AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]

Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:39

Encore quelques mètres et Mizuri y était. Encore seulement quelque pas avant qu'il atteigne le lycée Seikoku. Pourquoi était-il venu déjà?
Il se remémora les évènements qui c'étaient produits quelques jours auparavant.
Il était toujours seul dans cette immense et sombre forêt, la solitude était son fardeau mais il le méritait après cette nuit... Son ventre commençait à le tiraillait à cause de la faim, il se rappela que son dernier repas fût de simples champignons trouvait par hasard à proximité des racines d'un chêne centenaire, il y a de cela 48 heures déjà.
Il s'arrêta de bouger, et se cacha derrière un arbre. Tapis tel que le plus dangereux des prédateurs qui attendait l'apparition de sa proie pour bondir, il guettait.
Il guettait de la nourriture, il aurait préféré tombé sur un lapin cette fois-ci, car il n'aimait pas tuer, il n'arrivait pas à se résigner pour le faire. Depuis deux ans chaque fois qu'il chassait, la fin l'insupportait au plus haut point. Tout se résumait au meurtre dans cette forêt, dans la vie sauvage en général... Mais après ses crimes il ne pouvait plus se permettre de vivre en société. Il était devenu beaucoup trop dangereux et différents pour les autres.
Différents... Il détestait ce mot. Mizuri était comme n'importe quel être humain, il n'avait aucune différence physique avec eux sauf si ce n'est son pouvoir qui le rendait extraordinaire! Mais le sang qu'il a sur les mains lui rappelaient sans cesse que non. Il est devenu un monstre et l'exil et le seul moyen de limiter le danger qu'il représente.
Un bruit attira son attention, d'une manière discrète et féline il regarda dans la direction et aperçut un cerf.
Il hésita. Il ne voulait pas tuer un être aussi beau que ce cerf, aussi vivant.
La faim lui causa un énorme mal de ventre qui l'obligea à poser un genou à terre. Il n'avait plus le choix, il ne voulait pas se laisser mourir, il voulait vivre, même si ça devait être cette triste existence, il avait trop peur de la mort.
Mizuri modifia ses muscles pour gagner en force, puis tel un chasseur né il bondit. Efficace et voulant éviter que sa proie puissent s'enfuir il lui brisa un genou d'un coup de poing, puis pour pas qu'elle souffre trop il attrapa le pauvre animal au cou et lui brisa la nuque. Quand le corps sans vie toucha terre une image apparut dans l'esprit de Mizuri. L'image de sa mère baignant dans le sang.
Mizuri tomba à terre.

-Maman...

Quelques larmes coulèrent de son visage endurci par la nature. Il ne pouvait plus supporter cette culpabilité.
Après une dizaine de minutes il reprit ses esprits. De toutes façon il savait très bien qu'il n'avait plus rien, et qu'il était obligé de faire ça, pour échapper à la mort qu'il fuyait.
Au moment de prendre le pauvre cerf sur ses épaules quelqu'un l'interpella.

-Mizuri?

Mizuri fit volte-face. Qui connaissait son nom? Serait-ce un policier? Non c'était un adolescent, aux cheveux rouges et relevés. Il avait de petits yeux noisettes qui surplombait un tout petit nez. Il était pourtant grand, il devait faire deux têtes de plus que Mizuri. L'instinct qu'avait développer Mizuri dans cette forêt lui fit se sentir en danger. Qui était cet étrange personne?

-Je te cherchais depuis quelques jours. Je sais ce que tu es, et ce que tu ressens. Je suis comme toi. Différent.

Encore un imbécile qui utilise ce mot. Est ce qui réalise au moins la portée qu'il a?
Cependant Mizuri se demandait toujours comment il connaissait son nom, et comment il avait eu autant d'informations. Sait il pour les meurtres?

-Si tu sais ce que je suis tu ferais mieux de partir. Je n'ai pas parler à un être humain depuis longtemps.

Mizuri comptait le déstabiliser avec cette réponse plutôt agressive. Il ne voulait pas pour autant se battre parce que contrairement à son interlocuteur, Mizuri ne savait pas ce qu'était le jeune adolescent.

-Je suis envoyé par un établissement qui réunit les gens comme nous. Il se nomme le lycée Seikoku. Le "directeur" de cet établissement faisait des recherches sur toi. Il a estimé que tu devais venir nous rejoindre, et rejoindre le clan Tochi au sein du lycée. Tu verras tu t'y sentiras bien, enfin mieux qu'ici. Tu n'auras plus à tuer pour survivre. Tiens voilà un sac avec tout ce qu'il te faudra pour rejoindre l'île si tu veux bien. Ticket d'avion, faux passeport, vêtements et argents.

Mizuri baissa les yeux sur l'objet que venait de lui lancer l'inconnu. Un sac tout ce qu'il y a de plus banal. Quand il releva les yeux l'inconnu avait disparu. Comment avait il fait?
Un lycée avec des gens comme lui? Des tueurs de parents? Il ne voulait pas rencontrer des personnes de son espèce... Il ne voulait pas rencontrer des meurtriers. Mais il n'aurait plus à tuer et pourrait vivre normalement? Cette pensée lui arracha un léger sourire. Le premier depuis deux ans. Il saisit le sac, et partit d'un pas décider, avec le plus grand sourire qu'il n'avait jamais eu.

Pendant tout ce long voyage il se posa beaucoup de questions. Que va t'il se passer là-bas? Qui y aura t'il? Etre un membre du clan Tochi? Qu'est ce que c'est? Peu importe ce que c'était, mais c'était la seule chose qui lui donna le droit à une deuxième chance. Un nouveau départ, et le droit de vivre normalement.
C'est ainsi qu'il jura sur le peu d'honneur qui lui restait de donner cette nouvelle vie au clan, et à ses futurs connaissances.

Mizuri termina ces quelques pas avant de s'arrêter devant l'immense portail du lycée Seikoku. L'impression de grandeur l'époustoufla, il n'avait rien vu d'aussi grand et imposant depuis longtemps. Son cœur battait la chamade. Il était repartit pour une vie complètement nouvelle et inattendue. Il releva sa tête et on put de nouveau apercevoir son grand sourire triomphant. Il continua son mouvement jusqu'à ce que ses yeux se posent sur l'infinité du ciel bleu et s'exclama :

-C'est parti!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Kaonai
Chef du clan Kurasu | La Fleur de Glace | Admin
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : Loin des autres ~

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:41

Camille marcha dans les couloirs sans vraiment réfléchir, elle rentrait d'une petite balade en forêt, sans Canna. Camille adorait traîner sa cousine dans tout les recoins du monde entier mais pas lors de ses balades en forêt où elle préférait être seule avec les arbres ~ D'ailleurs, elle aurait pus s'entendre à merveille avec le clan de la Nature … si leur chef n'était pas une dangereuse psychopathe, catin et complètement tarée !

La demoiselle remonta les manches de sa veste rouge pour remettre ses gants de cuirs noir, aujourd'hui, depuis très longtemps d'ailleurs, elle avait décidé de mettre un peu de couleur sur elle avec son débardeur blanc et sa veste rouge. Elle ressemblait moins à un fantôme comme ça en tout cas. 
Camille passa sa main droite gantée sur sa mèche, la remettant bien devant ses yeux, se demandant se que faisait HellRoy et Canna en se moment, et si les filles kurasus ne martyrisaient pas trop le pauvre chinois. Il était bien trop … hum … galant ? Pour laisser une demande féminine en suspense. Camille s'en fichait un peu que le jeune homme soit un gros dragueur du moment qu'il ne la draguait pas … à moins qu'il soit suicidaire ~ Malgré tout, elle l'aimait bien ce grand brun ...

La demoiselle traversa la cours de récréation avec beaucoup de lenteur. Elle s'arrêta au milieu de la cours et leva brusquement la tête, lentement, vers le gigantesque bâtiment.

*… ça fait déjà un an …*

Les yeux de la chef Kurasu se fermèrent et elle revit son entrée au lycée comme si c'était hier.
La pluie, le son des voitures, les centaines d'élèves allant-venant, le brouhaha assourdissant. Son énorme valise et son sac à dos ~ Camille eut un pouffement à ce souvenir. Elle n'avait jamais transporter un bagage aussi lourd de toute sa vie …

* Ce morceau va avec la tête que tu tire. SOURIE UN PEU ! *    

La demoiselle pouffa une nouvelle fois mais avec un léger redressement de sa lèvre supérieur, en somme, un espèce de sourire ~ Canna essayait depuis des années de faire sourire sa cousine, mais la demoiselle aux cheveux bleus était aussi froide qu'un iceberg …
Et puis il y a eu ce problème avec les anciens Kons … les anciens Kons … la fusion entre les Mados et les Kons étaient si soudain, suivit directement de la disparition de l'ancien chef … D'ailleurs, Camille n'a toujours pas eut de réponses à ses questions ; qu'était devenu Shawn ?

La demoiselle rouvrit instantanément les yeux et baissa la tête au souvenir de son ancien ami. Elle qui se faisait peu d'amis, le peu disparaissait sans laisser de traces …
la jeune Kaonai continua sa marche silencieuse et fantomatique à travers la cours. Perdu dans sa rêverie, Camille ne vit pas l'individu devant elle et percuta son dos. Camille fit un bond en arrière avant de relever la tête : "Oh pardon …"   

La frange de la jeune fille s'écarta un peu de ses yeux pour la laisser découvrir un garçon étrangement … normal ?
Depuis que la demoiselle était là, elle avait rencontré peu de garçons (surtout des garçons en fait) normaux et le fait d'en voir lui donnait une sensation de malaise où elle revivait ses années de scolarité en France où tout ces gens trop normaux la regardaient de travers avec leurs yeux normaux et leur attitudes normales …
La seule chose qui ne semblait pas naturel chez le jeune homme était ses yeux verts. Mais quand on a croisé les yeux émeraudes de la chef des Asunas, les yeux de couleurs verts paraissent tous, tout de suite plus amical et plus angélique …

Camille repoussa ses cheveux en arrière d'une main et croisa les bras avant de relever le visage vers le jeune homme, même si sa frange cachait ses yeux, et dit de son ton habituellement glaciale : "Tu es nouveau, je me trompe ?"  



[Hey \o/ je m'incruste dans ta vie ^^ j'espère que ça te va tout de même ]


Dernière édition par Camille Kaonai le Lun 2 Déc 2013 - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:42

Mizuri regardait toujours le ciel quand il ressenti une légère secousse dans le dos.
"Oh pardon …"
Mizuri se retourna précipitament, une de ses drôles d'habitudes sauvages qu'il avait pris. Et il vit la personne qui venait juste de le percuter.
Il fut supris, c'était une jeune demoiselle aux longs cheveux bleus. Mizuri restait bouche bée devant cette fille habillée toute en couleur. Ses cheveux l'omnibulait particulièrement. Le bleu avait toujours était sa couleur préférée, dans la forêt quand il se couchait dans l'herbe en sentant la fraîche mousse contre son dos et qu'il regardait le ciel ce n'était pas pour rêver de liberté en observant l'infinité de celui-ci mais bien pour admirer cette belle couleur qu'il ne pouvait pas voir ailleurs. C'était une sorte de court repos ces moments là.
De plus c'était une fille. Depuis combien de temps il n'en avait pas vu? Cette première rencontre dans cette nouvelle continua de le faire sourire. Il ne pouvait rêver mieux.
"Tu es nouveau, je me trompe ?"
Mizuri n'en revenait pas. Même si il n'avait pas vraiment communiquer ces derniers temps, comment une personne pouvait être aussi... froide? Après tout si c'était quelqu'un comme lui vu que ce lycée ne regroupait des personnes comme "ça" c'était peut être normal. Mais elle n'avait pas l'air d'une grande tueuse donc Mizuri tenta de détendre l'atmosphère et de voir si il pouvait arracher ne serait-ce qu'un minuscule sourire à cette inconnue :
"Et bien non vous ne vous trompez pas. Je viens d'arriver il y a seulement quelques minutes, je connais pas grand chose à cet endroit. Mais comment l'avez vous remarquer? Serait-ce parce qu'il est interdit d'avoir un peu de barbe? D'ailleurs puis-je vous tutoyer? J'aurais au moins l'impression de déjà connaître une personne d'ici."
Mizuri essaya de regarder fille dans les yeux, juste pour voir si la couleur de ceux-ci étaient aussi attirantes que celle de ses cheveux. Cependant sa frange l'en empêchait, c'est dommage Mizuri était très curieux, et en général les yeux en disent long sur le caractère des personnes. Il aurait peut être su si cette fille venait de vivre quelque chose d'horrible ou si cette séverité était naturelle chez elle. Peut être était-ce tout simplement normal de le faire vis à vis de lui, actuellement il ne devait pas avoir l'air très futé comme garçon à cause de son large sourire... C'est ainsi qu'il désira continuait cette conversation avec cette fille.
"Aurais je l'honneur qu'une personne comme vous me fasse visiter l'établissement? J'ai un très mauvais sens de l'orientation et je ne réalise pas vraiment comment ça se passe ici."
Mizuri mentait, il savait très bien se repérer. Mais il aurait un peu de compagnie pour parler, et si en plus c'était cette jeune fille aux cheveux bleu qui l'accompagnait tout serait parfait pour sa première journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Kaonai
Chef du clan Kurasu | La Fleur de Glace | Admin
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : Loin des autres ~

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:46

"Et bien non vous ne vous trompez pas. Je viens d'arriver il y a seulement quelques minutes, je connais pas grand chose à cet endroit. Mais comment l'avez vous remarquer? Serait-ce parce qu'il est interdit d'avoir un peu de barbe? D'ailleurs puis-je vous tutoyer? J'aurais au moins l'impression de déjà connaître une personne d'ici."

Hum ~ il était plutôt amusant comme garçon. C'était juste que la demoiselle avait bonne mémoire et surtout qu'à cette heure de la journée, il n'y avait pratiquement personne à l'entrée du lycée …
Camille n'avait pas bougé d'un pouce, se demandant même comment elle n'avait pas pu remarquer le petit duvet brun du jeune arrivant. Ce n'était pas interdit, la tenue et le style vestimentaire était même très libre, sinon Camille aurait dû se teindre les cheveux depuis longtemps … Et dire que beaucoup de monde croyait que c'était une couleur … La demoiselle n'a pas était très gâtée par la Vie ~
Camille ne répondit pas aux questions du jeune brun, elle primait le silence et les courtes phrases au longs discutions. Pour elle, les courtes paroles reflétaient bien plus de vérité que les longues tirades mais sa philosophie faisait d'elle une associable finalement …

Camille releva les yeux vers ceux de l'arrivant avant de replacer sa longue frange pour qu'elle soit mise correctement sous ses yeux, puis elle émana un petit pincement de lèvres. Le jeune homme avait un très grand sourire, étonnement joyeux de son arriver apparemment ~ 
Camille posa ses yeux sur le seul et unique sac que transportait le jeune homme. Normalement les nouveaux élèves étaient surcharger puisqu'ils venaient tout de même dans un internat … ce mince bagage titilla la curiosité de la demoiselle mais Camille ne dit rien, ne voulant pas se mêler de la vie des autres. Malgré qu'elle soit très curieuse, Camille avait la faculté de ravaler sa curiosité et évitait de se tordre l'esprit avec ces questions.

"Aurais je l'honneur qu'une personne comme vous me fasse visiter l'établissement? J'ai un très mauvais sens de l'orientation et je ne réalise pas vraiment comment ça se passe ici."

La demoiselle releva les yeux vers le visage du garçon avec lenteur, toujours le visage de marbre. Normalement c'était au chef et sous-chef référant d’effectuer ce travail, et étant chef de son propre clan, Camille devait accomplir cette tâche qu'elle donnait volontier à Canna autant qu'elle le pouvait (en somme ; tout le temps), elle avait vraiment trop de difficulté avec les autres.
Mais actuellement elle n'avait rien à faire et il serait peut-être temps qu'elle essaye de devenir aimable et serviable, pour une fois.
Camille émit un grand soupire, plus pour se donner du courage qu'autre chose et dit, de marbre :

"Normalement c'est à ton chef de te faire visiter, mais si tu y tiens … Allons d'abord poser ton … bagage, avant tout …"


Camille décroisa les bras et les laissa retomber doucement le long de sa taille puis elle commença à marcher et passa à coté de l'arrivant, pour s'introduire dans le couloir et ouvrir la voie, puis elle se retourna calmement (son calme est légendaire ~) et lui demander, toujours aussi froidement : "tu es de quel clan ?"  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:47

"Normalement c'est à ton chef de te faire visiter, mais si tu y tiens … Allons d'abord poser ton … bagage, avant tout …"
Mizuri pensait que cette jeune fille allait refuser la visite surtout après le soupir. Après tout aider un inconnu qui le ferait? Cependant cette agréable surprise lui fit un grand plaisir. Son sourire ne pouvait pas s'agrandir de toute façon. D'ailleurs il pensait avoir l'air extrêmement naïf, voir tout simplement stupide. Surtout que la jeune fille face à lui était inexpressive. Il devait être trop lourd? Ou pas assez amusant?
Il ne voyait toujours par ses yeux, et cela commençais à l'intriguer légèrement. Pourquoi était elle si renfermée?
Il ne pouvait pas lui demander des détails sur sa vie privée, chacun à un petit jardin secret où personne ne devrait s'aventurer. Il n'aimerait vraiment pas du tout répondre à des questions concernant son propre jardin, et pour les éviter il n'en posait donc pas non plus. Ca n'aide pas vraiment à une conversation mais lorsqu'on a un poids trop lourd à porter ce qui semblait être le cas de son interlocutrice.
Mizuri commença à reconsidérer la question, un chef? Était il stupide pour ne pas se rappeler que tout clan à un chef? Il ne pouvait pas non plus lui demander qui était son chef, il l'aurait eu l'air bien trop stupide... Quoi que, en reconsidérant, peut être que sa stupidité ferait rire cette fille aux cheveux si bleus.
Pendant qu'il se tourmentait seul pour la réponse idéale la jeune fille prit les devants une nouvelle fois . Il la suivit et lui accorda sa confiance déjà, lui qui faisait confiance à personne il était tombé bien bas... Tout ça parce que le bleu l'omnibulait. Mais elle n'allait pas l'empoisonner, haha non quand même pas?
Soudain des paroles coupirent ses pensées sans importance :
"tu es de quel clan ?"  
Allez c'est le moment de retenter une nouvelle fois une petite plaisanterie, il avait toujours penser que la bonne humeur était contagieuse.
"Je ne sais rien du tout su l'organisation de ce lycée, et mon chef? Je ne le connais pas, mais ça doit surement être une personne imposante et forte. Ou alors une simple petite fille innofensive dirige le clan Tochi. En parlant de clan il y en a combien?"
La curiosité le saisit aux tripes, ainsi il posa une question inutile et peut être de psychopathe avéré :
"Vous ne voudriez pas me montre vos yeux?"
Et mince pensa t'il, son cœur se remit à battre la chamade et il essaya de cacher un sourire plus que gêner, depuis longtemps il n'avait pas ressenti la peur, mais elle commençait à monter à cause d'une simple question. Mais que lui arrive t'il dans ce lycée et cette situation? Il devient étrange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Kaonai
Chef du clan Kurasu | La Fleur de Glace | Admin
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : Loin des autres ~

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:48

Je ne sais rien du tout su l'organisation de ce lycée, et mon chef? Je ne le connais pas, mais ça doit surement être une personne imposante et forte. Ou alors une simple petite fille inoffensive dirige le clan Tochi. En parlant de clan il y en a combien?"

Tochi ? il faisait donc partit du nouveau clan ? La demoiselle se gratta légèrement la joue avec sa main gantée, cherchant le dortoir dans sa mémoire. Elle se souvenait de l'ancien dortoir des Kons, alors ça devait être là. Et puis elle aurait bien aimé rencontré la nouvelle chef des Tochis pour discuter de la bonne entente encore les anciens Kons et les Kurasus. Il fallait mieux avoir ce clan en ami plutôt qu'en adversaire. Et puis ça aurait certainement plus à leur ancien chef ~
Alors que Camille allait recommencer sa marche, le jeune homme suivit sa discussion avec un ton de curiosité :

"Vous ne voudriez pas me montrer vos yeux?"

Camille le regarda, le visage de marbre et le corps figé sur place. C'était une demande très … étrange …

*Mes … yeux ?*

Depuis sa naissance, Camille a toujours eut les yeux étrangement flous et très très bleu, on distinguait à peine sa pupille et son globe ressemblait à un ciel de nuages blancs qui défilait lentement. Ça a toujours fait peur à son entourage et les médecins n'ont jamais pus déterminer l'origine de cette étrange "anomalie" et la couleur des cheveux de la française non plus. C'est ainsi qu'elle a été contrainte de porter des lunettes de soleil très longtemps durant son enfance et a finalement put cacher ça en se faisant une très très longue frange. Préférant ressembler à un fantôme plutôt qu'à une possédée …
Mais ce n'était pas la seule raison pour laquelle la Kurasu cachait ses yeux … loin de là … 

Après ce grand moment de réflexion, la demoiselle finit par réagir avec un ton beaucoup plus froid et beaucoup moins amical : "non"  et elle tourna la tête en direction du couloir, vraiment stupéfaite par la demande du Tochi.
Sa main gauche s'introduire sous sa frange pour toucher son sourcil gauche et sa main glissa le long de son visage avant de se plaquer contre sa nuque, la frottant légèrement.
Aucune sociabilité …
De toute manière elle n'allait surement pas revoir le jeune Tochi avant un moment, s'enfermant dans sa chambre la plus part du temps ou traînant dans la forêt, ou partout avec sa cousine, mais surtout LOIN des gens ... Alors autant l'accompagner à son dortoir, le familiariser avec le lycée et finir la journée en n'ayant fait une bonne action ~ 
Camille se tourna vers le brun et lui fit signe de la suivre avant de marcher dans le couloir

"Je t'expliquerais en marchant, mais … évite ce genre de demande,   dit elle en retournant sa tête vers le jeune homme.Dis moi simplement se que tu sais du lycée et j'essayerais de t'expliquer le reste … mais comme tu fais partit du nouveau clan je ne sais pas vraiment comment ça fonctionne chez vous … Et je sais seulement que ton chef est une fille qui s'appelle Rose Nihrai."  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:48

"non"
Ce simple mot trancha net Mizuri dans son envie de faire rire la jeune fille. Tout simplement il se remémora que le monde ne changeait pas, et que ce n'était pas parce que sa vie recommençait que les autres allaient agir différemment. Il retira son sourire stupide, et se mordit même la lèvre. Pensait que tout allait changer du jour au lendemain... Idiot.



"Je t'expliquerais en marchant, mais … évite ce genre de demande. Dis moi simplement se que tu sais du lycée et j'essayerais de t'expliquer le reste … mais comme tu fais partit du nouveau clan je ne sais pas vraiment comment ça fonctionne chez vous … Et je sais seulement que ton chef est une fille qui s'appelle Rose Nihrai."

Lui expliquer pourquoi il ne faut pas demander ça? Sa réponse était simple, la curiosité emmène l'esprit humain sur des sentiers dangereux. Il se mordit la lèvre encore plus fort se faisant légèrement saigner, dû à ses canines aiguisés lors de ses divers repas. Sa toute première conversation était un échec, il en avait la rage au ventre. Était il à ce point reclu? C'était t'il infligé une punition trop sévère? L'humour ne lui avais jamais particulièrement réussi mais il aimait détendre les gens avec, il se sentait bien après. Il pensait être allé bien trop loin sur cet inconnu, il n'avait même pas parlait de lui. Il ne parlait jamais de lui, il s'ignorait tout simplement. A quoi bon, c'est un paradoxe il ne veut pas mourir mais ne s'attache pas à sa vie. Ce problème l'entravait au plus profond de son être, retenant quelque chose mais il n'avait jamais su quoi, il ne voulait pas le savoir, trop de souvenir était tapis en lui.

D'un air beaucoup plus sérieux et rigide, il répondit en regardant droit devant lui comme si il voulait éviter de regarder le visage de cette personne, il ne voulait pas de nouveau être tenter d'en savoir plus sur ses yeux. La leçon lui suffisait amplement.

"Rose? J'irais lui parler dés que possible. J'aimerais juste savoir qui sont les gens "comme moi" et qu'est ce qu'ils ont de particuliers. Je ne sais rien du lycée et son fonctionnement. Et cela m'importe guère pour le moment."

Mizuri s'arrêta et fixa le sol, et chuchota en espérant qu'on ne l'entende pas :

"j'ai juste besoin de me sentir mieux..."

Relevant la tête il continua de parler :

"Simplement combien y a t'il de clans? Est ce que des "désaccords" sont déjà arrivés."

Il accélléra le rythme de marche mais finalement il ne voulait pas en rester là. Même si il avait compris qu'il était de trop il avait vraiment besoin de contact humain, il se retourna pour lâcher un très léger sourire en coin à peine perceptible :

"Sinon je me nomme Mizuri, enchanté."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Kaonai
Chef du clan Kurasu | La Fleur de Glace | Admin
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : Loin des autres ~

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:48

"Rose? J'irais lui parler dés que possible. J'aimerais juste savoir qui sont les gens "comme moi" et qu'est ce qu'ils ont de particuliers. Je ne sais rien du lycée et son fonctionnement. Et cela m'importe guère pour le moment."

Camille regardait droit devant elle sans faire attention à se qui se passait autour, elle avait prit l'habitude de ne plus faire attention, son expérience de la Vie le lui a apprit. La marche de Camille était assez lente, la demoiselle avait beau avoir une rapidité et une endurance hors du commun, quand elle marchait, c'était avec calme et lenteur.

"C'est simple … Toute les personnes présentent sur cette îles possèdent un pouvoir … Celui de contrôler les métaux, la nature, la foudre ect. C'est une sorte de refuge car beaucoup d'entre nous ne sont pas acceptés par le Monde ou tout simplement, se sentent différent …"    

Camille prit une pose, comme pour rassembler ses idées et ses futures réponses dans sa tête, espérant vraiment ne pas être la pire des guides que ce lycée est connu.

"Je ne connais pas ton pouvoir mais pour être chez les Tochis tu as forcement un lien avec la terre ou le métal, leur faculté réside dans la robustesse de la terre et la puissance du métal. Enfin … c'est ce que je sais, après je pense que le mieux en se qui concerne les questions sur ton clan, tu devrais les demander à ta chef."    

Le garçon émit un geste que Camille ne distinguais pas puisqu'elle ne le regardait pas, mais ses yeux de Kurasu détectèrent un mouvement de la partie supérieur de sa silhouette. Il devait avoir relever la tête, apparemment.

"Simplement combien y a t'il de clans? Est ce que des "désaccords" sont déjà arrivés."

La jeune homme accéléra le rythme de la marche, Camille ne suivit pas ce rythme, vraiment trop blasée de sa promenade dans la forêt. Elle était parti à l'aube pour admirer la vue et surtout sentir la brise du matin, voir la nature se réveiller était très beau … Peut-être que la prochaine fois elle y emmènera Canna, qui sait ?

"Sinon je me nomme Mizuri, enchanté."

Camille s'arrêta deux secondes. Dans ce genre de situation il fallait répondre en disant son prénom mais ça … ce n'était pas possible pour la demoiselle … Elle détestait révéler son identité, et parler d'elle. Si elle le pouvait elle aurait disparut de se monde et aurait vécu comme une ermite mais elle espérait toujours, d'une certaine manière, qu'un jour elle saurait sourire et vivre comme Canna et tout ces gens qui apprenaient à vivre ou a revivre après une dure épreuve … Camille n'était pas de ces gens, parce que pour pouvoir revivre, elle devrait se pardonner, et ça, elle ne le pouvait pas …

"… D'accord …"    dit simplement la jeune fille

La demoiselle reprit sa marche, derrière Mizuri cette fois. Et continua ses explications ;

"Il y a 8 clans ; les Tochis qui contrôlent la terre et le métal, les Mikaris qui est le clan de la mort, le mieux c'est de les éviter, tout leur membres sont mauvais. les Yachirus qui contrôlent l'eau, la glace et tout se qui est en rapport, les Asunas qui contrôlent la faune et la flores, c'est le clan de la nature, les Kaminaris contrôlent la foudre, les Haikos le feu, les Suzukas le vent et les Kurasus sont en relation avec la Vie, ce sont des soigneurs en gros. Hum … Et pour tout te dire, les chefs de clans se réunissent dans une Assemblée pour discuter de l'avenir du lycée. Il faut l'avouer, les relations entre les clans dépendent beaucoup des chefs … Autrement dit, actuellement, les Asunas ont déclaré la guerre à tout le monde et se sont alliés aux mikaris. Et les Kaminaris se sont alliés aux Haikos. Nous sommes dans un lycée où les adolescents regorgent de pouvoirs et développent cette maîtrise, les clans sont là pour réunir les personnes de même pouvoir parce qu'ils sont plus lié entre eux mais malheureusement, ce système créer des inégalités et donc des mauvaises relations entres clans. Parfois des guerres … Essaye de ne pas mourir. Mais je ne m'en fais pas trop pour toi, tu fais partit du nouveau clan, je ne pense pas que l’orgueil de la chef Asunas ira jusqu'à vous détruire, vous qui êtes en pleine émergence … Ce qui serait judicieux de savoir c'est que si tu souhaites survivre un minimum, tient toi éloigné des Asunas et des Mikaris, surtout de leurs chefs, ils n'hésiteront pas à te tuer et ici, la mort n'est pas puni … Bienvenue dans notre Monde …"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:49

"C'est simple … Toute les personnes présentent sur cette îles possèdent un pouvoir … Celui de contrôler les métaux, la nature, la foudre ect. C'est une sorte de refuge car beaucoup d'entre nous ne sont pas acceptés par le Monde ou tout simplement, se sentent différent …"   
Un pouvoir? Donc Mizuri c'était trompé. Ici n'était pas regroupé des meurtriers comme il l'avait toujours pensait, mais des gens comme lui de part leur côté extraordinaire. La prise de conscience de son erreur lui plut. Il allait être bien ici, avec des gens qui le comprenait. Mais la fin de la phrase lui sauta et la gorge et lui décrocha un petit hic. Différent? Encore cet ignoble mot, personne d'eux étaient différents, ils étaient comme tout le monde, et puis qu'est ce que c'est être normal?
"Je ne connais pas ton pouvoir mais pour être chez les Tochis tu as forcement un lien avec la terre ou le métal, leur faculté réside dans la robustesse de la terre et la puissance du métal. Enfin … c'est ce que je sais, après je pense que le mieux en se qui concerne les questions sur ton clan, tu devrais les demander à ta chef."   
Ah. C'était donc pour ça qu'il avait était envoyer chez les Tochis, son pouvoir lui donner robustesse et force, comme ceux de ce clan. Ce n'était donc pas par affinité, si ça se trouve Mizuri aurait jurer d'aider son clan au péril de sa vie alors qu'il n'aimerait aucun de ses membres.
De plus cette fille ne connaissait pas son pouvoir? Alors personne ne le connaît? C'est peut être mieux de ne pas savoir qu'on parle à une personne ayant la capacité briser la nuque de quelqu'un en seulement quelques dixièmes de secondes et cela sans la moindre difficulté. Mais si lui en était capable, pourquoi cette fille ne pourrait pas le faire elle aussi? Mizuri devient légèrement plus méchant, mais ces cheveux bleus ne pouvait pas montrer de la méchanceté... Il continua alors de la suivre, sans savoir où il allait. Il devait parler à Rose, et au plus vite. Faisant parti de son clan il ne risquait rien, enfin normalement.
"… D'accord …"
Ce n'était pas vraiment la réponse à laquelle s'attendait Mizuri, mais ça ne le surpris plus venant de cette jeune femme. Cependant pourquoi elle ne voulait pas lui dire son prénom? Cette fille devait avoir un poids énorme sur la conscience. Mizuri savait qu'il devait s'arrêta là avec les questions. Il avait déjà un pied dans son jardin secret alors qu'il n'aurait jamais dû. Cette fille ne l'avait pas fait envers lui, il se devait de la laisser tranquille.
Il y a 8 clans ; les Tochis qui contrôlent la terre et le métal, les Mikaris qui est le clan de la mort, le mieux c'est de les éviter, tout leur membres sont mauvais. les Yachirus qui contrôlent l'eau, la glace et tout se qui est en rapport, les Asunas qui contrôlent la faune et la flores, c'est le clan de la nature, les Kaminaris contrôlent la foudre, les Haikos le feu, les Suzukas le vent et les Kurasus sont en relation avec la Vie, ce sont des soigneurs en gros. Hum … Et pour tout te dire, les chefs de clans se réunissent dans une Assemblée pour discuter de l'avenir du lycée. Il faut l'avouer, les relations entre les clans dépendent beaucoup des chefs … Autrement dit, actuellement, les Asunas ont déclaré la guerre à tout le monde et se sont alliés aux mikaris. Et les Kaminaris se sont alliés aux Haikos. Nous sommes dans un lycée où les adolescents regorgent de pouvoirs et développent cette maîtrise, les clans sont là pour réunir les personnes de même pouvoir parce qu'ils sont plus lié entre eux mais malheureusement, ce système créer des inégalités et donc des mauvaises relations entres clans. Parfois des guerres … Essaye de ne pas mourir. Mais je ne m'en fais pas trop pour toi, tu fais partit du nouveau clan, je ne pense pas que l’orgueil de la chef Asunas ira jusqu'à vous détruire, vous qui êtes en pleine émergence … Ce qui serait judicieux de savoir c'est que si tu souhaites survivre un minimum, tient toi éloigné des Asunas et des Mikaris, surtout de leurs chefs, ils n'hésiteront pas à te tuer et ici, la mort n'est pas puni … Bienvenue dans notre Monde …"
D'accord, Mizuri réalisa l'ampleur de la situation. Cet endroit est dangereux, largement plus que sa petite forêt. Mais il ne pouvait pas se résigner à y retourner, après tout ici il pourrait parler au moins, et il est capable de se défendre. Il prit le conseil en compte, si il veut échapper à la mort comme il l'avait fait jusque là il devait éviter d'aller frapper à sa porte. Il décida d'éviter au maximum les Asunas et les Mikaris.
La fin de cette phrase pesa aussi sur sa conscience, quelle tristesse pesante... Son instinct légèrement plus développé que la normale le sentait bien. La personne face à lui n'était pas heureuse, alors qu'elle méritait de l'être: jeunesse, charme, innocence, la vie devait lui sourire et non l'enfoncer comme elle avait l'air de le faire.
Pourquoi était il le seul un peu joyeux ici? Alors que lui a commis des crimes et c'est exclu, évitant tout contact avec n'importe qui pour éviter de les mettre en danger.
C'est pour cela qu'il se retourna avant de lâcher de façon à peine perceptible :
"Et bien j'égayerais votre monde mademoiselle."
Il le dit de façon qu'avec la petite distance qui les séparait la phrase ne puisse être comprise en entière. Seulement la moitié était vraiment clair et audible.
Une fois l'inconnue à sa honneur il dit d'une voix plus haute :
"Si vous voulez arrêter la visite, je comprendrais. Ne vous inquiétez pas je me débrouillerais. Faites comme bon vous semble!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Kaonai
Chef du clan Kurasu | La Fleur de Glace | Admin
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : Loin des autres ~

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:49

Le jeune homme se retourna et lâcha un son à peine compréhensible, Camille entendit seulement " j'égayerais" et " mademoiselle.".  Elle n'allait pas demander à l'arrivant de se répéter, craignant de devoir pousser sa curiosité à plus d'affinité. Affinité qu'elle ne voulait pas, qu'elle voulait plus …
Elle avait déjà du mal à assurer sa protection, celle de sa cousine et celle de son propre de son clan, entre les mikaris qui martyrisaient ses membres et la chef des Asunas qui essayait de la tuer et avait fait quelque chose à HellRoy … Rah cette sorcière ! Un jour elle lui montrera que même un Kurasu pourra lui tenir tête sans s’effondrer par terre !
Alors que Camille rejoignit enfin Mizuri, ce dernier affirma avec une voix un peu plus soutenue :

Si vous voulez arrêter la visite, je comprendrais. Ne vous inquiétez pas je me débrouillerais. Faites comme bon vous semble!"

Aïe, la tentative d'être serviable avait encore échoué pour la demoiselle. Elle était vraiment incorrigible ~ Camille baissa la tête et laissa ses pensées aller vers Canna. Sa merveilleuse cousine lui aurait sûrement dit quelque chose comme *Camilleeeee sourriit !! Tes pommettes vont finir par pendre si tu arrêtes pas de tirer la tête ahaha !!*
La demoiselle émit un petit pouffement et croisa les bras.

*Et puis quoi encore ?*

Camille tira sur ses gants, légèrement grands pour elle. C'était Pluton qui les lui avait donné mais Camille avait des petites mains et il fallait toujours tirer sur ses gants pour les maintenir en place. Un jour, elle pensera à s'en acheter à sa taille ~ 
Elle finit par relever la tête vers le jeune homme, en continuant sa lente marche : "Je ne suis pas … très … attachante, c'est tout. On est presque arrivé à ton dortoir, tu pourras poser tes affaires."   

Camille se crispa un peu en repensant au dortoir des Tochis. Elle n'était jamais aller dans le dortoirs des autres. Et puis les moments qu'elle passait dans le sien se résumait à s'enfermer dans sa chambre et dessiner en étant assise au cadre de sa géante fenêtre. Elle était plus à l'aide avec une feuille de papier et un crayon plutôt avec son propre clan. Bien sûr, ils étaient tous vraiment gentils et avait accepté leur chef même avec son allure de fantôme mais Camille n'avait toujours du mal à s'affirmer en tant que chef et tout se qui concernant les rapports dans son clan était donné à sa sous-chef. Les seuls moments où Camille avait des allures de chefs étaient à l'Assemblée, et là encore, elle se sentait vraiment minable …
Respirant profondément, la demoiselle leva la tête au plafond, rassemblant son courage (ayant toujours peur de dire des bêtises) Elle osa :

"Tu es européen ?"    


[désolée ma réponse et un peu courte :/ mais mon personnage est une sale associable ... ;_;]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:51

"Je ne suis pas … très … attachante, c'est tout. On est presque arrivé à ton dortoir, tu pourras poser tes affaires."  
Au contraire Mizuri l'a trouvait attachante, mais la sentait perdu et un peu seule, pourtant si elle est dans un clan elle ne devrait pas l'être. Il pensait simplement que son propre esprit était trop simpliste et ne pouvait pas parvenir à retranscrire sa joie, après tout sa joie était certes réel mais était-elle justifiée? Elle ne faisait aucune remarque sur ses premières paroles, elle n'avait donc pas entendu. Il espérait bien, il avait fait exprès pour ne pas effrayer encore plus cette mystérieuse personne.
"Je n'ai pas vraiment d'affaires à moi."
"Tu es européen ?"
C'est la première question que lui posait cette jeune inconnue, Mizuri eut une petite mimique. Finalement il était peut être arrivée à engager une courte conversation. Depuis le temps qu'il n'avait pas parler, communiquer... C'est avec grand plaisir qu'il aimerait rattraper le temps perdu avec n'importe qui. Mais il sentait bien qu'il serait vraiment une personne mal aimée si il ne s'arrêtait pas et que son seul but serait de parler, parler et parler. Maintenant on appelle ceci du harcèlement.
Il remarque les gants un petit peu trop grand de son interlocutrice, il faisait attention à tout ce qu'elle faisait, ça le gênait parce qu'il avait l'impression de l'espionner. Bon sang il n'était pas un psychopathe! Il n'allait pas en devenir un maintenant.
Cependant il vit ça comme une ouverture, il prépara sa réponse qui fut toute simple :
"En effet, je suis même Français si vous désirez tout savoir. J'ai passé ma vie dans ce pays."
Il ralentissa, si il arrivait trop vite au dortoir ça servirait à quoi? Vu l'heure il devait y avoir personne de toute façon, et bien que cette fille soit froide et sévère de temps à autres il savourait sa compagnie. C'était quand même un agréable moment bien qu'il enchaînait erreur sur erreur en parlant. La communication n'était plus vraiment son fort.
"J'ai remarquer que vous aviez besoin de gants, si vous le voulez vous pourriez me montrer le magasin où on pourrait acheter des vêtements un de ces jours, j'en ai plutôt besoin moi aussi."
Dans cette réplique il faisait d'une pierre de coup, il ne paraissait pas trop collant à ses yeux, et aurait une véritable occasion de revoir cette personne, de se retrouver une fois de plus avec un caractère qu'il n'arrivait pas à saisir mais qui lui plaisait, de pouvoir pousser la conversation jusqu'à ce qu'ils deviennent des connaissances.
Légèrement superstitieux il croisa les doigts, en espérant que la réponse soit celle attendu.
Qui plus est il avait encore une foule de question à poser, beaucoup de choses à apprendre et elle semblait en connaître long sur le sujet.
Il pourrait aussi demander à son chef mais il ne l'a encore jamais vu, si ça se trouve elle ne l'aimerait pas du tout ou serait tout simplement pas là, peut être même qu'elle le tuerait? Il se sentait plus vraiment en sécurité ici. Mais il avait besoin d'une bonne compagnie et de réponse, et cette personne pouvait très bien correspondre aux deux critères si il n'est pas trop direct et curieux.



(Les miens sont pas mieux :p alors ne t'inquiète pas ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Kaonai
Chef du clan Kurasu | La Fleur de Glace | Admin
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : Loin des autres ~

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:51

"En effet, je suis même Français si vous désirez tout savoir. J'ai passé ma vie dans ce pays."
_Mes parents aussi … pensa a jeune fille à voix haute, mais ne s'en rendit pas vraiment compte.

Camille vit l'allure du jeune homme ralentir alors qu'ils étaient bientôt arrivés. Elle tourna légèrement la tête vers le coté pour le voir. Peut-être que son sac était lourd même si ça ne se voyait pas. Sans se poser plus de questions, la Kaonai ralentit pour arriver au rythme de Mizuri. Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas marcher au coté de quelqu'un, ça lui faisait un peu bizarre tout de même …

"J'ai remarquer que vous aviez besoin de gants, si vous le voulez vous pourriez me montrer le magasin où on pourrait acheter des vêtements un de ces jours, j'en ai plutôt besoin moi aussi."

Besoin ? … C'est vrai qu'elle en avait "besoin" mais pas pour son intérêt, elle en avait surtout besoin pour éviter de faire du mal au autre puisqu'elle ne maîtrisait pas bien l'évolution de son pouvoir, elle pourrait brûler quelqu'un au 4° degré sans le vouloir ou empoisonner un innocent en lui touchant une fine coupure. Camille avait apprit à renvoyait se qu'elle adsorbait par le biais de ses mains mais elle ne maîtrisait pas du tout son pouvoir et ce renvoie pouvait se faire à n'importe quel moment sur n'importe qui alors il fallait mieux éviter tout contact en mettant ses gants. Mais il est vrai qu'il faudrait les rendre à leurs propriétaire un jour ~
Camille détestait vraiment faire les magasins en plus … poua … Et puis si elle devait montrer l'île au Tochi ça voudrait dire le côtoyer … poua … ça demandait vraiment trop de sociabilité là, le pauvre demandait la lune ! Généralement, la demoiselle évitait vraiment tout contact avec les autres et évitait surtout de revoir de vieilles connaissances tel que Kain ou les Yachirus même si elle était obligée de revoir les chefs de clans.

"… Je ne vais pas souvent en ville, je ne sais pas où tu pourrais acheter des vêtements …"  

Il fallait savoir deux choses sur Camille ; 
-elle n'allait en ville que la nuit, quand tout le monde dormait et que les rues étaient seulement éclairées par la lueur des lampadaires.
-Canna était sa couturière.
En effet, la garde robe de Camille était composée des anciens vêtements de sa mère, des vêtements de France et des vêtements que lui cousait sa cousine pour lui faire plaisir. Camille avait des périodes ~ en ce moment c'était le noir, mais parfois il lui arrivait de mettre des vêtements clairs, comme maintenant. Donc Camille, même si elle le voulait, aurait eu énormément de mal à aider Mizuri dans sa recherche de vêtements où d'autres choses achetable d'ailleurs ...

"Tout se que je peux faire c'est te faire visiter le lycée. On a une salle informatique, une bibliothèque, un dojo, un jardin derrière et … les salles de cours … "  

Camille s'était dessinée un plan du lycée dans la tête pour citer les différents lieux. Pensant avoir tout dit sauf les dortoirs, c'était certainement inutile puise qu'elle n'arrêtait pas de lui parler de dortoirs de différents clans depuis tout à l'heure et il était certainement inutile de parler de la salle du Siège des clans puisque le Tochi ne semblait être ni chef ni sous-chef, il l'aurait sûrement manifesté sinon ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:52

_Mes parents aussi …
Tiens? Donc indirectement cette personne était française aussi. C'était peut être leur seul point commun, mais ce n'était pas réellement le moment d'en parler. Mizuri devait se calmer, ce n'était plus la peine d'insister plus sur la vie de cette jeune fille, au moins il aura appris qu'elle ne sort pas souvent. Ca tombait bien lui non plus, peut être que le hasard ou quelque chose les fera se croiser de nouveau plus tard.
Il était tout de même déçu mais ne le montrait pas, à vrai dire cette fille lui prenait sa timidité. Avec les autres il avait toujours eu du mal, mais encore plus ces derniers temps. Pour une fois qu'il faisait des efforts il n'était pas récompensé... Tant pis c'est de sa faute.
"… Je ne vais pas souvent en ville, je ne sais pas où tu pourrais acheter des vêtements …"
Ah une autre chose, Mizuri avait à peine deux rechanges, étant donné que c'était les seules choses que lui avait donné le grand homme dans la forêt mais cependant, ses vêtements était trop petit pour lui... Une erreur imprévu. Il ricana tout seul à demie-voix. Il sera encore plus ridicule que maintenant, il aura enfin un excellent moyen de faire rire les gens comme il le désirait.




"Tout se que je peux faire c'est te faire visiter le lycée. On a une salle informatique, une bibliothèque, un dojo, un jardin derrière et … les salles de cours … "  
Le lycée n'avait pas l'air si grand que ça finalement, il n'y avait pas tellement d'endroits différents. Mizura s'apaisa donc, connaître les lieux ne sera ni long ni difficile. Il ne lui manquait vraiment qu'une chambre pour être de retour dans la société.

Pour le moment il avait bien saisi que les gens de ce lycée n'était pas encore près à le voir, lui, le "nouveau" arrivait. Il devrait rester discret et visiter chaque jour un lieu différent. Peut être même qu'il y ferait des rencontres intéressantes pour s'habituer une nouvelle fois à la vie en communauté.

Mizuri venait de réaliser que ça allait être plus long que prévu, et que son retour en personne "normale" n'allait pas être une tasse de thé.

Il établit alors un ordre de priorité dans sa tête :

1- avoirs les réponses à ses question

2-Parler à son Chef

3-Connaître les lieux

4-S'acheter quelques affaires

5-Faire sourire cette fille.

Il ironisa soudainement et de manière inattendu avec cette situation qui tournait de moins en moins à la convivialité :

"Et bien je finirais tout nu dans les couloirs. D'ailleurs comment les cours se passent?"

Mizuri pensa que c'était la blague de trop, et d'un humour pas forcément efficace, mais de toute façon il n'avait rien à perdre, il n'avait rien et ne la connaissait pas.

Après tout qui ne tente rien n'a jamais rien, et le dortoir était à peine quelques mètres devant, c'était sans doute une des dernières phrases qu'il allait dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Kaonai
Chef du clan Kurasu | La Fleur de Glace | Admin
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : Loin des autres ~

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:52

"Et bien je finirais tout nu dans les couloirs. D'ailleurs comment les cours se passent?"

Camille eut un petit haussement de sourcils sans se tourner vers le jeune homme, il insistait vraiment pour que se soit elle lui l'accompagne c'est ça ? La plaisanterie ne faisait pas beaucoup rire Camille, pas du tout même, la jeune fille était un par-choc à l'humour, un véritable mur à tout se qui faisait rire ou même sourire. Et puis, la future vie au lycée de ce garçon ne reposait pas uniquement sur elle quand même ! 
Mais devant tout ce désarroi, la demoiselle émit seulement un soupir. En fait, le soupir était vraiment son seul moyen d'expression vu que son visage était vraiment figé sur l'indifférence la plus totale. 
Elle se reprit donc, crispant ses lèvres puise qu'elle ne pouvait plus mordiller ses ongles à causes de ses gants, et elle ajouta de son ton habituel :

"Les cours sont faciles à comprendre, tu as un planning, certainement dans sa chambre, sinon tu t'adresses à l'administration et après on te laisse assister au cours mais tu sais … si tu sèches, tu n'auras pas vraiment d'ennuis, on est tous dotés de pouvoirs et les professeurs ne peuvent rien faire contre ou pour ça. Il n'y a pas de cours de magie si tu veux savoir, c'est à toi de développer tes pouvoirs et de savoir les maîtriser, les seules personnes qui pourront d'aider pour ça sont les membres de ton clan."    

La demoiselle se stoppa près d'une très grande porte et attendit que l'arrivant la regarde. Puis, elle s'adossa contre le mur juste à coté du cadre de la porte, portant sa main sur sa frange pour la remettre correctement. Puis, elle fit un geste de la tête pour montrer la porte et dit, avec moins d'indifférence et plus de douceur, pour une fois : "Voilà ton dortoir."    

Première destination accomplit ; une bonne chose de faite. La localisation de son dortoir était le premier point quand on arrivait à Seikoku, car c'était là qu'on dormait et qu'on vivait la plus part du temps, surtout quand il faisait moche dehors ~ (enfin, pour Camille la pluie était plutôt quelque chose qu'elle aimait beaucoup, donc aucun soucis là-dessus)
La jeune fille croisa les bras et prit une pose d'attente, elle leva les yeux vers le jeune homme et reprit son ton froid et indifférent :

"Tu veux que je t'emmène autre part ?"    

Camille allait attendre que le jeune homme ait finit de poser son bagage si il le souhaitait. Sinon elle s'en irait, ayant encore du temps avant de retourner dans son dortoir et terminer son tableau. Elle n'aimait pas trop laisser traîne ses dessins dans sa chambre, chambre qu'elle ne fermait pas à clé et que Canna squattait beaucoup tient ~ 
Très calmement et avec une grande patience, la demoiselle se détendit un peu et laissa sa tête se poser contre le mur, les yeux lever vers le jeune homme qui ne pouvait pas les voir, elle attendit le choix de Mizuri.




[J'adore ton personnage Mizuri XDDD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:52

Mizuri remarqua que sa blague n'eut pas l'effet escompté, elle n'eut même aucun impact mis à part le faire passer pour une sorte de déficient intellectuel. Il insistait c'est vrai mais d'un autre côté c'était la seule personne avec qui il avait parler et avec qui il se sentait en confiance pour le moment c'était difficile de faire autrement.
Il garda la tête droite et un léger sourire pour faire comme si il n'avait jamais dit cette phrase et que les 10 dernières secondes de sa vie étaient effacées.
Les cours sont faciles à comprendre, tu as un planning, certainement dans sa chambre, sinon tu t'adresses à l'administration et après on te laisse assister au cours mais tu sais … si tu sèches, tu n'auras pas vraiment d'ennuis, on est tous dotés de pouvoirs et les professeurs ne peuvent rien faire contre ou pour ça. Il n'y a pas de cours de magie si tu veux savoir, c'est à toi de développer tes pouvoirs et de savoir les maîtriser, les seules personnes qui pourront d'aider pour ça sont les membres de ton clan."   
Ah? Donc concrètement il était maintenant dans un lycée sans cours. Là où le danger pouvait le guetter en permanence car la mort était apparemment une habitude. La seule différence entre ici et sa forêt résidait dans le fait qu'il n'y avait pas de constructions humaines et qu'il était vraiment le plus fort. Ici ça n'avait pas du tout l'air d'être le cas.
Il ne montrait pas l'inquiétude qui le gagnait, il fallait tout de même faire bonne face pour la première impression, celle qui compte énormément. Bon il savait que la sienne était déjà fichu car dans l'estime de la jeune fille il devait déjà se situer plus bas que terre, mais peut être qu'une bonne fin de première impression?
Inconsciemment il se moqua de lui. Où allait il cherche tout ceci? une bonne fin de première impression... N'importe quoi.
 "Voilà ton dortoir."  
Mizuri jeta son sac par une fenêtre ouverte. Il n'en avait qu'un et ce dortoir semblait désert, il n'aurait aucun mal à le retrouver plus tard.
"Tu veux que je t'emmène autre part ?"
Mizuri capta à peine le ton glaciale de ces paroles. Il se retourna avec un petit sourire au lèvre comme depuis le début, et dit :
"Je pense que c'est mal placé venant de moi, mais avec l'air stupide que j'ai collé au visage je serais pardonné normalement. Mais vous devriez sourire juste un peu. Et même si c'est pas pour moi, au moins pour cette agréable journée qui s'annonce."
Mizuri avait toucher le fond cette fois, il avait décidé qu'il ne ferait plus machine arrière pour se rattraper au point où il en était.
Il ajouta par la suite :
"J'aurais juste besoin que vous m'emmeniez devant le bureau du directeur. Il a quelque chose à m'annoncer. Je visiterais le reste plus tard en vagabondant."
Mizuri se gratta l'arrière de la tête en attendant la réponse de cette inconnue. Toujours ce sourire qu'il qualifiait lui même de stupide collait au lèvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Kaonai
Chef du clan Kurasu | La Fleur de Glace | Admin
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : Loin des autres ~

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:53

"Je pense que c'est mal placé venant de moi, mais avec l'air stupide que j'ai collé au visage je serais pardonné normalement. Mais vous devriez sourire juste un peu. Et même si c'est pas pour moi, au moins pour cette agréable journée qui s'annonce."

Camille baissa les yeux. Sourire, elle aimerait bien … mais elle avait oublié comment faire, c'était certainement pour ça qu'elle voulait préserver le sourire de Canna, pour que sa cousine sourit pour elle. Elle aurait aimé préserver le sourire de son père ... Mais ça, plus jamais elle ne pourra le faire ... Et puis la demoiselle voulait tellement être plus expressif mais son coeur s'était forgé une carapace indestructible et a chassé toute expression, bonne ou mauvaise pour n'y laisser que l'indifférence même quand son désir n'était que pleurer …

"J'aurais juste besoin que vous m'emmeniez devant le bureau du directeur. Il a quelque chose à m'annoncer. Je visiterais le reste plus tard en vagabondant."

Camille se décolla du mur et regarda le jeune homme. Il lui faisait un peu penser à Canna, et Camille détestait faire du mal à ce genre de personne au bon cœur. Elle détestait même blesser les gens dans le fond. La demoiselle grommela, d'une petite voix à peine audible :

"Tu es gentil … mais il a bien longtemps … que j'ai arrêté de sourire …"    

Puis, avec plus d'assurance, elle remit correctement ses gants et se remit à marcher dans les couloirs. Le bureau du directeur était assez loin des dortoirs, et puis, ils étaient quand même dans un château ma parole ! C'était immense, le plafond était haut, les couloirs larges, les escaliers très grand et les salles gigantesques ! Même les chambres faisaient la taille d'un salon d'une modeste maison française !
Après quelques pas, elle se stoppa et se retourna vers le Tochi, lui demandant de son timbre habituel :

"Est-ce urgent ? … le bureau est assez loin."    

Camille demandait ça surtout parce qu'elle marchait lentement et que ça agaçait peut-être le jeune homme mais elle n'allait pas justifier sa question, ça lui demandait bien trop de sociabilité …
Et puis pourquoi voulait-il voir le directeur ? Jamais personne ne veut voir le directeur et vis-versa! Les seuls personnes appelés dans son bureaux sont les clefs et les sous-chefs, les autres passaient par les surveillants ou l'adjointe du directeur …
Camille eut un léger haussement de sourcils ~ est-ce que ça voudrait dire que ce jeune homme allait être sous-chef ? ça ne serait pas étonnent puise qu'il n'y en avait toujours pas et que ladite Rose était quasiment inexistence dans son clan. On se demandait bien parfois si cette Rose Nihrai existait … de plus, ça frustrerait Camille qui pouvait pactisait une bonne entente entre les deux clans en l'honneur de l'ancien chef mais si les Tochi n'avait pas de chef …
Ce clan était vraiment un clan fantôme, et ça donnait froid dans le dos ~ La demoiselle eut un petit soupir et lâcha finalement, en direction de Mizuri :

"Mizuri ... Je peux te demander un service ?"  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:53

"Tu es gentil … mais il a bien longtemps … que j'ai arrêté de sourire …"
Mizuri l'avait remarqué c'est pour ça qu'il ne changea pas l'expression collait à son visage. Il sentait bien le passé lourd de la jeune demoiselle.
Il continua de suivre cette fille dans l'immensité troublante de ce château, à son rythme. Marchait vite ou pas Mizuri s'en moquait un peu, les bras croisés derrière sa tête il avançait regardant tout les coins et recoins au passage, et se mit même à compter les petites toiles d'araignées qu'il pouvait croiser de temps à autres. Il n'avait vraiment plus l'habitude des constructions et cette sensation d'être enfermé le mettait un peu mal à l'aise. Il lui en fallait peu maintenant.
Puis la charmante demoiselle se tourna vers lui pour déclarer de manière froide :
"Est-ce urgent ? … le bureau est assez loin." 
Urgent? Lui même ne le savait pas. Mais bon si un directeur apelle ça ne devait pas être simplement pour dire bonjour et prendre quelques nouvelles d'un meurtrier en cavale. Peut être allait il lui passer un bracelet électronique comme dans les films pour le suivre à la trace. Mizuri ricana seul, dans ce cas il serait un toutou. Mais on ne dresse pas un homme blessé et enfermé dans le présent comme ça.
Il répondit simplement avec cet air stupide qu'on commençait à lui connaître :
"Je ne sais pas, il faudrait lui demander."
Puis il entendit un soupir, comme cette jeune fille en avait déjà fait. Mizuri se demanda si c'était un rituel pour elle avant de communiquer. Peut être que c'est ça qui lui permettait de garder un teint de voix aussi glaciale.
"Mizuri ... Je peux te demander un service ?"
Il ne c'était pas trompé, elle expirait souvent avant de parler, peut être parce qu'elle passait son temps à réfléchir à ses réponses aussi.
Il resta néanmoins surpris de sa demande. Demander service à un nouvel inconnu un peu lourdingue?
Hum, il devait se passer quelque chose de plus gros que prévu avec le directeur. Il engagea donc la sa réponse avec :
"Si c'est pour vous faire sourire, il vous faudra quelques cours du soir."
Il pouffa seul, mais il fallait bien détendre un peu l'atmosphère avant de s'attaquer au gros sujet de la conversation qui commençait à prendre en valeur. Il répondit cette fois ci plus sérieusement.
"Dites toujours, je vais voir en quoi je pourrais vous aider."
Il était intrigué par cette demande aussi inattendue qu'inespérée, peut être allaient ils enfin se connaître un peu mieux?
Et puis Mizuri réfléchit un petit peu, il se passait quelque chose d'anormal. Comme si il était influencé par la forte présence de cette fille, pourquoi cherchait t'il à tout prix communiquer avec cette fille? Il avait besoin de communiquer c'est vrai, il en avait terriblement besoin et envie mais pourquoi après avoir découvert la froideur de cette être il n'était pas aller chercher quelqu'un d'autre. Est ce son instinct qui lui demandait d'insister? 
Il continua de regarder le plafond en attendant la réponse de la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Kaonai
Chef du clan Kurasu | La Fleur de Glace | Admin
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : Loin des autres ~

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:54

"Si c'est pour vous faire sourire, il vous faudra quelques cours du soir."
 
Le pauvre jeune homme essayait désespérément et en vain de faire rire sa camarade … le pauvre … La demoiselle l'entendit pouffer, laissant un petit rire échapper entre les lèvres du Tochi, alors que la jeune fille aux cheveux bleus était restée de marbre. Voilà certainement pourquoi elle ne voulait pas accueillir les nouveaux élèves de son clan, elle mettait tout le monde mal à l'aise et elle le savait, elle le savait mais n'arrivait pas à faire plus que se qu'elle faisait avec Mizuri. C'était vraiment à peine croyable que c'était elle la chef du clan de la Vie … Quelle déception elle était … Canna aurait dû être nommée à sa place, même HellRoy aurait fait un meilleur chef, alors pourquoi elle ? Et surtout, surtout pourquoi il a fallut qu'elle décide de sauver tout le monde ? Elle pouvait bien laisser les mikaris et les asunas mourir, ce n'était que ce qu'ils méritaient ! Rah … mais Camille ne voulait pas laisser les gens mourir … elle ne laisserait plus jamais personne mourir sous ses yeux …
la demoiselle n'allait pas répondre tout de suite et cela ne fut pas très grave parce que le garçon se reprit assez vite, tout de même, plus sérieusement cette fois ;
 
"Dites toujours, je vais voir en quoi je pourrais vous aider."
 
Camille tourna légèrement la tête vers son camarade, ce dernier regarda la plafond, admirant peut-être l'étendu des murs du lycée. Soudain, la demoiselle sentit une petite chaleur près d'elle. Son invocation commença à se manifester, mais seulement dans l'esprit de la jeune fille. Il ne se matérialisa pas mais la chef des Kurasus sentait que son invocation voulait sortir.
 
*Camille ?*
*Oui Oscar, je te laisserais sortir.*
*Non, je voulais savoir … tu es sûr de pouvoir lui faire confiance ?*
*Qui a parlé de confiance ? Il est nouveau et moins il en sera mieux ça sera ~  Je ne lui fais forcement confiance. *
*Tu es trop détendue, reste sur tes gardes, ses yeux ne reflètent pas forcement quelque chose de bien …*
 
Camille osa un regard vers les yeux du jeune homme, bien plus grand qu'elle. Il avait une couleur qui n'était pas naturelle, mais Camille ne voyait rien de mauvais dans ses yeux là. Et puis, son sourire était bien trop innocent pour être menaçant, pas comme celui du chef Mikari ou celui de son horrible alliée … La demoiselle était encore très frustrée de sa défaite contre l'Asuna, et était encore plus frustrée d'avoir voulu la sauver alors que cette dernière l'aurait achevé sans hésiter. Camille devait vraiment revenir sur ses convictions de Bien si elle voulait survivre et ne pas entraîner son clan à la mort. Même si c'était tous des soigneurs, les attaquent incessants faisait peur aux membres de son clan mais ils ne disaient rien, respectant le choix de leur chef … Camille espérait vraiment qu'ils comprendraient un jour ce choix de Vie …
 
"Si tu rencontres ta chef avant moi … Tu pourras lui dire que je l'a cherche, s'il te plait ?"  
 
Cette demande allait sûrement titiller la curiosité du jeune homme mais ça ne dérangeait pas la jeune fille plus que ça, du moment que ça ne rendrait pas dans les confidence toussa ~ Alors que la demoiselle croisa les bras, son invocation se fit plus impatient et la jeune fille n'osait plus le retenir et laissa sa bestiole se matérialiser à coté d'elle.
Oscar tira sa maîtresse d’avantage vers lui, laissant une marge de distance entre les deux adolescents. Camille regarda son magnifique cerf blanc avant de se tourner vers le Tochi, sentant le besoin de justifier le geste de son familier :
 

"Je te présente mon invocation … Le tient n'aime pas trop sortir ?"  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:54

"Si tu rencontres ta chef avant moi … Tu pourras lui dire que je l'a cherche, s'il te plait ?"  
Mizuri ne réfléchi même pas à la réponse. Ca lui semblait bien évident qu'il pouvait rendre ce service. Il n'y avait rien de compliquer ni même d'impossible. Toujours la tête au plafond il lâcha.
"Evidemment que je peux faire ça pour vous. Je lui parlerais."
Il descendit la tête pour regarder de nouveau la jeune fille, il adorait ses cheveux bleus et son avis n'était pas prêt de changer;
Finalement il se rapella qu'il n'avait pas la moindre idée d'où était sa chef ni même à quoi elle ressemblait. Rose... C'était déjà une fille. Un bon départ pour rencontrer une personne. Peut être que ce service allait être plus dur que prévu.
Faisant un peu plus attention il remarqua des mimiques que faisaient Camille et qu'il l'intriguait un peu plus que le but de ce service, comme si elle parlait à quelqu'un. Il arqua un sourcil pour faire part de sa curiosité soudaine mais néanmoins habituelle, et voulut demander ce qu'il se passait.
Cependant avant qu'il puisse ouvrir la bouche un éclair de magie apparu, et cet éclair laissa échapper un imposant cerf blanc aux longs bois.
Celui-ci poussa la jeune fille pour l'écarter de Mizuri.
Plus surpris que jamais le jeune Tochi fit un grand bond en arrière et prépara ses muscles pour gagner de la force, contre un cerf la résistance lui servirait moins. Il était intimidé par ce qu'il venait de se produire mais ça ne l'empêcha pas de réfléchir en quelques dixièmes de secondes a une stratégie de combat, saisir les longs bois de l'animal et s'en servir pour lui briser le cou, ainsi il n'aurait pas moyen de se défendre.
Mizuri ne comprenait pas ce qu'il se passait, était-ce une attaque d'un autre clan, mais si soudaine? Envers lui ou bien la jeune fille qui le guidait? Il se préparait à toute éventualité, prêt à se défendre et aider sa guide dans un combat, même si d'autres agresseurs arrivaient. Il serra un point mais une seule éventualité lui avait échappé : la jeune fille demanda :
"Je te présente mon invocation … Le tient n'aime pas trop sortir ?"
Mizuri se sentit très stupide, la guide n'avait pas l'air inquiète du tout, comme si ce qui venait de se produire était totalement normal, Mizuri baissa le point et pencha sa tête sur le côté pour montrer qu'il était perdu.
Un simple mais néanmoins puissant "QUOI?" lui échappa.
Il se gratta une fois de plus l'arrière de la tête et dit en rigolant mais néanmoins de façon inquiète :
"Je suis censé faire apparaître des animaux qui donnent une impression de danger par magie?"
Mizuri continuait de rire de façon très bête et de plus en plus étouffée. De quoi diable lui parlait-on? Il désactiva son pouvoir et attendit, la tête un peu en avant et le regard vide, la réponse.
C'était la plus grosse surprise et à la fois frayeur qu'il avait eu aujourd'hui. Et ça n'avait pas l'air de vouloir finir.
Et puis si c'était elle qui l'avait, euh... appelé? pourquoi l'animal avait écarté la jeune fille de lui? Se sentait elle en danger en sa présence? Lui qui se pensait simplement un peu lourd... Il n'avait jamais penser à faire de mal à cette fille, et il n'avait pas l'impression d'avoir paru dangereux, mais plutôt incroyablement stupide. Il ajouta :
"Je te fais peur?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Kaonai
Chef du clan Kurasu | La Fleur de Glace | Admin
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : Loin des autres ~

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:54

Le jeune homme semblait bien surpris et craignant devant l'apparition du cerf, il s'écarta même des deux individus. Ce n'était pas surprenant qu'un élève fasse apparaître son invocation sans prévenir, il y avait même des élèves qui ne rappelaient jamais leur invocation. Camille caressa son invocation pour qu'il la lâche, le cerf obéit lentement à sa maîtresse.

"Je suis censé faire apparaître des animaux qui donnent une impression de danger par magie?"

Camille regarda son cerf. Le pauvre Oscar était trop immaculé pour être dangereux, les yeux verts du cerf se tournèrent vers Camille et il continua sa conversation mental, puise que le cerf ne savait pas parler :

*Il n'a pas d'invocation ?*

Camille se tourna vers le jeune homme. Il semblait vraiment ignorer l’existence de son invocation … il lui paraissait de plus en plus étrange mais une étrangeté d'être humain "normal". Son innocence de la situation allait certainement lui retomber dessus, il faudrait qu'il soit bien prudent dans ce lycée.
Naïveté, imprudence, innocence … Pauvre Tochi … Camille ne devrait pas le laisser seul avec ce genre de caractère, il risquerait gros, mais elle n'allait pas rester avec lui toute sa vie non plus …
Camille ne savait pas trop quoi rétorquer, et heureusement, le jeune garçon ajouta aussitôt :

"Je te fais peur?"

La demoiselle hocha la tête de gauche à droite pour informer son camarade que non. Oscar était juste un peu trop protecteur, et n'avait pas l'habitude de voir sa maîtresse accompagné d'un jeune homme dont la force surhumaine pourrait tuer quelqu'un en moins de deux secondes. Et le beau cerf sentait que le jeune homme n'était pas tout blanc, même s'il avait un sourire innocent, il n'avait pas les mêmes yeux que Canna. Ce Tochi avait surement des choses à se reprocher, et c'était ça que le cerf redoutait pour sa maîtresse qui semblait ne rien voir.
Camille se tourna vers Oscar et lui caressa le flanc, le rassurant avant de poser son front sur son museau où la jeune fille ressentait la respiration rassurante de son protecteur. Le cerf n'était pas rassuré lui-même mais laisserait faire sa bien-aimée maîtresse faire ce qu'elle voudrait.
Elle se tourna ensuite vers le jeune homme qui semblait moins tendu, elle replaça sa frange bien devant ses yeux et parla de sa voix habituelle :

"Ton invocation est une partie de ton âme, il est ton gardien et peut avoir la forme de n'importe quoi, tout dépend de ton âme. Par exemple, l'invocation de ma sous-chef est un renard avec des ailes.. Normalement tu devrais le ressentir …"    

Camille s'avança vers le jeune Tochi et posa son index sur le torse de Mizuri où devrait se situer son coeur. Elle leva la tête vers lui et ajouta, pour terminer sa phrase : "ici."    
Puis, la demoiselle recula de quelques pas et tendit le bras, ouvrant sa main et laissant une douce lumière blanche et bleu se déformer pour créer la forme d'un arc et disparaître, laissant un magnifique arc à la place de la lumière.
C'était un arc d’ont les bouts étaient courbés vers l’extérieur où résidaient une larme de verre bleu pour chaque bout de l’arc. L’arc en lui-même était blanc immaculé avec un ruban rouge au milieu pour l’emplacement de la main de la tireuse. L’arc possédait une corde fine mais solide, presque transparente mais tellement bien tendue qu’elle pourrait trancher n’importe quoi, il n'y avait que Camille qui pouvait tendre son arc sans se couper les doigts.
La demoiselle fit tourner son arc, laissant le bruit des larmes de verre émaner un son qu'elle appréciait, puis elle mit son arme debout et la montra au Tochi.

"Normalement, tu as aussi une arme qui fait également partie de toi … mais peut-être que tu as découvert tes pouvoirs tardivement …"    

Camille fit disparaître son arc dans des éclats de lumières et fit signe à Mizuri de recommençait à marcher. La jeune fille posa sa main sur l'épaule de son invocation, rassurant toujours son ami qui n'avait pas tellement foi au Tochi, et ils commencèrent leur marche. 

"Ne t'en fais pas, dit-elle pour Mizuri, il ne te fera pas de mal."  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:56

La jeune fille fit divers gestes affectifs envers ce cerf magique, lui aussi était censé avoir un animal à qui apportait de l'affection? Alors pourquoi c'était il jamais manifesté?
Sans le savoir, la guide de Mizuri apporta un début de réponse :
"Ton invocation est une partie de ton âme, il est ton gardien et peut avoir la forme de n'importe quoi, tout dépend de ton âme. Par exemple, l'invocation de ma sous-chef est un renard avec des ailes.. Normalement tu devrais le ressentir …"
L'animal serait donc une partie de l'âme de sa maîtresse. Pourtant Mizuri était vivant, il avait donc une âme, il pouvait ressentir des sentiments, il avait un caractère, il était obligé d'avoir une âme! Mais alors pourquoi n'avait il pas d'invocation?
La jeune fille se rapprocha pour toucher le torse de Mizuri de son doigt.
Cette sensation lui parut étrange et très inhabituelle. Oula, ça faisait si longtemps qu'un être humain ne l'avait pas toucher. Des frissons se propagèrent dans son corps.
Ce simple contact lui ramena de nouveau un léger sourire, mais quel idiot il était...
 [color:12b2= cornflowerblue]"ici."  
Mizuri compris que la jeune femme lui indiquer son coeur, il posa la main sur celui-ci. Il sourit largement et dit d'un ton ironique en fermant à moitié les yeux :
"Vous savez ça fait bien longtemps que mon cœur est vide, mais ça m'empêche pas d'avoir des sentiments."
La fille aux cheveux bleus recommença un tour de magie, émerveillant les yeux du Tochi de ce spectacle et fit apparaître un splendide arc, à l'aspect si magnifique mais à la fois dangereux. Lorsqu'elle fit tourner son arme, celui produisit un son si délicat à l'oreille que le Tochi aurait pu l'écouter des minutes durant.
Finalement elle arrêta et brandit l'arme avant de déclarer :
"Normalement, tu as aussi une arme qui fait également partie de toi … mais peut-être que tu as découvert tes pouvoirs tardivement …"  
Ses pouvoirs n'étaient surement pas apparu tardivement, enfin ça dépendait de ce qu'on appelait tardivement. Cependant Mizuri le sentait, il n'avait aucune arme non plus, ni même dans son cœur, son âme ou sa tête. Cette pensée lui fit baisser les yeux. Était il à ce point seul?
Sa guide lui fit signe de marcher de nouveau, il reprit alors sa course nonchalante la tête rivé au plafond pour sa propre observation. Il entendit alors :
"Ne t'en fais pas,il ne te fera pas de mal."
Mizuri eut un léger rictus au niveau de ses lèvres, pourquoi ce cerf voudrait lui faire du mal? Il a rien fait. Mais peut être que les invocations savent lire dans le coeur des gens, ainsi ce cerf connaissait son sombre secret? Dans ce cas il ne tarderait pas à le révéler à son âme-soeur. Et ils s’enfuiraient laissant une fois de plus Mizuri complètement seul.
Mizuri voulut faire preuve de bonne fois, gentillesse pour montrer qu'il n'était pas dangereux et qu'il avait changer, saisissant sa vie au jour le jour et profitant de toutes les occasions pour transmettre son sourire si naturel et certes un peu stupide. Il baissa la tête vers le dos de la jeune fille, il ne pouvait pas voir autre chose que ses splendides cheveux bleus, donc autant en profiter.
"Vous savez je ne suis pas quelqu'un de dangereux, et je ne ferais jamais de mal à une personne qui m'a aidé et avec qui j'ai sympathisé. Bon je t'avouerais que ce n'est pas forcément réciproque mais maintenant je te considère comme une personne avec qui j'ai envie de passer du temps. Haha, tu dois surement te demander pourquoi, la raison est simple je n 'ai pas encore réussi à te faire sourire. Et c'est même hors de question qu'il t'arrive un truc avant que j'y sois parvenu! Ça vous irez comme petite promesse?"
Il ajouta avant de laisser cette jeune femme répondre.
"Désolé d'être si lourd avec vous. Mais c'est plus fort que moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Kaonai
Chef du clan Kurasu | La Fleur de Glace | Admin
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : Loin des autres ~

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:56

"Vous savez je ne suis pas quelqu'un de dangereux, et je ne ferais jamais de mal à une personne qui m'a aidé et avec qui j'ai sympathisé. Bon je t'avouerais que ce n'est pas forcément réciproque mais maintenant je te considère comme une personne avec qui j'ai envie de passer du temps. Haha, tu dois surement te demander pourquoi, la raison est simple je n 'ai pas encore réussi à te faire sourire. Et c'est même hors de question qu'il t'arrive un truc avant que j'y sois parvenu! Ça vous irez comme petite promesse?"

Tient, il l'avait tutoyé … Camille ne lui avait pas répondu tout à l'heure quand il le lui a demandé la permission, elle s'en fichait un peu en fait, ils avaient environ le même âge, donc faire des formules de politesses ou non ne lui faisait pas beaucoup d'effet, puise qu'elle-même tutoyait tous les élèves du lycée.
Et bien évidemment que la jeune chef des kurasu ne le voyait pas comme un danger, mais son invocation disait le contraire, se qui ne rassurait pas la jeune fille mais elle avait vraiment du mal à voir un mauvais fond en une personne si naïf et innocente de sa propre personne et du monde qui l'entourait. Il ne connaissait apparemment rien à se qui lui arrivait. 
Camille se tourna vers le jeune Tochi, laissant ses cheveux ondulés au mouvement de sa tête. Elle le regarda à travers sa longue frange qui n'arrêtait pas de partir n'importe comment.
Cette promesse était … surprenant …

*je te fais la promesse de te protéger jusqu'à ce que tu trouve une raison de vivre plus importante que la survie*

Camille tourna vivement la tête vers son cerf blanc, son cœur faisait des bonds et des rebonds dans sa poitrine. Finalement il ressemblait plus à l'ancien chef des Kons plutôt qu'à Canna et cette seule pensée renferma la jeune fille. Elle ne savait toujours pas se qui était arrivé à Shawn, personne ne le savait, et personne ne pouvait le savoir … Cependant elle s'était promise de le découvrir et si pour ça elle devait affronter l'Organisation, elle le ferait ...

"Désolé d'être si lourd avec vous. Mais c'est plus fort que moi."

Camille était repartit dans son humeur monotone où elle cherchait encore une raison de vivre … Quand son ami disparut lui avait demandé quelle était sa raison de vivre, elle n'a pas su répondre, et elle a également confirmé à HellRoy ; elle ne sait pas pourquoi elle vivait. Elle vivait tout simplement, elle errait sans but, se raccrochant égoïstement à la Vie. Et finalement, se qu'elle aimait, et se qu'elle voulait; c'était de rencontrer ces personnes comme Mizuri, si innocent au fond et de les voir sourire … Elle aimerait tant pouvoir préserver le sourire de l'Humanité, même si cette humanité la horriblement rejeter ... ça serait une douce vengeance que je pouvoir rire au nez de la Mort qui lui a tout prit ... mais ça c'était bien trop difficile ...
Camille se mit à regarder des aigrettes de pissenlits s'envoler dans le couloir par une fenêtre ouverte. La demoiselle retira un de ses gants et prit dans sa main un petit aigrette au vol. En l'ouvrant, la petite chose se transforma en une petite plume étonnamment blanche. Camille souffla légèrement dans sa main et regarda son œuvre s'envoler avec se qui restait des aigrettes…

Tout comme une plume j'ai besoin de voler,
Les passants me voient mais ne font pas attention à moi.
Je me pose sur le sol, attendant un enfant souriant,
Je suis légère, fragile, même sous ma petite forme solide.
 
Tout comme une plume, je cherche à me poser,
dans une main qui saura me garder ...
Camille émit un soupir inaudible en baissant la tête et esquissa un redressement de sa lèvre supérieur, mais tellement une infime seconde que personne n'aurait pu le remarquer, même pas Oscar. Ce dernier était vraiment trop craintif pour sa maîtresse face à tant de relâchement qu'il ne pouvait pas voir qu'elle était plutôt sereine à la suite de cette fin de journée ~ 

"Tu ne me dérange pas … Si tu veux me faire plaisir … souris pour moi … "    

La demoiselle leva les yeux vers le fond du couloir et ajouta, instantanément ; "Nous sommes bientôt arrivés." C'était une dernière ligne droite ... Finalement, ce n'était pas si loin ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:57

Mizuri resta bouche bée devant le petit spectacle que la jeune fille fit sans s'en rendre vraiment compte. Comment avait elle réussi ça? Serait ce son pouvoir?
Il regarda rêveur la belle plume qui continuait son chemin contredisant les lois de la gravite. Voler, ou même flotter... c'était bien une chose que l'homme ne pouvait pas faire mais avait toujours rêver de réussir. Peut être aussi qu'un jour Mizuri arrivera a se séparer du poids qui le retient, et peut être que lui aussi pourra s'envoler a sa manière. Cette pensée continua de faire sourire le jeune homme.
Il n'en était pas encore la, il avait encore tant de choses a franchir.
Mizuri remarqua un léger mouvement de tête de son interlocutrice qui le tira soudainement de sa rêverie. A quoi avait elle pensait? Mizuri pensa que ce serait assez pratique de savoir lire dans les pensées, mais est ce que quelqu'un le pouvait au moins?
Mizuri se dit que non et se re concentra sur le moment présent.


La demande de la jeune fille lui déclencha un léger rire.
"Ha ha, vu que je souris comme une sorte d'attarde depuis le début, je pense que je l'aurais vu si ça vous faisiez profondément plaisir.mais je jure de ne pas le quitter alors."
Il continua d'avancer doucement, quand la jeune fille lui indiqua qu'ils n'étaient plus bien loin du bureau du directeur. Ce petit voyage touchait donc a sa fin...
"Et bien merci pour tout jeune inconnue. Sans vous je n'y serais probablement jamais arrive. J'espère vous revoir rapidement, j'aime bien parler avec vous."
Il s'avança devant la porte et lança
"Si vos yeux sont a la hauteur de vos cheveux vous auriez tort de ne jamais les montrer."
Avec un grand sourire, puis il rentra dans le bureau.
De toute la conversation qui s'ensuivit avec le directeur un seul mot rempli d'étonnement fut audible dans le couloir.
Ce mot était : "sous-chef?"



Désolé du retard et désolé aussi mon téléphone ne fait pas le copier coller et les couleurs :s je l'édite rais quand je pourrais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Kaonai
Chef du clan Kurasu | La Fleur de Glace | Admin
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : Loin des autres ~

MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 12:57

"Et bien merci pour tout jeune inconnue. Sans vous je n'y serais probablement jamais arrivé. J'espère vous revoir rapidement, j'aime bien parler avec vous."

Les lèvres de la demoiselle s’ouvrirent légèrement, prêtes à émettre un son, mais rien ne sortit, elle se résigna. C'est vrai qu'elle avait beaucoup parler … C'était bien rare venant de la froide chef Kurasu. Peut-être que si la jeune lycéenne avait connu des personnes comme Mizuri autrefois, elle aurait surement était moins distante aujourd'hui …
Camille croisa lentement les bras sur sa poitrine, attendant de voir disparaître le jeune arrivant derrière la porte du directeur. Le jeune homme s'avança jusqu'à la porte, et avant de l'ouvrir il se retourna vers la demoiselle et lui dit, avec son éternel sourire :

"Si vos yeux sont à la hauteur de vos cheveux vous auriez tort de ne jamais les montrer."

La jeune Kaonai ne bougea pas de sa place, elle pencha légèrement la tête vers le sol, détournant son regard voilé du Tochi qui continuait encore de sourire en fermant la porte derrière lui. Finalement, c'était une étrange rencontre pour la demoiselle. Elle aimait bien ce Tochi et aimerait bien le revoir, mais ça, elle ne pouvait le le dire ni le nier de toute manière.

Son fidèle familier derrière elle, la jeune femme regarda une dernière fois l'imposante porte du directeur. 
Le contraste entre elle et son invocation était étonnant. D'un coté un magnifique cerf blanc aux yeux verts et aux bois magnifiques, représentant la Vie et la Pureté dans toute sa grandeur. Et à coté, une demoiselle froide et distante, préférant la solitude et le silence. 
Camille devait certainement être la pire des représentations du clan de la Vie. 
La demoiselle eut un léger soupire inaudible avant de se tourner vers son cerf. Ce dernier utilisa son museau pour ébouriffer la longue frange de sa jeune maîtresse, écartant ses mèches sur les cotés, offrant au cerf la vision d'un ciel de printemps.

*Il a raison, tu sais ? Il faudrait juste que tu arrêtes de pleurer …
*… *

Camille passa son poignet sur ses yeux, essuyant légèrement ses paupières. Elle ne pleurait pas ! N'importe quoi ! Camille fit une petite moue, ainsi à découvert devant son cerf. Très tendrement, ce dernier lui lécha amicalement la joue gauche avant de lui dire qu'ils feraient mieux de partir. Le Tochis saurait retrouver son chemin tout seul ~
La jeune chef remit sa frange en place avant de marcher dans le long couloir au coté de son ami pour atteindre sa chambre. Alors que tout était calme, un seul et unique mot à peine audible atteignit ses oreilles :

"sous chef ?"

Camille s'arrêta et se retourna, assez surprise. la demoiselle eut un pouffement amusé entre les lèvres. Puis, pour elle-même, mais aussi pour adresser ce message au nouveau sous-chef des Tochis, elle souffla dans le vide : "Fais attention à toi …"    

La demoiselle monta en amazone sur le dos de son cerf et disparut dans le couloir ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le nouveau départ (Mizuri & Camille) [FINI]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Lycée :: Entrée-
Sauter vers: