AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Entrée dans le monde des grands (PV Tina) (fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tina Sakura
Chef du clan Asuna | Princesse Ronces
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : Loin dans mes rêves ~

MessageSujet: Entrée dans le monde des grands (PV Tina) (fini)   Jeu 29 Mai 2014 - 15:42

La petite demoiselle se baladait dans le dortoir des Asuna, les membres de ce clan l’ayant facilement laissé entrer lorsqu’elle leur avait fait un adorable sourire~ Puis, l’avait gavé de friandises : Elle tenait d’ailleurs toujours un énorme ‘’lolipop’’, qu’elle léchait avidement. C’était le nouveau passe-temps de l’Haiko, entré dans les demeures des autres clans, seulement pour s’y amuser et montrer qu’elle en était capable.

L’adorable jeune fille ne faisait pas son âge : Elle avait l’air bien plus jeune, à son grand désarroi, mais savait tout de même utiliser cet amusant potentiel. Malgré tout, elle aurait voulu être plus grande, avec des traits plus fins et une voix plus mature… Mais surtout, surtout, elle voulait une poitrine. Ça rendait les hommes fous, et n’était-ce pas là un signe indéniable que l’on devenait une adulte?

La brunette poussa une large porte et entra dans une grand pièce, ou d’étranges bocaux étaient alignés, avec ce qui semblait être des répliques de tête à l’intérieur… Beurk ~ Qui voulait dormir à côté de quelque chose d’aussi étrange? La gamine détourna le regard et s’enfonça plus profondément dans la chambre, trébuchant sur ce qui semblait être un haut en cuire… LES BONNETS ÉTAIENT ÉNORMES! Qui réussissait à porter ça?... Elle devait être infiniment belle… L’Haiko relaissa tomber le vêtement sur le sol, le tassant avec le bout de son pied avant de grimper dans le lit, et de regarder à l’extérieur ~

La demoiselle faisait la moue : Sa chambre à elle était loin d’être aussi grande et jolie que celle-ci, et elle n’avait pas une aussi belle vue ~ Son chef allait en entendre parler! D’ailleurs, elle ne l’avait toujours pas vu, celui la… Elle savait qu’il s’appelait Minh, et elle comptait bien l’appeler Minable s’il n’était pas mignon… Mais peut-être serait-il un prince charmant, qui la ferait danser et tournoyer?

Aya échappa un soupire rêveur, suivit d’un petit rire cristallin ~ C’est années à Seikoku promettaient d’être splendide! Elle avait bien fait de demander si ‘’gentiment’’ à ses parents de l’y inscrire, même si ça avait pris pas mal d’essais… Puis, elle avait eu l’impression d’accepté pour se débarrasser d’elle, les méchants… Enfin, la demoiselle les pardonnerait si elle avait un poney, pour noël!

La porte s’ouvrit derrière elle, et l’Haiko se retourna vivement pour voir apparaitre la nouvelle venue : C’était une grande jeune femme, du moins, bien plus grande qu’elle, avec de courts cheveux d’ébènes, et de magnifiques yeux verts… D’ailleurs, ne voyait-elle pas beaucoup trop de cruauté s’y reflété? L’Asuna était aussi lourdement maquillé, et sa bouche était peinte avec un rouge sang ~Mais le mieux, chez la jeune femme était… Son énorme poitrine qui semblait faire des bonds à chacun de ses pas : Ça existait, des… Trucs comme ça?

L’Haiko s’assit sur le bord du lit, ses pieds ne touchant pas le sol et offrit un adorable sourire à la chef Asuna ~ Comment pourrait-elle résister à ça? Elle attendit que la femme s’approche un peu plus pour la gratifier d’une voix douce, comme celle d’une petite gamine :

-Bonsoir! Je m’amusais dans ta chambre, hihi!

Elle pointa du doigt les bocaux, et lui dit très sérieusement, ancrant ses grands yeux bleus dans ceux de la jeune femme :

-C’est très effrayant!






~~~~






"Vous êtes tous vraiment minable !"    

Les Asunas, tous à terre, regardèrent leur chef qui semblait bien énervée. Elle avait décidé de faire un entrainement intensif aux plus faibles de son clan, essayant un minimum de sauver leur peau, même si elle n'aurait pas leur mort sur la conscience, elle vivait avec eux et se devait en temps que chef de faire d'eux des survivants.
Un Asuna osa se relever et reprendre son arme pour défier sa chef. Tina sourit grandement à ce petit homme. Elle fit tourner son épée en bois avant de se mettre en position de combat en lâchant un "très bien, viens par ici ~" l'Asuna fonça sur sa chef avec autant de rage qu'elle espérait le voir, mais ses mouvements étaient bien trop lents et la prise de son bâton était vraiment mauvaise. Tina se déplaça sur le coté et donna un simple coup de pied sur le tibia de son pauvre membre pour qu'il trébuche et se retrouve une nouvelle fois à terre.
La chef du clan de la nature eut un soupir bien prononcé avant de lancer son arme au loin et regarder toute sa troupe à terre :

"Relevez vous tous, vous êtes six quand même ! 
_On en peut plus là, chef.
_Tais toi, écoutez moi bien. Je ne sais pas dans quel genre de milieux sociale vous avez grandit mais il faut savoir que dans la vie, on doit se battre pour obtenir se qu'on veut ! Invoquer vos familiers et essayez de me battre avec eux. Je suis sans arme et sans invocation. Allez y !"     


Les asunas se regardèrent les uns et les autres avant de se relever un par un et eurent tous un regard un peu plus déterminé. Ils invoquèrent leur compagnon, Tina regarda les six familiers et fit son sourire sadique. Ça allait être vraiment une partie de plaisir ~
Les six familiers se jetèrent sur la chef des Asunas mais elle les esquiva très facilement, tournoyant sur elle-même, levant parfois les bras, faisant tantôt des grands pas, tantôt des petits déplacements, comme si elle dansait …
Les Asunas étaient vraiment concentrés avec leur invocation mais remarquèrent tout de même la joie de leur chef à exécuter des pas de danse …
Tina se stoppa après un moment et propulsa une invocation juste avec son aura, ce dernier se dématérialisa et son maître s'écroula à terre. Tina poursuivit sa danse en écrasant un à un les invocations qui n'arrivèrent même pas à la frôler. Lorsqu'il n'en resta aucun, et que tout les asunas étaient de nouveau à terre, Tina alla vers eux et posa ses mains sur ses hanches, les regardant de haut et assez méchamment, très mécontente de leurs performances :

"Eh bien, heureusement que les mikaris sont de notre coté sinon vous seriez mort depuis longtemps.
_Pourquoi forcement la mort ? l'an dernier le lycée était tranquille !
_L'an dernier il n'y avait pas de chef chez les Haikos, les Mados et les Mikaris !     

_Avec Seth et Luka on a jam…"

Tina empoigna la gorge de la petite qui avait osé prononcer les noms de leur anciens chefs avant qu'elle n'eut le temps de finir sa phrase. Et enfonça légèrement ses ongles dans sa chair, laissant des filets de sang couler. Tous la regardèrent sans bouger, ayant vraiment trop peur de leur chef complètement folle. Tina avait le regard sombre, presque sans vie et sa prauvre victime commençait a avoir des sueurs froides … PERSONNE ne contrariait la chef des Asunas et encore moins quand elle venait faire la moral.

"Seth a quitté le lycée et Luka est mort, Céline, alors maintenant vous allez tous m'écouter bien sagement.
_O-Oui … Tina, fais pas de conneries.
_Quand je dis entraînez vous, alors, entraînez vous. Vos familiers sont des mollassons et vous, vous êtes vraiment les pires escargots du jardin de ce lycée. Dans deux jours je veux des progrès."         

Tina lâcha son emprise et sa camarade reprit toute son air perdu, portant une de ses mains à son cou pour le protéger d'une autre attaque. La chef des asunas se leva et la regarda un moment avec une lueur rouge sang dans les yeux, puis, elle tourna le dos à ses camarades qui allèrent vers leur amie et l'aidèrent à reprendre ses esprits. La française lâcha un très long soupire et quitta la forêt sans se retourner vers ses compagnons.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Tina traversa son dortoir où tout le monde était joyeux, comme toujours. Elle entendit de la musique et des rires dans le salon, alors elle y pénétra. Beaucoup faisaient de la musique pendant que certains dansaient dans la pièce. La brune s'arrêta à l'encadrement de la porte du salon et regarda les danseurs. Ah … elle adorait danser … Comme ses camarades le savaient, ils l'invitaient souvent à les rejoindre mais la chef affirmait son autorité par sa froideur et ne pouvait pas se permettre d'accepter joyeusement les propositions de ses camarades. 
La demoiselle attendit la fin de la musique et les applaudissements joyeux des danseurs avant de traverser le salon discrètement et de se rendre dans sa chambre.
En posant sa main sur la poignée, Tina eut une drôle de sensation. L'asuna n'ouvrit pas tout de suite la porte, elle posa les yeux au sol et laissa ses oreilles écouter. Elle entendit un rire. Derrière sa porte.
Il y avait quelqu'un dans SA chambre …
Calmement, Tina ouvrit la porte, avec un regard de braises, voyant qui osait pénétrer sur son territoire.
Une gamine.
Tina encra son regard de tueuse dans celui de la petite. Cette dernière sauta sur le lit de l'Asuna pour s'y asseoir au bout. Elle était tellement petite que ses pieds ne touchaient pas le sol, mais en même temps le lit de Tina était assez haut. 
Tout aussi calmement qu'à son arrivé, Tina s'approcha de la jeune fille qui puait le clan du feu à plein nez. La chef Asuna ne dit rien mais était en train d'exterminer ce rejeton par ses yeux émeraudes. 

-Bonsoir! Je m’amusais dans ta chambre, hihi!

*Non j'avais pas remarqué …*

-C’est très effrayant!

Dit la petite aux longs cheveux noirs en pointant du doigt les bocaux que Tina n'avait pas eut le temps d'entretenir. Si ça s'était effrayant … elle n'avait pas vu sa cave !
La chef des Asunas alla tranquillement dans son placard pour prendre un grand mètre de tissus noir et recouvrit les bocaux, cachant ses vices à son invité.
Puis, assez violemment cette fois, ses ronces agrippèrent la petite et la plaquèrent contre le sol, Tina se mit à quatre patte au dessus de la petit brune et la menaçant avec un poignard qu'elle plaça sous sa gorge. Les yeux de Tina n'avait pas viré au rouge mais on pouvait y lire beaucoup de haine et de cruauté, elle dit, d'une voix métallique et lointaine :

"J'espère que tu as une bonne raison d’être là, petite Haiko, tu as 30 secondes pour me convaincre de ne pas te décapiter et laisser ta carcasse aux corbeaux."







~~~~






Elle se retourna vivement lorsque la porte s’ouvrit sur une magnifique femme, et elle se dépêcha à s’asseoir sur le bord du lit, pour faire face à la nouvelle venue. La brune lançait un regard mortel à la petite Haiko, qui gardait son sourire adorable, sans vraiment faire attention aux signes lui disant de prendre ses jambes à son cou, et de se sauver loin de la chef Asuna ~ Elle préférait de loin s’amuser avec elle! D’une toute petite voix, elle l’accueilli dans sa propre chambre :
 
-Bonsoir! Je m’amusais dans ta chambre, hihi!

Elle prit une courte pause, ou elle pointa l’étrange décoration de l’Asuna du doigt, toujours sans prendre en compte la colère de cette dernière, ajoutant sur le même ton :

-C’est très effrayant!

Elle était en réalité plus dégoutée qu’effrayer, mais dire à la jeune femme que sa chambre lui levait totalement le cœur n’était pas la chose la plus brillante à faire. Celle-ci alla jusqu’à une grande armoire, agrippa un grand drap sombre et cacha la source de nausée. Elle rigola de nouveau : Son hôte n’était pas très bavarde! Elle applaudit en signe de reconnaissance, alors que la maitre du clan de la nature ne lui portait aucune attention.

Soudainement, de grosses ronces sortirent du sol, serrant le corps frêle de la Galashiels, qui ne put réprimer un petit cri strident. Quesque c’était ÇA? La petite noble se débâti comme elle pouvait, alors qu’au-dessus, l’Asuna se penchait vers elle : Elle ne s’amusait plus du tout ~ Quel genre d’accueil était-ce ça? N’empêche, de ce point de vue, sa poitrine avait encore l’air plus énorme!

Elle fixa la jeune femme, se demandant toujours ce qui se passait lorsque celle-ci posa un poignard bien aiguisée contre son cou, et que, de nouveau, elle cria. Pourquoi était-elle si méchante? L’Haiko n’avait rien fait de mal! Elle essaya de sortir de la vilaine emprise des ronces, sans résultat… Pour la première fois, elle entendit la voix de la propriétaire de la chambre, celle-ci reflétant toute la colère dans le monde, et étant assez épeurante :

-J'espère que tu as une bonne raison d’être là, petite Haiko, tu as 30 secondes pour me convaincre de ne pas te décapiter et laisser ta carcasse aux corbeaux.

…Aux c-corbeaux? Pourquoi?! Elle secoua la tête et tenta en vain de bégayer  des réponses, mais que pouvait-elle dire? C’était les autres Asuna qui l’avaient laissé entrer, et qui ne lui avaient pas dit de ne pas aller dans la chambre de celle qui était probablement leur chef! C’était donc entièrement de leur faute! Mais comment expliquer ça à la femme qui menaçait maintenant de la tuer, dans quelques secondes à peine? …

Ailleurs, elle aurait rigolé : Qui tuait quelqu’un simplement parce qu’il était entré dans sa chambre sans permission? Seulement, elle avait entendu des histoires assez effrayantes sur certains clans dans ce lycée… Notamment des décapitations ayant été effectuées sans pitié sur de pauvre innocent… Peut-être était-ce la belle brune qui avait tué les victimes? L’Haiko était-elle la prochaine? Alors qu’elle venait à peine d’arriver… Hors de question! Un sourire assez sadique se posant sur son doux visage, le déformant horriblement ~ Elle obtenait toujours ce qu’elle voulait, elle réussirait à passer un accord… De sa petite voix fluette, bravant sa peur apparente le regard de son assaillante, elle proposa :

-Eh bien… Si ton clan était moins stupide… Je ne serais pas ici!

Elle échappa un adorable fou rire, mais s’étouffa par la faute de la lame poser contre son cou maigre. Elle poursuivit, sur un ton compatissant :

-Ça doit être…Horrible d’être entouré de moins que rien…

Elle marqua une courte pause, s’étouffant à nouveau, des flammes sortant de sa petite bouche adorable, à quelque millimètres seulement du visage de l’Asuna qui recula, et l’Haiko réussit finalement à se redresser, s’assoyant sur le sol, levant son joli visage vers sa nouvelle camarade, ajoutant sur le même ton :

-Je suis sûr qu’on peut passer un accord, hm? Tu n’aimes pas beaucoup les Haiko, je crois?







~~~~






-Eh bien… Si ton clan était moins stupide… Je ne serais pas ici!

Ah d'accord … avec sa petite tête d'ange, ses abrutis d'Asunas avaient laissé cette petite lolita entrer … Sauf que Tina détestait vraiment les anges et encore plus les enfants ! La combinaison de ces deux éléments la dégoûtait plus que tout ...
Tina plongea ses yeux de ceux de la petite Haiko. L'arrivante avait de grands yeux bleus, mais pas de ces grands yeux bleus pétillants d'innocences et de naïvetés de la vie comme les autres enfants, cette petite avait plus des yeux sombres pervertis par une espèce de mal ténébreux.
L'Haiko se mit à rire, un fou rire que l'Asuna ne comprenait pas, laissant toujours son visage froid et sombre devant sa victime. Qu'attendait-elle pour lui trancher la gorge ?!

-Ça doit être…Horrible d’être entouré de moins que rien…

La jeune fille avait prit un air … compatissant ? Au moins l'Asuna ne pouvait pas nier qu'elle était entourée d'incapables, et qu'elle faisait tout pour y remédier même si ça voulait dire pour elle s’entraîner tout les jours avec ses idiots à en perdre les muscles !
Depuis son retour de sa mission avec HellRoy, L'Asuna avait pris son clan en main et la perte de sommeil pesait un peu sur son humeur, elle entraînait son clan d'arrache-pieds et le seul temps qu'elle prenait pour elle était le rangement de ses bocaux (d'ailleurs, elle n'a même pas eut le temps de les finir ce matin). 

Et puis, Tina avait mis son clan dans un sacré pâté, mais là n'était pas son réel problème … Elle avait besoin de s'entourer de personne forte pour écraser le reste du lycée et pour l'instant, c'était loin d'être le cas …
Alors que Tina était perdue dans l'immensité des yeux sombre de sa victime, cette dernière ouvrit sa petite bouche enfantine et lâcha des petites braises à quelques millimètres du visage de l'Asuna dans un souffle doux.
Surprise, Tina recula d'un bond, se retrouvant sur son lit. Instinctivement, elle se mit en garde, une position assez féline s'imposa, sa dague en main. Ses ronces s'écartèrent pour laisser l'Haiko se relever. Tina garda son silence avec son visage froid et sombre de haine. Si il y avait bien un clan qu'elle voulait écrasé c'était bien les Haikos, juste derrière les Kaminaris. Cette alliance allait sombrer avec leur très chers chefs !
Tina mettrait la tête de Minh sur un plateau d'argent et celle de Kain et Aenos sur un socle de verre, laissant leur corps se faire engloutir par les milliers d'animaux charognard qu'il pouvait exister sur Terre ... ou alors elle le laisserait à Etsu, le charmant familier de Noemie ~ 

La petite fille releva son visage vers la sombre chef des Asunas se recula légèrement sur son lit, s'apprêtant à bondit une nouvelle fois sur la petite Haiko. D'ailleurs, Tina se demandait toujours pourquoi elle n'achevait pas cette gamine !
L'arrivante ajouta, sur le même timbre de voix mielleuse et compatissante :

-Je suis sûr qu’on peut passer un accord, hm? Tu n’aimes pas beaucoup les Haiko, je crois?

Hum ~ voilà qui était de plus en plus intéressant. L'Asuna se détendit avant de descendre de son lit et s'adosser à lui. Sa jambe gauche s'étala sur le sol alors que l'autre était relevée pour laisser son bras se reposer dessus, jouant avec son poignard des deux mains. Les yeux sombres de l'Asuna émirent une petite lueur de malice et pour la première fois depuis son entrée dans sa chambre, la demoiselle émit un sourire, mais un sourire bien fourbe.
La chef des Asunas parla alors de sa voix de vilaine fille qu'elle s'efforçait d'avoir (sa voix naturelle étant douce, elle cachait cela avec des tonalités froides et sombres).

"Tu m’intéresses toi. Je t'écoute."     

Puis, Les ronces de Tina se mirent à pousser devant sa porte pour la verrouiller et fermer la porte menant à sa salle de bain et celle de son armoire, donnant l'impression d'une pièce légèrement plus petite. Les ronces se mirent à ramper au sol comme des serpents puis virent s'enrouler autour de leur maîtresse sans que leur épines aiguisées ne la touche.
Tina prit une voix bien sadique avant de lancer un regard vicieux à son invité :

"Si tu te montres intéressante, tu pourras sortir d'ici en vie ~"     

La chef des Asunas continua à jouer avec son poignard alors qu'une pousse de roses qui se trouvait au dessus de son lit vint prendre le bol de fraises que la demoiselle gardait sur sa table de chevet. 
De délicieuses fraises aussi rouge que les lèvres de Tina, avec des feuilles émeraudes comme les yeux de la demoiselle, leur goût sucré et juteux était à tomber ! Des fraises comme ça, ça ne se trouvait qu'à Seikoku !
La plante apporta le bol juste devant l'Haiko. Tina caressa les pétales rouge sang de sa rose avant d'affirmer à la petite lolita, plus aimablement :

"Sers toi donc ~"

~ ~ ~ ~





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tina Sakura
Chef du clan Asuna | Princesse Ronces
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : Loin dans mes rêves ~

MessageSujet: Re: Entrée dans le monde des grands (PV Tina) (fini)   Jeu 29 Mai 2014 - 15:44

-Ça doit être…Horrible d’être entouré de moins que rien…

La brune la considéra un moment, sans toujours lui tranché la gorge ~ Ses paroles fonctionnaient-elles? Allait-elle vraiment s’en sortir indemne? Due à la pression contre sa trachée, la petite demoiselle s’étouffa, les flammes s’arrêtant à quelques millimètres seulement du visage de l’Asuna, qui eut une expression marquée de surprise. 

La jeune femme sauta loin de la nouvelle venue, atterrissant dans son lit, prête à rebondir comme un vil animal sur la fragile petite demoiselle, souriante alors qu’elle faisait dos à la belle brune. La Galashiels se retourna lentement vers sa camarade, souriant toujours adorablement ~ Elle n’était déjà pas très fidèle à son clan, mais pourrait vite rechanger de camps si l’autre côté lui semblait plus alléchant. De sa petite voix, elle proposa, tenant peut être sa clé pour sortir de l’horrible chambre macabre de la brune : 

-Je suis sûr qu’on peut passer un accord, hm? Tu n’aimes pas beaucoup les Haiko, je crois?

L’Asuna la considéra un moment avant de se laisser glisser le long de son lit, s’asseyant confortablement sur le sol, juste devant l’Haiko qui était assise sur ses genoux, appuyé sur ses bras. De nouveau, elles se toisèrent ~ Toutes deux représentait un mal, sur différent niveaux, et leur soudaine conversation, entouré de la végétation qui prenait place dans la chambre de la Sakura créait un tableau très joli, comme si la petite Galashiels venait de passer un pacte avec le diable, tous deux s’échangeant des services. D’une voix glaciale, l’Asuna se fit entendre, souriante comme une démone : 

-Tu m’intéresses toi. Je t'écoute.

Les ronces firent claquer toutes les portes présentes dans la chambre de la jeune femme, entourant la chambre, les oppressant, d’une certaine manière… Malgré tout, Aya avait maintenant une chance de s’en sortir, et rit à cette idée, s’applaudissant elle-même alors qu’un ravissant sourire prenait place sur son visage. La brunette allait faire une proposition lorsque son ainée la coupa, poursuivant sur le même ton effrayant : 

-Si tu te montres intéressante, tu pourras sortir d'ici en vie~ 

Puis, une fleur agrippa un pot qui semblait avoir des fruits, l’apportant devant eux pour que la demoiselle puisse remarquer qu’il y avait des fraises : Elle les adorait! L’Asuna continuait de faire tournoyer son arme entre ses doigts, alors que la Galashiels se disait que ce n’était pas très sécuritaire. Puis, elle caressa la rose, comme si c’était un véritable animal de compagnie, et lui avança, désignant leur petit goûté :
-Sers-toi donc ~

La petite fille plongea sa main dans le bol de succulents fruits, les portant ensuite à ses lèvres cerises, les croquant avidement. Le jus rouge et sucré lui coulait sur son menton, sa peau pâle et ses longs cheveux noirs rappelant un certain Kurasu, sans qu’elle ne le sache. Elle rigola et continua à grignoté, sans plus faire attention à la grande brune. Elle secoua la tête, comme pour se rappeler de ce qu’elle avait à faire pour rester en vie : Manger des fraises n’allait certainement pas la rendre intéressante. Elle osa, se faisant entendre pour la première fois depuis un bon moment maintenant : 

-Eh bien… Je suis chez les Haiko…

Elle marqua une courte pause avant de reprendre, échappant un rire qui sonnait comme des clochettes : 

-Ce serait utile d’avoir quelqu’un qui surveillerait les Kaminari… Ceux que vous aimez tant?






~~~~






-Sers-toi donc ~     

Tiina regarda la petite main frêle de la gamine se plonger littéralement dans le bol rempli de magnifiques fraises. Eh bien ! Cette gamine semblait les adorer, ou alors elle était juste gourmande ~ Cette pensée fit sourire Tina, mais un sourire plus attendrit. Sourire plus attendrie jusqu'à … se que le jus de fraise se mit à couler le long de la mâchoire de la petite Haiko, rampant sur son menton, sur son coup comme une giclée de sang entre les dents. Tina prit une mine rêveuse, sans expression, complètement déconnectée du monde.
Elle regarda ce liquide rouge couler encore et encore, sortant des lèvres fines de la petite à la peau pâle, ses longs cheveux noirs coulissant le long de son visage.
HellRoy …
Les yeux de Tina se voilèrent un moment, repassant le vision terrifiante d'un kurasu transformer en buveur de sang … Les yeux vides, ces joues creuses comme un squelette, cette peau blanche comme neige et ce sang partout, partout autour de sa bouche, de ses mains, sur ses vêtements, sur la neige ...

-Eh bien… Je suis chez les Haiko…

Tina sortit de sa rêverie avec une expiration, gonflant ses poumons et expirant lentement. Avec ça, on aurait dit qu'elle était las de la petite. Mais pendant un instant, Tina avait juste oublié l’existence de la petite brune, elle s'étonna elle-même que la présence d'une enfant lui fasse moins d'effet qu'à son habitude.
Tina répugnait les enfants, elle les trouvait étranges, tous petits, chétifs et faibles. La demoiselle n'a pas vraiment eu le temps d'en voir souvent. Elle était même très étonnée lorsqu'elle a vu un bébé lorsqu'elle était sortit de l'asile. Etant donné qu'elle était exclusivement entourée d'adulte avant ses 13 ans, elle avait oublié se qu'était l'innocence d'un enfant et même, se qu'était un enfant tout court ~

La petite Haiko se mit à rire. Elle riait beaucoup cette gamine tient … Tina eut un geste sombre ; elle baissa la tête lentement, laissant l'ombre de ses cheveux épouser ses yeux et ainsi marquer des yeux émeraudes très ténébreux et mécontents.

-Ce serait utile d’avoir quelqu’un qui surveillerait les Kaminari… Ceux que vous aimez tant?

Tina eut un très large sourire sur le coté du visage. La petite aurait pus lui proposer d'espionner les Haiko et ce chef niais de Minh, mais non, elle venait d'offrir à Tina les Kaminaris. La chef des Asunas aurait voulus rire aux éclats. C'était peut-être le meilleur accord du monde. 
Elle aurait aimé plaqué la tête de cet abrutis d'Aenos contre un rocher et broyer sa cervelle entre ses ongles avant de le torturer dans t'atroces souffrances, le décapiter et brûler le reste de son corps …
Le rire de Tina ne pouvait plus se contenir et la demoiselle laissa des sons singulièrement rauque échapper entre ses dents, la rendant incroyablement monstrueuse. La Reine des Enfers se manifestait enfin ~ 
Après un moment, la chef des Asunas releva la tête et regarda la petite avec un air assez hautain, toujours un sourire fourbe sur le visage :

"Tu serais prête à faire ça pour moi ? Même si tu as un joli minois, qui me dit que tu ne vas pas me trahir ? Ou que ce n'est pas ce très cher Minh Lê qui t'envoie ? Tu t'incrustes dans ma chambre, tu la fouilles, tu passes un accord avec moi et tu rapporte tout à ton chef ? … ça me paraît une affaire beaucoup plus avantageuse pour toi ~ Pourquoi est-ce que tu serais de mon coté ? A près tout …"     

Tina se mit à quatre patte avec une vitesse ahurissante et se retrouva à 5 centimètres du visage de la jeune fille. Tina avait bien gagner en puissance et arrivait à effectuer des gestes vraiment rapidement. Les yeux de l'Asuna descendirent sur le bouche de la petite fille et elle fit jouer la lame de son poignard sur les joues moelleuses de la petite. Lui laissant un contact froid et menaçant, faisant toutefois attention à ne pas trancher la peau de la Haiko.
Doucement, Tina repoussa très lentement une mèche de la petite qui couvrait son oreille gauche et avança lentement son visage vers son oreille maintenant à découvert. Prenant tout son temps pour parvenir à l'oreille de la petite lolita. D'une voix métallique et lointaine, elle lui souffla :

"C'est moi la méchante …"     

Tina revint à sa place aussi lentement qu'elle avait fait pour lui murmurer ces quelques mots. Même si la petite lui vendait du rêve, Tina ne faisait confiance à personne. Ni à HellRoy qui pourrait la berner à n'importe quel moment même s'il semble être un homme de parole.
Elle ne faisait pas non plus confiance à Kaarasu (encore moins à Kaarasu en fait ...) et malheureusement, elle n'arrivait pas non plus à faire confiance à Noemie ... Un Mikari, Le Chef des Mikaris. Même sous ses traits angéliques et harmonieux il était surement aussi sournois que le Diable en personne ... Et le peu d’intérêt qu'il montrait à la jeune femme la rendait encore plus méfiante qu'au début ~ 

Les yeux verts de la demoiselle se mirent à regarder le bol de fraises avant que la main froide de l'Asuna vienne se déposer délicatement en haut du bol et qu'elle prenne de deux doigts une grosses fraises d'une forme parfaite, ressemblant à un coeur. Doucement, Tina retira les feuilles du fruit, attendant la réponse de la petite. Elle porta l'aliment à sa bouche et se délecta de ce goût d'une perfection sans faille ...






~~~~






-Ce serait utile d’avoir quelqu’un qui surveillerait les Kaminari… Ceux que vous aimez tant?

Bien sûr, la brunette était encore innocente et ne connaissait pas du tout les différentes facultés des clans du lycée ~ Elle ne savait pas que les Kaminari savaient lire dans les pensées, et qu’elle serait grillé instantanément, si elle n’arrivait pas à fermer son esprit. Mais après tout… Ne faisait-elle pas ça pour sortir de l’enfer de cette chambre?

Ce qui était si singulier, chez la petite demoiselle, c’était qu’elle n’avait aucune morale~ Tout comme les chats, elle allait vers celui qui avait le plus à offrir, le maitre le plus riche, avec les plus beaux objets, ou dans le contexte de Seikoku, le plus fort. Tina lui plaisait beaucoup : Elle était belle et, de toute évidence, incroyablement puissante ~ Mais la Galashiels pouvait changer d’avis, une fois qu’elle aurait vu ledit chef du clan de l’électricité ~ C’était aussi simple que ça…

La proposition semblait plaire à l’Asuna qui, après l’avoir considéré un moment, se mit à rire. Aya se dit qu’elle avait l’air d’une véritable démone, et que, lorsqu’elle agissait ainsi, était beaucoup moins jolie ~ Elle fit la moue un moment, mais pensant que ce n’était pas vraiment approprié, revêtit son charmant sourire. L’ainée releva la tête, regardant l’Haiko comme si elle n’était qu’un vulgaire pion, quoi qu’utile, dans la suite des choses, et lui avoua sur un ton assez effrayant :

-Tu serais prête à faire ça pour moi ? Même si tu as un joli minois, qui me dit que tu ne vas pas me trahir ? Ou que ce n'est pas ce très cher Minh Lê qui t'envoie ? Tu t'incrustes dans ma chambre, tu la fouilles, tu passes un accord avec moi et tu rapportes tout à ton chef ? … ça me paraît une affaire beaucoup plus avantageuse pour toi ~ Pourquoi est-ce que tu serais de mon côté ? Après tout …

Et la jeune femme marqua une pause, laissant son monologue en suspense ~ En réalité, Aya ne connaissait pas son chef : C’était à peine si elle en avait entendu parler. Elle trouvait l’idée des clans assez injuste ~ Pourquoi ne pas tous se réunir selon notre façon de voir les choses? Y avaient-ils seulement pensé…?

Tina, à une vitesse assez extraordinaire, se rapprocha de sa cadette, encrant son regard de maniaque dans le sien, posant un couteau sur sa joue ~ Elle étouffa un cri de surprise, positionnant ses deux mains devant sa bouche, les yeux écarquillé. La jeune femme dégagea l’oreille de l’Haiko, pour y approché sa bouche et y murmurer avec le même ton qui donnait des frissons à la petite demoiselle :

- C'est moi la méchante …

Puis elle retourna s’installer à sa place de départ, avant d’agripper des fraises et de les manger lentement, toujours en la regardant. La Galashiels ne put s’empêcher de penser à quel point l’Asuna était sexy, et qu’elle aimerait pouvoir lui ressemblé bien que cela lui semble impossible ~ À côté d’elle, elle ressemblait à une vulgaire pelote de laine, ronde et dodue ~ Elle aurait souhaité pouvoir avoir les mêmes traits sévères que son ainée, ces derniers lui donnant l’air d’une reine cruelle, régnant sur l’enfer.

La brunette s’approcha de l’Asuna, comme celle-ci l’avait fait quelques secondes auparavant, et déposa un baiser sur le nez de cette dernière, avant de caresser sa joue avec une infinie douceur ~ Comment lui montré qu’elle n’était pas envoyé par ce fameux Minh? Elle ne s’avait pas comment s’exprimé correctement pour lui révéler la vérité. Au bout d’un moment, elle avança :

-Tu es jolie, Tina… Je suis jalouse…

Puis, elle s’arrêta un court moment, avant de poursuivre de sa toute petite voix :

-Je ne peux pas te forcer à me croire, mais je n’ai toujours pas rencontré Minh Lê… Puis ~ Le principe des clans me semble assez idiot! Elle eut un petit fou rire, avant d’ajouter : Je n’ai de compte à rendre à personne, et c’est moi seule qui décide de quel côté je me range. 


Puis, elle se laissa mollement tomber sur son ainée, sa tête reposant sur sa poitrine généreuse ~Elle ajouta, comme pour elle-même :

-C’est doux… 







~~~~






Lorsque Tina eut finit sa dernière bouchée, elle se lécha rapidement les lèvres mais toujours avec ses yeux de démons. La demoiselle prit un air inexpressive avant d'observer la petite Haiko venir vers elle à quatre pattes. Elle était bien mignonne cette petite. Avec cette position elle ressemblait vraiment à un petite fille.
A la surprise de Tina, la lolita lui donna un baisé sur le nez et caressa doucement la joue de la pâle Asuna. Tina fronça les sourcils pour cacher son étonnement, lui donnant une mine énervée et sévère (ce qui changeait pour une fois, tient !). Le comportement de la jeune Haiko était étrange vis-à-vis de la chef Asuna. Ou peut-être que c'était juste parce que la visiteuse était une enfant et qu'un enfant était bien plus doux que les adultes de nos jours. Tina ouvrit légèrement les lèvres pour questionner son invité sur ce comportement bien trop affectueux envers elle, mais elle n'en eut pas le temps, la demoiselle aux yeux sombres fut plus rapide qu'elle :
 
-Tu es jolie, Tina… Je suis jalouse…
 
Cette fois, l'Asuna ne put pas vraiment cacher son étonnement.
Tina n'était pas narcissique, loin de là vu qu'elle n'était pas vraiment attaché à son corps, considérant qu'il était sale et vraiment souillé par ses propres conneries et par Eglantine. Mais, elle savait que ce corps avait des atouts particulièrement généreux et que sa petite taille lui permettaient de porter de très hauts talons sans ressembler à une girafe par la suite. Elle se savait aussi une très belle couleur d'yeux qui était cachée par la haine qu'ils dégageaient. Oui, elle savait qu'elle était belle. Mais c'était bien rare qu'une personne le lui dise sans une pensée perverse derrière la tête …
L'Asuna garda le silence, le temps que ses sourcils ébènes s'abaissent pour retrouver un visage neutre. Elle laissa le temps défiler et la gamine poursuivre de sa petite voix d'enfant :
 
-Je ne peux pas te forcer à me croire, mais je n’ai toujours pas rencontré Minh Lê… Puis ~ Le principe des clans me semble assez idiot! La petite se mit à rire, avant de continuer : Je n’ai de compte à rendre à personne, et c’est moi seule qui décide de quel côté je me range. 
 
Le principe des clans étaient, en effet, vraiment, totalement idiot. Au début ça fonctionnait bien, forcement, mais la discipline s'est relâchée depuis le fondement de cette école. Les adolescents devenaient de plus en plus puissants et donc forcement, de plus en plus incontrôlables. Et maintenant les clans se composent de membres rebelles qui n'écoutent personne. Heureusement tous les élèves n'étaient pas comme ça, sinon ça serait une véritable apocalypse. Tina leva les yeux au plafond, laissant ses plantes s'écarter d'elle, offrant aux deux demoiselles un peu plus d'intimité dans cette chambre. L'Asuna devrait plus surveiller ses membres, au cas où l'envie les prendrait de trahir leur horrible et cruelle tortionnaire de chef.
Tina eut un pouffement amusée à cette seule pensée avant de sentir un contact au niveau de sa poitrine. L'Haiko s'était littéralement étalée sur la jeune asuna …
 
-C’est doux…   Ajouta-t-elle dans un murmure.
 
Il y avait quand même des endroits plus confortable pour s'allonger ! Roh !
Tina ne dit rien et regarda la petite qui semblait bien paisible près du coeur froid de la chef Asuna. C'était un joli tableau. On pourrait presque pensée voir une mère et sa fille tellement les deux demoiselles ne faisaient pas leur âge. Mais l'Asuna était loin de s'attacher aux gens, ses seuls amitiés se sont tous finis en un affreux et pitoyable échec. Ce qu'elle devait faire, c'était surtout utiliser cette gamine. Tout comme HellRoy.
Oui ~ elle la protégerait, forcement, l'Haiko pourra être bien plus serviable vive que morte.
 
Doucement, Tina enlaça de ses bras la petite brune avant de lui caresser les cheveux, très maternellement. Elle posa sa joue sur le sommet de la tête de la petite avec beaucoup de douceur. Tina prit une voix douce, calme et bienveillante pour parler à sa jeune invitée :
 
"Eh bien, tu sembles prête à beaucoup de chose, petite Haiko. Et si on jouait, hum ? Tu espionnera ton alliance pour moi et je te protégerais par la suite … Mais si tu me trahis, je serais très, très fâchée …"     

Tina prit une petite pose, continuant de caresser très doucement les cheveux de la petite brune aux yeux sombres. Ne laissant pas sa jeune invitée se relever, Tina enchaîna : "Alors dis moi petite fraise, quel est ton nom ?" 







~~~~






-Je ne peux pas te forcer à me croire, mais je n’ai toujours pas rencontré Minh Lê… Puis ~ Le principe des clans me semble assez idiot! Je n’ai de compte à rendre à personne, et c’est moi seule qui décide de quel côté je me range.

L’Asuna semblait être du même avis, ce qui soulagea la gamine ~ Si elle aurait pensé que créer des clans était la meilleure idée au monde, qui sait ce qu’elle aurait pu faire à la petite brunette! La jeune femme releva la tête vers le plafond, et les ronces se retirèrent, rassurant la jolie Haiko : Elle savait qu’avec ces dernières, elle pouvait la tuer avant même qu’elle s’en rende compte, et la Galashiels préférait les voir le plus loin d’elle possible. 

Maintenant qu’elle était plus en sécurité, elle pouvait se détendre ~Elle inspira un grand coup et s’installa confortablement sur la belle jeune femme, sa tête reposant sur sa large poitrine. Les battements réguliers de son cœur étaient rassurants, et elle ferma les yeux pour profiter de cet agréable contacte avec une des chefs les plus dangereuse du lycée en entier. 

Contre toute attendre, la jeune femme la serra à son tours contre elle, passant affectueusement sa main dans ses longs cheveux sombres, faisant frissonné la petite demoiselle. Puis, elle posa sa joue sur sa tête, et l’Haiko sourit : Elle aimait déjà beaucoup la magnifique Tina et avait maintenant un nouveau model ~ Elle comptait bien devenir aussi belle et intelligente que l’Asuna, peut-être même aussi forte qu’elle, un jour. D’une voix tendre, qui surprit la brunette, elle répondit : 

-Eh bien, tu sembles prête à beaucoup de chose, petite Haiko. Et si on jouait, hum ? Tu espionneras ton alliance pour moi et je te protégerais par la suite … Mais si tu me trahis, je serais très, très fâchée …

La Galashiels ne comptait pas contrarier sa nouvelle mentor, par peur surtout plus que pour l’affection qu’elle avait déjà pour elle. L’Haiko tenta de se relever, pour acquiescé mais Tina la serrait fortement contre elle ~ Caressant toujours ses cheveux, elle demanda, toujours sur le même ton doux : 

-Alors dis-moi petite fraise, quel est ton nom ?

Elle réussit à se redresser à ce moment-là, pour ancrer son joli regard dans celui, venimeux, de son ainée. Pour une raison qui lui échappait, elle se sentait déjà très proche de la jeune femme et la décevoir lui serait, d’une certaine manière, douloureux. Hésitante, elle prit un moment pour répondre, de sa voix fluette : 

-Aya….Aya Galashiels. 

Elles se sourirent une dernière fois, et l’Haiko se leva finalement, s’inclinant respectueusement devant sa supérieure ~ Leur accord devait absolument rester secret, et surtout pour elle : Qu’allait dire le fameux Minh Lê s’il découvrait qu’il y avait une espionne dans ses rangs? En fait, le mieux serait qu’elle ne le rencontre tous simplement pas, l’évitant comme la peste ~ Éventuellement, il allait oublier qu’il y avait une petite nouvelle chez le puissant clan du feu. 

Elle quitta la chambre de la chef Asuna, et une fois dans le salon du clan de la nature, redemanda des bonbons, un sourire avare sur son joli visage ~ Elle avait survécu à la dangereuse femme, et en était fière ~ Maintenant venait le temps de lui faire honneur.


~~~~
Fin du RP

~ ~ ~ ~





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Entrée dans le monde des grands (PV Tina) (fini)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La place d'Haïti dans le monde
» Un peu d'humour dans ce monde de brute
» Les multinationales dans le monde
» Elliot Carver ◄► Y’a déjà assez de conneries dans le monde pour que j’en rajoute
» Solution pour lutter contre la faim dans le monde.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Lycée :: Les dortoirs :: Dortoirs Asuna-
Sauter vers: