AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre des Yachiru (PV Kirito) [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johanna Hope
Sous-chef du clan Yachiru | Little mermaid
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 02/12/2013
Localisation : Au large, avec son empereur de Chine <3

MessageSujet: Rencontre des Yachiru (PV Kirito) [FINI]   Lun 2 Déc 2013 - 2:54

À bout de nerfs, Johanna étouffa un cri de rage. Elle venait de s’écrouler au sol à nouveau. Des larmes de colère se mirent à perler au coin de ses yeux & elle enfonça ses ongles dans la terre meuble. 

- Pourquoi… ? Soupira-t-elle, tristement. Pourquoi enfin ?!

Pourquoi le destin s’acharnait-il a toujours la pousser à abandonner ?! Pourtant, en arrivant dans cette école, elle avait osé espérer que tout serait différent. Que… que… Enfin, qu’espérait-elle ? Rien ne change du jour au lendemain. Il faut y mettre un peu du sien. Ou beaucoup, parfois, lorsqu’un peu ne suffit plus. Il y a des fois, même, ou il faut être prêt à donner son âme pour arriver à déplacer, ne serait-ce qu’un seul grain de sable. Pour un être humain, c’est naturel. Tant qu’il y a quelque chose a quoi se raccrocher, même un fil d’araignée, il s’y accroche de toutes ses forces & tente de se hisser hors des ténèbres. Et c’était précisément pourquoi, abandonner n’était plus une option. Pour pouvoir enfin gagner un semblant d’humanité.

La jeune fille se releva, pour constater que sa jolie robe au style marin était maintenant toute tachée de terre. Elle leva les yeux sur le grand arbre qui se dressait devant elle. Il lui semblait tout à coup si imposant. Mais c’est justement ce qu’elle voulait. Elle voulait que les obstacles paraissent infranchissables pour que le sentiment de victoire soit encore plus présent lorsqu’elle réussirait. Avec le sourire, elle se mit en quête d’un cours d’eau. Oui, l’eau arriverait sans doute à lui redonner une bonne majorité de ses forces. C’était toujours comme ça. Sur terre elle se sentait lourde, maladroite, tout sauf a sa place. Tandis que dans l’eau… Dans l’eau, elle volait. Littéralement. 

Elle arriva a une petite marre sur laquelle reposait une légère couche de glace. De fins flocons de neige étaient posés dessus… Johanna n’aimait pas l’hiver. 

Elle fit quelques pas et voyant a quel point la glace ne semblait pas solide, elle sauta dessus et la cassa facilement. L’eau était gelée, mais elle n’était pas vraiment venue dans l’intention de se baigner. Elle essaya d’enlever le plus de terre possible sur sa robe et vérifia la profondeur de l’étang. Avec un soupir de déception, elle alla s’installer sur une pierre au bord de la marre. Le trou d’eau n’était pas assez profond pour lui permettre d’invoquer son requin. Pourtant, elle se serait vraiment sentie mieux si elle avait pu lui parler. Namasté ne répondait pratiquement jamais lorsque la blonde s’adressait à lui. Pourtant… elle savait qu’il la comprenait. Et, à ses côtés, elle se sentait capable de tout. Plusieurs personnes ont une peur bleue des requins, et ce n’est pas sans raisons… 

Lorsqu’elle commença à ne plus sentir ses orteils tellement le froid les grisait, elle se dit qu’elle devrait sans doute rentrer au lycée et se mettre à la recherche de ce fameux Kirito Rivers dont elle ne connaissait que le nom. Avec un peu de chance, il serait redoutable et pourrait l’aider à se servir de cette gênante épée qu’elle se trimballait depuis son arrivée a Seikoku. L’arme avait beau être jolie, très élégante & un cadeau d’un ami très cher, elle lui avait été donnée seulement dans le but d’avoir quelque chose pour se défendre et la blonde n’avait jamais appris à la manipuler. 

Elle se leva donc et, comme elle s’était épuisé à l’entrainement tout l’avant-midi, ses jambes lui donnaient l’impression de peser milles tonnes et elle avait de plus en plus de mal a marcher normalement. Elle avait juste hate de pouvoir gagner sa nouvelle chambre et se reposer un peu. Peut-être même prendre une bonne tasse de thé, brûlante, si la situation se présentait ?

Alors qu’elle se rapprochait de l’établissement, elle croisa le chemin d’un garçon qui semblait se diriger dans le sens inverse (donc, vers la forêt). Elle prévoyait passer rapidement près de lui sans lui accorder vraiment d’attention, mais une de ses jambes flancha et elle perdit pied à la minute ou le jeune homme était directement à la même hauteur qu’elle. Refusant de se laisser tomber au sol une fois de plus, elle s’accrocha à la seule chose qui se présenta à elle, c'est-à-dire, le manteau du jeune homme. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Rencontre des Yachiru (PV Kirito) [FINI]   Jeu 29 Mai 2014 - 20:22

L’arme à la main, il pourfanda l’air de gestes fluides et précis. L’entrainement se poursuivait sans encombre. Rien n’aurait pu perturber le jeune Kirito dans son enchainement de mouvement si élégent et dangeureux à la fois. 

Le serpent était à quelques mètres de lui. Il contemplait la scène, mais il était perdu dans ses pensées. Était-ce vraiment une bonne chose pour son protéger d’être dans ce lycée? Kirito était un jeune homme naif et quelque peu influencable, qui sait si quelqu’un n’en profitera pas intentionnellement. Non. Personne ne le ferai. Il serai là pour le protéger, il serai là jusqu’à ce qu’il soit assez mature et raisonable pour juger le bien et le mal. 

L’arme bien basse et le souffle haletant, il la fit disparaitre pour se reposer un peu. Il alla s’assoir au côté de Salimor, le temps d’une petite pause bien mérité. 

-Des idées pour la suite de la journée, Salim’? Dit-il dans le but de remplir le trou qui était présent sur son horaire. 

Le serpent réfléchisait longtemps, dans le but de prévoir les événements s’ils faissaient telle ou telle chose. Un bonne idée lui vint en tête et il décida de le partager avec son jeune ami. Il pourrait aller faire une balade dans la forêt, retrouver l’étendu d’eau qu’ils avaient l’habitude de fréquanté et y passer quelques heures. 

Kirito prit son manteau, toujours quelque peu en lambeau, et son serpent et sortit en direction de la forêt. L’air était frais et le vent également. Cela importait peu Kirito, il préfèrait cette température qu’à une journée de canicule, l’été. Dans ces moments-là, il faisait si chaud que Kirito croyait qu’il allait fondre à chaque fois. Bref, ce qui n’était pas le cas aujourd’hui. 

Il s’avanturait d’un pas déterminé vers la forêt, il vit au loin, une silhouette en revenir. Que devais faire le jeune homme? Selon le serpent, il fallait mieux l’ignorer et continuer son chemin. Celui-ci était, comme vous devez l’avoir remarquer, de nature très protecteur. Kirito allait l’écouter. Oui, il allait passé aux côtés de cette personne sans la regarder ou bien lui parler, mais ce fut tout autre. 

Alors que tout allait se passer comme le serpent le voulait, la personne aux côtés de Kirito perdu pied et s’agrippa au manteau du jeune homme. Grâce à ses réflexes, il essaya d’aggriper la personne pour ne pas qu’elle tombe, malheureusement pour lui, il la suivit plus qu’autre chose. 
Il était étendu sur le sol quelque peu désorianté, il soupira avant de regarder qui était l’individu qui avait été la cause de sa chute. Il fut réellement surprit de voir une jeune fille, assez jolie, aux cheveux blonds étendu sur le sol. Kirito se releva assez vite, replaca son serpent correctement, c’est-à-dire la tête du serpent sur la sienne et le reste enroulé autour de son bras et tendit une main vers la jeune individu. 

-Si tu veux bien me le permettre. 

Alors que celui-ci essayait d’être courtois et bien aimaible envers cette jeune femme. Il n’aurait jamais douté que celle-ci puisse être la sous-chef de son clan. Était-ce du hasard ou de l’ironie? 

-Au fait, je me permet de me présenter. Je suis Kirito Rivers. Membre du clan Yachiru. 

Il oublia de préciser qu’il était chef de ce même clan. Cela allait être quelques détails superflues.







~~~~






Son pied glissa, & sans s'y attendre, elle trébucha. C'était la troisième fois dans la journée, qu'est-ce qui clochait tant chez elle? Refusant de s'écrouler en public à nouveau, elle s'accrocha au manteau du garçon qui passait près d'elle. Cependant, sa manœuvre n'eut pas l'effet escompté. Elle avait solidement agrippé le tissu noir, mais ce ne fut pas suffisant pour la retenir. 

La blonde tomba donc lourdement sur la terre froide, sa tête butant contre le sol. Elle fut un peu sonnée (le sol étant partiellement gelé donc assez dur) mais se rendit compte qu'elle avait toujours la main crispée sur le manteau du jeune homme, et que, par conséquent, elle avait entraîné celui ci dans sa chute. Prête à se confondre en excuses, elle se redressa, mais remarqua que le garçon en avait fait de même, et donc, leurs visages se retrouvaient très proches l'un de l'autre, ce qui la troubla légèrement. Johanna était assez facile à embarrasser... De plus, ce jeune homme était plutôt mignon. Rougissant légèrement, elle détourna rapidement le regard et se racla la gorge. Elle passait une main dans ses cheveux, se disant qu’elle allait sans doute avoir une vilaine bosse due à l’impact, lorsque le garçon lui tendit sa main pour l’aider à se relever.

- Si tu veux bien me le permettre. Lui dit-il.

Le début de la journée avait été assez éprouvant pour la jeune fille & elle n’était pas spécialement de bonne humeur, mais en constatant les efforts notables que faisait ce jeune homme pour paraître aimable, elle força un sourire et prit sa main pour se relever. 

- Au fait, je me permets de me présenter. Je suis Kirito Rivers. Membre du clan Yachiru. 

Rivers… ? Kirito Rivers ? Le… chef ? Impossible ! Johanna le regarda avec surprise, puis prit quelques secondes pour le détailler un peu plus attentivement. Il avait l’air d’un adolescent assez normal. Jamais elle n’aurait pensé avoir un chef aussi jeune. Il devait être d’une puissance remarquable…

- Je m’appelle Johanna. Dit-elle enfin avec un sourire (plus du tout forcé). Johanna Hope. Apparemment je suis sous-chef des Yachiru. C’est un plaisir de vous rencontrer.

Un soulagement oui. Comme il était théoriquement supérieur à elle, elle trouva naturel de le vouvoyer, mais ça lui faisait tout de même un drôle d’effet… Il était à peine plus âgé qu’elle ! 

Elle lui sourit cordialement et son attention fut rapidement captée par l’étrange créature qui s’enroulait autour de son supérieur. Au premier coup d’œil on aurait dit un filet d’eau bougeant tout seul, mais en y regardant de plus près, elle s’aperçut qu’il s’agissait d’un petit serpent. Était-ce un quelconque gadget électronique ou un étrange accessoire de mode ? De plus en plus intriguée, elle se rapprocha davantage et tenta d’effleurer cette bestiole bizarre (sa curiosité ayant prit le dessus sur sa gêne, la proximité du garçon ne lui causait plus aucun embarras). Sa texture la fit sursauter. À l’instant elle avait réellement eu l’impression de… toucher de l’eau. Était-ce vraiment possible ?

- Fantastique… Souffla-t-elle, fascinée. Cette créature est un… un miracle. 

Elle sourit, fixant toujours le petit serpent d’eau. Un nouvel espoir naissant au fond de son cœur. Après tout, était-elle vraiment aussi monstrueuse qu’elle le croyait ?







~~~~






- Au fait, je me permets de me présenter. Je suis Kirito Rivers. Membre du clan Yachiru.

La jeune le regarda avec une surprise non feint. Il était évident qu’elle le connaissait d’une manière ou d’une autre. Cela ne faisait pas assez longtemps qu’il était présent dans cet établissement pour être si populaire. C’était impossible que le simple fait d’avoir affronté le chef du clan Mikari ait fait monter sa popularité comme ça. Alors pourquoi tant de surprise sur le jolie visage de cette jeune fille? 

- Je m’appelle Johanna. Dit-elle en souriant. Johanna Hope. Apparemment je suis sous-chef des Yachiru. C’est un plaisir de vous rencontrer

Ah! Tout était maintenant clair. Elle faisait également partie du clan Yachiru, c’était pourquoi elle le connaissait. Et c’était également le sous-chef!? Sur le visage de Kiri’ apparut la même surprise que Johanna semblait avoir ressenti plus tôt. Il maudissait la direction de l’école, qui ne l’avait pas prévenue de son arrivé. 

En y réfléchissant, il avait peut-être eu deux trois nouvelles à ce sujet… Mais il n’avait pas porté attention au contenu de la lettre qu’il avait reçu ce jour-là, ni celles qui avaient suivi. Il s’en voulait un peu d’avoir ignoré la notice qui indiqua que ces messages étaient importants.

- Fantastique… Souffla-t-elle, comme si c’était la première fois qu’elle voyait une chose de ce genre.Cette créature est un… un miracle.

Il sorti de sa stupeur à ce moment même, comme réveiller par les paroles de la jolie Johanna. C’est alors qu’il réalisa qu’il était plutôt près de cette jeune femme, qui elle, était fascinée par la créature qu’était Salimor. 

*Je l’aime bien, cette jeune fille* Dit le reptile dans l’esprit de Kirito. 

En effet, elle était la première personne à complimenter ce serpent. Ce n’est pas tout le monde qui considérait qu’un genre de limace aquatique ressemble à un miracle. Habituellement, il était la plus part du temps, associé comme une abomination, une créature semblable à un démon. En réalité, il n’était rien de tout cela. Le jeune garçon dit à la jeune fille, d’une voix douce, comme un murmure, ne sentant pas la nécessité de parler fort si près de la jeune fille.

-En fait, il s’agit de Salimor, mon compagnon de toujours… Je le considère comme mon frère. 

Il siffla d’approbation, bien que surprit. Il était plus que choyer aujourd’hui. Il était rare que Kirito lui dévoile ses sentiments comme il venait de le faire et surtout devant une inconnue. Était-elle la raison de ce changement? Peut-être que son jeune protéger faisait déjà confidence à cette fille pour lui dire tout ça. 

Le jeune homme ria légèrement et dit d’un ton nostalgique. 

-Bref, c’est une très longue histoire… 

Suivit d’un bref soupire, il se remémora leur rencontre et tout ce qu’ils avaient dû endurer ensemble. De leurs plus petites réussites aux exploits les plus durs. Que de souvenir. 








~~~~






- Fantastique… Souffla la blonde avec un étonnement distinct pour la petite bête d’eau. Cette créature est un… un miracle. 

Lorsqu’elle était arrivée dans cette école, on lui avait, bien entendu, expliquer les règles en vigueur ainsi que les nombreuses « particularités » de cet établissement (de ses étudiants, surtout). On lui avait dit que certains élèves étaient dotés de dons un peu surnaturels, des « pouvoirs hors du commun ». Un peu comme elle, sauf qu’eux, pour la majorité, étaient nés comme ça. Quelle chance ils avaient… 

On lui avait aussi fait part du lien puissant qui unissait ces élèves à un animal en particulier. Ils appelaient ça les « invocations ». Un peu comme la relation (inexplicable) qu’elle entretenait avec le requin blanc qu’elle surnommait « Nam ». Ce devait sans doute être le même principe entre son chef et cette créature. On l’avait même informée que certaines personnes savaient communiquer avec leurs invocations par la pensée. Depuis ce temps, elle n’avait cessé de se demander comment pourrait bien sonner la voix de Namasté dans sa tête. Dès qu’elle avait « rencontré » le requin, elle avait su qu’il ne s’agissait pas d’un vulgaire poisson comme les autres. Le lien bizarre et impénétrable qui les liait était presque palpable. Cependant, le squale lui manquait beaucoup dans cet endroit éloigné de la mer.

- En fait, il s’agit de Salimor, mon compagnon de toujours… Reprit Kirito. Je le considère comme mon frère. 

Un sifflement du serpent accompagna cette affirmation. Il semblait presque flatté, ce qui fit doucement rire Johanna. Elle s’approcha pour le toucher encore une fois, très très délicatement, comme si elle craignait qu’il ne tombe en une flaque informe, ou quelque chose comme ça… Mais il ne se décomposa pas et elle en fut ravie. 

- Bref, c’est une très longue histoire… Dit son supérieur avec un léger rire nostalgique. 

Elle lui sourit en retour. Ce garçon avait vraiment un sourire des plus adorables. Il n’avait rien de monstrueux. Rien du tout. Cette réalité lui réchauffa le cœur tout comme elle fit naître dans sa gorge une légère nervosité. Allait-elle être considérée comme un vulgaire spécimen de laboratoire, ici aussi ? Allons, allons… Elle se dit qu’elle ne savait rien de ce jeune homme. Elle n’avait rien vu de ses capacités ou de sa façon de se battre, et elle ignorait complètement son passé. D’ailleurs, elle se demandait bien comment ce petit serpent, celui qu’il avait appelé Salimor, pouvait faire pour lui être utile lors d’un combat… Il semblait si petit & pratiquement immatériel. La jeune fille s’imaginait mal une si petite bête causer de gros dommages... Mais encore une fois, elle ne savait rien. Et elle se dit que soit Kirito ou son compagnon pourraient être insulté si elle s’informait, donc elle se tut sur ce sujet. 

Cependant, voir son chef en train de se battre était quelque chose qui l’intriguait réellement. Elle se dit qu’elle pourrait alors… tenter quelque chose. Ce que certains appelaient une « particularité spéciale » alors que d’autres utilisaient clairement le terme « abomination »; son pouvoir qui lui avait permit d’entrer dans ce lycée. Oui, utiliser cette capacité sur son chef alors qu’elle venait tout juste de le rencontrer était quelque chose de plutôt audacieux, même risqué (elle ne pouvait pas prévoir comment Kirito réagirait), mais elle avait tout de même envie d’essayer. Et, dès la seconde ou une idée s’implantait dans sa tête, il aurait fallu décrocher la lune pour arriver à la faire changer d’avis. 

Elle se rapprocha donc doucement de lui, et lui prit la main pour que le contact soit plus direct. Son regard, d’un bleu sombre & comparable aux abysses de l’océan plongea dans celui, glacial, du chef des Yachiru. Elle savait qu’à ce stade ci, Kirito Rivers ne pouvait plus détacher son regard du sien, que c’était plus fort que lui. Bientôt, il n’aurait plus aucun contrôle sur son corps ou ses moindres actions. Même ses pensées seraient un peu brouillées. 

- Tout se passera bien… Murmura-t-elle en lui lâchant la main. 

Elle recula d’environ 2 ou 3 mètres. 

- Maintenant. Déclara-t-elle froidement.

Au même moment, elle le savait, le brun n’avait qu’une idée en tête ; l’attaquer de toutes ses forces. Il ne pourrait faire autrement. Il était comme en « transe », inconscient, mais éveillé. C’était là la particularité de son pouvoir. Ce que le commun des mortels qualifiait d’ « hypnose », oui enfin, ce n’était pas exactement ça, mais le principe était le même. Cela lui permettait, dans un degré un peu imparfait, de contrôler la volonté de ses adversaires et de leur faire faire pratiquement n’importe quoi. Et là, elle était vraiment curieuse de voir les armes, pouvoirs & techniques de combat du jeune homme. 

Lorsqu’elle le déciderait, il retomberait dans la réalité. 

Mais pour l’instant, Kirito Rivers fonçait droit sur elle. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Rencontre des Yachiru (PV Kirito) [FINI]   Jeu 29 Mai 2014 - 20:24

-En fait, il s’agit de Salimor, mon compagnon de toujours… Je le considère comme mon frère.

La jeune fille ria légèrement. Un rire qui marqua notre jeune héro tant par sa beauté que sa sincérité. Elle s’approcha du jeune homme et posa une main délicate sur Salimor, comme si elle avait peur que celui-ci reprenne sa forme originelle. C’était quand même inutile d’avoir cette peur, puisqu’il pouvait prendre n’importe quelle forme, mais celle de base restait la flaque d’eau.

- Bref, c’est une très longue histoire… Dit-il d’un ton nostalgique. 

Quelques secondes passèrent avant que la jeune femme réagisse. Elle prit la main du jeune homme, pour la plus grande surprise de celui-ci. Le jeune homme ne put s’empêcher de la regarder dans les yeux, chose qu’il n’aurait pas dû faire. Bien que ses yeux soient d’une magnifique couleur selon Kirito. Il ne peut s’empêcher de se perdre au-delà de cette couleur marine. 

- Tout se passera bien… Murmura-t-elle en lui lâchant la main. 

Elle recula de quelques mètres. C’est que maintenant, que les changements se réalisèrent. Il passa de l’acteur au spectateur. Sans pouvoir faire grand-chose, il assista à son plus grand désarroi, à l’inévitable issue de leur futur de leur rencontre. 

- Maintenant. Dit-elle froidement. 

Comme Kirito le pensait, avec le peu de lucidité qui lui restait, il put deviner qu’il n’avait plus le plein contrôle de son corps. Quelque chose lui dictait de faire ces mouvements, même s’ils allaient surement être violentes, lui il ne le voulait pas. Malgré tous les efforts du monde pour se contrôler, il fonça trop facilement vers la jeune fille. D’un geste instinctif, il fit léviter Salimor devant lui, le transforma en marteau gelé. Il ne se passa que quelques secondes avant qu’il assène un violent coup. 

À la surprise générale, Kirito ne frappa que l’air, son point fermer passa très près de la peau de la jeune fille. Le marteau n’était plus présent. Que se passait-il? Cela prit un certain temps avant que son subconscient ne réalise que Salimor n’était plus dans sa main. En réalité, il avait volontaire fondu, sachant pertinemment que ce n’était pas réellement son maitre qui lui demandait son aide et il était partit se cacher en attendant que sa folie ne passe. 

Kirito fit un petit saut par en arrière, constatant qu’il ne pourrait plus recevoir l’aide de son précieux allié. Il fit apparaitre la dernière chose qu’il pouvait utiliser, dans sa main droite. Dark Repulser. Elle projetait une aura réconfortante malgré la situation. Il fit un léger mouvement de bras, sur le côté et tourna la dites arme, de manière à ce qu’elle soit horizontale à son ‘’adversaire’’.

Toujours involontairement, il fit un saut vers la jeune fille, non sans essayer de s’arrêter, avec le peu de volonté qui lui restait. C’est alors qu’il essaya de trancher le flanc gauche de la jeune femme… 







~~~~






- Maintenant. Déclara-t-elle simplement, d’une voix froide.

Ce fut très rapide, presque instantané. Le chef Yachiru fonçait sur elle à une vitesse ahurissante. Comme si c’était la chose la plus naturelle qui soit, il fit s’élever son petit serpent devant lui et lui fit prendre la forme d’un solide marteau de glace. 

Ahh, donc cet animal pouvait prendre à peu près toutes les formes et se changer en glace, voilà qui était intéressant… Johanna aurait voulu pouvoir observer plus en détails ce phénomène, mais elle du reculer rapidement afin d’éviter d’être assommée par ledit marteau. Elle avait sursauté et se réprimanda sévèrement (en pensée) pour ce manque de vigilance. Elle remarqua cependant bien vite que son mouvement de recul n’aurait pas été suffisant pour éviter le coup. Une brève & rapide analyse visuelle lui confirma que la petite créature aqueuse était délibérément retournée à sa forme liquide. 

« Merci, Salimor… » Pensa-t-elle avec un bref sourire.

L’adrénaline affluait dans ses veines et l’énergie que dégageait son pouvoir lui donnait la force de s’appuyer solidement sur ses pieds. Elle fixa son regard sur son supérieur, analysant tous les avantages qu’il possédait sur elle, dans un combat en duel. Premièrement, il était plus grand & plus imposant, ce qui lui donnait une nette supériorité dans un combat au corps à corps, mais la blonde savait que sa petite taille pouvait aussi devenir un avantage pour elle, car elle pourrait lui filer entre les doigts. Cependant, Kirito semblait être un garçon plutôt en santé, (et entraîné, par-dessus le marché).

« Tu sais, Johanna, à leur naissance, les requins s’entredévorent dans le ventre de leur mère. Ainsi, seul le plus fort des nouveau-nés arrive à assurer sa survie. Tu vois ? C’est une belle leçon de vie. Nous devrions prendre exemple sur les requins, pour survivre, il faut dévorer tous les autres concurrents… »

Ces paroles lui revenaient en tête chaque fois qu’elle devait se battre. Dévorer les autres, oui, mais comment dévorez ceux qui sont plus grands & plus forts que soi ? Voilà l’ennui. Il ne fallait qu’elle laisse personne devenir plus fort qu’elle. Ce qui était loin d’être gagné…

Pour le moment, elle devait se concentrer sur son chef afin d’assimiler & d’analyser autant que possible ses techniques de combat. Une somptueuse épée à l’allure un peu futuriste était apparue dans la main du jeune brun. Cette arme semblait presque irréelle et diffusait une aura étrange. 

La jeune fille sourit. Une épée ! Quelle chance, elle avait enfin trouvé quelqu’un qui accepterait peut-être de lui enseigner à se servir de la sienne. 

Mais bon, ce n’était pas le moment de penser à ça non plus. Son « adversaire » fonça sur elle avec son épée & tenta de lui trancher le flanc gauche. Avec la force de son pouvoir qui maintenait ses jambes solides, elle put exécuter une retraite rapide et agile, sans même ciller. Instinctivement, elle dégaina sa propre épée et tenta de bloquer le prochain coup, mais naturellement, elle fit piètre figure devant cette arme si impressionnante. Le coup puissant la plaqua contre un arbre centenaire qui se trouvait juste derrière (après tout, ils étaient encore dans la forêt), et juste au moment ou Kirito levait son épée au dessus de sa tête, s’apprêtant à donner le coup final, elle murmura ;

- Stop.

À cet instant, le temps parut se suspendre pour une fraction de seconde. Retrouvant brutalement l’usage de son corps, Kirito chancela et manqua de tomber. Bien qu’un peu inquiète pour son chef, la blonde se dit qu’elle devrait lui laisser quelques minutes pour reprendre vraiment contact avec la réalité. Elle s’approcha donc de l’endroit ou avait sauté Salimor et s’agenouilla doucement devant le buisson ou il s’était probablement dissimulé.

- Pardonne-moi, Salimor. Lui dit-elle doucement, sachant que l’animal comprenait ce qu’elle lui disait. J’espère que tu ne t’es pas fait mal par ma faute…






~~~~






Il frappait plusieurs fois de suite, contraignant la jeune fille à reculer, encore et toujours. Elle se défendait quand même bien, pour quelqu’un qui n’avait eu aucune chance d’attaquer, dû à la rapidité des coups du jeune homme. C’est pourquoi, qu’elle arriva dos contre un arbre. Elle ne pourrait pas échapper à son prochain coup, qui allait être fatal et puissant. 

Il levait l’arme, prêt à asséner le coup qui allait être le dernier, mais juste avant d’abaisser son bras, telle un robot qu’on aurait retiré les piles, il s’arrêta. Repassant du spectateur à l’acteur, le jeune homme n’avait pas entendu le mot sortant de la bouche de la jeune fille. Il perdit l’équilibre, mais ne fit rien de plus. Ce n’est qu’au moment où la jeune fille partit vers l’endroit où était caché le serpent, que Kirito tomba sur ses genoux, ses mains toujours accrocher au pommeau de son épée.

- Pardonne-moi, Salimor. J’espère que tu ne t’es pas fait mal par ma faute… Entendit-il distraitement.

Le serpent siffla, en voulant dire qu’il n’avait rien, avant d’approcher de la jeune fille dans l’espoir d’avoir quelques caresses. Il s’inquiétait surtout de l’état mental de Kirito. C’était la première fois que le chef subissait une expérience comme ça. Un genre de torture mentale incomparable. Jamais il ne ferait une chose aussi brutale à quelqu’un de son clan, jamais et pourtant ça avait failli arriver… 

Le jeune homme fit disparaître son épée et se releva, dignement. Il secoua la tête, il s’en voulait. Il était fâché contre lui-même d’avoir fait ce genre de chose, mais était-ce réellement de sa faute? Cela avait commencé alors que la jeune fille avait chuchoté quelque chose et avait arrêté quand celle-ci avait recommencé. Elle devait être derrière cela. 

Il s’approcha de la fille et de son compagnon et demanda d’un ton neutre. 

-Que m’avez-vous fait? Comme s’il était convaincu que c’était elle la coupable. 

Il laissa passer quelques secondes, peut-être quelques minutes. Salimor lui dit dans son esprit qu’elle ne voulait surement pas mal faire. Kirito lui répondit que même si elle ne voulait pas lui faire de mal, il ne fallait pas faire ce genre de chose et il débâta du sujet pendent quelques secondes, encore. C’est après qu’il ajouta d’un ton plus doux, à l’intention de Johanna. 

-Je ne sais toujours pas c’était quoi, mais ne recommencez plus, je vous prie… Je n’ai pas envie de devoir me battre contre vous une autre fois, au risque de vous blesser. 

Effectivement, comme dit précédemment, il ne voulait pas attaqué les membres de son clan et surtout pas Johanna. Bien qu’elle fût nouvelle, elle était quand même son sous-chef et il était son devoir de la protéger. 







~~~~






- Pardonne-moi, Salimor... Dit la jeune fille tout doucement. J'espère que tu ne t'es pas fait mal par ma faute. 

Elle reçut comme réponse un furtif sifflement qu'elle interprêta comme un signe qu'il se portait bien. Johanna eu un bref sourire et le caressa distraitement, s'inquiétant toujours un peu pour son chef. Elle y était peut-être allée un peu fort... 

Elle laissa le serpent regagner son maître et essaya d'évaluer mentalement l'état de Kirito. Celui ci venait justement de se relever et avait fait disparaître son incroyable épée. Il ne semblait pas trop mal en point. Fixant sa sous-chef d'un oeil grave & presque méfiant, il s'enquit ;

- Que m'avez-vous fait ?

Johanna sentit son coeur accélérer légèrement. Allait-il se mettre en colère ? D'un côté, ce serait assez compréhensible, et durant une fraction de seconde, elle regretta amèrement ce qu'elle venait de faire. Mais, elle se ravisa. Après tout, ne dit-on pas que la chance sourit toujours aux audacieux ? 

- Je ne sais toujours pas c'était quoi, Reprit le chef Yachiru plus doucement. Mais ne recommencez plus je vous prie... Je n'ai pas envie de devoir me battre contre vous une autre fois, au risque de vous blesser. 

Elle fut un peu surprise par les propos du brun. Il avait peur de la blesser ? C'était la seule raison ? Habituellement, en découvrant quee contrôle de leur corps leur avait totalement échappé pour un certain laps de temps, la plupart des gens, au contraire, avaient très envie de blesser la coupable. De la tuer même, plus souvent qu'autrement. Mais naturellement, elle se doutait bien que son chef ne viendrait pas la tuer dès leur première rencontre. 

Elle s'approcha de lui & dit, d'une voix empreinte de douceur & le regard presque suppliant ;

- Je suis sincèrement désolée, Kirito-san. Je ne voulais que faire d'une pierre deux coups en vous montrant mes pouvoirs & en découvrant les vôtres. Veuillez pardonner mon insolence. 

Elle inclina la tête respectueusement à son intention, puis se retourna vers la forêt. Ce qu'elle venait de voir l'avait vraiment mis dans un état fébrile, bien qu'elle s'assurait de le dissimuler. Son supérieur avait des capacités incroyables, et elle espérait bien que c'était le cas pour tous les autres élèves de ce lycée. Son coeur palpitait à l'idée de toutes les techniques qu'elle pourrait apprendre en les fréquentant. 

Elle lissa sa robe marine et se retourna de nouveau vers le jeune homme. S'approchant doucement, elle dégaina de nouveau l'épée qu'elle avait utilisée pour se défendre contre lui, la présentant à son supérieur. C'était une arme magnifique. D'une élégance sans nom. Une épée fine, délicate, mais puissante et tranchante. 

- Cette arme m'a été donnée par quelqu'un que je respecte beaucoup. Lui dit-elle. Et j'aimerais pouvoir faire honneur à cet homme. 

Elle lui offrit un mignon sourire déterminé. 

- Vos aptitudes au combat sont fantastiques, Kirito-san. Poursuivit-elle, déjà avec plus d'assurance. J'aimerais... J'aimerais vous demander de m'apprendre à manier cette épée aussi bien que vous le faites. 

Elle était un peu nerveuse d'entendre la réponse de son chef. S'il refusait, elle aurait surement du mal à trouver quelqu'un d'autre dans ce lycée se débrouillant aussi bien que lui. 

Elle voulait tant apprendre l'escrime. C'était pour elle bien plus qu'une simple méthode d'auto-défense. C'était un art. Un art précis, élégant, calculé & mortel. Un art impeccable qu'elle se devait de maîtriser pour se rapprocher encore plus de cette perfection qu'elle recherchait. 







~~~~






-Je ne sais toujours pas c’était quoi, mais ne recommencez plus, je vous prie… Je n’ai pas envie de devoir me battre contre vous une autre fois, au risque de vous blesser.

Kirito put apercevoir de la surprise sur le joli visage de la jeune fille. S’attendant-elle à ce qu’il lui fasse la morale? Elle ne devait pas comprendre qu’il portait une attention particulière au membre de son clan. 

Celui-ci continuait de la regarder avec un regard encore un peu froid, malgré le fait que les paroles précédentes aient été dites avec un peu de douceurs. Il attendait toujours l’explication qu’il méritait. La jeune fille décida de s’approcher de lui et lui dit d’une voix saturée de douceur et en ayant un regard suppliant. 

- Je suis sincèrement désolée, Kirito-san. Je ne voulais que faire d'une pierre deux coups en vous montrant mes pouvoirs & en découvrant les vôtres. Veuillez pardonner mon insolence.

Alors qu’elle inclinait la tête, en signe de pardon, le jeune homme ne put s’empêcher de soupirer et de sourire, comment pouvait-on rester de marbre face à cette beauté? La jeune fille se tourna vers la forêt, donc elle se retourna pour être de dos à Kirito. Le garçon regardait ses propres pieds, en attendant toute réaction de la part de la jeune fille, tout en étant quelque peu perdu dans ses pensées.

Donc, la véritable cause de son changement était due aux pouvoirs de la jeune fille… C’était pour le moins étrange. Son pouvoir était donc, en gros, de faire perdre toute volonté propre aux autres, pour leur faire faire ce qu’elle veut. 

Elle se retourna vers le jeune homme, lissant sa robe d’un léger geste. Elle dégaina la chose qu’elle avait utilisée pour bloquer les coups de Kirito. Une épée à l’allure élégante, beaucoup plus que celle que du chef des Yachiru. Elle était fine et délicate, mais semblait puissante et tranchante. 

- Cette arme m'a été donnée par quelqu'un que je respecte beaucoup. Lui dit-elle. Et j'aimerais pouvoir faire honneur à cet homme.

Cette arme avait donc un passé? Est-ce qu’il était bien ou mauvais? Le jeune homme pensait avec raison que celui-ci avait un passé aussi clair que son épée, donc, sans tâche. Et pour être honnête, elle accrochait dans l’œil du jeune homme, un peu comme la couleur des jolies yeux de la jeune fille.

Johanna offrit à son chef, un sourire mignon, avant de demander.

- Vos aptitudes au combat sont fantastiques, Kirito-san. Dit-elle avec assurance. J'aimerais... J'aimerais vous demander de m'apprendre à manier cette épée aussi bien que vous le faites.

Il fut quand même surprit de cette demande. Certes, il maniait l’épée avec assurance et finesse, mais il n’avait aucun style dans ces enchainements de mouvements. Comment faire pour apprendre le maniement de celle-ci…? 

-Merci bien… Je serai très heureux de vous montrer comment utiliser votre arme, mais… Il arrêta de parler, cherchant ses mots. 

C’était la pure vérité. Il voulait lui montrer comment utiliser son arme, mais il se demandait sincèrement comment il allait faire pour le lui montrer. Lui-même avait appris à manier Dark Repulser tout seul. Allait-il être capable de le montrer à autrui? Il soupira avant de hausser les épaules. Il s’approcha de la jeune fille et tourna autour de celle-ci pour évaluer le tout. Il dit d'un ton pensif.

-Je ne sais pas trop par où commencer… Ce n’est pas comme si j’avais déjà fait ça auparavant… 

Il recula de quelques pas avant de refaire apparaître son arme. Il venait d’avoir une petite idée.

-Bon, avant de commencer, j’aimerai voir comment vous vous débrouillez. Attaquez-moi. Ne vous retenez surtout pas. Ce n’est pas comme si vous pouvez me faire mal. Dit-il avec un petit sourire aux lèvres, en se préparant en se défendre contre les attaques de la jeune fille. 








~~~~






- Vos aptitudes au combat sont fantastiques, Kirito-san. J'aimerais... J'aimerais vous demander de m'apprendre à manier cette épée aussi bien que vous le faites...

Le chef des Yachiru parut étonné de cette demande. Doutait-il de ses capacités ? Pourtant, il venait de lui faire une démonstration assez convaincante de son talent... et Johanna était persuadée qu'il pourrait très bien lui enseigner à en faire autant. Elle se mordit la lèvre inférieure, attendant patiemment la réponse de son supérieur. 

- Merci bien... Répondit-il au bout d'un instant. Je serais très heureux de vous montrer comment utiliser votre arme, mais...

Mais ? Pourquoi devait-il y avoir un "mais" ? L'anglaise se tourna vers lui, le regard pétillant d'espoir. Elle devait absolument apprendre a se battre avec cette épée sinon... sinon elle ferait une sous-chef bien ridicule. Elle soupira et suivit des yeux le jeune homme qui s'était mis a lui tourner autour, pensivement. Il semblait mentalement tenter de résoudre une quelconque énigme. 

- Je ne sais pas trop par où commencer... Dit-il finalement. Ce n'est pas comme si j'avais déjà fais ça auparavant...

Ah, voilà donc pourquoi il semblait si hésitant. L'anglaise s'accorda un sourire. Il semblait être un jeune homme plutôt simple, facile a vivre. Elle se réjouissait d'avance à l'idée de ne pas avoir à cohabiter avec quelqu'un d'invivable. 

Le chef du clan de l'eau fit soudainement réapparaître son épatante épée. Il semblait avoir trouvé quelque chose. Confiant, il lança ;

- Bon, avant de commencer, j'aimerais voir comment vous vous débrouillez. Attaquez-moi. Ne vous retenez surtout pas. Ce n'est pas comme si vous pouviez me faire mal. 

Il souriait, prêt à se défendre, et Johanna remarqua que cette expression de défi lui allait à ravir. 

Par contre, son visage s'assombrit légèrement alors qu'elle sous-pesait le poids de sa propre épée. L'utilisation de son pouvoir l'avait considérablement affaiblie. Cette capacité de contrôle de l'esprit était pratiquemment imparable, mais elle demandait beaucoup d'énergie à son utilisatrice. De plus, cette épée lui avait été remise à la va-vite avant qu'elle n'intègre ce lycée, et personne n'avait jamais prit le temps de lui montrer les bases. Elle avait donc un peu peur de se ridiculiser devant son chef... Malgré tout, elle ne pouvait pas baisser les bras & refusait d'abandonner avant d'avoir tenter quelque chose. Heureusement, elle avait une mémoire très précise et essaya donc de copier les mouvements qu'avait fait Kirito, lorsque celui ci l'avait attaqué, quelques minutes plus tôt. Elle se focalisa sur ses pieds & s'élança vers lui. 

L'anglaise frappa à de nombreuses reprises, mais ne toucha jamais sa cible. La facilité avec laquelle le brun parait ses coups la frustrait malgré elle. Elle avait toujours eu un côté très compétitif...

Les lames s'entrechoquèrent plusieurs fois, emplissant la forêt d'incessants tintements métalliques. Johanna savait bien que ses attaques étaient plutôt grossières & qu'elle commettait sans doute d'innombrables erreurs de débutant, mais elle ne voulait pas flancher. L'impact puissant de leurs armes qui se repoussaient la fit reculer de quelques pas. 

Fronçant les sourcils, elle redoubla d'ardeur. Kirito ne cherchait même pas à attaquer ! Il ne faisait que se défendre et dominait pourtant le combat dans sa totalité. Refusant d'abandonner, elle essaya de reproduire autant qu'elle pouvait les mouvements du jeune homme. Son regard intense trahissait son esprit de compétition & son refus d'abandonner, révélant à son chef un tout autre aspect de sa personnalité. Mais lorsque celui-ci bloqua son dernier coup, elle tomba au sol, ses jambes ne pouvant plus la porter. 

La jeune fille baissa la tête, ses cheveux camouflant son regard presque honteux, et prit quelques secondes pour reprendre son souffle. 

Elle avait horreur de se montrer ainsi, vulnérable devant son supérieur. Serrant les poings, elle se releva, un peu difficilement, s'appuyant contre le tronc d'un arbre, et força un sourire fatigué. 

- Alors... Commença-t-elle d'une voix mal assurée. C'était plutôt minable, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Rencontre des Yachiru (PV Kirito) [FINI]   Jeu 29 Mai 2014 - 20:27

- Bon, avant de commencer, j'aimerais voir comment vous vous débrouillez. Attaquez-moi. Ne vous retenez surtout pas. Ce n'est pas comme si vous pouviez me faire mal.

Il remarqua que l’expression de la jeune fille avait changé. Elle semblait être prête à se battre, mais semblait également mal à l’aise, l’épée à la main. Elle n’avait pas encore trouvé son style et c’était clairement apparent. Autre chose qui le prouvait, c’était qu’elle avait fait le même enchaînement de mouvements que le jeune homme avait fait plus tôt.

Kirito faisait dévier la lame de la jeune fille d’une seule main. Faisant en sorte qu’elle rate ses attaques à tous les coups. Le jeune homme rit légèrement avant de continuer de bloquer, parer les autres coups. Il avait l’impression de se revoir alors qu’il commençait à s’entraîner, il n’était pas trop certain de ses faits et gestes, mais ne restait pas moins déterminé. 

L’impact des deux armes résonnait dans la forêt, telle une insécable mélodie. Mélodie, que le jeune homme adorait, si rudimentaire soit-elle. Cependant, il y a deux sortes de ‘’mélodies’’, celle d’un combat acharné, ou le premier qui fait une fausse note perd la partie, était beaucoup plus désagréable à l’écoute que celle d’un simple entrainement. Il ne faut pas confondre!

Alors que le combat durait, la jeune fille reculait sous le rythme de ses propres coups, elle décida de passer aux choses sérieuses. Son regard étincelait comme un diamant de mille feux. Elle voulait vraiment faire en sorte d’avoir l’avantage sur le jeune homme et sa détermination semblait sans faille. Dommage pour elle, qu’elle n’ait que quelques minutes d’entrainement, voir quelques heures, mais c’était insuffisant pour battre le jeune homme. 

Johanna fit une dernière attaque, une ultime attaque, avant d’abandonner. En réalité, elle ne semblait pas avoir volontairement abandonné, on aurait plus dit que c’était ses jambes qu’il l’avait fait. Quelques secondes passèrent, le temps que la jeune fille reprenne ses esprits. Elle se releva et s’appuya contre un arbre, avant de déclarer avec un sourire triste, surement dû à la défaite cuisante. 

- Alors... C'était plutôt minable, n'est-ce pas ? 

Le jeune chef sourit, il fit disparaitre son épée. Il s’approcha tranquillement de la jeune fille avant de poser son dos contre le même arbre donc elle c’était accroché. Contrairement à la jeune fille, il n’était pas vraiment à bout de souffle, vivant chaque jour un entraiment assez hardie. Il lui dit d’un ton très gentil et léger puisqu’il était tout près. 

-C’était très bien. J’ai seulement une ou deux petites remarques à vous faire par rapport à ça. Dit-il en s’appuya d’avantage sur l’arbre pour regarder le lycée. Premièrement, n’utilisez surtout pas le style de combat des autres, surtout pas le mien, puisque je ne me fis que sur mon instinct, attaquant comme je le sens. Il sourit légèrement, suite à cette aveu. Deuxièmement, il faut faire qu’un avec votre arme, d’ici là, vous aurez l’impression de traîner un fardeau… Il faut qu’elle fasse partie de vous, comme un rallongement de votre bras… Vous comprenez? Bref, tant que vous n’y arriverez pas, vous ne serez jamais en mesure de trouver votre propre style. 

Il était anxieux. Le jeune homme se demandait s’il était un bon prof, ou s’il faisait juste de la merde envers sa sous-chef. Ces quelques conseils pourraient lui être utiles, comme ils pouvaient être totalement inutiles. D’un léger mouvement des épaules il se redressa, recula légèrement et se retourna pour faire face à l’arbre et du même coup à la jeune fille. 

-Vous avez l’air exténuez… Prenez votre temps pour vous reposer, nous recommencerons quand vous allez vous sentir mieux. Dit-il avec un sourire franc. 

Il la regardait dans ses yeux bleus marins et ne put s’empêcher de revoir la détermination de tout à l’heure. Elle allait devenir une forte combattante, avec ça, il ne lui fallait qu’un peu de temps. 







~~~~






Le manque d'énergie se faisait de plus en plus ressentir à mesure que Johanna tentait d'attaquer son chef. Elle devait redoubler d'efforts pour porter ses coups qui pourtant, étaient loin d'augmenter en puissance. Peu à peu, ses forces la quittaient. Elle pouvait sentir les muscles de ses jambes crier de douleur. Soudainement, comme si sa réserve d'énergie était arrivée à zéro, ses jambes ne purent plus supporter son poids & elle s'effondra au sol, à genoux devant son chef. Quelle humiliation... 

Elle était déçue d'elle-même, comme après chaque échec, mais elle se consolait en se disant qu'elle avait beaucoup de chance d'être tombée sur un chef tel que Kirito. Le jeune brun était visiblement, un combattant hors pairs, et elle était impatiente de pouvoir se hisser à son niveau. S'efforçant de sourire pour éviter qu'il ne s'inquiète, elle se releva, s'appuyant contre le tronc d'un arbre, et s'adressa au brun d'une voix fatiguée ;

- Alors... C'était plutôt minable, n'est-ce pas ?

Elle avait un peu peur qu'il ne soit découragé ou du moins, déçu par cette médiocre performance, mais il n'en fut rien. Le jeune homme lui sourit gentiment et vint s'adosser a l'arbre ou elle avait prit appui. Il ne semblait même pas un peu fatigué, par ce "combat", ce qui renforçait le sentiment de cuisant échec de Johanna. 

- C'était très bien. Lui dit-il en souriant légèrement. J'ai seulement une ou deux petites remarques à vous faire par rapport à ça. 

La jeune fille soupira discrètement, anticipant ses reproches. 

- Premièrement, n'utilisez surtout pas le style de combat des autres, surtout pas le mien, puisque je ne me fis que sur mon instinct, attaquant comme je le sens. 

Il ponctua ce conseil d'un mince sourire, puis reprit ;

- Deuxièmement, il faut faire qu'un avec votre arme, d'ici là, vous aurez l'impression de traîner un fardeau... Il faut qu'elle fasse partie de vous, comme un rallongement de votre bras... Vous comprenez ? Bref, tant que vous n'y arrivez pas, vous ne serez jamais en mesure de trouver votre propre style. 

La blonde sourit en écoutant son chef parler ainsi. Oui, elle comprenait ce qu'il devait ressentir en se battant avec d'autant de souplesse & d'élégance. Cependant, elle n'avait jamais rien connu de tel. Un nouveau désir mêlé d'impatience l'envahissait. Elle ne tolérerait plus aucun échec, à l'avenir. 

- Vous avez l'air exténué... Remarqua Kirito en se redressant. Prenez votre temps pour vous reposer, nous recommencerons quand vous allez vous sentir mieux. 

Sa sous-chef lui sourit en retour puis se redressa correctement, tâchant de paraître en pleine forme. 

- Je vous suis très reconnaissante, Kirito-san. Lui dit-elle aimablement. Et je vous assure que je ne vous décevrai jamais dorénavant, et qu'un jour je vous surpasserai. 

Elle marqua une courte pause, et se justifia avec un joli sourire, plus confiante ;

- Car les meilleurs maîtres ne sont pas ceux qui sont imbattables, mais bien ceux qui forment des élèves imbattables. Et... savoir les pousser plus loin encore que leur propres limites contribue au prestige, vous n'êtes pas d'accord ?

Elle souhaitait absolument se montrer à la hauteur du titre de "sous-chef du clan Yachiru" qui n'était tout de même pas rien. D’ailleurs, la blonde était convaincue que le clan de l'eau pourrait devenir l'un des plus prestigieux. Et puis, une fois qu'elle serait arrivée à le battre, elle pourrait avoir la conscience tranquille, sachant qu'elle pourrait se montrer digne du statut de sous-chef en protégeant le brun quoiqu'il puisse arriver. Oui, elle était vraiment impatiente de devenir une épéiste redoutable et de pouvoir accomplir des missions aux côtés de son chef. 







~~~~






Le Yachiru avait eu peur que sa phrase précédente ne soit pas bien comprise, mais se fut tout autre et il en était heureux. D’ailleurs, cette peur avait été dû au fait qu’il pensait avoir été un peu incohérent dans ses propos ou simplement pas assez claire, mais le sourire sur le joli visage de sa sous-chef le réconfortait. 

- Vous avez l'air exténué... Remarqua Kirito en se redressant. Prenez votre temps pour vous reposer, nous recommencerons quand vous allez vous sentir mieux. Avait-il dit après avoir été un peu plus loin, pour faire face à la jeune fille. 

La jeune fille sourit de nouveau, feintant d’aller bien, mais le jeune chef savait qu’elle était quand même épuisée, on ne pouvait pas se battre si férocement sans être un minimum essouffler. Kirito l’avait vécu, dans ses débuts. 

- Je vous suis très reconnaissante, Kirito-san. Lui dit-elle aimablement. Et je vous assure que je ne vous décevrai jamais dorénavant, et qu'un jour je vous surpasserai. Elle prit une petite pause.

Le jeune homme lui sourit, cette personne allait vraiment être son élève et en même temps son rivale? De plus, c’était la première fois que quelqu’un était reconnaissant envers le jeune homme, omis Salimor, mais lui, il ne compte évidemment pas, c’est son ‘’frère’’. Il n’allait certainement pas oublier cette journée de sitôt…

Kirito n’avait pas bougé, il attendant, depuis quelques secondes déjà, une quelconque réaction de la part de la jeune fille. Il fut quand même déçu de voir qu’elle restait là, alors que lui était déjà prêt à recommencer. Le jeune chef ne laissa pas paraitre son enthousiaste, ni même sa déception. Il avait juste hâte qu’elle devienne forte, mais il savait que cela prendrait quelques temps. Johanna reprit en gratifiant notre jeune héros d’un autre de ses jolis sourires.

- Car les meilleurs maîtres ne sont pas ceux qui sont imbattables, mais bien ceux qui forment des élèves imbattables. Et... savoir les pousser plus loin encore que leur propres limites contribue au prestige, vous n'êtes pas d'accord ?

Les secondes passèrent et il ne dit rien. Immobile comme une statue depuis son retour devant l’arbre, il réfléchissait. Qu’est-ce donc cette phrase, faisait-elle une remarque envers lui ou simplement une affirmation sans but précis? 

-Je suis totalement d’accord, certes, mais euh… J’ai peur de ne pas être un excellent maître. Pour être franc, je n’ai jamais appris de qui que ce soit et je ne sais pas si mes enseignements seront justes. Ce que j’ai dit tout à l’heure, n’était qu’une constation… Un coup de chance, quoi.

C’était vrai. Il avait vraiment peur d’être un mauvais professeur. Pas qu’il ait l’esprit de compétition, loin de là, mais il ne sera jamais en mesure de laisser des chances à son élève. Donc, de ce fait, il ruinera peut-être la détermination de celle-ci. Il soupira, essayant d’analyser la situation, sans succès. C’est pourquoi il chercha, avec son esprit, la présence de son serpent dans les environs. Il n’avait pas quitté l’endroit où il c’était réfugier, étant installé confortablement pour regarde le combat. 

*Salim’ ~ qu’en penses-tu toi?* Demanda-t-il mentalement à son fidèle ami. 

*Je crois que ça pourrait être bénéfique pour elle, comme pour toi. Lorsqu’elle sera assez forte pour te battre, tu vas comprendre certaine chose que tu as peut-être du mal à comprendre, maintenant.*Répondit-il sagement, en retour. 

Il était étonné de la réponse du jeune serpent. Il croyait fermement que la jeune fille allait le battre, un jour, mais cela lui paraissait quand même si… inaccessible pour le moment. Il haussa les épaules avant de rajouter d’un ton plus doux, plus joyeux, ne ressentant aucunement le poids d’une nouvelle responsabilité sur ses épaules. Oui, au début il était craintif, mais si son compagnon lui disait de le faire, il le ferait. 

-Bon, recommençons l’entrainement, je vous prie. Dit-il joyeusement. 

Il se plaça encore en position de combat et attendit. Il allait surement recommencer le processus un ou deux fois et ensuite, il irait au lac, pour s'y détendre. 








~~~~






- Car les meilleurs maîtres ne sont pas ceux qui sont imbattables, mais bien ceux qui forment des élèves imbattables. Et… savoir les pousser plus loin encore que leur propres limites contribue au prestige, vous n’êtes pas d’accord ?

Elle s’était sentie un peu obligée de se justifier, ne voulant pas que son chef croit qu’elle veuille le battre seulement dans le but de pouvoir l’humilier ou le renverser, c’était loin d’être le cas. Cependant, elle n’était tout juste pas satisfaite d’être douée en quelque chose… Elle ne s’arrêtait jamais avant d’être la meilleure. 

- Je suis totalement d’accord, certes, mais euh… J’ai peur de ne pas être un excellant maître.Avoua Kirito. Pour être franc, je n’ai jamais appris de qui que ce soit & je ne sais pas si mes enseignements seront justes. Ce que j’ai dis tout à l’heure n’était qu’une constatation… Un coup de chance, quoi.

La blonde eu un léger sourire. Son chef semblait vraiment se faire du souci quand à la qualité de son enseignement, et c’en était presque adorable. Elle aurait bien voulu pouvoir le rassurer, étant convaincue qu’il ferait un travail remarquable, mais les moyens de le faire étaient assez limités.

Voyant que le jeune homme semblait en pleine conversation mentale avec son invocation, elle s’adossa à un arbre & attendit sagement qu’ils aient fini. En même temps, ce genre d’échange la captivait beaucoup. Elle savait bien qu’un lien spécial que la science ne pouvait expliquer unissait les gens comme eux à certains animaux, mais les phénomènes inexpliqués la frustraient plus qu’autre chose. Ayant grandi dans un laboratoire biochimique, elle avait l’habitude que toute chose ait une raison d’être, ainsi qu’une logique explication. Or, dans cet endroit, tout dépassait l’entendement ! Aucun calcul algébrique ou quelconque raisonnement ne pouvait entrer en compte. Tout cela la fascinait.

Au bout d’un moment, le jeune chef des Yachiru haussa les épaules & lança sur son ton joyeux d’origine ;

- Bon, recommençons l’entraînement, je vous prie.

Johanna lui rendit son sourire avec une lueur de défi, avant de s’élancer vers lui une seconde fois. Ses assauts étaient, certes, encore moins forts et précis que lors de sa première attaque, mais elle poussait vraiment ses limites, histoire de compenser. De plus, elle tâcha de prendre en considération les conseils de son chef et arrêta d’essayer de l’imiter. Étonnement, elle ne s’en tira pas si mal. Libre de ses pas & n’ayant pas à se concentrer pour reproduire ce qui lui semblait être bon, elle arrivait à porter des coups plus gracieux & rapides. Elle ne parvint pas à toucher son supérieur, mais il y avait tout de même une amélioration, aussi minime soit-elle. 

Ils continuèrent ainsi jusqu’à être plutôt éreintés tout les deux, (bien que Kirito semblait toujours nettement plus en forme que sa sous-chef) & décidèrent de s’arrêter là, pour aujourd’hui du moins. De plus, l’après-midi touchait à sa fin & la noirceur tomberait bientôt, telle une nappe de plomb, sur la forêt. 

Johanna se laissa tomber au pied d’un grand arbre, pour reprendre un peu son souffle & passa une main dans ses cheveux. Sachant que son supérieur avait remarqué les petits progrès qu’elle avait faits, elle ne se sentit pas obligée de le remercier davantage ou de lui faire remarquer son talent. Les actions parlent plus fort que les mots, il devait donc être rassuré. Néanmoins, il y avait encore quelques questions qu’elle désirait lui poser.

- Parlez-moi de cet endroit, Kirito-san. Lui demanda-t-elle poliment. Des clans. De leurs membres & de leurs chefs. Que se passe-t-il vraiment entre eux ? On m’a envoyée ici sans pratiquement rien me dire…

Elle ne voulait pas plonger dans cet environnement alors qu’elle ignorait encore tant de choses. Des choses primordiales. Un peu timidement, elle ajouta ;

- Oh, et j’aimerais bien en apprendre un peu plus sur vous aussi, si ce n’est pas trop impoli de demander…







~~~~






- Bon, recommençons l’entraînement, je vous prie.
La jeune fille sourit avant de se relever et de s’élancer vers le jeune garçon, avec une détermination non dissimulé. Ce qui plut à Kirito. Il ne se sentait pas comme un véritable bon prof, mais si cette détermination n’aurait pas émané de la jeune fille, peut-être qu’il aurait perdu l’envie de entrainement. 

Johanna enchaînait les attaques avec une grâce et une élégance qui lui était propre. Le jeune chef des Yachiru ne put s’empêcher de sourire, tout en continuant de bloquer ses petits coups, elle avait compris ce qu’il avait essayé de dire, précédemment. 

La neige se crispait sous le poids de leurs souliers et le tintement des épées résonnait dans la forêt. Le soleil commençait légèrement à descendre et la nuit arriverait à grand pas. Au diable la petite sortie au lac, le jeune homme avait maintenant autre chose à faire. Les coups d’épée fut d’une grâce, jusqu’à ce que les deux jeunes gens décident d’arrêter l’entrainement, la jeune fille parti vers l’arbre et comme quand les deux jeunes personnes c’était reposer tout à l’heure, ils s’assirent de la même façon. Le jeune homme le dos légèrement poser sur l’arbre et regardait le soleil, au loin. 

- Parlez-moi de cet endroit, Kirito-san. Lui demanda-t-elle poliment. Des clans. De leurs membres & de leurs chefs. Que se passe-t-il vraiment entre eux ? On m’a envoyée ici sans pratiquement rien me dire…

Kirito allait commencer à lui dire ce qu’il connaissait, mais au moment où il ouvra la bouche, la jeune fille rajouta. 

- Oh, et j’aimerais bien en apprendre un peu plus sur vous aussi, si ce n’est pas trop impoli de demander…

Le jeune homme sourit et dis d’une voix calme et douce. 

-Je vais commencer par les clans. Il y en a un pour chaque élément. L’eau, la terre, le feu et l’air. Il y a cependant quelques exceptions. Genre le clan des soins, de la mort, la nature et la foudre. Je suppose que vous n'avez pas besoin de davantage de détailles. Certains chefs ont l’air plus ou moins gentil... Le jeune garçon prit une petite pause. Je vais vous laisser l'honore de vous forger votre propre opinion d’eux, mais faites attention. 

Il laissa cette phrase en suspens, il ne voulait pas lui dire qui fréquenter ou pas. Elle le découvrirait bien assez tôt, que les Mikari et les Asuna étaient une menace. 

-Ensuite, mon histoire se résume à peu de chose. Quand j’étais plus jeune, j’ai découvert, après que mon ami m’ait montré ses pouvoirs, les miens. J’ai essayé de me faire tout petit, pour que personne ne découvre mes pouvoirs et ça à bien marcher. Je ne m'étais pas fait d'amis et tout. Après, j’ai pris l’initiative de venir ici dans le but de développer mes pouvoirs et m’améliorer avec Salimor et mes compétences de combat. 

Il avait le regard perdu dans le ciel et c’est avec un léger soupire qu’il dit ce dernier mot. En fait, pourquoi était-il venu ici, sérieusement? Quelle était sa première vraie motivation? Il était de nature très joyeuse, mais il vivait encore un peu dans le passer, ne pouvant pas oublier le regard de cette enfant qu’il avait traité de monstre et qu’il avait peut-être retrouvé. Allait-il avoir le courage d’y parler et si oui, qu’allaient-ils faire? Bref, c’est avec un chuchotement qu’il demanda à la jeune fille. 

-Et vous, quel est votre histoire? 








~~~~






- Parlez-moi de cet endroit, Kirito-san. Des clans. De leurs membres & de leurs chefs. Que se passe-t-il vraiment entres eux ? On m’a envoyée ici sans pratiquement rien me dire…

Elle revoyait très bien l’expression froide & totalement professionnelle de Reisi lorsqu’il lui avait annoncé la nouvelle. Sans aucune émotion notable, il avait simplement remonté ses lunettes sur son nez avant de l’informer que jamais ils ne risquaient de se revoir. Il lui avait donné toutes les informations qu’il possédait sur l’emplacement de cette île et le comment s’y rendre, mais rien de plus. Leurs adieux avaient été froids & formels, tout à fait à l’image du jeune homme. 

Secouant la tête pour chasser ces souvenirs, Johanna ajouta, alors que son chef était sur le point de répondre ;

- Oh, et j’aimerais bien en apprendre un peu plus sur vous aussi, si ce n’est pas trop impoli de demander… 

Visiblement ravi, Kirito sourit paisiblement & prit la parole ;

- Je vais commencer par les clans. Il y en a un pour chaque élément. L’eau, la terre, le feu & l’air. Il y a cependant quelques exceptions. Genre le clan des soins, de la mort, la nature & la foudre. Je suppose que vous n’avez pas besoin de davantage de détails. Certains chefs ont l’air plus ou moins gentils…

Son regard se perdit dans le vague l’espace d’un instant.

- Je vais vous laissez l’honneur de vous forger votre propre opinion d’eux, mais faites attention. 


Tiens ? Y avait-il quelque chose qu’il ne voulait pas lui dire ? M’enfin, il avait raison, elle le découvrirait bien par elle-même.

- Ensuite, moi histoire se résume à peu de choses. Quand j’étais plus jeune, j’ai découvert, après que mon ami m’ait montré ses pouvoirs, les miens. J’ai essayé de me faire tout petit, pour que personne ne découvre mes pouvoirs & ça a bien marché. Je ne m’étais pas fait d’amis & tout. Après, j’ai pris l’initiative de venir ici dans le but de développer mes pouvoirs et m’améliorer avec Salimor & mes compétences de combat.

Johanna lui sourit gentiment. Elle comprenait parfaitement ce qu’il voulait dire par « pour que personne ne découvre mes pouvoirs »… Elle aussi, aurait préféré cacher ces atrocités qui la rendaient si inhumaine, et fréquenter une école normale, remplie d’élèves normaux, pour mener un semblant de vie normale… mais bon, ce n’était pas pour elle &, comme elle ne pouvait pas affronter ça, autant l’accepter une bonne fois pour toutes. 

- Et vous, quelle est votre histoire ? Questionna le jeune homme, à voix basse. 

La blonde fut quelque peu déconcertée par cette question. Son histoire, hmm ? En avait-elle réellement une à elle, ou n’était-ce que celle d’un autre scientifique fou & de ses expériences ratées ? Et puis… comment lui résumer ça sans l’effrayer ? Avec un sourire nostalgique, elle décida d’y aller au plus simple (les détails sordides n’étaient pas nécessaires) ;

- Et bien… Je suis née à Londres, en Angleterre & je suis restée là-bas jusqu’à l’âge de six ans. Je vivais dans un orphelinat car mes parents sont morts quelques jours après ma naissance.

En fait, elle ignorait complètement si ses parents étaient morts, ne les ayant jamais connus. Mais, c’était toujours ce qu’elle avait supposé. Il était préférable de les croire morts que de se dire qu’ils l’avaient tout simplement abandonné. 

- Ensuite… J’ai été adoptée par un scientifique japonais. Le docteur Ryuuichi Saeko, un homme assez célèbre dans son domaine. Je crois qu’il a presque remporté un prix Nobel, une fois. Bref, j’ai grandi chez lui, dans son laboratoire sophistiqué en bord de mer & c'est là que j'ai fais l'acquisition de mes pouvoirs, jusqu’à… Jusqu’à ce qu’un incendie ravage l’endroit. Ensuite, je suis allée vivre chez son assistant quelques mois avant d’atterrir ici. Compléta-t-elle avec un doux sourire (un peu forcé). 

C’était une façon très très vague de résumer les évènements, mais Johanna jugea bon d’épargner le pire à son jeune chef. Après tout, les gens qui passent leur temps a parler de leurs problèmes ne sont jamais vraiment appréciés, et elle souhaitait partir sur de bonnes bases avec son supérieur. 







~~~~






-Et vous, quel est votre histoire? Avait-il demandé avec un murmure a peine audible, mais la jeune fille l’avait très bien entendu. 

Le jeune homme avait le pressentiment qu’elle ne s’entendait pas à ça. Pourquoi ? Était-ce a causé la petite lueur de surprise que le jeune homme percevait? Il écoutait minutieusement les propos de la jeune fille. 

- Et bien… Je suis née à Londres, en Angleterre & je suis restée là-bas jusqu’à l’âge de six ans. Je vivais dans un orphelinat car mes parents sont morts quelques jours après ma naissance.

Le jeune homme eut une pointe de compati pour la jeune fille. Perdre ses parents en si jeune âge, c’était un événement si tragique dans la vie d’une personne. Il comprenait ce que pouvait ressentir son amie, mais il ne dit rien, il contentait de fixer le sol, attendant la suite de l’histoire. 

- Ensuite… J’ai été adoptée par un scientifique japonais. Le docteur Ryuuichi Saeko, un homme assez célèbre dans son domaine. Je crois qu’il a presque remporté un prix Nobel, une fois. Bref, j’ai grandi chez lui, dans son laboratoire sophistiqué en bord de mer & c'est là que j'ai fais l'acquisition de mes pouvoirs, jusqu’à… Jusqu’à ce qu’un incendie ravage l’endroit. Ensuite, je suis allée vivre chez son assistant quelques mois avant d’atterrir ici.

Ryuuichi Saeko. Ce nom sonnait étrange dans sa tête. Ou avait-il entendu parler de lui? Était-ce dans une revue scientifique? Oui… Le jeune homme se rappela que c’était un océanographe, mais rien de plus. 

Un autre mot résonnait, c’était acquisition. Kirito qui était quand même assez intelligent pour en conclure que la jeune fille n’était pas née avec ses pouvoirs, mais les avaient reçus d’une manière quelconque. Pourquoi lui avait-elle caché la vérité? Il haussa les épaules, se disant que la jeune fille devait avoir ses raisons. 

Le soleil commençait à descendre à l’horizon. Le chef des Yachiru se leva d’un bond et dit d’une voix relativement sinistre, faisant mine d’oublier la discussion qu’ils venaient d’avoir.

-Je pense que nous devrions rentrer, la nuit, il parait que la forêt est dangereuse. Il laissa passer quelques secondes, avant de rajouté en riant légèrement. Je rigole! Je ne pense pas qu’il ait tant de dangers que ça… M’enfin! Allons-y! 

Il donna sa main à la jeune fille pour qu’elle puisse se relevé sans mettre ses mains sur le sol légèrement froid, ordonna à son serpent de le suivre et parti en direction du lycée. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre des Yachiru (PV Kirito) [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre des Yachiru (PV Kirito) [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Lycée :: Forêt-
Sauter vers: