AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 T'es qui, toi? [PV. Miyu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hatsune Aomitsu
Sous-chef du clan Haiko | ♦ Girl of Flames ♦
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/12/2013

MessageSujet: T'es qui, toi? [PV. Miyu]   Ven 27 Déc 2013 - 21:49

Dernièrement, il n'y avait pas grand chose d'excitant qui se passait à Seikoku. Toutes les nouvelles des dernières journées n'étaient que des trucs des plus banals, sans compter qu'elle avait dû remettre en ordre le bureau de son chef après que la pile de papiers qui l'emcombrait avait décidé qu'elle allait s'étendre sur le sol. Heureusement, Hatsune avait reçu un peu d'aide de quelques membres du clan pour ramasser, mais ensuite, tout réorganiser par ordre d'importance et alphabétique avait été un véritable cauchemar. Littéralement. La jeune sous-chef s'était énervée contre la pile de papiers dont elle allait devoir réviser avec son chef plus tard et, une fois que tout ce bordel fut replace, elle s'éclipsa du dortoir des Haikos. Elle voulait faire quelque chose d'amusant, de plus... inhabituel. Et c'est là qu'elle eut une idée.

Et c'est pour cette raison qu'elle était là, en ce moment, sur le sentier qui s'enfonçait plus profondément dans la dense forêt entourant le lycée. Elle se dirigeait vers un endroit qu'elle ne connaissait à peine, qu'elle n'avait jamais visité; les catacombes. Malgré l'anticipation et la légère peur que lui provoquaient cette idée - idiote, bien sûr - de visiter un tel endroit, la témérité de la jeune flamme la poussait à y aller quand même. Et puis, il n'y avait pas grand chose à faire, au lycée... à moins qu'elle n'ait été avec Kail. Mais, en ce moment, c'est une autre histoire.

La jeune fille marcha longtemps, ses yeux scrutant les alentours, autant par curiosité que pour s'assurer qu'il n'y avait pas de danger. Même si le danger la guettait, elle pouvait toujours compter sur ses pouvoirs pour effrayer la menace. Ça fonctionnait toujours. Enfin, ça dépendait de l'adversaire, mais ce n'est qu'un détail.

Finalement, Hatsune arriva à l'entrée de la crypte. Elle en connaissait l'emplacement seulement car elle avait entendu quelques élèves de son dortoir en parler il y quelques jours. Intriguée, elle avait retenu ces informations, et la voilà qui allait enfin visiter un endroit des plus intéressants jusqu'à maintenant. En prenant une bonne inspiration, la jeune canadienne descendit dans les catacombes.

C'était sombre. Il y avait une odeur d'humidité étrange, et on n'y voyait presque rien. Heureusement que ses flammes produisent de la lumière! Hatsune se concentra donc et, en un clin d'oeil, ses mains s'enflammèrent, projettant une douce lumière orangée sur les murs et le plafond. C'est ainsi qu'elle découvrit que la voûte était située plusieurs mètres au-dessus du sol, et que l'endroit était vaste. Très vaste. Un sourire d'admiration se dessina sur les lèvres de la jeune flamme.

"Ouah... c'est tellement grand ici!"

Sa voix résonna dans toute la crypte, alertant peu importe ce qui s'y cachait qu'elle était là. Curieuse, mais prudente à la fois, Hatsune s'avança à pas furtifs dans les catacombes, intriguée par ce qu'elle pourrait bien y trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyu Tanako

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: T'es qui, toi? [PV. Miyu]   Ven 27 Déc 2013 - 23:18

Le soleil se levait à peine ce matin lorsque Miyu ouvrit les yeux. Pour une fois depuis longtemps, elle avait bien dormit. La jeune Mikarie s’étira gracieusement en s’asseyant dans son lit. Elle avait la chance d’être seule dans sa chambre. En fait elle avait exigée avoir une chambre a elle toute seule, et personne ne l’avait contredite. Personne ne la contredisait jamais d’ailleurs, et il valait mieux, la contrôleuse d’ombre n’aimait pas trop, même pas du tout, qu’on lui tienne tête. Eiko, son fidèle compagnon sauta sur son lit, posant sa lourde tête de tigre sur les jambes de jeune femme.

*Bonjour Miyu, tu as bien dormis ?*

La voix d’Eiko résonnait dans la tête de la jeune femme comme un doux ténor masculin. Elle avait découvert qu’elle pouvait parler par télépathie avec lui et elle en profiter, beaucoup. Miyu était le genre de fille froide, effrayante et sans aucune émotion. Elle aimait la solitude, mais elle aimait a savoir qu’elle aurait toujours Eiko a qui parler. Aussi  loin qu’elle se souvienne, l’essence démoniaque qui lui servait de compagnon avait toujours été la pour elle. C’était lui, le premier démon qu’elle avait vue, et il s’était épris de la belle demoiselle, il ne s’était plus quitter depuis leur rencontre. Miyu eut un doux sourire en grattouillant la tête de son tigre des ombres.
 
*Bien, merci Eiko*

La jeune membre du clan de la mort câlina son tigre quelques minutes avant de sortir de son lit. Un coup d’œil vers le réveil lui appris qu’il était seulement six heures trente. Elle s’était levée bien tôt aujourd’hui. Elle fouina dans son armoire, a la recherche de la tenue idéale de la journée. Elle opta pour un pantalon serré noire et un chemisier de la même couleur. Elle se glissa ensuite sous la douche et pris tout son temps, laissant l’eau chaude la détendre. Une fois sécher et habillée, Miyu démêla soigneusement ces longues mèches bleus, une par une, sous l’œil bienveillant d’Eiko qui s’était matérialiser dans la salle de bain. La capacité de son compagnon a apparaitre et disparaitre sur commande ne la troublait plus, elle en avais pris l’habitude.

* Quel parfum aujourd’hui mon beau ?*

Elle avait l’habitude de lui demander son avis pour a peu prés tout, et Eiko se faisait une joie de lui répondre.

*Fruit rouge, pour aujourd’hui*

La jeune Mikarie souri avant de s’emparer de son parfum, et de s’en mettre au creux du coup. Elle enfila ces escarpins bordeaux a talons haut, lui faisant gagner cinq bons centimètres ainsi qu’un collier rouge pour rappeler la couleur de ces chaussures. La jeune femme lança un sourire a son compagnon et se mit en route pour son premier cours. Ces talons hauts claquant sur le sol avec assurance et ces yeux d’un bleu glacial lançant des éclairs a quiconque la croisait faisais d’elle une femme assez effrayante. Sans compter Eiko, son tigre des ombres, deux fois plus gros que la normal, qui marcher à ces cotés. Les élèves sur son chemin s’écartaient et rasaient les murs. Un sourire malsain et fourbe s’était dessiner sur les lèvres de la belle Mikarie qui accéléra le pas pour arriver à temps en cours.

Elle n’y resta malheureusement pas, puisqu’elle se fit expulser de cours. La raison ? Faire apparaître un démon de troisième ordres dans la salle sous prétexte d’ennuie n’est apparemment pas dans le règlement. La jeune femme s’en alla donc, lasse de tout ça. Elle était venue ici pour contrôler ces pouvoirs, maintenant que c’était chose faites et qu’elle contrôler les démons les plus puissants, elle s’ennuyait royalement. Elle avait envie de jouer avec. Quoi de plus normal ? Elle adorait cela, jouer avec le feu. Elle savait qu’elle pouvait perdre le contrôle sur ces « jouets » a tout moment, mais elle s’en contrefichait royalement. La jeune femme sortit du lycée, commençant a s’enfoncer dans l’épaisse forêt non loin de ce dernier. Eiko s’était matérialisait a ces cotés, ces yeux rouges sang se plongeant dans ceux de la demoiselle.

*Ou vas-tu ?*

*Aucune idée, on verra bien*

Ils continuèrent ainsi a marcher jusqu’à ce qu’ils se retrouvent tout deux nez a nez avec l’entrée des catacombes. Oui, certains élèves en avaient parler, elle serait sois disant hantée. Foutaise se dit-elle en entrant dans les lieux sans crainte. Les ombres y était environnante, et les créatures qui y rodaient aussi. Miyu entendait les murmures des démons de bas étage qui y pullulait. Elle souri, apercevant leurs yeux rouges sang dans la pénombre. Un sourire malsain se dessina sur son visage angélique. Et si elle jouait un peu ? C’était l’endroit idéale ! Elle se concentra doucement, sentant l’énergie des ombres lui picotait les doigts. Elle fit apparaître un démon de second ordre, et se concentra un peu plus pour qu’il se batte avec les plus petits. Elle s’amusait et adorait cela, jusqu’à ce qu’une voix féminine résonne dans les catacombes, suivit par des bruits de pas. Oh, une pauvre brebis égarés ? Un nouveau sourire malsain étira ces lèvres.

*On va l’accueillir comme il se doit, n’est-ce pas Eiko ?*

Le tigre des ombres émit un petit grognement, visiblement d’accord avec sa maîtresse. Parfait, attendons là se dit elle en se cachant dans un coin.

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Aomitsu
Sous-chef du clan Haiko | ♦ Girl of Flames ♦
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/12/2013

MessageSujet: Re: T'es qui, toi? [PV. Miyu]   Sam 28 Déc 2013 - 7:02

Hatsune ne pouvait pas s'empêcher d'admirer chaque petit détail avec des yeux curieux. Elle tentait de mémoriser chacun des détails qui se présentaient à elle, que ce soit les petits cailloux jonchant le sol ou encore les gravures impeccables qui ornaient les murs ou certains fragments de pierre tombés du plafond. Approchant ses mains brûlantes de quelques objets pour mieux les voir, son visage n'affichait aucune trace de peur ni d'anxiété, juste une pure curiosité face aux découvertes qu'elle semblait faire en étant descendue dans les profondeurs de la terre sous le lycée.

C'est à cet instant que la jeune flamme entendit un écho. Subtil, mais toujours audible, ça avait sonné comme un genre de... grognement? Comme si un animal était descendu dans la crypte et s'était aventuré plus loin devant. Aussitôt, le réflexe que la Sous-Chef eut fut d'éteindre ses mains et se tapir derrière l'énorme morceau de pierre qu'elle examinait à l'instant, l'obscurité envahissant maintenant sa vision, la rendant incapable de voir, aveuglée.

Qu'est-ce que cette chose aurait bien pu être? Pourquoi était-elle dans les catacombes? Ce sont des questions qui, malheureusement, devront rester sans réponses pour quelques temps. Alors que son regard recherchait systématiquement une source de lumière pour s'aider et s'orienter dans la noirceur omniprésente, Hatsune ne put s'empêcher de se poser une question, une question qui ne fit faire à son sang qu'un tour dans ses veines avant de se glacer complètement.

Cette chose... savait-elle qu'elle était ici?

Un frisson d'inconfort parcourrut le dos de la jeune Aomitsu alors qu'elle se relevait doucement, sortant de sa cachette. Elle ne voyait toujours rien, mais s'avançait avec prudence en tentant de rebrousser chemin, avançant à tâtons dans l'obscurité envahissante en essayant d'éviter de trébûcher sur quelque obstacle se présentant sur son chemin, ce qui arriva quelques fois. Mais apparement, quelque chose semblait vouloir l'empêcher de quitter les lieux, puisqu'après la dernière fois qu'elle tomba face première au sol, quelque chose qu'elle ne sut identifier frôla de près ses frêles jambes. Soudainement paniquée, la jeune Haiko rétracta ses jambes contre elle, se releva d'un bond, et, comme par magie, son corps s'enflamma complètement, faisant virevolter ses cheveux fraîchement teints orangés aux mèches bleutées derrière elle tout en illuminant la quasi-totalité de l'immense entrée des catacombes.

Sous l'effet de la panique, Hatsune semblait respirer difficilement, comme si elle hyperventilait. Ses yeux étaient grands ouverts, fixés sur un point précis; soit une nouvelle paire d'yeux, mais rouges, cette fois. Elle recula, l'entité ténébreuse à laquelle appartenait ces yeux s'avança en gardant une certaine distance entre leurs deux êtres. C'est à ce moment précis que Svana, l'aigle de feu d'Hatsune, décida de faire son apparition, prenant naissance dans les flammes produites par le corps de sa maîtresse pour foncer sur la créature de l'ombre. Celle-ci déguerpit en vitesse, et ses semblables qui s'étaient massées autour pour voir ce qui se passait firent de même. Aussitôt, un petit soupir s'échappa des lèvres de la jeune fille, dont le corps flambait toujours, sans la brûler.

"On y a échappé belle, Svana... Merci," dit-elle, sa voix résonnant une nouvelle fois dans l'immensité de la crypte.

L'aigle géant s'inclina doucement devant sa maîtresse, ailes déployées, avant de se dématérialiser en une pluie de cendres, comme à son habitude. Ce n'est qu'en observant l'espace où la tête de son oiseau était voilà quelques secondes qu'elle remarqua, plus loin, qu'une ombre dansait contre les murs. Une ombre aux formes... humaines? Intriguée, plus prudente cette fois, Hatsune s'approcha doucement, et ne tarda pas à découvrir une jeune femme qui, semblait-il, avait voulu se cacher. D'un air suspicieux, la jeune Haiko haussa un sourcil et demanda;

"... t'es qui, toi?"

En attendant la réponse de la jeune femme, Hatsune en profita pour la détailler. Longs cheveux bleus, yeux océaniques, peau pale - presque d'albâtre... Une description beaucoup trop familière à ses oreilles. Et ces yeux... où les avait-elle vus avant? Elle était certaine qu'elle les avait déjà vus quelque part. Ce n'est qu'en réfléchissant que la réponse lui vint. La jeune flamme écarquilla les yeux, reculant d'un pas d'un air surpris.

"T'es qui? Et pourquoi est-ce que tu me ressembles?!"

Ces yeux... étaient les siens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyu Tanako

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: T'es qui, toi? [PV. Miyu]   Dim 29 Déc 2013 - 15:28

Miyu se tapissait dans l’ombre, tout comme les démons qu’elle se concentrer a faire apparaître un peu partout. Elle était dans son élément, elle était faites pour ça. Eiko restait prés de sa maîtresse, visiblement lui aussi amusé par la situation dans laquelle ils se trouvent tout les deux. Miyu sentit un petit sourire étirer ces lèvres alors que les démons apparaissait dans la pièce, de plus en plus nombreux et de plus en plus gros. Les bruit de pas se stoppèrent et la belle Mikarie fronça les sourcils. La pauvre brebis égarée n’allait tout de même pas rebrousser chemins ? Oh non pas déjà, elle n’a même pas commencer a jouer avec elle. Miyu soupira discrètement et se mit à longer les murs, aussi discrète et subtile qu’un serpent. Miyu évoluer dans l’ombre comme en plein jour. Elle n’y voyait strictement rien, du moins pas plus qu’une personne normale, mais elle suivait son instinct, et s’en sortait très bien. La voilà revenue a l’entrée, une lumière vive éclairant quasiment la totalité de l’endroit. La jeune membre du clan de la mort remarqua bien vite que cette lumière provenait d’une jeune femme, visiblement paniquée et le corps en feu.

 Oh ! Une petite Haiko égarée. Miyu eut un sourire mauvais en se concentrant sur ces « jouets ». Un démon s’élança sur la jeune Haiko, lui effleurant les jambes. La jeune inconnue respirer mauvaisement, et elle avait peur, elle paniquais même. Comme pour ajouter du tragique a la scène, Eiko poussa des grognements qui résonnèrent dans la pièces. Miyu ne put retenir un rire. Mon dieu que c’était amusant ! Les démons se réunirent autour de la jeune Haiko, qui semblait paniquait de plus en plus. Finalement, Un aigle de feu sortit de nul pars fit son apparition et fonça droit sur un démon, qui détala comme un lapin. Et bien et bien ! Puissante la petite Haiko ! Était-elle la chef de ce clan ? Miyu finit par faire partir les démons qui s’était agglutiner autour d’elle en soupirant. Si elle était chef de clan, Miyu devait faire attention. Elle était peut être en train de s’ennuyer comme pas possible, elle ne devenais pas suicidaire pour autant.

"On y a échappé belle, Svana... Merci,"

Svana ? C’était le nom de son aigle. Tss. Un soupire s’échappa de ces lèvres alors que la jeune Haiko observait les alentours, jusqu’à tomber sur elle. Miyu s’éloigna du mur, se posant tout juste devant elle.

"... t'es qui, toi?"

Oh, le ton qu’utilisait la jeune femme pour lui parler ne plaisait pas du tout a Miyu, ni à Eiko d’ailleurs puisque celui-ci retroussa les babines en grognant mauvaisement. Il planta ces yeux rouges sang dans ceux de l’haiko et lui montra les crocs, comme pour la prévenir de faire attention. Je profitait de ce moment pour analysait la jeune Haiko des yeux. Une silhouette fine et élancée, de longs cheveux colorés, un nez retroussée, des lèvres fines et des yeux… bleus… si bleu. Miyu eut un mouvement de recule. C’était une blague ou quoi ? C’était son pouvoir de prendre l’apparences des yeux ? Non, elle venait de la voir s’enflammer devant elle, c’était une Haiko aucun doute la dessus.

"T'es qui? Et pourquoi est-ce que tu me ressembles?!"

*Non de dieu c’est qui elle ?!!! Pourquoi est-ce qu’elle me ressemble autant Eiko ?*

Toujours sous le choc, la Mikarie observait l’Haiko sans prononcer un mot. Elles se ressemblait tellement que c’en était presque irréel, Miyu avait l’impression de se tenir devant un miroir. La seule chose qui différencier les deux femmes était la couleur de leur cheveux. Miyu écarquilla les yeux et ouvrit la bouche, sans qu’aucun son n’en sorte. Elle finit par retrouver contenance après un long moment.

« Mi…yu. Je m’appelle Miyu »

La jeune Mikarie s’approcha prudemment de la jeune Haiko pour l’observer d’un peu plus prés, la ressemblance en fut de plus frappante. Est-ce que c’était un cauchemars ? Un de ces mauvais cauchemars que Miyu détestait tant et qui la hantée les soirs de pleine lune.

*Non ce n’est pas un cauchemars Miyu, Même votre odeur est similaire*

Notre odeur est similaire ?! Comment ca similaire ?

*Laisse moi vérifier quelque chose*

Miyu observât son tigre puis l’Haiko en hochant doucement la tête. L’invocation de la Mikarie s’approcha alors de la jeune inconnue qui fit un pas en arrières. Miyu leva une main et la gratifia d’un sourire angéliquement rassurant.

« Il ne te fera aucun mal, je te le promet »

Eiko s’approcha de la nouvelle venu, la scrutant de ces yeux rouges sang. ceux-ci s’éclaircirent et se mirent à briller alors qu’une aura blanche, semblable a du brouillard, apparut autour de l’Haiko. Elle ne resta pas longtemps, quelques seconde seulement. Eiko s’assied alors prés de l’inconnue en observant sa maîtresse.

*Vous avez le même sang*

Miyu écarquilla les yeux comme si elle venait de voir un fantôme. Le même sang ? Non… non, non et non, c’est pas possible, elle n’avais qu’une sœur, Miya avait de longs cheveux rose, et de beaux yeux violets, ces parents habitait dans une petite ville du Japon et il n’avait pas eu d’autre enfants, elle en était certaines.

« Impossible » murmura-t-elle en commençant a faire les cent pas.

Elle avait fêter ces 17 ans, il y a de ça deux semaines et trois jours, et cette fille semblait ne pas être loin d’avoir son age pas vrai ? Alors techniquement elle ne pouvait pas être sa sœur pas vrai ? Miyu n’avais pas été adoptée… elle l’aurait su quand même, sa mère… son père mais surtout sa sœur lui en aurait parler n’est-ce pas ?

« Impossible… » répéta-t-elle en continuant de faire nerveusement les cent pas.

Miyu finit par s’arrêter en face de l’Haiko, toujours sous le choc. Elle plongea ces yeux d’un bleu océanique dans les yeux de la jeune femme, qui était exactement similaire en tout point.

« Comment t’appelles-tu et quel âge as-tu ? »

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Aomitsu
Sous-chef du clan Haiko | ♦ Girl of Flames ♦
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/12/2013

MessageSujet: Re: T'es qui, toi? [PV. Miyu]   Mar 31 Déc 2013 - 7:12

La jeune Haiko fut bien surprise que l'autre fille réagisse aussi fortement. La voir prendre un pas en arrière, comme elle-même l'avait fait, lui donnaient une impression de déjà-vu. Elle avait l'impression de regarder son reflet dans une glace, sauf qu'elle avait les cheveux bleus, comme Hatsune les avait avant de les avoir teints, ne laissant que quelques mèches de sa couleur naturelle intactes. Elle observait son 'double' d'un air ahuri, presque apeuré; c'était une blague ou quoi?! Impossible qu'une autre personne comme elle n'existe. Enfin, aucune autre personne aussi... identique. Aucune chance.

Alors, elle s'appelait Miyu? Hmm... La jeune flamme la fixa quelques secondes, s'avançant d'un pas vers elle de façon prudente, presque méfiante. Hatsune ne put s'empêcher d'écarquiller les yeux en la voyant faire de même exactement en même temps qu'elle. Toutes deux se déplaçaient avec une grâce innée, presque féline; leurs gestes tout aussi similaires que leur apparence. Elle aurait voulu tendre sa main, toucher la joue de cette fille pour s'assurer qu'elle était dans un rêve, que rien de tout ceci n'était réel, car c'était inconcevable qu'elle, cette fille, ne soit réelle. Enfin, ce l'était dans sa tête, mais la réalité pouvait être bien trompeuse, parfois.

Lorsque Hatsune remarqua les regards que l'inconnue jetta à une créature qu'elle venait tout juste d'apercevoir et qu'elle reconnut comme étant un tigre. Ce dernier s'avança vers elle, et la jeune flamme eut le réflexe de reculer... jusqu'à ce que Miyu ne lève une main en lui adressant un sourire rassurant, lui indiquant qu'il ne lui ferait pas de mal. À cet instant, la jeune Aomitsu ne put s'empêcher de se demander si elle ressemblait à cette fille, lorsqu'elle adressait un sourire à quelqu'un...

Elle fut tirée de ses pensées quand le tigre démoniaque s'assied près d'elle, observant sa maîtresse. Bien qu'elle ne pouvait pas suivre leur conversation, Hatsune avait compris qu'ils communiquaient entre eux par télépathie. L'air surpris et le fait qu'elle s'était mise à faire les cent pas devant la fille aux cheveux orangés ne pouvaient que supporter sa théorie. Soudainement, Miyu s'arrêta, se tourna vers la jeune fille et s'avança vers elle, plongeant son regard identique au sien dans les yeux d'Hatsune, lui demandant son nom ainsi que son âge.

"Hatsune... Hatsune Aomitsu. J'ai 17 ans..."

En réalité, ça ne faisait que deux semaines et trois jours exactement qu'elle avait cet âge. Elle avait passé son anniversaire seule, sans personne à ses côtés, comme toutes les années qui avaient passées depuis la mort de sa mère. Mais cela était sans importance, en ce moment, et la même question avait commencé à torturer l'esprit de Hatsune.

"Toi... tu as quell âge?" demanda-t-elle d'une voix douce, trahissant sa soudaine nervosité.

Et si c'était possible? Que la réalité était telle qu'elle la voyait, là, devant elle?

... était-ce possible, tout simplement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyu Tanako

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: T'es qui, toi? [PV. Miyu]   Ven 3 Jan 2014 - 20:09

La jeune Mikarie s'était arrêter juste en face de cette parfaite inconnue. Elle avait l'impression de se noyer dans ces yeux bleus, elle avais l'impression de se trouver devant un miroir. Comme si cette jeune Haiko était son reflet dans une glace, a la seul différence de ces longs cheveux colorés. Comme pour vérifier qu'elle était bien réel, Miyu effleura la joue de la Haiko, tout doucement. Elle se mordit la lèvre en sentant la peau douce de la jeune femme sous ces doigts. Non, tout ceci n'était pas un cauchemars, ce n'était pas non plus un rêve. C'était tout simplement la réalité. Une p**** de réalité pour être plus précise. Cette jeune femme... pourquoi Miyu avait-elle l'impression de la connaitre ? Pourquoi avait elle l'impression de l'avoir déjà vue ? Pourquoi ? Pourquoi ressentait-elle tant de choses tout a coup ? Elle si méchante, si froide et antisocial, ressentait des choses. De la peine, du bonheur, de la surprise et tout cela en même temps. Un cocktail bien trop riche pour la jeune Mikarie qui sentit une larme froide lui glisser sur la joue. Tant d'émotion... d'un coup...

"Hatsune... Hatsune Aomitsu. J'ai 17 ans..."

dix sept ans.... dix sept ans ?! elle avait dix sept ans ? Mais depuis combien de temps est-ce qu'elle avait dix sept ans ? Le cœur de la jeune Mikarie se mit a battre très fort dans sa poitrine au fur et à mesure que la vérité s'imposait a elle... mais elle ne voulais pas y croire. Elle ne voulait pas croire que cela faisais dix sept ans qu'elle vivait dans le mensonges, que ça faisais 17 ans que sa "famille" la mène en bateau, que depuis son enfance  elle croyais avoir tuée un petit garçon pour sa sœur, mais qu'elle ne l'était pas en réalité ? Les larmes se mirent a couler sur ces joues pour de bons cette fois.

« Oh mon dieu… »

La voix de la jeune femme dérailla alors que son rythme cardiaque accélérait encore. Comment était-ce possible ? Tout ca paraissais tellement irréelle…

« J’ai… J’ai dix sept ans… depuis… depuis deux semaines et…et… »

Miyu ne parvint même pas a finir sa phrase sous les sanglots qui s’emparer d’elle.  A sa grande surprise, Hatsune finit sa phrase a sa place.

" et trois jours... deux semaines et trois jours "

Miyu se sentit mal tout à coup, le vertige s'empara d'elle et elle s'assied doucement sur un rocher.

«Oh mon dieu… répétat-elle… tu es… tu es vraiment… ma sœur ?! » 

Et jumelle qui plus est.

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsune Aomitsu
Sous-chef du clan Haiko | ♦ Girl of Flames ♦
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/12/2013

MessageSujet: Re: T'es qui, toi? [PV. Miyu]   Dim 12 Jan 2014 - 20:02

Le contact des doigts de Miyu contre la peau de sa joue sembla n'avoir aucun effet sur la jeune Haiko, mais, en réalité, celle-ci sentait que la nervosité commençait à monter en elle. Elle aurait tant voulu que ce soit un rêve, mais, en même temps, la perspective d'avoir une soeur -- jumelle, en plus -- semblait bien trop réelle pour qu'elle puisse l'ignorer. Alors... cela voudrait dire... qu'elle avait été plongée dans l'ignorance toute sa vie? Que sa mère avait omis de l'informer au sujet de sa jumelle perdue?

Un frisson parcourrut l'échine d'Hatsune alors qu'elle observait les réactions de Miyu. Ses expressions, ses gestes, sa façon de se déplacer... Tous ces détails semblaient être de parfaites réflexions de ses propres gestes, expressions, déplacements. C'en était presque effrayant. Même son apparence reflétait la sienne, à l'exception de la couleur de ses cheveux. Pourtant, si elle n'avait pas teint sa chevelure, Hatsune aurait pu jurer qu'elles étaient de la même couleur toutes les deux... mais le plus frappant de tout, c'était leurs yeux. Identiques en tous points, impossibles à différencier. C'était à peine si la jeune flamme arrivait à y croire.

C'est à ce moment qu'un sanglot échappa à la Mikari qui se tenait devant elle, alors qu'elle s'assied sur un rocher tout près, son regard échappant à celui de la jeune Haiko. Celle-ci ne sut pas quoi faire, jusqu'à ce que la jeune fille du clan de la mort ne commence à dire une phrase, qu'Hatsune finit pour elle. Une expression complètement surprise passa sur le visage de Miyu, qui leva les yeux vers Hatsune. Elle-même était surprise, mais elle faisait un effort pour tenter de conserver son calme.

"Je... j'ai une soeur..." fit-elle doucement, observant Miyu d'un oeil exprimant toute la surprise, la confusion, la joie et la peine qu'elle ressentait.

Si Hatsune était honnête avec elle-même, elle saurait qu'elle était complètement heureuse de savoir qu'elle avait, finalement, une famille. Elle ne connaissait peut-être pas très bien Miyu, mais elle savait d'instinct que les révélations ne mentaient pas. Elle avait finalement une vraie famille... pour la première fois depuis la mort de sa mère. Mais après venait les autres émotions... Elle était surprise; d'apprendre que Miyu était sa soeur, seulement 17 ans après sa naissance. Elle était confuse; pourquoi l'avoir appris par elle-même à la place de le savoir depuis sa plus tendre enfance? Elle était heureuse; finalement, elle retrouvait sa soeur perdue... mais elle était peinée; sa mère l'avait confinée à l'ignorance, et elle avait cru avoir été abandonnée par sa famille lorsque celle-ci est morte.

Une larme coula sur la joue de la jeune Haiko, qui s'approcha doucement de Miyu en posant une main sur son épaule. Elle aurait tant voulu la rassurer, mais comment le faire lorsqu'elle est elle-même troublée par toutes ces révélations si soudaines? Elle ne le savait pas trop. Bien que ce fut timidement, Hatsune s'agenouilla devant Miyu, l'observant en hésitant quelques secondes, avant de finalement se rapprocher d'elle et la serrer dans ses bras, de manière la plus rassurante possible. Elle ne savait pas trop comment la Mikari allait réagir à cette soudaine marque d'affection malgré le fait qu'elles ne se connaissaient pas, mais la jeune Haiko avait elle-même besoin de se rassurer par rapport à la situation.

"Je ne saurais dire si nous sommes réellement des soeurs, malgré les évidences, mais... je te souhaite tout de même la bienvenue dans la famille... ma soeur..."

Hatsune sourit timidement, bien que Miyu ne pouvait pas le voir. Ça sonnait étrange à ses oreilles d'appeler une autre fille sa 'soeur', mais, en même temps, il y avait quelque chose qui lui semblait... normal, lorsqu'elle le disait. Ne restait plus qu'à savoir ce que Miyu en pensait, de son côté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyu Tanako

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: T'es qui, toi? [PV. Miyu]   Ven 25 Avr 2014 - 17:18

La jeune Mikarie était sous le choc de ces révélations. Une soeur jumelle ? Pourquoi ? Comment ? Les larmes déferlaient sur les joues de la belle membres du clan de la mort qui les essuya rapidement du revers de la main. Toute ces années... Elle avait vécu dans le mensonge, toute ces années, elle avait cru avoir une soeur... Elle avait tuer pour elle... Mais tout ceci n'était qu'un loeur... Tout ceci n'était qu'illusion. Miyu se sentait mal, avoir tuer ce petit garçon l'avait détruite et aujourd'hui elle apprenais que c'était en vain ?

Eiko vint s'assoir près de sa maitresse, posant sa lourde et imposante tête sur les genoux de la mikarie. A sa grande surprise, Hatsune vint s'assoir près d'elle et la prit dans ces bras. Jusqu'à présent personne ne l'avait pris dans ces bras a part Usui. Elle resta étonné mais finit par enlacer Hatsune, la serrant doucement contre elle.

Miyu relâcha la jeune Haiko et l'observa dans les yeux. Elle se sentaitbien rétrangement... Elle venait de retrouver sa soeur jumelle... Sa moitié... La mikarie se jura intérieurement de ne plus jamais la quitter et de la protéger.Elle avait tellement de chose a lui dire... Elle ne. Savait pas par ou commencer.


"Je t'avoue être encore sous le choc... Apprendre comme ca que j'ai une soeur jumelle... Que pendant dix sept ans j'ai vécu dans le mensonge... Que j'ai fais des choses horrible... Pour ma sois disant soeur mais qu'enrréalité elle ne l'est pas... Je suis quand même heureuse de te rencontrer Hatsu'... Tu es belle et puissante... Comme tu l'a sûrement déjà compris je suis une Mikarie... Et ce tigre des ombres c'est Eiko..."

~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: T'es qui, toi? [PV. Miyu]   

Revenir en haut Aller en bas
 
T'es qui, toi? [PV. Miyu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réunion et codes -Hayashi Miyu et Hyô Hitomi-
» * Miyu-chan ~
» Arrivée dans la chambre [Pv Miyu Yamazaki] [terminé]
» Une arrivée discrète... Enfin au début [PV Miyu Yamazaki] [terminé]
» Instant de faiblesse (Pv Miyu)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Lycée :: Catacombes-
Sauter vers: