AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Throught the mirror (SOlO)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noe Kotasu
Chef du clan Mikari | Tonton Noe/ Puissante mouche chiante
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 01/12/2013

MessageSujet: Throught the mirror (SOlO)   Ven 20 Déc 2013 - 1:06


Noemi Kotasu feat HellRoy Jadziah


Le blond fixa son opposé un moment, laissant son regard violet trainé sur le corps puissant de ce dernier. Il était exactement comme on le lui avait dit : Incroyablement beau, l’homme semblait pourtant être fragile avec ses traits fins et sa peau d’une pâle teinte laiteuse. Malgré tout, l’homme poupée savait bien que sa force était largement inférieure à celle de son compagnon actuel.

HellRoy Jadziah se tenait bel et bien devant lui après tout ce temps : Le Kotasu l’avait tant désiré… Possédé le vampire glacial l’avait même totalement obnubilé ces derniers temps. L’homme poupée ne considérait pas l’opinion de Kaarasu à ce sujet (ce dernier devenait de plus en plus fou…) et le fait que la présence du Kurasu puisse l’énervé ne l’affectait pas le moindre du monde non plus.

Il tendit une cigarette à l’éphèbe qui se lui faisait face et ce dernier l’agrippa sans rien dire. Ça faisait un moment maintenant qu’ils se confrontaient en silence et l’ambiance était de plus en plus pesante. L’ainé finit son verre d’absinthe d’une traite et avança, de son éternelle voix mielleuse :

-Tu sais, Jadziah. . . Ça fait un moment maintenant que tu es chassé par les Mikari... hm?  

Le Jadziah en question haussa un sourcil ~ Il ne s’était pourtant douter de rien… Il savait que le clan de la mort était incroyablement subtil mais le taciturne était tout de même surpris et, étrangement, il se sentait mal à l’aise. Le regard du chef du clan de la mort qui glissait sur ses bras, son torse, son cou et ses jambes lui donnait l’impression de n’être qu’un gamin sur le point de se faire violé par l’ainé qui lui faisait face. L’androgyne renchérit, sur le même ton :

-Tu ne bois pas, HellRoy? On m’avait pourtant révélé que tu avais une soif inextinguible. . .

Le Kotasu ricana et laissa la fumée s’échapper d’entre ses lèvres fines. Voyant que le génie ne comptait pas répondre, il poursuivit :

-Mais j’imagine que ce n’est pas le bon breuvage, hm…?

Fou rire. . . De nouveau! D’ailleurs, ça embêtait beaucoup le chinois : Noemi Kotasu lui faisait penser à un horrible chat de gouttière rigolant sous l’éclairage blafarde des néons sales.  L’homme lui semblait encore plus insupportable que Kaarasu Takami et Tina Sakura… Combiné… Ce qui l’écœurait le plus cependant c’était… Cette horrible manie d’enfiler des vêtements de femme… HellRoy, dans toute sa virilité bien affirmé, ne pouvait pas concevoir qu’un homme (qui avait une copine… ((Le génie ne savait pas comme ce dernier s’y était pris)) ai aussi peu d’orgueil. Le parfum sucré de l’ainé se mélangeait avec celui, beaucoup moins <> d’HellRoy, créant une odeur répugnante, une sorte de lien dégoutant entre les deux adolescents. Continuant de se faire désirer, le Kurasu ne dit rien et se fut encore au tour de Noemi :

-Rejoins-moi, HellRoy, et, enfin, tu obtiendras tout ce que tu désires… Un homme comme toi ne devrait pas rester dans l’ombre misérable de Camille Kaonai, hm?

Pour la première fois depuis le début de leur rencontre, le soigneur réagit : Un sourire dégoûté se posa sur ses lèvres et il dut tourner la tête pour ne pas éclater de rire devant le puissant chef Mikari. Si le Kurasu, peu de temps après son… <>, aurait été enclin à rejoindre les rangs de l’homme poupée, il n’en était plus rien aujourd’hui. Bien entouré, le Jadziah était incroyablement soutenue pendant cette période difficile de sa vie.

Puis, récemment, il avait promis à ladite Camille de ne plus rien lui caché et elle, de veiller sur lui. Il ne pouvait se permettre de réduire de nouveau la confiance de l’ainée Kaonai. D’ailleurs, s’il se joignait au sombre clan de la mort, il était certain qu’il n’arriverait plus jamais à supporter les doux regards, brillant de gentillesse, de sa cadette, Canna.

Le génie ne voulait plus cacher quoi que ce soit à Johanna non plus, sa madone… Sa douce fée qui veillait sur ses rêves. Le taciturne s’était également lié d’amitié avec Kain Onichiro (et Azuki Kanra aussi… accessoirement), pire ennemie du blond qui lui faisait face. Bon sang… Même la gentillesse de Xie Mamoru Kotasu à son égard lui semblait une bonne raison de refuser cet accord suicidaire.

-Non. Je refuse.

. . . L’homme poupée cligna plusieurs fois des yeux, comme pour s’assurer qu’il avait bien comprit… Non? Il posa ses deux mains sur la table avant de violement agrippé le vampire par le collet, approchant son visage dangereusement près du sien. On ne disait pas non, à Noemi Kotasu… Il ne s’attendait pas à se faire remettre à sa place, cependant… Le génie posa doucement ses mains puissantes sur les épaules frêles du Mikari pour le rasseoir, comme s’il fut un gamin trop excité.

Le Jadziah se leva, prêt à quitter l’horrible bar miteux, laissant l’androgyne derrière lui lorsque ce dernier se coupa au centre de la main, laissant son fluide couler sur la table, tentant ainsi d’attirer la violente bête résidant au fond de l’âme du soigneur. Sans même se retourner vers son supérieur, HellRoy lui dit simplement, le ton incroyablement glacial :

-Ne vous jouez pas trop de la vie, Mr Kotasu…

Puis, le regardant directement dans les yeux, cette fois, il ajouta :

-Even you have only one.

Puis il sourit, étonnement gentiment, avant de laisser le Kotasu seul sur place. L’asiatique ne s’éternisa pas trop sur place, il valait mieux ne pas trop jouer avec les nerfs du Mikari… Rentrant rapidement à Seikoku, se glissant sous les draps d’une Johanna déjà assoupi, le vampire dormit étonnement bien, comme libéré de toutes ténèbres.

. . .

Fixant le vide, le Kotasu, désemparé, était toujours assis à la table. La serveuse, une jolie petite demoiselle dans la vingtaine vint lui demander s’il avait besoin de quelque chose de plus… Malheureusement pour elle, ce fut les derniers mots qu’elle prononça, l’énorme Boa de la poupée l’ayant mordu à la gorge. Toutes les personnes présentes dans le resto-bar ne virent pas le soleil levant, et le sang tacha rapidement tous les murs, tout comme la belle toilette de la vipère.

Il ne rentra que quelques jours plus tard et, sur l’île, on nota beaucoup de disparitions et de morts.

Personne ne sut ou était passé le chef Mikari.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Throught the mirror (SOlO)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» — i see me me throught your eyes
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Seikoku :: RP :: Ville de Seikoku :: Centre ville-
Sauter vers: