AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Perdue dans la ville [PV -Mizuri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yaya Suko

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 18

MessageSujet: Perdue dans la ville [PV -Mizuri]   Ven 9 Jan 2015 - 12:38

La nuit tombait sur la ville de Seikoku, Yaya avait quitter sa petite sœur il y a dix heures maintenant et espérait que tout se passait bien pour elle, que personne ne l’embattait au lycée.

"Elle a dut s'endormir dans un coin
Elle s'est même peut-être trouver un ami qui sait ?
Un fantôme passant par la..."


L’aînée Suko, continua a se faire de soucis pour sa petite Yuki après avoir chercher un logement pour toutes les deux toute la journée.

"Heureusement qu'elle n'est pas la, elle n'aurait jamais suivie la cadence et j'aurais été obligée de la portée sur le dos"

En effet, en plus d'avoir un débit de parole opposé a celui de sa petite soeur, Yaya es de nature sportive presque infatigable. Mais elle avait beau être en pleine forme elle ne pouvait plus visiter d'appartements a cette heure si.

"Bon ! Trouvons un coin où manger, j'ai faiiiiiiiiiiiiiiiiiiiim!"

Même toute seule Yaya faisait beaucoup de bruit, la discrétion c'est pas son truc.

"Poisson ! Je veux manger du poisson ! Non ! Des nouilles ! Non ! Des nouilles au poisson ! Des nouilles aux crevettes !"

Tout d'un coup la petite gourmande écarquilla ses deux yeux bleu azur comme si elle avait vue la vierge marie....

" une pizzaaaaaaaaaaaaaaaaaa "

Elle se mise a courir a toute vitesse en direction du restaurant devant le quel elle s’arrêta, huma la bonne odeur de la cuisine Italienne et posa les 6 sacs qu'elle portant depuis des heures (sacs de voyage des deux soeurs). Ébouriffée mais pas le moins du monde essoufflé elle fit sa commande devant un serveur ébahit :

" Une soupe , une pizza quatre fromages, une au chorizo, un tiramisu et une glace a la vanille... avec une carafe d'eau s'il vous plait !"

Si Yaya était une jeune fille fine et de petit gabarie son estomac ne reste pas moins semblable a celui d'un ogre. Elle dévora son repas en moins de temps qu'elle a été servie fixée par les clients autours d'elle abasourdis par un tel spectacle.
Elle mis les quelques pièces quelle avait dans ses poche sur la table (peut-être un dixième de ce quelle devait payer) pris ses sacs et courut.

"merci pour le repas !!"

En quelques minutes elle était deja loin impossible pour le personnel du restaurant de la rattraper. Evidemment la jolie jeune femme aux longs cheveux bleu cache bien son jeu avec son joli petit visage innocent personne ne se méfierait, même l’aînée Suko ne fais jamais rien par méchanceté, disons qu'elle est plutôt maline.

Yaya, essoufflée, posa a nouveau tous ses sacs essayant de trouver un endroit où dormir..
elle trouva une petite coure ou elle décida de s’asseoir appuyée sur un arbre et sur ses sacs. Elle regarda le ciel et dit :

"Bonsoir Maman, ça va bien la haut ?
Tu surveilles Yuki hein ? Tu veilles sur elle ?
Ne t’inquiètes pas pour moi, je vais bien, demain je trouverai un appartement."


Elle ferma les yeux pour s'imager la présence de sa mère et s'endormie doucement.

Le lendemain, Yaya se reveilla brusquement, une odeur plaisante caressait ses narines....

"hmmm...chocolat" chuchota t-elle.

C'était une boulangerie française qui avait un stand a chocolat chaud. Les yeux encore un peu fermés elle s’avança tel un zombi jusqu'au bar, traînant ses sacs par terre.
Puis elle colla son petit font sur la vitrine quand son ventre fit le bruit d'un marteau piqueur. Elle n'avait plus aucuns sous, et n'avait pas assez d’énergie pour s’enfuir en courant... Quand soudain elle entendue la voix d'un jeune homme s'adresser a elle..







~ ~ ~ ~

BON APPÉTIT !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuri Ichio
Sous chef du clan Tochi | Victime de la cb
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Perdue dans la ville [PV -Mizuri]   Ven 9 Jan 2015 - 19:37

Le sous chef posa simplement les restes de sa veste dans sa chambre avant de quitter le dortoir qui lui tenait tant à cœur. Il s'avança le long des couloirs en observant la nuit tombé si vite, désormais il ne portait que sa simple chemise blanche, et pour tenter de masquer son manque de vêtements, il avait ajouté simplement une petite cravate rouge offerte gentiment par la direction peu après son arrivée, un simple bout de tissu sans grande valeur.
Peu lui importait cependant, mettre ce vêtement lui faisait se sentir plus présentable, certes il ne la mettrait pas tout les jour, mais il trouvait que porter une cravate amené une certaine classe et prestance, contrairement au sourire niais et habituel désormais affiché sur son visage, qu'il ne quitterait pas si on lui demandait.
Il joua avec le coton rouge avec de sa main droite avant de sortir des bâtiments et de franchir le gros portail gris, il devait retrouver la sœur de Yuki ce soir, il n'avait pas envie de la laisser seule dehors à proximité du lycée, mais surtout des élèves que les murs de béton abritaient, à la fois caché mais aussi à la vue de tous, pour qui oser s'aventurer dans la grande bâtisse.

Il suivit la route, voyant les lumières de la ville envahir le paysage de leur nombreuses couleurs, ce spectacle se refléta dans les yeux émeraude du jeune homme qui ne s'empêcha pas de reprendre un sourire en coin. Ces tâches colorées au milieu du noir, devenait un spectacle appréciable pour le regard de quiconque décidait d'y prêter attention.
Durant le court chemin pour rejoindre la ville, Mizuri songeait au fait qu'il ne s'y rendait pas souvent, pour ne pas dire jamais, trop occupé à se déplacer dans le lycée pour occuper ses journées, et à rêvasser. Cependant à cette idée il n'éprouvait pas une once de regret, guettant une dernière fois dans son dos le lycée il s'engagea dans les rues éclairées de la petite ville à la recherche d'une certaine yaya aux cheveux bleus.

Son chemin le mena dans la longue rue marchande, à cette heure ci on ne pouvait apercevoir dans l'allée que les retardataires dans les restaurants ou les serveurs venant simplement de finir leur service. Le tochi croisa les bras derrière sa tête en continuant sa démarche assez particulière avant d'entendre un simple morceau de conversation qui lui donna un début de piste :

"Tu as vu ce ventre aux cheveux bleus ? Elle a tout avalé, encore heureux qu'elle ait quitté le restaurant avant qu'on n'est plus rien pour demain... J'espère que les fournisseurs passeront vite..."

Le brun c'était arrêté et avait légèrement tourné la tête pour rendre la fin de cette conversation plus compréhensible à ses yeux, pour une fois il ne mit pas longtemps à percuter et saisir ce qu'il se passait. Une fille aux cheveux bleus n'était pas une chose courante dans la vie simple des habitants, pour preuve, lui même n'en connaissait qu'une seule, et pour marquer à ce point les esprits, il fallait dégager quelque chose de particulier, quelque chose présent seulement au lycée.
Doucement il leva à moitié les bras vers le haut pour s'auto-féliciter et sourit face à sa réussite. La fameuse Yaya était donc dans les alentours, il accéléra doucement le pas afin de finir rapidement le tour du pâté de maison, seulement cette fille semblait être une ombre, voir un fantôme... Sans oublier son sens de l'orientation... Le tochi tourna et retourna en vie tombant sur des places ou des rues désertes, la nuit avançait et le tochi continuer de chercher, commençant au fur et à mesure à désespérer et se maudire doucement, il ne rentrerait pas tant qu'il ne l'aurait pas trouvé!
La nuit se termine, son rideau sombre disparut et l'aube coloré revint faire surface sur les cernes remarquables du jeune homme, il ne l'avait pas trouvé, cependant il prit une rue au hasard, râlant de nouveau avant de lâcher un énorme sourire ! Là, devant lui, fidèle à la description qu'il avait surpris, elle était suspendu à la vitrine d'une boulangerie française. Semblant soupirer de désespoir face aux viennoiseries. Il s'approcha discrètement par derrière, et tendit un bras afin de lui poser sur l'épaule.
Finalement il se retint et mit sa main dans la poche, peut être n'aimait elle pas les contacts physiques, où serait surprise. Le tochi ne voulait pas lui faire peur il était juste ici à cette heure de la nuit dans le but d'amener cette fille au lycée.

Puis il hésita une seconde fois avant de se présenter, elle était toujours occupée à faire du lèche-vitrine dans tout les sens du terme, et si cette fille n'était pas la sœur de la jeune Mikari? De toute façon qui ne tentait rien n'avait rien. De sa voix peu rocailleuse il énonça le nom hypothétique de la demoiselle :

"Yaya... euh... yaya la soeur de Yuki?"

Mince, il avait oublié le nom de la petite nouvelle, l'avait t'elle mentionnée? Pour dire vrai il ne savait même plus, ce qui causa un petit rictus à peine audible de sa part. Il était réellement irrécupérable.
Avant qu'elle ne réponde il aperçut du coin de l'oeil d'important bagages, il ne put s'empêcher de déclarer :

"Fichtre, c'est à vous tout ça? Mais quelqu'un vous aide déjà? Yuki m'a envoyé vous trouver, enfin si vous êtes vraiment Yaya, enfin la soeur de Yuki, peut être qu'il existe d'autre Yaya après tout, mais je m'égare..."

Le brun se pinça la joue avec deux doigts, comme si ils se punissait. Il avait dit à Rose qu'il ferait des efforts et aujourd'hui il n'avait cessé de déblatérer des propos inutiles, comment honorer sa promesse s'il il n'était même pas capable de faire ça.
Étrangement c'est à ce moment que son interlocutrice se retourna, l'apercevant dans cette situation inappropriée. Le sous-chef surpris et gêné retira doucement sa main et la fit glisser le long de son corps juvénile en émettant de bref "héhé" à intervalles irrégulier, les présentations commençaient fort bien...

~ ~ ~ ~

Qu'importe le passé, la valeur d'une personne se juge sur son présent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaya Suko

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Perdue dans la ville [PV -Mizuri]   Lun 12 Jan 2015 - 14:33

"Yaya... euh... yaya la soeur de Yuki?"

La jeune femme aux cheveux bleu tourna la tete, le front toujours collé a la vitrine, regarda le jeune homme et marmonna un :

"Wai et alors... tu veux ma photo ??"

Oui parce que Yaya a la facheuse mane d'être désagréable quand elle a faim, surtout le matin ...
Puis elle se rendie compte que l'inconnue connaissait son nom et celui de sa soeur

"Fichtre, c'est à vous tout ça? Mais quelqu'un vous aide déjà? Yuki m'a envoyé vous trouver, enfin si vous êtes vraiment Yaya, enfin la soeur de Yuki, peut être qu'il existe d'autre Yaya après tout, mais je m'égare..."


Yaya se redressa, essuya les petites goutes de salive qu'elle avait sur la joue, se coiffa rapidement avec les doigts, remis son pull sur les épaules (il tombait) et dit en faisait un large sourire :

"C'est bien moi, Enchantée ! *elle lui serre la main* Alors comme ça tu es un ami de ma cher petite soeur, et elle a réussie a t'envoyer me chercher, elle s'inquiete pour rien comme d'habitude mais niveau social.. elle progresse ! *met son pouce a 2cm de la tete du jeune homme*
our les bagages, oui ils sont tous a nous, j'ai préférée garder ceux de Yuki avant quelle ne les perde... et puis qu'est-ce que tu crois ? j'suis pas une moviette moi j'ai des gros bras ! *monte une de ses manches pour montrer ses muscles*

Malgrés son joli physique et sa jupe courte, Yaya se révèle, comme d'habitude, pas féminine dutout... Il faut dire que quand une fille grandi avec des vieux pêcheurs c'est pas facile de savoir ce qu'est la féminité... Une fois de plus son épaule est nue, le pull pendant sur la droite.

Elle regarda le garçon de haut en bas, le sourire aux lèvres et mis ses mains sur sa taille :
"T'es mignon tu t'appelle comment ? Ca ne m'étonnerai pas que ma petite soeur chérie ait craquée sur toi !"

~ ~ ~ ~

BON APPÉTIT !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuri Ichio
Sous chef du clan Tochi | Victime de la cb
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Perdue dans la ville [PV -Mizuri]   Lun 12 Jan 2015 - 19:13

"Wai et alors... tu veux ma photo ??"

Mizuri manqua de peu de faire un pas de recul en entendant cette phrase. Était ce vraiment la sœur de la timide fille qu'il avait rencontré la veille? Le changement de caractère était plutôt brutal... Ne sachant pas trop quoi dire ni comment réagir face à cette question à la fois ironique et agressive, il laissa se poursuivre la conversation en balbutiant un non à peine audible.
Par chance, aucunes nouvelles remarque émana face à cette réplique inattendue, la jeune fille sembla faire un brin de toilette avant de se retourner et de réagir avec énergie :

"C'est bien moi, Enchantée !"

Le tochi regarda la poigne de main qui suivit, la fatigue commençant à se ressentir suite à la nuit blanche, il ne pensa pas à la serrer, se demandant par ailleurs si il n'y avait qu'en France que les hommes et les femmes se faisaient la bise... Juste après il remonta son regard couvert pas les cernes pour croiser les yeux bleus de la fameuse Yaya, tout était bleu chez elle... Mais bizarrement, malgré sa stupidité, Mizuri ne pourrait jamais la confondre avec Camille, même de dos !
Il écouta la suite du petit discours empli d'énergie de la jeune fille et manqua à nouveau de faire un pas en arrière lorsqu'un pouce surpris son regard épuisé en se mouvant à deux centimètres de son visage. Cette fille était étrangement... positive, le tochi lâcha un sourire amusé en fermant à moitié les yeux, en théorie ils devraient bien s'entendre !
Après avoir observé les muscles saillants que la jeune fille montra, un air fier au visage, Yaya fit une annonce qui entraîna un rougir sur le visage du sous-chef, lui mignon? Et Yuki aurait craqué sur lui?
Gêné, il se gratta l'arrière de la tête en enchaînant sur sa réponse :

"héhéhé... euh..."

Jugeant que ce n'était pas une réponse adéquate, il décida de s'étirer un peu en tendant ses bras aux ciels, qui fut poursuivi par un mince bâillement inattendu. Pour éviter une quelconque remarque sur celui-ci Mizuri enchaîna en se touchant les index, le regard dirigé vers le sol :

"Euh... Non je ne pense pas hein, à vrai dire je pense plus lui avoir fait peur hahaha, c'est que j'ai été un peu bizarre mais c'est passé hein rassurez vous! Enfin voilà voilà..."

Il soupira doucement, et redressa ses yeux émeraudes pour regarder à nouveau les yeux bleus de son interlocutrice :

"Je suis Mizuri ! Enchanté! "

Puis son sourire devient un sourire de défi, il avait envie de faire un bras de fer pour jauger de la force cachée de cette personne, avait elle le même don que lui? Pour le moment, dieu seul le savait. Cependant il déclara :

"On se fera un bras de fer un jour vous et moi ! Et puis... C'est plus moi qui m'inquiétait pour vous que Yuki, disons que vous êtes nouvelles et dans un lieu inconnu, alors je vous ai cherché toute la nuit pour vous amener dans votre dortoir, mais je ne suis pas très doué hahaha."

Un doux rire lui échappa, avant qu'il ne se frotte le menton de sa main droite, quelque chose clochait dans l'esprit étriqué du jeune homme. Il ne put s'empêcher de demander :

"Vous êtes vraiment la sœur de Yuki? Où juste sa belle sœur? Parce que vous me semblez différente en bien des points."

~ ~ ~ ~

Qu'importe le passé, la valeur d'une personne se juge sur son présent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaya Suko

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Perdue dans la ville [PV -Mizuri]   Ven 23 Jan 2015 - 13:26

"héhéhé... euh..."

Le garçon virait au rouge tomate ce qui fit rire aux éclats Yaya. Lui aussi a l'air unpeu timide, une chance que Yuki soit tombée sur lui. A vrai dire Yaya s'inquiétait que sa petite soeur se retrouve seule ou avec les mauvaises personnes.

"Euh... Non je ne pense pas hein, à vrai dire je pense plus lui avoir fait peur hahaha, c'est que j'ai été un peu bizarre mais c'est passé hein rassurez vous! Enfin voilà voilà..."

Yaya rit a nouveau mais plus discretement, sa soeur a peur de tout le monde alors, l'un n'empèche pas l'autre. Le garçon est attanchant, il pourra sans nul doutes vite s'intégré a la famille !

"Je suis Mizuri ! Enchanté! On se fera un bras de fer un jour vous et moi ! "

Serait-ce un défi ! GENIAL ! Yaya adore les défis, et puis se petite maigrichon n'a pas l'air bien costaut ce sera facil de le battre, mais la jeune fille aux cheveux bleus n'eut pas le temps de répondre qu'il enchaina.

"Et puis... C'est plus moi qui m'inquiétait pour vous que Yuki, disons que vous êtes nouvelles et dans un lieu inconnu, alors je vous ai cherché toute la nuit pour vous amener dans votre dortoir, mais je ne suis pas très doué hahaha."

Vue son débit de parole il n'était peut-être pas si timide que ça finalement. Il a l'air très intensionné ! Bien joué ptite soeur ! pensa t'elle. Le lache pas celui la c'est le bon !

"Vous êtes vraiment la sœur de Yuki? Où juste sa belle sœur? Parce que vous me semblez différente en bien des points."

"Oui, je suis sa grande soeur, nous avons deux ans d'écarts. Pour notre carractère tu remarqueras vite qu'elle et moi avons des valeurs communes et sommes très proches"

Yaya perdis doucement son joli sourir...

"Il est vrai qu'elle est très calme comparer a moi, c'est parce qu'elle était très proche de notre mère qui l'était aussi elle restaient des heures toutes les deux a dormir et regarder la nature pendant que moi je jouait au baseball et pêchait avec notre père... et puis.. si elle ne parle plus depuis.."

Yaya baissa la tête et se morda la lèvre.

"depuis que notre mère est morte"

Tout d'un coup elle se rendit compte de la mauvaise tournure que prennait cette discution. Ce n'est pas ce qu'elle voulait ! Alors...elle refis un large sourir et dit :

"Je me suis promise de la rendre heureuse par tout les moyens et j'y arriverai !! maintenant allons-y"

Elle pris tous ses sacs, pris la main du jeune homme et se mise a courir pour rejoindre sa petite soeur. Puis elle s'arreta net , regarda le jeune homme totalement choqué et lui dit :

"c'est par où ?"

~ ~ ~ ~

BON APPÉTIT !


Dernière édition par Yaya Suko le Sam 24 Jan 2015 - 18:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuri Ichio
Sous chef du clan Tochi | Victime de la cb
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Perdue dans la ville [PV -Mizuri]   Ven 23 Jan 2015 - 20:36

Alors elle était l'aînée de la famille? Mizuri se demanda quelques secondes en quoi consistait le fait d'avoir un frère, une personne que nous devrions voir tout les jours, du moins pendant les études, pouvait on comptait sur elle, pouvions nous tout lui dire? Ou bien était ce une facette, le sous chef n'aurait jamais la réponse puisqu'il était un fils unique, et poser ainsi une question aussi anodine le mettrait mal à l'aise sur le moment, déjà qu'il avait rougit peu auparavant...
Et pourtant la suite du petit discours le fit se sentir mal à l'aise finalement, contre son gré. Il avait fait parler cette yaya d'un sujet triste, la mort d'un parent, et le tochi ne connaissait que trop bien ce sentiment pour ne pas s'en vouloir d'avoir mit le doigt sur ce sujet, il devait la faire rire ! Il fallait qu'il la fasse rire pour rattraper sa gaffe, puisque cette jeune femme aux cheveux bleus réagissait différemment face à cette situation comparé au sauvage garçon, était elle plus ou moins heureuse? Avait elle eu du soutien? Mizuri se secoua la tête, toutes ces interrogations étaient bien trop personnels, et ça le pousserait à s'ouvrir de trop. Personne ne doit savoir.

Pourtant face à la tristesse et la nostalgie elle sourit largement,dévoilant ses dents blanches, un masque? Elle fit une remarque sur la petite Yuki, et le reste s'enchaîna très vite. Il se retrouva main dans la main avec une personne motivée portant tout les bagages seule, qui finit par hésiter avant de demander le chemin.
Le chemin? Ah oui tiens, Mizuri avait oublié ce petit détail, voilà, quel tête en l'air quand il pensait. Il pointa sa main du doigt en souriant :

"Ce n'est pas censé être moi le guide?"


Puis il s'étira de tout son long, il était fatigué, peut être que si il s'endormait ici, il rêverait qu'il se trouve dans son lit, en attendant il répondit doucement et amusé :

"Laissez moi vous aidez à porter les bagages, je suis moi aussi plus costaud que ce qu'on peut croire avec cette petite cravate! Sinon je n'aurais pas proposé un bras de fer voyons ! Bon après j'aime bien les cravates de temps en temps. Enfin bref."


En riant doucement, et sans attendre de réponse, il s'empara de la moitié des bagages avant de prendre les devants. Il fit attention à yaya pour vérifier qu'elle le suivant, puis tenta de meubler le fait qu'il cherchait son chemin par de vaines paroles :

"Je n'ai pas vraiment parler avec votre sœur, on c'est plutôt rencontré on va dire, oui ça me semble être le bon mot, et je vous fais confiance pour la rendre heureuse ! J'aimerais aussi que tout le monde soit heureux, c'est bête de penser ça hein? Mais après tout, il paraît que je suis stupide !"


Un doux rire vint faire écho dans la rue, beaucoup le considérer comme un crétin, mais peu voyait qu'il était une personne bien malgré cette rumeur, qu'elle soit vraie ou fausse. Enfin une personne de bien si on ne creuse pas trop profondément au sein de son esprit, par chance il n'avait encore jamais croisé de kaminari qui aurait pu lire en lui, et puis Rose lui avait appris à se défendre face à ce genre d'assaut. Seulement il n'avait jamais été confronté à la situation réelle.
Il prit à droite au deuxième tournant et continua de meubler la conversation, pour se rattraper face aux sentiments qu'il avait engendré, mais aussi pour donner l'illusion qu'il savait où il se dirigeait :

"Il fait vraiment beau aujourd'hui, un ciel si bleu à regarder ouvre les portes du bonheur je trouve, tout comme ce soleil frappant haha..."


D'accord. Cette fois c’était moins crédible que la première fois, mais le sous-chef hésitait quant à prévenir yaya du clan de sa sœur. Il l'avait rendu triste, il ne désirait pas l'inquiéter et puis dans la logique civilisée plus on est proche du danger, moi c'est dangereux non? Tout dépend du point de vue, quoi qu'il en était il ferait le noir sur cette information, c'était décidé.

"Vous avez hâte de revoir Yuki?"

~ ~ ~ ~

Qu'importe le passé, la valeur d'une personne se juge sur son présent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaya Suko

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Perdue dans la ville [PV -Mizuri]   Sam 24 Jan 2015 - 19:44

"Laissez moi vous aidez à porter les bagages, je suis moi aussi plus costaud que ce qu'on peut croire avec cette petite cravate! Sinon je n'aurais pas proposé un bras de fer voyons ! Bon après j'aime bien les cravates de temps en temps. Enfin bref."

Yaya riant sans aucune discretion se laissa guider #quel clown celui la# pensa t'elle.

"Je n'ai pas vraiment parler avec votre sœur, on c'est plutôt rencontré on va dire, oui ça me semble être le bon mot, et je vous fais confiance pour la rendre heureuse ! J'aimerais aussi que tout le monde soit heureux, c'est bête de penser ça hein? Mais après tout, il paraît que je suis stupide !"

Que tout le monde soit heureux, qu'elle belle pensée. C'est ce que Yaya voulait aussi, plus que tout au monde, que le bonneur se fasse tout autours d'elle et que jamais plus il ne disparraisse.


"Vous avez hâte de revoir Yuki?"

Elle accelera et lui donna un enorme coup dans le dos qui se voulait pourtant amical.

"Arrete de me vouvoyer !"

Elle se pointa devant lui et lui tendit la main

"Les amis de ma soeur chérie son mes amis, je te garantis que nous allons bien nous entendre !"

Ce petit discours fut interompue par une gros grognement, comme celui d'un ours en colère.
Mais ce n'était que le ventre de Yaya, qui était affamée.

"Oups ! excuse moi *elle se gratte la tête* Mon ventre peut attendre il faut que je retrouve ma soeur alors continuons ! Dès que j'aurait finit de m'occuper de notre inscription on fera un bras de fer toi et moi, j'ai hate de voir ce que tu as dans le ventre ! *elle lui retape dans le dos*"

Elle se retourna pour continuer a avancer.
Puis se retourna a nouveau.

"Ah ! et puis.... vouloir le bonneur des gens ne fait pas de toi quelqu'un de spupide, juste quelqu'un de bon... Ma soeur c'est la meilleure, comment elle fait pour que son premier ami soit aussi cool ? ahaha"

Elle continua a marcher en riant.

~ ~ ~ ~

BON APPÉTIT !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuri Ichio
Sous chef du clan Tochi | Victime de la cb
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Perdue dans la ville [PV -Mizuri]   Lun 26 Jan 2015 - 20:39

Une forte tape amicale se fit sentir sur l'épaule du sous-chef, suivi d'un ordre gentil lui intimant d'arrêter de la vouvoyer. Mizuri ne répondit pas de suite, sentant venir une suite à cette conversation, il se contenta de sourire bêtement comme à son habitude en la fixant de ses yeux émeraude et niais, quelqu'un d'autre lui avait dit ça il y a quelques temps, mais la politesse qu'on lui avait appris et le respect des autres avaient survécu à son aventure sauvage.
Il ne c'était pas trompé, l'énergique yaya enchaîna en parlant de leur amitié? Le pas du tochi marqua une seconde d'hésitation avant de reprendre sa foulée habituelle, son sourire c'était déjà élargi.
Elle le considérait déjà comme un ami? Un véritable ami? Il avait toujours cru que c'était quelque chose de difficile à avoir, de rare et si plein de sens. Il s'apprêta à poser une question quand un bruit sourd et inattendu manqua de peu de le faire sursauter, il était puissant ce son ! Puis la jeune femme avoua que ce n'était que son ventre, son ventre? Mizuri ne put s'empêcher de rire face à cette déclaration, cette rencontre le changeait des élèves habituels du lycée, elle était si enjouée et amicale avec ses petites frappes, pas aussi parlant qu'un calin mais toujours appréciable comme marque de proximité, après tout ils étaient "amis" non?
D'ailleurs elle venait de dire qu'il était cool non? Le sous-chef recommença à rougir doucement mais il parvint à changer de sujet aisément :

"Je voulais vous, euh  te poser une question, mais j'ai oublié."


Le sourire continua d'éclairer son visage niais avant qu'il ne réponde :

"Il y a une cuisine au lycée si tu en as besoin, je suis désolé pour le vouvoiement mais on m'a appris un peu la politesse il fut un temps, et puis c'est une marque de respect je me trompe haha?"

Il continua son chemin ayant enfin remarqué les détours du bâtiment tant recherché dernièrement et termina dans la même foulée heureuse son légers discours :

"Je ne suis pas celui qui se dit stupide, je me vois plus comme un imbécile heureux. C'est bête hein ça aussi? Enfin ça ne m'importe pas, la vie est belle après tout alors pourquoi se prendre la tête avec le regard des autres haha?"


Fier de sa réplique qui semblait préparé alors qu'il venait simplement de l'inventer, il bomba le torse et ferma à moitié les yeux pour enclencher une démarche pleine de fierté et sans aucun poids mort qui le rattachait à la moindre tristesse, il souriait laissant le soleil inondé son juvénile visage et réchauffer sa peau pâle, il se disait qu'il devait probablement renvoyer une image classe à la soeur de Yuki, mais forcémment ce qui doit arriver lorsqu'on marche les yeux pratiquement clos arriva, il venait à peine de quitté le côté urbain de la ville que le brun glissa sur un petit gravillon s'étalant de tout son long sur l'herbe au bord de la route, face contre terre.
Sans quitter cette position il leva un bras et déclara :

"jermm mqmmm ezmqmmvmedsg ."


Puis il s'appuya sur ses deux mains, et se cambra le dos afin de dégager son visage du sol humide :

"Je voulais dire, ton inscription n'est pas finalisé? Tu ne sais pas dans quel clan ni dortoir tu vas être?"

Oui, exactement. Mizuri venait de faire comme si il ne c'était strictement rien passé, c'était un art qui était bien plus compliqué que ce qu'il paraissait parce qu'il fallait beaucoup prendre sur soi, mais surtout parce que ça attirait encore plus l'attention sur soi. En fait, il n'avait pas été bien intelligent quant à faire semblant qui ne lui était rien arrivé dans les 10 dernières secondes.

~ ~ ~ ~

Qu'importe le passé, la valeur d'une personne se juge sur son présent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaya Suko

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Perdue dans la ville [PV -Mizuri]   Mer 28 Jan 2015 - 21:29

"Je voulais vous, euh te poser une question, mais j'ai oublié."

"J'ai horreur de ce genre de suspense !"*elle rit*

"Je suis désolé pour le vouvoiement mais on m'a appris un peu la politesse il fut un temps, et puis c'est une marque de respect je me trompe haha?"

"Moi j'ai été élevée près de robustes pêcheurs, je n'ai appris aucune marque de politesse de ce genre, pour moi être familier c'est comme dire, "tu es mon ami" vouvoyer c'est presque dire "prend tes distances je ne t'aime pas" tu vois ?"

Le discours qui suivis était un peu trop philosophique pour la dynamique petite Yaya qui compris a peine la moitié.

Elle suivait encore son guide mais ne put s’empêcher de penser à de la nourriture..
Elle a faim ! Horriblement faim.
Son esprit se mis à divaguer..
Du poulet, des crêpes, des légumes, du poisson, du fromage, un ragoût, des pâtes...
Cette réflexion extrêmement intelligente et philosophique (habituelle avec Yaya) fut interrompu par un BOUM plutôt surprenant..
C'était le jeune brun, qui par une raison que tout le monde ignore (enfin surtout la jeune fille aux cheveux bleus) s'était littéralement étaler par terre. Le rire de Yaya retentit dans toute la ville.
#Quel phénomène celui la !# pensa t'elle, #Il est marrant#

"jermm mqmmm ezmqmmvmedsg ."

"Quoi ?" *se penche et tend l'oreille*

"Je voulais dire, ton inscription n'est pas finalisé? Tu ne sais pas dans quel clan ni dortoir tu vas être?"

Elle répondit en riant

"Les quoi ?"

Cette réponse parlait d'elle même...Effectivement, Yaya n'était pas au courant de grand chose, de rien même.

"Je nous ai inscrite ici parce qu'on m'a dit qu'ici les élèves ont des dons particuliers. Et comme moi et Yuki en avons je me suis dit qu'on serait peut-être bien ici, voila c'est tout ce que je sais à propos de ce lycée...
D'ailleurs... c'est quoi ton don à toi ?"

~ ~ ~ ~

BON APPÉTIT !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuri Ichio
Sous chef du clan Tochi | Victime de la cb
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Perdue dans la ville [PV -Mizuri]   Ven 30 Jan 2015 - 19:57

La jeune fille révéla une partie de son passé au brun. Elle lui avait simplement raconté comment on l'avait élevé. En soit ce n'était pas un terrible secret mais c'était tout de même un avoeu, un tout petit avoeu, Mizuri pensait qu'elle se confiait parce qu'elle lui faisait confiance probablement, cette pensée le fit sourire. Mais au fond de lui il savait.
Il savait qu'il ne lui révèlerai jamais rien de sa propre histoire, parce qu'il la refoulait, mais aussi parce qu'il ne voulait pas qu'on le juge, qu'on lui reproche, que le regard qu'on avait sur lui change. Etre stupide aux yeux de tous et peut être ce qu'il espérait, ce qu'il attendait. Certes il ne faisait pas semblant dans ses actions, par exemple il c'était vraiment vautré, il ne réfléchissait pas du tout et se laisser guider par son instinct animal quand il parlait, après tout c'était normal après son exil, mais si il le désirait plus que tout il pourrait agir et être différamment, mais il ne le voulait pas, il détestait d'ailleurs ce mot "différent" mais il savait qu'il se répétait, il l'avait déjà pensé juste avant de rencontrer la fameuse Camille. Et puis Mizuri était ce qu'il avait montré ce jour là, avant il n'était qu'un autre, une personne pas digne d'exister, pas digne de vivre, Seikoku était sa rédemption, sa propre renaissance.
Il finit de se relever toujours souriant et recommença à marcher comme si de rien n'était avec cette fameuse technique indiscrète, ses yeux verts fixant alors le mouvement des nuages, il se perdit dans sa propre rêverie, dans ses idées pendant que Yaya terminait de répondre en riant allégremment.
L'émeraude contrastait avec le reflet saphir sur ses pupilles, mais chacun avait son importance. L'un était le reflet de l'âme, le seul endroit où on pouvait véritablement "lire" dans quelqu'un, l'autre était le rêve de la liberté symbolisé, et n'était ce pas cet aboutissement que tout les lycéens de Seikoku convoitait finalement? Libre de se faire pardonner? Libre des poids sur son esprit? Libre d'être comme on l'était? Libre de vivre normalement? Libre de ne pas être jugé ni écarté?
Le sous-chef se surprit lui même dans son crâne, il fit un check avec son lui intérieur fier de lui avant d'entamer sa réponse, le sourire toujours appliqué avec douceur sur la niaserie de son visage :
"Oui on a tous des dons qui nous rendent exceptionnels à Seikoku ! C'est comme ça que je vois le lycée, et on me l'a présenté de la même façon que toi, disons que ce n'est pas vraiment moi qui est fait la démarche de l'inscription... La paperasse c'est pas mon truc."

C'est à ce moment qu'il se rendit compte qu'il avait oublié un bagage un peu plus bas sur la chaussée, il rigola bêtement et en courant alla le récupérer et rattrapa Yaya avec une grande foulée rapide et presque élégante, il tenta alors d'expliquer à sa manière le fonctionnement du bâtiment, encore histoire de faire comme si de rien n'était :

"Bah le lycée est séparé en clan en fait, plus clairement ils nous regroupe en fonction de nos pouvoirs, probablement pour créer une solidarité et une entraide quelconque. Il y en a 7 en tout dirigé par un chef à chaque fois. Et ils sont très forts, la mienne m'a déjà battu deux fois en combat amical ! Mais je m'égare comme toujours, et pourtant je lui ai promis de progresser, j'ai encore un long chemin à parcourir hahaha..."

Doucement il voyait l'imposante demeure se rapprocher d'eux, il enchaîna sur sa lancée, ne voulant pas s'interompre :

"Plus précisément il y a le clan des Kaminaris, ils sont liés en quelque sorte à l'électricité, la foudre, l'éclair etc... Ils peuvent lire dans les pensées aussi, donc ne cherche pas à avoir de secret avec eux ce sera plus simple. Ensuite les Yachirus, leur élément c'est l'eau, il paraît que leur chef peux créer de la glace éternelle, j'aimerais bien voir un jour une telle glace, ca semblerait tout droit tiré d'un monde merveilleux hahaha. Oui j'ai gardé mon âme d'enfant, enfin passons. Euh il y a aussi les Haikos, je comprends rien au japonais ou aux langues de ce coin là du monde donc on va les nommer les torches, ils sont liés au feu. Ensuite arrive les suzukas, et attention ce ne sont pas des motos !"

Un large sourire se dessina sur son visage, il avait un fou rire intérieur face à sa blague qu'il jugeait drôle mais tentait de le masquer exterieurement bien que ses épaules se haussaient toutes seules par moment. Quand il reprit son calme quelque secondes plus tard il continua :

"Pour eux c'est le vent, l'air, et ils sont fichtrement agiles, j'en deviens jaloux par moment."


Il réalisa qu'il n'avait pas parlé du clan de Yuki encore, il ne voulait pas vraiment le faire pour ne pas l'inquiéter mais il commençait à se sentir obligé... Dissimuler quelque chose qu'on finira forcémment par apprendre n'est jamais une bonne idée, bien que le tochi cacherait à sa supérieure n'importe quoi qui pourrait lui arriver. Il ne voulait plus la mettre dans des situations inconfortables comme lors de son départ précipité, l'organisation... Devrait il d'ailleurs un jour racontait ce qui lui est arrivé pendant ce temps là? Comment il avait obtenu le stylo de Rose? Probablement, mais qui était intéressé par cette histoire à la fois merveilleuse et horrible, pas grand monde, sans oublier que Rose avait réussi à faire croire à sa présence, qui était au courant qu'il avait disparu de la surface terrestre un certain temps? Personne. Alors autant sourire et faire le noir à ce sujet, ça ne l'avait pas transformé après tout.

"Ta soeur est chez les Mikari, je ne sais pas quel est son pouvoir mais il est lié à la Mort. Enfin tu dois le savoir mieux que moi, je n'aime pas ces gens là, enfin à cause de leur chef mais je suis sur qu'aucun d'eux ne le rattrape ! Enfin passons je lui ai dit que si elle avait un soucis elle pouvait venir me voir, avec ce statut elle ne devrait pas avoir de soucis, euh enfin je crois, espérons qu'on n'est jamais l'occasion de le vérifier après tout hein? Hahahaha!"


Il savait que ces quelques dires allait faire réagir la jeune femme qui marchait toujours tranquillement derrière lui, alors avant de se faire couper la parole il conlut :

"Il reste leur opposé, les kurasus, je considère leur cheffe comme mon amie, et je me moque que ce soit réciproque ou non, mais je ne pense pas qu'elle me déteste, enfin je ne lui ai pas donné de raisons de me haïr, après son invocation ne m'aime pas beaucoup beaucoup, j'ai dû trop manger de cerf dans ma vie, c'est pour ça sûrement... Bref, leur dons c'est de soigner, en gros résumé. Les asunas, des hommes qui aiment tellement la nature qu'ils l'ont comme pouvoir, là aussi je te résume pour faire vite. Et comme on garde les meilleurs pour la fin, je fais parti des Tochis, nous sommes liés à la terre et aux roches, enfin tout ce sur quoi tu poses les pieds, en ce qui concerne mon don...."


Il se retourna, ferma à moitié les yeux et fit sortir sa langue de sa bouche en signe de provocation :

"Tu en prendra connaissance durant le bras de fer !"

Il leva les bras en l'air en tentant d'imiter un rire triomphant, peut être que son imitation passerait, peut être que non... Il s'en moquait à vrai dire, il se remit à marcher en ralentissant l'allure.
Il profitait de cette petite promenade pour observer un peu plus l'île, c'est un lieu qui semblait fort paisible et relaxant, la mer ondulait dans son champs de vision avec son bruit si particulier, ce simple bruit qui refit sourire le brun, le son de l'eau s'échouant sur le sable était si nostalgique et charmant à entendre, il pourrait d'ailleurs retourner se baigner un jour, rien n'y personne ne l'en empêchait après tout, il était comme ce qu'il regardait auparavant, il était libre comme le ciel désormais, mais son passé, ce fardeau ne lui permettrait jamais de prendre son envol, mais il fera tout pour sauter le plus haut possible, il fera tout pour au moins réussir à planer.
Il s'arrêta devant le grand portail du lycée, il avait autant parlé que ça pour être déjà devant ce labyrinthe de couloir? Il posa les bagages, mis les mains dans sa poche après avoir replacé sa cravate correctement. Il tourna la tête afin de capter le visage de sa nouvelle connaissance :

"Et voilà, nous y sommes!"

~ ~ ~ ~

Qu'importe le passé, la valeur d'une personne se juge sur son présent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaya Suko

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Perdue dans la ville [PV -Mizuri]   Mar 3 Fév 2015 - 11:55

La jeune femme fut surprise de voir le jeune homme partir en courant et revenir quelques secondes après. #que fait-il ?# pensa t'elle. C'est en le revoyant avec un sac en plus qu'elle compris, il avait oublié un bagage en tombant.

A ce moment la le jeune brun entama un très long discours que Yaya écouta attentivement.

"Le lycée est séparé en clan en fait, plus clairement ils nous regroupe en fonction de nos pouvoirs, probablement pour créer une solidarité et une entraide quelconque. Il y en a 7 en tout dirigé par un chef à chaque fois. Et ils sont très forts, la mienne m'a déjà battu deux fois en combat amical ! Mais je m'égare comme toujours, et pourtant je lui ai promis de progresser, j'ai encore un long chemin à parcourir hahaha..."

Le fait qu'il parle beaucoup est rassurant, comme ça s'ils sont seul avec Yuki, Mizuri pourra parler pour deux, et puis quand quelqu'un parle et se confit c'est qu'il se sent à l'aise. Des clans selon les pouvoirs ? Mince, il est fort probable que les sœurs ne soit pas dans le même.

"Plus précisément il y a le clan des Kaminaris...Ensuite les Yachirus, leur élément c'est l'eau, il paraît que leur chef peux créer de la glace éternelle, j'aimerais bien voir un jour une telle glace, ca semblerait tout droit tiré d'un monde merveilleux hahaha. Oui j'ai gardé mon âme d'enfant, enfin passons."

L'eau ? Yachiru il dit ? La jeune femme se dit que c'était probablement la qu'était ça place.

"Ta soeur est chez les Mikari, je ne sais pas quel est son pouvoir mais il est lié à la Mort. Enfin tu dois le savoir mieux que moi, je n'aime pas ces gens là, enfin à cause de leur chef mais je suis sur qu'aucun d'eux ne le rattrape ! Enfin passons je lui ai dit que si elle avait un soucis elle pouvait venir me voir, avec ce statut elle ne devrait pas avoir de soucis, euh enfin je crois, espérons qu'on n'est jamais l'occasion de le vérifier après tout hein? Hahahaha!"

#La mort ? C'est triste... en même temps qu'espérais tu, elle voit des fantômes# pensa t'elle.
Yaya fut heureuse d'entendre quelle ne sera pas la seule a protéger la petite Yuki, décidément ce Muzuri a tut d'un bon gas.
Le garçon continua avec un ton très sérieux, et se confia petit a petit. Puis il finis par tirer la langue et dit

"En ce qui concerne mon don....Tu en prendra connaissance durant le bras de fer !"

Yaya se mise a rougir de rage, dans son fort intérieur on pouvait entendre un cri #je destesssssssssssssste le suspense !!!!!!# Mais elle sourie et ris joliment #quel clown celui la , tu ne vas pas t’ennuyer ma Yuki#

Les deux jeunes gens se retrouvèrent devant un énorme portail. #Alors c'est la ??# pensa t'elle.
Ce vieux bâtiment en pierre lui rappela les maisons Islandaise, il a l'air de faire bon vivre ici, elles s'y sentirons surement très bien.

"Et voilà, nous y sommes!"

"Waaaaaaah que c'est beau !!!"

Son ventre refit a nouveau un bruit affreux.

"Où est-ce qu'on peut manger ? *elle le regarda avec les yeux brillants comme un pett chat abandonné* J'ai la daaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaale !! *elle baya de toutes ses forces en s'étirant* On s'fait un ptit repas ? (quand elle dit petit tout est relatif) Ensuite promis jte laisse tranquille et je m’occupe de mon installation !!"

~ ~ ~ ~

BON APPÉTIT !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuri Ichio
Sous chef du clan Tochi | Victime de la cb
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Perdue dans la ville [PV -Mizuri]   Ven 6 Fév 2015 - 22:31

"Waaaaaaah que c'est beau !!!"

Mizuri arqua un sourcil en penchant légèrement la tête sur le côté, c'est vrai qu'il n'avait pas fait attention à l'imposante bâtisse lors de son arrivée, il avait dans la tête des idées et projets bien différents et si important que cette immense architecture semblait insignifiante. Ses yeux émeraudes suivirent les arrêtes de la pierre.
Le bâtiment était beau, mais il était devenu si familier pour ce sous-chef vagabond... A force d'être face à la beauté, il en avait pris l'habitude, il ne s'émerveillait plus devant le lycée, chose qu'il devrait faire plus souvent pourtant.
Un nouveau bruit abominable parvint à ses oreilles, le tirant de ses songes, c'était une nouvelle fois l'estomac de yaya qui avait prit le dessus, il sourit simplement, elle devait mourir de faim, un peu comme lui durant son exil, et avant qu'il ne puisse lui répondre, elle entama la conversation par une interrogation toute simple quand le ventre est en quête de nourriture.

"Où est-ce qu'on peut manger ? J'ai la daaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaale !!On s'fait un ptit repas ?  Ensuite promis jte laisse tranquille et je m’occupe de mon installation !!"


Un grand sourire se dessina sur les douce lèvres du brun, celui qui annonçait qu'il allait faire une bêtise, celui qui annonçait la venue d'une blague bien navrante pour quiconque le connaissait un minimum. Il dénoua doucement le nœud de sa cravate en entamant sa propre réponse :

"Bon d'accord... Mais..."

Il s'empara du bout de tissu rouge, et le dressa vers le ciel, le regard plein d'une fausse détermination. Il finit son geste lentement, très lentement. La cravate vint se nouer sur sa tête, devenant ainsi un bandeau rouge. Il ferma à moitié les yeux et termina en déboutonnant sa chemise, dévoilant sa musculature sèche à... personne en fait, ils n'étaient que tout les deux :

"Eugeuuuh, ici les animaux on les chasse! Bien que ce n'est pas MA guerre !"

La grimace accompagna ses dires afin de mieux coller à la référence qu'il tentait d'imiter. Il tourna la tête, toujours cette drôle d'expression au visage et croisa le regard bleu ciel de cette fille qu'il ne connaissait pas il y a peu. Ne voulant pas lui souhaiter le temps de répondre, il la fixa en recommencant son drôle de bruitage, avec cette intonation de voix qu'il prit pour encore se rapprocher du fameux personnage :

"Eugeuuh? Euuuéééé."

Puis il se mit à courir tout droit sur deux trois mètres, avant de s'arrêter net.  Il reprit son petit sourire mi-joyeux mi gêné en se tournant vers sa compagne, son simple héhéhé désolé habituel dans les situations de désespoir et gêne dans lesquelles il se jetait sortit de sa bouche.
Il venait de se dire que Sable était peut être actuellement en ronde, et que Rose n'apprécierait pas forcément voir son niais de sous-chef encore en train de faire l'andouille alors que les tensions à Seikoku montait de plus en plus, sans oublier qu'il n'avait toujours pas résolu le mystère de cette nuit, où il serait probablement mort sans l'intervention de l'autre jeune femme aux cheveux bleus. Il reboutonna sa chemise, tenant la cravate dans sa main droite en se rapprochant de nouveau de Yaya qui n'avait pas encore bougé. Il lui annonça en la regardant dans les yeux.

"On oublie les 10 dernières secondes hein? Ca vaut mieux pour tout le monde ! Sinon, j'aimerais t'indiquer le chemin de la cuisine mais... Je ne le connais pas hahaha."


Son doux rire enjoué brisa l'atmosphère étrange qu'il venait involontairement de mettre en place. Il continua dans la foulée de son débit de parole plus intensifs que la normale :

"Je peux juste te dire qu'elle est par là."

Il fit le tour de l'ensemble du bâtiment avec sa main, créant donc une indication de zone virtuelle complètement inutile de part sa taille prodigieuse... Décidément il ne changera jamais,  enfin le terme exact est qu'il ne changera plus désormais. Il mit les mains dans les poches atteignant les larges bagages en concluant :

"Avec de la chance on tombera sur ta chère petite sœur n'est ce pas?"

Et hop, de nouveau la technique du changement de sujet.

~ ~ ~ ~

Qu'importe le passé, la valeur d'une personne se juge sur son présent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaya Suko

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Perdue dans la ville [PV -Mizuri]   Mar 24 Mar 2015 - 14:09

"ici les animaux on les chasse! Bien que ce n'est pas MA guerre !"

Yaya fut surprise quelques secondes puis elle compris que c'était une blague plutot maladroitement faite par le jeune brun. Alors un grand sourire moqueur se dessina sur les petites lèvres de la belle jeune femme.

Mais le plus surprenant restait avenir... Mizuri se mis a courir d'un seul coup ne laissant pas le temps a Yaya de réagir et se stoppa net quelques mètres plus loin.

"Mais qu'est-ce qu'il lui prend ? il est fou !" murmura t'elle.

Le garçon n'entendit pas mais se retourna plongeant son regard dans celui de la jeune fille aux cheveux bleu en marchant vers elle.

#qu'est-ce qu'il vient de se passer ?# ce dit-elle..

"On oublie les 10 dernières secondes hein? Ca vaut mieux pour tout le monde ! Sinon, j'aimerais t'indiquer le chemin de la cuisine mais... Je ne le connais pas. Je peux juste te dire qu'elle est par là." dit le garçon en faisant un geste de la main

Décidément ce garçon est vraiment pas doué ! Quel empoté !
Yaya dit en riant :
"Nan mais attends c'est absolument pas précis ça ! Mais qui m'a refiler un guide aussi...."
La jeune femme n'eux pas le temps de finir sa phrase
"Avec de la chance on tombera sur ta chère petite sœur n'est ce pas?"

Ah oui c'est vrai.... avec tout ça Yaya avait oublié que sa petite soeur était là toute seule, quelque part dans ce bâtiment gigantesque..

"Oui ! C'est pour sa qu'il faut se dépécher !*elle s'étire* tu as de la chance, en se qui concerne la nourriture j'ai un flaire infaillible *elle empoigne ses bagages; se tourne vers son interlocuteur et lui souris* aller suit moi !"

Elle se mise a courir a toute vitesse comme si sa vie en dépendait juqu'à arriver a se qui ressemblait a un restaurant scolaire et colla sa tête a la fitrine où étaient présentés les différents plats

"waaaaaaaaaaaaaaaaaaah y'en a du choix !" *elle s'assie sur une table, posa tous ses bagages et s'étira a nouveau
"Aller dépéchons ! *elle se touche le ventre* tu vas bientot être remplie mon ami ! *elle se retourne vers Mizuri* Au fait , j'ai pas demandé mais.... on paye comment ici?"

~ ~ ~ ~

BON APPÉTIT !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuri Ichio
Sous chef du clan Tochi | Victime de la cb
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Perdue dans la ville [PV -Mizuri]   Ven 10 Avr 2015 - 20:49

"Oui ! C'est pour sa qu'il faut se dépêcher ! tu as de la chance, en se qui concerne la nourriture j'ai un flaire infaillible."

Oh? Mizuri lui aussi avait un flair plus développé que la normale à cause de son évolution durant son exil. Enfin, que les instincts primaires reprennent le dessus sur tout ce que la société souhaiter inculquer aux êtres humain était il vraiment de l'évolution?
Cependant il n'avait jamais penser à s'en servir pour trouver la cuisine, ce qui en soit était assez déplorable... Voir pitoyable, n'importe qui y aurait pensé, oui mais Mizuri n'était pas vraiment n'importe qui, sinon il ne serait pas arrivé à Seikoku.
Il suivit yaya dans sa folle rechercher de nourriture déjà prête et chaude, sans se fatiguer ni s’essouffler. Il regardait le paysage défilait par les fenêtres, les arbres tentant d'attraper le ciel, les élèves discutant dans la cour, tout ce petit univers tellement différent du monde extérieur, petit univers si dangereux... Le brun inspira et laissa son sourire gravé sur son visage stupide. Dans un ultime dérapage, les deux passèrent la porte de ce qui ressemblait probablement au self.
Le nias se gratta la tête, c'est la première fois qu'il venait ici en réalité, et une fois de plus il n'avait pas prêter la moindre attention au chemin... Si il l'avait fait, il n'aurait pas été lui même d'un côté, donc ce lycée ne le rendait pas fou, du moins pas encore !
Contrairement à sa partenaire, il ne prit rien, il n'avait pas faim du tout, même si il resté fatigué de sa nuit blanche. Plusieurs fois sa tête se baissa et ses yeux se fermèrent doucement avant d'être ramené à la réalité par la voix de la pauvre femme qui n'avait pas eu le choix de son piètre guide.
Il inspira de tout son long avant de s'étirer les bras avec la plus grande amplitude qu'il pouvait, ce qui déclencha naturellement un bâillement a moitié lié avec un grognement, ce qui eut pour effet de faire tourner la tête au peu de personnes présentes en direction du sous chef qui ne compris pas de suite. Finalement il déclara sur un ton normal :

"Euh... C'est pas moi."

Puis il sifflota, attitude plus que crédible quand on vient de dire la vérité n'est ce pas? Finalement il baissa de nouveau son regard émeraude vers yaya qui dévorait avec entrain tout ce qu'elle avait devant elle, sans laisser la moindre chance à la nourriture. C'est devant ce spectacle peu courant mais en rien surprenant après tant de temps passés entre les enceintes de ces grands murs qu'il répondit à la demande de yaya :

"En fait je ne suis jamais venu ici, alors je ne sais pas trop.... C'est bête hein? "

Son rire doux fit écho à ses paroles quant à sa stupidité mal dissimulé.

"Je suppose que personne ne viendra t'attraper pour ça, enfin pas maintenant du moins puis je ne suis même pas sur que tu puisses payer ce que tu viens de manger..."

Termina t'il en remarquant enfin la pile d'assiette sur le côté. Et ben la fatigue ne l'aidait pas...


(a terminer)

~ ~ ~ ~

Qu'importe le passé, la valeur d'une personne se juge sur son présent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdue dans la ville [PV -Mizuri]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdue dans la ville [PV -Mizuri]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Ame perdue dans la forêt de Cendre [Pv Nuage de Cendres]
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» NALA CANICHE ABRICOT F 13 ANS PERDUE DANS LE 34
» un loups dans la ville ainsi que des pirates et un chasseur sans m'oubliez moi ainsi que les civils...
» Perdu dans le désert !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Ville de Seikoku :: Quartiers-
Sauter vers: