elle était faites pour tuer, c'était comme si le clan Mikari avait été fait pour elle. C'est tout naturellement qu'elle s'était dirigée vers ce clan et elle ne regrettait pas du tout son choix.


"Tu veux que je parte ?"   


- Je pense qu'il vaudrait mieux en effet, après c'est  a toi de voir.


Finalement non, la jeune femme n'allait pas se retenir de la tuer, même si son chef la voulait, il serait heureux de la savoir morte... non ? Miyu lui laissais cependant l'occasion de partir, puisuqu'elle avait été "gentille" avec elle. Maintenant a elle de voir, Miyu espérait quand même secrètement qu'elle reste car elle voulait faire couler son sang, Oui, voilà la véritable nature d'une Mikari, et Miyu n'allait changer cela pour rien au monde.













~~~~













"Tu veux que je parte ?       
_Je pense qu'il vaudrait mieux en effet, après c'est  a toi de voir."

Si elle voulait survivre ? La jeune Miyu ne se doutait certainement pas qu'Eglantine était chef de son clan et une vétérante, la Mikari n'avait aucune chance contre elle mais l'orgueille et la soif de sang de ce clan dépassé bien la norme, ils en étaient presque suicidaire.
Apparemment ces seuls mots signalèrent à Eglantine que sa camarade était une grande fidèle de sa patrie et si pour ça il fallait tuer une bonne connaissance, elle le ferait. C'était bien rare maintenant les élèves qui ne trahissaient pas leur clan pour rester en vie. Depuis cette alliance malsaine, tout allait de travers. 

C'était triste de se haïr pour si peu. Si tout pouvait redevenir comme avant, avant l'arriver de Tina et d'un nouveau chef Mikari. Le lycée se portait tellement bien lorsque le clan de la mort était resté dans leur trou, attendant un meneur qui ne venait pas. Qui n'aurais pas du venir.
Avant l'arrivé de Noemi Kotasu, c'était un dénommé Nocture Sodjet le chef Mikari, il était parti bien vite mais c'était un garçon sans histoire qui voulait certainement une tranquillité pour son clan lui aussi. Si seulement il était resté, tout aurait pu être autrement.

Noemi ...Ça, tout ce qui se passait était peut-être en partie ta faute. Ou peut-être pas. Mais lorsque je t'aurais arrêté, tout redeviendra normal. Si ce n'est pas moi qui t'arrêtera, ça sera un autre, tu n'es pas immortel. Et quand tu seras mort, ça sera aussi la fin pour Tina et je ferais en sorte qu'un autre être assoiffé de pouvoir comme elle ou toi ne ruine jamais la futur paix de ce lycée.

"Je m'en vais alors. Bonne chance pour le reste de sa scolarité."    

Eglantine tourna les talons et se dirigea vers la plage. Mais à peine retourné qu'elle s'arrêta, se demandant bien si elle fait le bon choix de partir comme ça, laissant la nouvelle venue avec toute les illusions sur son clan adoré ainsi ?

"Miyu ... fait attention. Tu vénères ton chef, tu admires ton clan, ton pouvoir, ce que tu es et qui fait de toi une Mikari mais, elle prit une pose avant de tourner légèrement la tête vers la contrôleuse d'ombre, mais je connais un peu ton clan et crois moi, tu n'es en vie que par intérêt."    

Cette fois, Eglantine tourna la tête pour que seul son dos soit vue de la jeune fille et s'en alla, ne se retournant plus vers la jolie Mikaris une seule fois.

Elles allaient toutes les deux continuer leur vie comme si leur rencontre ne s'était jamais passée. Peut-être qu'elles s'éviterais, peut-être qu'elles se chercheraient qui sait ?
En tout cas une chose était sûr pour la nouvelle chef de la nature qu'était Eglantine, elle avait le pouvoir de tout changer, et sa soif d'en finir était plus grande que jamais à présent.



[FIN DU RP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un grand saut pour une Mikari et une Asuna [PV : Miyu] [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Grand Saut [Voûte Etoilée]
» Je fais le grand saut dès le premier jour |Urgent - Mia | => Fini!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
» URGENTE BLOOD TRANSFUSION POUR LES BLOOD SUCKER ,GRAND MEPRIS POUR LES DONNEURS
» Petite pensée pour le Japon
» La femme au grand châle noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Ville de Seikoku :: Centre ville-
Sauter vers: