AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ah... la joie de se perdre! (pv Lena)

Aller en bas 
AuteurMessage
Dorian Phillips

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 11/12/2013

MessageSujet: Ah... la joie de se perdre! (pv Lena)   Jeu 23 Jan 2014 - 1:48

Le soleil se leva doucement. De jolies nuances d’orangé peignaient le ciel matinal. Une douce brise soufflait rendant la matinée agréable. Quel belle journée qui s’annonçait. Oui car, ce moment était très attendu de l’homme invincible. Cette journée fatidique arriva enfin, l’immortel allait pouvoir jouir d’une vie plus stable à partir de ce jour. Oui, cette vie d’errance prenait fin en signant pour l’appartenance de ce Lycée. Ainsi, il n’aura plus à camouflé ses traits particuliers de son existence déroutante. Il espérait tant de découvrir un endroit comme celui-ci et voilà, il l’avait enfin trouvé!
 
Avec ses économies, il avait pût payer les billets de l’avion et du traversier. Maintenant, il l’emprunta à l’heure prévu. Arrivée devant la gare, un problème survient! Aucun animal n’était accepté dans le copite, il allait devoir être dans la soute à bagage pendant le vol. L’amphibien démesuré entrouvrit  la bouche pour protester mais le regard de son « maître » l’en dissuada. Il devait agir convenablement… pour un animal, surtout en présence d’être normal!
 
        -      Navré… Monsieur votre animal  devra être mis en cage également. C’est la règle!
         
         -       Oh… euh. D’accords.
 
L’employé de la compagnie s’éloigna. Dorian baissa la tête vers son compagnon. L’animal lui paraissait en colère.
 
         -       Allons, fais pas cette tête dis-toi que c’est ton dernier effort avant la libération!
        
     -   Tu me le payeras Dorian.
               
         -       Moi aussi je t’adore Drake…
 
Sur ce Drake monta sans se plaindre dans la petite cage et Dorian se rendit a son banc. Le vol ne fut pas pénible ni plaisant. Il avait simplement hâte de se rendre au lycée. Mais, il allait devoir malgré tout d’être prudent et jouer son rôle à la perfection. La vie état trop fragile… et la douleur de prendre quelqu’un était dure à supporter, à nouveau!
 
Le vol prit fin et l’humain amélioré se dépêcha de sortir de l’avion, peu de temps après, Drake le rejoignit.  Ils étaient enfin tout près de leur destination désiré. Sans plus attendre, ils se dirigèrent vers l’école Seikoku.
 


Arrivée sur les terres du bâtiment recherché, l’américain marcha avec ses faibles effets personnels entre mains. Son regard se balada de droite à gauche à la recherche de… en fait pourquoi observait-il ainsi. Lui-même ne le savait pas vraiment. Personne ne l’attendait! L’amphibien le regarda un moment.

         -        Hey… qu’est-ce que tu cherches comme ça? L’animal ria faiblement. Tu es perdu petit?


          -        Ah Ferme-là Drake…

          -        Non mais, tu devrais peut-être demander ton chemin!
 

L’homme soupira et sortit les papiers de son sac pour son entrée. Mais, cela ne lui donnait rien comme indication. Oui, il ne savait pas où se rendre. Il avait besoin d’aide extérieur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ah... la joie de se perdre! (pv Lena)   Ven 24 Jan 2014 - 23:35

Dès qu'elle fut éveillée, Lena sut que cette journée s'annonçait magnifique. Elle avait jeté un regard par la grande fenêtre de sa chambre, dans les dortoirs, et le ciel n'affichait aucun nuage visible, juste du bleu à perte de vue. Ce fait eut l'effet habituel sur la jeune Suzuka; un sourire se peint sur son visage. Elle s'était vêtue de son uniforme habituel, puis peigna ses doux cheveux bleutés jusqu'à ce qu'ils soient débarrassés de tous les noeuds qui auraient eu l'audace de se former dans ses jolies mèches durant la nuit. Après s'être préparée convenablement, la pseudo-fillette gambada joyeusement jusqu'à la deuxième pièce de sa chambre, un peu plus petite, dépourvue de meubles et dont le sol était recouvert de paille, où logeait Hathir, son invocation. Heureusement qu'elle avait eu droit d'obtenir cette pièce adjacente à la sienne; son magnifique pégase noir n'aurait pas pu veiller sur elle autrement, sa chambre étant trop petite et beaucoup trop meublée pour qu'elle puisse garder la belle bête avec elle.

Une fois que sa maîtresse ouvrit la porte, la créature aussi noire que la nuit se releva, sa robe recouverte de brins de paille qui avaient collés à ses poils doux durant la nuit. Lena s'affaira à tous les retirer par elle-même, n'en oubliant pas un seul, puis vint se poster devant son pégase en souriant, caressant les naseaux de l'animal.

"T'es prêt pour une nouvelle journée, mon beau?" lui murmura-t-elle.

Hathir hennit, comme pour lui faire comprendre que sa réponse était oui. Peut-être qu'il ne pouvait pas lui parler de vive voix ou par pensée, mais le pégase avait sa propre manière de communiquer avec elle et tous deux se comprenaient parfaitement. Un petit rire réussit à s'échapper de la pseudo-fillette, et elle guida son invocation par la deuxième porte pratiquée dans l'un des murs, celle-ci donnant directement sur le couloir. À ce point, les plafonds étaient beaucoup plus hauts, et cela donnait l'occasion à Lena de monter sur le dos de sa monture ailée qui, une fois sa maîtresse bien installée, se mit en marche en se dirigeant à l'extérieur du lycée, dans la cour de récréation pour leur petite balade matinale habituelle. En effet, c'était peut-être... trop habituel. Il n'y avait plus rien à voir, dans ce coin, et le paysage qu'offrait la cour du lycée n'était pas des plus attrayants, bien que la jeune adolescente en ait vu bien pire.

"Tu sais Hathir, j'en ai marre de venir me balader ici à tous les matins. On ne pourrait pas aller en forêt demain, pour faire changement?" demanda-t-elle en observant les alentours d'un air las, faisant la moue.

L'invocation hennit, puis s'ébroua doucement pour ne pas faire tomber la jeune Suzuka. D'après lui, il n'était pas question qu'ils aillent en forêt. Des rumeurs circulent comme quoi une fille y serait portée disparue, et qu'elle n'avait jamais été revue depuis quelques semaines déjà... et la bête ne voulait clairement pas que sa maîtresse fasse partie des prochaines victimes.

"... bon, d'accord, mais je ne veux pas revenir ici demain matin !" fit-elle à l'intention de sa monture, qui déploya ses belles ailes et hennit de nouveau en signe affirmatif. Lena ne fit que rouler les yeux en silence, n'ajoutant rien.

Quelques minutes passèrent et tous les deux étaient toujours seuls dans la cour de récréation. C'était tellement enfantin, ce mot... 'récréation'... mais qu'importe. La pseudo-fillette permit à l'animal de se dégourdir les jambes en faisant quelques cercles au trot, puis de galoper le long des limites de l'immense terrain. Cependant, quelque chose fit s'arrêter Hathir directement dans son élan, envoyant presque la jeune Auditore se fracasser la figure au sol s'il avait baissé la tête. Se redressant doucement sur le dos de sa monture, Lena suivit le regard de son destrier ailé, apercevant finalement la source de son inquiétude; un homme se tenait plus loin, accompagné d'une chose étrange qu'elle reconnut comme étant une salamandre. En haussant les épaules, la fille aux cheveux bleus ordonna à Hathir de s'avancer vers l'homme, et le fit s'arrêter quelques mètres devant celui-ci. Dressée fièrement sur le dos de sa magnifique monture, Lena lança un regard méfiant à l'homme avant de mettre pied à terre et s'approcher. Il n'y avait aucune difficulté à comprendre qu'elle était beaucoup plus petite qu'elle en avait l'air perchée sur le dos de son pégase.

"Bonjour, étranger. Que faites-vous ici? Est-ce que vous auriez besoin d'aide avec quelque chose?"

Bon, d'accord. Lena était peut-être méfiante, mais ça ne l'empêchait pas de rester un minumum polie...
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Phillips

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 11/12/2013

MessageSujet: Re: Ah... la joie de se perdre! (pv Lena)   Sam 25 Jan 2014 - 1:14

Toujours le nez dans ses documents tentant de déchiffrer les renseignements inscris, pourtant rien ne semblait trouvé son explication. Où devait-il se rendre en premier lieu? Il n’en avait pas la moindre idée.  « Heureusement pour le bataillon d’autrefois, je n’étais pas aux commandes! » Pensa-t-il en parcourant une seconde fois les pages entre ses mains. Lasse de chercher, il lâcha un soupire bruyant. À ce moment, quelque chose s’approchait des deux nouveaux venus à grand pas. Cependant, ce fut la salamandre qui fit sortir l’homme de ses vaines recherches pour le remarquer. L’animal observa curieusement les inconnus.
 
-          Euh… Dorian on a de la visite!  
-          Pardon? Lâcha-t-il en baissant la tête vers Drake.
-          Oui là! Pointa-t-il de la tête.
 
Ensuite, l’américain releva la tête en suivant le regard de son invocation et vit ce que c’était. Il se dressa majestueusement devant eux, un magnifique cheval doté d’une paire d’aille de grande envergure. Sa robe et son plumage étaient d’un noir profond. L’animal était tout simplement sublime. La salamandre faisait plutôt pitié à ses côtés presque… non complètement ridicule. L’humain amélioré resta sans voix devant la beauté de cette créature aillé. Une jeune fille très mince, si l’on se fiait au physique, était assise sur son dos. Ses cheveux étaient très longs et d’un bleue très pâle. Étrange couleur. Ses yeux étaient également bleu très pâles. Sa peau était d’une pâleur plutôt curieuse. Ses vêtements confirmaient bien l’âge approximatif qu’il avait déduit. Mais que faisait une enfant sur les terres de ce lycée? Puis, sa voix s’éleva doucement. Oh, elle semblait méfiante en sa présence mais connaissait les bonnes manières toutefois. Alors, il répondit sans émotion particulière.
 
-          Oui… C’est exacte, j’aurais besoin d’un léger coup de main, je suis perdu. Je viens d’arriver aujourd’hui et j’ignore où je dois me rendre maintenant. Connaissez-vous quelqu’un pouvant m’aider?
 


La salamandre impatiente s’assit au pied de Dorian en attendant une réponse. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ah... la joie de se perdre! (pv Lena)   Dim 26 Jan 2014 - 4:47

La petite aux cheveux bleus observa l'homme un instant. Il était évidemment beaucoup plus grand qu'elle, ce qui ne la surprit pas puisque sa taille n'était pas très imposante. Ensuite, ce fut ses yeux. D'une couleur plutôt étrange, mais tout de même intriguante. C'était probablement son trait le plus captivant. Lena sentit Hathir se rapprocher d'elle alors qu'elle examinait le nouveau, comme pour s'assurer de lui qu'il ne posait pas une menace. L'animal passa son museau par dessus l'épaule de l'adolescente de manière protectrice, presque possessive, pour démontrer qu'il protégerait sa maîtresse peu importe le prix. De sa voix douce, la jeune fille reprit;

"Je pourrais bien vous aider, en effet!"

Elle se défit de la légère emprise de Hathir et s'avança d'un petit pas, inclinant la tête.

"Lena-Maria Auditore, Sous-Chef du clan Suzuka, à votre service."

Un petit sourire moqueur se dessina sur les lèvres pâles de la pseudo-fillette, ses yeux brillants de malice déguisée en bienveillance. Elle avait l'air tellement jeune et innocente que même les émotions les plus évidentes qu'elle pouvait bien démontrer ne la faisaient que paraître encore plus enfantine. Elle qui n'aimait pas se faire passer pour une enfant... elle reconnaissait la façon dont cet étranger la regardait, elle savait que c'était probablement cela qu'il voyait; à ses yeux, Lena n'était qu'une enfant qui n'avait pas vraiment de lien à cet endroit, peut-être à part le fait qu'elle était constamment accompagnée de Hathir, son pégase. Elle fit rouler ses yeux et se redressa, remontant ensuite sur le dos de sa monture ailée en jetant un regard quelque peu irrité au nouveau.

"D'ailleurs, je sais ce que vous pensez de moi. Je ne suis pas une enfant, j'ai dit 17 ans ! Alors cessez de me regarder comme ça et suivez-moi, je vous montre le chemin."

Elle fit pivoter Hathir sur ses pattes arrières et le remit en marche en direction du lycée. Avec un sourire plus ou moins sadique, la conscience de Lena s'évanouit, et fut bien rapidement remplacée par celle de sa contre-partie, Maria. Autant en profiter pendant qu'il ne la connaissait pas; Maria venait tout juste de se trouver une nouvelle victime avec qui jouer...
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Phillips

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 11/12/2013

MessageSujet: Re: Ah... la joie de se perdre! (pv Lena)   Jeu 30 Jan 2014 - 0:23

La jeune demoiselle descendit de sa monture légendaire, l’homme remarqua un fait plutôt évident qu’il n’avait pas remarqué immédiatement. Elle était drôlement petite. Oui à ces côtés ainsi, la cadette semblait vraiment minuscule et même plutôt frêle. À tel point que la peur de la blesser pourrait être troublant pour les êtres près d’elle! Son destrier semblait également du même avis vu sa réaction. Cette avertissement protecteur voir possessif qu’il lui laissa, surprit faiblement l’être amélioré. La voix de la demoiselle le sortit une fois de plus de l’instant d’observation curieux. Alors, elle était en mesure de lui venir en aide. Merveilleux! Dorian n’avait plus à se préoccuper de ces foutus documents incompréhensible.
 
-          Oh merci infiniment très chère!
 
À cet instant, la jeune adolescente se défit de la faible emprise de ce magnifique spécimen chevalin. Puis, elle se nomma. Elle possédait un joli nom composé. Par contre ce qu’elle laissa par la suite comme information, le laissa ahurit un moment. Un instant, elle faisait vraiment partit de cette école? Alors là, soit qu’il les recrutait vraiment au berceau ou alors, elle était plus âgée que son physique le laissait prétendre? Puis, l’américain se présenta à son tour.
 
-          Je présente, je me nomme Dorian Phillips du clan… Il jeta un coup d’œil aux feuilles. Appartenant au clan Kurasu.
 
Le regard de la jeune  « fillette »  brilla d’une étrange lueur et un faible sourire étira ses lèvres d’une manière intrigante. Il ne pouvait distinguer l’émotion qui se dessinait sur son visage. Était-ce de la joie enfantine toute innocente ou était-ce autre chose? Oui, ce physique posait problème pour déchiffrer les pensées de celle-ci! La jeune inconnue remontant sur le pégase qui se dressait toujours à ces côtés. À nouveau sa voix résonna doucement. Ses paroles avaient un ton plutôt contrarié. Ce qui était normal puisqu’elle avait 17 ans !! La jeune Femme ne paraissant véritablement pas son âge. Elle semblait ne pas apprécier du tout qu’on la traite ainsi. Un sourire plutôt malicieux apparut sur son visage faisant briller à son tour ses yeux d’une douce lueur de plaisanterie douteuse.


  Oh veuillez me pardonner très chère j’ignorais votre Véritable âge… Êtes-vous certaine de ne pas avoir omis quelques célébrations à l’honneur de votre anniversaire, puisque vous ne faite vraiment pas votre âge?   Dit-il sarcastiquement. Il jouait son rôle de casse-pied à la perfection.
   
Puis, la femme démarra le pas en faisant pivoter son cheval. Celui-ci s’exécuta en route vers le lycée. Ensuite, l’homme et son invocation la suivirent sans hésiter. L’ancien combattant resta toute fois sur ses gardes sans ne rien laisser paraître, car il présentait que quelque chose s’était effectuer en l’esprit de Lena-Maria.  
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ah... la joie de se perdre! (pv Lena)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ah... la joie de se perdre! (pv Lena)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu as de la valeur, prouve le![pv Lena]
» Joie Ineffable
» Lena Björsen
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D
» Duel en duo...pour la joie des foules.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Lycée :: Cours de récréation-
Sauter vers: