AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hellroy Jadziah
Power Hungry Fool | Grand flan mou
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]   Lun 21 Avr 2014 - 1:43

C’était une magnifique journée, le printemps s’annonçait bientôt et le génie, qui détestait l’hiver, était de bonne humeur. À l’extérieur, la délicieuse odeur qui accompagne la fonte des neiges flottait partout, égayant son cœur glacé. Il était prêt de midi et nombreux étaient les élèves qui mangeait à l’extérieur, sur des tables de pique-nique prévu à cet effet. Il sourit, chose assez rare chez lui, en les voyant s’amuser calmement ~C’était tout de même mieux que lorsqu’ils couraient dans les couloirs, criant et faisant les imbéciles.

Camille et Canna, les deux cousines à la tête du clan, Kurasu étaient sortis le matin même, prévoyant une journée de magasinage ‘’Entre fille’’ et avaient donc laissé le brun derrière, dépité par la nature féminine ~ D’ailleurs, l’ainé n’avait pas du tout l’air d’avoir envie d’y aller, à la différence du jeune homme, lui arrachant une petite moue consterner. Enfin, ce n’était pas si grave, la blondinette proposait toujours pleins d’activités amusantes pour eux, essayant de les faire sortir de leur carapace de glace.

HellRoy n’avait pas rencontré beaucoup de gens, encore, et sa nature calme le tenait loin des autres élèves, qui semblaient toujours s’énervé. Malgré tout, il comptait profiter de la journée, et lui qui aimait tant le silence, ce n’était pas vraiment une catastrophe s’il était seul pour le faire. Il prit une douche rapide, pour prendre soin de sa longue chevelure couleur ébène.

Une fois séché, et peigner, ses cheveux libres sur ses épaules ~ Il entreprit de se vêtir. Il avait déjà préparé une magnifique tenue beige en soie, traditionnelle du Japon ~ Le taciturne venait de Chine, mais appréciait le pays du soleil levant et beaucoup de ses relations venaient de celui-ci. Il ajouta une tiare en or à ses cheveux, et se maquilla légèrement, accentuant ses traits déjà très fin. Il se parfuma, puis vérifia tous les petits détails, et jugea qu’il aurait toujours fier allure, de toute façon.

Fin prêt, il sorti du magnifique dortoir du clan de la vie, puis à l’extérieur ou il fuma durant quelques minutes. Dehors, on pouvait encore plus sentir l’arrivé de l’été, et ce simple fait rendait le brun beaucoup plus facile à vivre ~ Il adorait l’été, bien qu’il ne l’avouerait jamais. Il aimait lorsque le soleil chaud chauffait sa peau pâle, sans la bronzer ni la brûler, il aimait manger des glaces, bien que ce fut un secret, et avait surtout hâte d’aller à la mer avec ses nouvelles amies qui n’auraient pas le choix d’enfiler un maillot de bain cette fois.

Puis, le génie eut faim, et il retourna à l’intérieur pour combler son besoin. Comme il s’y attendait, Canna avait laissé de délicieuses pâtisseries dans le salon, ses favorites, et donc : Des scones anglais. Il sourit de nouveau, ce qui semblait être une bonne habitude aujourd’hui, et il fourra le tout dans un panier en osier, avec le nécessaire pour faire du Earl Gray ~ Un magnifique service à thé en céramique.

Il était déjà impatient de dévoré le tout, bien qu’il avait l’habitude de se faire servir plutôt que de faire le thé lui-même. Avant de sortir, il avait agrippé son violon, ayant décidé de ne que s’amuser en cette belle journée. Il avait entendu de la jolie sous-chef que les jardins de l’école étaient magnifique, et que des tables y étaient installés ~ Appréciant tout ce qui étaient beaux, ça lui semblait l’endroit parfait pour un homme tel que lui.

Il fut étonné ~Il avait été habitué, étant de la noblesse, aux endroits magnifiques ~ Dans les jardins régnait une ambiance calme et agréable, et parmi toutes ses jolies fleurs, on ne pouvait que bien se sentir. Il s’installa prêt d’étonnant rosier, qui dégageaient une odeur délicieuse et disposa joliment son repas. Il prépara son thé, et y trempa ses lèvres, étouffant un soupire de satisfaction.

Le liquide brûlant le faisait sentir en vie, et les petits fours étaient divins, comme tout ce que Canna préparait. HellRoy se retourna lorsqu’il entendit des bruits de pas résonné contre le sol dallé ~ Comme un masque, son visage devint froid et imperturbable ~ Mais lorsqu’il aperçut la sous-chef des Yachiru, il haussa les sourcils. Il l’avait rencontré quelques jours avant, mais ils n’avaient pas beaucoup parler.

Il se leva, lorsqu’elle s’approcha, bon gentlemen et s’inclina en guise de bienvenue. Johana était supérieur à lui, du moins en rang, et elle semblait assez intelligente, alors il était très poli avec cette dernière. Il lui tira une chaise, l’invitant à s’asseoir, et lui versa une tasse de thé, posant une partie de son gouter devant la belle Yachiru. La voix grave et froide, comme à son habitude, il finit par dire :

-Je dois avouer être surpris de vous voir ici, mademoiselle Hope… Mais c’est une agréable surprise.


Il se laissa choir avec grâce devant elle, une fois qu’elle fut bien installée et prit une autre gorgé, les yeux fermés, avant de poursuivre sur le même ton :

-Je vous en prie, ne soyez pas timide et prenez tout ce qui vous plaira.

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna Hope
Sous-chef du clan Yachiru | Little mermaid
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 02/12/2013
Localisation : Au large, avec son empereur de Chine <3

MessageSujet: Re: Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]   Lun 21 Avr 2014 - 1:47

L’absence de bruits. Le silence total. Un monde ou tout était beau, coloré, regorgeant de vie et de diversité, mais ou aucun bruit ne venait troubler la paix qui y régnait. Alors qu’elle baissa les yeux, se laissant bercer par cette apaisante fraîcheur, Johanna remarqua une famille de poissons clowns qui s’extirpaient de leur anémone. Un peu plus loin, une étoile de mer était entourée d’algues multicolores se balançant mollement au gré des vagues. À environ 2 mètres d’elle, un grand requin blanc nageait à un rythme lent, imposant sa menaçante prestance à un banc de poissons argentés. La jeune anglaise sentait que ce monde était le sien. Elle appartenait à la mer. Le monde au dessus était trop dur, trop froid, trop méchant pour qu’elle ait seulement envie d’émerger de l’eau. 

Calmement, elle nagea jusqu’au requin et caressa sa peau douce et lisse, encrant ses grands yeux bleus dans les petites billes noires servant de globes oculaires au prédateur marin. Un sourire étira ses lèvres, puis tout devint flou. Une grande tache rouge se répandit dans l’eau salée. Cela prit quelques minutes avant que la blonde ne se rende compte qu’un harpon acéré venait de transpercer son meilleur ami…

C’est dans un sursaut paniqué que Johanna se réveilla. Il lui fallut quelques secondes pour calmer son souffle effréné. Elle essaya de se détendre et de prendre conscience de l’endroit ou elle se trouvait. Levant les yeux, elle remarqua de nombreux lilas créant autour d’elle comme une espèce de toit végétale et qui sentait merveilleusement bon. Ah, oui. Ça lui revenait maintenant. Elle était sortie tôt dans la matinée pour venir profiter de la presque chaleur du printemps, et était venue lire dans les jardins. Elle devait s’y être endormi l’espace de quelques heures. Elle sourit, se faisant elle-même pensé à l’Alice de « Alice In Wonderland » par Lewis Carroll. La jeune blonde rêveuse s’endormant en plein jardin alors qu’elle lisait. 

Avec un léger rire, elle ramassa son livre (La Chute, d’Albert Camus) et épousseta légèrement sa robe. Avec la fonte des neiges, elle s’était dit qu’elle était plutôt fatiguée de ne porter que du noir et du bleu nuit. Elle avait donc enfilé une jolie robe d’un rouge écarlate, d’une élégance sobre, avec quelques rubans couleur framboise et un pendentif doré de la forme d’un cœur. Pour accompagner la floraison printanière, elle avait placé une jolie rose rouge dans sa chevelure claire. Heureusement, sa tenue n’avait pas été trop tachée ou abimée par la terre. L’anglaise lissa légèrement ses cheveux et se mit en route vers le lycée.

Elle erra un moment sur le sentier dallé, oubliant un peu son but, trop émerveillée par toutes les magnifiques fleurs qui peuplaient le jardin, lorsqu’elle aperçut une table un peu plus loin, sous une myriade de roses. Attablé à cet endroit paradisiaque, un jeune homme aux longs cheveux noirs prenait le thé, seul. Il portait un habit traditionnel japonais que la jeune Yachiru reconnut bien. Elle avait vu des gens habillés de la même façon lorsqu’elle avait du accompagner son tuteur à une convention scientifique, à Kyoto. Plus elle s’approchait, plus elle se disait que ce visage sévère ne lui était pas inconnu… Il lui fallu quelques instants pour se rendre compte qu’il s’agissait du nouveau membre des Kurasu, qu’elle avait croisé a la plage, une ou deux semaines plus tôt. Elle fut un peu surprise, le chinois était presque méconnaissable dans une telle tenue ! Il faut aussi dire que la première fois qu’elle l’avait vu, il portait un manteau de fourrure et des lunettes de soleil, mais tout de même… Elle sourit en se surprenant à penser que ce genre de vêtements lui allait très bien. 

Lorsqu’il la vit venir vers lui, HellRoy (elle n’oubliait jamais un nom) se leva et s’inclina respectueusement, comme s’il l’avait attendu. Elle fut un peu surprise par tant de politesse, mais se sentit incapable de refuser lorsque le jeune homme l’invita à se joindre à lui en lui tirant une chaise. Elle n’avait rien mangé depuis son réveil et tous les mets présents sur la table semblaient plus qu’exquis. Elle offrit donc un sourire charmant et empreint de gratitude à l’asiatique lorsqu’il lui offrit une tasse de thé ainsi qu’un peu de sa nourriture. 

- Je dois avouer être surpris de vous voir ici, mademoiselle Hope… Commença-t-il d’une voix un peu froide. Mais c’est une agréable surprise.

Johanna posa son livre sur la table et prit une gorgée de thé. Le gout divin de l’Earl Grey la fit sourire d’étonnement, lui rappelant son pays natal. HellRoy s’installa en face d’elle & poursuivit ;

- Je vous en prie, ne soyez pas timide & prenez tout ce qui vous plaira. 

La blonde inclina doucement la tête en guise de respect (comme on le lui avait appris au Japon).

- Merci beaucoup, sempai. Lui dit-elle avec un sourire mignon.

Ne sachant pas trop par ou commencer, elle remarqua la présence de scones. Encore une spécialité britannique.

- Wouha… Souffla-t-elle en en prenant un. Ça doit faire au moins 10 ans que je n’ai pas mangé de scones. 

Elle sourit et continua ;

- Lorsque j’étais enfant, nous en avions pour les occasions spéciales à l’orphelinat, j’en raffolais. Mais depuis que j’ai quitté l’Angleterre, je n’en ai jamais revu… J’avais presque oublié à quel point c’était bon. 

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellroy Jadziah
Power Hungry Fool | Grand flan mou
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]   Lun 21 Avr 2014 - 1:47

Le génie s’était levé, attendant patiemment que la jeune fille arrive plus près. Il l’a détailla, remarquant ses traits nobles qui lui plaisait beaucoup ~ Et ses vêtements étaient ce que devrait porter toutes les jeunes filles bien élevés ~ Pure et mystérieuse, elle devait faire flancher beaucoup d’homme. Elle s’approcha et il l’accueilli d’une courbette asiatique, lui témoignant ainsi beaucoup de respect. Le taciturne tira la deuxième chaise pour que la Yachiru y prenne place et la gratifia de sa voix cassante :

- Je dois avouer être surpris de vous voir ici, mademoiselle Hope… Mais c’est une agréable surprise.

Et il le pensait vraiment ~ Le brun aimait la compagnie des gens posés, calmes et instruits ~ Et malheureusement, il y en avait bien peu dans le lycée. Il agrippa avec aisance la théière et une jolie tasse et y versa le breuvage bien chaud, le posant devant sa supérieur avec une assiette de pâtisseries anglaises. La jolie blonde posa son livre sur un coin de la table et ainsi, après s’être lui-même assit, pu remarquer ce dont il s’agissait ~ La chute, d’Albert Camus. Un très bon roman, si bon que l’écrivain avait obtenu un prix Nobel pour son écriture ~ Le Kurasu l’avait très apprécié.

Il trempa ses lèvres dans le délicieux thé alors que sa nouvelle camarade buvait le sien, un sourire dessiner sur le visage, trouvant apparemment elle aussi le liquide divin. Il posa calmement sa tasse, il n’y avait pas de raison de se précipiter, surtout lorsqu’on était en si bonne compagnie, puis poursuivit, sur le même ton :

- Je vous en prie, ne soyez pas timide & prenez tout ce qui vous plaira

La demoiselle de l’eau s’inclina, le sourire toujours aux lèvres. Elle semblait assez simple à vivre, à l’instar de Camille ~ Elle devrait assez bien s’entendre avec Canna, mais bon, qui n’aimait pas la charmante Kaonai ? De sa toute petite voix, mignonne à souhait, elle répondit à son cadet, bien plus poliment qu’elle ne l’aurait dû :

- Merci beaucoup, sempai.

Sempai ? Pour la première fois devant elle, le brun sourit, son regard froid devenant du coup bien plus tendre. Les deux nobles se souriaient, s’harmonisant à merveille avec le décor aristocratique des jardins. Elle finit par remarquer les confiseries qu’il avait posées devant elle, et les yeux pleins de bonheur, elle ajouta :

- Wouha… Ça doit faire au moins 10 ans que je n’ai pas mangé de scones.

Eh bien… C’était un long temps pour une telle privation ~ Heureusement, c’était ceux de Canna, et ils en étaient encore meilleurs, simplement pour tout l’amour qu’elle y mettait. Il prit lui-même une petite bouché des petits fours, malgré le fait qu’il n’aimait pas se montrer lorsqu’il faisait des choses banales de la vie, tel manger ou dormir, sans raison particulière. Le brun allait répondre, mais elle le coupa, continuant sur sa lancé nostalgique :

- Lorsque j’étais enfant, nous en avions pour les occasions spéciales à l’orphelinat, j’en raffolais. Mais depuis que j’ai quitté l’Angleterre, je n’en ai jamais revu… J’avais presque oublié à quel point c’était bon.

Orphelinat ? Il ne savait pas que la demoiselle avait été orpheline et préféra éviter le sujet ~ Enfin, lui-même aurait préféré vivre dans cette prison pour enfants plutôt qu’au manoir Jadziah, mais il ne le mentionna pas, préférant garder cette journée éclatante de bonheur. Il eut un mince soupire de contentement, et tout en croisant ses jambes, il répondit :

-On ne devrait pas priver une aussi jolie jeune fille de ce qu’elle aime…

Il ferma les yeux, amenant encore plus de sévérité à son visage fin. En réalité, il profitait simplement du moment, puisqu’il pouvait profiter de la conversation intéressante pour se relaxer de son quotidien pour le moins énergique. Il poursuivit, un peu plus chaleureux que par le début :

-Et vraiment, mademoiselle, ne me témoignez pas tant de respect. Je vous suis, pour le moins, inférieur.

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna Hope
Sous-chef du clan Yachiru | Little mermaid
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 02/12/2013
Localisation : Au large, avec son empereur de Chine <3

MessageSujet: Re: Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]   Lun 21 Avr 2014 - 1:49

- Wouha… Souffla l’anglaise en prenant une des petites pâtisseries. Ça doit faire au moins 10 ans que je n’ai pas mangé de scones. 

Le jeune homme en face d’elle parut très légèrement surpris, mais ne répondit rien, prenant lui-même une bouchée du savoureux dessert. Johanna reprit donc ;

- Lorsque j’étais enfant, nous en avions pour les occasions spéciales à l’orphelinat, j’en raffolais. Mais depuis que j’ai quitté l’Angleterre, je n’en ai jamais revu… J’avais presque oublié à quel point c’était bon. 

Elle ignorait pourquoi elle lui parlait de ça. Étant de coutume une jeune fille qui détestait parler de son passé, ou avoir l’attention sur elle, elle se surprenait beaucoup de partager un fragment de son enfance avec ce garçon qui lui était presque inconnu. Étrangement, elle se sentait en confiance avec lui. En sécurité. Elle savait bien que, comme il était membre d’un autre clan, il y avait toujours une petite possibilité qu’ils aient à se battre l’un contre l’autre, un de ces jours, mais elle ne voulait pas y penser. Et puis, les Kurasu & les Yachiru semblaient s’entendre plutôt bien, peut-être pourraient-ils même songer à s’allier, si la situation devenait plus éprouvante. Elle penserait à en discuter avec son chef un peu plus tard.

- On ne devrait pas priver une aussi jolie jeune fille de ce qu’elle aime... Dit soudain HellRoy. 

La blonde releva la tête promptement et ne put s’empêcher de rougir lorsqu’elle croisa le regard ambré du Kurasu. Elle avait horreur de ça. Ces rougissements répugnants lui donnant l’air d’une faible gamine timide & inutile. Ou d’une fillette trop coincée pour accepter un simple compliment de la part d’un garçon. Pourtant, c’était plus fort qu’elle. Elle avait été élevée dans un environnement tellement froid, rationnel & stérile que le moindre compliment ou démonstration d’affection (en particulier de la part du sexe opposé) la faisait joliment rougir comme une vulgaire héroïne de shojo manga. C’en était horriblement frustrant, car elle voulait donner l’impression d’une jeune femme forte. Briller tel un phare dans la nuit et aider ceux qui se perdraient. Il lui restait tant de chemin à faire avant d’en arriver là…

- Et vraiment, mademoiselle, Reprit l’asiatique. Ne me témoignez pas tant de respect. Je vous suis, pour le moins, inférieur. 

Inférieur, lui ? En aucun cas ! Il dégageait une telle noblesse, une telle prestance qu’il aurait été impossible qu’elle ne le respecte pas. Et puis, en combat, il la battrait tout de suite, elle en avait la certitude. Il devait sans doute connaître (et maitriser à la perfection) une bonne dizaine d’arts martiaux alors qu’elle possédait toujours une épée (certes très jolie) mais qu’elle ne savait pas manier. De plus, elle avait du mal à se tenir debout plus de 15 minutes d’affilée. Elle ne pouvait compter que sur son pouvoir, si elle se faisait attaquer et se sentait, honnêtement, plutôt inférieure à la plupart des élèves qu’elle avait rencontré jusqu’à maintenant. 

- Je ne me base pas sur les titres des gens pour leur témoigner du respect.
 Dit-elle finalement, l’air un peu plus sérieux. Mais plutôt sur ce que je sais d’eux & ce qu’ils m’inspirent. Vous dégagez une telle puissance de caractère qu’il serait complètement absurde pour moi de vous considérer autrement. 

Elle lui avait parlé sur un ton un peu plus dur, plus froid qu’à l’habitude. Peut-être juste pour lui signifier qu’elle n’était pas la jeune fille innocente et réservée qu’elle paraissait être. Elle avait des convictions strictes, des principes qu’elle aurait été prête à mourir pour défendre. Et surtout, elle n’aimait pas les gens qui jugeaient trop rapidement, qui n’utilisaient que l’évidence, les titres, les formalités. N’importe qui aurait pu devenir sous-chef des Yachiru. Ce titre ne représentait rien pour elle. 

Elle n’avait été ni accusatrice, ni agressive, seulement claire et un peu plus affirmée. 

- Je suis peut-être naïve, Reprit-elle. Mais vous m’inspirez confiance, sempai. Et je respecte les gens en qui je crois. 

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellroy Jadziah
Power Hungry Fool | Grand flan mou
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]   Lun 21 Avr 2014 - 1:51

-On ne devrait pas priver une aussi jolie jeune fille de ce qu’elle aime...

Oh oui, Johanna était très jolie. Bien sûr il l’avait remarqué avant, mais l’entendre parler aussi poliment. Le taciturne aimait les gens qui avait de la classe, et la Yachiru en avait beaucoup. Elle avait rougit adorablement, chose que Camille et Canna ne faisait pas, possédant toutes deux une seule émotion faciale, une tête d’imbécile heureuse pour la blonde et de la colère pour sa cousine. Faire rougir une demoiselle était quelque chose de flatteur, pour probablement tous les hommes de la terre.
Il y eut un court moment de silence ou HellRoy poursuivit la dégustation de son délicieux gouté, et ou la blondinette ne faisait que rougir plus, sans raison évidente. Il la regarda, silencieux, bien qu’elle semblait vouloir éviter tout contact visuel. Il poursuivit donc, sur le même ton glacial qu’était le sien :

- Et vraiment, mademoiselle, ne me témoignez pas tant de respect. Je vous suis, pour le moins, inférieur.

La jolie Yachiru étant une sous-chef, il était évident qu’elle possédait plus de droits, plus de liberté que le bel asiatique. Elle planta son regard dans celui de son nouveau compagnon, comme si elle était choquée ~ Surprenant le brun : Ne le savait-elle pas? Elle qui possédait un rang que le brun convoitait, ne pouvait pas s’adresser avec autant de soumissions à ce dernier. La voix étonnamment froide, presque fâchée, elle affirma sans cessé de le regarder dans les yeux :

- Je ne me base pas sur les titres des gens pour leur témoigner du respect. Mais plutôt sur ce que je sais d’eux & ce qu’ils m’inspirent. Vous dégagez une telle puissance de caractère qu’il serait complètement absurde pour moi de vous considérer autrement.


Elle semblait en colère, ce qui fit rire le brun intérieurement. Ne se rendait-elle pas compte qu’au même moment, alors qu’elle lui disait clairement ce qu’elle pensait, elle possédait autant de puissance, autant de caractère que le jeune chinois? Tous deux n’avaient pas le même point de vue, mais aucun des deux n’étaient mauvais. Les deux individus allaient protéger ce qu’ils pensaient, et ne changeraient jamais d’avis, et donc le brun n’essaya pas de la résonné, la tentative étant probablement inutile.

La fureur dans ses yeux ne s’était pas calmer, alors qu’ils se regardaient encore, tous les deux. Le Jadziah la trouvait encore plus belle alors que ses yeux étaient aussi froids que les siens. Il lui offrit un mince sourire, qui aurait pu facilement passer pour un rictus alors qu’elle poursuivait, sur le même ton insulté :

- Je suis peut-être naïve, mais vous m’inspirez confiance, Sempai. Et je respecte les gens en qui je crois.

En qui elle croyait? Croyait-elle en lui? Alors qu’ils se connaissaient à peine et qu’ils n’étaient même pas du même clan? La confiance… HellRoy ne la donnait pas facilement, à personne et il espérait que c’était quelque chose qui arrivait rarement à la Yachiru, car elle allait s’attirer des problèmes, le contraire advenant.

Il la toisa un moment, évaluant tout ce qu’elle venait de dire. La jeune fille semblait encore tendu, et le brun pris le temps de continuer de manger, analysant rapidement dans sa tête les derniers évènements. Il croisa ses longues jambes, et lui répondit, d’un ton bien plus doux que celui qu’il utilisait d’habitude :

-Ne nous mettons pas en colère, mademoiselle…Je ne cherchais pas à vous choquer ou à vous énerver. Veuillez me pardonner.

Le génie se leva et resservi du thé à sa compagnonne, ses longs cheveux effleurant ses épaules. Penché pour lui donner le breuvage, il murmura dans son oreille, de sa voix rauque et grave :

-Vous ne devriez pas donner votre confiance aussi facilement… Johanna.

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna Hope
Sous-chef du clan Yachiru | Little mermaid
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 02/12/2013
Localisation : Au large, avec son empereur de Chine <3

MessageSujet: Re: Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]   Lun 21 Avr 2014 - 1:52

Le regard du chinois était toujours encré dans le sien, alors qu'elle le soutenait avec détermination. Les lèvres du jeune homme s'étirèrent en un furtif sourire presque amusé. Se moquait-il ? 

- Je suis peut-être naïve, Concéda-t-elle. Mais vous m'inspirez confiance, sempai. Et je respecte les gens en qui je crois. 

La blonde ne voulait pas avoir l'airr en colère ou offusquée, simplement, elle défendait ses convictions. Le Kurasu avait été d'une extrême amabilité lorsqu'il l'avait inviter à le joindre pour le thé et elle craignait quelque peu de l'avoir énervé. 

Il la fixait toujours, semblant essayer de la sonder, puis reporta finalement son attention sur la pâtisserie qui était devant lui, continuant son gouter en silence. Johanna ne savait pas trop si ce silence était bon signe. D'habitude, chaque fois que quelqu'un se taisait comme ça après qu'elle ait parlé, c'était pour lui crier dessus ou lui faire la morale. Voilà pourquoi le timbre étonnement doux qu'employa HellRoy pour lui parler la surpris. 

- Ne nous mettons pas en colère, Mademoiselle... Je ne cherchais pas à vous choquer ou à vous énerver. Veuillez me pardonner. 

Pourquoi s'excusait-il ? L'anglaise avait un peu de mal à comprendre. En aucun cas elle n'avait voulu paraître énervée ou même en colère. Peut-être était-ce simplement l'impression qu'elle dégageait. Néanmoins, elle ne se sentait pas prête à se confondre en excuses et à revenir au stade de mignonne jeune fille timide. Elle était tout de même un peu plus détendue et s'apprêta calmement à lui répondre alors que le chinois se leva pour venir lui resservir du thé. Elle eut une pensée sur le fait qu'elle aurait bien pu le faire elle-même mais le laissa tout de même, espérant déjà ne pas l'avoir froissé. 

Arrivé près d'elle, il se pencha pour aggriper la théière et Johanna sentit ses longs cheveux frôler ses épaules ainsi que son parfum exotique envahir ses narines. Il lui versa une deuxième tasse avec application et, lorsqu'il allait se relever, lui murmura à l'oreille, d'une voix grave et quelque peu rauque ;

- Vous ne devriez pas donner votre confiance aussi facilement... Johanna. 

L'anglaise frissonna violemment en sentant le souffle chaud du Jadziah sur sa peau. Elle se retourna pour lui faire face, son visage se trouvant à quelques centimètres à peine de celui du brun. Pourtant, cette fois, elle ne rougit pratiquement pas. Elle refusait d'avoir l'air faible et soutint le regard doré d'un air farouche. La détermination se lisait dans ses grands yeux sombres. Elle souhaitait lui montrer que malgré son calme & sa réserve, elle savait se dresser devant les obstacles et faire les bons choix. Peut-être essayait-elle aussi de se convaincre un peu elle même, au fond. 

- J'ai dis que vous m'inspiriez confiance, mais pas que je vous l'accordais. Dit-elle finalement d'un ton également plus doux. C'est une impression & non une certitude. 

Elle se fiait souvent à son instinc. Après tout, c'était bien l'une des seules choses à ne jamais l'avoir trompé... 

Elle gratifia son vis-à-vis d'un sourire mignon & presque complice alors qu'il allait se réinstaller en face d'elle. Portant la tasse a ses lèvres & prenant une gorgé du thé brûlant, elle s'interrogea ; le chinois avait-il discrètement tenté de la mettre en garde contre lui ?

Tout de même, ce jeune homme la troublait assez. D'un côté, elle avait envie de le connaître davantage & de se battre à ses côtés, alors que de l'autre, elle refusait de lui céder quoi que ce soit, prenant un certain plaisir à lui tenir tête. 

Comment un garçon qu'elle venait tout juste de rencontrer pouvait-il faire naitre en elle de tels sentiments contradictoires ?

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellroy Jadziah
Power Hungry Fool | Grand flan mou
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]   Lun 21 Avr 2014 - 1:53

- Vous ne devriez pas donner votre confiance aussi facilement... Johanna.

La jolie demoiselle retourna vivement la tête vers le jeune éphèbe suite à son sensuel vis-à-vis la Yachiru. Elle qui avait rougit si facilement lorsque le génie l’avait complimenté, il s’attendait à une toute autre réaction : Elle soutint férocement son regard doré, le déstabilisant l’espace de quelques secondes. Elle lui offrit un sourire, finalement, et lui répondit avec aisance :

-J'ai dit que vous m'inspiriez confiance, mais pas que je vous l'accordais. C'est une impression & non une certitude.

L’impression d’avoir gagné sa confiance n’était qu’une illusion après tout? Il était un peu vexé, mais surtout soulagé de voir que la belle blonde ne soit pas aussi naïve qu’il l’eut cru ~ Puis, elle semblait reprendre le contrôle de ses sentiments assez rapidement, même après avoir été déstabilisé.

Il retourna prendre sa place, insensible face à la proximité qu’était leurs visages un moment auparavant. Il n’avait plus trop faim mais continua de picoré en attendant que sa camarade ai fini aussi. Elle lui plaisait bien ~ On aurait dit une jeune enfant qui jouait aux adultes ~ Étant assez mature, le taciturne était attendrit devant tant d’innocence et détermination. De nouveau, il sourit ~C’était une bonne journée.

Il s’attarda ne nouveau à la demoiselle, la regardant d’un autre œil ~ Bien sûr, le génie avait déjà remarqué qu’elle était d’une beauté à couper le souffle, mais après leurs courte discussion, il réalisa qu’elle était aussi intelligente que jolie, ce qui était un facteur assez important pour le jeune prodige!

Ils avaient tous deux terminé à présent et le délicieux repas les avaient repus. Le brun se leva et agrippa d’une main son violon : Il ne partait pas, oh non ~ Mais le génie comptait jouer une jolie chanson à la belle anglaise, question de voir s’il pourrait la faire rougir de nouveau ~ Il était apparemment très taquin, aujourd’hui! De sa voix grave, le Kurasu proposa, sans vraiment attendre de réponse :

-Laissez-moi vous jouer une ode, mademoiselle. Voyons voir si je peux faire apparaitre de jolies rougeurs sur vos joues….

Ainsi, sans l’obtention de la permission de Johanna, HellRoy débuta lentement, entrainant la Yachiru dans un ballet de notes incroyablement romantiques. Il était surprenant de voir qu’un jeune homme aussi froid que lui arrivait à être si tendre. Lorsqu’il eut fini, il la gratifia de l’un de ses rares sourires doux et ajouta, délicat comme un murmure :

-J’espère que mon modeste talent a réussi à satisfaire vos goûts distinguées.

Il tendit la main à la Yachiru, lui proposant de la prendre et de le suivre ~ Une balade dans les jardins, après avoir mangé, leurs feraient le plus grand bien. Lorsque ses doigts s’entrelacèrent avec ceux de sa supérieur, il la tira doucement pour qu’il s’enfoncent dans le magnifique endroit qui semblait irréel.

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna Hope
Sous-chef du clan Yachiru | Little mermaid
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 02/12/2013
Localisation : Au large, avec son empereur de Chine <3

MessageSujet: Re: Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]   Lun 21 Avr 2014 - 1:53

Le bel asiatique venait de regagner sa chaise & Johanna avait l'impression d'avoir remporté une petite bataille alors qu'elle le regardait terminer son goûter, bien décidée à ne plus passer pour une jeune collégienne faible devant lui. 

Prenant une gorgée de thé, elle se perdit dans la contemplation des roses qui les entouraient. Ces fleurs l'avaient toujours émerveillée. Enfant, (comme la plupart des petites filles) elle rêvait de se marier, et se disait que partout, il y aurait des dizaines, des centaines de roses blanches & du lilas. Du lilas d'un pâle mauve lavande qui embaumerait l'endroit d'une odeur enchanteresse. Entre temps, elle avait presque laisser tomber l'idée du mariage, étant persuadée qu'aucun homme normal n'accepterait de prendre une fille a demi-humaine comme légitime épouse. Et même si elle en trouvait un, il se rendrait compte bien vite qu'elle était parmi les plus inutiles, juste bonne a figurer dans un cirque, en tant que bête de foire. 

Elle finit de manger en essayant de chasser ces sinistres pensées de son esprit, voulant conserver un beau souvenir de cette magnifique journée. 

Lorsqu'elle eut fini, elle remarqua que le jeune homme venait de sortir un élégant violon. Comptait-il déjà s'en aller ? Étrangement, elle se sentait déçue à l'idée qu'il parte (elle commençait a vraiment apprécier sa compagnie) Mais il n'en fit rien. 

- Laissez-moi vous jouer une ode, mademoiselle. Commença-t-il d'une voix presque tendre.Voyons voir si je peux faire apparaître de jolies rougeurs sur vos joues...

Les yeux bleus de la jeune fille s'écarquillèrent légèrement sous la surprise et elle ne put s'empêcher de rougir alors qu'elle prit conscience des paroles du Kurasu. Elle se mordit ensuite la lèvre en réalisant qu'elle venait de perdre avant même que le jeux ne soit officiellement débuté, une moue légèrement boudeuse se dessinant sur son visage.

Mais cette expression discrète s'évapora à l'instant ou HellRoy se mit a jouer. Sa mélodie était empreinte d'une telle tendresse, d'un tel dévouement qu'elle ne put s'empêcher d'en être touchée. Mais ce n'était pas le romantisme du morceau qui la touchait, c'était tout le coeur qu'il mettait à son oeuvre. Toute sa passion. Elle voulait absolument arriver a accomplir quelque chose avec autant de désir un jour. Elle se laissa bercer par la musique jusqu'à ce que le chinois s'arrête aussi doucement qu'il avait commencé. 

- J'espère que mon modeste talent a réussi a satisfaire vos goûts distingués. Lui souffla-t-il de sa voix grave. 

Johanna resta un moment perplexe devant les mots "modeste talent" & "goûts distingués". Ce jeune homme était un musicien exceptionnel, comment pouvait-il qualifier son talent de "modeste" ?!

Elle s'apprêtait justement a le féliciter pour cette excellente performance, lorsqu'il lui tendit doucement une main, l'invitant a se lever & à le suivre dans les jardins, ce qu'elle fit sans rien ajouter. 

Elle commençait à se poser certaines questions à propos du Kurasu, trouvant que la situation devenait de plus en plus étrange. Jamais depuis très longtemps on ne s'était montré si attentionné envers elle. Qu'est ce que ce garçon avait derrière la tête ? Cherchait-il a gagner sa confiance pour pouvoir mieux la trahir ensuite ? Était-elle en train de se faire finement manipuler ? Attirer dans un piège ?

Elle leva un regard interrogateur vers HellRoy, ne pouvant s'empêcher d'admirer de plus près ses traits nobles & fins. Malgré ses habits, la jeune fille avait remarqué qu'il n'était pas japonais, & elle se demandait bien dans quelle exotique contrée il avait pu naître. Mais ça, elle n'oserait pas lui demander. Lui lançant un dernier regard, elle se contenta de soupirer et de presser sa main un peu plus fort dans la sienne, se rassurant par la même occasion. 

Ils arrivèrent près des lilas ou l'anglaise s'était assoupie quelques heures plus tôt. Lâchant la main du Kurasu, elle s'approcha des jolies fleurs violettes, laissant la délicieuse odeur lui embrumer l'esprit. Oui, décidément, elle avait la désagréable impression que le chinois se jouait d'elle. 

Sentant ses jambes faiblir, elle se laissa tomber dans l'herbe, au pied d'un lilas, et les yeux plongés dans ceux du jeune homme, elle lui dit très sérieusement ;

- Éclairez-moi, sempai. À quel jeu jouons-nous ?

Même si une aura sécurisante émanait de lui, Johanna se disait qu'il devait bien y avoir anguille sous roche. Et bien qu'elle eut très envie de faire confiance aux Kurasu, elle se devait de garder la tête froide. Rester à l’affût pour ne pas se faire dévorer demeurait la première règle en matière de survie. 

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellroy Jadziah
Power Hungry Fool | Grand flan mou
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]   Lun 21 Avr 2014 - 1:55

- J'espère que mon modeste talent a réussi à satisfaire vos goûts distingués.

Le brun était au courant de son unique talent, mais la modestie aidait souvent à ouvrir des portes, même si l’on faisait semblant. La Yachiru avait rougit avant même qu’il eut commencé et ça lui avait donné encore plus de passion à transmettre dans la jolie mélodie. Elle semblait un peu choquée par les talents cachés du génie qui était flatté de par son silence qui voulait en dire bien plus que si elle se serait emmêler dans des mots froids et sans émotions. Parfois, mieux valait ne rien dire.

Le taciturne lui tendit sa main pâle, l’invitant à le suivre ~ La demoiselle sembla un peu surpris mais agrippa néanmoins sa main. Ils créaient tous deux, un bien drôle duo. La noblesse semblait débordé de leurs traits fins et pourtant si différents ~ HellRoy représentant la sagesse et le calme plat alors que sa compagne semblait aussi vive que l’été. Cette dernière s’était perdu dans la contemplation des magnifiques fleurs, partout autour d’eux et le brun laissa à son tours son regard froid se perdre dans l’étendu coloré.

Ils marchèrent ainsi un long moment, ou tout deux ne semblaient pas vouloir briser le silence qui avait empli le jardin après la performance du chinois. Bien que lui-même soit parfaitement calme et qu’il appréciait la tendresse du moment, il savait que l’autre protagoniste de l’histoire était nerveuse, qu’elle était déchirée devant un dilemme pourtant bien simple. Le génie aurait voulu pouvoir éclaircir ses idées d’un simple regard, malheureusement, il n’arrivait pas à y ajouté un peu de chaleur.

Ils finirent par arriver à un endroit paisible, ou l’herbe avait été un peu écrasée, signifiant que quelqu’un avait été là peu de temps auparavant. Tous ses sens étaient en alerte lorsqu’il finit par comprendre que c’était probablement Johanna qui s’y était reposé avant de se faire inviter par le Kurasu.

La jolie blonde se laissa choir dans l’herbe, à quelque pas de lui. Le brun resta debout, ne voulant pas salir sa tenue de soie qui lui donnait la prestance d’un empereur. Elle semblait incertaine de vouloir continuer à le suivre ~ Comme si au bout du chemin parfumé par la charmante odeur des fleurs, au lieu de revenir sur leurs pas, il allait calmement mettre fin à sa vie. Pourtant, le brun faisait partie du clan Kurasu et vivait en essayant de propager le bonheur du mieux qu’il pouvait, son caractère froid l’en empêchant parfois. Elle plongea son regard aussi profond que l’océan dans celui, beaucoup plus aride, de Jadziah, et la voix douce mais pourtant terriblement sérieuse, demanda :

- Éclairez-moi, sempai. À quel jeu jouons-nous ?

Un jeu? Il était donc temps qu’il la rassure au sujet de ses intentions? Le génie n’était pas malsain, loin de là, mais il s’amusait bien à la voir confuse ~ Il s’approcha d’elle et s’assied sur le sol, à ses côtés, ne craignant plus vraiment la terre, croyant que ce qu’il devait affronter en ce moment était beaucoup plus vorace que de simples tâches. Bien qu’il soit surdoué, il n’arrivait pas clairement à dire ce qu’il ressentait, pourtant, il devait être sincère avec la Yachiru, s’il voulait conserver leur amitié naissante.

Il regardait au loin, rassemblant rapidement ses idées alors qu’il remarquait qu’il commençait à faire tard ~ Depuis combien de temps étaient t’ils la ? Bien sûr, le soleil était encore haut dans le ciel, mais si tôt au printemps, sa course pour laisser place à la lune était rapide. Il soupira et attendit encore un moment, non pas pour faire languir la jeune demoiselle, mais parce qu’il n’était pas sûr de vouloir s’aventurer sur un tel terrain. La voix grave, il finit par répondre, lentement :

-Nous ne sommes plus des enfants, mademoiselle Hope, et nous ne jouons pas…

Il marqua une pause, glissant une de ses longues mèches derrière son oreille. En effet, ne pouvaient t’ils pas passer un bon moment dans ce lycée sans craindre qu’une vilaine vipère ne se camoufle sous les branchages, prête à leur enlever la vie? Le taciturne fini par tourné la tête vers sa nouvelle compagnonne et poursuivit, sur le même ton :

-Ne craignez pas les fantômes lorsque je suis à vos côtés… Johanna ~ Nous, les Kurasu, ne voulons que le bien, et je ferais en sorte que rien d’effrayant ne puisse atteindre votre pureté ~ Fut-il que j’utilise mon propre corps comme bouclier.

Il posa tendrement sa main sur la sienne, comme pour accompagner ses paroles. Oh bien sûr, HellRoy était un charmeur et tous ses mots étaient soigneusement choisit, mais il les pensait vraiment, et rien ne le laisserait en douté.

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna Hope
Sous-chef du clan Yachiru | Little mermaid
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 02/12/2013
Localisation : Au large, avec son empereur de Chine <3

MessageSujet: Re: Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]   Lun 21 Avr 2014 - 1:56

- Éclairez-moi, sempai. À quel jeu jouons-nous ?

La douce idylle était arrivée a son terme, et Johanna voulait savoir ce que le Kurasu avait réellement derrière la tête. Depuis qu'elle était toute petite, elle s'était toujours cachée derrière ses aînés, se contentant de se faire protéger et de prendre le chemin qu'on lui montrait. Mais l'inactivité était quelque chose qu'elle ne supportait plus. L'impuissance. La faiblesse. Tout cela la révulsait. Trop de gens avaient souffert par sa faute. Voilà pourquoi elle était devenue méfiante. Refusant de s'attacher (et de faire en sorte que les gens s'attachent à elle), elle s'isolait pour être certaine qu'elle ne blesserait personne... sauf elle. C'était assez lâche & au fond, elle le savait.

Elle remarqua que le jeune homme était venu s'installer dans l'herbe à ses côtés. Le regard perdu dans le vague, il contemplait le ciel dégagé. Une fraîche brise printanière vint secouer ses longs cheveux. 

- Nous ne sommes plus des enfants, mademoiselle Hope, et nous ne jouons pas... Dit-il calmement. 

Il marqua une pause, le temps de replacer derrière son oreille, ses cheveux défaits par le vent. Puis, il reprit, s'étant retourné vers la jeune fille ;

- Ne craignez pas les fantômes lorsque je suis à vos côtés… Johanna ~ Nous, les Kurasu, ne voulons que le bien, et je ferais en sorte que rien d’effrayant ne puisse atteindre votre pureté ~ Fut-il que j’utilise mon propre corps comme bouclier. 

Pureté ? Ohh, si seulement il savait... La pureté était une chose qu'elle recherchait indéniablement, depuis si longtemps. Pureté, perfection, amour, vengence. Les buts de toute une vie...

Les mots du jeune homme lui paraissaient illogiques, futiles. Qu'une série de belles paroles mise l'une après l'autre dans le but de s'approprier le coeur des jeunes femmes. 

Malgré tout, elle fut incapable de retirer sa main lorsque le chinois posa la sienne dessus, avec une douceur non-dissimulée. 

- Les fantômes... ne sont pas des choses aisées à combattre. Commença-t-elle, pensive. Ils seront toujours là, à chaque détours, tapis dans l'ombre de notre intérieur, nous rongeant littéralement. 

Elle baissa les yeux vers leurs mains jointes, laissant sa chevelure claire masquer l'expression de son visage troublé. Inconsciemment, ses mains s'étaient mises a trembler légèrement. Elle sentait le bourdonnements de ses démons personnels, ses propres fantômes, gronder au coeur de son âme, prêts a se déchaîner de nouveau. 

- Mais c'est au delà de la lumière qu'est née l'ombre. Reprit-elle, sa voix reflétant une détermination naissante. C'est pourquoi l'une ne peut exister sans l'autre. Il faut des anges pour créer des démons... 

Elle releva la tête vers HellRoy & lui sourit tristement. 

- Vous ne devez pas considérer votre vie comme quelque chose de très important, si vous êtes prêt a la sacrifier pour une personne comme moi...

La blonde tenait beaucoup à sa vie, évidemment. Elle se serait raccrochée a n'importe quoi pour survivre. Éviter de sombrer dans les ténèbres ou de se faire dévorer. Mais elle savait aussi qu'elle ne valait pas la peine que d'autres se mettent en danger pour elle. Le seul qui s'y était déjà risqué était sur le point de passer dans l'autre monde et elle ne saurait tolérer une seconde perte de ce genre. 

De plus, elle se doutait bien qu'elle était loin d'être la première jeune fille à qui le chinois servait pareil discours. La séduction semblait être pour lui, une seconde nature. 

Il ne baissait pas dans son estime pour autant... Elle savait qu'il était quelqu'un de bien. Seulement, elle ne voulait plus qu'on la prenne pour une gamine naïve. Jouer le rôle de la demoiselle en détresse lui donnait envie de vomir.

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellroy Jadziah
Power Hungry Fool | Grand flan mou
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]   Lun 21 Avr 2014 - 1:57

- Ne craignez pas les fantômes lorsque je suis à vos côtés… Johanna ~ Nous, les Kurasu, ne voulons que le bien, et je ferais en sorte que rien d’effrayant ne puisse atteindre votre pureté ~ Fut-il que j’utilise mon propre corps comme bouclier.

Bien qu’il n’en eut pas l’air, HellRoy souhaitait vraiment propager la bonté partout sur la terre, même si cela devait se résumer à faire sourire les gens, il essayerait de tout son cœur. Johanna semblait sceptique et ne répondit rien, le génie, quand à lui, retourna à sa contemplation du magnifique paysage qu’ils avaient autours d’eux.

La main chaude de la jolie blonde était toujours en dessous de la sienne et il aurait voulu la serré encore plus fort pour lui montrer son soutient ~ Le taciturne lui-même avait des cauchemars qui le hantaient, et non pas juste la nuit, tout comme la jeune fille. Elle ne se retira pas de la mince étreinte, ce qui le rassura quant à son geste. La voix douce comme de la soie, elle finit par répondre, posée comme à son habitude :

- Les fantômes... ne sont pas des choses aisées à combattre. Ils seront toujours là, à chaque détour, tapis dans l'ombre de notre intérieur, nous rongeant littéralement.

Il la regarda un moment, encrant son regard glacial dans le sien, cherchant à savoir ce qui avait pu tant la blesser, outre l’orphelinat, pour qu’elle ait si peur. Comme pour accompagner ses paroles, elle se mit à trembler et baissa le regard. Le Kurasu ne dit rien, la laissant dans son intimité, sachant bien qu’elle allait continuer de parler ~ Elle semblait toujours le faire de toute façon, non pas que ça le dérange, il ne parlait pas vraiment lui-même et cela meublait le silence. Puis, puisqu’elle était intelligente, ce n’était pas pour dire des bêtises. Elle releva le regard, et, prouvant les observations du brun, poursuivit :

- Mais c'est au-delà de la lumière qu'est née l'ombre. C'est pourquoi l'une ne peut exister sans l'autre. Il faut des anges pour créer des démons...

Elle releva le regard vers lui, sa tristesse ayant l’air infini, lui adressant un sourire malheureux avant de poursuivre, sans lui laisser le temps de répliquer quoi que ce soit :

- Vous ne devez pas considérer votre vie comme quelque chose de très important, si vous êtes prêt à la sacrifier pour une personne comme moi...

Ce fut son tour de sourire, amusé. Ô combien elle se trompait. Il reporta son regard à l’horizon, ne répondant pas tout de suite, réfléchissant à ce que la Yachiru venait d’avancer. La vie avait-elle vraiment une valeur en premier lieu? Lui qui croyait en la réincarnation, cette idée lui semblait stupide ~ Il devait être bon pour atteindre la perfection ultime, le nirvana. La voix grave, il répondit au bout de quelques minutes, légèrement plus chaleureux :

-Ce n’est pas que je serais prêt de jeter ma vie comme une vulgaire ordure, mademoiselle Hope…

Il soupira et retourna son regard vers elle :

-Je serais volontaire à offrir mon âme au diable en personne pour sauver celle d’une autre.

Il posa une main sur son cœur et ferma ses yeux ambrés ~ Son désir de faire le bien autour de lui était aussi éternelle que la vie. Il sourit et échappa un mince éclat de rire, ouvrant les yeux sur la chaude journée de printemps, puis se releva, nettoyant ses vêtements de la terre qui aurait pu se poser dessus. Dos à la jeune demoiselle, il ajouta, moins sérieusement :

-C’est une si belle journée, Johanna… Laisser, pour aujourd’hui au moins, la chaude lumière du soleil éloigner vos craintes et vos peurs.

Le génie se retourna vers sa nouvelle amie et lui tendit la main, pour l’aider à se relever ~ S’il pouvait vraiment lui offrir son aide pour la sortir du trou sombre ou elle était perdu, il aurait au moins réalisé quelque chose de formidable lors de son séjour dans l’étrange lycée. Il sourit de nouveau lorsqu’elle fut debout, et ajouta, d’une voix presque moqueuse, relevant la dernière réplique de la jeune fille :

-‘’Pour une personne comme moi’’ … J’ai vu bien pire, Yachiru!

Il rit et ébouriffa les cheveux de sa supérieur, repartant sans elle, sachant bien qu’elle allait le suivre.

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna Hope
Sous-chef du clan Yachiru | Little mermaid
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 02/12/2013
Localisation : Au large, avec son empereur de Chine <3

MessageSujet: Re: Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]   Lun 21 Avr 2014 - 1:59

- Vous ne devez pas considérer votre vie, comme quelque chose de très important, si vous êtes prêt à la sacrifier pour une personne comme moi…

À la vue du sourire narquois & amusé du Kurasu à cette remarque, l’anglaise fronça les sourcils, légèrement. Elle attendit qu’il réplique, mais il préférait visiblement garder le silence. Du moins, l’espace de quelques minutes. Après s’être de nouveau perdu dans la contemplation du beau temps, il décréta finalement, d’un ton pensif ;

- Ce n’est pas que je serais prêt à jeter ma vie comme une vulgaire ordure, mademoiselle Hope…

Tiens ? Pourtant, vouloir sacrifier sa vie pour n’importe qui n’était pas très révélateur de la si grande sagesse que le brun dégageait. C’aurait même pu devenir une faiblesse pour lui si quelqu’un de mal intentionné avait voulu le faire chanter… 

Docilement, Johanna attendit qu’il s’explique.

- Je serais volontaire à offrir mon âme au diable en personne, pour sauver celle d’une autre…

Voilà qui était bien noble, surtout pour un aussi jeune homme. Il était plutôt rare qu’un garçon de 16 ans ait de telles pensées. Néanmoins, HellRoy semblait si confiant, si dévoué, qu’il aurait été impossible de remettre en doute ses bonnes intentions. La blonde s’en voulut un peu de s’être à ce point méfiée de lui. D’ailleurs, elle n’avait pas été très agréable à son égard, maintenant qu’elle y réfléchissait. Elle n’avait fait que l’ennuyer avec sa nostalgie & ses frayeurs lorsqu’elle ne le pressait pas de questions suspicieuses… Elle s’était montrée si égocentrique ! Se sentant légèrement honteuse, elle prit tout de même la main du chinois qui l’aida a se relever. 

- C’est une si belle journée, Johanna… Commença-t-il comme s’il cherchait à la raisonner.Laissez, pour aujourd’hui au moins, la chaude lumière du soleil éloigner vos craintes & vos peurs.

La jeune fille soupira. Elle était lasse de toutes ces formalités & stratégies compliquées. HellRoy avait raison, au fond. Pourquoi ne pas simplement profiter de cette clémente météo annonçant l’arrivée du printemps ? Ne pouvait-elle pas passer un peu de temps en bonne compagnie sans craindre d’être poignardée dans le dos ?

Paraissant beaucoup plus détendu, le Kurasu ajouta, presque moqueur ;

- « Pour une personne comme moi »… J’ai vu bien pire, Yachiru !

Il ébouriffa gentiment les cheveux clairs de Johanna et reprit sa balade au travers des jardins de Seikoku. La jeune fille fut étrangement troublée par ce geste anodin. Cette situation banale lui semblait si familière… Elle se revoyait, sur cette plage, alors que le soleil n’était même pas encore levé, avec ce garçon aux cheveux flamboyants… Oui, c’était exactement le même geste qu’il avait fait à ce moment là. Ça ne pouvait pas être une coïncidence. Elle ne pourrait jamais détester complètement quelqu’un ayant les mêmes manières que lui…
Avec un sourire, elle emboîta le pas au Kurasu et le rattrapa rapidement aux détours de féériques arbustes. Il était temps pour eux de prendre un nouveau départ. 

- Excusez-moi, sempai… Dit-elle sur un ton beaucoup plus léger en arrivant à ses côtés. J’ai du beaucoup vous ennuyer depuis que nous nous sommes rencontrés. Vous vous êtes montré si aimable envers moi, enfin, j’aimerais m’excuser d’avoir été aussi froide et d’avoir gâché votre journée avec mes élans de nostalgie. Vous aviez raison, après tout, cette journée est splendide & il faudrait en profiter. 

Elle eut un léger rire à cette phrase, se trouvant elle-même assez ridicule. Il y avait si longtemps qu’elle n’avait pas pu avoir une conversation normale avec quelqu’un, qu’elle en oubliait presque le naturel. 

- D’ailleurs, est-ce vraiment nécessaire, toutes ces formalités ? Reprit-elle. Je veux dire, j’ai bien du respect pour vous, mais est-ce que toutes ces politesses superflues ne sont-elles pas de trop…

Effectivement, depuis qu’elle s’était réveillée dans ce jardins, jusqu’à maintenant, alors qu’elle avait une discussion excessivement respectueuse avec un jeune homme ma fois, assez unique, elle se sentait comme dans un vieux roman. Toutes ces jolies phrases, toutes faites, elle avait l’impression que ce n’était qu’un scénario joliment écrit & qu’ils n’étaient que des acteurs, des personnages sans vie. 

- Allons, mettons de côté cette poésie & ces mélodrames… Et si nous commencions par nous tutoyer ? 



~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellroy Jadziah
Power Hungry Fool | Grand flan mou
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]   Lun 21 Avr 2014 - 2:00

- Pour une personne comme moi … J’ai vu bien pire, Yachiru !

Le brun sourit et ébouriffa la jolie chevelure blonde de la demoiselle. Il se leva et quitta l’endroit où ils étaient, sans attendre que la Yachiru la rejoigne. Le génie espérait juste, à présent, que Johanna n’allait pas rester dans l’ambiance sombre qui s’était installé par elle-même. Elle qui était si jolie lorsqu’elle souriait, il aurait été dommage de mettre de l’ombre sur la belle journée avec sa mauvaise humeur.

Comme de fait, elle se dépêcha à le rejoindre, recommençant à marcher à ses côtés, dans le joli décor que possédait les jardins. Elle semblait plus légère, ce qui soulageait un peu le Kurasu qui n’avait plus vraiment envie de s’occuper d’une demoiselle maussade. Sa voix douce fit écho à ses pensées, lorsqu’elle avança, souriante :

- Excusez-moi, Sempai… J’ai dû beaucoup vous ennuyer depuis que nous nous sommes rencontrés. Vous vous êtes montré si aimable envers moi, enfin, j’aimerais m’excuser d’avoir été aussi froide et d’avoir gâché votre journée avec mes élans de nostalgie. Vous aviez raison, après tout, cette journée est splendide & il faudrait en profiter.

Ah ~ La voilà qui était résonnée, maintenant ~ Le brun sourit légèrement à son tours, n’étant pas son genre de sourire de toutes dents. Le chinois était encore un peu gêner par les élans de politesse que sa supérieur avait à son égard, considérant qu’il ne les méritait pas ~ Elle rit toute seule, mais cet éclat de joie apporta beaucoup de chaleur au cœur glacé du taciturne. Il était agréable de passer un moment avec une demoiselle de bonne humeur, qui souriait et riait parmi les fleurs, comme si elle était l’une des leurs.
Elle poursuivit sur un ton amusé, léger :

- D’ailleurs, est-ce vraiment nécessaire, toutes ces formalités ? Je veux dire, j’ai bien du respect pour vous, mais est-ce que toutes ces politesses superflues ne sont-elles pas de trop…

De trop? Il ne le pensait pas mais tût son opinion ~ Si la était le souhait de Johanna, alors il ferait son possible pour lui faire plaisir. Puis, ainsi, au moins, il n’aurait plus une sensation de malaise à chaque fois que sa supérieur aurait la brillante idée de l’appeler ‘’Sempai’’. Il ne répondit pas tout de suite, laissant la délicieuse ambiance emplir son cœur, alors qu’il passait du temps de qualité. S’il pouvait la remercier de cette façon, alors soit, il la tutoierait. Elle ajouta, un peu plus sérieuse, comme si elle essayait de le persuadé :

- Allons, mettons de côté cette poésie & ces mélodrames… Et si nous commencions par nous tutoyer ?


Ce fut à son tour de rire, aussi bref cela fut-il. Le jeune homme était naturellement poétique, et il lui serait difficile d’agir comme la jeunesse normale de leur ère. Comme à son habitude, il ne répondit pas tout de suite, laissant la demoiselle se languir de sa réponse. Alors qu’il lui cueillait une orchidée, qu’il mit tendrement dans ses cheveux, il murmura, d’une voix grave et presque suave :

-Qu’il en soit ainsi, alors, Johanna. Mais n’espère pas que je réussirais à toujours te tutoyé, je ne suis pas très doué, avec ce genre d’habitudes amicales.

Le soleil descendait rapidement dans le ciel, et comme tous les hivers, il ferait sombre rapidement. Il posa doucement sa main sur le dos de sa nouvelle amie, l’entrainant vers la sortie, lentement mais surement. Il accompagna son geste soudain des paroles suivantes :

-Il fera nuit bientôt, miss. Soyons raisonnable et rentrons, à présent. Bien que j’apprécierais rester à vos… À tes côtés, j’essaierais d’étirer mon plaisir de me retrouver en ta présence en te raccompagnant à ton dortoir, d’accord?


Ce n’était pas une proposition, mais bien une affirmation, il l’accompagnerait coute que coute. Il lui offrit un des sourires paisibles dont il avait le secret et ils sortirent ensemble des jardins, l’air tiède caressant gentiment leurs visages.

~ ~ ~ ~



Dernière édition par Hellroy Jadziah le Lun 21 Avr 2014 - 2:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna Hope
Sous-chef du clan Yachiru | Little mermaid
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 02/12/2013
Localisation : Au large, avec son empereur de Chine <3

MessageSujet: Re: Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]   Lun 21 Avr 2014 - 2:01

- Allons, mettons de côté cette poésie & ces mélodrames… Et si nous commencions par nous tutoyer ?

Son désir de se faire des amis dans cette nouvelle école était bien présent, et elle avait l’impression que jamais elle n’y arriverait si elle devait parler à tout le monde sur ce ton de froide politesse, comme s’ils étaient et seraient toujours de parfaits étrangers. Ces phrases qu’elle avait l’impression d’avoir apprises par cœur mettaient une dure distance entre les gens, les empêchant de se lier d’amitié, ce qui était en fait, tout ce qu’elle voulait.

HellRoy pourtant, semblait amusé d’un tel commentaire. Il fit durer un court silence (Johanna commençait à remarquer que c’était chez lui une habitude) durant lequel il se pencha pour cueillir une jolie fleur. Fleur qu’il vint ensuite délicatement poser dans les cheveux de la jeune fille, qui rougit brusquement, tant par cette attention que par la voix douce & grave qui lui murmura ;

- Qu’il en soit ainsi, alors, Johanna. Mais n’espère pas que je réussirai à toujours te tutoyer, je ne suis pas très doué, avec ce genre d’habitudes amicales.

Elle lui fit un joli sourire en retour, un peu timide car toujours embarrassée. Sur ce point ci, ils n’étaient pas très différents. Elle aussi, avait beaucoup de mal avec les activités dites « entre amis ». Le Kurasu posa sa main sur son dos et lui suggéra gentiment ;

- Il fera nuit bientôt, miss. Soyons raisonnables & rentrons, à présent. Bien que j’apprécierais rester à vos… À tes côtés, j’essaierai d’étirer mon plaisir de me retrouver en ta présence en te raccompagnant à ton dortoir, d’accord ?

Étirer son plaisir ? Appréciait-il à ce point sa compagnie ? Pourtant elle avait l’impression de n’avoir fait que l’ennuyer… Enfin, se morfondre n’était plus au programme, elle devait faire tout son possible pour remonter dans son estime, avant qu’ils ne se quittent. Elle n’aurait su dire pourquoi, d’ailleurs. On dirait que la seule idée qu’HellRoy ne veule plus lui parler suffisait à la rendre un peu nerveuse. Elle souhaitait être appréciée & considérée par les gens intelligents et nobles dans son genre. Elle chercha donc quelque chose qui serait digne d’intéresser le chinois, alors qu’elle se rappela du livre qu’elle avait entamée le matin même. « La Chute » d’Albert Camus, le tout premier vrai livre en français dont elle entreprenait la lecture. La langue de Molière était passablement compliquée, et elle n’était pas encore très à l’aise avec, mais toutes ces exceptions et ces règles de grammaires représentaient pour elle un joli défi. Ce roman était d’ailleurs bourré de figures de style typiques de cette langue, en rendant la lecture assez ardue. Le jeune homme avait parut furtivement intéressé lorsqu’elle l’avait posé devant lui, sur la table. Peut-être l’avait-il déjà lu ?

Gentiment, elle lui emboîta le pas hors des jardins et, d’une voix toute douce & paisible, elle lui demanda ;

- Tu semblais connaître le livre que je lisais, n’est-ce pas ? J’en conclus que tu parles couramment le français ?

C’était à la fois une façon d’engager la conversation & de saisir l’occasion d’en apprendre plus sur lui. Il dressait un portrait si mystérieux qu’il était tout bonnement impossible de ne pas avoir envie de découvrir qui il était vraiment. Certes, cette informations n’en était sans doute qu’une minime, et elle ne s’attendait pas non plus à ce qu’il commence à lui raconter sa vie (il n’était visiblement pas des plus bavards), mais, en savoir un peu plus était toujours réconfortant. 

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellroy Jadziah
Power Hungry Fool | Grand flan mou
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]   Lun 21 Avr 2014 - 2:03

- Il fera nuit bientôt, miss. Soyons raisonnables & rentrons, à présent. Bien que j’apprécierais rester à vos… À tes côtés, j’essaierai d’étirer mon plaisir de me retrouver en ta présence en te raccompagnant à ton dortoir, d’accord ?

Le génie sorti des jardins, rapidement suivi de près par sa nouvelle amie. Le temps était agréablement doux et un vent chaud caressait ses joues et faisait danser sa longue chevelure. Ils firent quelques pas à l’extérieur, en silence ~ HellRoy laissait derrière lui un magnifique après-midi passer aux côtés d’une demoiselle aux airs de véritable princesse, et il espérait pouvoir revivre un tel moment. La voix délicate de la jeune fille vint chasser ses agréable pensés, lui demandant tout innocemment :

- Tu semblais connaître le livre que je lisais, n’est-ce pas ? J’en conclus que tu parles couramment le français ?

Il sourit et prit doucement la main de la jeune fille, y déposant un baiser, interprétant ce que pour lui la langue française représentait. Tout au long de son enfance, HellRoy avait appris de nombreuses langues, appris à jouer un bon nombre d’instruments de musique et appris tous les secrets de certains arts martiaux. Bien sûr ça avait été une enfance difficile, sans repos et empli de larmes, mais aujourd’hui il était un jeune homme accompli, un génie, pour tout dire. D’une voix grave, rauque et charger d’un énorme accent, il affirma, en français :

-Oui, je parle très bien français… Bien que ça doit sonner beaucoup plus mignonnement lorsque tu le fais !

Il rit et ébouriffa les cheveux dorés de Johanna pour accompagner sa petite plaisanterie amicale. Ils étaient tout près du lycée, et le brun emprunta le chemin le plus long, amenant la Kurasu avec lui, sa main toujours dans la sienne. En réalité, il ne voulait pas rentrer tout de suite, et la nuit s’annonçait probablement magnifique, rempli d’étoiles. Il poursuivit, bien qu’il y eu un long moment de pause, toujours en français :

-Aime tu beaucoup la littérature, Johanna?


Lui-même aimait beaucoup lire, mais n’en avait jamais le temps, son horaire étant beaucoup trop chargé ~ Mais maintenant qu’il était au lycée Seikoku, loin des yeux des supérieurs de sa famille, il prenait beaucoup plus de temps pour lui, devenant ainsi plus agréable pour les autres autours de lui, bien qu’encore un peu dur. D’une voix calme, douce il ajouta, sans laisser le temps à la blonde de répondre :

-J’aime lire, mais je n’en ai jamais vraiment eu le temps… Tu es bien chanceuse.


Il lui offrit un sourire et releva la tête vers le ciel beaucoup plus sombre maintenant, mais surtout chargé d’étoiles. Le génie reconnaissait nombreuses constellations, et il serait intéressant de ramener Johanna une autre fois pour regarder le joli tableau, une journée ou il ferait plus chaud ~ HellRoy, en réalité, appréciait beaucoup la compagnie des jolies jeunes filles. La voix taquine, il dit :

-Eh bien… On dirait un charmant premier rendez-vous… N’est-ce pas?

Il appréciait voir la Yachiru rougir, et savait que ça marcherait bien.

~ ~ ~ ~



Dernière édition par Hellroy Jadziah le Lun 21 Avr 2014 - 2:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna Hope
Sous-chef du clan Yachiru | Little mermaid
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 02/12/2013
Localisation : Au large, avec son empereur de Chine <3

MessageSujet: Re: Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]   Lun 21 Avr 2014 - 2:04

Sujet: Re: Parmi les fleurs. (PV Johanna) (FINI)   Sam 20 Avr 2013 - 7:50


- Tu semblais connaître le livre que je lisais, n’est-ce pas ? J’en conclus que tu parles couramment le français ?

Le sourire chaleureux qu’arbora HellRoy à cette question lui réchauffa le cœur, mais elle fut assez surprise par le doux baiser qu’il déposa sur sa main. Tout juste comme la première fois qu’ils s’étaient rencontrés, à la plage. Johanna ne put s’empêcher de rougir. C’était devenu une habitude ? Pourquoi faisait-il autant de gestes embarrassants, et surtout, comment pouvait-il conserver cet air si noble & impassible ? 

- Oui, je parle très bien français… Lui répondit-il, dans cette langue justement. Bien que ça doit sonner beaucoup plus mignonnement lorsque tu le fais !

Il ponctua cette remarque d’un éclat de rire en passant de nouveau sa main dans les cheveux de la jeune fille, qui l’accompagna d’un rire timide. Elle remarqua alors que le Kurasu ne prenait pas le chemin le plus direct pour regagner les dortoirs, mais ne fit aucune remarque et, sa main toujours dans la sienne, elle le laissa l’entraîner à sa suite. 

- Aimes-tu beaucoup la littérature, Johanna ? Lui demanda HellRoy de sa douce voix grave.

La blonde se dit que son accent lorsqu’il parlait français était tout à fait adorable… 

Évidemment qu’elle aimait la littérature. Beaucoup, d’ailleurs. Même si, dans son enfance, tout ce qu’elle avait a se mettre sous la dent se résumait à manuels de biochimie et traités d’océanographie, elle avait développé un gout très prononcé pour la lecture. En découvrant cela, le garçon qui était comme son grand frère s’était mis à lui offrir des recueils de poésie et des romans policiers. Ce qui avait fait de Charles Baudelaire & d’Agatha Christie ses auteurs favoris. 

- J’aime lire, mais je n’en ai jamais vraiment eu le temps… Tu es bien chanceuse. Ajouta calmement le Kurasu.

L’anglaise leva les yeux vers lui & lui sourit gentiment. Elle fut assez surprise de constater que le ciel était déjà d’un noir nocturne et qu’une myriade d’étoiles y scintillaient fièrement. Après la biologie marine, l’astronomie était la science qu’elle préférait. Souvent, lors des longues journées qu’elle avait passé toute seule en mer, (avec un requin pour seule compagnie), elle était sortie la nuit tombée et avait pu rester des heures durant à contempler le ciel étoilé. L’immensité de l’atmosphère la captivait totalement. D’ailleurs, ces souvenirs lui rappelaient une chanson qu’elle avait l’habitude de chanter au cœur de cette solitude lunaire. De cette agréable sensation de paix, d’avoir le monde pour elle seule ne serait-ce que l’espace d’une nuit.

Reportant son attention sur le jeune homme à ses côtés, elle se dit qu’elle aimerait bien lui chanter l’une de ses chansons, un jour. Le Kurasu remarqua soudainement qu’elle l’observait, et, d’un ton légèrement malicieux, lui dit ;

- Eh bien… On dirait un charmant premier rendez-vous… N’est-ce pas ?
- R-Rendez-vous ?! Fit-elle, surprise. O-Oui, j’imagine que c’est une façon de voir les choses…

Elle eut un rire nerveux, puis baissa la tête, rougissant violemment. Elle n’osait pas retirer sa main de la sienne, mais ne dit plus rien jusqu’à ce qu’ils soient rendus dans l’enceinte du lycée. Le concept de « rendez-vous » était quelque chose d’assez abstrait pour elle, considérant le fait qu’elle n’avait côtoyé que très peu de garçons dans sa vie. D’ailleurs, jusqu’à maintenant, elle se trouvait complètement nulle… Vraiment, déjà avec Kirito, elle l’avait fait tomber dans la forêt, juste avant de l’hypnotiser et de se « battre » contre lui, et puis maintenant la voilà qui aurait presque pu déprimer le chinois avec ses élans de panique et de nostalgie, avant de s’enfoncer dans une gêne et une honte sans nom. Il n’y avait pas à dire, la séduction était loin d’être son point fort…

Elle soupira davantage à cette pensée. 

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellroy Jadziah
Power Hungry Fool | Grand flan mou
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Re: Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]   Lun 21 Avr 2014 - 2:04

- J’aime lire, mais je n’en ai jamais vraiment eu le temps… Tu es bien chanceuse.

La voix d’HellRoy était grave et froide, mais tout au long du moment qu’il avait passé avec la jolie Yachiru, celle-ci semblait être devenu un tout petit peu plus chaleureuse, et même douce, il semblait que la demoiselle savait bien le calmé. Il ne savait pas que la jeune fille s’en voulait terriblement d’avoir eu de vagues élans de tristesse, lui-même l’avait à peine remarqué, et se disait que les après-midis avec Johanna était vraiment agréables~ Ils devraient absolument refaire ça.

La Yachiru leva son magnifique regard vers le ciel, pour, tout comme lui quelques instants plutôt, se perdre dans la contemplation des étoiles. La scène était vraiment romantique, les deux se tenant par la main, discutant de voix douces en regardant les étoiles, et surtout, plaisait beaucoup au chinois. Elle souriait toujours en le regardant et le brun osa la taquiner un peu, sachant qu’elle ne le prendrait pas mal :

- Eh bien… On dirait un charmant premier rendez-vous… N’est-ce pas ?

Comme il l’avait prévu, elle devint rapidement d’un rouge éclatant. Elle était vraiment adorable, sachant ignorer tout de l’univers des garçons et des petits copains, comme une gamine entrant à peine dans l’adolescence. Nerveusement, très gêner, elle lui répondit d’une voix presque bégayante :

- R-Rendez-vous ?! O-Oui, j’imagine que c’est une façon de voir les choses…

Elle baissa la tête, rougissante sans ne plus le regarder, ce qui l’amusa plus que d’autre chose. Il était rare de voir une jeune fille si malhabile, presque ignorante des sentiments qu’elle pouvait ressentir. Bien sûr, cela pouvait être dangereux pour elle, dans une école remplis de personnalités douteuses, mais dans la mesure où elle n’était qu’avec Jadziah, elle n’avait pas grand-chose à craindre.

Ils s’approchaient du lycée, juste à temps, car un vent froid commençait à se pointer, et il n’aurait pas voulu que la demoiselle tombe malade ~ Galant, il lui ouvra la porte et la laissa entré devant lui, la suivant de près bien qu’ils ne se tiennent plus la main. La majorité du moment qu’ils passèrent à l’intérieur fut en silence, bien qu’ils n’aient pas eu de difficulté à trouver un sujet de conversation pendant l’après-midi.

Tous deux étaient maintenant dans une partie du bâtiment que le brun ne connaissait pas, bien qu’il sache qu’à cet étage, les Haiko, Yachiru et Asuna vivaient. Le génie la suivait, donc, bien que c’était lui qui était censé la raccompagné et, à cette pensée, il s’avança et lui prit de nouveau la main, en lui offrant ce qu’on pouvait qualifier de sourire chez HellRoy.

Une fois rendu devant l’immense porte menant aux dortoirs des gens de l’eau, le brun s’arrêta, n’osant pas entré dans la demeure d’un clan qui n’était pas lié au sien ~ Car les Yachiru semblaient très gentil, tellement qu’ils avaient l’air stupide, mais il aurait été idiot de se faire blesser par ce qu’il avait qualifié de naïf. Il retourna doucement la demoiselle vers lui et posa tendrement ses lèvres douces sur son front, le sentant chauffer sous sa bouche, signifiant que la jeune fille rougissait de nouveau. La voix grave, il avança, de nouveau en français puisque la Yachiru aimait bien ça, malgré le lourd accent :

-J’ai passé un moment formidable, Johanna… Nous devrions absolument recommencer, un de ces jours, d’accord?

Le nom de la Hopes sonnait formidablement bien dans la bouche du Kurasu, et ce dernier parti avec toute sa classe, jetant par-dessus son épaule une mèche couleur de jais, faisant claquer ses gêta sur le sol dallé. Il lui murmura un inaudible ''bonne nuit'', sachant qu'elle l'entendrait de toute façon. Le génie senti le regard de sa nouvelle amie lui bruler dans le dos jusqu’à ce qu’il quitte son champ de vision, et seulement à ce moment-là, il entendit la porte se fermer.

Il retourna rapidement à son propre dortoir, ne faisant pas de bruit lorsqu’il remarqua l’heure tardive ~ Il aurait été embarrassant de se faire sermonné par la puissante Camille! Cette nuit-là, il n’eut pas trop de difficulté à trouver le sommeil, et une fois cela fait, aucun cauchemar ne vint le perturber, car une certaine demoiselle avait empli son cœur de joie avec ses jolis sourires.

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parmi les fleurs. (PV Johanna /// #1) [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» “Les fleurs poussent aussi parmi les ruines.” [PV Tyler]
» Haiti parmi les 22 pays les plus menaces par la securite alimentaire
» Estimé,Magloire Que sont devenues les fleurs du temps passé?
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Au parc (Pv : Johanna)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Lycée :: Jardins-
Sauter vers: