AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chérubins Sanguinaires (Pv Tina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noe Kotasu
Chef du clan Mikari | Tonton Noe/ Puissante mouche chiante
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Chérubins Sanguinaires (Pv Tina)   Lun 12 Mai 2014 - 22:32

-Kaarasu… J’ai un service, à te demander… En tant que… En tant ‘’qu’ami’’. Ce n’est pas un ordre, et, si tu refuses, je ne t’en voudrais nullement…

L’androgyne porta une cigarette à ses lèvres fines, laissant la fumée s’échapper lentement d’entre celle-ci, les volutes grises s’envolant dans le vent. Le Mikari semblait nerveux, d’énormes cernes violette s’affichaient clairement sous ses yeux venimeux. Il n’avait pas pris le temps de se maquillé, ni de choisir d’extravagants vêtements et était donc vêtu sobrement. D’une certaine façon, il était beaucoup plus imposant ainsi.

Le Kotasu se tourna vers son cadet et ancra son regard mauve dans celui, cramoisi du corbeau. Il n’avait jamais été vraiment clair de quel était leur relation ~ Compagnon? Collège?... Ennemie? Le Takami était toqué, mais l’androgyne ne pensait pas qu’il lui ait déjà délibérément menti, ni trafiqué quoi que ce soit contre lui.

S’il se doutait que le sous-chef était responsable de son très cher Haiko, Koiji,  cela n’était pas d’une très grande importance. Il était toujours à ses côtés et effectuait toujours ses ordres, sans jamais ciller… Alors, probablement que l’homme poupée lui faisait confiance… Probablement. De son habituelle voix suave, il avança :

-Tina est enceinte et, d’ici quelques jours, mettra un enfant au monde…


Il marqua une pose avant d’ajouter :

-Mon enfant.

L’éphèbe ne put s’empêcher d’afficher un sourire qui put passer pour du découragement. Il posa son regard sur la myriade d’étoiles qui brillait dans le ciel et poursuivit sa tirade, toujours sur le même ton :

-Tu n’es pas sans savoir que nous avons, elle et moi, de nombreux ennemis…

Il reporta son attention vers le petit brun et continua :

-Je ne veux que personne ne sache quoi que ce soit, pour le moment. Tina devra reprendre des forces avant que nous puissions tous les deux défendre l’enfant…

L’androgyne sourit sournoisement et termina sa requête :

-Tu devras éliminer tous ceux qui auront été en contact avec elle, ou qui auront vu le gamin… Docteur ou simple passant, je me fou de leur statue. Tue-les. Fait couler le sang pour marquer ce jour si heureux…

Le sourire disparu et, avant qu’il n’en fasse de même, il termina :

-Prend le temps d’y penser. Si tu décides de le faire et qu’on t’en veut par la suite, je me tiendrais fièrement à tes côtés, prenant les mêmes coups que tu auras mérités. Bonsoir.

Puis il s’envola dans la nuit, ne laissant derrière lui que des volutes de son parfum sucré.

~ ~ ~




Faisait les cent pas depuis un bon moment, maintenant, son cœur battant la chamade dans sa poitrine, Noemi Kotasu n’avait jamais été aussi nerveux. Il lui semblait que s’il ne se calmait pas, il allait perdre connaissance, ainsi, devant tout le monde… Orgueilleux, l’androgyne décida de s’asseoir.

Le Kotasu n’était qu’un jeune homme, et n’avait jamais vraiment pensé à des enfants avec un quelconque attendrissement, néanmoins, dans le moment présent, il se posait mille et une question : Serait-ce une petite fille? Un petit garçon? L’enfant aurait-il des traits familiers aux siens? Serait-il aussi joli que sa petite copine qui, de l’autre côté de la porte, souffrait le martyre?

Le gamin serait-il en santé? Est-ce qu’il sera heureux, avec ses parents dépareillés?... Le chef du clan de la mort sera-t-il une bonne figure paternelle? Il ne savait pas comment de bons parents agissaient, il n’avait jamais eu d’exemple valable et cela le rendait nerveux.
Noe faisait peur à voir ~ Toujours aussi fatigué, voir épuisé, il était blême et cerné. Ses cheveux tombait de chaque côtés de son visage et devant ses yeux. Ses vêtements sombre de cuir lui donnait l’air d’un adolescent rebelle et les autres patients qui attendaient dans la salle n’osaient pas s’installer trop près du garçon.

Soudainement, un cri déchirant se fit entendre, définitivement de la salle d’opération, suivit de pleurs enfantins. Le Kotasu se leva avec empressement et traversa les portes battantes rapidement.



La première chose qu’il vu fut Tina, magnifique malgré les larmes qui avaient de toute évidence ravagé son visage durant les heures précédentes. Ses cheveux sombres lui collaient en mèches sur les joues et le front et, dans ses yeux brillait une joie qu’il n’avait pas déjà vu illuminé sa jolie figure. Son cœur accéléra et il fut figé ainsi dans le cadre de porte pour de longues secondes, stupéfait par la beauté de la demoiselle.
Il s’approcha du lit d’hôpital et regardant l’enfan-… ?



Deux garçons reposait dans les bras de sa copine, s’époumonant toujours, comme pour leur montré qu’ils étaient bel et bien en vie, et en pleine forme.  Leurs grands yeux verts étaient stupéfiants, brillant déjà de malice, ravageant le cœur de l’homme si vil. Leur peau était douce et pâle et, sur le sommet de leur crâne, de minces fils dorés reposaient. Les deux bambins étaient incroyablement mignons et le Kotasu n’arrivait plus à en détacher le regard.

Ils semblaient si fragile que l’adolescent n’osait pas les toucher et ce ne fut qu’au bout d’un moment qu’il approcha la main pour laisser son doigt glissé sur la joue rebondi de l’un deux. Une infirmière s’approcha avec des vêtements et des bonnets et, toujours hypnotiser par les petits êtres, la laissa vêtir ses deux fils.

Dans sa tête, aucune pensé de guerre ou de mort, seulement les enfants, ses enfants. Finalement, il regarda la brunette et ne put s’empêcher de sourire, attendant que le personnel médical quitte la pièce pour dire :

-T-Tina…

Il se posa à genoux à côtés du lit et prit l’une des petites mains dans la sienne avant d’ajouter :

-Ils sont si beaux….

~ ~ ~ ~

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tina Sakura
Chef du clan Asuna | Princesse Ronces
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : Loin dans mes rêves ~

MessageSujet: Re: Chérubins Sanguinaires (Pv Tina)   Dim 18 Mai 2014 - 4:32

"Vous êtes sûr ?
_Absolument mademoiselle, et vous risquez de mourir si on ne provoque pas l'accouchement.
_Mais ... ça ne fait que 4 mois que je suis enceinte, regardez ! Il est trop petit pour venir au monde !
_Mademoiselle, croyez moi, vous risquez de perdre et votre enfant et votre vie si vous n'accouchez pas dans les jours suivants.
_..."

La demoiselle sortie de l’hôpital, totalement confuse par ces révélations. Elle avait eut tant de mal à admettre d'être une future mère et on venait de lui apprendre qu'elle allait peut-être perdre son enfant comme ça. Non mais ça va pas !
La jeune femme appela le chef Mikari, le futur père en question, et tomba une énième fois sur sa messagerie.

"Noe ... Je sais que ça ne fait que 4 mois mais voilà, le bébé va bientôt arriver. Le médecin suppose dans quelques jours mais je ne sais pas ... je ... je vais rester un peu à l’hôpital ..."

Un long silence suivit ce message. Que pouvait-elle dire d'autre ? Elle était un peu perdue maintenant même si Noe lui répétait sans cesse que tout irait bien, un accouchement au 4e mois voulait tout dire sauf quelque chose de bien. Elle commençait à avoir peur, sa grossesse la rendait tellement plus sensible à l'avenir. Elle commençait avant l'heure à avoir un instinct maternel, cependant, elle aurait voulus une autre vie pour cet enfant. Noe avait soif de sang et elle de vengeance, et aucun d'eux ne partirais d'ici avant d'avoir accomplis leur noir dessein, quel avenir pouvait avoir son enfant ?
Elle se mit à sourire en pensant au visage de son amoureux et dis d'une voix sereine et calme ;

"Je t'attend ..."

La demoiselle raccrocha ensuite, avant de retourner à l’hôpital où elle se fit installer confortablement dans une chambre, seule, refusant néanmoins de mettre une blouse de patient, elle était enceinte mais il y avait des limites.


~ ~ ~ ~

"Madame ne bougez pas s'il vous plait !
_NOOON LACHEZ MOI !!"

Dans la salle de travail rien n'allait, des dizaines de docteur et d'infirmières passaient et repassaient dans la salle. Tina était incontrôlable, elle se débattait comme un animal en cage. Tout le personnel la bloquait sur le lit alors qu'elle criait de douleur, perdant trop de sang pour un accouchement.

"AAAAAH FAITE LE SORTIR !!
_Mademoiselle vous perdez trop de sang, vous devez vous calmer."

Tina ne pouvait pas se calmer, elle avait atrocement mal, tellement mal que des larmes coulaient sur ses joues blanches. Elle enfonçait ses ongles dans la main de la personne qui la tenait, cette dernière résistait à la douleur comme une brave, faisant son métier à la perfection. Tina continuait de crier d'agonie à s’époumoner. La demoiselle était essoufflée, épuisée et commençait à tourner de l'oeil. Les médecins l'appelait pour ne pas la perdre, elle ne devait pas mourir et continuer le travail. On lui injecta énormément de divers traitement pour atténuer la douleur et la calmer mais rien à faire.

"Je veux voir Noe ! dit-elle aux personnes autour d'elle alors qu'elle commençait à divaguer
_Il est là dans la salle d'attente.
_Je veux le voir !
_Après l'accouchement, pousser madame.
_J'ai besoin de le voir !
_Madame vous allez mourir si votre bébé ne nait pas maintenant, poussez !!"

~ ~ ~ ~

"T-Tina… "

Noe s'accroupis et prit une main d'un des jumeaux avant de dire, émerveillé :

"Ils sont si beaux…."

Encore à moiter sous morphine et calmant, Tina regarda le père de ces deux merveilles et posa sa main sur son épaule. Ses grands yeux émeraudes encore humide ne voyait que lui. Elle lui sourit tendrement avant de dire :

"Ils te ressemblent ..."

Doucement, la demoiselle ferma les yeux, fatiguée de ces heures atroces. A moitié endormit, dans un songe qu'elle ne se souviendra jamais, elle murmura dans le silence total :

"Je veux te voir ... Je ... t'aime ..."

~ ~ ~ ~

Tina ouvrit les yeux assez difficilement, elle avait quelque chose dans la main. Après quelque instant elle récupéra tout ses sens et sentis que c'était une autre main qu'elle avait dans la sienne. La demoiselle tourna la tête et découvrit son copain endormit à son chevet en lui tenant la main. Cela devait être longtemps que la demoiselle était là. Tina se redressa et commença à ressentir la douleur un peu partout. Elle se souvenait qu'elle était en train d'accoucher, puis elle a tourné de l'oeil et puis plus rien.
En se redressant, la jeune française vit une couveuse, elle se leva de son lit, faisant attention à ne pas réveillé Noe et s'approcha de cette couveuse. La jeune mère découvrit deux adorables bébés tout rosé, les yeux fermés avec de fins filés de cheveux dorés, se tenant la main.
Tina fut frapper en plein coeur par ce spectacle. Ils étaient magnifiques et ils avaient la même bouille que leur père. La Sakura mit la main devant sa bouche pour ne pas pleurer tellement elle était heureuse.
Noe commençait à se réveiller et Tina lui sauta au coup, renversant l'émergeant au sol, elle le couvrit de baisés avant de l’enlacer très fort et murmura dans son oreille :

"J'aimerais être ta femme et je veux que nos enfants soient heureux pour toujours."

A ces mots, la demoiselle relâcha sa prise, et vint embrassé tendrement son otage avant de plonger son regard dans le sien. Elle lui caressa doucement les cheveux et demanda, d'une voix lointaine et rêveuse comme une prière :

"Aime moi ... chaque jour ... tout les jours ... et ce pour toujours ..."

~ ~ ~ ~





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noe Kotasu
Chef du clan Mikari | Tonton Noe/ Puissante mouche chiante
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Chérubins Sanguinaires (Pv Tina)   Mar 24 Juin 2014 - 23:15

-Ils sont si beaux….

La jolie brunette tourna la tête vers lui, ses yeux, pourtant humides, semblaient lui sourire. L’androgyne la trouvait magnifique et n’osait pas bouger, comme si le moindre mouvement allait la faire disparaitre en fumée, avec ses deux nouveaux trésors. D’une voix fatiguée, elle avança :

-Ils te ressemblent ...

Ce fut à son tour de sourire ~ effectivement, les petits angelots partageaient de nombreux traits avec lui,  mais avaient les énormes yeux rempli de mystère de leur mère. L’Asuna ajouta, en un murmure, faisant accélérer le rythme des battements du cœur du chef du clan de la mort :

-Je veux te voir ... Je ... t'aime ...

…Il était rare que Tina lui avoue ses sentiments à son égard et, à chaque fois, le cœur du jeune homme était inonder d’une étrange chaleur. L’androgyne lui sourit tendrement, gardant le silence pour la laisser sombrer dans le monde des songes.

La jeune femme s’endormit et son prince charmant déposa ses lèvres sur son front, la protégeant des mauvais rêves. Il se réinstalla à côté du lit, prenant doucement la main de sa douce dans la sienne, puis il s’endormit à son tour, rejoignant sa belle dans les bras de Morphée.

. . .

Noemi Kotasu ouvrit lentement les yeux, légèrement perdu, ne sachant pas où il se trouvait, puis, une masse tomba sur lui et l’écrasa au sol. Multitude de baiser l’assaillirent de toutes parts, puis Tina l’enlaça, murmurant dans le creux de son oreille, le faisant frissonner de plaisir :

-J'aimerais être ta femme et je veux que nos enfants soient heureux pour toujours.

Un sourire radieux éclaira le joli visage du Mikari ~ S’il y avait bien une chose à laquelle il ne s’attendait pas, en arrivant à Seikoku, c’était de se trouver une femme (un mari, limite, mais pas une femme...) mais cette idée du futur le remplissait de joie. La brunette l’embrassa puis poursuivit, d’une voix infiniment douce :

- Aime moi ... chaque jour ... tous les jours ... et ce pour toujours ...

Il posa sa main dans le creux de son dos et s’approcha d’elle à son tour, posant ses lèvres dans son cou pour répondre, en un tendre murmure :

-C’est promis…

Le chef du clan de la mort la souleva comme une mariée puis la redéposa dans son lit, la bordant confortablement avant de s’asseoir sur le coin du matelas. Toujours aussi calme, il ajouta, ne lui laissant pas le temps de répondre quoi que ce soit :

-Tu dois te reposer, maintenant, princesse…

Il lui vola un rapide baisé avant de quitter la chambre, ayant quelque chose d’une importance toute particulière à s’occuper de…

. . .

Le sang avait complètement recouvert le sol de la pièce et nombreux corps gisaient dans l’infâme flaque. D’un ton bien plus sombre que celui qu’il utilisait avec la puissante Asuna, il avança, glacial :

-Bon travail, Kaarasu.

Il laissa son regard venimeux glisser sur chaque dépouille, son sourire s’élargissant à chaque fois ~ d’une voix tremblante de plaisir, il poursuivit :

-Très bon travail… Malheureusement, comme toutes les plus jolies œuvres d’art du monde, tu ne peux pas en prendre responsabilité. Je serais le seul à reconnaitre ton talent… Quittons, maintenant.


Les deux Mikari quittèrent l’hôpital, laissant derrière eux l’un des plus gros carnages de la décennie. Tina était bien en sécurité dans sa… pièce spéciale, et tout allait bien dans le meilleur des mondes…Du moins, pour le côté sombre de Seikoku.

~ ~ ~ ~

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chérubins Sanguinaires (Pv Tina)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chérubins Sanguinaires (Pv Tina)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TINA CANICHE CLAIRE 12 ANS URGENT EN BOX (LILLE 59)
» Après une pause, les sanguinaires reprennent du service
» Tina Logan [Guerrière]
» 02. i have to go far away from you ☜ tina&artie
» TINA TURNER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Ville de Seikoku :: Centre ville-
Sauter vers: