AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dépasser par les evénements (LIBRE)

Aller en bas 
AuteurMessage
Miyu Tanako

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Dépasser par les evénements (LIBRE)   Ven 1 Aoû 2014 - 22:42

La douleur, la haine et la rage. Voià ce que ressentait Miyu a cet instant précis. Eiko, son fidèle compagnon, avait tenté de la raisonnée, de la consolée. Miyu était devenue de glace. Sombre, diabolique et froide, elle n'avait plus de coeur. On peut dire qu'Usui l'avait emporter avec lui, lorsqu'il avait abandonée la jolie Mikari. Son coeur se serra et elle hurla sa haine, balançant le premier objet qui lui tomber sous la main dans le grand miroir qui se brisa en mille et un morceaux, tout comme son coeur. Plus jamais, plus jamais elle ne fera confiance, plus jamais elle ne se laisseras prendre a ce petit jeu. S'attacher aux gens, c'est souffrir. La jeune fille aux longs cheveux bleus l'avait bien compris. Son tigre des ombres la fixa de ces grands yeux rouge sang et brumeux.

*Ne te met pas dans des états pareil, il n'en vaut même pas la peine, j'ai jamais pu le sentir de toute façon lui et son chien de compagnie*

Son chien de compagnie ? Miyu farfouilla dans sa mémoire... oh ! le loup ? fidèle compagnon d'Usui ? Un nouveau cris de rage lui échappa, un cris étrangement aigue.

*Je ne veux plus penser son nom ! *

La mikari essuya furieusement les larmes qui s'échappaient de ces yeux rougies de haine. Elle soupira bruyamment en s'asseyant sur son lit. Sa chambre était dans un piteux état. Les rideaux déchirée, du sang plein les murs... Oui, Miyu s'était vengé sur plusieurs démons, qu'elle avait fait apparître et qu'elle avait tuer sans aucune hesitations. Eiko s'assied doucement a ces pieds, posant sa lourde tête sur ces genoux.

*Ce type ne mérite pas tes larmes Miyu...*

Miyu replaça ces longues mèches bleus dérrières ces oreilles, inspirant profondément. Elle savais que son compagnon avait raison. L'essence démoniaque qui habitait le tigre ne l'avait jamais trahis, jamais humiliée. Au contraire, il l'avait toujours défendue, protégée et consseilée. Elle observa ces beaux yeux rouges, glissant sa main dans son pelage doux et sombre.

*Tu as raison... mais c'est finit Eiko, je ne serais plus la gentille Miyu qu'on piétine, crois moi ce temps là et bel et bien révolue*

La mikari releva les yeux en entendant une respiration ératique et bruyante. Elle se retrouva nez à nez avec un Yokai trés puissant. Il était répugnant, sa matière d'ombre gelait les jambes de Miyu qui, étrangement ne réagit pas. Le démon l'observa un moment et Eiko ne bougea pas. Pourquoi ? Parceque ce démon là ne lui voulait pas de mal, au contraire ! Figée devant ces grands yeux lumineux, la mikarie ne bougea pas d'un cil. Elle se mit a marmonner des phrases incompréhensible, dans une langue qui lui était totalement inconnue. Sa main droite se leva par reflexe. Se laissant porter par son instinct, elle effleura le front du démon du bout des doigts. Aussitôt, le yokai changea de forme et devint une brume opaque et grise. Miyu ferma les yeux, la brume entra en elle en quelque secondes. Un sourire sadique étira ces lèvres et elle rouvrit des yeux rouges sang. Un rire étrangement grave s'échappa de ces lèvres.

*Eiko, on bouge !*

La mikarie se leva et sortit de sa chambre, d'un pas lent et bruyant, absente. Son teint était devenue livide, elle ne semblait plus vraiment là, plutôt ailleurs. C'était la première fois qu'elle subissait une posséssion, elle avait du mal a la contrôlée. Elle arriva dans l'entrée du lycée, laissant apparaitre plusieurs Yokai semèrent la terreur dans le hall. Des cris résonnèrent trés vite, lui arrachant un nouveau sourire.

"Courrez mes petits chous, ca ne servira strictement a rien !!"


~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jad Kyotsuke

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re: Dépasser par les evénements (LIBRE)   Sam 2 Aoû 2014 - 20:40

Le calme régnait dans le hall d'entrée. C'était ce genre de moment que le jeune aveugle avait appris à apprécier dans ce lycée. Ces moments où la guerre entre les clans semblait une illusion, une rumeur. Ces moments où on entendait simplement les élèves discuter, sans chercher querelle. Jad appréciait ces moments-là en s'installant sur un des bancs du hall, admirant les couleurs des sentiments environnants. C'était agréable comme tout, magique surtout. De ses yeux bercés par les ténèbres, il revoyait enfin les couleurs de l'arc-en-ciel : une brume verte de tranquillité, une brume bleue de plénitude, une brume rose de joie. C'était étrange, comme les couleurs qu'il voyait semblaient aller avec les sentiments qu'on leur avait attribués. Ou peut-être était-ce juste le point de vue de Jad qui influait ces couleurs ? Aller savoir. Il ne s'en souciait pas, pour le moment, prenant en main une fiole contenant un gaz rose translucide de sa sacoche, posant son autre main sur son coeur. Le gaz sembla s'échapper de la fiole par la main, au travers de la paroi de verre, entrer en Jad et parcourir son corps pour arriver jusqu'à son autre main, se diffusant dans son coeur. Il sentit sa tête basculer légèrement par l'euphorie, la douceur de la "joie" caressant son coeur, lui faisant échapper à la dépression. Rangeant sa fiole, il se leva, sa canne d'ébène à la main, et s'approcha d'une autre élève, enrobé d'un nuage rose bonbon, une joie d'une grande pureté, dans l'intention de la voler.

Mais alors qu'il avait fait déjà de nombreux pas dans sa direction, d'elle et son groupe, un gaz rouge cramoisi inonda la pièce. C'était une émotion pire que la haine : c'était du désir de meurtre sanglant. D'où est-ce que cela venait ? En quelques secondes, ce gaz sembla provoquer la panique dans le hall, et tous les sentiments autour se transformèrent en jaune, la couleur de la peur. À part le rouge, le jaune avait envahi la pièce. Il chercha autour, utilisant les résidus de sentiments pour délimiter les angles de la pièce et pouvoir s'enfuir, lorsque soudain, un amas de gaz rouge fonça sur lui, le percutant de plein fouet. Projeté en arrière, Jad retomba sur le dos, avant de se relever doucement. Il avait eu mal, mais pas par le coup : la violence de ce sentiment lui perçait le coeur comme des milliers d'aiguilles. Il sentait la colère monstrueuse derrière ces sentiments. C'était dangereux, pas seulement pour lui, mais pour la personne vivant ces sentiments. Il devait en trouver la source.

Il y avait de nombreux amas de colère cramoisie autour de lui, mais ce n'était que des amas informes. Ce n'était pas la source. Ils ressemblaient à des simples objets qui auraient fondu, conversant malgré tout le sentiment attaché. Et de plus, ils bougeaient. Ce n'était pas cela, la source. Il scruta autour, jusqu'à ce qu'une voix résonne dans la pièce, derrière les cris de peur dans le hall. Il repéra l'origine de cette voix, tournant son regard dans sa direction. Enfin, il tenait la source : une personne entourée de rouge écarlate, la même couleur que ces amas de sentiments étranges et informes. Il devait maintenant intervenir. Il posa sa main sur sa sacoche et se coupa. Il l'ouvrit et l'observa : les fioles qu'il avait sur lui étaient brisées. Plus aucun sentiment pour combattre. Il n'avait plus que la fiole vide qu'il avait eue en main avant. Il analysa la situation rapidement : la source était la cause de cette apparition soudaine, et en libérant la source de cette rage violente, il pourrait peut-être les faire disparaître. Mais cette personne avait en elle trop de colère. Sa fiole ne suffirait pas. Il devait dissiper cette colère et enfermer ce qui restait, ou alors, plus risquer, concentrer sa colère pour qu'elle tienne dans la fiole. Il devrait sans doute improviser.

Un nouvel amas de sentiments fonça sur lui. Il prit sa canne en main et frappe de toutes ses forces avec. Il sentit la chose qui l'avait attaqué se disloquer, mais pas se briser. Elle se rassembla vite, reprenant l'assaut. Il esquiva de justesse le coup, reculant assez loin pour ne plus être à portée.


« Hé bien, mon ami, tu sembles être plus tenace que tu sembles l'être. Mais je suis bon joueur, je te laisse cette victoire. Pour ma part, j'ai rendez-vous avec ton créateur. »

Et ainsi, sans demander son reste, il se mit à courir tout droit vers la source de cette colère, s'arrêtant à quelques mètres d'elle. Il se retourna quelques instants pour s'assurer qu'il n'avait pas été poursuivi. Apparemment, la créature l'ayant attaquée ne devait pas avoir eu envie de continuer le "combat". Il se tourna donc vers le créateur, distinguant ses formes au travers du gaz rouge : c'était une demoiselle. Une élève sans doute. Il s'approcha alors plus doucement, réduisant petit à petit la distance les séparant. Il esquiva l'attaque d'un amas, puis reprit sa route. Heureusement, il sentait venir les attaques, le gaz rouge vibrant férocement avant toute agression. Il devait juste ne pas se laisser distraire.

« Excuse-moi de te déranger, ma chère, mais tu troubles vachement la tranquillité du lieu. J'aimerai savoir si ... »

Il se fit à nouveau attaquer. Il esquiva, tapant dessus avec son bâton d'ébène, bien que cela n'eut pas d'effets. Il reprit alors en avançant doucement vers elle, la distance entre eux se réduisant plus rapidement cependant. Il affichait son sourire confiant et amical, tendant d'effacer autour de lui l'influence de la colère qu'elle et ses créatures dégageaient. :

« Je disais donc, j'aimerai savoir si je peux t'aider avec ton intention de tuer tout le monde. Je ne te veux pas de mal, simplement t'aider. Je suis Jad, et je serai ravi de faire ta connaissance. »

Il se doutait que cela ne suffirait pas. Mais il devait tout de même commencer quelque part. Et arriver vers elle en se présentant poliment était un bon moyen de briser la glace. Il avait pris l'habitude, en arrivant dans ce lycée, de se mêler des affaires qui ne le regardaient pas. Aussi, il trouvait naturel d'approcher la demoiselle et de faire au mieux pour l'apaiser. Autrement, les élèves présents auraient vite été pulvérisés avant que quiconque ait pu faire quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Aomitsu
Sous-chef du clan Haiko | ♦ Girl of Flames ♦
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/12/2013

MessageSujet: Re: Dépasser par les evénements (LIBRE)   Sam 2 Aoû 2014 - 22:22


Ne lui demandez pas comment elle a bien pu le savoir, elle ne pourrait pas vous répondre. Surtout, n'essayez même pas de l'arrêter, elle vous brûlerait pour vous faire lâcher prise et continuerait sa route comme si elle n'avait pas été interrompue. Hatsune courait dans les couloirs du lycée comme une espèce de folle, évitant de justesse les élèves sur son chemin ou en percutant quelques uns de temps à autres. Elle sentait que quelque chose n'allait pas et elle savait qu'elle devait faire quelque chose, parce cette sensation étrange, elle ne connaissait qu'une seule personne qui aurait bien pu la déclencher.

«Tiens bon Miyu! J'arrive!»

La jeune flamme était en panique. Plus elle s'approchait de l'entrée, plus elle comprenait que sa jumelle n'allait pas. Des cris de terreur résonnaient dans le couloir, et certains élèves passèrent près d'elle en sens inverse, lui jettant des regards ahuris en constatant qu'elle se dirigeait exactement où ils étaient lors de l'attaque. Mais Hatsune n'allait pas se décourager pour autant... enfin, c'est ce qu'elle se disait, jusqu'à temps qu'elle ne voie les entités noires et presque informes émerger dans le couloir à partir de l'entrée. Cela ne fit que rendre la jeune fille encore plus déterminée. Elle allait s'assurer que sa soeur allait bien, coûte que coûte.

En deux temps trois mouvements, la Haiko fit flamber son corps et se jeta dans la mêlée, brûlant tous les yokais qu'elle arrivait à toucher en projetant les flammes qui l'entouraient autour d'elle. En quelques minutes, les démons étaient tous réduits à l'état de simples tas de cendres, et Hatsune finit par se calmer, bien que le feu qui émanait de son corps ne s'éteignit pas. Elle observa les alentours, remarquant les traces de suie aux murs en se disant qu'elle allait devoir expliquer cela plus tard à Minh... puis s'élança à nouveau dans le couloir en espérant atteindre l'entrée avant que Miyu ne fasse quelque chose qu'elle regretterait.

La jeune flamme figea directement au pas des grandes portes séparant l'entrée du premier couloir. Miyu... elle n'allait vraiment pas. C'était très évident. Il y avait des yokais partout, tellement que c'était presque difficile de tous les cerner individuellement. Une fois remise du choc, Hatsune raviva ses flammes avec toute l'énergie dont elle pouvait leur donner et invoqua même Svana, son énorme aigle de feu, pour l'aider à se débarrasser de tous ces démons. Une fois la tâche finie, la sous-chef du clan du feu retourna son attention sur sa jumelle, remarquant alors la présence d'un jeune homme, qu'elle n'avait jamais vu auparavant, un peu trop près de sa soeur. Hatsu s'approcha prestement, tirant le jeune homme en arrière avec précaution, s'assurant que les flammes magiques ne le brûleraient pas.


«Ne t'approches pas d'elle, surtout lorsqu'elle est dans cet état!»

La jeune femme en panique s'approcha alors de sa jumelle et, aussi rapidement qu'elle le put, la prit dans ses bras et s'assied par terre, l'entraînant avec elle en la retenant de son mieux, s'assurant toujours que sa magie ne les brûlerait pas toutes les deux. L'aigle de feu d'Hatsune vint alors se poser derrière les deux filles, gardant un oeil sur le jeune homme alors que la jeune Haiko se mit à caresser doucement, presque tendrement la chevelure bleutée de sa soeur adorée, la berçant doucement par la même occasion.

«Je suis là, Miyu, calme-toi, c'est fini...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyu Tanako

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: Dépasser par les evénements (LIBRE)   Mar 18 Nov 2014 - 12:24

Miyu jubilait littéralement. Ces yeux rouges sang brillaient de mille feux alors que ces veines ressortaient de couleur noir. Elle était littéralement posséder par la haine, et c'était la première fois qu'elle était aussi en colère, qu'elle se laissais dominé par la haine. Les yokai apparaissaient de plus en plus nombreux, Eiko grogna de bonheur, visiblement heureux qu'elle se laisse enfin aller. Son pouvoir pouvait être destructeur lorsqu'elle perdait le contrôle et c'était exactement ce qui se passer.

Un sifflement parvient a ces oreilles. Voilà quelqu'un qui s'amuse a s'en prendre a ces "bébés". La mikarie souris mauvaisement, dominant le flux d'énergie qui lui picoter les doigts. Qui osait s'en prendre a eux ? Elle serra des dent, essayant de résister a la douleur. Oui, lorsque ces démons brûlaient, elle le sentait. Ca ne pouvait être que sa sœur jumelle, Hatsu. Pourtant, il semblait que quelqu'un d'autres étaient présent. Comme pour justifié sa pensée, un jeune homme apparut dans son champ de vision. Eiko s'interposa dans la secondes, grognant férocement en montrant les crocs.


« Excuse-moi de te déranger, ma chère, mais tu troubles vachement la tranquillité du lieu. J'aimerai savoir si ... »

Pour qui ils se prends lui pour ne serais-ce qu'osé lui adresser la parole. Elle envoie tout de suite un démon a sa trousse; mais il semble bien plus coriace qu'il en as l'air.

« Je disais donc, j'aimerai savoir si je peux t'aider avec ton intention de tuer tout le monde. Je ne te veux pas de mal, simplement t'aider. Je suis Jad, et je serai ravi de faire ta connaissance. »

Elle equarquille les yeux en rugissant de fureur. Faire connaissance ? Elle avait déjà donné avec Usui... Elle avait commencé a s'attaché et a tenir a lui... Et il est partie... Il l'a laissé.

«Ne t'approches pas d'elle, surtout lorsqu'elle est dans cet état!»

Miyu reconnus presque aussitôt la voix de sa sœur, elle retint son fauve de compagnon de s'en prendre a elle. Sans comprendre le pourquoi du comment, elle se retrouve dans les bras de sa sœur jumelle, bercé d'avant en arrières avec une tendresse infinie. La mikarie se calme doucement, les démons disparaissant un par un en se dissipant dans l'air comme une légère fumée noir.

«Je suis là, Miyu, calme-toi, c'est fini...»

Miyu regarde sa jumelle et se met a pleuré dans ces bras.

-Hatsu... Il... il est partie... Il m'a laissée...



~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dépasser par les evénements (LIBRE)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dépasser par les evénements (LIBRE)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jouer pour passer le temps [Libre ]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Peut-on se passer de la farine de blé ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Lycée :: Entrée-
Sauter vers: