AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un accueil chaleureux [PV David, Noe]

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuki Suko

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 18

MessageSujet: Un accueil chaleureux [PV David, Noe]   Jeu 8 Jan 2015 - 15:41

Alors que la petite Yuki venait a peine de quitter le sous-chef Tochi, c'est devant la porte de son dortoir qu'elle se retrouva la peur au ventre la main posée sur la poignée..
Que lui réservait d'autre cette journée ? Qui a t'il derrière cette porte ?
Elle inspira et expira très fort, pris son courage a deux mains et ouvra délicatement la porte juste assez pour se faufiler a l'intérieur du dortoir les yeux rivés sur le sol.. Elle s'inclina pour dire bonjour mais... ce n'est qu'un silence de mort qui lui répondit..... Alors elle releva timidement la tête pour voire sil y avait quelqu'un dans ce dortoir.

Il y avait bien quelqu'un.. Mais personne n'avait remarquer l'entrée de la jeune fille aux yeux verons.. Il faut dire qu'elle a beaucoup de talent pour se montrer discrette. Il y avait deux garçons qui avaient l'air nettement plus âgés que Yuki l'un avait l'air très gentil avait ses longs cheveux blonds et l'autre qui paraissait plus terre a terre avait de beau cheveux bruns et les yeux verts. Pendant que Yuki analysait le physique de ces deux jeunes hommes, ils remarquèrent sa présence. Mais la petite Suko continuait a penser a d'autres choses comme a sa soeur, Yaya, perdue dans la ville et puis a Mizuri. En effet la jeune fille aux cheveux d'argents, en regardants les deux beaux garçons qui se situaient devant elle, ne put s’empêcher de chercher des points communs avec le sous-chef Tochis.. comme si un homme ne pouvait être gentil s'il ne lui ressemblait pas..

Quand elle eut retrouver ses esprits Yuki se rendit enfin compte que les deux garçons la fixaient, ce qui la fit rougir instantanément ! Pour détourner son regards , et en signe de respect, elle refit sa révérence...

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noe Kotasu
Chef du clan Mikari | Tonton Noe/ Puissante mouche chiante
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Un accueil chaleureux [PV David, Noe]   Jeu 8 Jan 2015 - 18:10

Noe dit au revoir à sa copine avec une longue embrassade : il était rare que le sombre couple puisse passer du temps ensemble et avoir eu le dortoir du clan de la mort à eu seul pour la majorité de la soirée leur avait fait le plus grand bien. Néanmoins, le Kotasu avait deux nouveaux membres à accueillir (les Mikari avaient toujours été très nombreux, mais s'en devenait presque ridicule : combien d'adolescents exactement développaient des pouvoirs en lien avec la mort?).

Il sourit à l'Asuna et ferma la porte derrière elle, soupirant doucement, le corps chaud de la jeune femme lui manquant déjà.

Il retourna s'asseoir dans son énorme trône et croisa ses longues jambes. D'habitude, il aurait été vêtu à la manière d'une fillette, voir d'une poupée, mais comme à chaque ''rendez-vous'' amoureux avec Tina, la vipère était beaucoup plus masculine. Il avait enfilé des pantalons en cuir noir, qui avait toujours beaucoup de succès avec la Sakura, une chemise blanche légèrement ouverte sur son torse pâle ainsi que de nombreux bijoux : d'énormes bagues ébènes à ses doigts fin, multiple boucles d'oreille et une croix sombre dans son cou. Ses longs cheveux dorés eux, étaient dénoués et tombaient en cascade dans son dos et sur ses épaules frêles.

Comme à chaque fois, il inspecta en profondeur les dossiers de ses nouveaux disciples, refusant d'être pris par surprise : les élèves de Seikoku étaient souvent étranges et la majorité d'entre eux avaient vécu des rejets par le passé ; s'il y avait quoi que ce soit qui puisse le choqué, l'androgyne préférait le savoir d’avance, question d'être prêt mentalement et de pouvoir les accueillir avec autant d'amour que tous les autres. Il était aimant, le chef du clan de la mort.

David Frey était un jeune adolescent écossais de quinze ans, orphelin (comme bien trop souvent...), avait été battu par ses parents, avant leur décès. Il venait d'un village qui semblait assez religieux ou ses pouvoirs avaient été perçus comme une malédiction. Apparemment, il pouvait emprunter des aspects à la Faucheuse... Hmm.

Il rangea précieusement le document et agrippa l'autre : Yuki Suko, quatorze ans, (ils étaient étrangement jeunes... Les gens arrivant à Seikoku étaient normalement légèrement plus vieux, en général... Du haut de ses vingts-ans, le Kotasu était un peu embarrassé, ça ne leur ferait pas beaucoup en commun.) était originaire d'Islande et pouvait, comme nombreux d'entre eux, voir et discuté avec des entités. Elle avait une sœur, qui était aussi au lycée, avec laquelle elle vivait le parfait bonheur avant que sa mère ne s'enlève la vie, retirant toute raison de son père par la même occasion. Après une longue fuite, elles avaient fini par rejoindre Seikoku.

Le Mikari inspecta leurs visages longuement, mémorisant chaque traits et chaque imperfections avant de refermer le document. Il avait l'habitude, maintenant, aux tristes histoires qui semblaient tout droit sorties de romans et les passés de ses deux nouveaux membres ne l'affectaient pas vraiment : après tout, ils avaient tous vécu quelque chose de semblable...

Noemi releva la tête lorsque la porte s'ouvrit sur David, lui offrant un sourire qui se voulait amical. Sans bouger de sa chaise aux allures si royale, il le gratifia, de sa voix si suave :

-Bienvenue chez les Mikari, David, espérons que ton séjour ici te soit bénéfique.

Il rejeta une longue mèche blonde derrière son épaule et Etsu, son énorme boa, apparu dans le couloir, venant le rejoindre dans le confortable fauteuil, s'enroulant autour de son cou à la manière d'un foulard. La porte entrouverte laissa entré une jeune fille frêle qui semblait perdu dans ses pensées. Il tenta de la ramener à la réalité en avançant doucement :

-Bonsoir Yuki.

Mais la demoiselle ne releva pas la tête, du moins, elle y mit quelques secondes et lorsqu'elle aperçue que les deux éphèbes la regardaient, elle rougit et s'inclina respectueusement, faisant sourire la vipère avec tendresse. Il reprit, toujours aussi aimable avec les gens de son clan :

-Je suis Noe, Noemi Kotasu, chef du clan Mikari... Bienvenue parmi nous. Les autres dorment... Probablement (Dieu seul savait ce que pouvait bien faire les membres du clan de la mort à une telle heure de la nuit). Alors nous serons tranquille pour parler.

~ ~ ~ ~

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Frey

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 08/01/2015

MessageSujet: Re: Un accueil chaleureux [PV David, Noe]   Jeu 8 Jan 2015 - 23:21

Patou sur l'épaule, les mains dans les poches et la capuche noire relevé sur ses cheveux sombres, un sac en bandoulière sur l’épaule, c'est ainsi que de son regard vide le jeune David observait le portail du lycée Seikoku, ce bâtiment aux proportions démesurés sur cette île perdu au milieu de l'océan.
Le chat noir mit un léger coup de patte sur la joue de celui sur qui il se maintenait en équilibre, ce qui semblait si simple et pourtant...

*Vas y quelqu'un t'y attend, et j'ai faim.*

Le jeune homme soupira, il sortit de sa poche un maigre sac en plastique contenant de fines croquettes, et les donna à son compagnon, qui sans aucune retenue les dévora.

*Un jour il faudra m'expliquer comment tu as su tout ça Fatou.*
*Il suffit d'hypnotiser les bonnes personnes.*

David soupira en haussant les épaules, tout semblait si logique et facile pour son invocation. Cette situation en devenait presque déroutante, mais le nouvel élève se contenta de fermer les yeux et d'attendre quelques secondes avant de les rouvrir et de rentrer dans l'enceinte de son "avenir". Après tout, pour lui aussi tout était devenu facile et évident ces derniers temps, à quoi bon réfléchir aux manières, à l'utilité, au sens de ce qu'on dit alors qu'au final on va tous rejoindre le même endroit, vide et dénué de sens.

Une fois le portail passé, le chat descendit de son poste, n'aimant pas particulièrement les secousses qu'engendraient les déplacements de son maître, il devança celui-ci de sa démarche agile et le conduisit à travers un dédale de couloir avant de ressortir dans une cour.
Après quelques pas, l'orphelin se retrouva au centre de cette espace vague, il entendit au loin les feuilles virevolter sous l'effet du vent, mais ce furent de voix qui attirèrent son regard vide, il releva la tête dévoilant ainsi son pâle visage et aperçut au travers d'une fenêtre deux jeunes personnes.
Il les observa sans dire de mot, sans fournir la moindre expression autre que l'étrangeté de son regard et le neutre de ses lèvres, sa tête accompagnant leur mouvement dans le couloir, il s'agissait d'une fille et d'un jeune homme brun, tout deux devaient avoir son âge, à quelque chose prêt. Quand ils sortirent de son champs de vision, David patienta un petit peu, la brise c'était levé, amenant sa capuche sur le bas de sa nuque, un bout de son tatouage était à peine visible.

Puis il reprit son chemin, à la recherche de son guide qui n'avait pas plus de patience que cela, il ne songeait pas, seule l'idée qu'il venait d'apercevoir des élèves "doués" par un miracle avait émergé dans son esprit sans qu'il ne s'attarde sur le sujet. Il arriva au dortoir alors qu'il faisait déjà nuit depuis quelques temps, mais la nuit était l'amie de ce jeune perdu, elle cachait tant de mystère dans son noir manteau...
Sans toquer, ni même prêter attention à une éventuelle présence, le brun ouvrit la porte et pénétra silencieusement dans la pièce, si par malheur il avait réveillé des personnes, quel serait le problème? Il rejoindrait son lit et contemplerait le plafond pendant que ceux ci se rendorme.

Seulement, il aperçut fièrement assis un homme blond face à lui, beaucoup plus vieux à en juger par ses traits, un sourire amical était accroché à son charmant visage quand il annonça un bienvenue intriguant.
Comment connaissait il le nom du nouvel arrivant?

David le regarda dans les yeux tandis qu'un serpent apparut et vint sensuellement s'entouré autour du cou de cette homme.
En réaction, le brun posa son sac au sol et jeta un coup d’œil sur Patou, celui ci avait déjà choisit le lit qu'il voulait, et c'était mis en boule sur la couverture, ses yeux seuls dépassaient pour avoir une vue imprenable sur la scène. Il s'avança de quelques pas, sans dire de mot, puis il mit la main dans ses poches devant son charismatique interlocuteur et son animal écailleux, avant d'énoncer :

"Bonsoir. Avez vous entendu parler de moi? J'espère la même chose."

Sa bouche ne se déforma pas plus que ça, il soutenait le regard inquisiteur par ses yeux vide, le jeune homme n'avait pas l'air de s'inquiéter du serpent alors pourquoi en parler? Un bruit capta son attention, une jeune fille entra alors dans la pièce l'air occupé.
David fit face avec sa posture nonchalante et les mains toujours enfoui dans les poches de son pull, cachant ainsi sa bague involontairement.

L'inconnu susurra une nouvelle fois un nom qui parvint aux oreilles du second homme de la pièce, ainsi il connaissait tout le monde. Les choses allaient être plus pratiques et moins longues.
Finalement le blond se présenta de lui même, il dégageait quelque chose d'étrangement familier pour David, mais il ne saurait en dire d'avantage sans se fourvoyer, pourtant il était certain de ne pas connaître celui qui se présentait tel le chef de son clan, il n'avait jamais entendu le nom de Noemie Kotasu.
Un dernier coup d’œil rapide, et David put entrevoir Patou confirmer les dires du chef Mikari, ce chat savait tellement de choses... Puis il bailla et s'endormit sur le lit, apparemment bien relaxé dans une nouvelle demeure inconnue pourtant, après il daigna regarder la nouvelle arrivée, puis la pointa doucement du doigt, dévoilant sa lourde bague d'argent:

"Je te connais."

Une petite pause se fit, personne n'osait couper court au silence qui venait de se mettre dans la pièce, alors l'orphelin enchaîna :

"Je t'ai vu... avec un homme... tout à l'heure... ton copain surement."

Sa phrase était parsemé d'espace, personne ne semblait vouloir réagir pendant qu'il parlait,  alors il finit sur sa lancée en se tournant vers Noe, son regard n'était pas interrogateur alors qu'il posé désormais une question :

"Dois je t'appeler chef?"

Il conclut cette question sans fond en remettant sa main dans la poche, le tout en reportant son attention sur celui qui prétendait être tranquille ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Suko

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Un accueil chaleureux [PV David, Noe]   Ven 9 Jan 2015 - 11:59

"Je suis Noe, Noemi Kotasu, chef du clan Mikari... Bienvenue parmi nous. Les autres dorment... Probablement. Alors nous serons tranquille pour parler."

L'espace d'un sursaut le cœur de la petite Yuki s'arrêta. Noe ! C'est justement lui qu'elle avait promis au sous chef Tochi d'éviter, mais comment pouvait-elle bien éviter le chef de son clan ? C'est impossible ! La jeune fille regarda la réalité en face.. c'était raté pour cette fois, mais il fallait qu'elle se méfie comme lui avait dit Mizuri. Elle soupira en regardant le petit avion en papier quelle avait ramasser où ce garçon lui avait écrit "courage".

Puis le deuxième garçon de la pièce la pointa du doigt et lui dit :

"Je te connais."

Alors Yuki le fixa de haut en bas en essayant de se souvenir de quelque chose... d'un endroit où elle aurait put le rencontrer mais rien ne vînt, si elle avait déja vue cet homme avec ce chat sur l'épaule, elle s’en serait souvenue ! A moins que, s'eut été dans un des innombrables moments où Yuki s'était endormie dans un endroit incongrue... ou un moment où elle rêvassait...encore. En parlant de dormir, Yuki était épuiser et ce mis a rêver d'un gros cousin bien moelleux et d'une duce couverture... Mais le garçon continua : #se n'est pas le moment de s'endormir#, se dit t'elle.

"Je t'ai vu... avec un homme... tout à l'heure... ton copain surement."

Il parlait de Mizuri. Yuki rougie à l'idée d'avoir une relation intime avec lui, puis elle se mis a l'imaginer lui faisant un baise mains comme les princes charmants, ils auraient été au bal et il lui aurait dit "voulez danser darling" (Yuki regardait beaucoup de films romantiques anglais avec sa regrettée mère) elle lui aurait fait une révérence pour lui dire qu'elle acceptait... Bien sur cela n'arrivera jamais, tout d'abord parce que la jeune fille aux cheveux d'argents ne sait absolument pas danser. Une fois de plus son esprit s'égare.... Elle fit un non de la tête au garçon qui venait de lui parler mais celui ci ne le vit pas simplement parce qu'il ne la regardait pas, c'est leur chef qu'il regardait pour lui poser une question :

"Dois je t'appeler chef?"
C'était une bonne question, celle qu'elle se posait ,en fait, depuis que le chef c'était présenté..
Que penserait Mizuri s'il voyait Yuki appeler Noe chef ? Il ne faut pas s’inquiéter, cela n'arrivera jamais puisque Yuki n'appel jamais personne, le problème était résolue.

Elle regarda tout de même le garçon aux cheveux blond pour écouter sa réponse. Mais celui ci fit une tête étrange, un large sourire réjouie et un petit rire pas très rassurant.

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noe Kotasu
Chef du clan Mikari | Tonton Noe/ Puissante mouche chiante
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Un accueil chaleureux [PV David, Noe]   Ven 9 Jan 2015 - 19:56

-Je suis Noe, Noemi Kotasu, chef du clan Mikari... Bienvenue parmi nous. Les autres dorment... Probablement. Alors nous serons tranquille pour parler.

Les deux jeunes adolescents le fixèrent : la jeune fille semblait intimidée, pour une raison obscure et David semblait perdu, ailleurs, à mille lieux du dortoir Mikari. Ils étaient curieux, tous les deux. La vipère les regarda à son tour, n'ayant eu aucune réponse, il était un peu perturbé par la réaction de ses deux nouveaux disciples. Le brun se retourna vers la demoiselle et lui dit, d'une voix complètement vide d'émotion :

-Je te connais.

Elle ne répondit pas, l'androgyne ne brisa pas le silence. Frey ajouta :

-Je t'ai vu... avec un homme... tout à l'heure... ton copain surement.

Son petit copain? Déjà? Elle venait à peine d'arriver... Elle ne perdait pas de temps. Selon son dossier, elle était venu avec sa sœur uniquement, aucun garçon n'était impliqué dans le voyage... Yuki ne réagit pas, rougissant étrangement, comme si elle avait été prise la main dans le sac. Le jeune homme aux pouvoirs de faucheuse se retourna vers lui et demanda, toujours neutre :

-Dois je t'appeler chef?

Il échappa un petit rire amusé : c'était tant formel... Ils étaient mignon, au fond. Ça ferait du bien d'avoir des plus jeunes dans le dortoir ; les plus vieux pourraient se moquer gentiment d'eux, de façon fraternelle, et ça détendrait probablement les tensions apparue depuis un petit moment. Un sourire sur son joli visage, il répondit doucement :

-Non. Juste ''Noe'' sera très bien, je t'assure... Ne sois pas tant poli. Je préférerais que nous soyons amis, hmm?


Puis il daigna finalement se lever : le blond était petit et frêle et il était curieux qu'un homme de sa stature soit en possession de tant de pouvoirs. La vipère s'approcha du duo et s’asseye dans un canapé, les invitant à en faire de même, leur présentant des pâtisseries et du thé qui avaient été sorti au préalable pour les deux nouvelles venues. Lui même agrippa l'une des petites tasses et trempa ses lèvres dans le liquide maintenant à la parfaite température, ajoutant :

-Les Mikari sont considéré comme le clan de la... Mort, ici, à Seikoku. Des pouvoirs terribles vous ont été donnés, pour une raison précise... Il faudra la trouvé. Je suis la pour vous aidez, vous guidez lorsque vous avez l'impression d'être perdu.

Et il se retourna vers Yuki, il savait maintenant, avec qui elle était, plus tôt : les Mikari étant d’excellents traqueurs, il avait su reconnaître l'odeur du sous-chef Tochi et ajouta donc :

-Il ne faut pas avoir peur de votre propre clan... Peu importe ce que Mizuri Ichio dit, hm?

~ ~ ~ ~

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Frey

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 08/01/2015

MessageSujet: Re: Un accueil chaleureux [PV David, Noe]   Ven 9 Jan 2015 - 21:17

David resta perplexe face à la non-réaction de la jeune femme. Sa peau c'était rougit doucement mais elle n'avait pas émis le moindre son, à part faire non de la tête. Ce genre de réponse était courant chez les humains après tout... Il n'avait aucun but face au ressenti de la jeune Yuki, pourquoi continuer de creuser dans son subconscient, Patou le ferait un jour où l'autre de toute façon.
Il regarda de nouveau l'étrange chat, dormant paisiblement, loin de cette conversation.
David avait beau être lié à cet animal noir, celui-ci semblait avoir son propre but ici, quel était il? Il n'en savait rien, et ne désirait pas le savoir, non pas par confiance aveugle, simplement parce que la vie de son invocation ne l'intéressait pas particulièrement, ses objectifs ne le concernait pas le moins du monde après tout.
Il reporta son attention sur le blond qui s'apprêtait à reprendre la parole en souriant.

"Non. Juste ''Noe'' sera très bien, je t'assure... Ne sois pas tant poli. Je préférerais que nous soyons amis, hmm?"

Un tout léger sourire en coin se déclencha sur le visage pâle de l'orphelin, l'amitié? A quoi servait elle, quelle en était la réelle valeur? Pouvoir compter sur quelqu'un dans toutes les situations? C'était impossible, l'égoïsme ou la crainte humaine amenait à une séparation difficile, un véritable ami n'existe pas, et si il y en avait dans ce lycée, David irait volontiers voir ça de ses propres yeux.
Contrairement à sa pensée il répondit sur un ton morne en haussant de nouveau les épaules :

"Bien, soyons amis alors Noé."

C'était il vraiment engagé suite à cette phrase faisant écho au sein de la grande pièce? Pour lui elle n'avait aucune valeur, peut être devrait il mettre les choses au clair ? Cependant il préféra attendre la suite de cette conversation. Il répondit à l'invitation de son chef en le rejoignant sur ce canapé moelleux.
En voyant Noé saisir une tasse, David s'empara d'une pâtisserie et la regarda avec son regard dubitatif, il mit quelques secondes mais finalement il en croqua un bout, déposant involontairement des miettes sur sa veste.
Le blond prit la parole une nouvelle fois, avouant la nature de son clan, et proposant son aide pour trouver la raison de leur dons... Une raison précise?
Interloqué, le nouveau Mikari regarde sa bague de ses yeux bicolores. Le crâne argenté afficher un reflet déformé par les courbes, un reflet qu'il n'avait pas vu depuis longtemps, il y avait une raison à ceci? ...
Le brun se tourna et ouvrit la bouche, cependant Noe avait reprit la parole de sa voix sûre et posée, face à lui David préféra se raviser, il se retourna vers la pièce vide et l'observa sans dire de mot, il remit sa capuche en place, cachant de nouveau son tatouage et attendit son tour.
Une fois le silence de nouveau installé, il prit la dernière bouchée du met qu'il avait entamé peu auparavant, soupira et lança :

"Mizuri, ton copain?"

Avant de finir, David s'enfonça dans le mou du canapé, remettant ses mains fragiles dans le trou de son vêtement :

"Étrange."

Puis il déplaça son regard sur le plus vieux des trois, portant son regard vide à la hauteur des yeux de son chef, désireux d'entendre la réponse de son chef, de rétablir l'ordre des choses, mais surtout de voir quel effet ça aurait sur une personne désintéresse comme lui. En effet, cette histoire de clan lui importait peu, surtout si ils étaient plaçais par rapport à leur pouvoir seulement...  :

"Quel est la le but de pouvoir tuer des personnes?"

A la fin de cette phrase il regarda la paume de sa main, sorti au préalable de la chaleur d'une poche. Etre une partie de la mort comme elle était une partie de soi, et ce prix à payer, tout ceci avait vraiment un but, où n'était ce que de belles paroles sans fondement?
Puis il ajouta quelques secondes après :

"Je ne me battrais pas pour vous, ni pour quelqu'un. Seulement pour une cause."

Doucement il s'empara d'une tasse et commença à déguster le breuvage qu'elle contenait, la température lui convenait. A la fin de sa gorgée il termina :

"Si elle en vaut le coup."

Le message avait il été assez clair, était il assez explicite vis à vis de sa proposition "d'amitié"? Montrait elle assez son désintérêt particulier face à la situation de couple de Yuki? Face au but de son chef? Il n'en savait rien mais ne préféra pas continuer dans sa lancée, les longs discours n'étant pas son habitude.
Finalement il lâcha du regard sa main et reprit une pâtisserie, avant de l'engorger d'un coup il déclara :

"C'est bon ça. Merci."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Suko

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 18

MessageSujet: Re: Un accueil chaleureux [PV David, Noe]   Ven 23 Jan 2015 - 13:57

"Non. Juste ''Noe'' sera très bien"

La petite Yuki était rassurée, pourtant elle ne savait plus quoi penser... Mizuri lui avait demandé de se méfier de Noe, c'est ce qu'elle fait mais..... étrangement il n'a pas l'air vraiment méchant...
Alors que les deux jeunes hommes se servaient du thé la petite fille aux cheveux d'argents qui mourrait de fatigue et peinait à rester éveillée, restait a l'écart.

"Les Mikari sont considérés comme le clan de la mort, ici, à Seikoku. Des pouvoirs terribles vous ont été donnés, pour une raison précise... Il faudra la trouvé. Je suis la pour vous aidez, vous guidez lorsque vous avez l'impression d'être perdu."

#Une raison précise ?# se demanda-t-elle, quel pouvait bien être le but de son pouvoir, pourquoi voyait-elle les fantômes, tant de questions qu'elle s'est toujours posée... se pourrait-il que son rôle soit d'aider les âmes perdues dans le monde des vivants ?
Puis elle se rendit compte que le chef Mikari s'adressait a elle.

"Il ne faut pas avoir peur de votre propre clan... Peu importe ce que Mizuri Ichio dit, hm?"

Yuki eut un choque ! Comment le savait-il ? Est-ce qu'il lit dans les pensées ?

"Mizuri, ton copain?"

Son coeur faillit lâcher.. pourquoi s'acharnait-on sur elle....?
Puis le deuxième garçon reprit la parole


"Quel est la le but de pouvoir tuer des personnes?"

Alors c'est cela son pouvoir à lui ? Tuer ?
Quelle tristesse.... il doit être encore plus perdu.

"Je ne me battrais pas pour vous, ni pour quelqu'un"

Se battre ?! Faudrat-t-il se battre ? Pourquoi donc se battre ?
Une vague de frayeur envahie le corps de la jeune fille.
Puis elle pensa à sa soeur et se dit que s'il fallait se battre se sera pour protéger ceux quelle aime...
Après cette déclaration du jeune brun, Yuki fut impressionnée par sa sincérité, bien que les gens normaux le détesteraient après avoir dit ça aux personnes étant sensées êtres ses alliés, la jeune fille aux yeux verrons, elle, était fascinée et admirative.

Après avoir finit son petit discourt qui avait jeter un froid dans la salle il dit :
"C'est bon ça. Merci."
Comme si de rien n'était.
Yuki aimerait bien être aussi a l'aise que lui, il ne semblait s'inquiéter de rien...

Petit a petit la jeune fille s'assoupissait.... sans être totalement endormie, elle tombait lentement jusqu'au sol où apparue un oreiller comme par magie.

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un accueil chaleureux [PV David, Noe]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un accueil chaleureux [PV David, Noe]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un accueil chaleureux partie II [Terminé]
» Un accueil chaleureux [Thorin]
» David Lanero {OK}
» Haitian Activist David Josue's Brazil Tour to Demand Troops Out of Haiti
» David Villa Icon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Lycée :: Les dortoirs :: Dortoirs Mikari-
Sauter vers: