AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dernier acte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaarasu Takami
Sous-chef du clan Mikari | Ptit maudit
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : De l'autre côté du miroir

MessageSujet: Dernier acte   Jeu 16 Oct 2014 - 22:00

Kaarasu soupira et rangea le mot qu’il avait rapidement griffonné au fond de la petite boîte de bois polie. Il leva ensuite le bijou devant ses yeux et eu un demi sourire triste. C’était une magnifique montre de gousset en argent, sertie d’une belle émeraude en son centre. Le brun la déposa sur la feuille pliée, puis referma le petit coffre.

Demain serait son dernier jour, il en avait la certitude. L’ombre de la mort pesait plus que jamais sur ses épaules. Mais il pouvait aller sans inquiétude ; tout était prêt maintenant pour le lever du rideau. Le dernier acte était sur le point de commencer.

Le cœur plus léger qu’il ne l’aurait dû, il sortit de sa chambre (qui pour une occasion aussi spéciale, était impeccablement rangée) et entra dans la salle commune qui était vide à cette heure, à l’exception de son chef, installé dans son grand fauteuil aux allures de trône, qui révisait quelques dossiers à la lumière d’une lampe de chevet. Kaarasu l’observa un moment. Quelque chose, brusquement, l’empêchait d’avancer. C’était une sensation bizarre qui lui serrait la gorge, mais que finalement, il parvint à surmonter pour s’approcher de l’androgyne.

- Bonsoir, Kota-chin.
Lui dit-il d’un ton étonnement calme, dénué de tout malice.

Il alla s’asseoir dans le canapé en face de lui, le petit coffre de bois sur ses genoux. Noe avait tant changé depuis leur toute première rencontre. Une extraordinaire évolution avait eu lieu entre ce petit être soumis qui était prêt à lui céder tous les pouvoirs du clan et le somptueux prince des serpents qu’il avait présentement devant lui.

- Je suis venu t’avertir… Demain, tu ne dois pas être à l’école.

Il soupira comme nerveux, puis poursuivit sur le même ton ;

- Je n’ai pas l’habitude de prendre de telles mesures mais… enfin. Disons que j’ai préparé… Un petit quelque chose qui pourrait mettre la vie de tes enfants et de Tina en danger, s’ils se trouvaient dans l’enceinte du lycée à ce moment précis. Alors, pars avec eux. Dès le matin, et ne revient qu’à la tombée de la nuit…

Il détourna le regard et fronça les sourcils, un tantinet gêné. Il n’avait vraiment pas l’habitude de… protéger, des gens ainsi. Il haussa les épaules et sourit au blond, puisant dans toute la joie qui lui restait dans l’âme pour lui offrir un sourire aussi heureux et innocent que lors de leur première rencontre.

- Crois-moi, ce sera spectaculaire !

Sur ce, il se leva, désireux de bien profiter de sa dernière nuit, et déposa la boite de bois dans les mains de Noe en passant à côté de lui.

- Ton hum, cadeau d’anniversaire, que je n’ai pas pu te donner en temps et lieux. Lui souffla-t-il d’un ton complice. Mais attention, tu ne dois l’ouvrir que lorsque tu auras quitté le lycée demain. Est-ce clair ? C’est très important. Tu peux bien m’accorder ça.

Il se retourna pour partir juste au moment ou son sourire malicieux voyait poindre en lui une pointe de tristesse amère.

De nouveau, il disparu dans l’ombre du salon puis regagna sa chambre d’un pas silencieux.

* Kaaaaaaaaa ! Viens prendre le thé ! Viens jouer avec nouus ~ Viens brûler, viens fondre, viens hurler jusqu’à ce que tu ne puisses plus car ta langue aura explosé dans ta bouche ! hahahaha ! *
*Finis-en. Détruis-les tous. Détruis-toi. Kaarasu. Tu dois en finir une bonne fois pour toutes. Achèves-toi. *

Alors que du regard il balayait cette chambre qui lui semblait étrangère, les voix le harcelaient férocement.

- Eh bien… Vous n’êtes pas très reposantes, ce soir, hm ? Murmura-t-il tendrement, comme s’il parlait à des enfants.

Il choisit de s’installer devant le clavier qu’il avait reçu en cadeau pour entamer sa dernière mélodie. Une composition lente et presque hypnotique qui ferait taire les voix et plongeraient son dortoir dans un sommeil de plomb.

Les quelques mots qu’il avait écrit à la va-vite sur ce bout de papier glissé sous la montre défilaient en boucle derrière ses paupières…

« Adieu, Kota-chin. Nous nous reverrons probablement un de ces jours, en enfer. »

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dernier acte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dernier acte [Elanore]
» LA GRANDE EPIDEMIE - Dernier acte
» Dernier acte avant que le rideau ne se baisse... [FT Shiraho]
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès
» Le dernier Tavernier ou "la Louisiane"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Lycée :: Les dortoirs :: Dortoirs Mikari-
Sauter vers: