AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le poisson qui ne parlait pas. [PV. Luka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le poisson qui ne parlait pas. [PV. Luka]   Sam 25 Jan 2014 - 0:48

"Un monstre..."

Son visage se crispa. Ses yeux se fermèrent, ses poings se serrèrent. Elle entendait encore ces voix qui revenaient la tourmenter dans ce précieux temps où elle n'était pas confrontée à cette dure réalité.

"Tu m'entends? T'es un monstre, Sana, un monstre!"

Un choeur de nouvelles voix venait de s'ajouter à celle qui venait de se remanifester dans sa tête. Ces voix ne se taisaient jamais; elles étaient dans sa tête autant dans ses rêves que dans ses pensées. Les seuls moments où elle pouvait réellement oublier ces illusions qui la tourmentent constamment sont ceux où elle était au contact de son element; l'eau.

Oui, l'eau. Sa seule source de réconfort, son unique échappatoire pour s'isoler de ces voix qui ne cessent de l'énerver, de la mettre à bout, qui n'existent que pour la pousser encore plus près du gouffre sans fond de la démence.

Alysandre posa un pied devant l'autre sans se presser. Elle foulait le sol extérieur du lycée pour la première fois depuis son arrivée sur les lieux, soit quelques jours auparavant, et elle n'avait pas pris le temps de visiter les alentours de son nouvel environnement. Qui pourrait bien la blâmer? Avec toutes ces voix dans sa tête, ce n'est pas comme si elle arrivait à se concentrer sur autre chose, de toute façon. La jeune norvégienne rouvrit les yeux, tentant d'éloigner ces voix de son état conscient, de les repousser jusque dans les confins de son être pour se concentrer sur la route qu'elle avait à suivre. Mais, après quelques minutes... les voix reprirent de plus belle.

"Jamais tu ne seras normale!"

"Quelle fille pathétique..."

"Une erreur, une Bête de Cirque!"

... et elle n'en pouvait plus.

Elle se couvrit les oreilles et s'accroupit au sol, sur le béton du trottoir qui permettait aux piétons de longer la rue. Et, dans ses pensées, Alysandre se mit à crier.

"... ASSEZ! TAISEZ-VOUS! LAISSEZ-MOI TRANQUILLE!"

Bien sûr, en faisant cela, elle avait attiré sur elle l'attention de quelques passants qui, étonnés et confus, pressèrent le pas, histoire de ne pas être remarqués par cette fille qui était probablement, selon eux, folle. Heureusement pour elle, les voix s'étaient tues. Elle avait la paix... pour le moment. Alors, elle se dépêcha, accélérant le pas en se dirigeant vers le seul endroit où elle était certaine de pouvoir être en paix; la plage.

Une fois là-bas, elle se dépêcha de courir vers la grande eau. L'océan a toujours été l'endroit qu'elle préférait, même lorsqu'elle était petite. Elle avait l'habitude de venir ici avec ses parents, de leur vivant. Ce sont les plus beaux souvenirs qu'elle garde d'eux... mais toutes ses pensées s'évaporèrent lorsqu'elle sentit les première vagues d'eau entrer en contact avec la peau de ses chevilles. Un léger sourire joua sur les lèvres de l'adolescente, et elle s'avança plus creux dans l'eau.

De petites écailles commençaient à recouvrir sa peau, la rendant aussi brillante que la pleine lune à minuit. De jolis voiles diaphanes, ses ailerons en fait, se détachèrent de ses bras pour ne tenir que sur ses avant-bras. Et, lorsqu'elle plongea sous l'eau, ses pieds se transformèrent en nageoires. De petites branchies s'ouvrirent dans son cou, et elle se mit à nager, fermant les yeux. Il n'y avait aucune sensation plus sereine et énergisante que celle d'être sous l'eau, de pouvoir y respirer librement. C'était... relaxant.

Alysandre se laissa flotter doucement à la surface de l'eau, ses yeux de rubis fixés au ciel, observant les nuages d'un air absent. Pour une fois, elle entendait un son qui lui était plaisant, qu'elle n'échangerait contre rien au monde...

Le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Luka Saîto

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 03/12/2013

MessageSujet: Re: Le poisson qui ne parlait pas. [PV. Luka]   Sam 25 Jan 2014 - 0:55

Deux semaines s'étaient déjà écoulées depuis son intégration dans ce nouveau lycée... au nom de Seikoku. Lentement, la petite sirène se familiarisait avec ce nouvel environnement qui serait maintenant sa demeure pour les années à venir. L'intégration ne fut pas chose aisée cependant, son clan, surtout Johanna, l'aidait à s'y intégrer plus facilement.  Heureusement que la jeune chanteuse avait ceux-ci pour facilité cette période inquiétante dans la vie de tous jeunes gens. Ces êtres, dont la bonté et la gentillesse, étaient leur deuxième prénom. Oui, la petite chanceuse avait tombée sur le bon clan ! Mais quelque chose l'inquiétait... est-ce que ses manies des plus vicieuses, lors de l'utilisation de ses dons, allait-il lui causer des soucis... Mais bon, seul l'avenir le révélera ! Il ne fallait pas s'y en préoccuper ainsi... le mieux était de laisser aller le rythme s'installer aux grés des prochains événements . 

Un matin, la nouvelle étudiante de Seikoku fut réveillée par les doux rayons de soleil qui perçaient faiblement les rideaux. Relevant lentement les paupières, elle s'extirpa de sous ses couvertures en s'étirant. En s'approchant de la cause de son réveil, elle les tira et admira l'extérieur. Un soleil radieux brillait laissant ses rayons bercés la matinée d'une douce chaleur agréable. La journée s'annonçait plus que clémente. Puis, un brûlant désir fit son apparition. Son  corps sentait également cet appel, la mer ! Il y avait déjà deux semaines qu'elle ne s'était pas émergée dans ses eaux bienfaiteurs, alors l'être marin devait donc s'y rendre, c'était une question de bien-être ou de dépérissement de ses pouvoirs. Ce pacte avec Alastar avec ses bons côtés comme ces mauvais côtés. Mais enfin, cela ne lui déplût pas tant que cela ! Après tout, pourquoi se plaindre de se prélasser sous la mer ?

L'être mythique se vêtit d'une tunique ,à capuchon, noire aux motifs argentés avec un pantalon noir très étroit. Sous ces vêtements, elle portait un joli maillot de bain rayé blanc et noir. Elle noua ses cheveux en queue de cheval et prit une serviette et des sous-vêtement qu'elle fourra dans son sac. Souriante, elle se dirigea vers la porte. Elle était prête. Puis, un son de clapotement d'eau se fit entendre.  La jeune Luka se retourna vers la provenance du bruit. C'était un petit aquarium rond. À l'intérieur, un seul animal nageais librement, c'était un minuscule hippocampe vert. Étrangement, l'on pouvait ressentir le mécontentement du cheval de mer. Une voix retentit dans l'esprit de la demoiselle:" Arrêtes-moi si je me méprends, mais oublierais-tu quelque chose Luka ?"  Saîto observa le petit animal marin et son expression changea. Elle était plus que confuse. 

Oh pardonne-moi... Oui j'allais t'oublier... mais comprend-moi l'appel est si fort!

L'hippocampe s'approcha de la vitre: " Ne te fais pas de soucis, je te charriais un tantinet.De nouveau tout sourire, l'humaine empoigna le bocal et sortit de la pièce en vitesse. Elle n'en pouvait plus, elle devait rapidement ce ressourcer. 

Puis, elle quitta enfin les terres du bâtiment en direction de la plage. Une fois arrivé à destination, elle ne prêta aucune attention aux gens qui l'entourait, aux goélands qui nichaient où même au sable fin qui se dérobait sous ses pas. Une seule chose captait son attention, le bruissement des vagues que produisait le courant. Oui quel son délectable qui ravivait l'envie de s'y baigner. Alors, elle se précipita avec joie sur le sable fin en direction des vagues et y déposa délicatement son bocal. Ensuite, avec douceur, elle renversa le pot et le petit animal nagea vers les profondeurs de l'océan. À son tour, elle commença à se préparer pour se baigner. Ses vêtements atterrirent rapidement au sol et la jeune artiste entra lentement dans l'eau. Son collier fut la dernière barrière qui céda avant la libération... le bien-être que procurait les vagues contre son corps ravis ! Elle s'enfonça doucement dans le liquide bienfaiteur.

Nageant librement dans cet élément qui était sien, l'être mythologique sentit une forte aisance l'envahir agréablement. Ses forces semblaient prendre de l'ampleur et de sa vigueur d'antan. Le petit poisson joua avec la jeune femme avec plaisir. Cette plaisante baignade durant quelques heures ainsi.     

Puis, une nouvelle arrivée interrompit ce moment tranquille, le petit hippocampe sembla s'agité. De nouveau la voix de l'animal marin s'éleva: "Prends garde... nous ne somme plus seuls!En entendant cela, la sirène resta sur ses gardes, mais rien n'arriva. 

Luka haussa les épaules, elle ne sentait absolument rien. Mais l'inévitable arriva, Saîto arriva face à face avec une inconnue à l'aspect bien étrange; une femme à la chevelure blanche, des yeux couleur rubis, des nageoires à la place des pieds, ses mains griffus et palmées, des ailerons sur ses avant-bras qui ressemblaient d'avantage à des toiles, cette peau couverte d'écailles et ses crocs prédominantes très inquiétante. La stupéfaction la prit immédiatement en reculant le  plus rapidement possible. L'hippocampe se mit devant la jeune demoiselle et se transforma en un magnifique kelpie. La robe écailleuse de la partit chevaline était de couleur vert foret, sa crinière flottait autour d'une tête chevaline imposante.  Ses pattes musclés étaient dressées prêt à l'affrontement alors, que sa partit poisson au même couleur verte nagea pour faire du surplace. 

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le poisson qui ne parlait pas. [PV. Luka]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» | CK006 | Du poisson...
» Une femme aurait accouché d’un poisson...
» Petit poisson mord à l'hameçon... [Jared] ♥
» Cassolette de poisson
» A qui appartient le poisson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Ville de Seikoku :: Plage-
Sauter vers: