AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  La joie réside même en temps de guerre... (PV Canna ) [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: La joie réside même en temps de guerre... (PV Canna ) [FINI]   Jeu 29 Mai 2014 - 16:22

Le grand Yachiru déambulait dans les couloirs, la sueur lui coulant le long du dos ~ Il avait un maillot de foot, s’étant bien amuser à jouer au ballon avec des garçons de tous les clans, durant près de deux heures sous le soleil puissant ~ Xie avait cette faculté étrange de réunir les gens : Selon lui, pas besoin de mêler la guerre des familles seulement pour une partie de soccer ~ Seul les Mikari manquaient à l’appel… Bah, le seul qu’il appréciait vraiment était Noe, les autres l’effrayant un peu, et le sport n’avait jamais vraiment été son truc.

Par contre, maintenant que le groupe d’éphèbes s’était séparé, se promettant de remettre ça, il n’avait plus grand-chose à faire… Puis, les Yachiru semblaient tous mort sous l’écrasante chaleur, et donc impossible de jouer avec eux!... SI SEULEMENT IL AURAIT PU ÊTRE HAIKO!!...  Il se gifla mentalement d’avoir songé à ça lorsque le joli visage de Johanna lui revint en tête, et qu’il pensait à toute l’amitié que Kirito lui offrait : Forcément, il ferait moins chaud éventuellement, et ils pourraient tous recommencer à jouer ensemble.

Une délicieuse odeur vint alors le charmer, alors qu’il s’aventurait dans une partie encore inconnue du lycée pour lui… C’était des… Des… BISCUITS? FORCÉMENT C’ÉTAIT DES BISCUITS AU CHOCOLAT! Mais… Il fallait maintenant trouver de où cette sensation divine provenait, et réussir à s’infiltrer… C’était le moment pour… XIE LE SUPER ESPION!

Il finit par arriver devant une large porte ou il était écrit ‘’Kurasu’’ … LE COPAIN DE JOHANNA?! ILS ALLAIENT FORCÉMENT DEVENIR DE SUPER COPAIN! Il dut se caché, cependant, alors qu’il allait toquer car quelqu’un arrivait… Et pas une personne avec qui il avait envie de devenir ‘’super copain’’ ~ Le jeune homme était grand, pâle et avait de longs cheveux sombre : On aurait dit un… Un… V-vampire… HORS DE QUESTION DE DEVENIR AMI AVEC LUI, HMPH.

Le Kurasu le remarqua néanmoins, et après lui avoir jeté un regard hautain, lui ordonna simplement d’une voix glaciale :

-Ce n’est pas l’endroit idéal pour t’amuser, ici, gamin. Retourne d’où tu viens.

Puis lui tourna le dos, se dirigeant vers l’extérieur de lycée, s’ouvrant une ombrelle avant de sortir… LE GRAND MÉCHANT LOUP ÉTAIT SORTI! Maintenant… Y avait-il quelqu’un d’autre à l’intérieur? Il ouvra la porte, pour jeter un œil et fut soulagé de voir qu’il y avait personne : Si tous les membres Kurasu était comme le dernier qu’il venait de voir, valait mieux ne pas se faire repérer, hmph… Bien que ce soit le clan de la vie, s’il l’attrapait, qu’allaient-ils lui faire? L’attaché sur une roulette? Lui chatouillé les pieds à l’aide d’une plume?... Non, assurément, valait mieux resté caché…

Le Kotasu se glissa à l’intérieur, remarquant que le salon était joli et bien rangé… Celui des Yachiru était toujours en désordre, au grand damne de la sous-chef ~ Bah… À quoi ça servait de ranger si on jouait dans la pièce après, et qu’on sortait plein de jeux? (Il ne le savait pas, mais le ‘’grand méchant loup’’ avait déjà qualifié ledit salon de ‘’porcherie’’). Mamoru arriva finalement à la salle à manger, et donc devant le délicieux en cas qui était laisser sans défense face au…  VILAIN REQUIN DES YACHIRU, AHAHA!

Il croqua avidement dans la divine collation, et en savoura plus d’un lorsqu’il entendit des pas derrière lui ~Le jeune homme se retourna rapidement, pour arriver nez à nez avec une jolie petite blonde, la tenue rempli de boucles et de rubans… NOE DEUX!!  Il lui sourit et lui fit un petit signe avec deux de ses doigts, une sucrerie toujours dans l’autre main. Il la gratifia de sa voix énergique :

-Oh… HEY!

Il marqua une courte pause, ou il dévora le biscuit, avant de lui lever le pouce et de lui avouer, sur le même ton :

-Ils sont délicieux! Tu es bonne à marié!



~~~~



Canna s’était levée de bonne humeur aujourd’hui. Non, de très bonne humeur plutôt. La lumière lui avait chatouillé le visage de bon matin, comme si la nature avait voulue la réveiller en douceur. Ainsi levée, en sifflotant, elle ouvrit la fenêtre, où le ciel était déjà d’un bleu très prononcé et la chaleur montante. Aaah, soleil... Enfin ! Canna l’avait toujours dit, cette pluie n’allait pas pourrir tout l’été voyons ! Ses prières n’avaient pas été veines, et le soleil pointait le bout de son nez après un mois à s’être fait désirer. Elle réveilla doucement sa cousine, la gratifiant d’un sourire jusqu’aux oreilles –il fallait bien ça pour sortir du lit sa cousinette qui passait sa nuit dans la forêt-  et en lui promettant des biscuits... Et pas n’importe quels biscuits, non ! Des biscuits au chocolat ! Si avec ça Camille n’était pas aussi motivée que Canna dès le matin ! 
 
C’est de bonne marche qu’elle se dirigea vers les cuisines, non sans avoir au préalable aidé quelques Kurasu de son dortoirs qui piaillaient de l’aide dans diverses choses, comme coudre, arroser des plantes, ranger une pile de livres tombés à terre, soigner un animal blessé... Bref des choses de la vie de tous les jours qui rendaient infiniment heureuse la Canna qui aimait beaucoup cette vie, surtout aujourd’hui. C’est vrai, même si l’assemblée n’avait pas été de très bonne augure, même si à ce moment là elle ne s’était pas sentie très aimée, ni elle ni même son idée de paix, qu’elle trouvait pourtant bien mieux que leurs idées stupides à eux, cette journée là lui promettait d’être radieuse. Pourquoi ? Elle ne savait pas, seulement une intuition féminine. Enfin, plutôt une envie, parce qu’intuition était un bien grand mot tout de même. 

Elle termina de passer dans les couloirs, lorsqu’elle croisa de loin Hellroy ; elle se souvenait de lui comme quelqu’un de sympathique et voulu lui dire bonjour, mais se ravisa lorsqu’elle entraperçut son visage blafard et cet air peu aimable. Ce sera donc pour une autre fois, mh ? Elle prit alors un autre couloir, un peu plus long, mais pas tellement en fait, et mit la main à la patte pour confectionner ces biscuits chocolatés dont elle avait le secret, étant une très bonne cuisinière. Elle se balada un peu en attendant que les biscuits ne finissent de cuire, regarda à la dérobée les garçons qui suaient au foot ; Canna pensa qu’au moins, ceux là ne s’embêtaient pas avec les guerres de clans, même si elle ne remarqua pas que les mikaris n’étaient pas vraiment de la partie. Voir même pas du tout. 

Elle retourna à sa chambre ensuite, où elle décida de se préparer pour sortir finalement. Après une bonne douche, elle sorti une de ses robes pleine de rubans et de dentelle, légère et de couleur claire, avec une paire de ballerines blanches, parce qu’il faisait tout de même très chaud ; elle récupéra ses gâteaux ensuite qu’elle disposa dans le salon, à la porté de tous les kurasus qui voulaient passer une bonne journée. L’odeur était exquise et forte, car ils venaient de sortir du four, et s’épancha même en dehors des appartements kurasus. Mais Canna ne s’en soucia pas tellement, car si ses biscuits permettaient même à des gens d’autres clans de commencer une bonne journée, et bien ça la rendait aussi heureuse. Elle épousseta quelques meubles et remit droits des livres qui baillaient, et retourna dans sa chambre où Camille, sa cousinette adorée, dormait encore. Elle lui porta un biscuit à sa bouche, mais elle ne reçu qu’en récompense qu’un léger grognement de « laisse-moi dormir » assez évocateur, et Canna n’insista pas (même si elle aurait bien voulu quand même) 

Lorsqu’elle retourna au salon, la première chose qu’elle remarqua que la chaise était occupée par un homme qu’elle ne connaissait pas, et qui plus est mangeait goulument ses précieux biscuits confectionnés avec amour. Elle s’approcha un peu, jusqu'à être derrière lui, lorsque ledit jeune homme se rendit compte de sa présence, pour se retourner et tomber nez-à-nez avec elle. Elle ne sut pas réagir directement, tant bien qu’il prit les devants et lui octroya un sourire ainsi qu’un signe bizarre avec ses doigts qu’elle ne comprit pas, même si cela devait surement être amical ;
 
-Oh… HEY!
 
Dit-il d’une voix énergique. Il s’arrêta pour dévorer un autre biscuit, avant de lever son pouce et de lui dire sur le même ton ; 

-Ils sont délicieux! Tu es bonne à marié!
 
Canna pencha la tête, réfléchissant. Puis elle lui sourit à son tour, heureuse de voir que ses biscuits étaient aimés, et lui accorda une réponse d’un ton badin ; 
 
« C’est très gentil de ta part, j’y ai mis beaucoup de soin... ! » 
 
Puis elle percuta les derniers mots de sa phrase, où son visage passa de radieux à interloquée ; Bonne a mariée ? On lui avait pourtant très souvent dit le contraire tant elle était maladroite. Tout à l’heure déjà elle s’était prit deux chaises et un coin de table, une plante et s’était perdue dans les couloirs à trois reprises. On voyait plutôt en elle une catastrophe ambulante qu’une véritable femme, et rien que le fait que ce jeune homme ai put penser le contraire la rendait encore plus heureuse. 
 
« Je.. Heu... Bonne à mariée ?! C’est la première fois qu’on me dit ça ! Elle rigola un peu, le visage ensoleillé Je suis vraiment heureuse de voir que quelqu’un apprécie mes biscuits, la dernière fois que j’en ai fait, quelqu’un à dit qu’ils étaient « dégueulasses », alors j’avais été un peu attristée... »
 
Elle baissa un peu les yeux en y repensant, et décida de chasser cette mauvaise pensée de s tête, en se disant que rien aujourd’hui ne pourrait lui gâcher sa journée. Elle lui tendit sa main pour qu’il la serre, afin de faire les présentations. Il était bien digne d’être son nouvel ami ! 
 
« Moi, c’est Canna ! Et toi, qui es-tu? Je ne t’ai jamais croisé chez les Kurasu ! »



~~~~



L’éphèbe se retourna, se retrouvant devant une assez jolie jeune fille, avec de longs cheveux couleur de blé et de grands yeux aussi profond que l’océan, d’un magnifique vert profond ~ Il aurait pu si perdre… BIEN, ELLE ÉTAIT BEAUCOUP PLUS SON GENRE QUE CETTE TINA SAKURA! En réalité, il avait apprécié la brunette des Asuna, mais elle lui semblait un peu sombre, comme sans cesse tourmenter par ses propres fantômes. Il adressa un geste amicale en signe de bonjour à la nouvelle venue, et lui offrit un large sourire dont lui seul avait le secret, avant de l’accueillir avec joie :

-Oh… HEY!

Puis il dévora le biscuit qui était toujours dans sa main, marquant une courte pause dans sa présentation~ Les pâtisseries lui rappelaient celles que sa mère lui offrait lorsqu’il était plus petit ~ Ses parents avaient toujours eu une préférence pour lui, sans qu’il ne comprenne vraiment pourquoi, et n’en donnait que très rarement à Noemie : En bon grand frère, il séparait toujours sa part en deux pour la léguer à son pauvre cadet, en larme d’avoir été ainsi ignoré.

Mamoru croyait fortement que c’était cette attitude si cruelle face au jeune Kotasu qui l’avait rendu comme il était aujourd’hui ~ Et que, peut-être, ses pouvoirs n’étaient apparu que par la faute de toute cette haine qui brûlait, en secret, au fond de son cœur. En réalité, cette petite blonde et son frère était semblable sur le plan physique, mais vu tous l’éclat qui brillait dans ses yeux, il était certain qu’elle était beaucoup plus rafraichissante que le chef du clan de la mort. Il sourit de nouveau, avant de lui avouer :

-Ils sont délicieux! Tu es bonne à marié!

Elle inclina la tête, probablement surprise de voir un individu d’un autre clan dans sa cuisine, en train de littéralement dévoré chacun des biscuits qu’elle avait confectionné ~ Le Yachiru ne croyait pas qu’elle se fâche, mais eut tout de même un petit mouvement de recul ~Il ne fallait pas oublier le… Le… LE GRAND MÉCHANT LOUP VAMPIRE! Ils étaient peut être tous semblable, chez les Yachiru! Tous très jolis et pourtant infâme?! IL REFUSAIT DE LE CROIRE!

Comme pour accompagner ses pensées, la jeune fille sourit ~ …
….
….
MAIS QUEL RAVISSANT SOURIRE ELLE AVAIT! Il… IL EN PERDAIT PRESQUE CONNAISSANCE! Il dut cependant se ressaisir, car tomber dans les pommes devant cette… Cette… DÉESSE DE LA BONNE HUMEUR!… Il en perdrait un peu de crédibilité! Ahem… D’une voix incroyablement mignonne, elle le remercia, toujours aussi jolie alors qu’elle lui offrait une expression rempli de joie :

- C’est très gentil de ta part, j’y ai mis beaucoup de soin... !

…. MAIS BIEN SÛR… Comment avait-il ne pas y pensé?! De la nourriture aussi bonne pouvait l’être simplement après qu’on y ait mis beaucoup d’amour, en la préparant… TOUT CELA TOMBAIT SOUS LE SENS! Elle perdit son sourire, le regardant, comme choquée…. Oh non… AVAIT-IL DIT QUELQUE CHOSE QU’IL NE FALLAIT PAS?! Ses copains l’avaient pourtant prévenu… Encore et encore… ‘’Mamoru, t’dois faire attention à ce que tu dis quand tu parles aux nanas…’’ …. Bizarrement, cette phrase était souvent accompagnée de : ‘’T’es tellement imbécile, tu ferais mieux de te taire, au final, si t’en veux une!’’ Suivit de nombreux éclats de rire auquel, bien sûr, il participait avec joie.

Finalement, calmant la nervosité qu’elle venait animer chez le jeune homme, elle rigola, retrouvant son jolie visage rempli de joie, et ses grands yeux qui charmait tant le Kotasu. Sur le même ton doux, elle ajouta, séduisant de plus en plus son joyeux compagnon :

-Je... Heu... Bonne à mariée ?! C’est la première fois qu’on me dit ça  Je suis vraiment heureuse de voir que quelqu’un apprécie mes biscuits, la dernière fois que j’en ai fait, quelqu’un a dit qu’ils étaient « dégueulasses », alors j’avais été un peu attristée...

Le Yachiru prit une expression choquée : QUI ÉTAIT L’IMBÉCILE QUI AVAIT PU FAIRE AUTANT DE PEINE À SA NOUVELLE NYMPHE?! (Loin bien sûr de croire que c’était son ‘’Adorable’’ petit frère…) Puis, à la  seule pensée de toute cette haine, elle semblait se faner ~ Il se fit la promesse de ne plus jamais la laisser avoir un air aussi dépité, fier d’avoir trouvé une nouvelle jolie demoiselle à protéger.

D’ailleurs, alors qu’il repensait aux jeunes filles qu’ils avaient rencontré sur l’ile, la blonde était de loin sa préférée ~ Même sans connaitre son nom, elle dépassait déjà incroyablement les autres dans l’échelle de l’admiration du Kotasu. Johanna était parfois froide, ou exaspéré en sa présence, Azuki avait tenté de l’attaquer et Tina… Étant Tina, la Kurasu les battait toutes à plate couture. Cette dernière lui tendit la main, un sourire adorable flottant toujours sur son visage si pur :

-Moi, c’est Canna ! Et toi, qui es-tu? Je ne t’ai jamais croisé chez les Kurasu !

AHAHAHA ! C’ÉTAIT PARCE QU’IL N’Y AVAIT JAMAIS ÉTÉ! Il prit incroyablement doucement sa main, repensant à tous les films ou il avait vu des princes ou des ‘’Gentlemans’’ et déposa un baiser sur le haut de celle-ci, ses joues se rougissant tous de suite au moment où il fit l’acte ~ Mamoru n’avait jamais vraiment réussit à être un parfait Roméo… Il était un peu trop disons… Bruyant pour tenir le rôle : Mais il voulait vraiment que cette Canna le voit comme une bonne personne. De son habituelle voix énergique, il se présenta à son tour, à présent étrangement intimidé par, étonnement, une si petite personne :

-Xie Mamoru Kotasu… Des Yachiru!

Bah… Elle était gentille, non? Que pouvait-il mal se passer, au fond?... RIEN, ABSOLUMENT RIEN! ILS DEVIENDRAIENT ASSURÉMENT DE SUPERS COPAINS! Son assurance retrouvé, il lui fit à son tour un large sourire, puisqu’ils semblaient être de coutume avec la belle Kurasu et ajouta, avec toujours autant de puissance :

-Si quelqu’un te dit de nouveau quelque chose d’aussi méchant, dit le moi!

Puis, il rougit malgré lui, donnant un petit coup de pied sur le sol lorsqu’il ajouta, toujours aussi gêner, au final :

-C’est que tu es cent-mille… Non! Infiniment plus jolie lorsque tu souris…

Il posa, ses deux mains sur sa bouche, réagissant qu’il venait de faire une gaffe : MAMORU, RÉVEILLE TOI SOMBRE CRÉTIN! Il se rattrapa rapidement :

-Mais tu es toujours très belle! 



~~~~



-Moi, c’est Canna ! Et toi, qui es-tu? Je ne t’ai jamais croisé chez les Kurasu !

Cette déclaration n’eu pas l’effet escompté sur son interlocuteur ; elle s’attendait plutôt à une réponse normale, pas réellement à un baisemain digne des films Disney ou autres trucs à l’eau de rose tandis qu’il devenait, à vue d’œil, aussi rouge qu’une pivoine. Elle-même rougissait légèrement, plus surprise que choquée. Il l’amusait beaucoup, un peu comme un chiot fou ; Canna côtoyait beaucoup de gens trop sérieux (Camille en est un fabuleux exemple), et voir quelqu’un de joyeux rafraichissait sa compagnie. Malgré sa grande taille, il n’était pas tellement intimidant, plutôt avenant et sympathique, à vrai dire. Canna pensa assez rapidement que du fond comme de la forme, cet homme était une bonne personne. Et Canna aime beaucoup les bonnes personnes. 

Finalement, il se présenta en bonne et dû forme, d’une voix très... Enjouée ?


-Xie Mamoru Kotasu… Des Yachiru!

Xie ? Quel nom exotique ! Attendez... Kot... Asu ? Du même nom que le pauvre homme désœuvré à l’assemblée qui lui avait lancé sa pâtisserie ? Canna hocha la tête en signe de reflexion, ne sachant pas trop comment réagir fasse au semblablement frère dudit chef. Etaient-ils pareil ? Sensiblement non, mais elle avait un peu plus de mal à accorder sa confiance, de peur d’être victime à nouveau d’un incident semblable, encore plus depuis qu’elle l’avait trouvé sympathique. Tout le monde ne pouvait pas ainsi la tromper, non ? Pourvais-elle tomber enfin sur une bonne personne ? 

Mais le sourire qu’il lui fit enleva ses pensées un peu sombres, Canna pensant qu’un être capable d’un tel sourire ne pouvait qu’être résolument qu’une bienveillante personne. 


-Si quelqu’un te dit de nouveau quelque chose d’aussi méchant, dit le moi!

Il dit cette phrase toujours en rougissant, donnant un petit coup de pied sur le sol. On aurait dit un étudiant qui faisait sa déclaration à la personne qu’il convoitait depuis 2ans, c’était limite touchant. Ou navrant 8D. Mais ça ne méritait pas une telle émotion, à ce que pensait Canna. Ils se connaissaient à peine, mais elle avait quand même envie de se confier, surement par son rayonnement extérieur et la joie qui en émanait. Qu’il soit Kotasu ou pas, ça se voyait quand même qu’il était sympathique ! Son frère devait surement être de mauvaise humeur ce jour là... Ouais, ne jamais se fier aux apparences ! 

-C’est que tu es cent-mille… Non! Infiniment plus jolie lorsque tu souris…

Elle pencha la tête, plus ou moins interloquée par cette déclaration assez abrupte et rapide, il la draguait ou bien ? Ou alors il voulait juste la rassurer, car c’était quelqu’un de cool. Ouais, c’était absolument ça, ç’en était sur. Mais elle ne comprit pas pourquoi Xie se ravisa comme s’il avait dit une bêtise, ne captant pas qu’il venait de sous entendre qu’elle était infiniment plus moche lorsqu’elle faisait la gueule. 


-Mais tu es toujours très belle!

« ça c’est gentil ! Tes compliments me vont droit au cœur... Je t'aime bien ^^» dit elle en souriant une énième fois.

Elle voulu continuer sur un autre sujet lorsqu’elle vit sa cousinette adorée arriver dans la salle, un air de zombie collé au visage, surement en recherche de son petit déjeuner ; elle ne fit même pas attention aux deux protagonistes, quoi qu’un peu quand même, en lançant un regard vide et endormi à sa cousine, comme pour dire « Tu es donc là » ; elle prit une bouteille de lait et retourna dans sa chambre... Enfin pas tellement, car elle se fit assaillir par Canna, qui la serra très fort contre elle, en guise de calincousinesquegenialissimed’amour, tout en disant « T’es trop mignonne endormie >w< », mais ce geste n’eu pas tellement l’effet escompté, puisque Camille repartie, la bouteille à la main, vers sa chambre, toujours aussi stone. Canna eu un moment de béatitude avant de revenir vers ledit Xie ; 

« La fille que tu viens de voir c’est ma cousine, elle est pas très réveillée mais sinon c’est quelqu’un de génial !! »

Elle marqua un temps de pose, avant de demander 

« On s’entend vraiment bien, malheureusement c’est pas le cas de toutes les familles...  Tu as un frère non ? A l’assemblée il y en avait un du même nom, alors je me demandai...  »

Ça l’intriguait, car ils étaient radicalement différents. Et si elle pouvait lui demander de donner à Noe un autre muffin, meilleur cette fois, peut être qu’il la pardonnerait, et qu’ils s’entendraient bien tout les trois ? 

« Pour tout t'avouer, c'est lui qu'i m'a dit que mes muffins étaient degueulasses... »



~~~~



-C’est que tu es cent-mille… Non! Infiniment plus jolie lorsque tu souris…

Elle inclina la tête et le Yachiru se demandait si elle se faisait souvent faire des avances… NON PAS QU’IL LUI EN FAISAIT! Peut-être des garçons plus chouettes que lui…? Il se gifla mentalement lorsqu’il réalisa la gourde qu’il venait de commettre ~ Ne pouvait-il pas réussir à paraitre classe devant la belle blonde? Il ajouta alors, précipitamment : 

-Mais tu es toujours très belle!

Elle sourit, rassurant de nouveau le Kotasu, en répondant de suite de sa toute petite voix aux intonations joyeuses qui le faisait craquer : 

-Ça c’est gentil ! Tes compliments me vont droit au cœur... Je t'aime bien.

… … … ELLE L’AIMAIT BIEN?! C’est… C’EST… MAGNIFIQUE! Mais… Comment allait-il arriver à gérer ça? Il rougit violement, ne sachant absolument pas quoi répondre à toute cette affection. Heureusement pour l’hyperactif, une autre demoiselle pénétra à l’exacte moment dans la cuisine, le sauvant inconsciemment d’une situation assez embarrassante. Mais mieux encore… CETTE FILLE AVAIT LES CHEVEUX BLEUS! C’EST FANTASTIQUE! Ils devaient devenir SUPERS COPAINS! Par contre, elle avait l’air assez morte et ne réagit même pas quand la jolie Canna l’enlaça, lui disant quelque chose qu’il ne comprit pas très bien, avant de repartir sans rien dire, sans même le regarder. Bah… Devenir SUPERS COPAINS avec deux personnes dans la même journée était peut-être trop ambitieux : Il avait vu trop grand, voilà tout, hum… 

La Kurasu regarda sa copine repartir un moment, avant de se retourner vers lui, un énorme sourire maintenant poser sur son visage. WOW. Il comptait bien la faire sourire comme ça un jour! Et il allait très certainement réussir, puisque lui aussi avait les cheveux bleu! Aucune chance d’échec! Elle lui dit finalement, ravi : 

-La fille que tu viens de voir c’est ma cousine, elle est pas très réveillée mais sinon c’est quelqu’un de génial !!

Oh… C’était donc sa cousine! Heureusement, elle était beaucoup plus souriante (et jolie) que cette dernière! Elle aussi avait une personne aussi chère à son cœur, alors… Ils étaient très semblables, au final : Il était certain que la cousine était une personne sombre (Ça se voyait au premier regard!) et que l’adorable Canna, et elle seule, arrivait à la faire sourire! Un peu comme lui et Noe… Elle ajouta, sur un ton un peu plus sombre : 


- On s’entend vraiment bien, malheureusement ce n’est pas le cas de toutes les familles...  Tu as un frère non ? A l’assemblée il y en avait un du même nom, alors je me demandai...  

Sous-entendait elle qu’il n’était pas SUPERS COPAINS avec Noe? Le cadet Kotasu était pourtant son meilleur SUPER COPAIN! Qu’avait-il donc fait, encore…? Le Yachiru aurait sincèrement aimé que Canna et Noemi s’entendent bien. Mais pouvait-il vraiment sauver la situation, cette fois? Elle continua alors : 

-Pour tout t'avouer, c'est lui qu'i m'a dit que mes muffins étaient dégelasses...

… ARGH! POURQUOI? POURQUOIIIII?! Pourquoi son petit frère avait comme un don de semer le trouble?! Il soupira avant de forcer un sourire ~Comment pouvait-il le défendre, cette fois? Au plus profond de son cœur, le Yachiru avait envie de gifler le blond, espérant qu’ainsi il reprendrait ses esprits et qu’ils  pourraient rentrer tous les deux à la maison et reprendre leur vie d’avant. 

Il posa sa large main sur la tête de la Kurasu, caressant, doucement pour une fois, ses longs cheveux. Il répondit, au bout d’un moment, après avoir soigneusement choisi  ses mots : 


-Tu sais… Noe a certainement aimé tes muffins… Il aime tout ce qui est sucré! Il devait être trop timide pour le dire devant tout le monde, voilà… 

Il sourit en pensant à son adorable frère et ajouta, énergiquement : 

-D’ailleurs, je suis ABSOLUMENT CERTAIN que vous vous entendriez bien, si vous appreniez à vous connaitre!



~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: La joie réside même en temps de guerre... (PV Canna ) [FINI]   Jeu 29 Mai 2014 - 16:23

Lorsque Xie posa sa main sur sa tête, en profitant pour lui caresser sa blondeur de cheveux, Canna eu un leger sursaut, déjà parce qu'elle ne s'y attendait pas, et ensuite car les seuls qui en avaient l'habitude était sa cousine, et avant ses parents, qu'elle ne voyait plus du tout. Mais elle appréciait ce geste, qu'elle voyait comme une façon de la réconforter de ce mauvais souvenir, et elle trouvait ça très mignon. En fait elle trouva ça tellement mignon qu'elle en rougissait légèrement, ça lui donnait du baume au coeur et la rechauffait de l'interieur. Xie avait surement un don naturel que les autres se confient à lui, et puis Canna s'y sentait à l'aise et en confiance. Au moins, il lui avait permit se se liberer de son angoisse du jour, car elle ne pouvait pas vraiment se confier tout de suite à sa cousinette adorée, la sachant assez remontée depuis les dernières intercades à l'assemblée.

Mais le moment semblait s'allonger, comme s'il se servait de sa chevelure pour mieux reflechir. Essayait-il la télépathie? Sa tête l'inspirait? Et, puis, reflechir à quoi, d'ailleurs? Aux questions qu'elle lui avait posées?  mais elle n'en tint pas un mot, se laissant aller dans ses vagues pensées, ses souvenirs de lorsqu'elle était petite avec sa cousinette. Quand elles s'étaient vue pour la première fois, elle et ses cheveux bleus. Lorsqu'elles se parlaient tard le soir, quand Camille lui souriait, et d'autres choses plaisantes. En fait, la majorité de sa vie se passait avec sa cousinette, et c'était la seule à l'écouter. Et avoir tout d'un coup une autre personne, qu'il y a encore 20 minutes elle ne connaissait pas, l'écoutait et la consolait avec sincérité la troublait, un peu, peut être. En tout cas, c'était marrant. Il termina de la tirer de ses pensées en lui répondant; 

-Tu sais… Noe a certainement aimé tes muffins… Il aime tout ce qui est sucré! Il devait être trop timide pour le dire devant tout le monde, voilà… 

Ah, il était seulement timide alors ? C'est vrai que certaines personnes timides que Canna avait rencontrée avaient parfois des réactions un peu bizarre... Alors, c'était tout simplement ça ? Tout s'arrange alors ! Aha, vraiment, Canna s'était trop formalisée sur cet étrange personnage. Et puis, avoir un frère aussi charmant ne prévoyait que ce genre de finalité, vraiment, elle avait été sotte en pensant un instant que Noe pouvait être seulement méchant. Voyons, la méchanceté pure n'existe pas, eh. Xie souria, sans qu'elle ne sache vraiment pourquoi, puis ajouta, aussi energique que tout à l'heure. 


-D’ailleurs, je suis ABSOLUMENT CERTAIN que vous vous entendriez bien, si vous appreniez à vous connaitre!


Il avait totalement raison! S'il aime les choses sucrées, alors ils devaient forcement s'entendre, la prochaine fois elle lui parlerait plus en douceur pour pas brusquer ce grand timide, voila tout. 

-J'en suis moi même sure! S'il est timide, je ferais plus attention la prochaine fois ^^

Elle souria encore une fois, contente d'être heureuse. Vraiment, Xie était très accueillant et chaleureux, sympathique au demeurant, et elle était très contente d'être avec lui. Une journée qui commençait bien, en somme; Canna aimait bien rencontrer des nouvelles têtes à ajouter à ses amis. Peut être qu'ils termineraient par faire des muffins ensemble? Oui, tient, et s'ils faisaient des muffins? Les cuisines étaient généralement à cette heure assez vides. 

-Sinon, j'avais pensé, enfin peut être que tu n'aimes pas, mais j'adore cuisiner, et les salles sont vides à cette heure là, tu voudrait pas apprendre à faire des muffins? J'ai plein de décorations en sucre à mettre dessus en plus, comme on vient de terminer ces gateaux,on pourrait en refaire d'autres... Mh? 

Elle lui fit un petit regard de chat potté suppliant adorablement mignon, en fait elle pouvait passer ses journées a cuisiner, parler, et se ballader. Et comme il n'y avait pas cours l'été, ça l'arrangeait bien pour faire n'importe quoi du moment que ça l'amuse.







~~~~






-D’ailleurs, je suis ABSOLUMENT CERTAIN que vous vous entendriez bien, si vous appreniez à vous connaitre!

Le regard de la belle demoiselle s’illumina, la possibilité de pouvoir devenir SUPER COPAIN avec Noe s’emblant la ravir ~ ET AVEC RAISON : LE CADET KOTASU ÉTAIT MÉGA COOL! Ils se sourirent, tous les deux, heureux d’avoir pu régler les problèmes si facilement ~ De sa voix qui faisait fondre le grand Yachiru, d’un optimiste qui lui plaisait incroyablement :

 -J'en suis moi-même sure! S'il est timide, je ferais plus attention la prochaine fois.

Le fait de penser qu’elle se souciait du bien être de son petit frère la fit monter encore plus dans son estime ~ La jolie blonde était vraiment parfaite! Elle lui fit oublier rapidement toutes les autres demoiselles pour qui il s’était entiché depuis que le Kotasu était arrivé à Seikoku, les effaçant totalement de l’esprit du jeune homme. Elle lui offrit un sourire timide et lui demanda, levant son beau visage vers le sien, ses yeux brillant d’un éclat magnifique, lui demandant d’une voix suppliante :

-Sinon, j'avais pensé, enfin peut être que tu n'aimes pas, mais j'adore cuisiner, et les salles sont vides à cette heure-là, tu voudrais pas apprendre à faire des muffins? J'ai plein de décorations en sucre à mettre dessus en plus, comme on vient de terminer ces gâteaux, on pourrait en refaire d'autres... Mh?

 Faire de la popote . . . ? Il n’avait jamais essayé… MAIS ÇA DEVAIT ÊTRE SUPER MÉGA SUPER GÉNIAL ! Alors pourquoi pas?  Il leva le pouce en s’écriant, heureux :

-BIEN SÛR! FAISONS ÇA! CE SERA MÉGA SUPER COOL!

Il se calma et avoua, plus timidement cette fois :

-J’en ai jamais fait, par contre… Il faudra que tu m’aide… E-Enfin! S-Si tu veux bien!

Ils se sourirent de nouveaux et commencèrent leur amusante activité ~ Naturellement, avec Xie dans la cuisine, ça devint rapidement un joli désordre. Le grand Yachiru avait de la farine partout sur ses vêtements, sur son nez et même dans ses cheveux! Puis, il y avait beaucoup plus de décorations que de gâteaux dans les confections du Kotasu. Néanmoins, il avait énormément de plaisir et ces petits détails ne le dérangeaient pas le moins du monde. L’éphèbe eut ce qu’il considéra être la meilleure idée du monde et se retourna rapidement vers sa nouvelle SUPER COPINE, un énorme sourire posé sur son visage bronzé, alors qu’il lui proposa :

-Eh Eh Canna… On devrait aller en porter à Noe!

Puis, sans attendre la réponse de la jeune femme, il agrippa les sucreries et la main de son amie, la tirant jusqu’au sombre dortoir Mikari, sans se soucier des regards sombres que leur jetaient les membres du clan. . .

~~~
L’androgyne était écraser dans le trône qui était placer au milieu du salon du clan de la mort, lisant les fiches des nouveaux élèves arriver ~  Il n’avait plus vraiment beaucoup de temps pour lui, et la situation dans le lycée se dégradait rapidement. . . Bref, le Kotasu n’avait pas vraiment le cœur à la fête. Il tendit les documents des membres qui l’intéressait à Kaarasu, voulant que ce dernier garde un œil sur eux ~ Le corbeau était très doué pour ça et pouvait toujours amener des informations très pertinentes au chef Mikari.

La pièce était très calme, ses membres sachant bien travailler ~ Certains s’entrainaient à faire des poisons, d’autres faisaient leurs devoir et lui et le Takami regardaient attentivement les fiches. . . Bien qu’ils n’en avaient pas l’air, le clan de la mort arrivait à être très discipliné si cela signifiait devenir plus puissant.

Puis, brisant le silence qui régnait en maitre, la porte s’ouvrit dans un grand vacarme sur son ainé et . . . La sous-chef Kurasu?! Voulait-elle mourir? Le clan de la vie n’était pas très apprécié parmi le sien… Le blond se redressa brusquement, lui qui était confortablement installé dans son siège ~ Il s’écria sur un ton qui prouvait son lien avec Xie, puissamment et rouge :

-Mais tu fais quoi ici, encore?! Laisse-moi tranquille, pauvre imbécile!

Comme seule réponse, l’ainé lui lança la boite contenant les muffins dans la figure, avant d’agripper la belle blonde par les épaules pour la montré à son adorable petit frère, la présentant en criant encore plus fort que ce dernier :

-MOI ET MA NOUVELLE SUPER COPINE CANNA ON T’A FAIT DES GÂTEAUX! SOIS GENTIL ET GOUTE!

Sa… Copine? Xie avait-il vraiment une copine? La Kaonai lui semblait stupide, mais pas au point d’arriver à rester longtemps aux côtés de l’hyperactif… Cependant, en bon petit frère et voulant rapidement retrouver son calme, il ouvrit la boite et prit un des gâteaux, croquant avidement dedans ~ Il n’avait rien à craindre du poison, et il doutait fortement que les deux naïfs essais de l’abattre…   L’androgyne se força à sourire, ne voulant pas que son fraternel ai des problèmes avec la Kurasu par la suite et avoua :

-Ils sont délicieux. . . Désolé d’avoir dit le contraire, à la réunion… Naturellement, je ne le pensai pas, hm?

Il se leva et posa sa main squelettique sur la tête de la demoiselle, poursuivant sur son ton mielleux :

-Cependant j’ai beaucoup de travail à faire . . . On pourra en rediscuter une autre fois,  non…?

Puis, une fois que les deux surexcité partirent, laissant derrière eux les muffins, les autres Mikari en prirent. Sans qu’il ne l’avoue, l’homme poupée était surprit de voir comment la Kurasu réussissait à semer la joie autours d’elle, même dans le plus sombre des environnements…
~ ~  ~
Une fois de retour dans les couloirs, Xie éclata d’un rire franc~ Il s’était réellement amusé et était heureux de s’être fait une amie avec laquelle il pourrait jouer… L’éphèbe la tira contre lui, la serrant fortement dans ses bras puissants et posa un baiser sur le haut de sa tête, avant de lui avouer :

-C’était super bien! Maintenant toi et Noe vous êtes SUPERS COPAINS aussi!! C’est génial!

Puis, il remarqua, sur une horloge contre le mur, l’heure tardive ~ Il repoussa doucement Canna, s’expliquant rapidement avec elle alors qu’il partait en courant :

-JE DOIS VRAIMENT Y ALLER, J’AI PROMIS À JOHANNA QUE JE RANGERAIS LE SALON ET SI JE LE FAIS PAS JE VAIS MOURIR!
. . .
Le soir, dans son lit, le jeune homme n’arriva pas à trouver le sommeil, ses pensées étant remplies d’une certaine demoiselle et de milliers de desserts sucrés…







~~~~






Elle fut heureuse de voir que sa proposition était acceptée avec grand plaisir, et avec autant d'enthousiasme ; 

-BIEN SÛR! FAISONS ÇA! CE SERA MÉGA SUPER COOL!

Ouais, bon, autant d'energie, c'était vraiment humain, ça, par contre ? Mais il continua, d'une voix un peu plus timide ; 


-J’en ai jamais fait, par contre… Il faudra que tu m’aide… E-Enfin! S-Si tu veux bien!

Elle lui fit un sourire encore plus radieux... Parce qu'elle adorait aider ! (c'était d'ailleurs un fait reconnu). Evidemment qu'elle voulait bien ! Ils se dirigèrent alors dans les cuisines Kurasus (parce qu'il y avait plus de choses qu'ailleurs, c'était le temple de la cuisine du lycée, ici), et commencèrent joyeusement, enfin surtout bordeliquement, à mettre la main à la pâte. A la fin, il y avait plus de farine sur Xie que dans les gâteaux, et les muffins ressemblaient plus à une montagne de décoration qu'a de véritables choses comestibles, mais tout de même, ils étaient heureux de leurs confections. 
Alors qu'ils jaugeaient leurs créations, Xie se retourna comme si une mouche l'avait piquée, arborant un sourire aussi large que son visage;


"-Eh Eh Canna… On devrait aller en porter à Noe! "

Elle aurait bien voulu lui répondre, mais il ne lui laissa le temps que de penser que c'était fichtrement une bonne idée, puisqu'il l'agrippa (sans oublier les choses qui servaient de gâteaux), l'entrainant jusqu'aux dortoirs Mikari. Elle ne fit pas vraiment attention aux regards noirs des membres du clan qui stagnaient un peu partout dans les couloirs avec un air méprisant, prenant plutôt note sur le manque de couleur des couloirs et l'atmosphère super lourde et inquiétante. 

Xie fit une entrée qui lui ressemblait fort bien, c'est-à-dire défoncer la porte dans un grand vacarme pour montrer à tous qu’il était arrivé... Ehehe. 
Une fois dans les lieux, toujours sans se soucier du regard légèrement meurtrier de tous les gens de la salle, Canna pu découvrir une autre facette, studieuse, du chef des Mikari, s’affairant sur des tas de papiers, la mine soucieuse. Il devait surement penser à comment faire une fête pour accueillir les nouveaux arrivants, ouais, ça devait être ça. Il perdit trèèès rapidement cette mine en se redressant brusquement de son siège ; ben oui quoi, c’est une surprise, ils ne vont pas prévenir non plus de leur arrivée non ? et lui cria dessus, le visage aussi cramoisi qu’une tomate bien mure. Ah, puis c’est bon les tomates, il a de la chance, ça aurait pu être pire. 

-Mais tu fais quoi ici, encore?! Laisse-moi tranquille, pauvre imbécile!

Elle s’attendait plutôt à un autre cri encore plus fort, mais Xie en décida autrement et préféra lui balancer la boite de muffin au travers de la tronche ; comme technique d’approche on a vu mieux. Elle n’avait pas prévu d’être elle-même prise, par les épaules, et soulevée pour être montrée devant Noe ; un peu sonnée, elle ne lui fit qu’un sourire alors que Xie hurlait derrière ; si il devenait son ami, elle allait devoir investir dans des bouchons d’oreilles, et vite. 


-MOI ET MA NOUVELLE SUPER COPINE CANNA ON T’A FAIT DES GÂTEAUX! SOIS GENTIL ET GOUTE!

Ouais, bien dit ! Soit gentil surtout, Canna n’avait pas envie de mourir é_è. Heureusement, il semblait aussi en avoir décidé autrement, et préleva un muffin avant de le dévorer ; et, bonheur, il souria à son tour. Canna était si contente qu’elle cru que c’était un vrai sourire. Mais bon, on peu pas trop lui en demander, quand même. 

« -Ils sont délicieux. . . Désolé d’avoir dit le contraire, à la réunion… Naturellement, je ne le pensai pas, hm? »

Oh, elle en était sure, il était juste de mauvaise humeur alors ! Aha, le bien triomphe toujours. Puis il lui caressa la tête avec un bras qu’elle trouva bien maigre. Peut être que si elle venait plus souvent lui donner des gâteaux son bras reprendrait une taille normale ? 

-Cependant j’ai beaucoup de travail à faire . . . On pourra en rediscuter une autre fois,  non…?

Elle hocha la tête, heureuse que tout ce soit bien terminé. Malgré ses airs de psychopathes, Noe pouvait être gentil quand même. Quelqu’un qui accepte des muffins est forcement gentil de toute façon. 
Ils terminèrent par quitter la pièce, et une fois dans les couloirs, Xie se mit à rire. Non, à éclater de rire, il ne fait pas vraiment dans la demie mesure. En fait, il le fait tellement pas qu’il prit dans ses bras la Canna, qui s’étouffa à moitié ; mais quand même, c’était toujours agréable de serrer quelqu’un dans les bras, et encore plus quand c’est quelqu’un qu’on apprécie beaucoup...
Il déposa ensuite un baiser sur sa tête et ses joues en rougirent légèrement. Il avait une notion bizarre d’amitié, il embrassait donc tout ses potes sur le front ?  

-C’était super bien! Maintenant toi et Noe vous êtes SUPERS COPAINS aussi!! C’est génial!

« -Carrément ! La réunion n’est plus qu’un mauvais souvenir maintenant! »

Il remarqua une horloge, et la relâcha (doucement, cette fois) avant de lui expliquer rapidement (ses jambes semblaient vouloir partir plus vite que ses pensées) 


« -JE DOIS VRAIMENT Y ALLER, J’AI PROMIS À JOHANNA QUE JE RANGERAIS LE SALON ET SI JE LE FAIS PAS JE VAIS MOURIR! »

Elle lui fit un signe de main alors qu’il disparaissant à travers le couloir. Bon, maintenant, il faudra retrouver son chemin, c’est qu’elle ne connaissait pas bien ici ... 
(elle mettra 3h à retrouver son chemin )
***
Vraiment, ça avait été une journée aussi amusante qu’éprouvante. Elle s’était fait un nouvel ami super cool, s’était réconcilié avec le chef Mikari et cuisiné des supers muffins. Son cœur en battait encore la chamade, tient. Elle était heureuse. Et anxieuse, mais sans savoir pourquoi ; bah, ça lui passerait. 
Le jour se termina pour elle lorsqu’elle s’enfonça profondément dans un sommeil lourd, rêvant d’un monde joyeux, de muffins, de sa cousinette adorée et d’un jeune homme aux cheveux bleus qui courrait un peu partout, le sourire aux oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La joie réside même en temps de guerre... (PV Canna ) [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’alimentation en temps de guerre
» Intrigue : Bal - Danser en temps de guerre, c’est comme cracher à la gueule du diable.
» Juste le temps de souffler... [Pv : Marvin] [Fini]
» En temps de guerre y m'fileraient une médaille...
» Faire la sieste, dans le territoire ennemi en ce temps de guerre [Pv : Nara Chōhachirō]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Lycée :: Les dortoirs :: Dortoirs Kurasu-
Sauter vers: