AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout les combats n'ont pas besoin de bonne raison. [PV : Leah B. March]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aoryane Fluchius

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 27/12/2013
Age : 22
Localisation : Peu importe où je me trouve, rien ne change...

MessageSujet: Tout les combats n'ont pas besoin de bonne raison. [PV : Leah B. March]   Dim 6 Juil 2014 - 13:19

Aoryane, accompagné de son ange de la mort, marchait dans la forêt, une belle forêt comme il n'en avait rarement vu, cependant, au vu de la vitesse à laquelle Aoryane marchait et au vu le nombre de blessures qu'il se faisait en passant entre les arbres lorsque son corps rencontrait un objet piquant, Aoryane n'était pas là pour admirer la beauté de la nature. Il avait un regard presque déterminé, presque inquiet, son ange de la mort le suivait rapidement mais se prenait elle aussi les feuilles en grommelant :

"Aoooooo... Pourquoi on va là bas? Pourquoi?"

Aoryane répondit rapidement :

"Je te l'ai déjà dit... On m'a dit que je pourrais trouver des réponses là bas... donc j'y vais!"

Aoryane avait en effet reçut, il y a quelques jours, une lettre dans sa chambre. Une lettre anonyme qui lui disait que s'il voulait retrouver ses souvenirs, il devait aller au centre de la forêt du lycée. Alors Aoryane y est aller, sans discuter. Et à présent, il était là, en train de courir entre les arbres pour atteindre le centre de la forêt. Après quelques minutes, il y parvient, il était au centre de cette forêt, c'était un lieu sans aucun arbre sur une zone de 50 mètres carré. Mias il n'y avait rien ni personne. L'ange de la mort soupira :

"Tu vois Ao... On s'est foutu de toi... Tu es trop naïf..."

Aoryane secoua la tête :

"Tu te trompe mon ange... il y a quelque chose ici... Tu ne le sens pas?"

Aoryane avança lentement vers le centre de cette clairière, lorsqu'il y parvenu, il sentit sa tête lui faire mal, comme si quelqu'un frapper de toute ses forces plusieurs fois contre son crâne. Aoryane tomba à genoux en criant. L'ange de la mort le regarda, inquiète :

"Ao! Ao! Qu'est-ce qui t'arrive! Ao!"

Aoryane tenta de regardait autour de lui, les arbres avaient prit feu, ils brulaient comme une fournaise, comme si l'enfer venait de s'abattre sur la forêt autour de lui. Il dit doucement :

"Le feu... les arbres... ils brûlent..."

L'ange de la mort regarda autour d'elle mais ne vit aucun feu se propageait sur les arbres, elle répondit alors :

"C'est dans ta tête Ao! Il n'y a pas d'un incendie! Qu'est-ce qui t'arrive?"

Aoryane continua de voir le feu puis il vit une personne s'approchait de lui, il dit :

"Quelqu'un... approche..."

L'ange de la mort se tourna et vit qu'en effet, quelqu'un s'approchait. Qui était-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah B. March
Red riding hood
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 02/12/2013
Localisation : À la chasse aux loup-garous

MessageSujet: Re: Tout les combats n'ont pas besoin de bonne raison. [PV : Leah B. March]   Dim 3 Aoû 2014 - 20:38

Leah eut juste le temps de retirer sa cape et ses bottines couvertes de boue avant que sa mère l’appelle pour le diner. Dehors, le vent hurlait en faisant tournoyer les feuilles mortes dans tous les sens.Une alléchante odeur de dinde rôtie se répandait dans la cuisine. Les cheveux ébouriffés par le vent et le regard pétillant de malice, la brune débarqua dans la salle à manger et vint s’asseoir entre sa petite sœur Mallory et son grand frère Edward. C’était Thanksgiving. L’une des journée les plus chaleureuse de toute l’année.

Le père de Leah apporta un long couteau et se mit à découper la dinde qui sentait divinement bon. Toute la famille l’encourageait en se moquant de sa technique un peu douteuse, alors que Leah remarqua que quelque chose clochait dans ce beau portrait. Elle n’arrivait pas à croire qu’elle ne l’avait pas vu plus tôt. Personne n’avait de visage autour de cette table.

Une série d’aboiements puissants retentit alors, tirant la jeune Asuna de son sommeil. Elle se réveilla en sursaut, le front couvert de sueur. Dans sa main, elle tenait toujours son couteau étroitement serré, comme si elle avait été prête à sauter à la gorge d’un ennemi invisible. Elle dut prendre quelques minutes pour reprendre son souffle, et prendre pleine conscience de l’endroit ou elle se trouvait. Elle s’était endormie dans les bois après un entrainement particulièrement rigoureux. Le soleil était sur le point de se coucher et la forêt baignait dans une douce lumière dorée.

Près de la jeune fille, son grand chien aboyait toujours, grogant contre quelque chose que lui seul semblait voir.

- Sycah ? S’enquit Leah en s’approchant de lui pour lui caresser la tête. Allons, qu’est-ce qui te prend mon vieux ?

Sans se retourner, le chien s’élança à travers les arbres. Abasourdie, la jeune américaine ne put que se précipiter à sa poursuite. La forêt était par endroit très dense alors il était difficile d’y courir librement, mais Leah parvint, après de laborieux efforts, à retracer son compagnon à travers les branchages. Celui-ci ne s’arrêta que lorsqu’il eut atteint une vaste clairière dénuée d’arbres. Au milieu de cette dernière se trouvait un jeune homme, probablement élève à Seikoku, qui semblait en proie à une immense détresse.

Sycamore cessa d’aboyer et s’assit à une distance raisonnable du garçon. Hésitante, Leah s’en approcha, son arme toujours serrée dans sa main, et avança, incertaine ;

- P-Pardonne-moi ? Que t’arrive-t-il, tu n’as vraiment pas l’air bien… ?





(Un immense pardon pour l'atroce retard DD:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoryane Fluchius

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 27/12/2013
Age : 22
Localisation : Peu importe où je me trouve, rien ne change...

MessageSujet: Re: Tout les combats n'ont pas besoin de bonne raison. [PV : Leah B. March]   Mar 5 Aoû 2014 - 1:56

La personne s'approchant d'un Aoryane au sol, voyant des choses irréelle tel qu'un incendie et sentant son crâne comme être ouvert en deux par la douleur, n'était d'autre qu'une jeune fille. Ses longs cheveux bruns tombés de chaque coté de son visage ondulant à chaque pas rapide qu'elle faisait pour se rapprocher de Aoryane, le regard inquiet par son état qui lui semblait, et elle avait surement raison, très préoccupant et inquiétant. Elle serrait dans sa petite main un couteau mais ne semblait pas vouloir l'utiliser, pas tout de suite en tout cas. Elle demanda à Aoryane :

"P-Pardonne-moi ? Que t’arrive-t-il, tu n’as vraiment pas l’air bien… ?"

Aoryane releva la tête, qui s'était abaissé à cause de la douleur trop forte, pour observer le visage de cette personne qu'il avait en face mais il ne vit pas la jeune fille, où tout du moins pas de la même façon que son ange de la mort la voyait. Aoryane ne voyait pas une jeune fille aux cheveux longs et bruns devant lui, il voyait une femme, le visage masqué par une capuche, seul sa bouche apparaissant entre le tissu noir, légèrement brûlé, et de cette bouche sortirent d'autre mots que ceux sortit de la bouche de la jeune fille. Il entendit :

"Viens... Il n'y a plus rien pour toi ici..."

Aoryane ne comprenait pas, en entendant ces mots, il sentit un sentiment naître en lui, un sentiment inconnu, un sentiment puissant, un sentiment douloureux comme jamais et pourtant un sentiment qui lui provoqua un frisson dans tout son corps. Aoryane commençait à sentir un sentiment de haine arrivé, une haine des plus violente, une haine envers la femme en face de lui, une haine telle qu'il ne lui semblait impossible d'y résister. Malgré la douleur, il se releva, doucement, comme s'il avait peur que cette femme disparaisse s'il se levait trop rapidement. Il se mit face à elle, tête baissé et dit simplement :

"Plus rien.... Je ne sais pas ce que tu dis.... Mais je ressens une envie.... une soudaine envie de...."

Sa tête se releva lentement, ses yeux étaient passé du violet habituel à un rouge sanguin, un regard de haine, de colère et d'envie de sang fut envoyé dans les yeux de la jeune fille, même si pour Aoryane, ce regard était destiné à la femme qu'il avait en face de lui. Il marqua un temps d'arrête avant de crier :

"TUER!"

Il sauta alors à la gorge de la jeune fille, lui attrapant le cou et le serrant aussi dort qu'il le pouvait. Ses dents se serrèrent, de la bave commença à couler lentement le long de son cou et il commença à souffler de plus en plus fort à mesure où il serrait de plus en plus le cou de la jeune fille, qu'il pensait être une femme masqué. Assistant à cette scène depuis le début, l'ange de la mort était tout simplement surprise. Lorsque la jeune fille s'était approché de Aoryane, la première chose qu'elle avait fait était de se reculer d'au moins un bon mètre lorsqu'elle aperçut un chien couché un peu derrière la jeune fille en criant :

"Ah! Un chien! Je déteste les chiens! Aoooooo..."

Mais elle ne reçut pas de réponse de la part de son Aoryane. Celui-ci répondit d'une façon étrange à la jeune fille, en se relevant lentement, l'ange de la mort se tourna vers lui le regardant d'un être inquiet mais elle n'eut pas le temps de parler puisque Aoryane sauta presque immédiatement sur la jeune fille pour l'étrangler dans l'espoir de la tuer. L'ange de la mort fut comme figée, elle ne savait pas quoi faire, ni quoi dire, seul les quelques mots d'une rare basse sonorité ont pu sortir de sa bouche :

"Ao... Que... Mais... Ao??...."

Elle regarda son Aoryane en train d'étrangler une parfaite inconnue sans rien faire, sans rien dire. Elle était trop surprise pour cela mais à un moment, elle réussis à s'avancer, elle leva le bras et cria à Aoryane, un cri plein de douleur et de tristesse, un cri voulant ramener à la raison son être aimé, elle hurla en s'approchant :

"Aoooooooo! Arrrrrrrrrrrrrrrrête!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah B. March
Red riding hood
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 02/12/2013
Localisation : À la chasse aux loup-garous

MessageSujet: Re: Tout les combats n'ont pas besoin de bonne raison. [PV : Leah B. March]   Mer 13 Aoû 2014 - 0:18

- P-Pardonne-moi ? Que t’arrive-t-il, tu n’as vraiment pas l’air bien… ?

Le jeune homme releva la tête et fixa longuement Leah sans rien répondre. Il semblait très confus et en proie à une détresse indicible. Voir quelqu’un dans cet état troublait légèrement la jeune Asuna, qui ne savait pas trop comment elle devait réagir. Elle n’était pas très rassuré par ce comportement, mais se sentait incapable d’abandonner ce garçon qui avait l’air si mal.

En silence, l’inconnu se leva, la tête toujours baissée comme s’il subissait une migraine impossible, puis maugréa d’une voix à peine audible :

- Plus rien… Je ne sais pas ce que tu dis… Mais je ressens une envie… Une soudaine envie de…

Il leva ses yeux qui étincelaient d’une inquiétante couleur rubis et les plongea dans ceux de l’américaine. Instinctivement, cette dernière recula de quelques pas, et son invocation se mit à grogner à l’attention du jeune homme.

- TUER !

Puis, avant qu’elle n’ait pu faire quoi que ce soit pour réagir, elle se retrouva plaqué contre le sol de la forêt, le garçon au dessus d’elle avec ses mains autour de son cou, serrant de toutes ses forces. Les grands yeux verts de Leah s’écarquillèrent et elle commença à suffoquer. Ce type était probablement plus fort qu’elle physiquement et de toute évidence, son but était de la tuer ! Elle commença à se débattre avec l’énergie du désespoir, tentant de toutes ses forces de le repousser, puis, un déclic se fit dans son esprit et elle se concentra sur son corps, son volume physique. Soudainement, celui-ci commença à s’effriter, et se défit entièrement en des milliers de pétales de roses qui se répandirent aux quatre vents. Ils se rejoignirent quelques mètres plus loin pour reconsttuer le corps de la jeune fille.

Entres temps, son invocation avait subi toute une transoformation du à son instinct protecteur et colérique. Il avait maintenant la forme d’une immense loup (de la taille d’une petite voiture) noir comme l’ébène et aux yeux brillants comme de la lave en fusion. Sa fourrure était toute hérissée sur son dos et ses lèvres étaient retroussés sur sa mâchoire proéminente. Il était prêt à bondir sur l’ennemi.

La jeune Asuna se doutait bien qu’elle n’avait aucune chance se battre ce jeune homme à mains nues, en particulier s’il était animé d’une telle pulsion meurtrière. Elle grimpa donc sur le dos de son loup-garou et s’accrocha à son pelage rêche. L’animal se plaça en position d’attaque, attendant les ordres de sa maîtresse, mais cette dernière ne prit aucune initiative. Elle était curieuse et à la fois inquiète de savoir ce qui arrivait à ce garçon. Cela ne semblait pas venir de lui, mais alors… y avait-il un autre ennemi qui le contrôlais à distance ? Était-ce une sorte de piège ?

Elle ne voulait pas l’attaquer si lui ne faisait aucune autre mouvement contre elle, mais elle n’était pas non plus résignée à prendre la fuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoryane Fluchius

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 27/12/2013
Age : 22
Localisation : Peu importe où je me trouve, rien ne change...

MessageSujet: Re: Tout les combats n'ont pas besoin de bonne raison. [PV : Leah B. March]   Mar 7 Oct 2014 - 20:23

Aoryane serrait la gorge de la femme masqué aussi fort que possible, ne voulant qu'une seule chose, qu'elle meurt. D'un seul coup, elle disparut, elle traversa le sol, les mains de Aoryane se refermèrent sur du vide. Aoryane se releva lentement à cause de la douleur et regarda son ennemie sortir de terre un peu plus loin. La femme claqua des doigts et une créature gigantesque apparut à ses cotés, une sorte de golem de poussière, totalement noire. Aoryane ricana en le voyant et dit :

"C'est tout ce que tu as... tu pense m’arrêter avec ça... tu ne sais pas... ce dont je suis capable..."

Aoryane frappa sa paume de main sur le sol aussi fort que possible, un gros craquement se rependit dans toute la foret, comme si un arbre venait de se briser en un instant, une lumière très chaude apparut sous la main posé de Aoryane, il la releva et une faux sortit du sol. Une gigantesque faux, noire et tranchante. Aoryane l'attrapa à deux mains et la pointa vers son ennemie en criant :

"A nous deux!"

Il s'élança en avant en hurlant :

"Occupe toi de sa créature mon ange, protège moi! Je m'occupe de son maître!"

L'ange de la mort avait assisté à toute cette scène dans un grand silence, au moment où Aoryane bondit en avant et lui cria de le protéger, un déclic se fit dans sa tête, ses yeux prirent d'un seul coup une forte teinte rouge, un grand sourire apparut sur son visage et ses deux mains attrapèrent sa faux. Elle ricana et s'élança à la suite de Aoryane en criant :

"Je m'en occupe Aoryane! Tue moi cette salope! Ah ah ah ah ah!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah B. March
Red riding hood
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 02/12/2013
Localisation : À la chasse aux loup-garous

MessageSujet: Re: Tout les combats n'ont pas besoin de bonne raison. [PV : Leah B. March]   Mer 24 Déc 2014 - 23:20

Le jeune inconnu lança l’assaut contre elle et alors, Leah sut qu’elle ne pouvait plus se défiler. Il semblait terriblement sérieux et la jeune fille ne pouvait que commencer à le croire lorsqu’il prétendait avoir envie de tuer…

Ses mains gantées agrippées fermement au pelage de Sycah,  elle dégaina son poignard, se jurant de ne l’utiliser qu’en cas d’extrême nécessité, mais voyant la longue faux que le jeune homme pointait sur elle, elle avait dans l’idée que ce genre de cas risquait de se présenter nettement plus tôt que prévu.

Le loup, animé par son instinct animal, n’hésita pas une seconde et bondit sur l’ennemi. Sa gueule puissante se referma sur le manche de la faux et il tenta par tous les moyens de la broyer sous ses canines affutées. Pendant ce temps, une autre créature que l’Asuna ne put identifier se jetait sur eux, elle aussi armée d’une faux. Sycah abandonna l’arme du jeune homme et se redressa, prêt à bondit sur le nouvel ennemi, mais une attaque le propulsa sur le dos, faisant tomber Leah sous lui. Il se releva et en grognant, se précipita sur ce qui avait l’air d’une jeune fille, laissant sa maîtresse seule contre l’étrange garçon.

Sa dague en main, elle s’avança vers lui, ancrant son regard dans le sien afin d’y déceler ne serait-ce qu’une infime part de raison.

- Écoute… Lui dit-elle. Je ne te veux aucun mal, moi. Essaie de te concentrer sur qui tu es réellement et tu te rendras compte que tu n’as aucune raison de t’attaquer à moi.

Elle lançait de temps à autre des regards inquiets en direction que son invocation qui livrait un terrible combat de son côté, se mordant la lèvre inférieure avec anxiété. Voyant que le jeune homme ne l’écoutait pas, elle tendit la main et des tiges de rosiers, semblables à des ronces parsemés d’épines, sortirent du sol et s’enroulèrent autour de ses jambes comme des barbelés. Plus il se débattrait pour en sortir, plus il se retrouverait lacéré par elles. Tentant de prendre une voix douce, Leah avança ;

- Il est encore temps de mettre fin à ce massacre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout les combats n'ont pas besoin de bonne raison. [PV : Leah B. March]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout les combats n'ont pas besoin de bonne raison. [PV : Leah B. March]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parfois, tout ce dont tu as besoin c’est un câlin et tout ton stress partira
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Fin des combats
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Lycée :: Forêt-
Sauter vers: