AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre musicale (pv : Usui) [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Une rencontre musicale (pv : Usui) [FINI]   Jeu 29 Mai 2014 - 16:32

Miyu passa une assez bonne matinée au lycée Seikoku. Malgré les cauchemars qui avait de nouveaux hantée ces nuit, la jeune femme était d'assez bonne humeur. Et comme le soleil était au rendez vous, elle décida d'enfiler la jolie robe qu'elle avait acheté au centre ville, le jour ou elle a rencontrés Eglantine. Elle laissa ses longs cheveux bleus détachés et se maquilla légèrement  La robe de la jeune femme était assez courte, mais Miyu décida de ne pas mettre de collant, puisque le temps est beau et chaud. Elle se regarda dans la glace et sourie fière du résultat. Elle était belle. Il était rare qu'elle se trouve belle puisqu'elle manquait cruellement de confiance en elle. Mais avec cette robe qui mettait sa poitrine et ses fines jambes en valeur, elle se trouvait belle. 

La matinée de cours passa vite et elle n'avait pas cours cet après midi alors la jeune femme décida de sortir un peu et en profita pour emmener sa guitare. Eiko, son compagnon, la suivit volontiers. Elle fit d'abord un petit tours au centre ville et s'arrêta dans un petit café pour manger quelques viennoiseries. Miyu était naturellement gourmande, depuis sa plus tendre enfance. Une fois ses viennoiseries et son jus de fruit avalée, elle décida d'aller faire un tour du coté des jardins, un lieu qu'elle n'as pas encore visité, peut-être pourra-t-elle y jouer de la guitare tranquillement ?

Miyu arriva assez rapidement aux jardins et elle fut assez surprise de la beauté des lieux. C'était vraiment beau et bien entretenue. La jeune femme s'assied sur un banc, prés de la fontaine centrale des jardins. Eiko se coucha a ses pieds et posa sa lourde tête sur les pieds de la jeune femme. Elle admira un moment la fontaine, silencieuse et pensive. Elle finit par sortir sa guitare de son étui et commença a jouer sa berceuse préféré, trouvant qu'elle s’accorder bien avec le lieu ou elle se trouve.


La musique a un effet magique sur Miyu, ça la détend au plus haut point, elle se sent bien quand elle joue et elle ne pense plus a rien. Ça lui vide la tête et ça lui fait du bien. La voix de la jeune femme s'éleva dans les airs, une voix incroyablement douce et carillonnante. Oui, Miyu était douée pour la musique et le chant, mais elle garder cela pour elle.






~~~~






Le jeune homme c'était levé au aurores, comme à ses habitudes. Pour une fois, il n'avait pas séché, il fallait bien qu'il aille en cours des fois, et quel fut la surprise du prof quand il le vit ! Bref, il s'ennuya parfaitement se matin là. Il résolvait les problèmes avec des méthodes qui ne plaisaient pas au prof, il n'écoutait pas du tout ce qu'on lui disait, et il finit même par se faire exclure. Bah, tant pis, il n'aimait pas les cours, c'était trop facile pour lui. 

Il traîna pour le reste du temps, il était bien décidé à ne pas y retourner. Alors il partit se prendre un truc à manger, et un bon café. Il prit un gobelet à emporter et reprit sa route pour finir dans le jardin, une nouvelle fois. Il regarda autours de lui a travers ses lunettes de soleil qui cachait ses yeux aux autres. Les grands arbres et les plates bandes le firent sourire, c'était un endroit toujours aussi beau. 

Son attention fut retenue quand il entendit une sublime mélodie, jouait par une guitare certainement. Il marcha en sa direction, et soudain, une voix extrêmement douce s'ajouta au son de l'instrument. Il fut surprit de découvrir une jeune fille assise près de la grande fontaine, en train de jouer. 
Il l'observa attentivement, elle était assez belle, mais ce qui le troubla, c'est qu'il avait l'impression de l'avoir déjà vue, et un gars comme lui ne pouvait pas oubliée un visage tel que le siens. Puis soudain il y repensa, ne l'avait il pas remarqué une fois au seins des Mikaris ? Était elle une des leurs ? 
Bref, il décida de ne pas y penser, pourquoi ne pas lui poser la question directement quand elle eut finie ? Les notes s’arrêtèrent tout comme la voix qui emplissait l'espace. Il l'applaudit en souriant. 

" C'était vraiment beau ! Bravo ! " 

Il se rapproche d'elle et, restant debout, croisa les bras. 

" Tu es une Mikari n'est ce pas ? " Demanda-t-il simplement.






~~~~






Miyu finassa sa chanson et un beau sourire d'étira sur son visage angélique. Il lui était trés, trés rare de sourire, mais sa lui allait plutôt bien. La jeune femme se perds dans ses pensées en observant la fontaine. Elle ne pouvait pas jouer cette berceuse sans penser a sa sœur Mizuki. Est-ce qu'elle allez bien ? Miyu pensait beaucoup a elle. Contrairement a ce que l'on crois, elle n'est pas distante et froide avec sa sœur, c'est tout le contraire. C'est une Miyu douce et attentionné que connait sa famille et pas la cruelle et froide Mikari. Ce n'était pas dans son habitude d'être surprise, mais elle ne savait pas quelqu'un l'observait. Elle sursauta et releva les yeux vers un mystérieux jeune homme qui l'applaudissait.

" C'était vraiment beau ! Bravo ! " 

La jeune femme sentit ces joues rougirent. C'était bien la première fois qu'on l'entendais jouer de la guitare et chanter. C'était aussi la première fois qu'on la surprenais ainsi. Eiko avait relever la tête vers lui et le regarder également, essayant surement d'évaluer si le jeune homme était dangereux. Miyu n'avait pas cette sensation, elle ne se sentait pas en danger et elle faisais confiance a son instinct. Il ne l'avait jamais trompée jusqu’à maintenant. Elle analysa l'inconnu des yeux. Un grand blond aux yeux vert... il était mignon... une bouille angélique et un corps sculpté... de quoi faire rêver...Non, la jeune femme ne l'avait jamais vu. Elle s'en serais souvenu. Miyu posa sa guitare a coté d'elle avant de lui décocher un sourire. Non, ce n'était vraiment pas dans son habitude, mais avoir jouer ainsi l'avait détendue, elle se sentait bien.

-Euh... je te remercie... excuse moi, je n'ai pas vraiment l'habitude qu'on me fasse des compliments...

La jeune fille rougit encore plus. Elle n'était pas mal a l'aise, juste pas habituée... Elle se sentait petite ainsi assise devant lui. Le jeune homme était plus grand qu'elle ca ne faisais aucun doute. Miyu sentit le vent soulever ses longs cheveux bleus et elle y passa sa main. C'était vraiment une belle journée.

" Tu es une Mikari n'est ce pas ? "

La jolie jeune femme se figea un moment lorsqu'il demanda si elle était une Mikari. C'était la première fois qu'elle était gênée d'annoncer son clan. En réalité elle avais peur qu'il soit d'un clan ennemi. Elle brûlait de curiosité envers ce bel inconnu et elle refuser que des histoires de clan gâche cela. Mais elle décida tout de même d'être franche.

- Oui, je suis une Mikari... et toi tu appartient a quel clan ?... Au fait, je m'appelle Miyu.

Il manquerais plus qu'il lui annonce qu'il est un Asuna... Miyu avait déjà rencontrer Églantine et elle avait comprit que ce clan était un clan ennemi. Ce serait quand même dommage... La jeune femme plongea ses yeux bleus dans les siens, pleine d’espoir, en attendant sa réponse.






~~~~






La belle mikarie rougit, ce qui lui donna un air timide irrésistible, et ce qui fit craqué le jeune homme. Une fille aux joues rouges quoi de plus mignon ? Le tigre dévisagea le semi yokai autant que le faisait sa maîtresse. Il eut l'impression qu'elle le détaillait des yeux. Puis elle répondit :

"Euh... je te remercie... excuse moi, je n'ai pas vraiment l'habitude qu'on me fasse des compliments..."

Les taches rouges sur ses joues devinrent encore plus voyante, ce qui fit sourire le jeune homme, amusé et intrigué par la jeune fille. Elle n'en avait pas l'habitude ? Pourquoi donc ? Elle jouait si bien, avait une voix si agréable et était si mignonne, c'était facile de trouver de quoi la complimenter ! Quand le vent agita ses longs cheveux elle y passa la main, ce qui lui donna un air... Aucune idée de comment le dire, elle était juste belle. 

Quand il lui demanda si elle était des mikaris elle ne fit plus un geste. Peut être s'était il trompé, et peut être qu'elle n'aimait pas ce clan, la comparaison ne lui avait certainement pas plus dans ce cas. Après un court temps d’arrêt, elle reprit :

" Oui, je suis une Mikari... et toi tu appartient a quel clan ?... Au fait, je m'appelle Miyu. "

Il ria, un rire de soulagement. Puis, il lui offrit un sourire chaleureux, pour lui prouver qu'elle pouvait avoir confiance à lui. Il savait pertinemment qu'un sourire ne suffirait pas pour gagner la confiance et l'amitié d'une mikari, mais autant essayer. Ça ne pouvait que l'y aider. Elle avait plongée ses beau yeux bleus dans ceux du jeune qui, derrière ses lunettes opaque, lui rendait son regard, chose qu'elle ne pouvait voir. 

" Moi je suis Usui Asuma, et je suis dans un clan assez particulier... "

Il aimait bien faire ça, laisser un peu de suspense. Il fit une courte pause, il avait toujours son café dans son gobelet, il en profita pour prendre une gorgée. Le liquide chaud envahit sa bouche.

" C'est assez amusant, sachant que tu es du même que moi..." Finit-il par avouer. " Je suis un Mikari aussi. "

Il lui sourit une nouvelle fois, puis lui tendit son gobelet de café tiède, toujours à moitié plein.

" Tu en veux ?" 






~~~~






Miyu était enchantée de cette nouvelle rencontre, cela ajoutait un peu de magie a cette belle journée. La jeune femme n'était pas habituée as être intéressée par un garçons... Il faut dire qu'en réalité c’était souvent le contraire. Pour la première fois depuis bien longtemps, elle était timide. Elle ne savait pas vraiment comment se comporter, puis elle finit par se dire de suivre son instinct, et d'arrêter de trop réfléchir, trouvant que ca gâche les choses. Lorsqu'elle avoua être une Mikari, ce bel et mystérieux inconnu eu un rire de soulagement. Était-il de son clan lui aussi ? Ou d'un clan allié qui sait ? Miyu regardait le reflet de ces yeux bleus saphir dans les lunettes noir du jeune homme. Elle se surpris a vouloir voir ses yeux, elle était sûre qu'ils étaient magnifique.

" Moi je suis Usui Asuma, et je suis dans un clan assez particulier... "

- Je suis enchantée de te connaitre, Usui.

Elle lui lança un sourire charmeur avant de réfléchir.Un clan assez particulier ? Voilà qui laissa planer un long suspense et agrandit la peur de la jeune femme, elle voulait plonger ses yeux dans les siens pour y chercher des réponses, elle fit donc la première approche. Elle se leva délicatement puis tendis la main vers lui avant de lui enlever ses lunettes, tout en douceur, en profitant pour effleurer doucement sa joue. Elle lui fit un sourire doux avant d'enfin pouvoir plonger ses yeux bleus dans les siens. De beaux yeux émeraudes.

- Pourquoi cacher de si jolis yeux ?

Elle était debout en face de lui et souria, elle était un peu plus petite que lui, mais pas trop finalement. Le jeune homme bu une gorgée de ce qui semblait du café avant de s'adresser a nouveau a la jeune Mikari.

" C'est assez amusant, sachant que tu es du même que moi..." Finit-il par avouer. " Je suis un Mikari aussi. "

La jeune femme soupira de soulagement et elle souri, heureuse sur le coup. Il n'imaginait pas comme elle était rassurée de savoir qu'il n'était pas un ennemi, qu'il appartenais même a son clan. Le jeune homme lui lança un sourire en lui tendant son gobelet.

" Tu en veux ?" 

La jeune femme s'empara du gobelet tiède et but une gorgée avant de le lui rendre. Eiko avait reposer sa tête sur les pieds de la jeune fille, ayant décidé lui aussi de faire confiance a ce beau jeune homme. La jeune femme se perdit un moment dans ses yeux émeraudes puis elle finit par se s'étirer doucement. Elle pencha la tête sur la droite et observât Usui avec le sourire.

- Tu fais un tour avec moi ?

La jeune femme espérait secrètement qu'il accepte son offre, elle voulait vraiment le connaitre un peux mieux. Elle attendit donc sagement qu'il se décide






~~~~



" Je suis enchantée de te connaitre, Usui. " Dit-elle après qu'il se soit présenté.

Un sourire irrésistible prit place sur le visage de la jeune fille, et l'espace de quelques instants elle parut se plonger dans des réflexions. Soudain, elle se leva et se rapprocha de lui. Elle saisit les lunettes du jeune homme et les lui retira. Il ne fit rien. Ses yeux n'étant pas devenues ceux de son yokai, ça ne le dérangeait pas qu'elle les voit. Il eut l'impression d'une légère caresse sur la joue, et les yeux saphirs de la jeune fille se plongèrent dans ceux du jeune homme. 

" Pourquoi cacher de si jolis yeux ? "

Elle était maintenant près de lui et lui souriait, ni trop grande ni trop petite. Il but sa gorgé, puis lui avoua enfin qu'il était du même clan qu'elle. Elle soupira, ce qui étonna le jeune homme, avait elle eut peur qu'il ne soit pas son allié ? Il se mit donc à se poser plusieurs questions, étant particulièrement heureux de constater qu'il avait déjà de l'importance pour elle. Puis il lui proposa son café, et il apprécia énormément qu'elle accepte. Son familier se rapprocha des deux jeunes gens. Toujours son regard planté dans celui de la jeune fille il la fixa sans expression sur le visage, contemplant son beau visage. Finalement elle s'étira puis pencha la tête sur le coté en continuant d'observer le semi humain, sourire aux lèvres. 

" Tu fais un tour avec moi ? " Proposa-t-elle.

Il fit mine de réfléchir un instant, mais évidemment  c'était déjà tout vu ! Au moment même où elle avait demandé, il avait prévu d'accepter. Il fit alors un sourire malicieux.

"Je ne peux qu'accepter cette offre venant d'une si jolie jeune fille, mais pourrais je récupérer mes lunettes en échange ?" 

Il comptait les remettre. C'était normal, tout pouvait arriver, et lui préférerais que ça ne voit pas, ce genre de détail n'était pas des plus rassurant. Alors il tendit la main vers elle, toujours son sourire malicieux accroché au visage.






~~~~






Lorsque la jeune femme lui demanda pourquoi est-ce qu'il cachait ses yeux, le jeune homme ne lui répondit pas. Ce petit coter mystérieux plaisait beaucoup a Miyu, mais elle n'osa rien dire. Elle se contenta de le regarder, comme absorber. Il était beau, la jeune Mikari était sous le charme. Mais aucune raison de s'emballait elle ne devait pas être la seule a qui le jeune homme plaisait; et il y avait des filles cent fois mieux qu'elle. Le jeune inconnu semblait réfléchir a sa question. La jolie Mikari se morda l'intérieur de la joue, priant de tout son cœur pour qu'il accepte. 

"Je ne peux qu'accepter cette offre venant d'une si jolie jeune fille, mais pourrais je récupérer mes lunettes en échange ?" 

La jeune femme sentit ses joues rougir a nouveau et elle observât le sourire malicieux d'Usui. Ce dernier tendit le bras vers elle et la jeune femme lui servit un sourire pétillant de malice.

-Hum... Ca me semble être un échange équitable.

Mais la jeune femme décida de ne pas les lui donner. Au lieu de cela, elle s'approcha encore plus de lui. Le bras toujours tendut du jeune homme se retrouva alors contre la hanche de la jeune femme. Elle lui lança un nouveau sourire avant de lui glisser doucement les lunettes sur le nez. Elle se mit ensuite sur la pointe des pieds et déposa un léger baiser sur sa joue. Elle lui souria a nouveau puis rangea sa guitare dans son etui. Elle l'accrocha alors sur le dos de son familier. 

*Suis nous Eiko, mais sois sage d'accord*

Le tigre plongea ses yeux rouges dans les yeux bleus de sa maîtresse  signe qu'il avait comprit. La jeune femme se retourna donc vers Usui et commença a marcher a coté de lui. Elle ne s'était jamais promener ainsi en compagnie d'un garçon qui lui plait, tout ceci était nouveau pour elle, mais elle appréciait beaucoup, il faut l'avouer. Les deux jeunes Mikari arrivèrent vers les rosiers et la jeune femme ne put s’empêcher de se pencher au dessus du grillage pour sentir l'odeur de l'une d'elle. Mais ce n'était sans compter sur sa maladresse légendaire. La jeune femme glissa et allait se casser la figure dans une gamelle magistral contre le grillage. Elle ferma les yeux, prête a sentir le sol la cogner quelque part, mais cela n'arriva pas. La jeune Mikari, surprise, rouvrit les yeux, se rendant compte qu'Usui venait de la rattraper de justesse.






~~~~






De nouveau, la jolie Mikari eut les jours qui prirent une couleur écarlate. Ce qui fit sourire d'avantage le jeune homme. Elle le regarda quelques instants avant de répondre à son sourire d'un air de malice au moins égale au sien. 

"Hum... Ca me semble être un échange équitable. "


Elle ne lui rendit pas pour autant. Elle se rapprocha de lui, il ne baissa pas son bras qui vint se placer contre sa hanche. Usui ne dit rien, mais ce contact n'était pas le moins du monde désagréable. Alors il ne retira pas sa main. La jeune femme toute souriante vint lui placer ses lunettes. Finalement, se hissant sur la pointe des pieds, elle déposa un baiser sur la joie du semi humain, qui se sentit légèrement rougir, évidemment, ce n'était pas suffisamment perceptible pour qu'elle puisse le remarquer. Puis elle s'écarta de lui en souriant, et rangea son instrument, le confiant à son familier. Elle échangea un regard avec ce dernier, puis se retourna vers le beau blond. 

Ils marchèrent ensemble, tout était si calme que Usui n'osa pas déranger le silence. Il observa les alentours avant de se retourner vers la plus belle des fleurs présente dans se jardin. Miyu. Il la regarda, elle était plus petite que lui, avait de long et beau cheveux, une petite robe qui la mettait parfaitement en valeur... Elle était vraiment très belle. 

Arrivaient devant un rosiers ils s'arrêtèrent tous deux. Lui regardait toujours la jeune femme qui se rapprocha des fleurs. Malheureusement, elle se pencha trop, vacilla et manqua de tomber. Protégeait par ses lunettes, il utilisa sa rapidité de démon pour la rattraper, et en un instant, elle fut sauver de sa chute. Il l'avait prise dans ses bras. 

Le problème maintenant était qu'il avait utilisé ses pouvoirs, ses yeux avaient donc prit la couleur du rubis, une couleur écarlate. Il avait l'habitude d'ignorer ses changements, et c'était pour ça qu'il gardait ses lunettes opaques. De cette façon, les autres ne le voyaient pas. 

Il sourit à la jeune fille de manière tout à fait naturel avant de la reposer à terre. Il cueillit une des roses et la lui donna.


" Tu devrais faire attention... Enfin si tu veux, tu peux toujours te tenir..." Dit il en lui tendant son bras d'un air de galanterie à l'ancienne.






~~~~






La jeune femme était heureuse qu'il ne retire pas sa main, elle profita de ce contact qui lui arracha un petit frissons. Il ne sembla pas réagir au bisous, mais il ne l'avait pas repousser donc c'était plutôt bon signe non ? Miyu marchait tranquillement a ces cotés, n'osant pas rompre le silence qui s'était installée. Elle écouta le vent souffler puis le sentit soulever ces longs cheveux. Elle adorait ce calme. La jeune femme avait beau être une Mikari, elle avait besoin de ces petits moments calme et hors du temps. Lorsque la belle Mikari manqua de tomber, le beau blond la rattrapa in extremis, la prenant dans ces bras. La jeune femme rougit comme pas permis, elle cacha son visage contre le torse du jeune homme pour cacher son visage rougissant. Elle était pourtant sûre qu'il l'avait remarquer, mais elle se sentait bien dans ces bras alors... Elle bafouilla un petit "Merci" avant qu'il ne la relâche. Miyu se recula donc, un sourire rayonnant étirant ses fines lèvres. Elle le regarder, angéliquement puis se rendit compte qu'il était quand même loin d'elle... comment as-t-il pu la rattraper aussi vite ? La jeune femme lui lança un sourire.

-C'est ton pouvoir ? La super vitesse ?

La jeune femme sourit a nouveau.  Elle irradiait de bonheur, c'était tellement rare qu'elle voulait en profiter un maximum. Le beau Mikari lui cueillit une rose et la lui tendit. La jeune femme s'en empara et colla un nouveau tendre bisous sur sa joue pour l'en remercier. La rose était splendide. La belle Mikari en respira le parfum puis la glissa dans ses cheveux, en la calant derrières son oreille.

" Tu devrais faire attention... Enfin si tu veux, tu peux toujours te tenir..."

La jeune fille le regarda alors qu'il tendait le bras. Elle lui lança un sourire radieux et décida de jouer un peu avec lui. On se serait cru dans un vieux film romantique, et Miyu adorait ça. Elle pris le coin de sa robe dans sa main et la leva un peu, dévoilant un peu ces cuisses. Elle fit alors une révérence magnifique avant de déclarer, avec un sourire emplit de malice.

-C'est trop d'honneur, bel ange gardien


La jeune femme rit de bon cœur  Un rire carillonnant et enjouée.Elle s'empara quand même de son bras et s'y accrocha. Ils continuèrent de marcher et Miyu finit par lui demander.

-Quel âge as-tu ?






~~~~






ne fille de manière tout à fait naturel avant de la reposer à terre. Il cueillit une des roses et la lui donna. Quand il l'avait rattrapé, il avait utiliser son pouvoir. Non sans conséquence, ses yeux devinrent rouges. Mais elle ne sembla pas le remarquer, ce qui rassura le jeune homme. Elle lui sourit avant d'ajouter : 

" C'est ton pouvoir ? La super vitesse ? "

Il se retint de rire, la super vitesse ? On ne lui avait jamais dit ! Il ne répondit pas, après tout, c'était plus amusant ainsi. Elle pouvait bien penser ce qu'elle voulait, au contraire, il la surprendrait de nouveau ainsi.
Les événements se suivirent, et la belle demoiselle plaça la rose offerte par le semi humain dans ses cheveux, la calant derrière son oreille.
Au final il lui proposa de se tenir à lui. Elle sourit de nouveau et s'inclina comme le faisait les grandes dames de l'époque. Elle fit remonter sa robe, pas assez pour que se soit indécente , mais suffisamment  pour que le yokai apprécie la vu. Et puis, laissant un magnifique sourire malicieux prendre place sur ses jolies lèvres, elle répondit :  

" C'est trop d'honneur, bel ange gardien "

Usui ria cette fois. Cette remarque lui avait beaucoup plus. Il n'était pas un ange gardien, bien au contraire ! Elle avait rit elle aussi, même si ce n'était pas pour la même raison. Son rire sonna aux oreilles du jeune homme comme une mélodie des plus douce. 
Elle finit par saisir le bras du jeune homme, et ils marchèrent encore un peu, jusqu'à ce que la jeune fille lui demande de sa douce et belle voix : 

" Quel âge as-tu ? "

Il lui sourit, un sourire simple, naturel. 

" N'as tu pas peur que je sois trop jeune, ou trop vieux ? Tu ne crains pas d'être déçue ? "

Evidemment, il disait cela pour la taquiner, il n'était pas si jeune, et un homme un peu plus mûr que soit, ça ne dérangeait pas en générale. Il posa sa main sur celle de la jeune fille puis reprit, ayant attendu au préalable sa réponse :

" J'ai 17 ans. " Il fit une pause, le va son visage vers le ciel, puis la regarda de nouveau.  "Et toi ? Je ne penses pas que tu sois plus âgée que moi, non ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Une rencontre musicale (pv : Usui) [FINI]   Jeu 29 Mai 2014 - 16:37

Ils marchèrent un petit peu, gardant tout deux le silence. La jeune femme se sentait bien en sa compagnie et sachant qu'elle venait tout juste de le rencontrer, c'était inhabituel pour elle. Mais Usui avait ce petit truc...  ce petit truc en plus qui faisait complètement craquer la belle Mikarie. Sa remarque sur la "super vitesse" le fit sourire, mais il n'y répondit rien. La jeune femme se morda l'intérieur de la joue, toujours accroché a son bras, elle marcher sagement a ces cotés. Il était beau et mystérieux, Miyu adorait ce coté la, mais elle espérait tout de même qu'il accepte de répondre a quelques une de ces questions, car elle brûlait d'envie de faire plus ample connaissance avec ce beau jeune homme. Lorsqu'elle l'avait qualifier d'ange gardien, le beau mikaris avait rit. La jeune femme se demanda pourquoi, mais préféra finalement se taire. Miyu demanda finalement son age, même si elle se doutait qu'il était aux alentours du siens. Le jeune homme lui répondit alors, la taquinant un peu.

" N'as tu pas peur que je sois trop jeune, ou trop vieux ? Tu ne crains pas d'être déçue ? "

Miyu ria un peu. Pourquoi aurait-elle peur ? L'age n'as pas vraiment d'importance au fond... Il y a tellement de pouvoirs qui existent qui sait ? Peut être que quelqu'un peut s’empêcher de vieillir physiquement ? Cette personne aurait ainsi l'air d'un adolescent mais serais finalement âgée de trois cent ans. La jeune femme se trouva stupide d'avoir de telle pensée et finit par répondre a Usui.

- Non, je n'ai pas peur, l'âge n'est qu'un chiffre après tout. Et puis pour être franche, tu me plait beaucoup... alors je ne pense pas que ton age puisse me décevoir.

Oups... Miyu en avait trop dit. Sa phrase résonna dans sa tête et la jeune femme rougit un peu. Elle venait de lui avouer qu'il lui plaisait... involontairement... Voilà ce qui arrive quand on ne réfléchis pas avant de parler. Miyu baissa la tête, un peu gênée, mais la releva quand elle sentit la main d'Usui se poser délicatement sur la sienne. Est-ce que c'était une approche ou est-ce qu'elle rêvait ? 

" J'ai 17 ans. " Il fit une pause, le va son visage vers le ciel, puis la regarda de nouveau.  "Et toi ? Je ne penses pas que tu sois plus âgée que moi, non ? "

Elle l'observa lever la tête vers le ciel et sourit. Il ressemblait vraiment a un ange finalement, le "bel ange gardien" de tout a l'heure lui paraissait adapter. Il avait le même âge qu'elle. Signe du destin qui sait ? Elle regarda le reflet de ses yeux bleu océanique dans les lunettes du jeune homme puis finis par répondre.

- Je suis âgée de dix sept ans moi aussi.

La jeune femme lui lança un sourire, essayant d'être charmeuse. Ce n'était pas dans son habitude... donc elle ne savait pas vraiment si cela aura l'effet escompter. En tout cas, elle l’espérais. Les deux jeunes mikaris s'étaient arrêtaient de marcher. La jeune femme ne savait pas pourquoi, mais elle était là, en face de lui et n'osa pas bouger d'un cils. Il n'y avait que ces cheveux qui bougeaient, au rythme du vent. Elle se contenta de l'admirer. La jeune femme fut surprise de vouloir qu'il la prenne a nouveau dans ses bras. C'était bien la première fois que de tel pensées l'étreignaient. Elle se mordit la lèvre inférieur et sentit le rouge lui monter aux joues. Elle n'avait jamais autant rougie en si peu de temps, d'aussi loin qu'elle s'en souvienne. Elle finit par déclaré d'un ton doux et innocent.

- Et si tu souhaite en savoir davantage sur moi, ce qui j’espère de tout cœur est le cas, il faudra que toi aussi, tu m'en dise plus sur toi.

La jeune fit une petite moue toute craquante, essayant de l’attendrir. Elle ne savais pas si ça avait eu l'effet escompter, mais elle attendais la réponse d'Usui avec une légère impatiente.



~~~~



Alors qu'il la taquinait, ne répondant pas encore à sa question, elle se mit à rire. Légèrement. Elle n'avait pas l'air de craindre la différence d'âge. Hum, une chose qui plaisait étrangement au jeune homme. Elle semblait être partie dans ses réflexions quand finalement elle répondit :

" Non, je n'ai pas peur, l'âge n'est qu'un chiffre après tout. Et puis pour être franche, tu me plait beaucoup... alors je ne pense pas que ton age puisse me décevoir. "

Il avait sourit, il lui plaisait. C'était bon à savoir. Elle ne le laissait pas indifférent de son coté, alors c'était assez plaisant à entendre. Elle semblait gênée. Elle était si mignonne à agir ainsi. 
Il finit par lui avouer son âge, en profitant pour demander le sien. 
Elle sourit tout d'abord, puis elle observa le reflet de ses yeux dans les noirs lunettes du jeune homme, ce qui lui donna une drôle de sensation, il avait l'impression qu'elle voyait à travers. Evidemment, ce n'était pas le cas.

" Je suis âgée de dix sept ans moi aussi. "

Elle sourit, d'une manière très attirante. C'était maladroit, ce qui signifiait qu'elle ne faisait pas ce genre de sourires tout les jours, ce qui plut énormément au semi yokai. 
Elle avait donc son âge. Il était bien heureux de cette découverte. C'était une coïncidence ? Elle était de son clan, il lui plaisait, elle lui plaisait, et comme si ce n'était pas assez, ils avaient le même âge.
Ils ne bougeaient plus. Ni l'un ni l'autre n'avaient l'air d'éprouver le besoin de marcher, et ils restèrent ainsi. Le regard de la jeune fille était fixé sur lui, et c'était très agréable. Bien sur, ça signifier qu'elle aimait l'observer. Lui aussi la regardait. Elle avait l'air d'être une vraie poupée. Ses longs cheveux semblaient danser au gré des vents. Elle se mordit la lèvre inférieur. C'était une expression si mignonne qu'il avait envie de craquer. Pendant ce temps, les joues de la jeune fille devenaient rouges. Un rouge tout mimi, totalement différent du sombre et menaçant de ses yeux. 
Elle finit par ajouter :

" Et si tu souhaite en savoir davantage sur moi, ce qui j’espère de tout cœur est le cas, il faudra que toi aussi, tu m'en dise plus sur toi. "

Après cette annonce, elle fit la moue, ce qui fit bien sourire le semi humain, elle était si mignonne ! Mais, malheureusement pour elle, il discerna une légère impatience dans le fond de son regard, et en lançant un sourire de malice, il décida de la faire patienter un peu. Il passa son bras autours des épaules de la jeune fille, la rapprochant de lui, se rapprochant d'elle. Il se remit en route dans les belles allées fleuries. La gardant contre lui, il aimait ce contact. Il avait tant envie d'en savoir plus sur elle. Finalement, après quelques minutes de promenades silencieuses, il ne put résister et lui répondit :

" Pose moi n'importe quel question, tant qu'après je peux en apprendre plus sur cette merveille que je viens de trouver, peut m'importe..." 

Il se pencha vers elle, et lui murmura à l'oreille :

" Evidemment, Miyu, ma petite merveille, tu me plais énormément... " 

Il s'écarta, déposant sur la joue de la jeune fille un léger baiser. Il sourit et lui fit un clin d’œil, resserrant son bras autours de ses épaules. 






~~~~






La jeune femme sourit doucement, continuant de le regarder simplement. Les deux membres du clan Mikaris restèrent un long moment ainsi. La jeune femme éprouva un léger pincement au coeur, elle voulait de nouveau plonger ses yeux bleus dans les yeux émeraudes du beau Usui, mais celui-ci avait l'air de tenir a porter des lunettes. Miyu s'interroger, il faut l'avouer. Elle se poser des miliers de questions, et en même temps, elle avait l'impression de connaitre déjà les réponses au fond d'elle, comme si elles était enfoui au plus profond de son cœur. Une fois sa dernière phrase prononcer, Usui souriat et passa son bras au dessus des épaules de Miyu, la rapprochant de lui. La jeune femme sentit son coeur se serrer rien qu'a se sentir aussi proche de lui. Elle rougit et marcha au même rythme que lui. Ils marchèrent ainsi, de longues minutes, mais cela ne dérangea aucunement la jeune femme. Rien que le fait d'être ainsi prés de lui lui faisait énormément de bien. Il marcher simplement, profitant de la présence l'un de l'autre. C'est étrange comme sensation... de tenir a quelqu'un alors que l'on vient a peine de le rencontrer... pourtant c'est que ressentait Miyu pour ce beau jeune homme.

" Pose moi n'importe quel question, tant qu'après je peux en apprendre plus sur cette merveille que je viens de trouver, peut m'importe..." 

La jeune femme n'eu pas le temps de répondre, elle sentit ces joues s'enfflamer alors qu'il se pencha et lui murmura a l'oreille:

" Evidemment, Miyu, ma petite merveille, tu me plais énormément... " 

Miyu rougit encore et sentit son pouls s'accélérait considérablement. Par ces simples mots, il venait de faire complètement craquer la belle Mikarie. Elle décida de laisser tomber toutes ces barrières et de s'offrir a lui. Il resserra son bras autour d'elle, sa main sur l'épaule de la jeune fille. Miyu posa délicatement sa main sur la sienne, la caressant délicatement. Un geste qui paraissait tout anodin mais qui emplit la jeune fille de sentiments indescriptibles. Elle était heureuse, elle voulait rester prés de lui et arrêter le temps, pour profiter encore encore et encore de cette après midi magique. Elle finit par demander, pleine de curiosité.

- Alors dis moi tout d'abord... pourquoi tu caches tes yeux ? C'est en rapport avec ton pouvoir pas vrai ? Et ensuite... Je veux en savoir plus sur toi... commençons par tes passes temps ?

La jolie Mikarie voulait connaitre tout de lui. C'était étrange car en même temps, elle ne voulait pas tout savoir, elle voulait qu'il garde ce coté mystérieux qu'elle adorait.






~~~~






A ces actes la jeune fille sourit de nouveau. Elle posa sa douce main sur celle du jeune homme, la caressant agréablement. Ce n'était peut être rien. Lui aussi avait pousser le contact. Et pourtant, cette fois ça lui parut différent  Ce ne fut pas lui, mais elle qui avait agi  Peut être que c'était simplement pour ça que ça avait autant d'importance pour le semi humain. Le soleil était haut dans le ciel, il n'y avait pas de nuage, un léger vent soufflait, rendant la température juste adéquate. Cette après midi là, il s'en souviendrait. Une magnifique rencontre, avec ce magnifique temps. 
Finalement, piquée d'une pointe de curiosité, la jeune fille demanda :

" Alors dis moi tout d'abord... pourquoi tu caches tes yeux ? C'est en rapport avec ton pouvoir pas vrai ? Et ensuite... Je veux en savoir plus sur toi... commençons par tes passes temps ?"

Il sourit, l'intriguait il autant ? Si oui, ce n'était pas mauvais. Les Mikaris étaient bien connus pour leurs discrétions au sujet d'eux même.  D'ailleurs, combien de rumeurs circulaient sur eux ? C'était une bonne question. Il pensa un instant qu'il aimerait entendre ce qui se disait sur lui. Mais il revint rapidement aux questions. Il s'arrêta, se séparant d'elle. Il retira son bras d'autours ses épaules, tout à coup son expression fut sérieuse. Il était face à un dilemme. Pouvait il lui dire ? Ne serait elle pas déçue d'apprendre que celui qu'elle avait comparé à un ange était plutôt un démon ? Il était perdue dans ses réflexions et finalement, il décida de ne pas tout lui révéler. 
Il retira ses lunettes de soleil, gardant les yeux fermés. Il les ouvra doucement, plantant son regard devenu rouge profond, rouge sang dans celui de la jeune fille. Il lui fit en suite un sourire plutôt gêné.

" Ce n'est pas pour rien que je garde ces lunettes..." Il fit une pause et soupira. " Mes yeux changent quand j'utilise mes pouvoirs, et ça peut être déstabilisant pour les autres... "

Il avait été sincère. C'était si rare de sa part qu'il en fut lui même étonné. Mais il n'avait pas tout dit. Et il ne comptait pas le faire. Il remit ses lunettes et lui fit un grand sourire, après se petite passage sérieux  il fallait revenir à l'ambiance amical d'avant. Il lui saisit la main et l’entraîna avec lui, pour marcher de nouveaux. 

" Je n'ai pas de passe temps, " reprit il " enfin, c'est assez compliqué, j'aime changer d'occupation... Mais un peu à toi ! Dis moi, comment une si jolie et gentille fille est elle arrivée chez les Mikaris ?"

Il était très pressé de détourner le sujet... 






~~~~






Elle resta ainsi, a caresser la main de son bel ange gardien. Oui, elle l’appelleras comme ça désormais. Ils marchèrent un petit moment puis lorsque la jeune mikarie lui posa enfin sa question, elle vit le jeune homme sourire. Sourire lui allait bien, il était angéliquement craquant et la jeune femme était sous son charme. Le jeune homme s'arrêta de marcher alors Miyu fit de même. Il retira alors son bras des épaules de Miyu qui sentit la peur l'envahir. Avait-elle était trop curieuse ? Il avait l'air perdu dans ses pensées, elle espérait ne pas l'avoir offensé avec ces questions, après tout il ne lui avait pas répondu la première fois qu'elle le lui avait demander alors pourquoi répondrait-il cette fois ci ? Peut être que c'était un sujet sensible dont il n'aimait pas parler. La jeune femme s'en voulait. Foutu curiosité, elle espérait que cela ne changeras en rien ce petit lien qu'ils avaient commencer a tisser. Usui finit par enlever ses lunettes opaques. La jeune femme s'attendait a plonger ses yeux bleus dans les yeux émeraudes de son ange gardien, mais ces yeux avaient changer de couleur. Ils étaient désormais d'un rouge sang profond et dévastateur. La jeune femme se rapprocha de lui et posa une main sur la joue du beau jeune homme, la caressant doucement.

" Ce n'est pas pour rien que je garde ces lunettes..." Il fit une pause et soupira. " Mes yeux changent quand j'utilise mes pouvoirs, et ça peut être déstabilisant pour les autres... "

La jeune femme comprenait mieux a présent. Avait-il eu peur de l'effrayer ? La jeune Mikari invoquer et contrôler les ombres, elle pouvait même communiquer avec les créatures des ombres, comme les démons ou les goules. Le rouges profond de ces yeux lui rappella d'ailleurs des yeux rouges démoniaque comme ceux de son compagnon. Mais le beau Mikari n'avait pas l'air d'être prêt a en parler, alors la jeune femme décida de ne faire aucune alusions a cela.

- Je comprends... Mais tu sais... que tu ais des yeux rouges ou émeraudes... je te trouve toujours aussi irrésistible.

La jeune femme lui souriat puis retira sa main lorsque son ange gardien remis sa paire de lunette. Elle le laissa faire puis le jeune homme s'empara de la main de la jeune femme pour que les deux Mikaris recommence a marcher. Automatiquement, Miyu entrelaça ces doigts au siens. Ce n'était pas une habitude pourtant, c'était la première fois qu'elle tenait la main d'un garçon, mais avec Usui cela lui semblait tout naturel. Le jeune homme finit par répondre a sa deuxième questions.

" Je n'ai pas de passe temps, " reprit il " enfin, c'est assez compliqué, j'aime changer d'occupation... Mais un peu à toi ! Dis moi, comment une si jolie et gentille fille est elle arrivée chez les Mikaris ?"

La jeune femme souriat, heureuse qu'il soit lui aussi curieux vis a vis d'elle. Comment était-elle arriver chez les Mikaris, en voilà une question intéressante. Miyu choisit la carte de l'honéteté et répondit franchement.

- J'ai... j'ai été remarquer par mon professeur principale au collège, qui lui même avait des pouvoir, il m'a proposer de venir étudier ici pour apprendre a me contrôler. Je peux invoquer les ombres et les modeler comme je le souhaite. Je leur donne souvent la forme d'armes, mais je peux en faire tout ce que je veux.

La jeune femme jeta un regard vers Usui, jaugeant sa réaction. Elle n'avait pas l'habitude de parler de son pouvoir, mais le beau Mikari avait été franc avec elle et elle se devait de faire de même. La jeune femme s'arrêta de marcher, arrêtant le jeune homme par la même occasion. Elle se rapprocha de lui et se hissa sur la pointe des pieds, posant délicatement sa main sur la nuque d'Usui pour embrasser tendrement sa joue. Elle n'avait pas de motif, elle en avais juste envie. Elle resta un petit moment ainsi, la main poser sur sa nuque a l'observer, puis la belle Mikarie finit par faire un pas de plus vers lui, réduisant l'espace qui les séparer. Miyu avait coller sa poitrine contre le torse de son bel ange gardien. La jeune femme posa la tête contre son épaule en soupirant d'aise. Elle se sentait bien ainsi, contre lui.



~~~~



Il expliqua le pourquoi de ses lunettes, la jeune fille ne sembla pas effrayer ni autre, elle alla même déposer sa main contre la joue du jeune homme. Un nouveau contact qu'il appréciait énormément. Elle ne lui posa pas de questions sur ses yeux, ou sur ses pouvoirs. Elle ne chercha pas plus de détails. Mais elle répondit tout de même : 

- Je comprends... Mais tu sais... que tu ais des yeux rouges ou émeraudes... je te trouve toujours aussi irrésistible.

Elle souriait, et quand il replaça ses lunettes, elle retira sa main de la joue du jeune homme, qui eut un pincement au cœur. Les actes du semi humain s’enchaînèrent, leurs doigts s'enlacèrent et leur marche reprit. Et il ajouta sa longue et ennuyeuse phrase où il finit par lui demander comment elle était atterrie chez les Mikari, le clan si sordide auquel il appartenait. En réponse, elle sourit de nouveau, elle avait l'air contente, ce qui ravit le jeune homme. 

" J'ai... j'ai été remarquer par mon professeur principale au collège, qui lui même avait des pouvoir, il m'a proposer de venir étudier ici pour apprendre a me contrôler. Je peux invoquer les ombres et les modeler comme je le souhaite. Je leur donne souvent la forme d'armes, mais je peux en faire tout ce que je veux. "

Il ne dit rien,  la regardant juste. Intéressant. Invoquer les ombres ? Parlait elle des mêmes ombres que lui pouvait voir ? Certainement pas. Elle lui en avait dit beaucoup. Et surtout, elle en avait plus dévoilée que lui. Il était en pleine hésitation quand la jeune femme s'arrêta, se mis sur la pointe des pieds de déposa un baiser sur la joue du semi humain, tout en laissant sa main glisser dans la nuque de celui ci. Il en fut surprit, surtout qu'elle ne se sépara pas de lui, bien au contraire, elle se rapprocha encore plus, leurs corps maintenant se touchaient. Il sentait la jeune fille contre lui, alors, il plaça  ses bras autours d'elle, la serrant un peu plus contre lui, profitant de se moment silencieux pour fermer les yeux et respirer l'odeur de ses beaux cheveux. Alors, d'une voix assez froide il lui chuchota dans l'oreille :

" Je suis loin d'être un ange..."

Finalement, il se sépara d'elle. Il n'aimait pas parler de lui. En vérité, il était un monstre si repoussant ! Il n'osait pas annoncer aux autres, il ne voulait pas revoir ses expressions de dégoûts sur des visages. Et encore moins sur celui de cette belle Mikari. Il s'éloigna légèrement d'elle, quelques pas de distance, mais suffisamment pour qu'ils ne puissent se toucher sans avancer un peu. Il attendait évidemment sa réaction, il prit un visage impassible, froid comme le marbre. 





~~~~






[justify]La jeune femme profita de ce calin. Car oui, s'en était un. Le jeune homme passa ses bras autour d'elle et la serra contre lui. La belle Mikari profita de ce contact doux et apaisant. La jeune femme était bien... et c'était si rare qu'elle aurait pu en pleurer. Elle avait beau être une Mikarie, être cruelle froide et distante, elle avait quand même un cœur. Et Usui la faisait fondre, complètement. Il lui murmura quelque chose a l'oreille, d'un ton si froid et distant que cela fit du mal a Miyu. 

" Je suis loin d'être un ange..."

Il se détacha alors d'elle, trop vite et trop tôt au goût de la jeune femme. Il s'éloigna d'ailleurs d'elle, de quelques pas. Miyu s'empressa de lui prendre la main. Elle avait soudainement peur qu'il parte, qu'il la laisse ici et s'en aille.

- Ne pars pas...

La voix de la jeune Mikarie trahissait sa tristesse soudaine, et même si elle essaya de le cacher, de fines larmes perlaient aux coins de ses yeux. Non, elle ne voulait pas qu'il parte, pas si tôt, pas maintenant. Elle le regarda un moment, silencieuse puis finis par déclarer, avec douceur et tendresse.

-Peu m'importe que tu ne sois pas un ange, ca m'est égale Usui... elle marqua une pause, prenant une longue inspiration... Je ne suis pas un ange non plus tu sais...

La jeune femme ferma les yeux, invoquant les ombres. Son aura sombres et électrique apparu. Sa magnifique faux apparut dans sa main droite, ainsi qu'un démons de bas étage. La jeune femme ne pouvait, pour l'instant, pas invoquer de démon plus puissant, elle ne voulait pas s'épuiser. Le petit démons qui était apparut toisa Usui de ses yeux rouge sang, puis Miyu le fit disparaître, ressentant un étourdissement. Utiliser ces pouvoirs pour invoquer une forme démoniaque l’épuisée. 

- Je me contre fiche royalement de ta nature... et pour une raison qui me dépasse complètement, je m'attache a toi... comme jamais je me suis attachée a quelqu'un...

Aprés ces aveux, la jeune femme se rapprocha a nouveaux d'Usui, tenant toujours sa main, elle entrelaça a nouveau leurs doigts. La jeune femme reprit ses esprits puis pris une seconde profonde inspiration avant de déclarer d'un ton emplis de tendresse.

- Je m'excuse... si je t'ai blesser d'une quelconque manière avec mes questions...






~~~~






Alors qu'il s'était écarté, la jeune fille lui saisit la main, rapidement. Il fut d'abord étonné de sa réaction. 

" Ne pars pas..." Lui dit elle avec une voix triste.

Des larmes commencèrent à humidifier ses beaux yeux, ce qui attendrit le jeune homme, qui passa sa main sur la joue de la jeune fille. Il la retira, et elle annonça d'une voix infiniment douce et tendre :

" Peu m'importe que tu ne sois pas un ange, ça m'est égale Usui... Elle fit une pause, inspirant profondément, puis reprit : " Je ne suis pas un ange non plus tu sais..."

Tout à coup, elle ferma les yeux. Une aura sombre et électrique l'entoura, une grande et magnifique faux se matérialisa dans sa main libre. Le jeune semi yokai, autrement dit, semi démon sourit en voyant l'un de ses confrères apparaître. Il était de ceux que le jeune homme manipuler assez facilement. Il effaça vite son sourire, espérant qu'elle ne l'ai pas vu. Ce pourrait être étrange, du point de vu de quelqu'un d'autre, de voir un homme normal ou presque, sourire a la vue d'un démon. Ses yeux rouges, marque maléfique, se fixèrent sur le jeune homme, il avait l'habitude de voir ce genre de petit esprit malsain. Finalement le yokai disparut, la jeune fille en revanche semblait épuisée. 

" Je me contre fiche royalement de ta nature... et pour une raison qui me dépasse complètement, je m'attache a toi... comme jamais je me suis attachée a quelqu'un... "

De nouveau elle s'approcha, de nouveau leurs doigts s'enlacèrent. Et finalement, reprenant une profonde inspiration, elle reprit d'un ton tendre qu'il appréciait beaucoup : 

" Je m'excuse... si je t'ai blesser d'une quelconque manière avec mes questions..."

Il la prit de suite dans ses bras, d'un mouvement vif mais doux, il la serra contre lui. Puis, d'une voix qui se voulait rassurante, il expliqua :

" Ce n'est pas à toi de t'excuser ! C'est à moi." Il soupira, et continua : " Je m'excuse. Tu ne m'as pas blesser, au contraire, tes questions me touchent, ça me fait plaisir que tu t’intéresse à moi... Car toi tu m’intéresse beaucoup a toi. "

Il s'écarta un peu et prit le visage de la jeune fille au creux de ses mains. 

" Ce que je..."

Il détourna le regard et posa ses mains sur les épaules de la jeune fille. Il ne savait pas quoi dire. Ce n'était pas dans ses habitudes de parler de lui même. Et encore moins de sa nature. 


" Je voulais dire que je suis l'opposer d'un ange... Je suis à moitié..." Il soupira et baissa la tête, puis après quelques instants de réflexions, la redressa en souriant. " Je suis à moitié démon, et à moitié humain..."






~~~~






La jeune femme maintenat le petit démons invoquer, autant qu'elle le put, mais elle finit par lacher prise et le laisser s'évaporer. Elle ne les tenaient encore pas longtemps. Invoquer des démons puisaient dans ces forces vitale et elle se devait d'être prudente lorsqu'elle "jouer" avec eux. Elle pourrait perdre connaissance, ou pire, si elle ne faisais pas attention. La jeune femme avait peur. Et c'était vraiment rare qu'elle éprouve ce sentiment. Elle ne se souvenait pas l'avoir déjà éprouver d'ailleurs. Usui lui faisait ressentir des choses que la jeune mikarie n'aurait jamais imaginé... Une fois sa dernière phrase achevé, le beau mikari la prit dans ses bras. D'un geste vif, mais en même temps remplit de douceur. Miyu se colla de nouveau a lui, profitant de ce nouveau câlin pour inspirer doucement son odeur enivrante. Il lui expliqua alors, d'un ton rassurant.

" Ce n'est pas à toi de t'excuser ! C'est à moi." Il soupira, et continua : " Je m'excuse. Tu ne m'as pas blesser, au contraire, tes questions me touchent, ça me fait plaisir que tu t’intéresse à moi... Car toi tu m’intéresse beaucoup a toi. "

La jeune femme sentit a nouveau son cœur battre la chamade. Qu'elle aimait qu'il lui dise des choses comme ça... ca lui faisait du bien, beaucoup de bien même. Il s'écarta alors un peu d'elle et posa chacune de ses mains sur les joues de la belle mikarie, prenant son doux visage au creux de ses mains. La jeune femme releva ses yeux brillant vers lui, les observant dans ces lunettes noirs, opaques.

" Ce que je..."

Il hésitait, détourna a tête puis posa les mains sur les épaules de la belle mikarie. Il cherchait ces mots, il réfléchissait. La jeune femme se mordit la lèvres alors que le jeune homme reprit la parole.

" Je voulais dire que je suis l'opposer d'un ange... Je suis à moitié..." Il soupira et baissa la tête, puis après quelques instants de réflexions, la redressa en souriant. " Je suis à moitié démon, et à moitié humain..."

Étrangement, le jeune homme souri lorsqu'il lui avoua être un semi démon. Un sourrire angéliquement beau étira les lèvres de la belle mikarie et elle posa une main sur sa joue. Elle caressa sa joue tendrement, avant de déclarer d'un ton toujours tendre et attentionnée.

- Je suis tellement heureuse que tu sois franc avec moi... semi Yokai ou non, tu reste mon ange a mes yeux... Parce que je sais que tu seras derrières moi et que s'il m'arrive de tomber... tu seras toujours derrières moi pour me rattraper.

C'était une comparaison qui lui était venu sur le coup, mais ce qu'elle voulait dire, c'est qu'elle savait que si elle avait un problème, il serait toujours là pour elle, elle en était intimement persuadée. Et le semi yokai ne lui faisait pas peur... au contraire il la rassurait... La jeune femme avait toujours été proche des démons... son compagnons lui même était une essence démoniaque. La jeune femme finit par se rapprocher de lui, et cette fois ci, c'est elle qui le prit tendrement dans ces bras. Elle lui murmura alors tendrement a l'oreille :

-Usui... ne te déteste pas... tu n'es pas un monstre... et je me sens terriblement bien prés de toi...






~~~~






Elle sourit, de manière à ce que le jeune homme est une envie encore plus poussée de la prendre au creux de ses bras. Elle avait un sourire rayonnant. Elle posa doucement sa main sur la joue du semi humain. Puis elle déclara sur le ton tendre et doux qu'elle employait de plus en plus.

" Je suis tellement heureuse que tu sois franc avec moi... semi Yokai ou non, tu reste mon ange a mes yeux... Parce que je sais que tu seras derrières moi et que s'il m'arrive de tomber... tu seras toujours derrières moi pour me rattraper. "

Il sourit. Elle avais raison dans un certain sens, il était vrai qu'il la rattraperait s'il lui arrivait de retomber, au premier comme au second degrés. Elle se rapprocha de nouveau de lui, et ce qu'elle fit l'étonna, elle le prit dans ses bras. Et c'est elle qui lui murmura à l'oreille. 

" Usui... ne te déteste pas... tu n'es pas un monstre... et je me sens terriblement bien prés de toi... "

Il passa ses bras autours d'elle à son tour, la serrant contre lui, fermant les yeux. Il aurait tant aimé rester ainsi, à l'un dans les bras de l'autre... Il lui répondit alors, sans chuchoter :


" Je ne me déteste pas, mais j'ai l'habitude que l'on déteste ce que je suis. " 

Il resserra un peu ses bras autours d'elle. 

" Je suis heureux de savoir que quelqu'un partage mon secret désormais, surtout si toi..." 

Il sourit. Vraiment, il aimait beaucoup cette fille. Elle avait le physique d'un ange, un sourire magnifique et une âme si douce, elle était gentille et franche. Et elle l'avait un peu changé. Elle avait réussi à le faire se confier. 
[/justify]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Une rencontre musicale (pv : Usui) [FINI]   Jeu 29 Mai 2014 - 16:41

La jeune et belle mikarie n'avait pas l'habitude d'être tendre, gentille et attentionnée avec quelqu'un... mais avec Usui, c'était tout naturel, comme si elle devenait une autre personne en sa compagnie. Ce n'était pas pour lui déplaire a vrai dire. Le jeune homme passa ses bras autour d'elle et la serra doucement contre lui. La belle mikarie se laissa volontiers faire, profitant de ce nouveaux câlins. Même de la part de sa mère, Miyu n'avais jamais autant reçue de câlins. Cela lui faisais beaucoup de bien, elle serais bien rester comme ça, dans ces bras.


" Je ne me déteste pas, mais j'ai l'habitude que l'on déteste ce que je suis. " 


Le jeune homme la resserra un peu plus dans ces bras après avoir dit cette phrase. Miyu sentit con cœur se serrer. Elle était plutôt étonnée... comment pouvait-on le détester ? Il faut dire qu'elle au contraire l'aimer beaucoup... peut être même un peu trop... La jeune femme avait un peu peur de s'attacher trop a lui... Elle avait peur de tenir plus a lui que lui a elle, autrement formuler, de ressentir des sentiments envers lui qui ne sont pas partagés. Elle respira profondément son odeur, profitant de cette étreinte. 


" Je suis heureux de savoir que quelqu'un partage mon secret désormais, surtout si toi..." 


La jeune femme souris de nouveau, heureuse de voir qu'il se confiait a elle... Elle devrait se confier a lui elle aussi non ? Mais ne serait-il pas dégoûtée d'elle lorsqu'il apprendra que la belle mikarie a le sang d'un enfant sur les mains ? Elle ne voulait pas courir le risque de le perdre... elle lui en parleras plus tard, elle s'en fit la promesse. Miyu nicha doucement sa tête contre son épaule et déposa un tendre baiser au creux de son cou. Elle se hissa ensuite sur la pointe de ces petits pieds pour déposer un second baiser sur sa joue. Elle aimer cela, lui voler quelques baiser de ci de la.


- Je suis contente moi aussi de partager ça avec toi... et je te promet de le garder pour moi... y'a-t-il d'autres choses que tu veux connaitre de moi ?


La jeune femme lui souri, un sourire emplit d'une douceur envoûtante. Elle espérait qu'il avait des questions lui aussi, questions auquel elle se ferait une joie de répondre. Elle déposa un nouveaux baiser sur sa deuxième joue puis attendis sagement sa réponse.


~~~~
Elle se remit à sourire, et le jeune homme le lui rendit, ça lui avait fait tout de même un peu de bien d'en parler. Dans ce lycée où tout le monde est exceptionnel il n'en avait jamais autant révélé. Il en restait tant qu'il cachait encore, il avait même l'impression qu'elle ne comprenait pas. Elle qui avait un lien avec ceux de l'espèce du jeune homme, ne devait elle pas se douter de quel était la nourriture favorite des yokais en son genre, de sa puissance ? Les âmes humaines étaient les délices les plus attirants pour lui, et ses pouvoirs de démons supérieur lui donnait la possibilité de retirer l'âme d'une personne sans même qu'elle est le temps de s'en rendre compte. Avec ça, il n'était pas normal à ses yeux que la jeune fille ne parte pas en courant... Mais cela le rassurait, elle était là et c'est tout ce qu'il voulait. 

Il sentit alors le contact des lèvres de la jeune fille dans sa nuque, puis sur sa joue, c'était doux, c'était agréable ! De sa douce voix, elle ajouta :


" Je suis contente moi aussi de partager ça avec toi... et je te promet de le garder pour moi... y'a-t-il d'autres choses que tu veux connaitre de moi ?"


Son sourire s'emplit d'une douceur qui réconforta le semi humain. De nouveau ses lèvres vinrent se poser contre la joue du blond. Des questions se précipitèrent dans son esprits, certaines sérieuses, d'autres totalement désinvolte ! Il se décida enfin à ouvrir la bouche :


" Miyu tu..."


Le sonnerie le stoppa net, il regarda la montre à son poignet et parut très étonné, il fit un sourire un peu gêné en passant sa main dans ses cheveux blond qui en furent encore un peu plus ébouriffé. 


" Excuse moi, j'ai un rendez vous très important... Je ne dois pas le louper..." 


Ce n'était pas un mensonge, il avait rendez vous avec d'autres lycéens, il avait hésité à lui proposer de venir, mais ils n'étaient que des hommes, elle n'aurait certainement pas aimé... 

Il la saisit par les épaules et se rapprocha d'elle doucement déposant un tendre baiser sur le coin de ses belles lèvres, sas pour autant les toucher des siennes, il savoura l'instant, puis il s'éloigna en lui faisant un signe de main. 

Un vrai baiser ou un simple bisou, c'était à elle d'en décidé, le jeune homme aimant séduire, il attendait avec impatience leur prochaine rencontre. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre musicale (pv : Usui) [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre musicale (pv : Usui) [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» [Débat] Une comédie musicale ?
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Lycée :: Jardins-
Sauter vers: