AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mermaid Tears

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johanna Hope
Sous-chef du clan Yachiru | Little mermaid
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 02/12/2013
Localisation : Au large, avec son empereur de Chine <3

MessageSujet: Mermaid Tears   Mer 25 Juin 2014 - 7:16

Première partie : The song of the nightingale



‘’London Bridge is falling down
Falling down
Falling down
London Bridge is falling down
My fair lady’’



Sagement installés autour du piano à queue, les enfants du Tower Hill London Orphanage chantaient tous en parfaite harmonie. À la moindre fausse note, la gouvernante, miss Langley cessait immédiatement de jouer et les faisait reprendre jusqu’à atteindre la perfection. Tel était la mentalité de cette institution. Chaque enfant devait viser l’excellence et ce, dans tout ce qu’il entreprenait. L’Orphelinat très stricte souhaitait prouver que, même sans parents, un enfant avait du potentiel brut et qu’il pouvait très bien réussir dans la vie. Pour eux, ils étaient tous promu à un très grand avenir. Voilà ce qui en faisait l’un des établissements pour enfants les plus réputés de toute l’Angleterre, et n’entrait pas là quiconque le désirait. C’était un établissement étonnement sélectif.

Soudain, la petite séance de musique fut interrompue par quelques coups timidement donnés contre la porte. Miss Langley s’arrêta de jouer, et se leva pour aller ouvrir, alors que le plus grand des silences régnait parmi les enfants. Quelques secondes plus tard, la gouvernante regagna le séjour avec à sa suite un homme qui devait avoir dans la jeune quarantaine, d’origine asiatique. Il portait un long manteau chic et des chaussures vernies, comme la plupart des adultes qui fréquentaient l’orphelinat et ses cheveux noirs étaient coiffés avec le plus grand soin, sans la moindre mèche rebelle.

- Je vous présente monsieur Ryuuichi Saeko. Il a fait un très long voyage pour venir jusqu’ici et je compte donc sur vous tous pour l’accueillir en bonne et due forme.

L’étranger sourit. De ces sourires chaleureux qui savent tout de suite vous mettre en confiance. Puis, il se mit à parler de son pays (le Japon), de son voyage, et des raisons qui l’avaient emmené en Angleterre, et plus précisément dans cet établissement en particulier. Il expliqua qu’il vivait dans une grande maison moderne au bord de la mer, ou il possédait un laboratoire sophistiqué pour ses nombreuses recherches.

- Je suis navrée, monsieur. L’interrompit miss Langley lorsque l’horloge indiqua dix heures et demi.  Mais, c’est l’heure du cours d'arts. Vous pourrez repasser ce soir avant le couvre-feu.

Saeko s’excusa d’avoir pris autant de temps, puis les enfants se levèrent et quittèrent la pièce dans un rang irréprochable. Par contre, l’un d’entre eux ne suivit pas le groupe. C’était une petite fille aux cheveux blonds qui était assise au rebord de la fenêtre, regardant la pluie tomber d’un air mélancolique. Intrigué, le japonais vint s’asseoir près d’elle.

- Bonjour. Lui dit-il gentiment.

La petite ne répondit pas, se contentant de baisser ses yeux.

- Comment t’appelles-tu ?

- Johanna. Répondit-elle d’une toute petite voix, inaudible.

- Tu n’aimes pas les arts, Johanna ?

- Oui, j’adore ça… Seulement, je suis punie.

- Punie ? Et pourquoi donc ?

- Parce que j’ai libéré le rossignol.

Les joues rouges de honte, elle désigna une cage à oiseau vide suspendue au-dessus de la fenêtre.

- Je trouvais son chant triste… alors j’ai ouvert la cage. Les autres enfants ont eu du chagrin. Miss Langley s’est fâchée alors je suis punie.

- Je vois…

Contre toute attente, l’étranger posa affectueusement sa main sur la tête de Johanna et vint lui ébouriffer les cheveux avec un sourire. Puis, il regarda autour de lui pour s’assurer que la gouvernante n’était plus dans les parages, puis se pencha vers la fillette pour lui chuchoter, sur le ton de la confidence ;

- Tu sais quoi ? Certaines espèces d’oiseaux sont incapables de chanter lorsqu’ils sont en captivité. Ton rossignol, à mon avis, il appelait à l’aide.

La petite fille leva vers lui de grands yeux bleus écarquillés de stupeur.

- Tu l’as sauvé en le libérant. C’était la bonne chose à faire !

- Dans ce cas… Pourquoi je suis punie ?

- C’est parce que les autres n’ont pas pensé… à regarder les choses du point de vue de l’oiseau.

Il lui fit sur ce, un sourire énigmatique, puis se releva et tourna les talons.

***

Un peu plus tard ce soir-là, miss Langley et monsieur Saeko vinrent trouver Johanna dans le dortoir qui lui était attitré. Se faisant discrets pour ne pas réveiller les autres petites filles, ils l’emmenèrent dans le salon et Saeko lui demanda si elle voulait venir habiter avec lui, dans son laboratoire sur la plage au Japon. Il lui expliqua en détail tout ce qu'il y faisait, lui parla des merveilleux poissons, du soleil radieux, de l'air marin et des tempêtes qui étaient comme la colère du ciel. Elle but la moindre de ses paroles avec une admiration sans borne. Admiration qui ne ferait que croître dans les années à venir... Ce fut pour elle l'une des soirées les plus merveilleuses de toute sa vie.

***

Tout était si scintillant ! Cette grande salle vitrée laissant passer les chauds rayons de soleil, tous ces bocaux et aquariums géants contenant des dizaines de spécimens exotiques inconnus, ces instruments brillants et futuristes… Tout dans le laboratoire brillait de mille feux ! Johanna n’avait jamais rien vu d’aussi beau. Fascinée, elle se promenait entre les aquariums, observant attentivement les poissons et autres créatures qui semblaient sortir tout droit d’une autre planète. Ses grands yeux bleus écarquillés d’émerveillement passaient d’une chose à une autre, ne voulant rien manquer de ce fabuleux spectacle, alors que son sourire s’élargissait devant chaque nouvelle trouvaille.

À quelques pas derrière elle, son nouveau tuteur la suivait en la couvant d’un regard bienveillant, s’assurant qu’elle n’abîme rien. Soudain, deux autres personnes entrèrent dans la salle. L’une d’elle était un homme adulte, plus jeune que Saeko de quelques années. Il avait les cheveux assez longs, noués sur sa nuque et portait de fines lunettes lui donnant l’air sévère. Il avait le même sarrau blanc que monsieur Saeko. L’autre était un enfant aux cheveux en bataille, rouges comme le feu. Il portait des vêtements de sport, avait des bleus sur les genoux et un pansement sur le nez.

- Oh, Johanna-chan, viens par ici. Lui dit monsieur Saeko en l’entrainant vers les nouveaux venus. Je te présente Reisi Ikazuchi, mon assistant, et son petit frère Kagami-kun. Tu les verras souvent, ils habitent pratiquement ici, eux aussi.

Avec un sourire encourageant, il la poussa vers eux. Très timide, la fillette rougit et baissa les yeux, ne sachant pas quoi dire. Le garçon aux cheveux rouges lui lança alors quelque chose qu’elle ne comprit pas du tout et elle releva la tête, paniquée, vers son nouveau tuteur.

- Ahh… Il va vite falloir que tu apprennes le japonais. Personne ne parle anglais, ici, tu sais ?

La petite baissa les yeux, honteuse, puis l’homme à lunettes expliqua quelque chose en japonais, à son petit frère.

Un peu plus tard, Johanna vint cogner à la porte de la chambre occupée par les frères Ikazuchi, une lueur de détermination farouche brillant au fond de ses yeux sombres. Kagami ouvrit, une expression surprise peinte sur le visage.

- W-Watashi wa Jo-Johanna-chan desu. Ha-Hajimemashita. Ka-ga-mi-kun !

Elle s’inclina comme le lui montré monsieur Saeko, les joues en feu. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’elle entendit résonner un rire léger et cristallin. Timide, elle releva la tête, interrogeant le garçon d’un regard inquiet, soucieuse de savoir si elle avait fait comme il fallait.

- Yoroshiku ne, Hanna-chan !*
Répondit-il d’un ton énergique, un grand sourire scotché aux lèvres.

Johanna ne fut pas certaine de comprendre ce que cela signifiait, mais elle fut sûre d’une chose ; ce garçon avait le plus magnifique sourire du monde.

~~~

* Respectivement ''Je suis Johanna-chan. Enchantée, Kagami-kun.'' et ''C'est un plaisir, Hanna-chan !''

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mermaid Tears
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loterie thématique (S. Mermaid Hellys-Leänik , Saturday Archdeacon & M. Raphaël Grimaldi )
» Tears of my Hearth... [0/3] Celesty is there!!!!!! :P
» 07. My tears dry on their own
» kathleen ; tears don't fall
» Tears of Hope

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: Détente après les cours :: Studio artistique :: Librairie-
Sauter vers: